• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Blanchiment de la peau pour ressembler aux occidentaux ?

Blanchiment de la peau pour ressembler aux occidentaux ?

 

Irrésistible attirance vers la blanchitude, comme un modèle qu'il faudrait copier coûte que coûte, malgré les risques de cette pratique. Avec le blanchiment de peau ou son éclaircissement, jusqu'à la dépigmentation, la beauté de la femme noire qui foudroyait Léopold Sédar Senghor semble s'effacer pour se rapprocher des critères occidentaux de la beauté . Mais les femmes noires ne sont pas les seules touchées par ce besoin obsédant de gommer leur couleur naturelle, les hommes noirs, mais aussi la femme asiatique, voudraient également changer de couleur de peau.

Effet de mode, complexe, motivation sociologique ou seulement esthétique, le phénomène du blanchiment de peau en Afrique date des années 60. 

"tchatcho" au Mali ; « bojou » au Bénin, « xeesal » au Sénégal et « kobwakana » ou « kopakola » dans les deux Congo."

L'avis de Ferdinand Ezembe, psychologue à Paris spécialisé dans la psychologie des communautés africaines - 

« Cette attitude des noires par rapport à la couleur de leur peau, procède d'un profond traumatisme post-colonial. Le blanc, symbolisé par sa carnation, reste inconsciemment un modèle supérieur. Pas étonnant dans ces conditions qu'un teint clair s'inscrive effectivement comme un puissant critère de valeur dans la majeure partie des sociétés africaines. D'ailleurs, ce sont les pays aux passés coloniaux les plus brutaux qui affichent le plus une attirance pour les peaux claires. Dans les deux actuels Congo, même les hommes s'y mettent et travaillent, comme leurs compagnes, à parfaire leur teint. Il faut même rajouter à cela, l'influence majeure du christianisme en Afrique. La représentation exclusivement blanche des grandes figures de la bible a forcément affecté les peuples noirs dans leur inconscient. Cette idée est renforcée par l'allégorie des couleurs dans l'univers chrétien, basée sur des oppositions entre le clair et l'obscur, les ténèbres et les cieux, où le noir s'oppose toujours à la pureté du blanc. Ce phénomène est si profond qu'il va même plus loin que le simple blanchiment de la peau. On remarque beaucoup de femmes Africaines qui se défrisent les cheveux, qui portent des perruques pour avoir les cheveux lisses comme les occidentaux. Le complexe est là. C'est un peu facile de dire qu'un noir qui se teint les cheveux en blond n'ait agi que par une simple mode. Ce qu'il y a, c'est que les africains n'assument pas des attitudes qui sont souvent inconscientes. Toutes les sociétés noires subissent le joug d'un culte de la blancheur. Les Africains ne se sont pas". 

Pour lui apporter la contradiction, un homme noir qui se fait blanchir la peau et pour qui le traumatisme post-colonial n'est pas l'explication...

« Il ne s'agit pas de ressembler aux Blancs, de me sentir supérieur. Je fais ça parce que ce teint me plaît. Quand un Blanc se rend dans des centres de bronzage, ce n'est pas pour ressembler à un Noir ni pour prendre la place du colonisé ! »

« Je veux que l'on me laisse tranquille. Je connais les risques mais pour l'instant je n'ai pas envie de stopper la dépigmentation. Inutile de m'infantiliser. Cette décision m'appartient »

Après tout, qui sommes-nous pour condamner ces gens qui se sentent mal dans leur peau, et qui peut-être un jour soigneront leurs cicatrices et autres éruptions cutanées, voire même un cancer, au frais de la collectivité. Idem pour les visages pâles brûlés par les rayons UV. Tout cela pour le plus grand profit des industries cosmétiques et autres magazines ou publicistes qui vendent sur papier glacé la clarté en tube, pilules ou pommades. Jusqu'où irons-nous dans cette recherche d'une beauté calibrée, imposée par des gourous de la mode ou du culte du corps, ou encore par des idées reçues.

« Femme nue, femme noire Vêtue de ta couleur qui est vie, De ta forme qui est beauté J'ai grandi à ton ombre ; Et voilà qu'au cœur de l'Eté et de Midi, Je te découvre, Terre promise, du haut d'un haut col calciné Et ta beauté me foudroie en plein coeur, comme l'éclair d'un aigle Femme nue, femme noire Je chante ta beauté qui passe, forme que je fixe dans l'éternel Avant que le destin jaloux Ne te réduise en cendres pour nourrir les racines de la vie ».
 

Léopold Sédar Senghor 

 

http://www.grioo.com/info3019.html

http://www.slate.fr/story/156601/depigmentation-peau-hommes

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.79/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

113 réactions à cet article    


  • Vraidrapo 22 janvier 10:40

    A gauche elle est « Classe », à droite « Cagole » avec ses cheveux relachés. Est-ce vraiment la même personne ?...


    • gruni gruni 22 janvier 12:12

      @Vraidrapo


      C’est bien la même personne.

    • izarn izarn 22 janvier 17:44

      @Vraidrapo
      Senghor ne parlait pas des cheveux des africaines...
      Il y a bien autre chose à se mettre sous la main ! Et je reste poli...
       smiley
      Bien sur qu’elles sont belles ! Qu’importe les cheveux...
      La couleur ? A mon avis une africaine blanche devient moche.
      La couleur ? Pas trop noire. Effectivement la c’est plus difficile pour un...Blanc !
      Sauf pour les protestants qui baisent dans le noir....
       smiley


    • cevennevive cevennevive 22 janvier 10:49

      Gruni, bonjour,


      La couleur blanche à toujours été un symbole de pureté, et depuis de nombreux siècles. Sans doute l’influence de la chrétienté.

      Pourtant, l’homme blanc a fait montre de beaucoup de cruauté dans tous les pays où il régnait, au point même de traiter l’homme de couleur d’esclave, de sous homme, ou même d’animal.

      Comment les noirs peuvent-ils pardonner cela, et l’oublier au point de vouloir nous ressembler ? Mystère...

      Surtout lorsque l’on sait que la couleur de la peau de l’humain a été générée par les latitudes, le soleil, la chaleur, etc.

      Vouloir changer de couleur de peau, n’est-ce pas faire montre d’un certain racisme ?

      Bien à vous.

       

      • gruni gruni 22 janvier 11:06

        @cevennevive


        Bonjour cevennevive

        « Vouloir changer de couleur de peau, n’est-ce pas faire montre d’un certain racisme ? »

        Je vois ça comme un renoncement à ses origines, mais il n’y a pas que cette explication. J’en parle un peu dans le texte. Il me manque les chiffres sur l’ampleur du phénomène. Une source indique que le blanchiment serait surtout une question esthétique. Je n’en suis pas convaincu.


      • microf 22 janvier 13:26

        @cevennevive

        Bonjour @cevennevive

        Votre commentaire est très bon et pertinent.

        La question que je voudrais vous poser serait de savoir si l´homme qu´on nomme homme blanc est blanc.
        Chacun connait la couleur blanche, je ne la trouve pas ou ne la vois pas chez cet être humain qu´on appele ou nomme l´homme blanc, d´oú est ce que cela vient qu´on l´appele ou le nomme homme blanc ?, car je n´ai jamais rencontrer un homme qui est blanc, ne faudrait-il pas corriger cette appelation ?.

        Par contre, il ya des hommes noirs, vraiment noirs comme la couleur noire.

        Pour revenir au sujet, l´homme Africain a été traumatisé par l´Européen pendant et après, d´oú ces pratiques á certains moments, vouloir le ressembler par exemple en se faisant décapter la peau.

        Prenons les descendants d´Africains d´Amériques Latines par exemples, j´ai été au Brésil un des pays qui a la plus grande Communauté Afro-Africanie hors de l´Afrique, j´ai été très choqué de découvrir que lorsque vous êtes de type africain avec la peau sombre, vos chances d´ascensions dans l´échelle sociale sont très réduites, mais avec une peau plus claire, lá, vous avez beaucoup plus de chances.

         Ceci vaut pour les Usa aussi oú j´ai aussi été, et oú, c´est encore pire d´être Africain á la peau sombre.

        Louis Farrakhan : The Pain of Being a Black Man in White America Part 1https://youtu.be/u6SDbz-lBqc

      • cevennevive cevennevive 22 janvier 15:47

        @microf, bonjour,


        Je ne sais que vous répondre. Il y a plusieurs degrés de peaux blanches, plusieurs degrés de peaux noires. Mais il y a une seule couleur pour le sang, c’est rouge... Donc nous sommes des pareils.

        Et je pense à Henri de Monfreid, se faisant musulman, la peau boucanée par le soleil de la mer Rouge, portant foutah et turban. Tout cela pour mériter la confiance des Arabes ou des Africains avec lesquels il travaillait et qu’il aimait. Cela pour dire que je comprends mieux ceux qui veulent s’assombrir que se blanchir.

        Mais peut-être est-ce parce que j’ai la peau blanche et les cheveux clairs.

        Et je vais terminer mon commentaire par une grivoiserie : dans le sketch de Michel Leeb, le Monsieur qui remplissait un questionnaire, répondit « rose » à la question : « sexe ? »


      • V_Parlier V_Parlier 22 janvier 16:16

        @cevennevive
        Je cite : « Pourtant, l’homme blanc a fait montre de beaucoup de cruauté... »
        -> Comme les autres bien avant lui (Mais ça c’est interdit d’en parler. C’est mieux de continuer à soutenir des horreurs similaires au nom de la « démocratie » et du « droit d’ingérence ». Ainsi dans 50 ans nos enfants entendront qu’ils méritent une punition pour tous ces crimes).


      • HELIOS HELIOS 22 janvier 16:26

        @gruni

        ... je m’essaie a une improbable explication :

        Et si l’Homme noir, comme certains jaunes ne cherchaient a changer de couleur seulement et inconsciemment pour appartenir a une « civilisation », une « culture » ?

        L’amalgame me parait évident.

        C’est plus de 2000 ans d’histoire que déroulent les « blancs » pour construire un système economico-scientifico-social qui a bien reussi et qui continue a réussir.

        L’Homme de couleur voudrait appartenir et profiter des avantage du systeme « blanc », celui qui est appelé « occidental »... culture, voyage, richesse... ; et pourtant c’est ce même homme de couleur qui détruit le travail de tous ceux qui sont comme lui en désirant émigrer et changer de couleur de peau.


        Les non-blanc qui ont une civilisation, comme les Han de Chine, n’ont pas ce désir de changer de couleur, bien que certains souhaitent « débrider » leurs yeux qui les caractérisent un peu trop a leur gouts.

        a-t-on une mesure de la volonté de blanchir aupres des personnes de couleurs integrées dans les pays occidentaux versus ceux qui vivent dans des pays du tiers-monde ?
        Ce serait intéressant.....

        et, question complementaire, pourquoi les non-blancs sont-ils majoritairement passés a coté de la construction d’une civilisation post agricole qui leur aurait permis de changer de dimension et conserver leur fierté de « peuple » au sens le plus large ?

        Note de fin : je ne qualifie en rient le systeme « blanc » de meilleur, n’est-ce pas...

      • cevennevive cevennevive 22 janvier 16:31

        @V_Parlier bonjour,


        Je pense surtout au massacre des indiens d’Amérique du Sud, chassés comme du gibier...
         
        Et, qui sont « les autres bien avant lui » ? Les indiens d’Amérique, les noirs d’Afrique, les Asiatiques dans leur ensemble, ne sont pas venus nous massacrer chez nous ! C’est bien l’homme blanc qui voulait les coloniser.



      • antiireac 22 janvier 16:48

        @cevennevive
        Tu oublies les Huns et la fin de l’empire romain et les mongols en Russie puis les turcs en Europe du sud 

        tous ces barbares sont des jaunes qui ont massacré pas mal les blancs

      • V_Parlier V_Parlier 22 janvier 16:59

        @cevennevive
        Vous demandez : « Et, qui sont « les autres bien avant lui ? »
        -> Les Arabes. Ils ont réduit en esclavage les Noirs, mais aussi des Blancs, je le rappelle. Plus tard, ils ont vendu des esclaves aux occidentaux, aussi.


      • gruni gruni 22 janvier 17:21

        @HELIOS


        a-t-on une mesure de la volonté de blanchir aupres des personnes de couleurs integrées dans les pays occidentaux versus ceux qui vivent dans des pays du tiers-monde ?

        J’aurais moi aussi voulu connaître l’ampleur du phénomène, et par exemple savoir le chiffre d’affaire des produits blanchissants en occident. Pour l’Asie, selon le journal Le Point, il serait de 18 milliards. 

        La deuxième question est peut-être plus en rapport avec les politiques menées dans ces pays. Regardez la Chine par exemple. 


      • Fergus Fergus 22 janvier 17:26

        @ V_Parlier

        Sans oublier les massacres de certaines tribus indiennes par d’autres tribus indiennes, pas seulement liées à des conquêtes de territoire, mais également à des considérations de nature raciale. Idem pour le sort réservé à certaines tribus minoritaires en Chine et dans le Sud-Est asiatique. Et que dire des terribles massacres de Chinois par les Japonais, par exemple lors du Sac de Nankin où la majorité des atrocités ont été commises sur fond de haine raciale ?


      • izarn izarn 22 janvier 17:50

        @cevennevive
        Vous savez en physique la couleur la plus pure c’est le noir. Aucune couleur. La couleur du Tao...
        La plus pourrie c’est le blanc : Le blanc possède toutes les couleurs !
        Un type en blanc ?
        Cassez vous ! C’est à 99% un escroc !


      • Fergus Fergus 22 janvier 17:57

        Bonjour, izarn

        « Le blanc possède toutes les couleurs ! »

        Exact. Rapporté à l’homme, c’est la couleur la plus métissée de la planète ! smiley


      • yapadekkoaqba 23 janvier 15:15
        @izarn
        le blanc est n importe quelle couleur éclaircie au maximum
        le noir idem mais assombri au maximum
        noir et blanc fait gris
        un métis noir/blanc fais plutôt marron clair
        donc on devrait désigner les noirs par les marrons


      • mmbbb 28 janvier 13:11

        @cevennevive C ’est toujours les mêmes poncifs les arabes furent des esclavagistes . un ouvrage « L’esclavage en terre d’islam : un tabou bien gardé » livre de Malek Chebel. Auteur disparu mais d une probite intellectuelle .


      • jacques jacques 28 janvier 15:18

        @cevennevive
        Arrêter vos délires la couleur blanche est aussi signe de deuil dans d’autres cultures ne soyez pas ethnocentré .
         L’esclavage en Afrique a commencé bien avant que l’homme blanc qui dans votre cas signifie occidental, cesse d’être un barbare primitif. L’esclavage des noirs en Afrique existait déjà à l’époque des Pharaons ,puis à l’époque musulmane .
        Ce sont les rois africains qui capturaient par des guerres, les populations des peuples environnant pour les vendre aux arabes et ensuite aux occidentaux.
        Ce sont les occidentaux qui ont mis fin à l’esclavage et obligé les pays arabes à en faire de même avec un succès incomplet car il reste des esclaves en Mauritanie et on a vu que DAECH l’a dès que possible rétabli .
        Pour en revenir a l’article les asiatiques cherchent a rester le plus clairs possible ,des occidentaux cherchent à avoir une belle couleur bronzée,la notion de beauté est complétement subjective .
        Et laisser les femmes noires devenir blanches si les produits ne sont pas toxiques,comme les blancs devenir noirs si les UV ne les tuent pas et même noir pour un soir pour faire la fête .


      • JBL1960 JBL1960 28 janvier 18:12

        @V_Parlier Et oui très juste et pour être encore plus précis, on peut également rappeler que l’esclavage existait déjà au Paléolithique mais pour autant cela ne permet pas d’affirmer que l’homme descendrait d’un singe tueur.« Notre nation est née dans le génocide lorsqu’elle embrassa la doctrine que l’américain originel, l’Indien, était un être inférieur. Avant même qu’il y ait eu un grand nombre de nègres sur nos côtes, la balafre de la haine raciale avait déjà défigurée la société coloniale » Martin Luther King
        Lorsqu’on lit les déclarations, par exemple, de Ben Carson, Ministre du logement de Trump, et noir, on croit rêver quand même ; Ben Carson, qui est lui-même noir, a déclenché un tollé lundi en affirmant que les esclaves ramenés d’Afrique étaient des « immigrés » qui avaient « un rêve » américain.

        « C’est ça l’Amérique : une terre de rêves et d’opportunités », a déclaré le ministre lors d’un discours devant les fonctionnaires de son ministère, le jour de l’adoption par l’administration Trump d’un nouveau décret migratoire.

        « Il y a eu d’autres immigrés qui sont venus ici au fond de bateaux d’esclaves, qui ont même travaillé plus longtemps et plus dur et pour moins », a ajouté M. Carson.

        Habitué des sorties hasardeuses, l’ancien neurochirurgien a poursuivi : « Mais eux avaient aussi le rêve qu’un jour leurs fils, leurs filles, leurs petits-fils, leurs petites-filles, leurs arrière-petits-fils, leurs arrière-petites-filles puissent trouver la richesse et le bonheur sur cette terre ». Cette terre qui ne leur appartient pas, rappelons-le car les Nations premières ne cédèrent jamais aucune terres...

        “Les Américains sont le seul peuple, à l’exception des Boers, qui, de mémoire d’homme, ont totalement balayé la population autochtone du sol où ils se sont installés.” Franz Fanon, et vous avez le PDF de son livre Peau noire, masques blancs qui est parfaitement ad hoc avec le questionnement de l’auteur de cet article.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 22 janvier 11:13

        article d’une autre époque, totalement hors sol...
        Les médias et la pub portent au pinacle des personnes à la peau sombre selon diverses nuances, la :mixité ethnique


        • gruni gruni 22 janvier 11:37

          @Amaury Grandgil


          Le phénomène date des années soixante et s’amplifie, il représente un marché de 18 milliards rien qu’en Asie. Un sujet d’actualité, sauf pour ceux qui ne veulent pas voir.


        • Fergus Fergus 22 janvier 11:39

          Bonjour, Amaury Grandgil

          Pas d’accord ! Les médias et la pub ne portent pas au pinacle, ils montrent la réalité de la diversité ethnique dans nos sociétés de brassage.


        • V_Parlier V_Parlier 22 janvier 16:20

          @Amaury Grandgil
          Comme un « people » présenté comme une idole doit avoir un succès mondial, il doit être en effet à moitié blanc et à moitié noir. Chez nous un chanteur blanc c’est donc ringard, et en Afrique c’est le contraire. CQFD, plus simple que les litanies de la repentance éternelle.


        • izarn izarn 22 janvier 17:53

          @Fergus
          Ca brasse pas des masses, sauf dans la presse...Ou à Clignancourt smiley


        • mmbbb 28 janvier 13:12

          @Amaury Grandgil ha te voila le censeur vas te faire foutre


        • JBL1960 JBL1960 28 janvier 18:29

          @gruni Cet humoriste asiatique nous appelle le « peuple des hiboux » Bun Hay Mean, parce que nous avons les yeux ronds et parce que certains n’hésitent pas à parler des « bridés »... Dans ce sketch, il fait aussi référence à ceux qui croient en la Pierre taguée, mais c’est un autre sujet... Quoique !


        • MagicBuster 22 janvier 11:20


          Est-ce que fondamentalement les « non blancs » ne seraient pas plus racistes que les blancs  ?

          NB : Ce racisme , voire cet antisémitisme naturel de certain, ne peut engendrer que le rejet mutuel.

          ( D’ou la montée naturelle du FN à chaque vague de migrants ).


          • gruni gruni 22 janvier 11:44

            @MagicBuster


            Il y a diverses formes de racismes, aucune de ces formes n’est acceptable. D’ailleurs nous n’en verrons jamais la fin.

          • Fergus Fergus 22 janvier 11:46

            Bonjour, MagicBuster

            Je crois que sur ce sujet, l’on peut, en paraphrasant Descartes, affirmer sans crainte de se tromper que « le racisme est la chose du monde la mieux partagée » !

            Non que tous les hommes et toutes les femmes soient racistes, mais le fait est qu’aucune couleur de peau ne met à l’abri de propos et d’actes racistes d’une partie des individus qui en composent le sous-ensemble humain. 


          • HELIOS HELIOS 22 janvier 16:32

            @Fergus

            ... cela se produit lorsque les uns sont « differents » des autres, a l’endroit ou ils se trouvent

            Et donc cela valide la volonté de ces salauds de racistes qui voudraient que chacun reste a sa place et qui refuse les migrations de masse. Doit on aller a l’encontre de la caracteristique d’auto-defense de l’homme incluse dans le fondement même de son identité ?

          • izarn izarn 22 janvier 18:03

            @MagicBuster
            Quand des migrants non blancs (Il existe des gens de l’Est, hein ?) ne posent pas de problème, il n’y a pas de racisme, pas meme au FN...Je dirais qu’il y a plus de salopards venant de l’Est que d’Afrique...Surtout à haut niveau smiley
            Vous divaguez : Le FN n’est pas formaté sur le racisme. C’est de la pure diffamation.
            Ecoutez donc Georges Marchais le communiste fachiste et raciste, hein ?
            https://www.bing.com/videos/search?q=Marchais+les+immigr%C3%A9s&&view=detail&mid=9F6D0DDF6EF557A82DA39F6D0DDF6EF557A82DA3&&FORM=VDRVRV
            Ouaf Ouaf !
             smiley


          • mmbbb 28 janvier 13:42

            @Fergus non je pense que ces femmes se plient a une forme de diktat de la beaute et sont prête a faire n importe quoi comme les femmes blanches avalant du Mediator en guise de coupe faim Qui incriminer ? les fournisseurs de produits comme vous le fîtes avec le Mediator ou les utilisatrices N y a t il pas un hahtag « balance ton comportement idiot et cesse des conneries » . Personne n oblige surtout les males a ce comportement Je ne pense pas que se blanchir la peau soit un acte anodin


          • Fergus Fergus 22 janvier 11:35

            Bonjour, Gruni

            Se faire dépigmenter la peau est une absurdité sans nom. Et contrairement à ce qu’à dit l’homme noir qui voulait être blanc dont tu rapportes la parole, c’est bien, dans la plupart des cas, pour s’identifier à une couleur de peau inconsciemment reconnue par eux comme supérieure que certains Africains et Asiatiques sautent le pas. A cet égard, Michael Jackson a commis une énorme connerie, lui qui était pris comme modèle par tant d’admirateurs.

            La mode consistant pour les femmes asiatiques à se faire débrider les yeux relève de la même dérive absurde.

            Dans un genre différent, à l’époque coloniale, les Africains voyaient arriver de grands containers - qui ne portaient pas encore ce nom - marqués Félix Potin, ce qui les a amenés à penser que ce nom était synonyme de puissance ; d’où un certain nombre d’enfants baptisés « Félix Potain » !


            • gruni gruni 22 janvier 11:52

              @Fergus


              Bonjour Fergus

              Ton raisonnement se rapproche de l’analyse du psychologue, dans le texte. il y a du vrai, j’en conviens. Mais lorsque des stars se blanchissent, comment s’étonner qu’une partie des fans suivent le mouvement. Je trouve moi aussi ce comportement effarant. L’homme noir dans le texte, qui dit ne pas vouloir se laisser « infantiliser » est tomber en plein dedans.

            • popov 22 janvier 15:20

              @gruni & Fergus

               
              Les noirs qui se blanchissent veulent-ils ressembler aux blancs ou à Michael Jackson ?


            • gruni gruni 22 janvier 15:28

              @popov


              J’ai entendu que Michael Jackson était atteint par une maladie génétique, je n’en sais rien. Mais dans les deux cas, dépigmentation volontaire ou maladie, il n’était guère enviable.

            • V_Parlier V_Parlier 22 janvier 16:23

              @popov
              En tout cas moi j’ai vu des tas de blanches se faire rôtir des heures au soleil ou dans des machines à UV et ce n’était pas pour blanchir. Une volonté d’être une esclave soumise et colonisée ? ... Avis à nos analystes experts de complexes non avoués ! smiley


            • popov 22 janvier 18:06

              @V_Parlier

               
              C’est peut-être une question de statut : être bronzé c’est montrer aux voisins qu’on a pu se payer des vacances.

            • izarn izarn 22 janvier 19:25

              @Fergus
              Ce n’est nullement une question de « race supérieure » c’est une notion esthétique.
              L’esthétique moderne se rapproche des canons d’Hollywod.
              Voila tout...Bref c’est de la com...
              A force de voir des séries américaines, et des conchoncetés signées Lucas, hein ?
              Si on est occidental, on s’en rends pas compte. Mais eux ; si !
              Grosso modo c’est l’intégration du héros occidental chez ces populations.
              Limiter ça à « race supérieure »...Vous vous croyez encore à l’époque nazie ?
              Faut se réveiller !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès