• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Barnum circus

Barnum circus

Mardi 8 novembre, la grande parade assourdissante du cirque américain va enfin s’arrêter, mais personne n’a plus envie de voir le spectacle : la présentation des numéros a entrouvert le rideau sur une réalité morbide ou grotesque. Tout ce que l’on sait, c’est qu’il sera animé par une des deux clowns qui ont tenu le devant de la scène. Mais lequel ? Auguste Trump ou Pipo Clinton ?

Si c’est Auguste qui obtient le droit de s’asseoir dans le fauteuil de la Maison Blanche, il se trouvera confronté à des comparses moins rigolos que lui, chargés de sacs de farine, da bassines d’eau, de battes de base-ball et sont prêts à l’entarter d’abondance. Les banquiers de Wall Steet et les monsieur pan-pan du lobby des armes ne faont pas semblant de jouer. Ils tirent à vue et ont accumulé des munitions. Ils sont même prêts à lancer un feu d’artifice mondial pour l’empêcher d’arriver de l’autre coté de la piste.

Si c’est Pipo qui gagne, ça sera de justesse et Auguste va mettre un foin pas possible avec tous ses copains à grandes savates à clous qui ont déjà commencé à provoquer des fuites dans les tuyaux du téléphone portable. Depuis qu’ils prennent des coups de savate pour faire rigoler les enfants, ils ont fini par se fatiguer et pourraient bien distribuer des pétards aux spectateurs pour que la rigolade change de camp.

Non, le spectacle ne sera pas drôle de toute façon. Le cirque est au bord de la faillite. Le chapiteau est rapiécé de partout et M. Loyal est mort depuis longtemps. Les acrobates et les dompteurs ont réussi à donner le change au public qui ne demande qu’à rêver. Le dernier illusionniste n’a pas manqué de talent, même s’il n’a pas tenu ses promesses de transformer la boue en or.

Mais maintenant, les clowns ont tout fichu par terre en ouvrant les rideaux des coulisses. Tout le monde s’est aperçu que les décors tombaient en lambeaux.

« S'accompagnant d'un doigt 
ou quelques doigts 
le clown se meurt 

S'accompagnant d'un doigt 
ou quelques doigts 
le clown se meurt
sur un petit violon
et pour quelques spectateurs
sur un petit violon
et pour quelques spectateurs

Ma chè n'ha fatto de male
sta povera creatura
ma chb c'iavete da ridere
et portaije iettatura ! « 

Le clown – Giani Esposito ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Jelena Jelena 7 novembre 2016 09:53

    Dés le départ Trump - ami des Clinton - était désigné pour perdre... Mais il faut bien assurer le spectacle d’une élection afin que les gueux aient l’impression de vivre en démocratie.


    • Fergus Fergus 7 novembre 2016 10:55

      Bonjour, Jelena

      Vous faites erreur, rien n’a été fait pour assurer le spectacle : l’émergence d’un candidat aussi vulgaire et imprévisible que Trump a été un traumatisme pour son propre parti, et la possibilité - même très improbable - d’une victoire de sa part mardi laisse désormais peser la menace d’un traumatisme pour le camp démocrate. 

      Bref, on est très loin des standards habituels d’une présidentielle étasunienne avec l’arrivée sur la scène d’un gugusse en lequel se reconnaissent, faute de mieux, tous les déclassés de l’effondrement industriel étasunien. Car Trump est le symbole de ce rejet des systèmes politiques qui ont prédominé durant des décennies. Un symbole baroque car Trump est avant tout un homme d’affaires opportuniste et sans scrupules.

      Un candidat servi également par la répulsion qu’inspire à tant de monde la personnalité de Clinton, tout à la fois dangereusement belliciste et tellement proche des puissances d’argent. Bref, un parfait repoussoir !


    • Aristide Aristide 7 novembre 2016 11:00

      @Fergus


      C’est bien connu que la Serbie est un exemple de démocratie et que les fans du parti du président, de la chambre, des corps constitués, des régions, ... sont assez bien placé pour donner des leçons.

    • Jelena Jelena 7 novembre 2016 12:52

      @Fergus : Trump c’est le milliardaire anti-système, tout comme Obama c’était le gentil noir qui écoutait du Bob Marley, Al Gore c’était l’écolo qui s’inquiétait du réchauffement climatique, McCain c’était le traumatisé du Vietnam qui voulait la paix sur terre, etc, etc... Ce n’est pas la première fois que les amerloques nous font le coup du « candidat anti-système ».
       
      Mais vu que dans le cas présent, le « candidat anti-système » tient parallèlement un discours tendance WASP, ça fait de lui le candidat qui sera perdant... (face à ses amis Clinton).


    • Fergus Fergus 7 novembre 2016 13:31

      @ Jelena

      A cette différence près que Trump n’est pas un « anti-système » adoubé par l’« establishment » dans le cadre d’un jeu visant à faire prendre aux électeurs les vessies pour des lanternes. S’il volait, Trump serait un OVNI ! smiley

      Cela dit, lui aussi fait prendre à ses électeurs les vessies pour des lanternes. Mais hors de l’arène habituelle : il gère son propre cirque !


    • Jelena Jelena 7 novembre 2016 17:24

      @Fergus : L’establishment présente Trump comme étant « le méchant xénophobe » face à la gentille Cendrillon soucieuse de l’avenir des enfants... L’establishment est donc complice de cette mascarade.
       
      Hors coulisse, une fois que « Cendrillon » sera élue, vu qu’elle a le cerveau complètement grillé, elle se contentera de faire acte de présence devant les cameras.


    • manu manu 8 novembre 2016 02:20

      @Jelena
       obama et bob marley j’avais pas fait le rapprochement, ils ont quoi en commun ?

      « la gentille Cendrillon soucieuse de l’avenir des enfants » vous citez wikikileague là ?


    • manu manu 8 novembre 2016 21:59

      @manu

      Au dessus c’est de l’humour au cas ou certains le prendrait aux pieds de la lettre.


    • Tall Tall 7 novembre 2016 10:23

      Trump a le lobby des armes avec lui, et pas un peu.

       
      Trump pense que si on est riche, c’est qu’on le mérite ( venant d’un héritier comme lui, c’est assez cocasse ) et que si on est pauvre aussi ( son grand casino a fait faillite ).
       
      La force de ce clown, c’est son baratin monstrueux. Car il ose absolument tout.
      Même s’il vient de se faire mettre KO avec la mâchoire à l’envers, il se relève et dit en souriant qu’il a brillamment gagné le match.
       
      Pour ça, son vrai programme est totalement inconnu, même par lui. Et donc toutes ses promesses n’ont aucune valeur, sauf sans doute celles concernant le maintien des armes et la diminution des taxes pour les + riches.
        
      Quant à Hillary, elle a déjà été « présidente » pendant 8 ans, puisqu’elle et son mari ne font politiquement et intellectuellement qu’un.
      Ce serait donc juste le 3e mandat Clinton. Au moins là, on sait à quoi s’en tenir.


      • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 7 novembre 2016 10:29

        @Tall


        « Quant à Hillary, elle a déjà été « présidente » pendant 8 ans, puisqu’elle et son mari ne font politiquement et intellectuellement qu’un. »

        C’est un peu comme Poutine et Medvedev, sauf qu’ils sont mariés !

      • Fergus Fergus 7 novembre 2016 10:56

        Bonjour, Tall

        Excellente analyse !


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 novembre 2016 10:43

        On en apprend de belles sur Killary, mais aussi sur Trump !


        Le pacifiste Trump précise sa pensée sur les guerres : envahir un pays et rester autour des puits de pétrole..., en voilà une idée qu’elle est bonne... ! Pas besoin de tuer la moitié de la population d’un pays. Juste, on entre, « poussez-vous que je m’y mette », on s’installe autour des puits de pétrole, et les habitants peuvent vaquer à leurs occupations, tout autour, où est le problème ... ??

        Trump est tellement pacifiste qu’il veut augmenter le budget militaire, qui est déjà équivalent à celui du reste de la planète... On comprend mieux la nouvelle liste des pays à envahir, pardon, à « déstabiliser », qui circule dans les Think tanks....
        La Russie, l’Algérie ne sont pas producteurs de pétrole ? Vamos !

        Je vous laisse méditer sur les 28 premières mesures que prendrait Trump, s’il était élu...
        Les fous dirigent l’asile.

        • epicure 8 novembre 2016 05:00

          @Fifi Brind_acier

          trump pacifiste c’était assez contradictoire avec le trump sexiste, xénophobe, manipulant les petits WASP par les bas instincts.
          Là on retrouve plus de cohésion, c’est à dire un homme bien de droite, qui se fout des gens.


        • LE CHAT LE CHAT 7 novembre 2016 11:15

          enfin la fin de ce mauvais feuilleton , que ce soit l’un ou l’autre , il ne considérera la France que comme un servile vassal .....


          • fred.foyn 7 novembre 2016 11:19
            Barnum circus pour certain..Superbe campagne pour les autres..En France c’est le « politiquement correcte » ou l’on cache la poussière sous les tapis de la raie-publique..Aux USA c’est le grand déballage ou l’on dénonce la face cachée des candidats...
            A vous de choisir...

            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 novembre 2016 17:57

              @fred.foyn
              Puisque vous vivez dans ce beau pays « qui est la lumière du monde », pouvez-vous nous dire quels grands médias ont publié les 100 mails les plus pires de Killary ??


            • ZenZoe ZenZoe 7 novembre 2016 11:34

              Je ne sais pas si la comparaison avec un cirque est approprié. Au cirque, on amène ses gosses, on rit, on applaudit, on est subjugué.
              Pour rester dans le show-business toutefois, je dirais que Trump et Clinton relancent avec cette campagne la mode des films trash en vigueur dans les années 70. Classés X, sanglants, effrayants mais souvent navrants aussi.
              Bah, si tout ça éloigne le peuple des urnes, c’est parfait, n’est-ce pas le but inavoué au fond ?


              • gruni gruni 7 novembre 2016 12:00

                Pour ce qui est du cirque, le numéro de Dati avec Hortefeux le facho et NKM, est presque du même niveau. Mais c’est vrai que la campagne américaine a été abominable. Il ne manquait que Sarkozy l’américain.


                • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 7 novembre 2016 12:18

                  @gruni

                  Soyez patient, Gruni.
                  Ici, la parade ne fait que commencer.
                  Les artistes du cirque « Franchouillard » attendent que les projecteurs s’éteignent sur le champ de foire pour présenter leurs vedettes ,, hercule, écuyère, prestidigitateur, contorsionniste, chien savant, antipodiste, etc...
                  Mais personne ne sait encore si le duo de clowns qui a fait un malheur en 2012, les célèbres Nico et Fanfan participeront à la grande parade. Pour l’instant, ils ont envoyé leurs CV, mais les patrons du cirque hésitent.

                • gruni gruni 7 novembre 2016 15:35

                  @Jeussey de Sourcesûre


                  Oui, mais « Nico et Fanfan » ne devraient pas nous manquer. Par contre pour l’ambiance je regrette Morano.

                • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 7 novembre 2016 17:22

                  @gruni

                  Nadine Medrano ? La cousine d’Annie Fratellini ?

                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 novembre 2016 18:00

                  @Jeussey de Sourcesûre
                  Il se passe quand même de drôles de choses...
                  « Plusieurs associations veulent traduire Sarkozy, Hollande et Fabius devant le TPI » !


                • François Vesin François Vesin 8 novembre 2016 09:07

                  @Jeussey de Sourcesûre
                  « Nadine Medrano ? La cousine d’Annie Fratellini » ?


                  Annie Fratellini avait créé une école du cirque avec Pierre Etaix
                  en 1974 qui, selon elle, avait vocation à « s’adresser à tout le monde »

                  On est loin de Morano, qui n’est qu’un sous-produit avarié du cirque
                  médiatique créé par Sarko avec vocation de dresser les français les uns
                  contre les autres !

                • epicure 8 novembre 2016 05:08

                  marrant avant de lire cet article j’avais comparé sous une autre artcle clinton et trump au duo de clowns, clown blanc et clown rouge.
                  Faut dire que trump se prête facilement à la comparaison.

                  Car tout ce qu’il fait n’est qu’un spectacle pour s’attirer du public, c’est un milliardaire égocentrique, qui veut faire croire qu’il s’intéresse au peuple, alors que tout ce qu’il veut c’est le pouvoir et la ,notoriété. Un sarkozy en plus caricatural en quelque sorte.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès