• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > ÇA CRAME ! Et ça pose questions...

ÇA CRAME ! Et ça pose questions...

On regardait, un peu blasés, les feux géants de Californie, de Sibérie, de Grèce, de Turquie. Maintenant c’est chez nous, c’est chez moi, en Provence. Dans les Maures et chez Gégé, à Beaumes-de-Venise. C’est une calamité qu’on connaît, hélas. Des forêts entières partent en fumée. Il faut cent ans pour faire un pin, une minute pour qu’il explose en feu…

Alors pourquoi ça crame là et en ces périodes de grandes migrations touristiques ? Comme par hasard, la Provence, la Côte d’azur et la Corse sont les lieux les plus prisés par les touristes. C’est comme ça.

Le feu qui ravage les Maures est parti, comme par hasard, d’une aire d’autoroute. Donc on peut raisonnablement penser qu’il est d’origine humaine. Mais ce ne sont pas les touristes qui mettent volontairement le feu. Les actions réellement malveillantes sont généralement le fait de locaux : jalousie de chasseurs, bergers « préparant » de futurs parcours à moutons, promoteurs « prévoyants » dégageant une colline pour, vingt ans après, acheter et construire. Sans oublier les abrutis fascinés par le feu et le ballet des Canadairs. Si, ça existe. Mais il faut savoir que le trif pour un incendie volontaire, c'est les assises.

Les touristes mettent le feu non pas sciemment mais par KONNERIE.

La konnerie tragique, c’est de jeter son mégot, même sommairement écrasé, par la fenêtre de sa voiture, sur autoroute comme sur toutes les nationales et départementales. Elles sont belles nos petites routes qui permettent de découvrir ces si jolis paysages de l’intérieur, qui traversent ces odorantes forêts de pins où cransignent les cigales. Mais ce sont de véritables brûlots avec la chaleur et la sécheresse estivales. Les aiguilles de pins dégagent des vapeurs de térébenthines extrêmement inflammables. Un mégot et surtout son filtre vont se consumer lentement et longtemps. Assez longtemps en tout cas pour qu’une rafale de mistral ravive la minuscule braise jusqu’au point éclair. Et c’est le départ d’un feu de forêt… Ça coûte jusqu’à 45 000 euros et 3 ans de taule. Mais que dire des constructeurs automobiles qui ont supprimé le cendrier dans les nouvelles voitures ?

La konnerie, c’est de faire un barbecue en campagne. On les fait griller à l’ombre bien sûr les merguez et les côtelettes d’agneau. Qui dit ombre dit arbres. Et les arbres, chez nous, ce sont presque toujours des pins… On revient au cas précédant…

La konnerie c’est de faire un sympathique feu de camp au bord d’une petite rivière. Il y a quelques années, j’ai vu, de mes yeux vu, un groupe de sympathiques jeunes Allemands allumant un feu entre quatre pierres sous une pinède bordant le Gardon, dans les magnifiques gorges de Collias. Je les ai « allumés » gentiment mais fermement et ils ont éteint leur truc. Hélas, quelques jours plus tard, à la suite de pareilles konneries inconscientes, les gorges ont cramé…

La konnerie, pour ceux qui arrivent l’été dans leur résidence secondaire dans le Luberon, dans les Alpilles ou dans les Maures ou l’Estérel, c’est de ne pas avoir fait débroussailler le pourtour de sa propriété et de brûler les herbes, les branches tombées de l’hiver et autres végétations qui gênent les vacances. « Oui mais on fait attention : on a le tuyau d’arrosage prêt… » Mouais…. Le débroussaillage est pourtant obligatoire dans les 32 départements des régions PACA, Corse, Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes plus l’Ardèche et la Drôme. Également dans les autres départements si un arrêté préfectoral l’exige surtout en cette période de sécheresse. Les maires des communes concernées doivent veiller à la bonne exécution du débroussaillement mais aussi du maintien en état débroussaillé. Ils peuvent donc intervenir auprès des propriétaires négligents et même le faire exécuter d’office au frais de l’intéressé. Et ça coûte bon bon. Comme la contravention et l’astreinte journalière.

La konnerie, c’est l’urbanisme caractérisé souvent par le laxisme des autorités responsables voire les magouilles qui permettent ou tolèrent la construction de cabanons ou de maisons au milieu des forêts. Avoir sa villa sous les pins, sur la colline dominant la grande bleue ! Le bonheur. Sauf que ça brûle…

Tous ces fauteurs de feux ne risquent pourtant pas grand-chose par rapport aux dégâts que leur négligence, leur konnerie ou leur malveillance coûtent à l’environnement et à la société. À l’époque de Napoléon, il y avait déjà beaucoup d’incendies dans le Midi. Le Napo, il a été expéditif : il a ordonné à ses préfets de faire fusiller sur le lieu de leurs méfaits les incendiaires ! Et les incendies se sont « miraculeusement » arrêtés…

Quant aux touristes, leur manière de faire tient au fait qu’ils ignorent les spécificités du Midi. Le danger d’incendie n’est pas le même dans les forêts de l’Île de France, de Belgique ou d’Allemagne et dans celles de Provence, du Languedoc et de Corse.

Alors, amis touristes qui nous faites l’amitié de venir chez nous, de grâce respectez ces paysages que vous aimez. Ne devenez pas des POURISTES !

Mais il y a autre chose aussi. C’est la faiblesse des moyens aériens. 26 appareils (12 Canadair, 9 Tracker, 2 Dash et 3 Beechcraft). Des appareils vieux, à bout de souffle dont plusieurs restent au sol parce qu’en panne…

Question : comment se fait-il que la France, deuxième pays du monde après les États-Unis en matière de construction aéronautique, ne soit pas foutue de concevoir et construire des appareils modernes, spécifiques à ce difficile travail de pompiers de l’air ? Il y a déjà un marché conséquent dans tous les pays autour de la Méditerranée. France mais aussi Italie, Espagne, Portugal, Grèce, Croatie, etc. Et aussi de l’autre côté de la Mare nostrum. Et encore au Canada, aux États-Unis et partout dans le monde.

Question : il existe bien un mécanisme européen de protection civile, dont l’objectif est de renforcer la coopération en matière de protection civile entre les États membres de l’UE. Mais quid d’une vraie force d’intervention anti incendies européenne ? Avec des moyens aériens payés par l’Union Européenne et une coordination efficace ?

Question : la forêt originelle méditerranéenne était différente, avec des chênes pubescents à feuilles caduques. Ces chênes au fil du temps ont été remplacés par des chênes verts à feuilles persistantes, beaucoup plus inflammables. L’activité humaine, avec la fabrication du charbon de bois, a participé ce changement. Mais c’est la prépondérance du pin (d’Alep, Lariccio, maritime) qui fait de ces forêts des brûlots quasi explosifs. Ne serait-il pas judicieux de revenir autant que faire se peut à ce type d’arbres (chênes à feuilles caduques, feuillus) lorsqu’on replante après les incendies catastrophes ?

Eh ! Oh ! Meffi Victor, renifle : t’as tes andouillettes qui brûlent !

 

Photo X - Droits réservés

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 19 août 09:23

    Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt...


    • Ruut Ruut 19 août 11:57

      Les Pompiers, Canadairs, c’est comme les hôpitaux et la justice, il faut des sous et dans un état ruiné, mal géré en en voie de tiers-mondisation, ça survie des acquis jusqu’a ce que la misère Réelle devienne visible.

      L’UMPS puis Macron ont Ruinés et pillés notre Nation et ont détruit sous couvert d’UE tous les services critiques de l’état.

      Ça fait trop longtemps que le gouvernement ne fait plus correctement son travail et à force de nous dépouiller de tout ce qui fonctionnait et faisait la grandeur de notre Nation, le mal de leur politique devient visible a tous les niveaux.

      Ils ont même réussit à pourrir la science et notre alimentation.


    • velosolex velosolex 19 août 14:09

      @Ruut
      Une réalité. Le gouvernement a baissé drastiquement le nombre de garde forestiers. L’ouverture d’un nouveau parc dans le centre de la France n’a pas débouché sur des embauches, mais sur une redistribution du personnel existant, en baisse drastique depuis des années. 
      Le nombre de gens se baladant par contre dans les forêts, très à la mode, est en perpétuelle augmentation. Le risque est donc fortement accru. Pour le réchauffement dans le nord, cette année particulière, il n’y a rien à craindre au niveau incendie. Les températures font un véritable come back. L’hypothèse des changements des océans est avancée de plus en plus, pour expliquer qu’il fait plus froid à Brest qu’en Norvège et en alaska. Ca caille mais au moins les arbres sont contents. Ce qui me donne le sourire, habitant tout près d’une grande forêt. 
      Que faire ?..Le parc privé est souvent laissé à l’abandon. Les forêts de pins sylvestre rangés en rang d’oignon, sont plus des culture intensives que des forêts. Leur extension continue est une menace pour les autres arbres. 
      Il va falloir investir dans des surveillances accrues, comme ça se fait dans beaucoup de massifs. Jack Kerouac dans « clochards célestes » se servira de cette expérience de guetteur, pour écrire un de ses plus beaux livres


    • LeMerou 19 août 16:28

      @Ruut
      Bonjour.

      L’Etat, toujours l’Etat !
      Mais que fait il ? Dès qu’un problème survient l’Etat doit subvenir à tout, mais surtout sans augmenter les impôts ! Car alors c’est la déferlante allant de gouvernement de pourris à escrocs, voire pire.

      Moi je dis, Région, mais que fait cette Région PACA ? La troisième plus riche de France, n’est ce pas à elle d’assumer cette tache, de surveiller ses forêts, d’imposer si il le faut des règles drastiques, d’embaucher des pompiers, d’acheter des avions en lieu et place d’investissements de plusieurs dizaines de millions d’euros pas franchement utile dans des projets fantastico-politique.

      Vous voulez vivre en PACA ? Ben il faudra mettre un peu plus la main au portefeuille, pour y vivre et entendre les cigales, pareil pour les touristes

      Pourquoi un Breton, un Lillois, un couple de Vesoul, ou de la Hague devrait il mettre la main au portefeuille pour financer la troisième région la plus riche de France, qui dilapide son argent, et terre d’accueil tout de même de nombreux privilégiés.

      C’est vrai que depuis la dernière crise le concept nouveau consistant à privatiser les bénéfices et socialiser les pertes (en l’occurrence les investissements à faire) est de vigueur, mais il y a des limites ! Tout autant que la solidarité.


    • troletbuse troletbuse 19 août 09:40

      La propagande pour le réchauffement climatique avait besoin de faits vu que l’été a été catastrophiques sur le plan des températures. On a donc allumé quelques feux par ci par là pour entretenir le dogme.  smiley


      • @troletbuse pas besoin d’avoir l’avis du Giec. Les hérons ne migrent plus...


      • velosolex velosolex 19 août 14:11

        @troletbuse
        Réponse débile comme à votre habitude. C’est sûr que vous allumez pas le feu avec vos réflexions. 


      • troletbuse troletbuse 19 août 14:35

        @velosolex
        Ta réponse est débile. Je ne savais pas que les feux démarraient spontanément. Merci


      • charlyposte charlyposte 19 août 16:12

        @velosolex
        Les feux tombent du ciel en Provence ! pas pour le moment ET DONC, il faut bien faire un peu d’écobuage ci et là, faut aussi faire bosser nos pompiers qui s’ennuient un peu trop en ce moment surtout en France, les feux c’est aussi très bons pour les subventions et aussi très bon pour la nature.... tout baigne, il n’y a pas le feu au lac comme on dit smiley


      • Heureusement, j’ai beaucoup voyagé. au temps où partir était une véritable coupure, un dépaysement complet. Jusqu’à ma dernière escapade à Manosque. C’était il y a des lunes... Sentiments plutôt mitigés. l’impression de n’avoir rien coupé : même distributeur automatique, même langueur des passants, toutes le boutiques offraient exactement les mêmes objet qu’à Bruxelles. reste le souvenir d’un nichée de Freslons. Dans la vie, il faut accepter chaque étapes sans rechigner. ces merveilleux moments restent en nous et nous disent coucou dans nos rêves. Même les hérons, avec le changement climatique reste à domicile. Fini les lointains voyage. Certains de s’accrocher au passé. Le mieux est de vivre l’éternité du présent. On veut vivre comme avant : illusion.....Les plus sensés diront qu’actuellement il vaut mieux ne faire aucun projet. Et tant pis pour l’économie....Elle a fait déjà assez de mal à la civilisation.. ;


        • Lonzine 19 août 11:44

          Vous y croyez au mégot qui fout le feu (comme à notre dame...) ?


          • Ruut Ruut 19 août 12:00

            @Lonzine
            Là-bas, c’est hélas possible et ça, c’est déjà produit.


          • velosolex velosolex 19 août 13:58

            @Lonzine
            Mégot ou intention directe, disons le. Le nombre de fumeurs a baissé incroyablement depuis 50 ans. Le paquet de goldo toujours sur la table. « T’en veux une ! »... Par contre le nombre d’incendies n’a pas baissé. La faute au réchauffement ?...
            Mais si on admet comme pas mal de rigolos ici que le réchauffement est un intox, c’est quoi le problemo ? ;...Les pervers sont de plus nombreux, c’est sûr. Les péteurs de plomb en goguette sont redoutables,, imprévisibles. 
            Une amie m’ a raconté un fait divers. Elle a garé sa voiture sur une zone de camping car, presque vide, pour une courte ballade. En revenant elle a vu un papier sur son parebrise « Vous avez garé votre voiture sur une zone réservée aux camping cars. Admettriez vous que je gare mon véhicule devant votre porte de garage ? J’ai eu envie de vider mon sanitaire sur votre parebrise, mais je me suis ravisé, me contenant d’écrire ce mot. Par contre en reculant j’ai rayé malencontreusement votre voiture. Vous pouvez considérez cependant que vous vous en tirez bien..... » 
            Une longue estafilade faite avec une clé de contact concluait l’histoire. Elle m’a montré le message photographié sur son smartphone. A sa place j’aurais été porté plainte, même si cela à peu de chance de déboucher sur quelque chose. Mais les gendarmes sont capables de faire des liens avec d’autres affaires. 


          • troletbuse troletbuse 19 août 14:39

            @velosolex
            Tiens tu fais des réponses débiles. Heitz a bien dit que NDP a brûlé à cause d’un mégot. smiley


          • charlyposte charlyposte 19 août 16:19

            @velosolex
            Le gros HIC est aussi de ne plus avoir de cendriers dans les bagnoles et donc : qui est responsable ? smiley


          • charlyposte charlyposte 19 août 16:24

            @Lonzine
            On m’a souvent que les pompiers aiment le feu et autant celui de les allumer et donc cherchons aussi du coté des pompiers qui a enfumé qui et quoi ! smiley


          • Nationale 7, direction le cimetière de Sète.....


            • sylvain sylvain 19 août 13:24

              l’auteur s’est il au moins renseigné sur le fait que oui ou non, il y ai eu plus de feux de forêts cette année ? c’est pas parcequ’on en parle plus a la télé que ça brule plus en réalité : une réponse ici, sur le site de l’ONF nous montre que moins de 1500 ha ont brulés cette année, et que probablement 5000 vont suivre. En moyenne, 15000ha brulent chaque anné en France, il y a donc peu d’incendies cette année

              Et sinon, bon ben c’est la faute a marcel comme d’hab, qui fume en regardant griller ses merguezs ! La encore c’est parfaitement faux. Les barbecues et autres mégots ne sont même pas mentionnés dans les causes et rangés dans « autres imprudences ». Ce sont les actes malveillants qui causent les feux. En cause certaines lois qui permettent notamment de déclassifier les zones protégés qui ont cramées et de construire dessus.

              C’est pas parce qu’on a l’accent de sud qu’il faut se permettre de raconter conneries sur conneries


              • sylvain sylvain 19 août 13:25

                pour ce qui est de la photo de présentation, un mégot n’a jamais foutu le feu a une route !


                • Ruut Ruut 19 août 14:02

                  @sylvain
                  Mais a un champ en bord de route si.


                • sylvain sylvain 19 août 14:11

                  @Ruut
                  vous avez vu un mégot dans un champ ??


                • charlyposte charlyposte 19 août 16:27

                  @Ruut
                  Ce sont les tracteurs qui mettent le feu dans les champs a cause des pots d’échappements nouveaux modèles imposé par les écolos bobos smiley


                • sylvain sylvain 19 août 19:06

                  @charlyposte
                  les engins agricoles sont responsables d’environ 8 % des incendies. A cause des pots, mais surtout des étincelles provoquées par les barres de coupes lors des moissons


                • Green gladiator cyrus 19 août 19:14

                  @sylvain

                  Et le gars n’ as pas d’ extincteur ? on le retrouve brulé dans son champ tellement ca va vite ? 

                  Non quand il y a le feu , ce sont des lotisseur qui le lance ...

                  cherche qui rachette les terrain a bas prix , qui les rend constructible , et qui construit dessus et tu aura tes pyromane en col blanc .


                • charlyposte charlyposte 19 août 19:20

                  @sylvain
                  Ya en effet trop de cailloux dans les champs... et parfois des gros cailloux qui remontent des profondeurs... ça fait mal aux lames, pas de doute.


                • velosolex velosolex 20 août 08:29

                  @sylvain
                  Généralement, on repère plus facilement les tracteurs que les mégots.
                  A part ça, quand il fait très chaud, un éclat de verre cassé faisant loupe peut provoquer un incendie.
                  En Australie, en approchant des 50 degrés, c’est la combustion spontanée qui est à craindre. ..Comme la bétise, parfois, le feu n’a pas même besoin de cause première pour partir.
                  Un amas d’herbe fermentée dans un fossé.
                  Une histoire de professeur Raoult le dernier humoriste à la mode.
                  Et le feu part, sans même que Johnny n’allume le feu !


                • mmbbb 20 août 11:23

                  @charlyposte il est vrai que dans le Var il y a des grands champs de ble et de mais ! 


                • sylvain sylvain 20 août 14:39

                  @cyrus
                  Non quand il y a le feu , ce sont des lotisseur qui le lance ...

                  dans le lien que je donne au dessus, il y a les origines des incendies, environ la moitié est malveillante et 8% dues a l’agriculture. Et effectivement, c’est pour faire du lotissement ou des centres commerciaux.
                  Si on voulait lutter contre les incendies, on changerait en premier les lois qui permettent de déclassifier les zones protégées en cas d’incendie


                • sylvain sylvain 20 août 14:45

                  @velosolex
                  Une histoire de professeur Raoult le dernier humoriste à la mode.
                  Et le feu part, sans même que Johnny n’allume le feu !


                  Ah ben oui tiens, c’est le père raoult qui est a l’origine des incendies. Tant qu’à avoir une mule, autant la charger avec tout ce qui traine. Je suppose que le réchauffement climatique du coup ... J’y avais pas pensé. Merci pour le tuyau.

                  Il parait qu’il est en train de se faire virer, tout va enfin redevenir normal !


                • charlyposte charlyposte 19 août 16:17

                  Et qui ramasse les épines en bordure de route ! personne évidement et qui défriche ! personne non plus ! tout est donc logique, no souci smiley


                  • Esprit Critique 19 août 16:44

                    Le mégot qui amis le feu dans le Var provient du même paquet de clop que celui de Notre Dame !

                    Reste a deviner qi est ce touriste ! ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité