• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Bitcoin : Lettre ouverte au Président Macron

Bitcoin : Lettre ouverte au Président Macron

Monsieur le Président,

Il est urgent que la France se dote d’un outil productif en Bitcoin.

L’Internet de l’Information a vu des nouvelles sociétés dominer le monde en vingt ans. Malheureusement aucune d’entre elles n’est française.

L’Internet des Objets en est aujourd’hui la suite. Là aussi, la France est en retard.

Toutefois, la révolution principale est en cours : l’Internet de la Valeur.

En effet, le secteur privé est en train de s’emparer d’un autre domaine régalien : l’argent.

Inutile de vouloir lutter contre ce phénomène. Internet a montré que la force de réseau est supérieure à celle des pouvoirs publics, d’autant plus lorsque ce réseau est décentralisé comme celui du Bitcoin.

La France ne doit pas manquer cette opportunité, surtout depuis qu’elle s’est dessaisie du pouvoir de battre librement monnaie depuis l’Euro (et auparavant l’Ecu) et que notre dette publique ne fait qu’augmenter.

Le Bitcoin n’a pas dix ans et sa valeur est passée de quelques centimes à plusieurs milliers d’euros.

Combien vaudra-t-il à son vingtième anniversaire, soit l’âge de maturité de sociétés Internet comme Google et Amazon ?

Si le secteur privé le valorise autant, les pouvoirs publics doivent en tenir compte. Christine Lagarde, la directrice du FMI, a récemment reconnu le grand potentiel qu’offrent les monnaies digitales.

Depuis des millénaires, l’or sert de valeur étalon mais il n’est pas compatible avec la rapidité de traitement et l’automatisation qu’Internet permet.

Si le Bitcoin devient l’or de ce siècle, comment la France doit-elle en profiter ?

Premièrement, en légiférant de façon à encourager la croissance de l’écosystème présent sur le territoire français et à attirer les talents étrangers.

Deuxièmement, en se dotant d’un outil national de production de Bitcoin. Pour ce faire, il faut des machines, des cerveaux et de l’électricité bon marché ; des ressources facilement mobilisables en France.

Troisièmement, en constituant discrètement un stock national de Bitcoin à la façon de la réserve d’or de la banque de France. 

A ce stade, l’investissement se chiffrerait à quelques centaines de millions d’euros, soit un millième du budget national.

Plus on attendra, plus la facture risque d’augmenter et moins la France sera en mesure de défendre ses intérêts dans ce domaine.

Faut-il rappeler que l’accroissement de la valeur du Bitcoin coïncide avec celui de la dette publique dans le monde ?

Celle des Etats-Unis, de la Chine et de certains pays européens explose. Au final, la population paie toujours la note. L’actualité récente au Venezuela, en Argentine et en Turquie le prouve.

Dans ce contexte, il est normal que le secteur privé utilise les développements technologiques pour définir sa propre notion d’actif monétaire.

Monsieur le Président, quand prendrez-vous la mesure de ce nouveau phénomène ?


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

116 réactions à cet article    


  • Arogavox 5 septembre 2018 10:41

    « A deux jours d’intervalle, deux articles opposés concernant le bitcoin ont été publiés. L’un sur les « 9 raisons pour lesquelles il peut (le bitcoin) dépasser la barre des 100 000 euros », l’autre sur les « 17 raisons pour lesquelles il pourrait passer sous la barre des 1000 euros ». Alors que faire ? Investir ? »


    • Matlemat Matlemat 5 septembre 2018 16:30

      @Arogavox
       Si le bitcoin n’ai plus un bon investissement spéculatif, c’est une bonne chose, le prix devrait se stabiliser de plus en plus mais si on surveille et qu’on change ses bitcoin contre des stable-coins au bon moment on arrive a faire fructifier son argent. 


    • Le421 Le421 5 septembre 2018 17:46

      @Arogavox

      Ben, disons que si un péloy quelconque se radine pour me vendre un seul et petit bitcoin d’une valeur de 100.000€ pour un seul euro symbolique, je lui dirait d’aller se faire foutre.
      Gros problème.
      Si tout le monde faisait comme moi, on serait dans un de ces merdiers !!
      Alors que pour les possesseurs de bitcoin, c’est le paradis. Ils sont milliardaires.
      Un peu comme le type qui a des milliers « d’amis ».
      Sur Facebook.  smiley

      Bon, sans faire d’homophobie, c’est pas mon genre...
      Tant qu’ils s’enculent entre eux.
      Mon jardin donnera toujours de bons légumes...

    • axiaman 5 septembre 2018 18:39

      @Arogavox

      Chacun est libre de se faire son opinion. Selon moi, il suffit de voir les déficits budgétaires et la dette des grands états augmenter sans cesse, pour se dire que le bitcoin est une bonne protection contre l’incompétence des politiques. Chaque déficit implique de la création de monnaie. Et on en crée à l’infini. C’est pour ça que tout monte. L’immobilier, les actions et le bitcoin.


    • aimable 5 septembre 2018 23:02

      @Le421
      au départ ils achètent des bitcoin virtuels avec une monnaie sonnante et trébuchante , ensuite la valeur du bitcoin s’étant multipliée, ils vont acheter dans un garage une voiture en payant en bitcoin , je ne suis pas sur qu’ils ressortent avec , je crois même qu’ils ressortent rapidement en se faisant traiter d’escrocs .


    • Matlemat Matlemat 6 septembre 2018 01:34

      @axiaman
      et le métal précieux.


    • Matlemat Matlemat 6 septembre 2018 01:39

      @aimable
       Mc Laren accepte les bitcoin il était possible a un moment de repartir avec un modèle neuf moyennant une trentaine de bitcoin. A dubaï des appartements sont à vendre en bitcoin.


       l’Allemagne, le Japon, accepte le bitcoin comme moyen de paiement des impôts.

       Je connais une pizzeria qui accepte le bitcoincash le Dash ou le Litecoin.

       La liste de choses que l’on peut déjà acheter sur internet est longue.

    • Le421 Le421 6 septembre 2018 08:36

      @Matlemat

      Pour rouler à 80 sur les routes du Périgord, une Mc Laren c’est peu pratique.
      Vaut mille fois mieux avoir un Berlingo...
      Et chez Citroën Sarlat, vos bitcoins !
      Voyez ce que je veux dire.
      Mais je ne critique pas.
      Le bitcoin et les Mc Laren avec appartement à Dubaï, c’est sûrement très bien...  smiley


    • Matlemat Matlemat 6 septembre 2018 13:41

      @Le421
      Donc selon vous être riche c’est mal, être pauvre c’est bien ?


    • Matlemat Matlemat 6 septembre 2018 13:52

      @Le421
       Je répondais à aimable qui disait qu’on ne peut pas acheter de voiture.


       Selon vous on ne doit pas avoir d’argent, on doit se faire payer pour son travail en monnaie de singe comme au Venezuela et vite tout dépenser car cela ne vaut plus rien le mois d’après.

       Pour vous un ouvrier qui travaille dur et met quelques milliers d’euros de coté, c’est un nanti et un dangereux capitaliste ? 

    • Matlemat Matlemat 5 septembre 2018 13:58

       On a quand même Ledger leader de la clef crypto qui est une boîte française.


       Macron est un « ex » Rothschild, et on sait que la banque au dessus des banques n’est pas favorable au bitcoins et aux crypto-monnaies qui pourraient bien lui faire concurrence.

       Une monnaie gérée par ses utilisateurs ça pourrait bien être une menace mortelle pour le système établi et le succès des crypto-monnaies vient justement du fait qu’on a plus aucune confiance dans les institutions bancaires.

      • axiaman 5 septembre 2018 18:48

        @Matlemat il n’y a pas de crédit dans l’univers bitcoin donc les banques ne seront pas en danger sur leur metier de base, qui est de financer l’économie. Ceci dit, les banques perdront du business dans le métier des changes et des paiements transfrontaliers. Ceci dit, rien n’empêche les banques de fournir des services liés au bitcoin. En réalité, ils s’y mettront tôt ou tard.


      • Matlemat Matlemat 5 septembre 2018 19:23

        @axiaman

        Vous savez avec les taux d’intérêts négatifs, les banques doivent faire payer les gens pour leur garder leur argent, pas de frais de garde avec les cryptos. Pour le crédit Binance a annoncé qu’ils vont le développer, je ne sais pas quelle forme cela va prendre.


      • Matlemat Matlemat 5 septembre 2018 19:25

        @axiaman

        Cela va les obliger, c’est déjà fait, a développer outils pour les micros paiements, mais renoncer à leurs profits dans la situation difficile ou les banques se sont mises ça va être compliqué.


      • axiaman 5 septembre 2018 20:13

        @Matlemat Oui le crédit lombard existe sur les échanges, càd avec les bitcoins en garantie du prêt. Ce n’est pas du crédit créant de la monnaie à la façon des banques.

        Effectivement pas de frais de garde des bitcoins. En même temps, ils sont sur la blockchain pas chez les échanges. Seules les clés privées sont détenues par les échanges.


      • Matlemat Matlemat 5 septembre 2018 20:32

        @axiaman La je vous comprends pas, une ICO ou une nouvelle crypto ne serait pas une création de monnaie ? C’est vrai qu’on a toujours besoin de comparer avec des monnaies fiat. Les banques mettent des chiffres sur un ordinateur et cela vaut quelque chose juste parce qu’ils ont le droit de le faire.


      • Matlemat Matlemat 5 septembre 2018 20:37

        @axiaman

        Les virements internationaux sont bien moins cher aussi en crypto. La vérité c’est que les banques ont bien trop abusés et que les crypto vont permettre de se passer de leurs services, ou alors juste pour le crédit. Cela sera pour le moment réservé à ceux qui ont les capacités de compréhension de l’économie.


      • Matlemat Matlemat 5 septembre 2018 20:46

        @axiaman

        Rien n’empêche un géant comme Microsoft ou Amazon de créer sa crypto, à partir de rien, et de dire nous reconnaissons cette devise qui flottera en fonction des autres comme n’importe quelle devise nationale.


      • Matlemat Matlemat 5 septembre 2018 20:52

        @axiaman

        Et inversement un collectif local peut très bien créer un crypto monnaie pour les échanges locaux. L’abus de création monétaire va vers l’effondrement, l’argent créé par les banques centrales vont aujourd’hui dans la dette qui ne sera jamais remboursée. Plus d’un économiste ont déjà sonnés l’alarme, effondrement est proche.


      • axiaman 5 septembre 2018 21:23

        @Matlemat En effet quiconque peut lancer sa crypto monnaie. Mais les monnaies centralisées ont peu de potentiel de valeur. La clé c’est la décentralisation et l’effet de réseau. Le bitcoin est imbattable sur ces 2 dimensions.


      • axiaman 5 septembre 2018 21:30

        @Matlemat Non, une ico ne crée pas de la monnaie. C’est un crypto actif que vous achetez contre des bitcoin ou des dollars mais cela n’augmente pas la quantité de dollars ou de bitcoin en circulation.

        En revanche, les banques créent de la monnaie fiat via le credit.

        https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Création_monétaire#Création_monétaire_par_les_banques_privées


      • Matlemat Matlemat 5 septembre 2018 21:51

        @axiaman
         oui c’est d’accord, c’est parce qu’on se base sur la monnaie fiat que vous dites que la création d’une crypto n’est pas création de monnaie. Sans vraiment y croire qui dit qu’un jour la situation ne peut s’inverser ?


         Comme je vous dit les banques fabriquent l’argent parce qu’elles en ont le droit mais elles abusent, c’est le fameux « pile je gagne, face tu perds ».

         Une monnaie décentralisée comme le Bitcoin pourrait être plus crédible que n’importe quelle monnaie centralisée comme le dollar ou l’euro ? Quand on pense que la BCE fabrique 30 milliards d’euros par mois je crois pour les prêter aux banques qui spéculent avec, on peut penser que des monnaies en quantité limitée ayant la confiance des gens peuvent avoir un bon avenir.

         Le terme crypto-actif me gène car ce ne sont pas des actifs comme des actions sauf certaines cryptos qui rémunèrent les possesseurs comme le Dash avec les benefices du minage ou d’autres qui sont basés sur quelque chose qui rapporte.




      • axiaman 5 septembre 2018 23:01

        @Matlemat


        Il ne faut pas accabler les banques. Elles jouent un rôle essentiel en fournissant du crédit à l’économie.
        Si on compare un pays à un corps humain, les banques seraient le système sanguin qui fait circuler les nutriments. Sans crédit, une industrie meurt. Comme un membre qui n’est plus irrigué. Si toutes les banques tombent, le pays est à l’agonie. Donc nous avons besoin des banques pour fournir du crédit à ceux qui innovent et créent des emplois.

        ll faut surtout fustiger nos politiques qui sont incapables de tenir un budget à l’équilibre depuis 40 ans.
        Car si les banques commerciales créent du crédit, la banque centrale en fait de même en achetant la dette de l’Etat.
        Et faire crédit à l’Etat est beaucoup moins productif que de faire crédit à l’économie et augmente la masse monétaire de la même manière.

      • Matlemat Matlemat 6 septembre 2018 01:31

        @axiaman
         Bien sûr que les banques sont nécessaires, c’est je crois la non séparation entre les banques de dépôts traditionnelles et les banques d’affaires qui spéculent en bourse qui est un problème.


         Si on compare au corps humain, l’argent est le sang et les banques le coeur et les poumons c’est d’accord mais l’abus de création monétaire est alors de la surtension ou alors une injection de dopant pour finir le tour de France, pas pour vivre longtemps.

         La je vous rejoint que ce sont les politiques qui ne veulent pas tenir un budget, ils sont la pour détourner le plus possible et le crédit permet cela, mais les banques centrales ne peuvent prêter directement aux états et notre dette ne cesse d’augmenter depuis.

         Les banques prêtent moyennant un intérêt, cet intérêts est comme du benefices pour les banques quand c’est sans risques mais elles doivent gérer les possibilité de défaut, regardez la Grèce et maintenant la Turquie, malgré des taux d’intérêts assez haut nos banques françaises sont directement menacées par le risque de non paiement, ça devrait pouvoir se gérer avec des taux aussi hauts pour ces pays.

         En gros si je vous suit c’est bien ce que je dis, on crée des chiffres sur un ordinateur et cette somme est prêtée à l’état qui rembourse les intérêts, c’est une très bonne affaire pour les banques et les libéraux qui peuvent toujours exiger plus de libéralisme pour faire baisser les dépenses de l’état.

      • zygzornifle zygzornifle 5 septembre 2018 14:04

        Macron préfère Rothschild ....


        • Ruut Ruut 5 septembre 2018 15:14

          Vue que le bit coin c’est juste une arnaque.
          Pourquoi polluer a fabriquer du rien ?


          • Matlemat Matlemat 5 septembre 2018 16:23

            @Ruut
             Vous devriez vous abstenir de parler de ce que vous ne connaissez pas.


          • Le421 Le421 5 septembre 2018 17:48

            @Matlemat

            Le souci, c’est qu’on a rien demandé.
            Et en roulant en rond pour se le carrer où je pense, ça fait combien, un bitcoin ??

             smiley


          • axiaman 5 septembre 2018 18:33

            @Ruut Vu que votre question part d’un mauvais postulat, comment y répondre ?


          • Matlemat Matlemat 5 septembre 2018 19:33

            Soit vous n’avez pas d’argent, et cela ne sert à rien, soit cela vous sert de réserve pour faire vos achats quand votre banque fera faillite et que votre carte ne fonctionnera plus, être simplement négatif sur les cryptos c’est faire le jeu du système qu’un militant de gauche devrait normalement dénoncer.


          • Le421 Le421 6 septembre 2018 08:37

            @Matlemat

            faire vos achats quand votre banque fera faillite

            Reste l’argent liquide...  smiley



          • Matlemat Matlemat 6 septembre 2018 13:43

            @Le421
             Réfléchissez deux minutes, votre argent sous le matelas perd 2 % par an avec l’inflation, et comment vous retirez votre liquide à la banque ?


          • Ruut Ruut 6 septembre 2018 15:10

            @Le421
            Le troc plutôt.


          • Ruut Ruut 6 septembre 2018 15:12

            @Matlemat
            Logiquement si la banque fait faillite et que c’est la ruine généralisée (improbable) il n’y a plus de courant et donc plus de bitcoin.


          • Matlemat Matlemat 6 septembre 2018 16:26

            @Ruut

            Sans attendre Mad Max les banques sont déjà en faillite.



            • Matlemat Matlemat 5 septembre 2018 16:25

              @MagicBuster
               Même Nabilla a compris c’est dire...


            • Matlemat Matlemat 5 septembre 2018 16:33

                Binance, qui est un des plus sites d’échange, fait pratiquement autant de bénéfices que le Nasdaq avec beaucoup moins d’employés :



              • Le421 Le421 5 septembre 2018 17:50

                @Matlemat
                Sur Nik1Max.com, aussi, ils vendent du bitcoin à pas cher...


              • Matlemat Matlemat 5 septembre 2018 19:34

                @Le421

                Parlez de ce vous connaissez.


              • Matlemat Matlemat 5 septembre 2018 19:48

                @Le421

                Peut être que FI est de mèche avec Rothschild, ca ne serait pas étonnant.


              • Le421 Le421 6 septembre 2018 08:39

                @Matlemat

                Peut être que FI est de mèche avec Rothschild, ca ne serait pas étonnant.

                Mince !!
                On a été démasqués !!
                J’avais dit à Jean-Luc qu’être le candidat le plus riche de la présidentielle, ça la fichait mal.
                Alors que Jupiter n’avait que 35.000€ !!

                 smiley  smiley  smiley

              • Matlemat Matlemat 6 septembre 2018 13:46

                @Le421
                 Arrêtez vous êtes rigolo, votre gourou Mélanchon ça fait 30 ans qu’il se la coule douce aux frais de la princesse, il est juste là pour occuper le créneau d’extreme gauche, le système n’a rien à craindre de lui, il ne propose même pas de sortir de l’UE.


              • zygzornifle zygzornifle 6 septembre 2018 08:03

                Bite au coin s’écriât la baronne en voyant les couilles du baron (chanson paillarde)


                • Le421 Le421 6 septembre 2018 08:41

                  @zygzornifle

                  J’aimerais mieux les voir dans mes fesses
                  Que fermées dans ton pantalon !!

                  On connaît ses classiques...  smiley


                • Le421 Le421 6 septembre 2018 13:34
                  @bébert

                  Le souci avec vos déblatérations, c’est que vu votre niveau, elles me passent au-dessus.
                  Donc, elles ne me touchent pas.
                  A moins que ce ne soit en dessous...
                  Faut que je réfléchisse.
                  Bisous !!  smiley


                • Le421 Le421 6 septembre 2018 08:48
                  A l’origine, le bitcoin se veut « une monnaie honnête ».
                  Là, on a tout de suite compris qu’il y avait embrouille...
                  Donc.

                  • Matlemat Matlemat 6 septembre 2018 13:48

                    @Le421
                     Une monnaie décentralisée appartient à ses utilisateurs, renseignez vous mieux au lieu de critiquer bêtement.


                  • sergevi 6 septembre 2018 10:38

                    C’est incroyable.. demander au président de bien vouloir prendre en compte s’il vous plait la monnaie du peuple.. Il ne faut rien demander, il n’y a rien à demander !!! 


                    Bitcoin, tu crée un compte, tu en achète ou tu en gagne (en vendant quelque chose en Bitcoin par exemple) , et tu l’utilise ! point barre. Il n’y a pas à demander l’autorisation. 

                    C’est l’acte politique le plus efficace du moment si vous êtes contre le « système de finance mondial ». 

                    Vous voulez encore plus fort ? Litecoin, Dash. Vraiment monnaies du peuple et démocratiques. 

                    • axiaman 6 septembre 2018 10:50

                      @sergevi Si on pousse la logique jusqu’au bout et que le bitcoin devient vraiment la monnaie du monde entier, les états qui s’y seront intéressés en premier en profiteront le plus. Au niveau géopolitique, cela peut aider à avoir une alternative au dollar et à l’euro et à être en position de force avec ses partenaires commerciaux.


                    • aimable 6 septembre 2018 11:29

                      @axiaman

                      sans vouloir me faire l’avocat du diable , je ne suis pas sur que le commerce soit viable avec une monnaie ( virtuelle ou pas ) instable et pratiquement toujours tirée vers le haut , pour le coup le vendeur serait gagnant a tous les coups . La solution serait qu’il remplace toutes les monnaies mondiales ce qui le rendrait stable ad vitam eaternam , puisque qu’il ne pourrait faire l’objet d’aucune spéculation .
                      par exemple, si l’Europe de l’euro n’ importait pas, avec l’euro qui serait stable, les produits auraient toujours la même valeur pour le commerce des pays qui l’ont adopté .

                    • axiaman 6 septembre 2018 13:30
                      @aimable
                      Détrompez-vous. Imaginez la Turquie et la Russie voulant commercer entre elles. Admettons que les Turcs veulent acheter du pétrole russe. Les deux pays ont de la difficulté à commercer en dollars, à cause des sanctions américaines. Les Russes n’ont pas trop envie de recevoir de la lire turque car c’est une monnaie fragile.
                      Comment commercer ?
                      Avec le Bitcoin, c’est très simple. Les bitcoins sont consignés sur un compte multi-signatures avec 1 signature pour les russes, 1 pour les turcs et 1 pour un éventuel tiers de confiance comme une société d’inspection douanière comme SGS. 2 signatures sur 3 sont nécessaires pour débloquer les fonds. On rajoute une marge de 10% en Bitcoin en cas de fluctuation de change.
                      Lorsque le pétrole russe arrive au port Turc, les russes valident leur signature pour être payés. Si les Turcs sont de bonne foi, ils valident aussi leur signature et le paiement est effectué. En cas de litige, la SGS fera une inspection et mettra sa signature ou pas.



                    • aimable 6 septembre 2018 13:58

                      @axiaman
                      rien que pour ne pas subir le dictat Américain sur l’utilisation du dollar, je trouve que votre solution doit être prise en compte et peut être ajustée pour une mise en place par nos gouvernants et de tous les pays qui seront concernés a un moment ou a un autre .


                    • sleeping-zombie 6 septembre 2018 14:42
                      Bonjour,

                      Voici ce que j’ai lu :

                      « j’ai des bitcoins qui peuvent perdre 95% de leur valeur du jour au lendemain, parce qu’elles ne sont garantis par rien. Monsieur le Président, vous pourriez officialiser l’utilisation du bitcoin pour la sanctuariser, afin que mes billets de monopoly aient une réelle valeur ? »

                      Je doute que le président lise ton billet, mais s’il le faisait, j’anticipe une réponse dans cet esprit : LOL.

                      cordialement

                      • Ruut Ruut 6 septembre 2018 15:18

                        @sleeping-zombie
                        Pire le bitter de Monopoli as pour valeur minimale le papier dont il est fait, le bit-coin même pas.
                        Pire, tu duplique un bitcoin et tu l’utilise et l’utilisateur officiel ne l’as plus.
                        Car le bitcoin n’appartiens a personne pour de vrais.
                        Et vue la faciliter a dupliquer tout ce qui est numérique a l’insu des utilisateurs officiels......

                        Le bitcoin c’est juste une arnaque de Ponzi virtuelle.


                      • Matlemat Matlemat 6 septembre 2018 16:39

                        @sleeping-zombie

                        Pour le moment en tout cas le billet de Monopoly vaut à l’heure où je vous parle plus de 6000 $. Faut il encore avoir compris pourquoi tant de gens lui accorde cette valeur.


                      • sleeping-zombie 6 septembre 2018 16:51

                        @Matlemat

                        Facile :
                        c’est plus discret d’acheter 15kg de cocaïne avec un transfert en Bitcoin qu’avec une valide pleine de billets.
                        c’est plus facile d’importer aux USA quelques millions d’euro à la barbe des autorités (la douane par ex) en achetant des BTC en euros, et en les revendant en dollars...

                        Bref, la richesse du marché noir.

                        Ce que cherche l’auteur, c’est le beurre et l’argent du beurre : la praticité du marché noir + la garantie des autorités.
                        je re : LOL

                      • Matlemat Matlemat 6 septembre 2018 21:47

                        @Ruut

                        Vous prouvez par vous même que vous n’avez rien compris au bitcoin et à la blockchain.


                      • axiaman 7 septembre 2018 08:09

                        @sleeping-zombie Je possède effectivement du bitcoin et il est certain que sa valeur augmentera le jour où un état en acquerra. 95% de baisse en un jour, ce n’est jamais arrivé. La valeur du bitcoin repose sur le réseau et la puissance de calcul associée : 50’000 tera hash par seconde. C’est exceptionnel et montre à n’importe quel gouvernement qu’on est face à un phénomène immense. Dans l’univers internet, on comprend pas pourquoi Amazon vaut 50 milliards alors que ça fait des pertes. 10 ans après, ça vaut 1000 milliards et ça gagne beaucoup d’argent. L’effet de réseau !


                      • axiaman 7 septembre 2018 08:15

                        @Ruut Vous êtes un troll qui donnez votre avis à l’emporte pièce sur un sujet que vous ne connaissez pas. Savez vous au moins ce qu’est un ponzi ? Ou vous répétez juste ce que vous avez entendu ailleurs ? Étudiez le sujet vous même, c’est bien + intéressant.


                      • sleeping-zombie 7 septembre 2018 09:22
                        @axiaman

                        La valeur du bitcoin repose sur le réseau et la puissance de calcul associée

                        Faux, la valeur du bitcoin repose sur la quantité d’utilisateurs qui s’en servent.
                        Le jour où les trafiquants d’armes, de drogues, ou plus généralement le marché noir passera à une autre monnaie « de transition » (*), la demande s’effondrera, la valeur d’échange aussi.
                        Le problème des apôtres du bitcoin, c’est qu’ils ne comprennent pas (ou font semblant) qu’une monnaie n’a aucune valeur intrinsèque, juste une valeur sociale.
                        Prenons un steak par exemple. Je peux l’échanger contre des frites, du poisson, ou 10 minutes de ménage quand j’ai trop mal au dos pour le faire moi-même. Ca, c’est la valeur sociale : cette valeur n’existe que parce qu’autour de moi des gens veulent ce steak.
                        Supposons maintenant que personne ne veuille de ce steak. Je ne peux plus l’échanger, mais je peux toujours le manger : c’est la valeur intrinsèque (et c’est d’ailleurs pour ça qu’il y a toujours de la demande pour les steaks).
                        Le bitcoin n’a aucune valeur intrinsèque. Le jour où personne ne voudra l’utiliser pour faire des achats « en douce », il ne vaudra même pas le papier sur lequel il est imprimé.

                        De même, les 1000 milliards d’Amazon ont pour partie une valeur intrinsèque (les bâtiments, les employés formés qui bossent ensemble, la trésorie) mais aussi une valeur sociale : la partie « spéculation » de l’action.
                        Dans le genre : lors de son introduction, toutes les actions de Facebook ont trouvées acheteur. A la fin de la journée, elles avaient perdues 25% de la valeur d’échange, pourtant, l’entreprise « Facebook » n’a pas perdu 25% de ses utilisateurs en une journée.

                        95% de baisse en un jour, ce n’est jamais arrivé

                        Et pour cause : c’est le genre de truc qui n’arrive qu’une fois, puisque si ça arrive, ça sera la mise à mort du BTC. Et comme tout évènement unique : « avant, c’était jamais arrivé ».

                        (*) parce que le bitcoin n’est qu’une valeur de transition, personne n’achète son pain avec.


                      • axiaman 8 septembre 2018 10:43

                        @sleeping-zombie

                        Oui, on est d’accord. le réseau donne de la valeur donc le nombre d’utilisateurs est important.

                        Je comprends votre point de vue sur la valeur sociale d’une monnaie, sauf que cela ne fonctionne pas. Voir l’exemple actuel au Venezuela où tout est faussé par de la mauvaise monnaie.

                        Si, une monnaie est censée avoir une valeur intrasèque. On utilise le dollar malgré l’endettement massif des USA parce que c’est la première économie et la première armée.

                        Les 3 composantes d’une monnaie sont 1/ moyen d’échange, 2/ unité de compte, 3/ réserve de valeur

                        Vous ne prenez pas en compte le dernier critère. Pourtant, c’est le plus important.


                      • sleeping-zombie 8 septembre 2018 10:49

                        @axiaman

                        Voir l’exemple actuel au Venezuela où tout est faussé par de la mauvaise monnaie.

                        Justement, le Venezuela l’exemple parfait de mon propos : du jour au lendemain, plus personne ne veut utiliser sa monnaie, du jour au lendemain sa monnaie ne vaut plus rien.

                      • axiaman 8 septembre 2018 11:16

                        @sleeping-zombie Du coup, ça fait une belle jambe aux vénézuéliens de savoir que leur monnaie a une valeur sociale, s’ils ne peuvent pas lui faire confiance.


                      • sleeping-zombie 9 septembre 2018 21:36

                        @axiaman

                        ça fait une belle jambe aux vénézuéliens de savoir que leur monnaie a une valeur sociale, s’ils ne peuvent pas lui faire confiance
                        La valeur sociale de leur monnaie c’est effondrée justement le jour où ils ont collectivement décidés de ne plus lui faire confiance. Et effectivement, ça leur fait une belle jambe, même si les prémices d’une guerre civile ne sont jamais amusants.

                      • Matlemat Matlemat 10 septembre 2018 11:48

                        @sleeping-zombie
                         Le Venezuela est un exemple a part, ce n’est pas par plaisir que leur gouvernement pratique l’hyper inflation, ce pays subit une guerre économique de la part des USA car il est la première reserve mondiale de pétrole et fabrique de la monnaie pour payer les prestations sociales, le pauvre venezuelien n’a pas de reserve donc il s’en fiche de l’inflation tant que les prestations sont revalorisées régulièrement. Le but est de ne pas emprunter de l’argent sur le marché international. Les riches changent immédiatement leurs bolivars contre des dollars et accentuent la chute de la monnaie nationale.


                      • sleeping-zombie 10 septembre 2018 12:32

                        @Matlemat

                        Ce n’est pas un exemple à part, au contraire, on est en plein dedans :
                        A. la valeur d’une monnaie, c’est la confiance qu’on accorde au groupe qui reconnait cette monnaie
                        B. au Venezuela, les riches ne veulent pas se lier au pauvres, donc le groupe (riche+pauvre) utilisant le bolivar n’est pas stable, donc pas fiable
                        (A+B) => la valeur sociale du bolivar s’effondre

                        La guerre commerciale avec le USA n’est que la mise à feu d’une situation instable, le problème c’est la fracture au sein de la population elle-même. La chute de la monnaie n’est qu’un révélateur.

                      • Matlemat Matlemat 10 septembre 2018 19:36

                        @sleeping-zombie
                        Je suis d’accord, mais ça n’a rien à voir avec le bitcoin qui est décentralisé et dont le nombre maximal d’unités est limité.


                      • Matlemat Matlemat 10 septembre 2018 19:55

                        @sleeping-zombie
                         En tout cas les crypto-monnaies ça marche à fond au venezuela, le dash en particulier.


                      • Matlemat Matlemat 6 septembre 2018 20:59

                        Vous voyez quand vous voulez, vous avez compris l’intérêt des crypto monnaies anonymes sauf que pas de chance le bitcoin est pseudonyme et il faut montrer patte blanche pour les changer en dollars ou autre.


                        • Matlemat Matlemat 6 septembre 2018 21:48

                          @Sleeping-zombie


                        • sleeping-zombie 7 septembre 2018 00:13

                          @Matlemat

                          un pseudonymat contrôlé par quelle autorité ?
                          Sait-on dans quelles mains se trouvent les 15 millions de bitcoins déjà minées ? C’est même pas moi qui le dit, c’est écrit là :

                          le beurre et l’argent du beurre...

                        • Matlemat Matlemat 7 septembre 2018 02:36

                          @sleeping-zombie
                           Quand vous achetez des bitcoin , on vous demande une carte d’identité, quand vous vendez vos bitcoin la même chose.


                           Encore une fois renseignez vous, les trafiquants qui utilisent le bitcoin finissent par se faire avoir car les registres de comptes sont ouvert à tous. le jour ou ils changent contre de l’argent ils sont grillés, vous comprenez ?
                           
                           Et si comme vous semblez le dire, on peut trafiquer, se faire payer en bitcoin et les retirer dans un paradis fiscal, ce que je doute, ça donnera encore plus d’interet au bitcoin.

                           Les trafiquants n’ont pas attendus les crypto-monnaies



                        • Matlemat Matlemat 7 septembre 2018 02:41

                          @sleeping-zombie
                           Votre lien explique cela très bien, et c’est justement la décentralisation qui fait qu’il n’y a pas d’autorité qui contrôle.


                           

                        • Matlemat Matlemat 7 septembre 2018 02:44

                          @sleeping-zombie
                          Une dernière chose sur les possesseurs de bitcoin :



                        • sleeping-zombie 7 septembre 2018 08:49

                          @Matlemat

                          Quand vous achetez des bitcoin , on vous demande une carte d’identité, quand vous vendez vos bitcoin la même chose.
                          ...
                          Peut-être sur papier, mais dans la pratique, il suffit d’un unique point d’échange « véreux », où on n’opère pas ce contrôle, pour corrompre tout le système.

                          Parce que ce que tu dis là, c’est le mode d’achat théorique des armes a feu : les utilisateurs respectueux sont authentifiés, mais...

                        • sleeping-zombie 7 septembre 2018 08:52

                          @Matlemat

                          c’est justement la décentralisation qui fait qu’il n’y a pas d’autorité qui contrôle.

                          Oui, la décentralisation est voulue, l’absence d’autorité est voulue, et donc : il est absolument de demander à ce qu’une autorité (ici, l’état) y pose son sceau.
                          Du point de vue de cette autorité, le bitcoin n’a que des inconvénients et aucun avantage.

                        • sleeping-zombie 7 septembre 2018 08:53

                          @sleeping-zombie
                          il manque un mot : il est absolument ridicule de demander...


                        • Matlemat Matlemat 7 septembre 2018 12:13

                          @sleeping-zombie
                           Entièrement d’accord, de toute façon c’est pas Macron qui contrôle la monnaie, c’est la BCE et la BCE est contrôlée par la Rothschild compagnie.


                           Rien ne peut plus arrêter le phénomène bitcoin et des crypto-monnaies, un pays comme le Japon l’a bien compris et accepte le bitcoin comme moyen de paiement. 

                        • Matlemat Matlemat 7 septembre 2018 12:16

                          @sleeping-zombie
                          « Peut-être sur papier, mais dans la pratique, il suffit d’un unique point d’échange « véreux », où on n’opère pas ce contrôle, pour corrompre tout le système »


                           Peut être, tant mieux alors, il n’est pas prêt de s’effondrer, mais comme c’est traçable, les trafiquant finissent par se faire attraper quand les autorités veulent y mettre les moyens comme par exemple pour Silk Road. 

                        • Matlemat Matlemat 7 septembre 2018 12:18

                          @sleeping-zombie
                          « 

                          Parce que ce que tu dis là, c’est le mode d’achat théorique des armes a feu : les utilisateurs respectueux sont authentifiés, mais... »

                           Pour 100 euros d’accord, mais pour des grosses sommes c’est compliqué de trouver une banque qui va marcher dans le coup.

                        • sleeping-zombie 7 septembre 2018 12:58

                          @Matlemat

                          Entièrement d’accord, de toute façon c’est pas Macron qui contrôle la monnaie, c’est la BCE et la BCE est contrôlée par la Rothschild compagnie.

                          La BCE peut être détruite de la même manière qu’elle a été créée. C’est mignon tout plein de croire que les banquiers contrôlent le monde, mais avec les politiques, c’est plutôt un « je te tiens - tu me tiens - par la barbichette ».

                           Rien ne peut plus arrêter le phénomène bitcoin et des crypto-monnaies

                          Un souhait ou une analyse ?

                          Parce que ton propre lien sur le bilan de « qui possède quoi » me dit plutôt le contraire :

                          sur les 21 millions de BTC théoriques, 17 millions déjà distribués, dont 50% répartis sur environ 15 000 portefeuilles (donc, encore moins d’entités physiques). Bref, la valeur « sociale » du BTC est derrière elle, ne reste qu’une éventuelle extension spéculative.

                          Et croire que la galaxie BTC est fiable et solide... hmm... Mt Gox ?


                        • sleeping-zombie 7 septembre 2018 13:02

                          @Matlemat

                          quand les autorités veulent y mettre les moyens comme par exemple pour Silk Road
                          ... de mémoire, Silk Road n’est pas tombé parce que le BTC est traçable, mais parce que le FBI a infiltré les administrateurs du site. De ce point de vue, ils auraient pu utiliser PayPal....

                        • foufouille foufouille 7 septembre 2018 13:08

                          @sleeping-zombie

                          sauf que Silk Road a ouvert une version 2.0 puis une 3.0 ..........


                        • sleeping-zombie 7 septembre 2018 15:21

                          @foufouille

                          Alors on va préciser : le premier auteur de Silk Road a été attrapé, et ça n’a pas empêché la repousse du site.
                          De même qu’arrêter un dealeur n’arrête pas le marché noir.
                          Mais là, c’est une autre problématique.

                        • Matlemat Matlemat 7 septembre 2018 20:08

                          @sleeping-zombie

                          Le bitcoin et les crypto-monnaies sont la pour un moment.


                        • Matlemat Matlemat 7 septembre 2018 20:18

                          @sleeping-zombie

                          Oui c’est ce que j’ai entendu, je vais faire de recherches, normalement le bitcoin n’a aucun intérêt pour des activités illégales, et si non comme je vous dis cela lui donnera d’autant plus de valeur, mais d’autres que SilkRoad se sont fait avoir en utilisant le bitcoin. Trouvez moi une banque ou quelqu’un qui va vous changer vos bitcoin sales par de l’argent propre, à mon avis ca va être compliqué. On ne peut pas dire que c’est bien pour le blanchiment et en même temps que ça va s’effondrer.


                        • Matlemat Matlemat 7 septembre 2018 20:25

                          @sleeping-zombie

                          « Et croire que la galaxie BTC est fiable et solide... hmm... Mt Gox ? » le bitcoin en lui-même n’a jamais été piraté, c’est la plateforme d’échange qui l’a été. « Bref, la valeur « sociale » du BTC est derrière elle, ne reste qu’une éventuelle extension spéculative. » ca n’est pas encore tout public , il faut en avoir l’utilité, par exemple quelqu’un même modeste aurait tout intérêt à utiliser des crypto monnaies pour envoyer de l’argent à une autre personne dans le monde entier, vous avez vu combien ça coûte un virement Western Union ?


                        • foufouille foufouille 7 septembre 2018 20:52

                          @Matlemat

                          c’est faux, le bitcoin est idéal pour silk road.


                        • sleeping-zombie 7 septembre 2018 22:44

                          @Matlemat
                           le bitcoin n’a aucun intérêt pour des activités illégales
                          Le bitcoin ne fonctionne pas en terme d’activités légales ou illégales, mais simplement en terme de volumes d’échange. La légalité de l’échange n’est en rien « archivée », seule la transaction entre deux portefeuilles l’est.
                          Le marché noir provoquant des échanges, ça pousse à la demande, donc à l’augmentation du prix du BTC

                          Trouvez moi une banque ou quelqu’un qui va vous changer vos bitcoin sales par de l’argent propre, à mon avis ca va être compliqué
                          C’est la même problématique que l’argent liquide obtenu par braquage de fourgon blindé. Il suffit d’un seul blanchisseur pour le transformer en « argent propre ». Par exemple, un casino qui accepterait les versements en BTC sans être très rigoureux sur les contrôle d’identité... Ou n’importe quelle banque dans n’importe quel paradis fiscal (Singapour, Delaware, Monaco, les Iles Vierges... c’est pas ce qui manque)

                           On ne peut pas dire que c’est bien pour le blanchiment et en même temps que ça va s’effondrer
                          Bien sûr qu’on peut. Démonstration :
                          Actuellement, la population utilisatrice des BTC sont :
                          1. les geeks/anarchistes : historiquement les premiers, ils utilisent le BTC pour leur achats de bobos (lessive bio ?). Ils sont les « idiots utiles » qui composent 99% de la population détentrice mais ne génèrent que 1% du volume de transaction.
                          2. les utilisateurs de marché noir et autres fraudeurs fiscaux. Ni geeks, ni anars, hier ils se baladaient avec des valises pleines de billets, ils veulent avant tout une transaction électronique anonyme. Ils n’ont des BTC que le temps de réaliser une transaction entre monnaie réelle (réelle au sens « garantie »)
                          3. les gestionnaires de fonds. Eux ne comprennent rien au BTC, mais ils savent que ça s’achète, que ça se vend à un prix différent, donc qu’il y a possibilité de faire du bénéfs dessus. Ils n’ont des BTC que le temps de les revendre plus cher.

                          Maintenant supposons qu’on invente une nouvelle crypto-monnaie, encore plus anonyme, encore plus sécurisée.
                          Les maffieux (population 2) seront les 1ers à migrer : ils n’ont aucun actif permanent. Ce faisant, la demande générale baisse immédiatement, engendrant un mini-crack (ça c’est déjà fait), mais ne remonte pas après. Une autre crypto-monnaie s’envole. Du coup, les spéculateurs (population 3) migrent vers ce « nouvel actif », suivant la bonne vieille règle de tout investissement spéculatif : le premier à retirer ses billes remporte le jackpot.
                          En l’espace de moins d’une semaine (parce que tout est informatisé), le BTC perd 1% de ses utilisateurs ’humains’, mais 99% du volume total se retrouve disponible à la vente. Les membres de la population 1 (22 millions d’utilisateurs) n’ont pas les moyens financiers (ou la volonté) de racheter les 106 milliards de $ (16 millions de BTC environ) qui inondent l’offre. Donc le cours chute (de 99% si tu comptes bien). L’infrastructre dans son ensemble s’arrête, parce que « décentralisé » ne veut pas dire « géré par des bénévoles ». Les tuyaux sont coupés et les plate-formes d’échange disparaissent. Comme Napster en sont temps ;D

                          bitcoin en lui-même n’a jamais été piraté, c’est la plateforme d’échange qui l’a été.

                          Quelle différence pour celui qui passe par un gestionnaire de portefeuille ? C’est juste comme si tu disais « les billets n’ont pas été brulés, il sont toujours là, c’est juste que le type a qui tu as confié ton coffre s’est barré avec le contenu ». Tant que le vol est possible, la confiance ne peut pas être totale.
                          Exemple : tu as des BTC stockés sur une clé USB, déconnectée et planquée sous ton parquet. Et puis un jour, tu vois la signature de BTC que tu possèdes se balader dans des logs de transaction d’une plate-forme d’échange. Comment tu prouves qu’on te les a volés ? c’est pas comme si c’était encadré par une autorité de contrôle avec une police et un tribunal...

                          ca n’est pas encore tout public , il faut en avoir l’utilité, par exemple quelqu’un même modeste aurait tout intérêt à utiliser des crypto monnaies pour envoyer de l’argent à une autre personne dans le monde entier, vous avez vu combien ça coûte un virement Western Union ?
                          Ca ne pourra pas être tout public tant que 99% des BTC sont détenues par 15000 personnes, qui, de fait, ont collectivement droit de vie ou de mort sur toute l’infra.
                          Ensuite, concernant Western Union... Y a plus que les Africains pour l’utiliser non ? Et Paypal ne fait pas de virements gratuits ? Bref, c’est jamais qu’une taxe sur l’ignorance. Et puis d’ailleurs, pour faire un virement, pourquoi passer par une « crypto » monnaie ?

                        • Matlemat Matlemat 7 septembre 2018 23:38

                          @sleeping-zombie
                           Ce que vous dites se tient dans l’ensemble, je vais me renseigner dès que possible avec un spécialiste.


                           Il semble que vous mélangez un peu bitcoin et crypto-monnaies, il y a différentes crypto-monnaies qui ont des caractéristiques différentes, je maintiens qu’il est difficile de blanchir de l’argent sale avec du bitcoin car tôt ou tard il faut les changer avec de l’argent fiat, personne ne veut acheter des bitcoin sales, ou alors en les dépensant on laisse des traces indélébiles.

                           Le bitcoin est considéré comme de « l’or numérique » c’est inexact c’est vrai, je dirais plus un « objet de collection »encore une fois c’est une protection contre l’inflation ce qui explique le succès dans les pays comme le Zimbabwe, les cryptos y sont désormais interdites, ou le Venezuela.

                           La grande question est si les crypto anonymes ne seront pas interdites, je pense que cela sera une alternative a la suppression du cash, comme vous dites les fraudeurs y ont intérêts, et le monde n’est pas prêt d’arrêter les fraudes.

                           Votre histoire des 99 % est théorique mais ne peut arriver dans la réalité.

                           Il ya des institutions bancaires qui commencent à proposer des cold storage pour garder en sécurité des crypto monnaies.

                           Sans dévoiler sa clef privée et en suivant les règles de sécurité il est pour le moment impossible de se faire voler des bitcoin. 

                           Paypal fait des virements gratuit ? je l’ignorais, même pour des virement de plusieurs millions de dollars ?

                           Les banques ont des frais de virements bien trop élevés par rapport aux virements de cryptos comme le litecoin le bitcoincash ou le dash par exemple

                           Pour faire du trading c’est un peu la même chose que pour les actions , les mieux initiés sont gagnants par rapport aux autres.

                           Pour acheter des crypto monnaies il faut passer par le bitcoin ou l’ethereum d’ou leur dominance sur le marché.









                        • Matlemat Matlemat 8 septembre 2018 00:01

                          @sleeping-zombie
                           je précise un peu pour les 99 %, tu as fais l’effort après tout, il n’y a pas que des mafieux qui possèdent les bitcoin, le fait que ce ne soit pas anonyme ne dérangent pas la plupart des possesseurs, et pour l’instant le bitcoin est parfaitement sécurisé, c’est le nombre d’utilisateurs qui fait la sécurité justement.


                           Le mystère c’est Satoshi Nagamoto, est ce un geek anarchiste comme tu dis ou alors agent de la CIA liés à la mafia ? On ne sait pas car il n’a pas touché a son million de bitcoin et s’il l’avait fait on aurait des indices car le bitcoin est 100% traçable.

                        • sleeping-zombie 8 septembre 2018 00:41

                          @Matlemat

                           Paypal fait des virements gratuit ? je l’ignorais, même pour des virement de plusieurs millions de dollars ?
                          ...ton exemple de départ, c’est quand même le pauvre qu’a pas les moyens de se payer un transfert Western Union.

                          Mais bon, j’admets mon ignorance pour les détails les plus techniques. Mais je sais qu’aucun système n’a jamais été inviolable. Le principe de base de toute sécurité, informatique ou autre, c’est « le coût de l’intrusion dépasse le bénéfice du vol ». Mais rien n’est inviolable, c’est juste une question de moyens (on dirait du Weinstein. Oh, c’est d’un gout)

                          Ca ne me surprendrait pas que les interfaces d’acquisition de BTC « tout public » exigent une vérification de l’identité, mais je serais sur le cul d’apprendre que l’authentification physique de l’utilisateur du portefeuille soit obligatoire dans le fonctionnement du système. Tout simplement parce que ça nécessiterait un état civil mondial fiable, et ça n’existe pas (là, c’est l’informaticien de gestion qui cause).

                          Bref, pour moi, il n’y a pas de BTC « propre » et BTC « sale », juste des BTC indifférenciés.

                          Je crois aussi en l’avenir d’une monnaie liquide mondiale totalement numérique, mais avec une autorité de contrôle, une absence d’anonymat et une garantie sociale. Pour moi, l’absence des 3 derniers fait que le BTC ne sortira jamais de son marché de niche.

                          Quand aux autres monnaies numériques...j’attends de voir pour croire, mais pour le moment, tout ce que je vois, ce sont des tentatives plus ou moins adroites de captation de marché. « Le BTC a le vent en poupe, clonons-le »

                          Ton dernier paragraphe sur le légendaire créateur du BTC montre bien le problème : il y a au moins 5% du total théorique dont on n’a aucune idée de l’identité du possesseur. Et c’est naïf de croire que c’est le seul.

                        • Matlemat Matlemat 8 septembre 2018 09:08

                          @sleeping-zombie

                          Le faible coût des virements c’est un avantage certain. Il y a surtout le fait de gérer sa propre banque sans frais, sans ponction de sa banque en cas de crise. J’espère que tu commences à entrevoir les avantages des crypto-monnaies, il faut se méfier de la propagande des médias qui n’y sont pas favorables. Pour l’instant c’est inviolable, il faudrait un ordinateur à plusieurs milliards de dollars pour voler des bitcoin traçables impossible à dépenser sans se faire remarquer. C’est justement le non contrôle qui plaît à certains puristes, peut être un peu anarchistes certes. Il y a de la spéculation, oui, mais c’est pour certains un jeu, le trading est comme les paris sportifs, ou plutôt le poker ou les plus malins gagnent. Oui le mystère du créateur est un problème, peut être est il mort et si ca clef privée est perdue ses bitcoin le sont aussi pour toujours. Je ne dis pas que tout le monde doit acheter des crypto-monnaies, mais elles peuvent rendre bien des services et c’est un phénomène qu’il faut surveiller pour ne pas être dans le futur totalement largué.


                        • Matlemat Matlemat 8 septembre 2018 09:19

                          @sleeping-zombie Pour suivre l’actualité des crypto monnaies avec des petites vidéos sympa pas prise de tête je te conseille cryptobref : https://m.youtube.com/results?search_query=cryptobref


                        • sleeping-zombie 8 septembre 2018 10:46

                          @Matlemat

                          sans ponction de sa banque en cas de crise.

                          A mes yeux, la disparition soudaine des BTC a bien plus de chances d’arriver que ma banque qui prend dans mon épargne parce que « c’est la crise ».

                          il faudrait un ordinateur à plusieurs milliards de dollars pour voler des bitcoin traçables
                          Think outside ze box.
                          Le piratage, ce n’est pas que de la force de calcul brute. C’est un mot de passe filé à quelqu’un « de confiance », et qui finalement ne l’est pas. C’est la création d’une fausse plate-forme d’échange, c’est une fausse antenne relai qui intercepte le traffic entre ton téléphone et l’Internet, c’est... c’est tellement de choses différentes possibles qu’il ne faut pas se focaliser sur le maillon fort de ton système (les registres) mais au contraire sur tous les maillons faibles.


                        • axiaman 8 septembre 2018 10:53

                          @sleeping-zombie

                          Votre descriptif des différentes catégories d’utilisateurs bitcoin n’engage que vous. Vous omettez à mon sens la grande majorité, qui a du bitcoin comme protection dans un monde financier en grande difficulté.

                          Cela fait 9 ans qu’on essaye de créer un deuxieme bitcoin et on attend toujours. C est facile de copier un algo, moins la puissance de calcul du réseau.

                          Le point sur le piratage est très important. Cela montre que le réseau est sûr mais que les utilisateurs doivent en apprendre les rouages.

                          L’avantage de passer par les cryptos pour un virement international sera évident le jour où le bitcoin sera facilement accepté dans les commerces du pays A et du pays B.


                        • Matlemat Matlemat 8 septembre 2018 11:24

                          @sleeping-zombie

                          « A mes yeux, la disparition soudaine des BTC a bien plus de chances d’arriver que ma banque qui prend dans mon épargne parce que « c’est la crise ». » expliquez cela à ceux qui avaient un compte en banque à Chypre , aujourd’hui la même chose peut se produire en Europe, vous savez dans quel état financier sont les grandes banques ? Pour le piratage je répète si on garde sa clef privée bien cachée et si on respecte les règles de sécurité il est impossible jusqu’à présent de se faire voler ses bitcoin sur un cold storage comme Ledger. La clef est indépendante de l’ordinateur que l’on utilise, bien sûr qu’il peut y avoir des ruses comme partout.


                        • Matlemat Matlemat 8 septembre 2018 11:38

                          @axiaman

                          Je n’arrive pas à retrouver l’article sur le plus gros transfert d’ethereum de plusieurs dizaines de millions de dollars, les frais était je crois de 15€ seulement, combien prendrait une banque pour effectuer un tel transfert ?


                        • Matlemat Matlemat 8 septembre 2018 18:24

                          @axiaman J’aurais bien aimé avoir votre avis sur l’utilisation du bitcoin pour des activités illégales et le blanchiment d’argent.


                        • axiaman 8 septembre 2018 19:28

                          @Matlemat La grande majorité des trafics se fait encore en fiat. Tout ce qui a de la valeur peut servir de monnaie d’échange, donc il est normal que certains utilisent le bitcoin. La parade ? Demander davantage d’informations aux utilisateurs d’échanges et que les banques qui reçoivent le produit des ventes de crypto en fassent de même. C’est d’ailleurs ce qu’il se passe.


                        • Matlemat Matlemat 8 septembre 2018 20:57

                          @axiaman
                          Merci de votre réponse, oui en France on ne peut pas échapper au fichage pour les impôts,pour la lutte contre le financement du terrorisme, mais que pensez vous de ce que disait Sleeping zombie, je ne suis pas d’accord avec lui car il affirme que les trafiquants peuvent utiliser le bitcoin et toucher leurs gains dans les paradis fiscaux, je lui disait qu’acheter des bitcoin « sales » provenant d’activités illégales était une très mauvaise idée car les bitcoin sont traçables à 100 %, qu’en pensez vous ? 


                        • axiaman 9 septembre 2018 14:28

                          @Matlemat Il y a de moins en moins de paradis fiscaux où l’on vous laisse blanchir des fonds criminels en toute impunité. On ne compte plus les banquiers véreux qui ont été jetés en prison lorsqu’ils ont passé la frontière américaine. Paradoxalement, c’est aux USA que c’est le plus facile de recycler des fonds. L’hypocrisie américaine qui pointe les banques internationales du doigt mais ne fait pas le ménage chez elle. En ce qui concerne les bitcoins « teintés » de blanchiment, il faut effectivement éviter d’y toucher du fait que les échanges/banques se montrent désormais plus strictes.


                        • Matlemat Matlemat 9 septembre 2018 16:34

                          @axiaman Oui le Delaware par exemple, quand les autorités veulent coincer quelqu’un ils le pourront toujours, avec ou sans crypto-monnaies.


                        • sleeping-zombie 9 septembre 2018 21:32

                          @Matlemat

                          Vous omettez à mon sens la grande majorité, qui a du bitcoin comme protection dans un monde financier en grande difficulté.
                          ..
                          Comme les crétins qui achètent de l’or si jamais le dollar s’effondre.
                          Ah, qu’est-ce que j’aimerai avoir tellement d’argent que je puisse angoisser à l’idée d’en perdre.
                          Mais que voulez-vous, mes économies, c’est 70.000€, le jour où l’état tapera dedans par surprise, je a coté de 15-20 millions de gus qui seront pas d’accord. Chypre est loin, très loin.
                          Et le jour où c’est vraiment tout le système qui s’effondre, c’est pas de l’or ou des BTC que je regretterai de ne pas avoir, mais des armes & des médocs.

                          En tout cas, je suis assez content qu’axiaman soit d’accord avec moi pour tout ce qui concerne le traffic. Bon, il peut pas le dire expressément, vu qu’il est venu ici pour dire « achetez des bitcoins », mais sa petite réflexion « ce serait pas un problème si les gens étaient honnêtes » vaut tout l’or du monde ;D

                        • Matlemat Matlemat 10 septembre 2018 11:39

                          @sleeping-zombie
                           Quand on sait dans quel état est le système financier international on est pas aussi optimiste que vous, les états doivent garantir les dépôts bancaires mais leur niveau d’endettement est déjà insoutenable, qui va garantir la solvabilité des états ?


                           L’économie se maintient actuellement par la dette qui augmente exponentiellement, exemple, vous empruntez de l’argent, vous achetez une belle voiture une belle maison, on peut croire que tout va bien pour vous, mais si vous ne pouvez rembourser votre emprunt, c’est bien la ruine et la rue qui vous attend.

                           Je suis d’accord sur les armes et les médicaments si on arrive dans un monde à la Mad Max, mais juste une faillite des banques, que nous avons évité de justesse en 2009, l’argent ou l’or physique ainsi que des crypto-monnaies permettent de protéger son petit capital et de continuer a faire ses petits achats.

                           Vous ne savez pas que la BCE fabrique à partir de rien et injecte des dizaines de milliards d’euros chaque mois dans l’économie ?

                           En tout cas il ne faut peut être pas trop faire la promotion des crypto-monnaies, c’est très bien que les initiés continuent de profiter de leurs avantages sans que ce soit une menace mortelle pour les banques et les états.





                        • sleeping-zombie 10 septembre 2018 13:04

                          @Matlemat
                          Visiblement, on n’a pas du tout la même vision de ce qu’est l’économie.

                          les états doivent garantir les dépôts bancaires mais leur niveau d’endettement est déjà insoutenable
                          la BCE fabrique à partir de rien et injecte des dizaines de milliards d’euros chaque mois dans l’économie

                          C’est deux petites phrases montrent simplement que la « dette » n’est un problème pour personne. La dette d’un individu n’a rien à voir avec la dette d’un état, puisque l’état lui-même a les moyens d’agir sur les règles économiques.
                          Un exemple : l’état « France » est endetté de 2.000 milliards d’euros (environ), mais les avoirs financiers des français (dans leur ensemble) atteint 4.000 milliards d’euros.
                          Du coup, peut-on vraiment dire que la situation est problématique ? Qu’est-ce que la dette de l’état ?

                          Prenons le scénario : faillite totale de toutes les banques.Qu’est-ce qui arrivera ?
                          A. le chaos total, Mad Max, même l’or ne vaut plus rien. Il vaut mieux avoir des armes et des médocs.
                          B. la population se met à utiliser une crypto monnaie, ou revient aux p’tites pièces d’or.
                          C. un référendum pour recréer un « nouveau franc », en créant la monnaie à partir de rien, et en initialisant les comptes : soit également par citoyen, soit en reprenant les anciens compteurs avant effondrement du système.

                          A mes yeux, le « Mad Max » n’arrivera pas, les gens sont suffisamment civilisés pour comprendre que l’argent ne sert qu’a faire des transferts. Au pire, on peut bosser quelques mois sans être payés comme ça s’est fait en 68 quand les blocages ont commencés à durer.
                          Le retour à l’or ne se fera pas pour 2 raisons, la 1ere, c’est qu’il n’y a pas assez d’or, la seconde, c’est que tout l’or du monde est déjà distribué dans très peu de mains. On ne va pas initialiser un système en disant « nouvelles règles, nouvelle monnaie, ah, au fait, tout l’or appartient à 15000 personnes et démerdez-vous pour leur rendre service ».
                          Les crypto-monnaie ne souffre pas du problème de quantité, puisqu’on peut les diviser, mais le problème de la répartition subsiste.
                          C’est pour ça que je pense que c’est le C qui s’imposera (si jamais c’est nécessaire).

                          En fait, au fil de notre conversation, je me rend compte que notre principal point de désaccord porte sur la confiance. A titre personnel, je fais beaucoup plus confiance au système actuel (état - banque - monnaie contrôlée) qu’a un système purement technique sur lequel personne n’a de réel levier d’action.
                          Pour moi, l’argent n’est pas un objet physique mais reste (et doit rester) un objet purement social.


                        • Matlemat Matlemat 10 septembre 2018 19:54

                          @sleeping-zombie
                           Vous avez bien résumé la situation, je suis bien moins optimiste que vous.


                          « Un exemple : l’état « France » est endetté de 2.000 milliards d’euros (environ), mais les avoirs financiers des français (dans leur ensemble) atteint 4.000 milliards d’euros.
                          Du coup, peut-on vraiment dire que la situation est problématique ? Qu’est-ce que la dette de l’état ? »

                           On est a 2 319 919 200 000 euros de dette publique au moment ou je vous parle augmente de 2665 euros par seconde.


                           C’est justement de penser que ça n’est pas catastrophique que l’on continue comme avant et selon vos propos, il va bien falloir un jour taper dans les avoirs des français, le problème c’est que quand ça va aller mal, que les taux vont remonter, vous croyez que les fortunés vont attendre tranquillement de se faire plumer ? 

                           En France peut être ca va mais au niveau mondial, je suis persuadé que le peu de croissance actuel se fait sur l’endettement en hypothéquant l’avenir et que le crash est inévitable, le déficit américain pour 2018 est prévu d’environ 2000 milliards de dollars.

                           Le krach des banques remettra les compteurs à zéro je suis d’accord, tous ne seront pas perdants, ce sont les petits épargnants qui vont morfler, dans leurs assurance vies par exemple pas les gros, evidemment ceux qui sont endettés pour une maison par exemple ne feront pas leur dette effacée.

                           

                        • sleeping-zombie 10 septembre 2018 22:37

                          @Matlemat

                          il va bien falloir un jour taper dans les avoirs
                          Mais non :D
                          La dette n’est pas un objet physique. La dette n’existe pas réellement, c’est juste une convention sociale. Et elle peut éternellement augmenter sans que le système s’effondre.

                          Concrètement, qui va exiger le remboursement de la dette ?
                          Les riches ? aucune chance, la dette c’est leur nouvelle justification idéologique pour tout contrôler.
                          Les pauvres ? aucune chance, quand on est pauvre, on n’a que les services publics.
                          Les entre-deux ? aucune chance, pour eux, le montant de la dette par habitant est plus ou moins égal à leurs avoirs... vider la poche gauche pour mettre dans la poche droite. Quel intérêt ?

                          Que le peu de croissance se fasse sur l’endettement, et alors ? tu vois la différence entre 1% de croissance et 1% de récession ? moi pas.

                          Personne n’a intérêt à ce que le système s’effondre.

                          L’explosion de la dette, c’est juste un transfert de pouvoir. Le pouvoir de commander qui hier appartenait aux dirigeants d’état passe peu à peu dans les mains d’institutions privées. C’est peut-être pas démocratique mais :
                          1. Vu ce qu’en faisait l’état au cours du 20eme siècle et
                          2. Vu que tout le monde passe sont temps à ne pas avoir confiance aux élus (à raison ou non)
                          ... c’est pas près de s’arrêter.

                          La dette, c’est juste la réponse à la question concernant 42 milliards d’euros pour 2018 : qui décide de ce qu’on en fait ? Un chef d’état ou un conglomérat de banque ? Lequel l’utilise tranquillement pour alimenter ton assurance-vie ?

                        • Matlemat Matlemat 11 septembre 2018 11:14

                          @sleeping-zombie
                          «  La dette n’existe pas réellement, c’est juste une convention sociale. Et elle peut éternellement augmenter sans que le système s’effondre. »


                           c’est vrai et on peut emprunter pour payer les intérêts. c’est juste quand il n’y a plus de confiance que personne ne veut prêter et que les créanciers exigent le remboursement que le système s’effondre.

                           Les ennuis arrivent justement quand on rembourse la dette, pas quand on l’augmente.

                           C’est une évidence que ce n’est pas durable.

                           Revenons aux banques, on a rien changé depuis 2009, certaines vont a nouveau menacer de faire faillite, les états vont à nouveau emprunter, les banques centrales vont fabriquer de l’argent pour cela, c’est une fuite en avant sans retour possible.

                           Je suis d’accord qu’on peut continuer comme cela un moment mais regardez, d’ici quelques années, peut être 10 ans, avec la fin du pétrole bon marché et la raréfaction des matières première il n’y aura plus de croissance, c’est la que le déséquilibre avec l’augmentation de la dette va se ressentir, et les marchés ont tendance à anticiper, à un moment ça va être chacun pour soi.

                           Les assurances vie sont une bonne affaire pour les banques, car c’est de la dette d’état et souvent les héritiers ne réclame pas et les banques ne se casse pas la tête pour les chercher.

                        • sleeping-zombie 11 septembre 2018 11:52

                          @Matlemat

                          c’est une fuite en avant sans retour possible.
                          Oui, mais il n’y a pas mur vers lequel on se rue. Il n’y a pas de montant maximum de dette. Il n’y a pas de seuil d’effondrement automatique du système. Le principe est simple : tant que chacun y trouve son compte, ça continue, peut importe que ça n’ait aucun sens...

                        • Matlemat Matlemat 12 septembre 2018 13:24

                          @sleeping-zombie
                           Oui, ceux qui ne veulent pas que ça change repoussent le problème à plus tard, le changement y sera simplement plus violent, il faudra bien mettre un jour les compteurs à zéro.


                        • axiaman 17 septembre 2018 00:37

                          @sleeping-zombie

                          Si les journalistes économiques traitaient du sujet en profondeur, je m’abstiendrais bien volontiers d’écrire ces billets. Or, ils sont souvent dépassés.

                          Et les forums regorgent déjà assez de gens qui s’époumonent en « achetez du bitcoin, c’est l’avenir » ou « n’y touchez pas, c’est une arnaque »

                          Ce qui manque souvent, ce sont des arguments techniques et économiques. J’essaye d’apporter les miens et surtout d’expliquer les contours d’une solution unique dans l’histoire.

                          Le fonctionnement du bitcoin est encore très méconnu. Celui des monnaies traditionnelles l’est aussi d’ailleurs.

                          Enfin, aucune décision d’investissement ne devrait suivre la lecture d’un seul article. Il faut se renseigner, recouper les sources, vérifier par soi-même et comprendre les risques.

                          Donc, je suis navré de lire que vous prenez cet article pour un document publicitaire du bitcoin. Et, ce qui vaut tout l’or du monde pour moi, c’est votre allusion qu’un billet sur agoravox pourrait avoir un impact sur un actif valant plus de 100 milliards...


                        • izarn izarn 6 septembre 2018 21:13

                          Déja le bitcoin en français c’est le bit con...
                          Bref le bit attrape con...Ou couillon.
                          Voila.
                           smiley
                          Et ça marche, car les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait !

                          https://youtu.be/HmI6co3ensE


                          • Matlemat Matlemat 6 septembre 2018 21:54

                            @izarn

                            Ca m’épatera toujours ceux qui ne comprennent pas mais qui prennent ceux qui ont compris pour des idiots.


                          • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 7 septembre 2018 08:03

                            La banque Defrance pourrait créer un fonds basée sur le stock d’or et plus il grandirait plus elle achètera d’or : une nouvelle vraie monnaie quoi !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

axiaman


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès