• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Buzyn : Mérite « La Santé »

Buzyn : Mérite « La Santé »

JPEG

Elle, tellement le symbole de cette macronie perversement décadente et incompétente. La pandémie terminée, elle devra être la première sur la longue liste à être déférée devant une cour et être condamnée pour non-assistance à population générale en danger, mensonges éhontés, incompétence, irresponsabilité, veulerie, pleurnicheries, arrivisme et je pourrai ainsi en tartiner trois pages sur ce buzyn là !

Comment être néfaste à toute une nation durant moins de trois mois !

Nous ne parlerons pas de la période - 17 mai 2017 - 10 février 2020, où elle trône au ministère de la santé : Un mépris total du corps médical dont elle est membre. 1 an et demi de grève, où ses promesses ont autant de valeurs que le manque de moyens dans les hôpitaux, ses petites phrases méprisantes/méprisables copiées sur son maitre Manu ; Genre en parlant des remboursements des montures de lunettes « On est pas là pour offrir des montures Chanel à tout le monde » et enfin les magouilles avec son mari, Yves Levy qui se trouve être depuis 2014 le directeur général de l'INSERM et dont le renouvellement de poste en 2018 pose des problèmes de conflit d’intérêt avec la position de madame. Alors, chassé par la porte, il revient par la fenêtre et est parachuté le 11 octobre 2018, conseiller d'État en service extraordinaire, sur proposition de la ministre de la Justice ; La Nicole Belloubet, elle-même mise en examen pour prise illégale d’intérêt…[1] Comme qui dirait « qui se ressemble, s’assemble », en fait non, se coopte !

Ce qui m’intéresse : Ca se joue en trois actes : ministre de la santé à l’orée de l’épidémie de coronavirus, puis, candidate à la mairie de Paris et enfin ex-ministre de la santé qui va faire son numéro de larmes de crocodile (Lacoste) sur les médias et trahir son ancien boss, Philippe Edouard en susurrant entre deux sanglots « Quand j'ai quitté le ministère, je pleurais parce que je savais que la vague du tsunami était devant nous. Je suis partie en sachant que les élections n'auraient pas lieu. » Ben dit donc, elle en savait des choses qu’elle gardait pour elle la pauvrette ; que de souffrances ; Vite un buzynton !!!

- Acte 1– Dans la vie faut pas s’en faire…

Dès décembre, les nouvelles alarmantes venant de Chine ne font pas réagir madame la doctoresse. Il est vrai, elle est spécialisée hématologue, et donc rien à voir avec l’épidémiologie et autre maladies pulmonaires. C’est elle qui dira : « contre le coronavirus l’achat de masques est inutile « (Tout en portant un), histoire de cacher l’impéritie des pouvoirs publics et de son ministère qui n’a constitué aucun stock. Elle dira qu’on ne peut pas contrôler les frontières terrestres, elle dira… Il faut relayer les éléments de langage du « petit prince » qui aime qu’on lui dessine des moutons roses… « Le risque d’importation depuis Wuhan est quasi nul. Le risque de propagation du coronavirus dans la population est très faible. » Ca c’est vers fin janvier, alors qu’elle permet le rapatriement de français installés justement à Wuhan sur une base militaire de Creil. Comme on n’est jamais mieux servie que par soi-même, le virus est introduit en France sous autorisation de la ministre…Afin d’enfoncer le clou, à la sortie du conseil des ministres le 24 janvier « En termes de risques pour la France, les analyses de risques d’importation sont modélisées régulièrement par des équipes de recherche. Le risque d’importation de cas depuis Wuhan est modéré, il est maintenant pratiquement nul parce que la ville est isolée. Les risques de cas secondaires autour d’un cas importé sont très faibles, et les risques de propagation du coronavirus sont très faibles  »…Elle aurait dû enchainer tout en faisant un pas de danse « Dans la vie faut pas s’en faire, moi je m’en fais pas… », Chanson créée en 1921 la même année où La Vache Qui Rit fut inventée et commercialisée…Ouais, la vache rit jaune !

Acte 2- Dans la ville ya des cactus !

1) - Avant : Une marche en arrière, une marche en avant

Vendredi 14 février, Agnès Buzyn au micro de France Inter  « je ne pourrais pas être candidate aux municipales en raison de mon agenda ministériel très chargé. J'ai beaucoup de réformes aujourd'hui dans le ministère et s'est rajouté un surcroît de travail inattendu, malheureusement, qui est cette crise du coronavirus qui aujourd'hui m'occupe énormément ». [2] 

Dimanche 16 février a confirmé Agnès Buzyn à l'AFP « J'y vais, j'en ai envie, j’y vais pour gagner ».[3]

2) - Pendant : Une marche en avant, une marche en arrière

Elle osa faire campagne pour la mairie de Paris sur le thème du manque de moyens des hôpitaux parisiens…Si, si, elle l’a fait !

3) – Après – Plus de marche avant ou marche arrière.

16 mars : Agnès Buzyn recommande à ses équipes de rester chez elles au lendemain des municipales. La candidate décide d’arrêter sa campagne, mais ne se retire pas. (14% des suffrages), « Compte tenu de l’aggravation rapide de la situation sanitaire et de la situation dans les hôpitaux, j’arrête la campagne du deuxième tour », et son entourage de fayoter, « Elle arrête sa campagne, ça ne veut pas dire qu’elle retire sa candidature ». Waouh ! Nous sommes haletants d’en connaitre la suite ! Quelle inconsciente cette Buzyn qui ose encore parler du manque de moyens des hôpitaux alors que depuis deux ans elle a été l’organisatrice de la destruction planifiée de ce secteur de la santé public ; qu’aucun stock n’a été constitué au nom des flux tendus qui ne veulent pas entendre parler de stockage en prévision de…D’une catastrophe qui est en train de se développer contre une population non protégée.

Acte 3- Les sanglots longs. Des violons de l’automne. Blessent mon cœur d’une langueur monotone.[4]

Le premier tour clos avec comme fond l’épidémie de coronavirus (alors qu’elle connaissait les risques prit par les électeurs pour venir voter) ; la buzyn, commença une autre campagne, celle des états d’âmes, « des confidences », « des remords » et des larmes à faire pleurer un oignon…« Je savais que la vague du tsunami était devant nous. Le 30 janvier, j’ai averti le premier ministre que les élections ne pourraient sans doute pas se tenir. On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade »… Ca aurait été bien aussi qu’elle en parle aux médias de ce « tsunami », afin que les français sachent… Et histoire de bien se dédouaner, elle mêle les deux têtes de l’état à ses « prédictions » et « avoir reçu le soutien immédiat du président de la République et du Premier ministre. ». « Lorsque j’ai appris l’émergence du Coronavirus en Chine, j’ai eu l’intuition qu’une épidémie pouvait se profiler et ne pas se cantonner à la Chine. C’est vrai, j’ai exprimé mon inquiétude depuis le premier jour parce que c’était mon rôle ».[5] Un médecin/ministre qui a des « intuitions » ? Si c’est comme cela qu’elle gère les situations d’urgences alors quelle est très forte pour manager les finances des hôpitaux, pas étonnant que tout aille à vau-l’eau.

Cette femme n’est qu’un des apparatchiks de la galaxie macronienne, qui, tout sens humain oublié, toute éthique perdue, fait que lorsque le bateau coule, elle assène des bons coups de rame sur le crâne de ceux qui comme elle, pataugent dans le marigot, afin, d’être celle qui saisit le gilet de sauvetage pour se tirer du naufrage… Elle n’est pas la seule faite de froideurs et de raideurs ; Une autre pétroleuse, la blondissime Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’état auprès du ministre des finances qui en pleine crise du corona balance « C’est le moment de faire des bonnes affaires en Bourse »…

« Faut vous dire Monsieur que chez ces gens-là, on n’pense pas Monsieur, on n’pense pas, on prie »…Ou plutôt, on compte et on trahi ! 

Georges Zeter/mars 2020

Très bonne vidéo : Coronavirus : La stratégie de Macron nous a mis en DANGER ! (Et trop de Français sont cons)


[3] idem

[4] Chanson d’automne - Paul Verlaine


Moyenne des avis sur cet article :  4.92/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Leonard Leonard 20 mars 19:20

    Pourquoi pas Veran ?

    Pourquoi pas Sibeth ?

    Pourquoi pas Phiippe ?

    Pourquoi pas Macron ?

    Tous ont menti pour protéger le choix du maintien du premier tous des municipales !


    • George L. ZETER George L. ZETER 20 mars 20:40

      @Leonard
      en suivant votre logique, il serait mieux de citer les quelques qui ne sont pas complice...mea culpa.


    • amiaplacidus amiaplacidus 20 mars 19:27

      Ce n’est pas « non assistance à personne en danger » le motif de mise en examen, mais « homicideS par imprudence ».


      • Jeekes Jeekes 20 mars 20:14

        @amiaplacidus
         
        Nan-nan !
         
        C’est homicide avec préméditation !!!
         


      • Jeekes Jeekes 20 mars 20:17

        ’’Cette femme n’est qu’un des apparatchiks de la galaxie macronienne’’

         

        Z’êtes trop bon.

        Cette femme n’est qu’une ordure de plus, parmi toutes les autres pourritures qui constituent l’immense décharge à ciel ouvert que sont les pourriticards.

        (Et leurs soutiens banksters, sionards, j’en passe et des meilleures...)

         

         


        • George L. ZETER George L. ZETER 20 mars 20:41

          @Jeekes
          j’aurais bien ecrit les mots pute et salope, mais cela passe mal l’Écluse censure...


        • sound of sound of 20 mars 20:23

          A mon humble avis :

          Le fait d’exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.

          Article 223-1 du code pénal

          Donc : Mise en danger de la vie d’autrui, avec circonstances aggravantes smiley Au minimum !!!


          • Cadoudal Cadoudal 20 mars 20:37

            @sound of
            Code pénal, wallah, c’est qui ce bouffon ?

            Trois jeunes ont été verbalisés à Bezons après avoir diffusé une vidéo dans laquelle ils expliquent vouloir contaminer le plus de monde possible. Une blague qui leur a coûté 135 euros chacun.

            http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/coronavirus-a-bezons-ils-veulent-contaminer-le-plus-de-monde-possible-dans-une-video-20-03-2020-8284332.php


          • sound of sound of 20 mars 21:59

            @Cadoudal

            Sacré Cadou toujours taquin smiley


          • Cadoudal Cadoudal 20 mars 22:08

            @sound of
            J’ai monté une boite de com...lol...

            LAPIN TAQUIN - LES STRÊMEGAUCHES

            https://www.youtube.com/watch?v=8cmRXudZXMU


          • Leonard Leonard 20 mars 22:45

            @sound of

            Section 4 : Du sabotage

            Le fait de détruire, détériorer ou détourner tout document, matériel, construction, équipement, installation, appareil, dispositif technique ou système de traitement automatisé d’informations ou d’y apporter des malfaçons, lorsque ce fait est de nature à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation, est puni de quinze ans de détention criminelle et de 225 000 euros d’amende.

            Lorsqu’il est commis dans le but de servir les intérêts d’une puissance étrangère, d’une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger, le même fait est puni de vingt ans de détention criminelle et de 300 000 euros d’amende.


          • Leonard Leonard 20 mars 22:47

            @sound of

            Section 5 : De la fourniture de fausses informations

            Le fait de fournir, en vue de servir les intérêts d’une puissance étrangère, d’une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger, aux autorités civiles ou militaires de la France des informations fausses de nature à les induire en erreur et à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation est puni de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 euros d’amende.


          • sound of sound of 21 mars 12:08

            @Leonard

            Bien vu ! Encore faut il que ces chef d’accusation soient prit en considération par l’état ... D’une certaine façon l’état contre l’état ... Hummm c’est pas gagner smiley Apres si vous êtes avocat, vous devriez commencer à constituer une dossier de preuve ... Avec les marionnettiste il ne s’agit pas de faire dans la dentelle ! 

            Merci pour ces infos smiley


          • Leonard Leonard 21 mars 12:17

            @sound of

            Je croyais qu’ils avaient dit de préparer l’après moi ?

             smiley


          • alinea alinea 20 mars 21:36

            Tu oublies les punaises de sacristie qui sont revenues en Alsace de je-ne-sais-où, tout pleins du bon dieu qui, avec le virus reconnaîtra les siens.

            Le pognon, le religion œuvrent ensemble pour satisfaire à la sélection naturelle !


            • njama njama 20 mars 22:32

              @alinea
              Le pognon, le religion œuvrent ensemble pour satisfaire à la sélection naturelle !

              d’ailleurs dans l’absolu (ou l’Absolu ?) pourquoi la contrarier si elle est si utile à l’évolution de l’humanité.
              Encore une contradiction majeure de la science moderne qui veut nous vendre des vaccins...


            • devphil30 devphil30 21 mars 07:15

              Elle est tellement courge qu’elle a elle même préparé son acte d’accusation en indiquant qu’elle avait alerté les hautes sphères tout en mentant à la TV.

              C’est le syndrome du larbin , du Kappo qui exécute les ordres sans se poser trop de questions mais qui parfois est ensuite titillé par sa conscience ou son avenir politique.

              Pour le coup le sien est terminé mais les laboratoires vont se l’arracher pour son carnet d’adresse si elle ne passe pas par la case prison , c’est encore à voir.

              Il est impensable qu’a chaque législature , nous ayons quelques années après un lot d’accusation, de procès pour détournements , fraudes , incapacités , mise en danger.

              Par contre toi tu sors dans la rue en ce moment tu mets en danger tout le monde , tu fais un 85 Km/h sur la route idem 


              • rita rita 21 mars 08:48

                En « Macronie » on reste à genoux en buvant les ordres du sultan !

                Buzyn une fois hors des clous, parle pour montrer sa lâcheté !

                Les grandes écoles forment tous ces « miteux » à la veulerie et la lâcheté !


                • egos 21 mars 09:05

                  Si Agnès Buzin mérite la santé,

                  qui mérite Cayenne, les galères, l’Ile d’Yeu ?

                   


                  • Aimable 21 mars 16:25

                    @egos
                    Par contre , pour les évangélistes , ces croyants fanatiques qui ont propagé le virus , ce sera l’ile du diable .


                  • egos 22 mars 20:30

                    @Aimab

                    réputée pour ses cocktails, 
                    lieu de convalescence idéal.


                  • ETTORE ETTORE 21 mars 11:55

                    Pourquoi ne pas la juger immédiatement pour EUTHANASIE active ?

                    Il y a eu des infirmiers, infirmières, toubibs,....jugés et condamnés pour ce genre d’actes.

                    Trouvez vous normal qu’une « communauté »

                    (« Communauté » mis à bon escient, vous le prenez comme vous l’entendez)

                    si sensible à l’effroyable holocauste nazi puisse en toute impunité accepter de pareils agissements répétitifs à la tête d’un état ?


                    • George L. ZETER George L. ZETER 21 mars 12:04

                      @ETTORE
                      d’autant qu’il y a des précédents entre autres un fabius !


                    • sound of sound of 21 mars 12:19

                      @ETTORE
                      Effectivement mais encore faudrait il instaurer un dossier bien garnis à présenter à la cour au moment voulu... Une plainte ou accusation surtout contre ces « soldats » doit être plus que bien étayée ... Sinon ils sont capables de demander des dommages et intérêts, pour calomnies, entre autre, et mettre en zonzon toutes formes d’oppositions !!! Sinon c’est du suicide si je puis dire .... Ne pas se précipiter, car on va avoir tous le temps d’y réfléchir smiley Ils misent forcément sur la peur et la panique ... Soyons serein et organisés, cela contre-balancera avec leurs attitudes ! smiley


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 21 mars 12:19

                      Vol de masques ! Vol de Chloroquine !

                      Les consignes ont été données pour se disculper qu’il n’y ait pas de stocks.

                       

                      Quand Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, mentait sur les stocks de masques FFP2 devant le Parlement (VIDÉO)

                      https://www.ndf.fr/politique/21-03-2020/quand-jerome-salomon-directeur-general-de-la-sante-mentait-sur-les-stocks-de-masques-ffp2-devant-le-parlement-video/

                       

                      Ce n’est pas une blague : nos stocks de Chloroquine, possible remède contre le Covid-19, auraient

                      été volés (!) selon le Pr Christian Perronne, chef de service en infectiologie à l’hôpital de Garches (VIDÉO)

                      https://www.ndf.fr/politique/21-03-2020/ce-nest-pas-une-blague-nos-stocks-de-chloroquine-possible-remede-contre-le-covid-19-auraient-ete-voles-selon-le-pr-christian-perronne-chef-de-service-en-infectiologie-a-lhopital-de-garche/


                      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 21 mars 14:30

                        George L. Zeter

                        Merci pour votre article. Madame Buzin, alors qu’elle était aux commandes du ministère de la santé, a fait paraître un arrêté, le 13 janvier 2020, portant classement dans les substances vénéneuses de la Chloroquine.

                        Je reproduis partiellement, le texte paru au JO du 15 janvier 2020, n° 0012 texte n° 13 : ( https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do)

                        article 1 : Est classée sur la liste II des substances vénéneuses, l’hydroxychloroquine sous toutes ses formes.

                        Cet arrêté, bien entendu flingue tout espoir d’utiliser la chloroquine qui se trouvait en vente libre dans les pharmacies, au moment où le Professeur Raoult de Marseille l’expérimente avec des résultats plus que prometteurs, sur des patients atteints du Covid 19, et guéris grâce à l’administration de ce médicament.


                        • BA 21 mars 16:09

                          L’angoisse des financiers avant l’orage


                          Aujourd’hui j’ai fait le tour de plusieurs assureurs. Je leur ai demandé comment ils appréhendaient les semaines à venir. Les dirigeants esquivent, contournent la question, réservent leurs réponses. En bas de l’échelle, les gens sont plus loquaces. Plus une affaire ne se fait. Les vendeurs d’assurance sont payés pour boucler les dossiers en cours, et n’ont plus de programme pour la suite.


                          La vraie question est de savoir qui paiera ses primes à la fin du mois ? J’entends que certaines grandes compagnies ont six semaines de trésorerie pour tenir. Trop de défauts de paiement en mettra plusieurs en difficulté. 


                          La CNP a pris soin de communiquer urbi et orbi sur sa solvabilité. Cette précaution est suspecte. La grande peur, je la connais : c’est celle d’un rachat massif de portefeuilles d’assurance-vie. Les assureurs n’ont pas assez de liquidités pour rembourser tout le monde, surtout si la panique se fait chez les clients. Les assureurs sentent bien que le scénario noir n’est pas à exclure dans les jours qui viennent. 


                          Ce faisant, beaucoup d’assureurs renâclent à payer les prestations. Ici, on me dit qu’il fallut insister fortement pour qu’un grand assureur de la place paie les trois mois de salaire qu’il devait à un client au titre d’un contrat de prévoyance. Là, les patrons demandent la mise en oeuvre de la clause de perte d’exploitation, et les assureurs refusent. Les litiges sont remontés à Bercy. 


                          Selon toute vraisemblance, Bercy demandera aux assureurs de plier. Mais ce n’est que reculer pour mieux sauter. La situation risque de se tendre dangereusement. Je pronostique des nationalisations massives en mai pour éviter des faillites systémiques.


                          https://www.lecourrierdesstrateges.fr/2020/03/20/le-jour-ou-la-france-a-commence-a-se-disloquer/




                          • ZXSpect ZXSpect 21 mars 16:25

                            @BA

                            .

                            copier (ctrl+c), coller (ctrl+v)

                             smiley


                          • leypanou 21 mars 16:15

                            « C’est le moment de faire des bonnes affaires en Bourse »… 

                             : en tout cas, les sénateurs US Richard Burr, président du Senate Intelligence Committee ainsi que Kelly Lpeffler de la Géorgie n’ont pas attendu les bons conseils d’Agnès pour se faire des millions.

                            D’accord, ils sont maintenant en train de se dépatouiller d’accusation d’« insider trading » et quelques-uns veulent même leur peau -démission entre autres- mais tout ce qui est pris n’est pas à prendre.

                            Des milliers d’employés États-Uniens ont été licenciés récemment, à cause du covid-19, que D Trump ou d’autres états-uniens voulaient d’ailleurs appeler le « virus de Wuhan » en demandant à l’OMS de l’appeler ainsi mais l’OMS n’a pas cédé.


                            • leypanou 21 mars 16:39

                              @leypanou
                              j’ai oublié le lien pour l’info : c’est ici.


                            • assouline assouline 21 mars 16:50

                              Attention : Intox UPR
                              .
                              ici
                              ici
                              ici
                              ici
                              et ici

                              .
                              Il s’agit d’une rumeur née sur le blog de « réinformation » d’un obscur.polémiste dont les compétences premières seraient celles d’un économiste.
                              .
                              L’intox consiste à faire croire qu’un composé chimique classé sur la Liste II des substances vénéneuses est toxique et ne peut être utilisé en conséquence dans un procédé thérapeutique.
                              .
                              Or, comme expliqué ici en correction de l’intox colportée :

                               Il s’agit d’un classement qui n’interdit pas l’usage thérapeutique, d’autres substances vénéneuses étant couramment utilisées en médecine. (cf. ce tableau d’AMELI)

                              Pour ce qui est de l’expérimentation de l’hydroxychloroquine à usage thérapeutique pour le traitement du Covid-19, elle se poursuit sur des échantillons plus significatifs.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès