• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Black Is Beautiful... Friday

Black Is Beautiful... Friday

JPEG

Et dire que ce "black Friday" américain vient polluer notre vendredi 24 novembre bien franchouille automnale ... Et que bons veaux, des millions vont dépenser des milliards peut-être, me laisse pantois émois !

Dès potron minet, les consommateurs (le mot acheteur est banni depuis des lustres), donc, ils-elles vont se masser, s'écraser contre les portes des temples de la consom-Nation et lorsqu'à 10 heures... Vont se marcher dessus, se piétiner pour choper, arracher à d'autres des appareils dont-ils-elles n'ont pas vraiment besoin... Et on s'étonne qu'un Macron, un Trump soient passés ? La masse est à la masse, plus aucun décernement, lessivée, des cerveaux lobotomisés et le QI en berne.

Dire que les manifs contre la loi travail n'ont mobilisé que quelques clampins, mais là ce seront des millions prêts à s'écharper pour foutre la main sur des objets dérisoires qui seront passé de mode d'ici noël. On voit très bien où les priorités se situent en cette société cannibale ; bouffer, bouffer à s'en péter la panse, et surtout faire disjoncter le cervelet. Nous somme presque tous devenus des intestins, gros ou grêle sur pattes, déambulant entre des rayons de supermarché avec comme extension le caddy. L'Omo caddytus est né !

Y'aura aussi la frénésie sur internet, ca va cliquer à mort, ca va "enter" carte de crédit, crédit revolving sur la tempe... En janvier faudra raquer ! Donc entre ceux qui vont cavaler dehors et ceux qui vont pianoter dedans, ben moi, j'vais aller me promener au parc, et même si j'étais à poil, le cul nu, je suis sûr d'être tranquille ; pas un chat, pas un cloporte, mon "black Friday" en paix quoi !

A la base le "black Friday" est issu d'un fait historique saumâtre : le vendredi 11 novembre 1887[1] furent pendus quatre ouvriers arrêtés après l'explosion d'une bombe lors du rassemblement du Haymarket à Chicago. Pour la petite histoire, ce rassemblement qui voulait défendre la journée de 8 heures en usine eut lieu le 1er mai 1886. Lorsque la manifestation se dispersa, une bombe explosa en tuant des policiers. Les autorités prirent au hasard 4 anarchistes et les jugèrent fissa. Donc, tous les ans, vous qui profitez du weekend prolongé du 1er mai, fête du travail ben ca vient de ça : l'exécution de 4 travailleurs ; et ainsi, ce "black Friday" est lié à jamais à ces événements... A noter, que les états unis ne fêtent jamais le 1er mai, mais le "labor Day" début septembre.

Donc que le "black Friday" soit devenu ce top-départ d'orgie consumériste, sans aucun respect de la mémoire de ces 4 innocents. Puisque des jours où de vrais innocents furent salis, me fait penser qu'on a nous aussi en France, nos condamnés par erreur ; ça aurait de la gueule : Le "Dreyfus Saturday Day" - jour de sa condamnation le samedi 22 décembre 1894, en plus ca tombe bien, juste avant noël ! Vous en voulez un autre de jour des soldes à la française ? Le " Dils Friday Day", un vendredi 27 janvier 1989, jour ou Patrick Dils fut condamné à perpétuité et innocenté en 2001... Puisque nous en sommes à célébrer la consommation les jours où des hommes et femmes montaient à l'échafaud ou en taule ad vitam, pourquoi pas s'enfoncer un peu plus dans l'innommable ?

Notre pays est colonisé depuis deux ou trois décennies et est vendu aux states ; Voir les gamins français célébrer/décérébrés Halloween, alors que "trick or treat" ne veut rien dire pour eux... Pourquoi pas le 4 juillet, le "cinco de mayo", quant au "black Friday" ?

In fine, ce "black Friday" vient le lendemain de "Thanksgiving" qui célèbre par un holocauste de dindes chaque année, le remerciement des indiens qui permirent aux premiers colons de survivre sur ces terres inhospitalières américaines... Fi, du massacre de millions de "native américains" qui aujourd'hui pour les derniers survivent dans des réserves, un peu comme des dindes d'ailleurs ; "Yes, we can" qu'ils disaient les supporters de - tu l'auras dans l'Obabama ! Ou le Trump la mort et son "make the america great again ! On a quoi chez nous histoire de vivre sous un slogan qui mange pas d'foin ? La France en marche ? Un, deux, un, deux, tête à droite, supermarché !

Comme aurait Léo mon héro "nous vivons une époque épic, mais nous n'avons plus rien d'épic".

Georges Zeter/novembre 2017

illustration libre de droit : https://fr.dreamstime.com/illustration-stock-bataille-de-vomi-image41750735



Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • ysengrin ysengrin 23 novembre 17:20

    Bonjour,


    #plus aucun décernement... #

    Je discerne une volonté de décerner les mauvais points... smiley 

    • ysengrin ysengrin 23 novembre 18:06

      @ysengrin


      Merci de rappeler l’origine du Black friday et son détournement complet par les marchands du temple 

    • George L. ZETER George L. ZETER 24 novembre 09:03

      @ysengrin
      sssss


    • Macondo Macondo 24 novembre 12:52

      @ysengrin ... C’est ici, qu’on plussoie ? J’adhère aussi à la cause, au pied d’un arbre à bonheur à débit immédiat ...


    • files_walQer files_walQer 24 novembre 22:08

      Nous protestons contre la censure dont a été victime l’article du 17/11/2017 de Doctorix sur les 11 obligations vaccinales.

      Lettre de Doctorix


    • Omzen 23 novembre 18:03

      Trop bon ! Félicitations pour l’article et consternations partagées. Une vraie société de moutons !


      • rogal 23 novembre 20:35

        Une époque épic ? La faute au porc.


        • bob14 bob14 24 novembre 06:20

          Vl’à un article typique d’un français qui perd..Un tocard jaloux..un branleur qui confond économie et son calbar marron derrière et jaune devant !


          • Ruut Ruut 24 novembre 09:07

            @bob14
            ça c’est que la qualité du calbar n’existe plus.
            Un bon calbar absorbe toujours la dernière goutte sans faire de taches.

            Vendre des calbar bas de gamme de femme aux hommes, une société de malade.........
            Acheter des clabar blancs est TOUJOURS une mauvaise idée.


          • Drugar 24 novembre 09:08

            @bob14
            « Vl’à un article typique d’un français qui perd..Un tocard jaloux..un branleur qui confond économie et son calbar marron derrière et jaune devant ! » 

            Argument économique imparable !!
            Merci à bob14 de nous faire profiter de toute la profondeur de son analyse de caniveau smiley

          • George L. ZETER George L. ZETER 24 novembre 09:41

            @bob14

            à cher bob 14, quelle finesse d’analyse, bravo encore !
            georges zeter, ce branleur...

          • bob14 bob14 24 novembre 09:49

            @George L. ZETER....Agora recycle les bas du front qui coule leur pays.. !


          • George L. ZETER George L. ZETER 24 novembre 10:02

            @bob14
            ahah, you’re a funny guy ! so long prick, try to write something, so, that, we can share it !

            gz

          • bob14 bob14 24 novembre 10:47

            @bob14.....Aux USA, les remises sont de 60..70..80%..en France c’est du petit 20..30% !..Nous allons faire des milliards de dollars et vous vous irez ramasser les crottes sur les trottoirs comme dab...Vous n’y connaissez rien en économie voir dans quel état est votre pays..regardez votre président fantoche qui fait du réchauffé...Des VEAUX disait De Gaulle !


          • cevennevive cevennevive 24 novembre 09:28

            Eh ben ! 


            Les commentateurs, c’est tout ce que vous avez à dire sur cette curieuse chose, aussi bien le nom anglais qu’on lui a donné que la pratique idiote de se précipiter pour acheter de la camelote en un seul jour !

            Triste, triste période. Les moutons de Panurge étaient, à mon avis, plus intelligents...

            Bonjour l’auteur, merci d’avoir parlé de ce jour épique pour les gogos.

            Bien à vous.


            • George L. ZETER George L. ZETER 24 novembre 09:40

              @cevennevive
              incroyable le type de commentaires que l’on recoit comme par exemple bob14... merci pour votre commentaire positif


            • Buzzcocks 24 novembre 10:28

              "Nombre d’individus utilisent l’argent qu’ils n’ont pas ; pour l’achat de biens dont ils n’ont pas besoin, pour impressionner des gens qu’ils n’aiment pas" - WALTER SLEZAK


              • Zord Zord 24 novembre 10:50

                C’est bien de faire un article pour expliquer,
                Mais franchement je n’ai pas ressenti le moindre engouement autour de moi sur ce « black friday ».
                et par exemple à Halloween, au pire j’ai vu 3 gamins déguisés dans le quartier.
                Donc bon, voilà quoi, rien de bien méchant
                Ca ne représente même pas un millième de la grande frénésie de consommation que le papa noël made in Coca-Cola nous prépare dans 4 semaines.
                Quitte à râler, autant râler correctement !


                • Ruut Ruut 24 novembre 11:00

                  @Zord
                  et encore tu n’as pas a subir saint Nicolas.


                • Decouz 24 novembre 11:38

                  Avant il y avait le beau jeu laid nouveau, peut-être même les japonais ont trouvé mieux.



                  • fredvd 24 novembre 12:10

                    Déjà pour profiter de ce « Black friday » , il faut ne pas bosser. 



                    • Eric F Eric F 24 novembre 14:50

                      @fredvd
                      ou alors travailler au black


                    • ZenZoe ZenZoe 24 novembre 17:37

                      @fredvd et @Eric F
                      Vous n’avez jamais entendu parler de salariés qui surfent sur internet au boulot et y font leur emplettes ?


                    • Eric F Eric F 26 novembre 12:39

                      @ZenZoe
                      En fait, pas besoin de faire ses e-emplettes pendant les heures du boulot, le black Friday se termine à minuit, et qui plus est de nombreux sites l’ont prolongé au week-end. Là où il y a des vraies affaires, c’est quand il y a une réduc générale de x% sur tout le catalogue, non pas sur des produits dont le prix initial est gonflé, et la réduc ramène au prix normal. Ceci étant, le but est de faire acheter des produits dont on n’a pas un besoin actuel, mais que l’« opportunité » rend désirables, donc pousser à surconsommer.


                    • Eric F Eric F 24 novembre 14:17

                      C’est le jour des bonnes affaires : ce soir j’additionnerai les économies faites en n’ayant rien acheté, car selon l’adage « le sage est riche de tout ce dont il n’a pas besoin »


                      • vesjem vesjem 24 novembre 15:57

                        super coup de gueule ; merci ; on se sent moins « robinson crusoé »


                        • troletbuse troletbuse 24 novembre 16:28

                          Comme pour les soldes, les prix n’ont pas changé. Seule la pub fait état d’un prix plus élevé que la normale. La réduction est virtuelle. Allez les gogos.


                          • Arnes Arnes 26 novembre 13:31

                            Prenons au moins exemple sur nos cousins du Quebec qui n’utilisent jamais de nouveau terme en anglais, mais le traduisent immédiatement. Ainsi, au Quebec le « Black friday » est le « vendredi fou ».


                            Plus besoin d’académie française, demandez aux quebequois !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires