• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Cabale sioniste contre Souhail Chichah

Cabale sioniste contre Souhail Chichah

Pour l’expression de critiques légitimes envers l’Etat d’Israël, l’universitaire belge Souhail Chichah subit un véritable harcèlement : menaces de sanctions professionnelles, menaces de mort, tentative d’agression au couteau et convocation policière suite à une plainte pour « incitation à la haine raciale ». Etalées sur trois semaines, ces attaques émanent du président du CCOJB, Maurice Sosnowski, et d’autres militants sionistes. Visant à faire taire un intellectuel libre, ce lobbying pro-israélien tente aussi d’intimider le quotidien Le Soir, seul média à avoir couvert cette affaire. D’une gravité pourtant inédite en Belgique francophone ...

Tout commence le soir du 20 septembre au sein du Janson, le prestigieux auditoire de l’Université Libre de Bruxelles (ULB). A l’initiative du Cercle du Libre Examen (Librex) et du Vice-recteur de l’ULB se déroule un débat autour de la liberté d’expression, faisant suite à la projection du film « Est-il permis de débattre avec Dieudonné ? » (1).
 
A la table des intervenants, le Chercheur en Économie de la discrimination, Souhail Chichah, propose un argumentaire en 4 axes devant plus de 300 personnes. A partir de son analyse du « fait social Dieudonné », l’intellectuel développe la question du blasphème, celle du racisme, celle d’Israël et ne pourra aborder son quatrième point. Dès l’entame de son propos sur Israël, Chichah déclenche l’hystérie des sionistes présents dans la salle. Menés par Maurice Sosnowski, président du CCOJB (2) et la députée régionale, Viviane Teitelbaum (MR), ceux-ci saboteront violemment le débat à coups d’insultes, de huées et de fausses sorties scandalisées.
 
Au-delà des accusations infondées « d’antisémitisme et de négationnisme » (pour lesquelles aucune plainte n’a été déposée), que reprochent Sosnowski, Teitelbaum et consorts à Chichah ? D’une part, son franc-parler sur la nature politique de « la seule démocratie du Moyen-Orient » : « Israël est un Etat raciste, ségrégationniste et colonial ». D’autre part, d’avoir comparé le sort actuel réservé aux Roms et aux sans-papiers à celui réservé aux immigrés Juifs avant la seconde guerre mondiale. Crime des crimes pour les sionistes victimaires. Eux, qui n’ont de cesse de hiérarchiser les souffrances mémorielles et d’instrumentaliser le génocide juif afin de justifier la colonisation et l’apartheid israéliens en Palestine.
 
Un intellectuel à abattre
 
Pour Sosnowski, également Professeur à l’ULB et Chef de département à l’Hôpital Saint-Pierre : dès l’issue du débat, Souhail Chichah est devenu un homme à abattre. Le lendemain, le Président du CCOJB téléphone à la rédaction du journal Le Soir. Il propose « l’exclusivité » d’une tribune qu’il a rédigée. Mais le quotidien temporise 24 heures. Le temps pour le journaliste Ricardo Gutiérrez d’enquêter sérieusement. Le Soir publie ensuite une double page, composée d’un article titré « L’ULB accusée de pétrir la haine du juif » et de deux tribunes (3). L’une est signée Sosnowski et intitulée « On a laissé se développer la haine du Juif » ; l’autre, de Jacques Englebert, est titrée : « On a le droit de dire ce que l’autre ne veut pas entendre ».
 
Dans son texte, Sosnowski accuse Souhail Chichah d’avoir tenu des « propos vomitifs sur la Shoah ou sur les Juifs venus des pays de l’Est » (4). Il appelle également à la « condamnation » de son collègue : « En temps que membre du corps académique de l’ULB, j’ai honte qu’un assistant de notre université (Chichah, ndlr) soit autorisé à gaver ses étudiants de propos haineux. Je demande donc au CA de réagir et de condamner ce qui s’est passé dans notre maison  ». Avant même la publication de sa tribune, Sosnowski avait pris soin de transmettre copie de son texte au Président du Conseil d’administration de l’ULB, Jean-Louis Vanherweghem. Au cas où, certainement, ce dernier ne lirait pas Le Soir ...
 
Aux premiers jalons de cette campagne de diffamation s’ajoutent des courriels d’insultes racistes, de promesses de passage à tabac et de menaces de mort. Billets anonymes qui vont du métaphorique (« Si tu veux on se fixe rendez-vous au portail et je t’explose ta tronche, car le pluriel d’un arabe au portail c’est deux melons au porto  »), en passant par l’explicite (« Devant l’entrée principale de l’université, Avenue Buyl. Prévient le SAMU en même temps car tu vas saigner, espèce de porc ») et le sordide (« Morpion islamiste ton heure est venue. On va te crever, ordure. Un musulman : une balle ! Toi : 10 ! On sait où t’habite, toi et ta famille. On a un contrat sur ta tête ») ...
 
Au bout d’une quinzaine de mails semblables, reçus en moins d’une semaine, Souhail Chichah dépose plainte contre X. Le 28 septembre, il demande à être reçu par le Recteur de l’ULB, Pierre Desmarets, au motif qu’il « crain(t) pour (sa) sécurité sur le campus de l’Université ». Jusqu’à ce jour, son supérieur hiérarchique ne lui a pas répondu ...
 
Souhaitant aussi être reçu par le Recteur, Maurice Sosnowski pousse le culot et l’arrogance jusqu’à inverser les rôles : « Contrairement à M. Chichah, je n’ai pas, jusqu’ici, reçu de lettres de menaces. Ceci ne veut pas dire que je me sens en sécurité  ». Et l’intégriste d’accompagner sa demande par une classique tentative d’intimidation liée au paranoïaque « climat de haine que certains se plaisent à introduire au sein de l’alma mater  » : « Cette ambiance délétère ne peut qu’inquiéter des parents ayant fait le choix philosophique d’envoyer leur(s) enfant(s) à l’ULB. Depuis lundi (20 septembre, ndlr), je suis convaincu que ceci est encore plus vrai si ces parents sont juifs. J’aimerais donc que vous trouviez un moment pour me recevoir accompagné d’un délégué de l’Union des Etudiants Juifs de Belgique (UEJB). L’UEJB est désireuse de vous transmettre un dossier déjà remis à Monsieur le Doyen De Wale. D’autre part, leur brève vidéo sur les évènements de lundi mérite le détour  : http://www.youtube.com/watch?v=o4Ee0xjFZiI (5) ».

Sauvé par ses voisins
 
Lundi 4 octobre, 08h30. Souhail Chichah sort de chez lui pour se rendre au travail. En refermant sa porte, il aperçoit un jeune homme dans le haut de sa rue. Dès qu’il voit l’universitaire, l’individu se précipite dans sa direction. L’air menaçant, il sort un couteau de sa veste et se retrouve à quelques mètres de Chichah. A cet instant précis, une porte claque. Des voisins viennent de quitter leur domicile et traversent la rue. Sans un regard pour les deux hommes qui se font face. L’agresseur a stoppé net sa course. Il fixe Chichah dans les yeux puis, lui fait le signe du « collier berbère », en passant son couteau d’un bout à l’autre de son cou. Autrement dit : « Je t’égorgerai ! ». L’homme fait volte-face et s’enfuit.
 
Choqué, Souhail Chichah reste interdit de longues minutes. Puis se rend au commissariat pour déposer plainte. Aux policiers qui l’auditionnent, il assure pouvoir reconnaître son agresseur. Les pandores, eux, se montrent très sceptiques sur l’éventualité d’un jour appréhender ce « justicier sioniste ». Mais deux jours plus tard, coup de téléphone de la police au domicile de Souhail Chichah. L’universitaire déchante. Au bout du fil, on ne lui annonce pas que son agresseur a été arrêté mais que c’est lui qui est convoqué au commissariat. Motif ? « Pour vos écrits », répond laconiquement l’inspecteur de police. Au matin du 8 octobre, dans les locaux de police de Uccle-Watermael-Boitsfort, Souhail Chichah apprend qu’une plainte a été déposée contre lui pour « calomnie, diffamation et incitation à la haine raciale ». En cause : non ses propos tenus le 20 septembre à l’ULB, mais un de ses articles, écrit en avril dernier, intitulé : « De la hiérarchie des races en Belgique  » (6). En le consultant, chacun pourra juger de la pertinence de la plainte, mais difficile de penser que le timing de cette convocation relève du « pur hasard de calendrier ».
 
L’identité du plaignant n’est pas connue. Mais il pourrait s’agir de la députée régionale Fatoumata Sidibe (MR) et/ou de l’association qu’elle a présidé « Comité belge Ni Putes Ni Soumises », tous deux cités dans le texte de Chichah. Pour ce dernier, ce nouveau rebondissement est limpide : « L’inspecteur qui m’a interrogé m’a parut assez mal à l’aise. Il avait lu le texte en question ainsi que la plupart de mes écrits et se rendait compte que cette plainte vise surtout à nuire à ma réputation. Mon texte a été repris par plusieurs sites belges et français, sans que ceux-ci n’y décèlent ou me reprochent la moindre infraction à la loi. En réalité, cette nouvelle intimidation est une tentative de m’habiller d’un costume de raciste. Ma parole est dérangeante pour certains et il faut, à tout prix, me discréditer et/ou me bâillonner. Me discréditer via l’accusation de racisme pour empêcher les gens de m’entendre. Me bâillonner en visant mon travail à l’ULB. En l’occurrence, les deux tactiques sont à l’œuvre. Au niveau politique, j’estime avoir affaire à une campagne de répression autour de la parole libre des descendants de l’immigration ».
 
En se penchant sur le passé professionnel de l’économiste, il sera pour le moins complexe de lui coller l’étiquette de raciste. Diplômé de la Solvay Business School (ULB), il a travaillé comme attaché parlementaire du sénateur Josy Dubié (Ecolo), conseiller économique du syndicat FGTB (7), membre du Comité de direction de la Loterie Nationale, directeur financier du CNCD (8) et conseiller économique de la députée fédérale Marie Arena (PS). Depuis plusieurs années, en sa qualité de chercheur à L’ULB, il alimente le débat public sur la question des sans-papiers, de l’immigration ou du vivre-ensemble. Au travers de ses multiples activités et écrits, il n’est jamais venu à l’idée de quiconque d’accuser ou même de soupçonner Souhail Chichah d’intentions racistes.
 
Jusqu’à ce que des sionistes intégristes tentent d’accréditer l’invraisemblable. Au seul motif que cet intellectuel a soulevé une vérité taboue. Refusant de se laisser intimider, Chichah persiste et signe : "J’accuse les principales organisations dites ’communautaires juives’ de Belgique que sont le CCOJB (Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique), le CCLJ (Centre Communautaire Laïc Juif) et l’UEJB (Union des Etudiants Juifs de Belgique) de terrorisme intellectuel au service de la propagande sioniste. Par ailleurs, en amalgamant solidarité (légitime !) avec les Juifs et solidarité avec un Etat raciste, ségrégationniste et colonial, elles portent une écrasante responsabilité morale dans la confusion qui conduit certains à confondre antisionisme et antisémitisme".  
 
Pressions sionistes sur Le Soir
 
Pas de campagne de dénigrement d’envergure sans relais médiatiques. Au lendemain du débat à l’ULB, Maurice Sosnowski a donc tenté de manipuler Le Soir en proposant « l’exclusivité » de sa tribune pour être publié sans contradiction. Une manœuvre qui aurait pu fonctionner. A l’instar des autres médias traditionnels, Le Soir n’avait pas jugé utile de couvrir l’évènement du 20 septembre (9). Contrairement à plusieurs journalistes indépendants tel Mehmet Koksal (10). Après une couverture tardive, mais exemplaire et équilibrée, du Soir, puis la publication de ma tribune (11), le Président du CCOJB ne décolèrera plus ! En deux jours, il force une réunion avec la rédactrice en chef du quotidien, Béatrice Delvaux. Au matin du 1er octobre, la rédaction du Soir voit débarquer Maurice Sosnowski, accompagné de Joël Kotek (Professeur à l’ULB et Directeur de la revue Regards du CCLJ) et de Henri Gutman (Vice-président du CCLJ).
 
Le trio s’enferme dans le bureau de Delvaux. Pendant deux heures, ils lui remonteront les bretelles pour ... avoir laissé ses journalistes faire leur métier. Qu’a exactement obtenu ce trio ? Une fin de non recevoir ou quelques « aménagements favorables » ? Ont-ils intimidé voire menacé la rédactrice en chef ?
 
Il est permis de s’interroger au regard du sort inhabituel réservé à la tribune de Souhail Chichah. Diffamé le 23 septembre, accusé d’antisémitisme et de négationnisme, Chichah avait obtenu publication d’une réplique dans l’édition du Soir du 7 octobre. Sa tribune a bien été diffusée à cette date sur le site internet (12) mais pas dans la version papier du Soir. Cette publication a été reportée au 13 octobre. Pour quelle raison ? « Question d’engagements prévus qu’on ne pouvait modifier avant le mercredi 13 octobre » répond-t-on au Soir. Plausible. Mais force est de constater que lorsque Maurice Sosnowski et Viviane Teitelbaum demandent au Soir une tribune, ils l’obtiennent tous deux dans les 24 heures ! Lorsque Souhail Chichah et moi-même demandons la pareille pour répondre aux accusations portées contre nous, il faut, au Soir, 5 jours de délais me concernant et ... 20 jours pour Souhail Chichah.
 
Mais qu’en est-il des autres médias traditionnels ? De sources sûres, l’affaire Chichah/CCOJB a été évoquée et discutée dans les rédactions de RTL-TVI et de la RTBF. Pour être aussitôt évacuée ... Après avoir usé de son droit légitime à la critique, un universitaire belge d’origine marocaine est menacé de mort, de sanctions professionnelles et évite une agression au couteau ! Voilà qui présente quelques similitudes avec « l’affaire Redeker », Outre-Quiévrain (13) ? Visiblement pas pour les journalistes de l’audiovisuel belge. Plus véloces à médiatiser le sort d’un intellectuel français menacé par des islamistes intégristes que celui de son homologue belge menacé par des sionistes intégristes ...
 
La peur n’est plus à l’ordre du jour
 
Dans les médias comme dans la classe politique, c’est la peur qui domine sur la question de l’intégrisme sioniste. Une force d’intimidation et de nuisance en réseaux qui ne recule devant rien et s’attaque même aux juifs. Le journaliste Manuel Abramowicz a en fait l’amère expérience le 20 septembre dernier. Après le débat, sur le parking de l’ULB, quatre miliciens sionistes ont menacé de tabasser le journaliste Mehmet Koksal s’il n’effaçait pas immédiatement les photos qu’il avait prise d’eux (14). Courageusement, Abramowicz a tenté de protéger son confrère et s’est directement fait insulter et brutaliser. Avec Koksal, ils ont tous deux déposé plainte. Mais jusqu’à aujourd’hui, Manuel Abramowicz refuse de s’exprimer sur l’incident. En revanche, il a accepté l’interview du magazine Regards (CCLJ), dirigé par Joël Kotek, dans le cadre d’un « dossier » intitulé « Faut-il encore débattre de Dieudonné ? » (15). Livrant son sentiment sur « le raciste Dieudonné », il n’évoque pas un instant la brutalité raciste dont il a été lui-même victime à l’ULB. Une violence physique qui n’émane ni de l’humoriste engagé ni de ceux qui l’apprécient mais bien d’ultras-sionistes, rompus aux techniques de combat et qui, ce soir-là, ont aussi menacé de mort le militant Nordine Saïdi (Egalité) (16) ...
 
Pour autant, Manuel Abramowicz a peut-être évoqué ces faits de violence lors de son interview à Regards. Et dans le souci « d’informer complètement » leurs lecteurs, les auteurs dudit « dossier » auront choisi de couper ce passage dérangeant. Si cette hypothèse se vérifie, pourquoi Abramowicz garde-t-il le silence lorsque des vrais journalistes le sollicitent sur les auteurs de son agression ? Interrogation beaucoup moins anodine qu’il n’y paraît. Spécialiste reconnu des mouvements extrémistes et coordinateur d’un Observatoire de l’extrême-droite (17), Manuel Abramowicz n’a pas hésité, par le passé, à infiltrer des groupuscules néo-nazis afin de mieux les dénoncer. Aujourd’hui, alors qu’il en a été lui-même victime, il se tait sur l’extrémisme sioniste de droite et ne compte manifestement pas le dénoncer ... 
 
Hasard de l’actualité, la cabale qu’endure Souhail Chichah fait écho au dernier livre de Charles Enderlin (18). Faudra-t-il attendre que l’intégrité physique du chercheur belge soit atteinte ? Que ses proches soient également agressés ? Qu’il subisse, comme Enderlin, un harcèlement multiformes pour les dix prochaines années ? Que faudra-t-il encore pour voir enfin se dresser celles et ceux qui affirment défendre - pour tous ! - les libertés et principes démocratiques ? 
  
La peur n’est plus à l’ordre du jour : les intégristes du lobby pro-israélien belge doivent être mis hors d’état de nuire. Et si les Belges héritiers de l’immigration postcoloniale ne peuvent compter sur la protection des pouvoirs publics pour assurer leur sécurité et leur liberté d’expression, il ne leur restera qu’une seule alternative : s’organiser et se défendre eux-mêmes ...

Olivier Mukuna
 
 
(1) Documentaire dont je suis le réalisateur. A ce titre, j’étais intervenant au débat avec l’économiste de l’ULB, Souhail Chichah (l’un des 7 intervenants de mon film), Jacques Englebert (Avocat et Maître de conférences) et Joël Kotek (Historien et politologue à l’ULB). La vidéo intégrale du débat du 20 septembre est visible à cette adresse : http://sidimedia.blip.tv/
 
(2) Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique.
 
(3) Le Soir, 23 septembre 2010
(http://www.lesoir.eu/actualite/belgique/2010-10-01/l-ulb-accusee-de-petrir-la-haine-du-juif-796046.php) ;
(http://www.lesoir.be/debats/cartes_blanches/2010-10-01/on-a-laisse-la-haine-du-juif-se-developper-au-sein-de-l-ulb-796056.php) ;
(http://www.lesoir.be/debats/cartes_blanches/2010-10-01/on-a-le-droit-de-dire-ce-que-l-autre-ne-veut-pas-entendre-796055.php).
 
(4) Lire l’article d’Aurore Van Opstal « Passion sioniste à l’Université Libre de Bruxelles ? » pour apprécier le caractère manifestement tronqué et mensonger de ces affirmations (http://www.lesoir.be/debats/cartes_blanches/2010-10-07/passion-sioniste-a-l-universite-libre-de-bruxelles-797054.php).
 
(5) Ce montage grossier, de basse propagande, réalisé par L’UEJB, n’aura pas été sans effet sur certains « esprits faibles » dont l’un a pu passé à l’acte en tentant d’agresser l’économiste.
 
(6) http://www.montraykreyol.org/spip.php?article3723
 
(7) Fédération Générale des Travailleurs de Belgique.
 
(8) Centre National de la Coopération au Développement.
 
(9) Avant la tenue de la projection-débat, j’avais pourtant personnellement informé de l’évènement les journalistes du Soir  : Pascal Martin, Cédric Petit et Corentin Diprima ...
 
(10) Son compte-rendu de la soirée se trouve ici : http://parlemento.com/autres/debat-sur-dieudonne-liberte-dexpression-et-antisemitisme-a-lulb/#more-1867
 
(11)« En finir avec l’intimidation sioniste  », Le Soir, 29 septembre 2010
(http://www.lesoir.be/debats/cartes_blanches/2010-10-01/en-finir-avec-l-intimidation-sioniste-796058.php).
 
(12) « Est-il antisémite de critiquer l’Etat juif ? », www.lesoir.be, 7 octobre 2010
http://www.lesoir.be/debats/cartes_blanches/2010-10-07/est-il-antisemite-de-critiquer-l-etat-juif-797046.php
 
(13) http://www.voltairenet.org/article143718.html
 
(14)http://www.alterechos.be/?p=breves&d=i&c=a&art_id=20590&listby=day&art_date=2010_09_22
 
(15) http://www.cclj.be/article/29/1353
 
(16) En ces termes précis : « Nordine Saïdi, on te connaît. On a ton adresse ! On va réussir à te faire fermer ta gueule ! Un de ses quatre, on te retrouvera dans un sous-sol ! ».
 
(17) http://www.resistances.be/
 
(18) Dans « Un enfant est mort » (Don Quichotte éditions, 2010), le correspondant permanent de France 2 à Jérusalem revient sur ses dix années de harcèlement, de diffamations et d’agressions diverses suite à son fameux reportage sur Mohamed Al-Dura, palestinien âgé de 12 ans, tué par balles par l’armée israélienne (30 septembre 2000). En conclusion d’un entretien donné au Soir, le 7 octobre, Charles Enderlin a déclaré : « Cela continuera, « ils » ne me lâcheront pas ».
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.97/5   (78 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • robin 20 octobre 2010 11:26

    Encore un scandale de la liberté d’expression a 2 vitesses dont on entendra pas parler en PRAVDA France.



    • Shaytan666 Shaytan666 20 octobre 2010 11:29

      Journaliste indépendant, laissez moi rire Mr Mukuna  smiley


      • zototo 20 octobre 2010 15:32

        Commentateur indépendant, laissez moi rire...


      • Rough 20 octobre 2010 12:18

        c’est quoi cet article ? mukuna indépendant ? Sans rire !

        Encore un islamiste dégénéré (pléonasme ?) qui vient cracher sa bile sur AV...


        • Hortus 20 octobre 2010 13:50

          vous défendez bien mal votre cause. Mais est-elle défendable ?


        • LeGus LeGus 20 octobre 2010 12:22

          Autant je tape avec force sur les hasbaristes qui viennent défendre inconditionnellement les pires exactions d’Israël, autant en visionnant le film de l’UEJB je refuse de soutenir votre chercheur. Que dit-il :
          « Les juifs en Belgique en 1940 étaient à 85% des étrangers pauvres et SALES »
          Ouch d’où sort-il ça ?
          « Passons sur le négationnisme, ça ne m’intéresse pas d’ailleurs on ne peut légalement en parler ».
          Faurisson ne dirait pas autre chose.
          Bon ça me suffit.
          Je suis antisionniste par antiracisme et par compassion pour les souffrances des palestiniens, mais ce n’est pas pour autant que je vais m’associer avec des zozos qui ont la haine symétrique de ceux que je dénonce.
          Les ennemis de mes ennemis ne sont pas forcement mes amis et dans ce cas ils ne valent pas mieux.

          J’ajoute que la situation belge entre juifs, chrétiens, musulmans ou libres penseurs est beaucoup plus paisible qu’en France, alors merci de ne pas souffler sur les braises.

          Votre zozo s’est lui même fourrer dans une sale situation, qu’il se démerde.


          • Shaytan666 Shaytan666 20 octobre 2010 12:34

            Vous voyez LeGus (bonjour à Forest et à Maria  smiley ) par moment on peut-être d’accord sur quelque chose.


          • LeGus LeGus 20 octobre 2010 12:44

            Relisez mon commentaire.
            Les ennemis de mes ennemis ne sont pas forcement mes amis.
            Vos restez jusqu’à preuve du contraire un fervent défenseur de la théorie mortifère du choc des civilisations. Une autre forme de racisme.


          • Candide29 20 octobre 2010 14:13

            Votre message prouve, hélas, que la propogande fonctionne et que, lorsque les phrases sont sorties de leur contexte, on peut leur faire dire exactement le contraire de la pensée de leur auteur... Surtout quand, comme vous, on y met du sien.
            Mais passons.
            Voici, et c’est beaucoucp plus intéressant que (de tenter) d’argumenter avec vous, une lettre touchante d’une ancienne élève à Souhail Chichah :

            Bonjour Me Chichah,

            J’ai été votre élève au cours d’exercices d’écopol l’année dernière. Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi mais je suis l’élève argentine dont la famille a été tuée à Auschwitz. Je tiens à vous dire que je regrette la manière dont on vous a traité et je regrette également le fait qu’on demande de sanctions contre vous et qu’on pose plainte à la police et toute les choses qu’on essaye de vous faire. Vous n’avez rien dit de mal et même vous êtes très juste dans vos opinions sur la politique de l’état israélien. Je tiens aussi à vous dire que malheureussement de nombreux juifs sont plongés dans une idéologie juive qui les enferme dans leur communauté. Par exemple, ils ne discriminent par seulement les palestiniens, ils se discriminent aussi entre-eux.. vous pouvez prendre l’exemple de la transmission du judaisme par la mère, mesure prise au 1er siècle par des rabbins pour que les enfants bâtards, dont les mères avaient été violées par les romains, puisent avoir les mêmes droits que le reste des juives. Cette mesure qui n’est nullement une loi divine, etc. sert aujourd’hui à discriminer les juifs convertis ou ceux qui ne sont pas nés d’une femme juive...
            En tout cas, je vous soutiens.
            Fuerza y corage !


          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 octobre 2010 12:47

            Olivier Mukuna, défenseur de l’opprimé Dieudonné et de l’opprimé Tariq Ramadan refusé à l’ULB, en arrive même à choquer LeGus smiley


            • armand armand 21 octobre 2010 10:34

              Laisse, chère Cosmic, on voit se former l’attroupement habituel des groupies de Dieudonné et autres étrons de la même espèce.
              Le plus drôle dans l’affaire c’est que Mukuna et Chicha se disent « belges »....

              Wallons ou Flamands, pas réussi à déterminer...


            • Cogno2 21 octobre 2010 11:32

              Laisse, chère Cosmic, on voit se former l’attroupement habituel des groupies de Dieudonné et autres étrons de la même espèce.

              Il n’y a rien a ajouter à votre intervention, elle montre votre crasse cérébrale à merveille, l’étron est ce qui vous sert de cervelle, ce qui explique bien des choses.
              Je suis toujours impressionné par la stupidité du genre humain dont vous vous faites le porte étendard.
              Vivement que cette espèce disparaisse, il y a trop de cons dans votre genre, je préfère les animaux, ils sont beaucoup moins arrogants et dérangé mentalement que vous.

              Sinon pour Dieudonné, combien d’entre vous lisent ou regardent autre chose que TF1 ou les organisations juives pour savoir de quoi il en retourne ?
              Tas de faux culs va !


            • armand armand 21 octobre 2010 11:38

              Cogno,

              Rien à ajouter, en effet - les éructeurs de votre espèce soit je les ignore, soit on règle ça de façon percutante.


            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 octobre 2010 12:53

              Comment se portent vos amis Alain Soral et Kémi Séba, M. Mukuna, à propos ? Et votre « quenelle d’or » offerte par Dieudonné, dont vous êtes le porte-parole en Belgique ?


              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 octobre 2010 12:56

                Salut les moinssistes
                C’est toujours aussi bon ? smiley


                • Dominique DUCOULOMBIER Dominique DUCOULOMBIER 20 octobre 2010 21:18

                   Cosmic Dancer, C’est vous la sado-maso de service idéologique sur ce forum ? Vous n’êtes pas un peu gênée de prendre toute la place, comme en territoire occupé ? Vous semblez vous délecter d’être « lapidée » par des « moins », comme vous devez également vous en plaindre pour l’Iran (de la lapidation supposée) bien qu’elle n’y existe plus légalement. Trop de présence tue votre efficacité. Merci d’être nulle. ;o) Vous facilitez le travail de ceux qui veulent se démarquer par des raisonnements qui tiennent bien la route. Merci la Troll de dâmned. smiley)

                  VOTEZ ! CA SERT A RIEN QU’A L’EMBETER ! ET ELLE AIME CA ! (ça disparait au bout d’un certain score ?)


                • simplesanstete 21 octobre 2010 01:13

                  Le juif est maso et le sioniste est sado, quel beau couple, l’auto dérision ils s’y connaissent, c’est tout l’humour juif, à consommation interne.
                   En voilà une bonne ;
                  « L’argent n’est pas tout dans la vie, l’amour c’est plus important. Heureusement j’adore l’argent »

                  Au moins eux ils sont francs et assument, pas comme ces chrétiens hypocrites qui pensaient que l’usure étaient un péché et qui ont laissé porter les valises aux juifs avec les conséquences que l’ont sait.
                  Signé :
                  Un véritable anticesmythes.


                • armand armand 21 octobre 2010 10:36

                  Ducoulombier,

                  Et c’est vous la nouvelles recrue des Dieudonnophiles à deux balles ?
                  Vous pourriez peut-être développer des raisonnements plus serrés lorsque vous faites intrusion en distribuant vos brevets de bonne ou de mauvaise conduite.


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 21 octobre 2010 16:53

                  Cher Armand,

                  Un peu de compassion avec ce Delétron, il a dû passer l’âge de la retraite, sinon il serait plutôt aux manifs. Et vu l’état de son cerveau...


                • Dominique DUCOULOMBIER Dominique DUCOULOMBIER 21 octobre 2010 20:58

                  « Monsieur Armand »,

                  Vous m’interpelez : « Ducoulombier » !

                  On ne m’avait pas appelé comme ça depuis le lycée ! C’est votre niveau mental ? Vous jouez comme à la récré ?

                  Vous déboulez et innondez comme la Cosmic ce forum de vos attaques des personnes, et vous me reprochez de décerner des brevets de conduite ?

                  Evidemment quelqu’un comme moi qui soutient Dieudonné vous n’avez visiblement pas l’habitude, et de plus vous me croyez nouvelle recrue et « phile », alors que j’ai suivi de très près toutes ses « affaires » depuis 2004, et que je n’ai pas la fibre « fan »...

                  Lisez un peu, vous pouvez très facilement me découvrir sur internet, et tomber d’encore plus haut, pour aller encore plus bas. « Monsieur le professeur » j’avais hâte de tomber sur des profils comme le vôtre, pour accroitre encore mon efficacité pour casser vos malfaisances idéologiques. Oui je confirme, je trouve que vos interventions ne font pas du bien, tout au contraire, vous trollez comme votre consoeur. Je ne veux pas du tout vous en empêcher, mais j’aime bien vous le dire et vous remettre en place.

                  Vous êtes maladroit vous aussi (comme la comic), puisque vous fatiguez tout le monde d’emblée à répéter les mêmes choses, juste pour faire des scores dans le tableau de bord dirait-on.

                  Vous voulez des raisonnements serrés ? A votre service. Tentez donc de contrer mes messages, nous verrons. Mon message d’en bas ne vous a malheureusement déjà pas inspiré pour le moment... Vous préférez tirer sur les chiffons rouges idiots. Parfait ! Vous êtes juste une vache (landaise).

                  Quand vous voudrez, je vous explique en quoi Dieudonné est 1000 fois plus intègre, ouvert, intelligent et drôle que vous, peut-être même « utile » ?

                  Dominique (Ducoulombier ; oui)


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 21 octobre 2010 21:04

                  « La comique » vous naze, Delétron smiley


                • Annie 21 octobre 2010 21:17

                  Dieu sait que je ne souhaite pas m’immiscer dans ce débat, et ce sera donc ma seule contribution, mais la lapidation n’est toujours pas été abolie en Iran bien qu’un moratoire soit entré en vigueur en 2002, et des lapidations ont été recensées en 2006 et 2007 par Amnistie Internationale.


                • armand armand 21 octobre 2010 21:46

                  Je vais faire encore plus « cour de récré » en vous appelant « Ducon »...
                  ça vous va ?
                  Et le mélange de mégalomanie, de mauvaise fois et de persiflage qui composent l’essentiel de vos pauvres interventions si novices sur un site où nous sommes un certain nombre à poster et à publier depuis des années n’appellent rien de plus de ma part que ce commentaire expéditif.

                  Alors à mettre dans le même sac que la petite ordure Dieudo et son cortège de fils de p...te antisémites.
                  Effectivement, le dialogue ou le débat avec ce genre d’engeance est inutile. Ni même des coups de gueule. Des coups de trique plutôt.


                • Dominique DUCOULOMBIER Dominique DUCOULOMBIER 22 octobre 2010 11:16

                  Annie

                  Qu’est-ce qu’un moratoire sur les lapidations ? Réponse : L’arrêt des lapidations. CQFD.

                  Et s’il a existé des « débordements » publics, ils sont à mettre en regard de la possibilité pour la famille de la victime de décider le pardon et de ne plus réclamer une peine de mort (toujours en vigueur, elle, mais par pendaison).

                  Luttons ensemble, en respectant chaque culture, contre le principe de cruauté dissuasive (en France aussi on cherche à dissuader en faisant peur), contre la peine de mort même, laquelle n’a jamais permis de diminuer les crimes.

                  Servons nous des condamnés à perpet pour comprendre les raisons sociétale, s’il y a lieu, de ces crimes, et tenter de soigner les causes, tout comme le criminel et sa criminalité...

                  Si le coût de leur « maintien en vie » peut servir à ça, c’est déjà bien. Et pour les mystiques, disons aussi que la peine de devoir penser toute leur vie enfermé à çà, c’est aussi une peine assez horrible, voire même selon certans, plus horrible que la mort !

                  Dominique Duc

                  PS pour Armand : Calme-toi un peu, tu délires... Tu vas te faire virer, aussi ancien ici sois-tu. Tous les Ducoulombier ont apprécié ta blague de cours des maternelles (Université toi ? mon oeil).


                • armand armand 22 octobre 2010 11:31

                  Dominique,

                  Pourquoi ce redoux dans l’énoncé ? Un rapide survol de ton blog - un homme qui se bagarre pour son fils comme tu le fais ne peut être foncièrement antipathique. Et dans les portraits des « quarante inspiratrices » ma fois je reconnais des visages qui m’inspirent tout autant.

                  Voici pour les civilités.

                  En revanche, je ne vois pas ce que tu fais sur une liste d’antisémites notoires, de psychopathes, et de narcissiques bourrés d’orgueil à défaut de testostérone.
                  Quant aux menaces de me faire « virer » .... j’en ris encore.


                • karmajohn 20 octobre 2010 13:46

                  Excusez-moi, avez-vous vu et écouté la vidéo du débat en entier ? Ou vous permettez-vous seulement de « troller » ? Vos commentaires sont une honte au travail journalistique.


                  • Shaytan666 Shaytan666 20 octobre 2010 14:16

                    Pierre-Théodore Verhaegen doit se retourner dans sa tombe au cimetière d’Evere quand il voit ce que Souhail Chichach, Ph. Moureaux et leurs complices islamistes ont fait de son université et du Libre Examen.


                    • zototo 20 octobre 2010 15:35

                      C’est toujours marrant de voir un sioniste traiter un autre d’islamiste en faisant passer ça pour un argument...


                    • Shaytan666 Shaytan666 20 octobre 2010 16:17

                      Combien de fois faudra t’il que je répète que je ne suis pas sioniste, j’ai déjà plus d’une fois ici expliqué de long en large mon opinion.
                      Je suis anti-religion, toute les religions.


                    • Shaytan666 Shaytan666 21 octobre 2010 10:31

                      Salami et loukom mes moinsseurs adorés,
                      Vous ne savez même pas qui sont Verhaegen et Moureaux.
                      Verhaegen était un avocat et homme politique libéra (oh le vilain mot) et un des fondateurs de l’ULB, tandis que Ph. Moureaux ben quoi en dire, il est soit disant socialiste et ancien porte valise du FLN en Belgique.
                      PS : Ma remarque ne s’adresse bien sûr pas aux Belges du site, nous sommes 5 ou 6 à tout casser.  smiley


                    • gf.delhomme 20 octobre 2010 14:49

                      il y aura beaucoups d’appellés et peu d’élus,

                      et pour cause, c’est pas les mêmes !!!


                      • Dominique DUCOULOMBIER Dominique DUCOULOMBIER 20 octobre 2010 15:11

                        Travail particulièrement remarquable Olivier ! Avec toi et des confrères aussi droits que toi, le métier de journaliste pourrait peut-être survivre, ou tout au moins se transformer pour ne pas totalement disparaître par l’avalanche de désinformation qui sera bientôt écrasée par l’avalanche de vérités internautiques, comme pour les affaires Dieudonné, dont tu es expert.

                        En France on a connu des scandales médiatiques artificiels et des cabales aussi terribles il y a quelques années, et aujourd’hui les manipulateurs savent qu’ils ont perdu. Des gens d’associations sionistes se font décrédibiliser y compris par des activistes sionistes par exemple, la déroute totale.

                        En Belgique les soubressauts actuels vont aussi se transformer et permettre à des vérités de surgir, et aux propagandes de se montrer pour ce qu’elles sont. C’est à dire uniquement pour les fidèles (adeptes) de chaque camps replié sur lui-même. Sur internet d’abord.

                        La liberté d’expression c’est la possibilité impérative de contradiction (garantie par le site). Que les Agoranautes qui critiquent ici ce texte fassent donc le dixième du travail que tu as fait ici, pour te contredire, et on verra... C’est pas près d’arriver.

                        Mais au lieu de critiquer comme ça, les concernés, utilisez vos claviers pour faire des textes et les publier aussi. Olivier attend toujours un contradicteur valable ici, je crois. C’est mon avis en tous les cas.

                        Dominique


                        • Shaytan666 Shaytan666 20 octobre 2010 16:23

                          @ L’auteur
                          Vous faites mention du site résistanceS, merci de ce rappel, il y avait en effet un petit temps que je n’étais plus allé dessus.


                          • Shaytan666 Shaytan666 21 octobre 2010 11:30

                            7 « moinsseurs », je rigole, l’auteur fait mention du site résistanceS et je lui met le nez dans le KK.
                            Je bois du petit lait comme dirait son grand ami Faurisson.


                          • Albar Albar 20 octobre 2010 16:36

                            Le monde se portera mieux que losrque l’hydre sioniste sera terrassé, et il le sera !!!
                            Souhail n’est qu’un militant de la juste cause, a savoir : il met a nu toute la conspiration sioniste de par le monde ; En mettant l’occident à leur merci ( par le fric, comme ce fut le cas avec Madoff le banquier escroc ), ils pensent pouvoir dominer le monde, que nenni !
                            Des Hommes libres et justes du monde entier sauront mater la bete immonde.


                            • armand armand 21 octobre 2010 10:40

                              L’idiot Albar a au moins une utilité...

                              Par sa prose (! !!!) il donne des preuves concrètes de l’inoxydable vocabulaire du parfait petit fils de p...te antisémite, comme il en surgit toujours depuis une centaine d’années.

                              Voyez son petit couplet sur les Juifs banquiers qui dominent le monde, assorti des hyperboles imagés genre « hydre immonde » et compagnie, assorti de l’inévitable allusion à une « conspiration ».

                              Parfois c’est tellement caricatural qu’on se demande si ce n’est pas du second degré !


                            • oky-doky oky-doky 21 octobre 2010 14:13

                              Armand : t’en as pas marre de tourner en rond dans ta pauvre tête ? Je te connais pas mais tu me fais de la peine !


                            • Albar Albar 21 octobre 2010 20:09

                              Armandine,
                              A un minable truand sioniste je ne daignerai repondre que par le dédain !!!
                              Pauvre type !!!


                            • armand armand 22 octobre 2010 11:33

                              Que t’arrive-t-il Albar ?

                              Tu comptes,dans ta fureur, me donner un coup d’éventail ?
                              Ou me balancer un tampon usagé (à moins que tu ne sois hors d’âge ?)


                            • OMAR 20 octobre 2010 17:18

                              Omar 33

                              Bonjour Olivier

                              Dans un document de 574 pages publié le 15 septembre à New York, une mission d’enquête de l’ONU, présidée par le juge sud-africain Richard Goldstone, accuse les forces armées israéliennes « d’actes assimilables à des crimes de guerre et peut-être, dans certaines circonstances, à des crimes contre l’humanité ». La bande de Gaza a été la cible d’une offensive dévastatrice de Tsahal du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009, censée faire cesser les tirs de roquettes par des groupes armés palestiniens contre le territoire israélien. Près de 1400 Palestiniens ont été tués, selon l’organisation israélienne des droits de l’Homme B’Tselem. Les grands titres de la presse israélienne soutiennent quasi unanimement le gouvernement dans la condamnation de ce rapport.

                              Mieux, ce juge qui est juif, a même subit des pressions puis des menaces.

                              Alors que vaut Mr. S. Chichah qui est arabe, et qui vit dans un pays oû, de peur de s’attirer les foudres d’Israel , la Belgique avait procédé à une abrogation des lois visant à poursuivre les criminels de guerre internationaux.
                              Ce même pays qui a été pourtant prompt à poursuivre des Rwandais.

                              Plus grave : la Cour suprême israélienne a confirmé, ce début de mois d’Octobre, l’ordre de déportation donné contre une lauréate du prix Nobel de la paix Mairead Maguire.
                              Mais personne ne s’en emeut et encore moins, n’en parle.

                              La cabale n’est pas uniquement dirigée contre Mr. S Chichah, mais contre toute personne qui recontera une ....blague juive....
                               


                              • armand armand 21 octobre 2010 10:41

                                Omar,

                                Avec la malhonnêteté habituelle des islamistes (pléonasme) vous oubliez de dire que le rapport en question en a autant contre le Hamas...


                              • Cogno2 21 octobre 2010 11:36

                                Ah, Armand botte en touche, ça veut dire qu’il n’a rien à dire.


                              • armand armand 21 octobre 2010 11:41

                                Cogno,

                                Botter en touche... ? Tout simplement un rappel de la vérité. Je ne nie pas qu’il y ait des exactions du côté israëlien. Vous, par contre, avec votre bande, vous faites des Arabes et des musulmans en général des bisounours qui ont, par définition, raison. Oubliant opportunément qu’ils passent habituellement leur temps à se massacrer, se torture, s’écraser les uns les autres....


                              • Dominique DUCOULOMBIER Dominique DUCOULOMBIER 21 octobre 2010 21:11

                                @ Armand,

                                Eh bien ca n’a pas trainé, voici déjà une pierre pour vous couler (vous lapider si vous préférez les films d’horreur, stoppés en Iran) :

                                Vous avez écrit ceci : « Arabes et des musulmans en général des bisounours qui ont, par définition, raison. Oubliant opportunément qu’ils passent habituellement leur temps à se massacrer, se torture, s’écraser les uns les autres.... »

                                Vous affirmez donc que : « Les Arabes et les musulamns en général passent habituellement leur temps à se massacrer, se tortureR, s’écraser les uns les autres ».

                                C’est une injure raciale (en raison de l’appartenance blabla) et une incitation à la haine ! Un arabe massacre, torture, écrase... Pas bien de dire ça ! (leçon de bonne conduite fondée sur les règles AVox)

                                Il va forcément se trouver quelqu’un pour cliquer sur le bouton « Signaler »... T’es un bon toi. T’es un bon ! Au d’ssus c’est l’soleil smiley)

                                Duc, ton cop du jour



                              • armand armand 21 octobre 2010 21:41

                                Mon pauvre - c’est vous qui vous enfoncez en produisant des citations tronquées :
                                "Vous, par contre, avec votre bande, vous faites des Arabes et des musulmans en général des bisounours qui ont, par définition, raison. Oubliant opportunément qu’ils passent habituellement leur temps à se massacrer, se torture, s’écraser les uns les autres...."

                                Et même si on sort de son contexte la dernière phrase, je pourrais égrener à travers le monde des cas qui vérifient parfaitement cette affirmation.
                                Et si vous appelez cela du racisme, j’en ai rien à battre. J’appelle un chat un chat, et je vous emmm...de.


                              • frugeky 20 octobre 2010 17:50

                                « Des groupes canadiens craignent que le gouvernement ne tente de réprimer la liberté d’expression » à lire sur le site Cent papiers où il est dit qu’à la conférence d’Ottawa le gouvernement voudrait légiférer pour que toute critique d’Israël soit reconnu comme de d’anti-sémitisme.


                                • Aldebaran Aldebaran 20 octobre 2010 19:15

                                  On aimerait même voir ces disciples de dieudonné, soral et autres néo-fafs se comporter en manifs anti-fascistes, et pas seulement sur le papier. ^^


                                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 20 octobre 2010 19:24

                                    Facile : ils vont dans les manifs brûler le drapeau israélien en criant « Mort aux Juifs », « Mort à l’Etat fasciste sioniste ».


                                  • Aldebaran Aldebaran 20 octobre 2010 19:31

                                    Facile et exact : genre drapeaux palestiniens flottant avec les drapeaux noirs.

                                    Plus infiltré je meurs.
                                    Heureusement que certaines ligues antifas, comme la Cnt ou le Scalp sont plus clairvoyantes en examinant l’antisémitisme prégnant sous des abords antisionistes opportunistes larmoyants.

                                    • Albar Albar 21 octobre 2010 09:33

                                      Après la blanche sirène, on se cache derrière les balles, peu importe l’hydre sera terrassé qu’en meme, le caméléon de sioniste ne pourra pas tromper son monde aussi lontemps !


                                    • Cogno2 21 octobre 2010 11:37

                                      Je commence à en avoir plein mon cul de ces intégristes de tout poil qui prennent ma république et mon pays en otage.
                                      Allez tous vous faire foutre.

                                      C’est l’idée.
                                      Ils n’ont que ça à foutre de leur vie minable.


                                    • moi même 20 octobre 2010 22:32

                                      Bravo pour votre article qui résume le harcèlement dont est injustement victime Souhail Chichah et qui se bat seul contre tous ou presque...
                                      Vive la liberté d’expression
                                      Vive les gens rigolos
                                      Vive Souhail Chichah
                                      Vive ceux qui le soutiennent


                                      • AniKoreh AniKoreh 20 octobre 2010 22:57

                                        > Au camarade LeGus : 

                                        - Souhail Chichah a-t-il réellement dit, dans ce qu’on tente d’apparenter à un mépris antisémite, que les Juifs venus des pays de l’Est qui fuyaient les nazis étaient « sales » ?

                                        Il l’a dit, oui. Il a utilisé ce mot, oui, mais dans le cours d’un développement plus étayé, et dans l’explicitation d’un parallèle avec la politique de discrimination et de criminalisation menée actuellement en France. Mais aussi ailleurs. Développement et explicitation que la mandataire libérale Teitelbaum, et d’autres, feignent soigneusement d’ignorer.

                                        Voici ce qu’a dit exactement M. Chichah : « [...] Des gens comme Balibar et Wallerstein parlent d’antisémitisme généralisé lorsqu’ils évoquent, je cite, « l’arabophobie contemporaine particulièrement en France ». Alors, qu’est-ce qu’ils veulent dire par là ? [...] C’est de dire qu’aujourd’hui les descendants ou les personnes qui, sociologiquement, sont les plus proches des Juifs exterminés ou déportés par les nazis, aujourd’hui, c’est qui ? Eh bien, ce sont les Roms, ce sont les sans-papiers. Pourquoi ? Il faut relire Marcel Liebman, [...] 90 à 95% , selon les sources, des Juifs en Belgique dans les années 40 étaient des immigrés, des exilés, des gens qui fuyaient le nazisme, qui venaient de Pologne, et, donc, vous voyez que c’étaient des gens qui ne parlaient pas bien le français, qui n’étaient pas très propres, qui posaient même des problèmes à l’école […] Ils étaient ’sales’ comme le sont aujourd’hui les Roms, ils étaient ’sales’ comme le sont aujourd’hui les pauvres de l’Europe. Et c’est, en ce sens là, donc, qu’aujourd’hui, on peut parler d’antisémitisme généralisé dans la politique répressive d’un Sarkozy [...] ».



                                        • LeGus LeGus 20 octobre 2010 23:25

                                          Merci, mais j’avais bien regardé son intervention à la conférence.

                                          Vous ne m’ôterez pas de l’idée que son discours relève de la provocation.
                                          Il commence son discours sur la liberté d’expression sur le thème : la limitation de cette liberté est un instrument des puissants contre le peuple incapable de penser, trop con...blablabla. Déjà je tique, connaissant l’institut Solvay qui est une école du mépris du peuple, je suis sur mes gardes. Ensuite sa sortie sur le négationnisme est une provocation, c’est parfaitement évident, je le répète il a fait Solvay ce n’est pas un militant de base tout en spontanéité parfois un peu gauche, c’est calculé. La suite est à l’avenant.
                                          Il a cherché l’incident, il l’a trouvé, il ne pouvait pas ignorer qui il avait en face de lui, d’ailleurs il cite son nom.
                                          Il provoque l’incident avec des arguments au minimum spécieux, ensuite il pleurniche qu’on lui rogne la liberté d’expression, alors qu’on lui a offert une tribune et qu’il en a sciemment abusé.


                                        • AniKoreh AniKoreh 20 octobre 2010 23:28

                                          La vidéo intégrale, c’est ici : http://www.sidimedia.blip.tv/

                                          Il ne vous reste plus qu’à vous faire votre opinion, en âme et conscience.

                                          Bonne soirée.

                                          • Aafrit Aafrit 21 octobre 2010 01:20

                                             Petit à petit Isreal, comme concept et Etat, a suivi le même cheminement de sacralisation réservée alors aux livres saints et aux entités divines. On taxe de traître ou de blasphémateur le juif qui s’y oppose, et on lance des Etoilades contre les étrangers qui en disent du mal.
                                            Dire qu’ un extrémiste islamiste, un extrémiste talmudiste et un extrémiste évangéliste se valent et ayant le même combat, c’est prêcher un convaincu, et ça devient une classique.Le grand problème, c’est que l’on assiste à une nouvelle naissance d’un autre autre Dieu, israel, et ses sbires croyants dévoués à mort, les sionistes !
                                             
                                            Reviens, Nietzsche, les dieux pulullent !


                                            • dogon dogon 21 octobre 2010 04:35

                                              Avez-vous regardé, sur AV.TV, la vidéo « les 10 mediamensonges concernant Israël ». Tous ceux qui se sont un peu intéressés à cette triste période de l’histoire du Moyen Orient le savent depuis longtemps.

                                              Il n’y a pas de démocratie israélienne. Un pays où, pour gouverner, vous êtes obligés de vous allier avec des gens qui exigent que tout ce qui n’est pas juif soit inférieur, que les frontières ne soient pas fixées pour pouvoir occuper et asservir d’autres populations non-juives, ne peut être une démocratie.
                                              Le sionisme n’est que l’enfant bâtard du nazisme. Il part du même principe (la supériorité intrinsèque d’une race sur toutes les autres) et utilise les mêmes moyens (intimidation, violence, propagande mensongère, ...). Il s’exerce aussi, en premier, sur les mêmes populations (là, allemands en 1933, ici, juifs depuis la création d’Israël).

                                              Comme quoi, les leçons ne servent qu’à ceux qui veulent bien les retenir.


                                              • Shaytan666 Shaytan666 21 octobre 2010 09:24

                                                En bon journaliste indépendant qu’il est, Mr Mukuna est venu déposé sa petite crotte hier matin et depuis il est bien sûr aux abonnés absents !
                                                Mais Mr Mukana une grande majorité de Belges n’en ont rien à cirer de ce que vous et vos complices racontez, nous avons déjà assez de soucis avec nos propres problèmes, alors le conflit au proche-orient on s’en tamponne le coquillard.
                                                Vous et vos complices essayez d’amener ce conflit dans nos rues mais cela ne marche pas.


                                                • Png persona-nongrata 21 octobre 2010 10:13

                                                  Trés bon article et plus les jours passent et plus l’antisionisme gagne du terrain , y’a qu’à lire les interventions de ces dégénérés de trolls talmudistes ici pour se rendre compte que plus personne ne croit à leurs mensonges .

                                                  Le sionisme disparaitra tout comme le nazisme et le fascisme ont diparus et le compte à rebours à commencé , les peuples ne sont plus dûpes !

                                                  • armand armand 21 octobre 2010 10:46

                                                    En tout cas, Gratt Mit Uns, les giclées diarrhétiques de tes petits camarades sur ce site ne font que confirmer votre crétinisme profond.
                                                    Ou alors votre parti pris systématique.
                                                    De toute façon, n’aie pas crainte, le lobby islamiste en France ne perd rien pour attendre. C’est lui, plutôt, par ses gesticulations, ses exigences de traitement de faveur, sa violence, sa mauvaise foi qui nourrit progressivement un ras-le-bol généralisé.
                                                    Gare au retour de bâton !


                                                  • Png persona-nongrata 21 octobre 2010 11:36

                                                    Oui et les petits collabos de ton calibre sont légions sur ce site aussi , une sous merde du sionisme voilà ce que tu es armand le suce boules du systéme sans fatigues ...



                                                  • armand armand 21 octobre 2010 10:54

                                                    De toute façon, un universitaire qui viendrait dans mon établissement déclarer que le sort des Roms et des sans-papiers est comparable à celui des Juifs d’avant-guerre, je le prierai instamment de dégager l’estrade et de rentrer faire sa petite propagande chez lui. A coup de pompes dans le c...l s’il le faut.

                                                    En aucun cas ça ne tient la route ni intellectuellement , ni historiquement. Même la sympathie que peut inspirer le sort des Roms ou des sans-papiers n’autorise pas ce genre d’amalgame stupide. Personne ne les menace de mort, et ils peuvent tous retourner dans leurs pays d’origine.


                                                    • Png persona-nongrata 21 octobre 2010 11:38

                                                      Voilà sous Sarko ce qu’est devenu l’éducation nationale .........cette pourriture est sois disant prof ??



                                                    • AniKoreh AniKoreh 21 octobre 2010 12:48

                                                      Mon dieu, mon dieu... Le propos n’était pas celui-là, justement.

                                                      Cet ’amalgame stupide’ ne concerne encore une fois que vous, Armand, qui feignez de ne pas comprendre. Vous aussi.

                                                      A propos de cette notion d’« antisémitisme généralisé », il s’agissait de dire sur quoi repose, et comment se construit, l’argumentaire xénophobe de la recherche, puis de la désignation de boucs émissaires.

                                                      Durant les années trente, et jusqu’aux années de guerre, ce furent les Juifs, qui, avant que d’être raflés, ont d’abord étés moqués, puis ostracisés, dans l’opinion publique. Ensuite, ils furent discriminés, puis criminalisés. Pourchassés, rassemblés, emprisonnés, déportés, ils furent alors exécutés en masse (à l’Est, en Ukraine), et enfin livrés à la solution finale des camps d’extermination. Ce processus a pris du temps, des années en effet.


                                                    • armand armand 21 octobre 2010 13:14

                                                      Ouais mon pote, je suis prof et assez bon pugiliste aussi, des fois tu voudrais une discussion plus concrète.


                                                    • armand armand 21 octobre 2010 13:21

                                                      Anikoreh,

                                                      Je persiste - rien de commun entre des mesures administratives dirigées contre des sans-papier (les Juifs dans les années trente étaient parfaitement intégrés dans la société française) ou contre des populations vivant en marge et se livrant souvent à la mendicité et au vol.

                                                      De plus, je ne vois pas où les sans-papiers ou les Roms se font conspuer dans des journaux, brocarder dans des manifestations monstres contre les « métèques ». Au contraire, des précautions de langage tournant parfois au comique, des justifications à n’en pas finir.

                                                      Dans les deux cas il s’agit de personnes vivant dans l’illégalité. Et qui disposent de leurs propres pays. Rien de tel pour les Juifs des années 30.


                                                    • Albar Albar 21 octobre 2010 20:17

                                                      Peteux de prof !!!!!!!


                                                    • armand armand 21 octobre 2010 21:49

                                                      Albar,

                                                      Fuck-off - ou montre-toi et je m’arrangerai pour te donner un cours particulier en close-combat.


                                                    • Albar Albar 22 octobre 2010 10:00

                                                      L’ombre du BON meme dans le film,je dirai la pénombre voire le crépuscule, ce qui explique ces tics nerveux de chien enragé d’un pseudo prof, à l’image de la soldatesque du tsahal envers l’enfance de Gaza.
                                                      Minable prof  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                                                    • armand armand 22 octobre 2010 11:19

                                                      Saint-Just,

                                                      Quand on prend le pseudo d’un psychopathe proto-nazi, on n’a rien à dire.


                                                    • Albar Albar 22 octobre 2010 13:59

                                                      Casses toi idiot de sioniste, tu infestes AV, en te prenant pour une lumière tu n’est en fait qu’une merde éclairée ! Et ca se dit prof ......, plutot un dérangé qui empeste.


                                                    • armand armand 21 octobre 2010 10:57

                                                      « Chercheur en économie de la discrimination »... !!!!!!!!

                                                      Rien que ce titre ote tout sérieux au personnage et en fait tout simplement un militant politique.
                                                      Quant à « débattre » avec Dieudonné - depuis quand un histrion et un saltimbanque représente-t-il une pensée cohérente et sérieuse qui justifie le moindre débat ?

                                                      Confusion des genres - après tout, dans notre civilisation dégénérée on ose placer le rap sur le même plan que Mozart...


                                                      • AniKoreh AniKoreh 21 octobre 2010 12:53

                                                        « Civilisation dégénérée », crachez-vous. Eh bé, comme caricuture du réactionnaire, vous vous posez-là, vous.

                                                        Imbattable.


                                                      • armand armand 21 octobre 2010 13:12

                                                        Hé oui, quand on est malade la réaction c’est normal, la réaction c’est la santé !

                                                        Et remplacer un art de haute tenue, tournant autour de l’homme, de la nature, de l’esprit, par des rythmes répétitifs destinés à flatter les instincts les plus bas, j’appelle ça une dégénérescence. Voulue et imposée d’ailleurs par les puissances marchandes, car rien ne fait mieux vendre que la provoc’.


                                                      • Martin D 21 octobre 2010 12:02

                                                        bravo à l’auteur de cet article !
                                                        israel veut la guerre mondiale, pour pouvoir coloniser tout son voisinage


                                                        • Ann O’Nymous 21 octobre 2010 12:57

                                                          Ayant visionné le débat, je l’ai trouvé de bonne tenue, malgré quelques aléas.


                                                          • oky-doky oky-doky 21 octobre 2010 14:30

                                                            Bon courage Souhail... Je suis de tout coeur avec toi.
                                                            Je n’en reviens pas que tout ça prenne de telles proportions, tous ces abrutis qui s’acharnent comme des gros lâches avec tous ces prétextes fallacieux pfffff ils font pitié ces gens !... A se demander s’ils se respectent...
                                                             


                                                            • oky-doky oky-doky 21 octobre 2010 17:29

                                                              ah bon ? vous faites disparaitre les com ? ben tchao alors....
                                                              byyyyyyyye byyyyyyyye


                                                              • legrind legrind 20 juin 2011 16:08

                                                                Comme beaucoup de français, d’européens .. , je suppose , je suis fatigué de la victimisation, de la chialerie islamique permanente, de leur obsession pour Israël les « sionistes », quoique ce mot veuille dire, allez combattre avec vos « frères » et foutez nous la paix svp.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès