• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > C’est l’eau qui vous sépare...

C’est l’eau qui vous sépare...

JPEG

Des noms d'îles qui s'égrènent, des sonorités exotiques et pleines de douceur : "Belle île en mer, Marie Galante, Saint Vincent, Singapour, Seymour, Ceylan", c'est ainsi que commence cette célèbre chanson de Laurent Voulzy...

 

Ces noms nous font rêver : images de beauté, sonorité de sifflante "s" répétée, la côte Atlantique, les Antilles, la mer des Caraïbes, l'Asie du sud-est, l'Antarctique se déroulent sous nos yeux...

 

Paysages proches ou lointains, ces îles nous font voyager aux quatre coins de la planète.

Elles représentent, aussi, des mondes à part : le verbe "séparer", l'adverbe "loin" évoquent cette idée de solitude.

 

L'île symbolise un univers séparé, isolé, une image paradisiaque, mais aussi un éloignement...

 

C'est bien ce thème essentiel qui est traité dans cette chanson : le poète s'adresse à ces îles, en les personnifiant, en employant la deuxième personne du pluriel, "vous", il insiste sur l'importance de l'eau qui les entoure et les isole.

 

L'auteur en vient à évoquer ses souvenirs personnels d'enfance, avec l'utilisation du pronom personnel "moi", il parle de rejet, de violence, d'une solitude due à des différences : la couleur de la peau, notamment : le poète a connu, aussi, ce sentiment de solitude, de mise à l'écart.

 

On perçoit une pudeur dans l'expression, la comparaison "comme laissé tout seul en mer" traduit bien l'isolement de l'enfant devenu "un corsaire sur terre", belle image qui fait de l'enfant un être différent, perdu sur terre, victime d'un certain rejet, condamné à voir "l'amour passer".

 

"Karukéra", l'île aux belles eaux, autre nom de la Guadeloupe, la Calédonie, Ouessant, d'autres îles sont encore évoquées : on est sensible à la beauté et à la poésie pleine d'exotisme du mot "karukéra", on est ébloui par les voyelles étincelantes du nom "Calédonie", les sonorités feutrées de l'île d'Ouessant...

 

Dénommées "vierges des mers", elles semblent avoir été délaissées et oubliées de tous, malgré leur beauté et leur charme évident.

 

Ainsi, Laurent Voulzy évoque bien dans ce texte, un thème personnel , celui de l'exclusion, des différences qui mettent à l'écart certains êtres, une forme de racisme : ce sujet est traité de manière, à la fois, pudique, imagée et poétique.

 

Comment ne pas être sensible à la force d'évocation de tous ces noms propres d'îles lointaines ?

 

Le message du texte nous fait percevoir toutes les difficultés que l'on peut éprouver à vivre des différences, surtout lorsqu'on est un enfant...

 

La mélodie très douce traduit bien la fragilité de l'enfance et restitue la beauté de ces îles lointaines.

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-c-est-l-eau-qui-vous-separe-123711665.html

 

Vidéo :

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.16/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 février 18:28

    Oui, c’est vrai, ils sont bizarres les gens des îles.

    Pendant une croisière, j’étais avec le commandant sur la passerelle et on est passés au large d’une petite île où un gars agitait les mains en faisant des grands signes dans notre direction.

    - Qu’est ce qu’il a à gesticuler comme ça ? que j’ai demandé au commandant.

    - Je sais pas. C’est comme ça à chaque fois qu’on passe ici une fois par an et je pense qu’il n’aime pas qu’on passe devant son île.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 février 18:50

      @Séraphin Lampion

      Ça c’est bien terminé...un jour, un vendredi ,le capitaine a fait débarquer sur l’île un clando migrant ...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 février 18:55

      @Aita Pea Pea

      et pourtant, il avait dit :
      je viendrai si ça m’dit
      dimaaaaaan cheu
      de pelle à gâteau


    • rosemar rosemar 29 février 19:08

      @Séraphin Lampion

      Toujours une bonne histoire à raconter... vous n’êtes pas sensible au message de cette chanson ?


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 février 19:14

      @Séraphin Lampion

      Et le clando ,monté comme un poney et en manque , lorsqu’il vit le naufragé s’écria : Hey hey hey hey missis Robinson ...


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 février 18:56

      Kahoa Ua Pou , e to hina ,e ane , Hakahau ...


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 février 20:27

        @Aita Pea Pea

        Moi, je prends la capitaine, et toi ?


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 février 20:36

        @Séraphin Lampion

        Je te la laisse...je prends sa frangine...Heiva I Tahiti 2019 Matatani...Youtube.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 février 19:35

        Bora Bora e , Bora Bora a iti e ...


        • Fergus Fergus 29 février 20:38

          Bonsoir, rosemar

          Voulzy, n’est-ce pas ce type qui, comme d’autres avant lui, ont choisi l’exil à Londres pour payer moins d’impôts ?

          Je conchie ces minables qui, par leur choix égoïste, crachent à la gueule des plus démunis !



          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 février 21:38

            @dimitrius

            T’iras expliquer l’album de Brel « les marquises » a Fergus ...


          • L' Hermite (IX) prong 29 février 21:54

            @dimitrius
            ca marche bien pour lui , il peut peut être aider a payer les retraite .

            Tu verrais le domaine de mimi matie dans le vaucluse , ca vaut le coup d’ avoir bosser chez bouvard ....

            Pour les intérimaire ca se complique un peut passer 50 ans ...


          • mmbbb 1er mars 08:59

            @Fergus bémol un gars comme Sardou aurait pu s exiler mais il a prefere rester en FRance . Il paie ses impôts et les gauchistes lui crachent sur la gueule . Gege a eu raison de partir , J en ferais de même ; la mentalité de ce pays est exécrable . En revanche les footeux millionnaire ont trouve la parade ; leur transfert permet d echapper a l impot et cela ne fait pas de remous .
            Quant a l argent public s il etait deja mieux gere et si l administraion etait moins pléthorique ce serait un grand bon en avant 


          • Fergus Fergus 1er mars 09:09

            Bonjour, rosemar

            S’il est vrai que Voulzy paie ses impôts en France, il va de soi que je retire ce que j’ai dit à son propos, les informations dont je disposais étant erronées dans son cas. Dont acte ! Et toutes mes excuses à ce chanteur.

            Cela n’enlève rien au fait que « je conchie » ceux qui se soustraient à l’impôt dans notre pays, au dépens de la solidarité due aux plus précaires.


          • armand 1er mars 11:23

            @rosemar
            cependant il y a la loi qui dit : si tu es en activité tu payes là ou tu veux , si tu es retraité tu payes à chaque pays dont tu reçois , le seul avantage de vivre dans l’espace europe est que tu ne payes plus CSG/RDS etc.


          • sls0 sls0 1er mars 14:27

            @armand
            On paie en fonction des conventions entre la France et les différents pays.
            Personnellement je paie mes impôts en France ainsi que la sécurité sociale qui ne prend pas en compte mes éventuels soins hors France.
            Je ne vais pas me plaindre, c’est un choix.
            Effectivement si on ne réside pas en France et que l’on ne profite pas du système social français on ne paie pas la CSG et la RDS. Comme il faut prendre une assurance santé locale, ça compense un peu.


          • raymond 1er mars 18:33

            @sls0
            Bonsoir, pour ma part j’ai reçu une demande du pays d’hébergement ( je suis retraité) qui me stipule que pour l’essentiel de mes revenus je dois payer impot dans le pays d’accueil, pour la santé ( en Europe) il faut établir un lien avec la Sécu ( document S1) et payer une mutuelle genre 40 ros par trimestre en Belgique


          • sls0 sls0 1er mars 22:13

            Hormis si on est riche et rentier, les impôts ça douille en Belgique.


          • L' Hermite (IX) prong 1er mars 23:04

            @sls0

            On paie en fonction des conventions entre la France et les différents pays.


            Personnellement je paie mes impôts en France ainsi que la sécurité sociale qui ne prend pas en compte mes éventuels soins hors France.
            Je ne vais pas me plaindre, c’est un choix.

            Effectivement si on ne réside pas en France et que l’on ne profite pas du système social français on ne paie pas la CSG et la RDS. Comme il faut prendre une assurance santé locale, ça compense un peu.

            >c’ est vrai ca compte aussi .Dans ton cas , il est logique de repartir tes frais entre pays d’ acceuil et pays de nationalité .

            Pour les binationaux qui profite de la double nationalité et des avantage de chaque etat (ce qui n’ est pas équitable pour les mono nationaux),il serait par contre normal de payer ses impôts dans les 3 pays pour compenser un peu cette avantage ... ( on pourra penser a Carlos pour illustrer ).


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 février 21:08

            Bon après vivre sur les îles je connais...18 ans et en bougeant...c’est pas toujours le paradis et parfois l’enfer ...


            • CLOJAC CLOJAC 29 février 21:42

              @Aita Pea Pea

              « c’est pas toujours le paradis et parfois l’enfer ...  »

              Ia Orana Ariki Nui, é aha to oé huru ?
              Un philosophe disait que chaque personne, où qu’elle aille, transporte dans ses bagages son paradis et son enfer.
              Dans les Andes, le Kalahari, les Caraïbes ou le Fenua, on trouve d’abord ce qu’on y apporte. Le déplacement géographique n’y change rien. Et c’est très déstabilisant pour ceux qui ont idéalisé une destination en se fiant à des poncifs.
              Sauf pour les couguars, pas déçues chez nous !  smiley
              https://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Amour_aux_Colonies/XLII


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 février 22:05

              @CLOJAC

              Ia orana la presqu’île...je pensais à ça mais pas que ...te souviens tu de cette vieille affaire aux Tuams où des personnes ont été brûlées vives ...dans les 80 , sous des prétextes soit disant religieux...bref il y a îles et îles...surtout au Fenua...perso j’ai travaillé sur Bora et en tant que popa’a je n’avais qu’une envie qui était de me barrer...


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 février 22:18

              @machintruc

              Voui ...mais comme un con il n’avait pas consulté les gens de Nuku Hiva qui auraient pu lui dire que pour l’eau douce c’est faiblard malgré que ce soit une île haute ...Pour Eiao il y aurait plein de choses à dire...la qualité de ses pierres servait de mine pour les herminettes et autres outils pour le groupe nord mais aussi sud des Marquises.


            • CLOJAC CLOJAC 29 février 22:39

              @Aita Pea Pea

              .« te souviens tu de cette vieille affaire aux Tuams où des personnes ont été brûlées vives »

              Je n’étais pas au Fenua à l’époque mais mon ami Julien Gué a couvert l’affaire des bûchers de Faaïté. 
              Un retour au moyen âge, et si l’opérateur radio n’avait pas réussi à s’enfermer dans sa cabine pour appeler les gendarmes, ça aurait pu être pire !
              Mais c’est scandaleux de voir que, si les exécutants de cette folie criminelle collective ont morflé... Dans la congrégation à l’origine de ces dérives personne n’a été inquiété, pas plus que le monsignore qui les avait envoyés sur l’atoll.
              Le gouverneur et les juges ont préféré ne pas se montrer trop curieux. Au Fenua on ne rigolait pas avec l’alliance du sabre et du goupillon !
              https://www.tahiti-infos.com/Faaite-30-ans-apres-personne-n-a-oublie_a164263.html


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 février 22:39

              @machintruc

              S’il avait seulement consulté les chasseurs et pêcheurs de Nuku Hiva qui y vont...bref un con malgré tout son matos .


            • CLOJAC CLOJAC 29 février 22:46

              @machintruc

              « Qui se souvient du fiasco de Georges de Caunes en 62 à Eiao.  »

              C’était le plus mauvais choix, une île aride, aux accès difficiles à la mer, infestée de nonos (simulies) Alors qu’il y avant encore des atolls inhabités aux Tuams.

              Après tout si ça l’amusait...Mais il est scandaleux qu’il ait infligé ce calvaire à son chien Eider !  smiley


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 février 22:47

              @CLOJAC

              C’est pourquoi je voulais dire que les îles, systèmes humains fermés ...ben faut faire gaffe...sinon ça peut être le pied hein...lol


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 février 23:03

              @CLOJAC

              N’empêche qu’il y a encore beaucoup de boulot au niveau archéologique a faire sur Eaio .Il y a eu un moment un pillage des outils ratés dans les carrières d’extraction. Pierre Ottino en parle .


            • CLOJAC CLOJAC 29 février 23:27

              @Aita Pea Pea

              « N’empêche qu’il y a encore beaucoup de boulot au niveau archéologique a faire sur Eaio .Il y a eu un moment un pillage des outils ratés dans les carrières d’extraction. » 

              J’ai lu quelque part que les analyses minéralogiques prouvaient que des artefacts trouvés à Hawaï provenaient de Eiao tandis que des éléments d’une sorte de jeu de petits disques à lancer, originaires de Hawaï se retrouvaient aux Marquises.
              Preuves de relations maritimes étalées dans le temps avec des gens pratiquant la navigation astronomique.


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 février 23:51

              @CLOJAC

              Très intéressant. On le sait ça circulait .Rien que pour les outils fabriqués sur Eaio qu’on retrouve au groupe sud marquisien . Ça commerçai. Loin de l’idée conne de brutes tribales qui pouvaient pas se piffrer ...


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er mars 00:18

              @CLOJAC

              Sinon Clojac je bloque un peu sur les Marquises c’est parce-qu’il y a de la pierre ...restes immuables. Mais les autres archipels sont tout aussi intéressant. Rien que les Australes...


            • CLOJAC CLOJAC 1er mars 04:26

              @Aita Pea Pea

               « je bloque un peu sur les Marquises c’est parce-qu’il y a de la pierre ...restes immuables  »

              En fait toutes les îles hautes avaient une profusion de monuments mégalithiques.
              Mais là où c’était facile, les maraés en bord de mer des IDV et ISLV ont été démantelés, autant pour éradiquer les anciens cultes que pour récupérer des pierres pour les routes, les ponts, les jetées, les maisons...

              Au Fenua Enata les vestiges étaient pour la plupart dans la montagne et des populations farouches les défendaient.
              Une attitude qu’on retrouve à Huahiné où les autochtones après avoir mis des raclées aux Farani ne les ont pas laissés démantibuler leur patrimoine, malgré les conversions massives.

              Ainsi au N de Huahine, le marae Tahua en forme de pyramide à degrés sur le moua tapu (la montagne sacrée) au dessus du village de Maeva quasiment intact et toujours pieusement entretenu de nos jours, et à côté les maraés royaux Manunu avec leurs tikis qui ressemblent au marae Ranui d’Auckland, et bien sûr le grand maraé Anini de Huahine Iti au S avec ses monolithes géants assemblés façon Cuzco.

              Dans les années 1930, le gendarme qui voulait le faire démolir pour récupérer les pierres a été mangé après qu’on ait fait croire qu’il s’était noyé.
              J’ai connu personnellement un vieux aujourd’hui DCD qui narrait le festin avec force détails. Il disait s’être régalé, c’était d’après lui meilleur que du chien !  smiley
              https://commons.wikimedia.org/wiki/File:DSC0099_French_Polyn%C3%A9sia_Huahin%C3%A9_Island_Mara%C3%A9_dAnini_Holy_Ar%C3%A9a_(8105114288).jpg


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er mars 11:46

              @CLOJAC

              Je ne connaissais pas cette histoire de gendarme...lol 😂 maururu


            • cevennevive cevennevive 1er mars 09:18

              Et ma belle Sicile, personne n’en parle ?

              J’aime les îles.

              J’ai aimé Maurice, les Seychelles. Elles sont comme le ventre de notre mère, entouré d’eau.


              • rosemar rosemar 1er mars 23:01

                @cevennevive

                La Sicile, magnifique ! L’île aux trois pointes, la Trinacrie, chez Homère...


              • L' Hermite (IX) prong 1er mars 23:12

                @rosemar

                Homere n’ y as certainement jamais mit les pieds ...
                partir en mer a cette epoque c’ etait un peut comme aller sur la lune avec ellon musk.

                Pour la sicile tu pourait citer diodore , ou meme ciceron le romain sur le tard :)


              • rosemar rosemar 2 mars 00:04

                @prong

                Et l’Odyssée, alors ?


              • L' Hermite (IX) prong 2 mars 00:21

                @rosemar

                tu pense vraiment qu’ il serait revenu de la guerre de troie raconté dans l’ illiade ou de cette odyssée ou meme ulysse ne peut retrouver ithaque ?

                Homere est un excelent conteur , tout comme platon ...
                ce meme platon qui rapporte les propos de sais le pretre egyptien dans la république et nous laisse la superbe legende de l’ atlantide ... 

                Moi non , il me semble plus logique d’ imaginer homere ou platon comme des scribe de talent qui payait a boire au rare marin de retour pour ecrire et raconté cette frontiere de la mer aussi terifiante que l’ espace pour nous maintenant .

                Mais bien sur toute les hypothese sont bonne a debatre , tu l’ imagine vraiment avec le pied marin prenant un bateau sans certitude du retour ?


              • eau-pression eau-pression 2 mars 08:40

                @prong

                C’est pourtant simple : Homère rêvait d’Hélène et s’inventa des aventures quand il se réveilla avec Pénélope.
                Dixit Lama


              • cevennevive cevennevive 1er mars 10:17

                Bonjour rosemar,

                Il y a aussi cette chanson de Serge Lama, mais bien plus triste :

                Une île, comme une cible d’or
                Tranquille, comme un enfant qui dort
                Fidèle, à en mourir pour elle
                Cruelle, à force d’être belle
                Une île, une île
                Comme un enfant qui dort...

                Je pense que l’on peut toujours « vivre dans un île » si l’on a une vie intérieure riche, et si l’on occulte un tant soit peu les « embruns » délétères venus de l’extérieur.

                 



                • eau-pression eau-pression 2 mars 09:17

                  @cevennevive

                  Mon post fait redite du vôtre. C’est un hasard, j’avais pioché celui de @prong dans les derniers commentaires.
                  Est-ce significatif que vous, femme qui aime les compliments des siciliens, prôniez de se protéger des embruns quand j’imagine Ulysse, la créature d’Homère, chercher au large ce qu’il sait caché dans sa douce épouse ?


                • Saturne entre dans le signe du Vers« eau ». Tout un programme....


                  • En citant Belle île * dans sa chanson Voulzy , sans se mouiller, tente de nous faire rêver . (ça mange pas de pain après tout )

                     Mais pour nous z’autres vieux écumeurs des îles du Ponant on a pas la même vision  ! ça se résumait plutôt à cela :

                      Qui voit Molène voit sa peine

                     Qui voit Ouessant voit son sang

                     Qui voit Groix voit sa croix

                     Qui voit Sein voit sa fin .  smiley

                     * Belle île fut un bagne pour enfants délinquants de 1902 à 1975


                    • JL JL 1er mars 15:28

                      @Armand Griffard de la Sourdière
                       
                       ’’ Qui voit Groix voit sa croix’’
                       
                       Je connaissais : « Qui voit Groix voit sa foi », parce que Groix, au contraire des trois autres îles citées est accore ; ses abords ne sont pas parsemés de dangereux hauts fonds, roches, récifs et autres étocs.


                    • @JL
                      C’est exact  ! J’ai souvent aussi entendu : Qui voit Groix voit sa « joie »

                       Ce qui est vrai lorsqu’on arrive à bon port soit à Lorient ou à Port Louis à quelques encâblures derrière Groix au retour de la route des Indes . smiley


                    • sls0 sls0 1er mars 14:59

                      Ailleurs c’est pas mieux c’est différent. Ces différences plaisent ou déplaisent.

                      C’est l’hiver ici, il fait 27°, la mer est plus chaude.

                      Il y a beaucoup de réserves ici, les eaux sont poissoneuses.

                      Une langouste au barbecue sur la plage sous les palmiers ça doit couter 12-13€.

                      Hein que ça fait rêver !

                      20 fois plus d’homicides par habitant, il y a des foyers de malaria, la dengue ça remonte à 8 ans et le chik à 4 ans. Ca fait déjà moins rêver.

                      L’été la chaleur et l’humidité empêche de sortir de 11 à 17h. Les cyclones sont les bienvenus, ça rafraichi.

                      Un tremblement de terre d’une magnitude de 8,1 en 1946.

                      Ailleurs c’est pas mieux, c’est différent.

                      Il y en a qui rêvent en regardant une carte postale ou en écoutant une chanson, qu’il y aillent dans les endroits qui les font rêver. Qu’il évitent les all-inclusives qui donnent une fausse image du pays.

                      Moi ce qui me fait rêver c’est de faire du GR à l’automne ou au printemps quand il fait encore frisquet avant qu’on bouge.


                      • Jjanloup Jjanloup 1er mars 16:24

                        @sls0
                        100% d’accord, on a le dépaysement que l’on recherche.
                        Varois, résident à 500 mères du G.R.51 (qui va de Menton à Marseille) je le parcours chaque jour sur une dizaine de kilomètres en variant les détours en dégustant du bonheur...


                      • arthes arthes 1er mars 15:49

                        Ah, Rosemarie, Quel joli thème : L’eau qui nous sépare !!!!

                        Bon, Voulzy, ça m’a toujours fait ièch, comme son pote (Souchon) mais , tout de même, votre titre m’inspire : https://youtu.be/Stz8SQ_xeNk


                        • Xenozoid Xenozoid 1er mars 15:52

                          be like water ,my friend...devient l’eau,mon ami

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès