• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Blogs/Vlogs : Démodés ?

Blogs/Vlogs : Démodés ?

Que reste-t-il de la "mode" des blogs, comment ont-ils évolué et sont-ils encore, face à la puissance des réseaux sociaux, un outil de communication actuel et d'avenir ?.

 

BLOGS ?

 

Un bref historique nous confirme que, grâce à Internet, si l'engouement des débuts, pas si lointains, a fait place à une évidente normalisation, cet "outil" d'expression libre reste encore actif malgré de profonds changements tant au travers des plates-formes que de la motivation de ses utilisateurs.
Si certains hébergeurs de blogs sont déjà devenus obsolètes ou pâtissent d'un manque d'innovations voire ont disparu, d'autres plus en accord avec les incontournables réseaux sociaux réussissent à capter quantité d'utilisateurs via des partages d'articles et promotion de ceux-ci quasi automatiques.
Notons au passage que le phénomène de mode et les réseaux sociaux n'ont pas, jusqu'ici, fait disparaître les blogs.

De même, chez les blogueurs, le moins que l'on puisse dire, c'est que suite à un constant écrémage, on est probablement (enfin) passé de la quantité à la qualité !.
Fini (ou presque), le temps de ces blogs insipides censés raconter sa "petite" vie personnelle réelle ou imaginaire qui, à présent, polluent plutôt le fil de tant de profils sur Facebook, Instagram et autres Snapchat.
Se voyant plus comme un alerteur d'infos, un outil à usage de prévention, d'information à disposition de toutes les autorités et services d'Etat mais, bien entendu, ouvert à tous et toutes, Twitter tente de conserver une place originale quasi en marge des autres réseaux, ce qui, d'ailleurs, lui crée (mais c'est un autre sujet) quelques difficultés financières voire sueurs froides pour ses actionnaires sur les marchés financiers !. 

Place aux blogs centrés sur des thèmes bien précis écrits tant par des individus passionnés que par des professionnels de l'écriture, du journalisme ou de toute autre matière en rapport avec leurs centres d'intérêt et/ou activités principales ou secondaires.
Ceux-ci révèlent un réel contenu informatif, une réflexion individuelle qui, refusant la simple et courte réaction quasi épidermique sur des sujets d'actualité mis en ligne sur les réseaux sociaux par tous médias, apportent un regard différent qui, dès lors, attirent le plus souvent des milliers d'abonnés qui, au vu de l'audience, peuvent, en fonction du seul choix personnel du blogueur, être sponsorisés par des marques qui y voient une publicité ciblée des plus lucratives.
Quant aux vlogs, ceux-ci sont composés de vidéos commentées ou non et essentiellement présents sur la plate-forme You Tube.


Conseils utiles

La création d'un blog, de son hébergement et de sa diffusion, gratuit ou non, ne requiert aucune connaissance technique informatique particulière et se retrouve online en quelques minutes.
Le choix de la plate-forme est uniquement fonction de la notoriété de l'hébergeur, des fonctionnalités de partage offertes, de mise en page et d'un visuel personnalisable au maximum grâce aux options ou applications propres au site hébergeur qu'à celles que vous ajouterez facilement via des codes en copier-coller fournies par les sites et/ou outils qui vous paraîtront utiles tant à mieux partager, faire connaître votre blog qu'à vos lecteurs au niveau d'une ergonomie attractive de celui-ci.
Gardez à l'esprit que les réseaux sociaux sont de formidables outils de communication mis à disposition de tous et que ceux-ci sont primordiaux pour la promotion, la mise en évidence d'articles et contenus publiés sur les blogs/vlogs que, via des liens, vous diffusez sur ces réseaux sociaux.
Inévitablement, les réseaux sociaux, sociétés commerciales, proposent via des options payantes, d'accroître le nombre de vos abonnés, de vos followers sur les pages et groupes annexes à votre blog sans qu'il soit obligatoire voire indispensable d'y souscrire tant il parait évident qu'un contenu inintéressant ne conservera pas ces abonnés recrutés par la seule contribution financière de votre part.

Aussi, avec un minimum de bonnes pratiques en matière de liens et sites référents, vous devriez réussir à vous constituer un nombre non négligeable d'abonnés, de suiveurs/followers que seul un contenu régulièrement mis à jour réussira à captiver suffisamment afin qu'ils persistent à vous suivre et à vous partager afin d'élargir toujours plus votre cercle de lecteurs.
La régularité dans le rythme des publications ainsi que, cela tombe sous le sens, la richesse informative de celles-ci sont primordiales pour une fidélisation des abonnés.
La plupart du temps, ce qui pose problème revient à passer du savoir-faire au faire savoir que vous existez sans quoi on peut assez vite être découragé par un nombre d'abonnés résolument stagnant et faible qui finit par vous faire comprendre qu'au milieu du désert, votre voix est inaudible, inutile !.

Autre dilemme qui se posera à vous sera celui de savoir s'il est utile de répondre aux commentaires postés sur vos articles sur base qu'y répondre montrerait votre intérêt pour un débat ou que votre réponse permettrait d'alimenter un fil et de conserver votre audience ou d'en ignorer certains au titre que des insultes personnelles en décalage total avec le contenu de l'article ne méritent que mépris et ignorance à l'égal de ce type de "commentaires" dénués de toute qualité intellectuelle.
Ne prenons pas position et laissons ce choix à l'appréciation de chacun au titre de l'indispensable défense de la liberté d'expression, y compris pour ceux dont le vocabulaire se limite à trop peu de mots pour pouvoir exprimer une pensée argumentée quitte, si cela devait s'avérer grossier, à les supprimer, à les exclure définitivement de vos blogs tant ceux-ci polluent déjà suffisamment les réseaux sociaux sans qu'en plus, ils ne viennent vous pourrir votre travail, votre passion de blogueur ainsi que le respect dont vous faites preuve à l'égard de la contribution critique mais argumentée de vos abonnés qui, sans réaction immédiate de votre part, mettront fin ) leur "collaboration".

Rappelons qu'il est essentiel de diffuser et de partager les liens de vos articles via un maximum de réseaux sociaux et plates-formes diverses offrant une promotion de ceux-ci car ceci contribuera à améliorer visibilité et ranking bien utiles tant dans l'augmentation de vos abonnés que dans la possibilité d'une rentabilisation publicitaire de votre blog à ne pas négliger en fonction de vos convictions et motivations personnelles.
De même, se faire "repérer" passe également par le fait que vous-même ajoutiez, via un widget, l'un ou l'autre blog qui partage la même thématique ou que vous estimez intéressant… avec sinon l'espoir, au moins la possibilité que la pareille vous soit rendue.

Avant, maintenant et après ?

Particulièrement instructif de (re)lire un article écrit en 2007 qui était consacré à l'émergence des blogs.
Blogs : le cinquième pouvoir ?.

De pouvoir nouveau quasi exclusif utile pour exprimer une parole libre que, depuis, les réseaux sociaux ont largement réduit du fait tant de la puissance de ces sociétés que de l'architecture de ceux-ci qui privilégient plutôt l'immédiateté de l'information, les réactions courtes, instantanées, il eut été possible de voir les blogs disparaître au profit de ces "fils" éphémères quotidiennement concentrés.
Sauf que, comme écrit plus haut, des leaders d'opinion et/ou des experts en sujets spécifiques ont persisté à enrichir les articles de leurs blogs, tout en y ajoutant les boutons de partage des différents réseaux, et se retrouvent maintenant avec l'antériorité suffisante d'un contenu riche à l'instar de ce que serait les livres rangés mais disponibles et consultables à tout moment contrairement aux journaux papier jetés à la poubelle.
Voilà une différence essentielle qui, comme on le constate à nouveau, motive de nouveaux blogueurs et nouvelles blogueuses à rejoindre une autre forme de communauté, celle de la liberté d'opinion et d'expression fière et revendicatrice… au travers de contenus bien écrits et de bon niveau intellectuel.

A vos blogs… créatifs, utiles, informatifs ou distrayants mais toujours originaux !.

 

 

Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Étirév 16 août 10:10

    Merci pour votre article si vrai sur le fond.
    Et comme vous dites : « A vos blogs… créatifs, utiles, informatifs ou distrayants mais toujours originaux !.  »
    Nous l’espérons.


    • zzz'z zzz’z 16 août 11:15

      Je suis passé des sites 1.0 aux newsgroups. Les canaux irc m’ont occupé longtemps puis je suis passé aux pure players sans passer par les blogs.


      Ici, je dois lire moins de 3 articles par jour. Mais très souvent je survole l’article et ne m’intéresse qu’aux commentaires. Nombreux sont ceux qui intoxent ; mais au bout du compte en somme pondérée les commentaires tirent généralement plus juste que l’article.

      Les blogs avec des articles et des commentaires rares n’ont pas le foisonnement nécessaire pour me permettre d’arrêter ma réflexion en interagissant ; il faut fact-checker, pff, IMBITABLE.



      • catejo 16 août 15:10

        Heil


        Essentiellement, c’est la séléction orienté des moteur de recherche qui donne cet effet. Quelqu’un qui a un site, un syblog, un myspace, un youtube et un facebook, verra toujours ses entrés sur les gros site loin devant son site personnel ou encore plus son blog.

        En plus, la censure cloudfare et autres « prestatiaires en sécurité proxy vpn hévergeurs & co » frappe beaucoup plus durement les petit site en les bombardant de choses a faire technique de fausse sécurité, tantis que les grand site obéissent aux ordres de référencement, normalisation aux quart de tour avec des grosses équipes.

        En gros, c’est la « chanellisation » du web. Le modéle décentralisé est mis en périls par les monopoles qui aimerais interdire totalement a terme, la possibilité d’ouvrir un serveur derrière n’importe quelle box, n’importe quel accès au réseau. Voir te faire payer l’accès a des groupes de sites.

        Il ont déja centralisé totalement le systéme d’anuaire, et le systéme de certificat, ils ont déja mis des régles de sabotage et de filtrage arbitaire sur les box pour limiter la diversité d’usages possible. L’existence du vrai web sous les tapis des marchant du temple est devenue une survivance.

        L’immense majorité d’entre vous n’au aucune idée de l’univers qu’il y a en dessous de http et qu’il est de moins en moins « permis », d’y agir, que tout est de plus en plus tout est bloqué, tout est intercepte par un fw autoritaire colabo, un cache qui ment comme il requéte. Un fake 4-500N .


        ++

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès