• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Bunkerman Foxtrot
#81 des Tendances

Bunkerman Foxtrot

 

Après le Bunkerman Blues pré-électoral, si compréhensible au vu de la certitude de mon incertitude, même si mon élektion été gagner d’avansse -zut, voici que j’en perds mes maaux, mots, mon ortograf ; Brijmite va enkore me gronder, mais peut-être auraie-je droa droit à une fessée compensation.

Eu keske je disais au fête, aoui après le blues qui m’a envahi il y a peux -ilfo vraiment que je me reprenne je parle de + en + comme un anal fat bête...

Précisions ; ce texte a été écrit au fil de l’actualité et mis à jour en temps ‘’réel’’ au fil des turpitudes du héros Bunkerman qui, après des succès électifs surprenants au vu de sa popularité apparente si on écoute le bruit de la foule, semble atterrir dans un champ de mines, et un peu comme les ragondins que l’on pourchasse jusqu’au fond du terrier, Bunkerman pourrait bien finir par être chassé du bunker. Des fautes volontaires ont été ajoutées histoire d’égratigner le prestige surévalué de Bunkerman, et des effets de styles à caractère divertissants, avec des assemblages de mots qui en forment un autre qu’on découvre à la fin. Je ne juge rien ni personne mais évoque l’incohérence gratuitement, n’étant rétribué en aucune manière pour ce texte ‘jeté’, bonne lecture ;

Bunkerman Foxtrot

Après le Bunkerman Blues pré-électoral, si compréhensible au vu de la certitude de mon incertitude, même si mon élektion été gagner d’avansse -zut, voici que j’en perds mes maaux, mots, mon ortograf ; Brijmite va enkore me gronder, mais peut-être auraie-je droa droit à une fessée de compensation.

Eu keske je disais au fête, aoui après le blues qui m’a envahi il y a peux -ilfo vraiment que je me reprenne je parle de + en + comme un anal fat bête ;

Oui, après le blues, ce sentiment indéfiniçable que tant de blackos ont chanté jusqu’à ce que Miles Davis leur explique qu’il fallait qu’ils arrêtent leur musique d’esclave- tien je ne me connaissais pas cette kulture jazzique, c-est le début de l’ubiquité ? Mek euh je suis bête, hou... par moment j’oubly que je suis un dieux à moi tout seul.

Snniiiiiiiiiif… Rhaaaahh je me sens en superforme ; après le blues, le foxtrot me prend, me gagne, j’ai envie de danser aux îles Saint Martin ; c’est la danse des canards c’est la dans edes canazrds !

Tas de krétins, le Foxtrot est une danse, oui, proche du Ragtime que jouèrent selon la légende les musicos du Titanic jusqu’à ce qu’ils coulent dans l’au glaciale et meurent dans des sous-France atroces, comme moi, je le sens...

Je vais mourir bien tôt, si jeune encore. Et même que je meure pas pour de vrai, c'est pareil.

Beau, intelligent, génial, riche, très riche, un carnet d’adresses à faire frémir la reine d’Angleterre, tout ça pour caner dans un pays de merde, la louse..

Pas de culture, une capitale pleine de rats plus Hidalgo, des millions de riens qui errent dans les gares, des analphabètes dans les usines, des branleurs incapables de traverser la rue et des barbecuiseurs de rond-point attifés en jaune-fluo, mais keske Jé fé o monde pour me retrouver dans cette de-mer ??

Alors j’ai décidai de jouer du Foxtrot tout seul au fond du Bunker, vous avez remarqué que depuis dimanche soir je me tais, tait, tè ??

Je deviens fût, fou, je perds mes nerfs !

Kéké Gaztamère est dcd ; incinéré aux urnes, le pov, maintenant que vèje fer, faire ?

Mes nouveaux conseillers occultes, une carpe japonaise rouge-brun, un serin jaunâtre non-binaire et un escargot transgenre me tiennent compagnie désormais, tous les autres aillant yant fui, les zordures.

La Borne, que j’avais eu tant de mal à recruter après quatorze refus de femelles ministrables essuyés à chaud a dépassé les limites, Jordan m’a konseillé de la virer*, Bardella, celui_là quelle brillance, et kom il parle juste, j’aimerais bien le dévergonder méme ke Brijmite est d’akkorde pourvu qu’iel parte ici peu.

Pour le reste je souffre eau riz bleu ment, depuis un bail je suis détesté de la planète terre et ça me plaît, mais en France depuis que j’ai perdu la majorité tout le monde m’évite et me méprise.

J’ai osé tenter, stupidement certes ; proposer un gouvernement d’union nationale à mes ennemis de tous bords, ennemis que j’avais préalablement presque réussi à éliminer de l’échiquier politique. Résultat ; tout le monde a refusé, y compris les républicains, les autres ont carrément rigolé et certains en rient encore. Il faut croire qu’Audiard avait raison, les c-ns ça ose tout, et c’est même à ça qu’on me reconnaît oggi.

Je me faisais fort également d’éliminer les extrêmes, yesss.

Résultat ; de huit misérables députés, le RN en compte désormais 90, et la Nupès bien qu’hétéroclite et bien remontée contre moi, en compte plus de 160.

En clair je me suis fait exploser.

Seul Zélensky m’appelle parfois Angkor, mais comme il ne parle que l’ukrainien je comprends rien, sauf quand il rit comme une baleine et je kroa des seul haie dans ces moments-là comme une figure d’ironie, on dirait qu’il se moque de moi et ssa c’est dure.

Plus Biden qui m’envoie des sms jours et nuits en franglais en m’expliquant que comme j’ai fauté je dois dégager à-tout-jamais du Pam**.

Trump lui, déclare cash que je transforme la France en pays du tiers-monde ho ho, cet âne n’a toujours pas compris que contrairement à lui, je détes… Je hais le pays d’où je viens hin hin. Et pourtant je ne suis pas de souche immigrée récente comme Sarko mon poto, enfin ma généalogie n’est pas non-plus super-claire et ne parlons pas de celle de Brijmite.

J’ai essayé d’expliquer à Zèlhainesky qu’il fallait absolument qu’il me renvoie fissa les canons Caesar que je lui ai envoyés pour crever Poutine, mais comprendra-t-il..

On les placera à l’aube dès lundi prochain face à l’Assemblée Nationale ; ramassis de délinkans que Je dois absolument détruire ; atomiser avant que l’opposition ED & EG*** m’empêche et me vire.

Et Poutine qui m’ignore désormais, ‘le fil rouge est rompu’ m’a t-il asséné en rigolant ; ‘’plus question que tu fasses semblant de me parler en secret, petit con ! quant à ce qui t’arrive, n’espère même pas une quelconque aide ou compassion de ma part, et si tu devais t’exiler un jour avant de finir à la Mussolini, sache que je saurai toujours où te trouver pour t’achever à la cosaque… Hou Hou hou mais quel kon, tu t’es pris pour Staline ou quoi ! mais exécuter la populace rebelle n’est pas à la portée de tout le monde… Eborgner gentiment quelques manifestants, massacrer une mémé à sa fenêtre à la grenade, étouffer au sol un souchien, c’est un peu léger tu crois pas ? Allez, je vais me siffler une quille de vodka à ta santé, enfin, plutôt à celle de ta cheffe, Marine le Pen.’’

Là je dois dire que Vlad n’a pas été gentil avec moi, mais c’est de bonne gayre.

Et ces élektions qui tournent au vinègre ; c’est que la loi cruciale sur le quinquennat éternel qui me permettra de créer ma dynastie spectrale fondée sur l’avilissement généralisé de la population calqué sur la projection précise de mon infamie ombrageuse risquerait de ne pas passer, et puis comment le monde fera sans Moi, 1 ?

Mon cahier des charges était pourtant simple ; essence à 20 euros le litre, vax obligatoire 12 doses/an, pâtes au sel obligatoires cinq jours sur sept, masque en peau artificielle cousu à vie pour tous, douche glacée désinfectante dans les sas d’entrée des magasins d’alimentation, laisse électrique reliée à un détecteur de mots-clef interdits fixé au cou des journalistes tv radio journaux web ; en clair chaque association de mots interdits enverra une décharge de 12 000 volts à faible ampérage (pour limiter les décès) dans la chair des employés au langage ; locution qui va progressivement remplacer les mots journaliste, reporter, chroniqueur, troll, analyste beaucoup trop pompeux, flagellation publique des femmes adultères ou rebelles copiée sur celle utilisée au pays de Salmane l’Humaniste, plus un tas d’autres concepts innovants inventés à prix d’or chez Mac Kinsey sait...

J’ai peur, oui j’ai si peur de ne pas pouvoir mener à bien la mission que mes Maîtres m’ont ordonnée et je sais ; alors ils me puniront cruellement…

Heureusement Zèl vient de m’envoyer un sms rassurant ; ‘’tit frèr, jeu t’anvoa tes canons en colissimo, tu les recevraas aven Lundi’’ Ouf !

Une fois les Caesar installés, J’attendrai le jour béni où MLP et les Nupès seront au complet et BOUM !

Voilà, fini l’eau position, on dira que c’est Poutine qui s’est gouré de cible hi hi.

Et sinon, don’t forget Colette ;

J’ai toujours les klefs de la Valise nucléaire, si vous croyez que je vais démissionner sans me venger, jé tout raté hé hé, vendu, trahi.e.s daccord mais…

JE PARTIRAS PAS, NA !

Ou sinon sous les holàs, les tomates, les oeufs ou autre salade niçoise ; dans un immense Bruit, au milieu du sang et des melars.

 

Crazy Bone Rag by Charles L. Johnson (1913, Ragtime piano)

 

*Borne vient de me donner sa démission, mais j’ai refusé...

 

**Paysage audiovisuel mondial

 

***Extrême droite & extrême gauche

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • cevennevive cevennevive 23 juin 15:41

    Bonjour Piere,

    C’est si bon de rire ! Merci !

    Il faut dire que la plupart de ces prétendants au trône sont des guignols qui semblent être là pour faire rire les gens sensés et « normaux » !

    Quel talent d’humoristes minables !

    Des descendants ratés de Coluche ?

    Le vocabulaire que vous avez prêté à notre Manu est désopilant, mais peut être reflète-t-il sa réelle personnalité ?

    Allez, je vais vous relire...


    • Piere CHALORY Piere CHALORY 23 juin 16:02

      @cevennevive

      Merci, je regarde rarement la télé, surtout les chaînes dites d’info (propagande) continue mais là, ce qui s’est passé est tout simplement si drôle que j’ai pris un malin plaisir à observer les visages ahuris-déconfits des dits journalistes, y compris les pseudos rebelles ou faux impertinents, qui ne savent vraiment plus quoi faire pour sauver le soldat M... à croire qu’il les a tous ensorcelés. Je me souviens tout de m^me que les ’sondages’ accordaient tous au maximum une trentaine de députés au RN, on a vu la suite...


    • Adèle Coupechoux 24 juin 15:45

      Cè vrai, zon paétézenti du toustes

      Si ta de la Pen, avou k’tu la ben sersé, non ?

      Tavékapa emmerder tes Kama en rades.

      Non mais Allo koi ? Va sialer ôprès de té papas Flamby et Gattez.

      Et pis arÊte de fer desses fôtes, cè vrèment penib.

      Merci très sympa votre lettre, c’est vraiment drôle. En tout cas, ça peut pas faire de mal  smiley

      https://www.youtube.com/watch?v=xwmgGoOv6-o


      • Piere CHALORY Piere CHALORY 25 juin 08:44

        @Adèle Coupechoux

        Merci pour le com, j’aime bien votre texte en phonétique ou presque, koa ko trin hou sa vaa et vu le nivo ortografic des générassions réssentes bientau touste le mondeu ékrirha pas raye..

        cdlt


      • I.A. 24 juin 17:58

        D’autant plus drôle, que parfaitement adapté à notre Présidiot de la République  merci !

        Et c’est vrai, qu’il semble faire beaucoup d’efforts pour ne pas parler comme il rumine.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité