• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Bug ou répétition générale ? Google fait disparaître les sites alternatifs (...)

Bug ou répétition générale ? Google fait disparaître les sites alternatifs de ses résultats de recherche

Source : RT, le 21 juillet 2020

Traduction : lecridespeuples.fr

Google a exclu les principaux médias conservateurs et alternatifs de ses résultats de recherche pendant des heures, faisant complètement disparaître des sites comme Breitbart et RedState même dans les recherches des noms de ces sites internet. Plus tard, tout est mystérieusement revenu à la normale.

Je viens de remarquer que Google a supprimé plusieurs sites Web conservateurs des résultats de recherche (du moins de mon côté, au Royaume-Uni). RedState, Breitbart, Daily Caller, Human Events, et davantage : toutes les pages de résultats sont comme ça (Twitter)

Je ne trouve plus @Breitbart ou @TheNatPulse sur Google, que ce soit dans les résultats d'actualités ou dans la recherche régulière. Où sont-ils passés ? (Twitter)

Les sites conservateurs étaient en panique mardi matin, rapportant qu'ils semblaient avoir été mis sur liste noire par Google. Les articles et pages publiés par PJ Media, Daily Caller, The Blaze et de nombreux autres sites étaient absents même des recherches du nom de la publication, remplacés par des liens vers Wikipédia et d'autres sites parlant du média en question —généralement de manière négative.

115768668_3112002408837701_4197199229663137197_n La Palestine introuvable sur les cartes Google Maps

Alors que la plupart des sites touchés venaient du côté droit du spectre politique, les sites de gauche dont les opinions ne sont pas conformes à l'orthodoxie dominante semblaient également être victimes de la purge. Charlie Nash, journaliste au média alternatif Mediaite, a publié une capture d'écran d'une recherche Google pour « MintPress News » qui ne comprenait aucun résultat du média anti-guerre de gauche, tandis qu'un autre commentateur a noté qu'Occupy Democrats avait disparu au combat.

tweet 1

Les sites Web offrant une perspective de gauche sont également touchés. MintPress News a un petit lien dans la bulle d'information Wikipédia, mais aucun lien vers le site Web (ou l'un de ses articles) sur 8 pages de résultats de recherche (Twitter)

tweet 2

Cela semble être un test sur la façon dont ils représentent des sources d'informations alternatives dans leurs résultats organiques. La même chose se produit pour les sites Web d'extrême gauche. (Twitter)

Google a été rapide dans son effort visant à limiter les dégâts, annonçant qu'il « enquêtait sur ce problème et sur tout problème potentiellement lié ». Le géant de la recherche a décrit le problème comme s'il s'agissait simplement d'un problème avec une commande de recherche spécifique plutôt que d'un problème politique qui ne laissait en quelque sorte subsister que les médias favorables au système.

Nous sommes conscients d'un problème avec le site : une commande peut ne pas afficher certaines ou toutes les pages indexées d'un site Web. Nous enquêtons sur ce problème et sur tout problème potentiellement lié. (Tweet de Google)

Après quelques heures, les recherches fonctionnaient à nouveau normalement. Cependant, les personnes concernées avaient leurs propres soupçons sur les raisons pour lesquelles ce fléau ne frappant que des recherches extrêmement spécifiques aurait pu toucher en même temps tous les sites alternatifs.

Donc, apparemment, cela arrive aussi à d'autres auteurs et sites Web conservateurs, cette soudaine liste noire par @Google. Est-ce un choix conscient de Google, ou un piratage ? Quelle que soit la vérité, cela rappelle que Google a beaucoup trop de contrôle sur l'accès aux informations. (Twitter)

On pourrait supposer que c'est plutôt un « test » de la façon d'interférer plus efficacement dans les élections américaines de 2020 qu'autre chose. (Twitter)

Google a mis des millions de sites Web sur la liste noire... Je prie pour que leur liste noire complète soit divulguée (Twitter)

Se rendant peut-être compte que le simple fait de renvoyer les sites d'actualités à leur juste place dans les résultats de recherche ne ferait pas taire les critiques, Google a ensuite publié une déclaration reconnaissant « un problème qui a eu un impact sur la navigation et le site : les recherches des opérateurs ». Cependant, ils ont nié que « des sites ou des idéologies politiques particuliers » aient été ciblés.

Aujourd'hui, nous avons pris conscience d'un problème qui a eu un impact sur la navigation et le site : les recherches d'opérateurs. Nous avons enquêté et avons depuis corrigé le bug. Contrairement à certaines spéculations, cela n'a pas ciblé des sites ou des idéologies politiques particuliers… Le problème d’aujourd’hui a affecté des sites représentant une gamme de contenus et de points de vue différents. Nos systèmes de classement n'indexent pas, ne classent pas et ne catégorisent pas le contenu en fonction de l'inclination politique, comme nous l'avons expliqué sur notre site Fonctionnement de la recherche : « Il est important de noter que bien que nos systèmes recherchent ce genre de signaux quantifiables pour évaluer la pertinence, ils ne sont pas conçus pour analyser des concepts subjectifs comme le point de vue ou l'inclination politique du contenu d'une page. » (Tweet de Google)

Project Veritas, l'un des sites touchés par la disparition des résultats de recherche, a interrogé un lanceur d'alerte de Google l'année dernière qui a révélé que l'entreprise disposait de plusieurs « listes noires » pour YouTube et pour la recherche Web régulière, dont l'une comprend de nombreux sites disparus mardi.

De plus, les communications internes de Google de 2016 montrent que l'entreprise a envisagé d'enterrer ou de bloquer les résultats de recherche des médias conservateurs à la suite de la victoire électorale du Président Donald Trump, nommant spécifiquement le Daily Caller et Breitbart, qui ont tous deux été affectés par le blackout temporaire. Bien que Google ait finalement choisi d'ajouter des « fact-checkers » à côté des articles conservateurs, ce programme a été de courte durée, ayant été discrètement interrompu après que ses nombreuses lacunes ont été révélées par les médias de droite qu'il ciblait invariablement. Les « vérifications des faits » critiquaient parfois les déclarations que les articles originaux n'avaient même pas faites, et apparaissaient parfois à côté d'articles sans rapport avec leur contenu.

Voir Après Youtube & Facebook, Vimeo bannit les vidéos de Nasrallah et ‘Le Cri des Peuples’

À l'approche des élections américaines de novembre, Google et d'autres entreprises technologiques se démènent probablement pour empêcher une réédition de 2016. Avec 88% de part de marché des moteurs de recherche américains, les résultats de Google figureront en grande partie dans les informations auxquelles les électeurs américains pourront accéder dans les prochains mois.

Pour soutenir ce travail censuré en permanence et ne manquer aucune publication, faites un don, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Twitter.


Moyenne des avis sur cet article :  4.22/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • The White Rabbit The White Rabbit 14 août 13:43

    Il parait que Google serait une société privée et ferait un peu comme elle veut.

    Quel scoop !


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 14 août 14:46

      @The White Rabbit

      Il parait que Google serait une société privée et ferait un peu comme elle veut. Quel scoop !

      S’abrite derrière le chapitre de la loi supposé protéger la liberté d’expression sur internet tout en décidant de ce qui est la vérité, agissant ainsi en éditeur, et non plus en tant que plateforme neutre.

      Trump a déjà signé le décret qui mettra fin à cette absurdité, et là ce sera plus la même limonade, lapinou.

      Ca vaut tout également pour Twitter et Facebook.

      J’ajoute qu’on verra ressurgir à l’automne les projets de loi visant à démanteler le monopole Alphabet au titre de la loi antitrust.

      Santé !


    • Super Cochon 16 août 08:50

      @The White Rabbit
      .
      .
      Il parait même que des gens comme toi qui défendent la censure se font passer pour des gens ouvert au dialogue ! .......... mais c’est pas un scoop !
      .
      .
      .
      Et si on t’interdisais de pouvoir t’exprimer sur internet , tu nous là jouerais indifférant ?
      .
      .
      .


    • V_Parlier V_Parlier 18 août 00:02

      @The White Rabbit
      Une société privée... complètement assujetie aux dems américains. C’est encore pire que si c’était une entreprise nationale américaine.

      En ce moment ça purge partout, sur Youtube (faisant partie de Google) et dans les référencements de Google. Ne vous inquiétez pas : Bientôt il ne restera plus que Libé, le Monde et l’Obs sur internet quand vous chercherez des infos.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 août 13:45

      ils appellent ça « lutter contre les fake news », tout simplement

      la police de la pensée n’en est qu’à ses débutes,

      c’est encore un peu maladroit, mais après ce sera comme pour les masques :

      ce seront les victimes qui demanderont le fouet


      • Attila Attila 14 août 13:50

        Recommandez à vos proche des moteurs de recherche neutres et qui ne vous espionnent pas.

        J’utilise Duckduckgo et j’en suis satisfait.

        .


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 août 13:51

          @Attila

          et qwant, c’est bien ?


        • Attila Attila 14 août 14:10

          @Séraphin Lampion
          Je ne saurais le dire : qu’en pensent ses utilisateurs ?

          .


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 14 août 15:15

          @Attila

          Sur une recherche sur Qwant : Daniel PIGNARD déluge, vous obtenez 4 pages et quand vous le faites sur Google, vous en obtenez 11 pages.

          Sur cette recherche, mon classement est premier : Duckduckgo https://duckduckgo.com/?kl=fr-fr

          Deuxième = Google

          Troisième = Qwant https://www. qwant.com/ ?l=fr


        • simir simir 15 août 11:36

          @Séraphin Lampion
          J’utilise Qwant depuis pas mal de temps.
          Il existe en extension de Firefox.
          C’est français et ils ne gardent aucune trace de nos recherches.
          Très satisfait je recommande.


        • Garibaldi2 16 août 00:47

          @simir

          Moi aussi j’utilise Qwant mais il n’est pas aussi performant que Google, hélas !


        • Attila Attila 17 août 12:18

          @Garibaldi2
          C’est variable suivant les recherches. Des fois, c’est Googeul qui ne trouve pas. Il est parfois utile de croiser les recherches de plusieurs moteurs.

          .


        • eddofr eddofr 14 août 13:57

          Marrant de trouver cet article avec une recherche Google ...


          • binary 14 août 14:30

            Google est un distributeur de publicités, avec un monopole de fait. Il n y a rien à attendre d’une « recherche » google.


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 août 14:46

              @binary

              ben si : d’être géolocalisé, classé dans un segment et recevoir les offres susceptibles de « vous intéresser » (comprendre :« que vous êtes susceptible d’acheter »)
              google veut faire votre bonheur malgré vous, et vous gningningnin
              pfffff


            • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 14 août 14:47

              @auteur

              Juste pour vous informer que dans le lien vers votre site renseigné dans votre profil, vous devez impérativement ajouter https://www devant votre url, sinon, ça ne fonctionne pas.


              • pemile pemile 14 août 14:53

                @Philippe Huysmans « vous devez impérativement ajouter https://www »

                mais sans le www

                L’url du site est valide dans la fiche profil de l’auteur


              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 14 août 15:14

                @pemile

                L’url du site est valide dans la fiche profil de l’auteur

                Dans la description, il y a une url pourrie qui pointe vers la version sans www qui fonctionne, mais dans celle qui sert réellement (’son site’ en haut de chaque article), soit le lieu ad-hoc pour coller l’url, elle est mise en mode relatif, sans https://www. avec pour conséquence que ça pointe en fait vers :

                https://www.agoravox.fr/lecridespeuples.fr

                T’es encore à la ramasse, comme d’hab.


              • pemile pemile 14 août 15:21

                @Philippe Huysmans « T’es encore à la ramasse, comme d’hab. »

                Non, non, ajouter https:// suffit, leur url n’utilise pas d’alias www


              • njama njama 14 août 14:59

                Je n’arrive plus à me connecter sur le site https://www.alterinfo.net/
                Ce site semble avoir disparu du Web depuis le début du mois...
                Quelqu’un aurait-il des infos là-dessus ?


                • jocelyne 14 août 15:03

                  @njama
                  des infos ici


                • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 14 août 15:06

                  @njama

                  Je n’arrive plus à me connecter sur le site https://www.alterinfo.net/

                  Le site n’a pas disparu, mais la page d’accueil ne contient plus qu’un formulaire demandant un mot de passe.

                  Le site a donc été mis en accès restreint par le webmaster. Pourquoi ? Mystère.



                • urigan 15 août 10:41

                  @Philippe Huysmans
                  Le web master à peut-êtret été kidnappé....
                   C’est con ! car le site bien qu’orienté n’était pas mal.


                • foufouille foufouille 14 août 15:47

                  certains jours agoravox ne marche pas donc c’est le début du grand complot.


                  • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 14 août 16:04

                    @foufouille

                    certains jours agoravox ne marche pas donc c’est le début du grand complot.

                    On dirait que t’as pas lu l’article, ou alors que tu n’as pas compris que c’étaient exclusivement les sites marqués « dissidents » qui avaient été zappés ?

                    Cela n’a rien de nouveau, le scandale avait éclaté lorsque Zach Vorhies avait balancé çà à la presse voici quelques mois déjà. J’en avais fait un article.

                    https://www.levilainpetitcanard.be/google-est-ton-ami-ou-pas-en-fait/

                    Les blacklists, on les a. C’est juste qu’elles évoluent, et oui, je pense que c’était une répétition générale, un test.


                  • foufouille foufouille 14 août 16:22

                    @Philippe Huysmans

                    ce sont les sites les plus pourris ou/et avec le plus de pubs qui arrive en plus dans les premiers résultats.

                    un bon nettoyage de botnet non déclaré avec des double click est plus réaliste.


                  • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 14 août 16:31

                    @foufouille

                    ce sont les sites les plus pourris ou/et avec le plus de pubs qui arrive en plus dans les premiers résultats.

                    Dans lequel on réalise que tu n’as probalement lu aucun des deux articles, et que tu te contentes de ressasser des lieux communs.


                  • foufouille foufouille 14 août 17:06

                    @Philippe Huysmans

                    manifestement tu utilise rarement google car c’est courant.

                    tu as aussi le cas où le certificat de sécurité a expiré ce qui arrivé ici aussi.

                    google utilise aussi des botnets pour vérifier l’absence de triche de référencement que certains ne se gênent pas de faire.


                  • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 14 août 17:07

                    @foufouille

                    manifestement tu utilise rarement google car c’est courant.

                    C’est même courant alternatif, allez, va faire dodo, foufouille.

                    T’as bien un tronche de botnet...  smiley


                  • foufouille foufouille 14 août 17:28

                    @Philippe Huysmans

                    oui, oui, tu cherches ce qu’est un botnet.


                  • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 14 août 17:30

                    @foufouille

                    oui, oui, tu cherches ce qu’est un botnet.

                    Doh ? Mmh, t’ai déjà dit que tu me fais un peu penser à hei hei, le poulet dans Moanna ? Il est sympa, mais vraiment très, très con.

                    Mais sympa !

                    Bisou


                  • foufouille foufouille 14 août 17:45

                    @Philippe Huysmans

                    mort de rire, tu ne sais pas.

                    trop mort de rire, pauvre balayeur de rue.


                  • Copain 14 août 20:38

                    Quelle différence entre AFP Figaro AFP Le Monde AFP Le Point AFP Le Parisien AFP Ouest France AFP...... . Sur les réseaux sociaux, ils utilisent la technique fantôme, ils ne vous bannissent pas, vous êtes invisible au près des autres. Elle est belle la démocratie occidentale, cancel culture, littéralement devenez un pd, devenez une star. 


                    • zygzornifle zygzornifle 15 août 07:59

                      Un bug hahahaha

                      et on va y croire , c’est délibéré …..


                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 août 13:23

                        Google = police de pensée au service de l’oligarchie


                        • Super Cochon 16 août 08:54

                          @eau-du-robinet
                          .
                          .
                          Il est temps de nationaliser les GAFA pour leurs interdire de censurer !
                          .
                          .
                          .
                          .



                        • jeanpiètre jeanpiètre 16 août 18:26

                          @Super Cochon
                          la antionalisation interdit la censure, c’est nouveau ça


                        • Ruut Ruut 18 août 11:09

                          Le bon coté c’est que ça vas forcer pleins de monde (les critiques, logiques et éveillés) a changer de moteur de recherche et rassurer les endoctrinés...

                          Puis ça vas fausser les bases de données de Google luis même et les résultats big datas puis il fera comme NOKIA.

                          C’est un peut comme Youtube et Facebook ils forcent les alternatives par leur censure non fondée.

                          Il ne restera sur ces plateforme que des faux comptes ou des bots pour faire des fausses vues, des faux posts et de la fausse popularité..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité