• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Camping ringard

Camping ringard

Vive le camping car ! Quelle belle invention....... Un moyen de locomotion et d’hébergement dans un seul et même objet. Vous achetez ce véhicule et plus besoin de voiture et d’hôtel pour voyager. Tout est compris : les économies et la liberté. La liberté de s’entasser sur des aires de stationnement réservées parce que le camping car sauvage c’est terminé. La liberté d’acheter un véhicule en moyenne 40000 euros, qui consomme 10 litres au 100 et qui prend la moitié du terrain de la maison quand on ne s’en sert pas. La liberté de se retrouver comme des sardines au bord des routes de l’été et même de l’hiver ! Quel spectacle affligeant de voir en plein mois de février, dans les Alpes, ces magnifiques caravanes motorisées, côte à côte, sous la neige, dans la boue, au milieu des pots d’échappements. C’est vraiment le moyen idéal pour aller au ski. Et quel bonheur le soir de rentrer à 4 dans son camping car avec sa tenue de ski, ses chaussures, son matériel, et de se laver, manger et se coucher dans....2.5 m2 ! Le rêve......
 
Partout dans le monde, ces escargots blancs envahissent les routes et le paysage. C’est très beau le Mont St Michel avec son parking de camping car ou les plages du sud avec leur cordon de camping caristes qui bouche la vue de la mer. Ils roulent à 45 km/h sur toutes les routes et passent leur temps à bailler aux corneilles pour scruter l’église, le monument ou le flamand rose qu’ils auraient loupés. On est loin de l’image fun du van américain sur des routes paradisiaques avec des surfeurs ou surfeuses charmantes parcourant le monde avec une certaine idée de l’Américan Way of Life. On est plutôt dans le style toto retraité de base devant sa table pliante sur un bout de goudron au bord de la départementale 58. Quelle classe...... ! Pour information, 40000 euros c’est 800 nuits d’hôtels à 50 euros...... plus de 2 ans d’hôtel ! Sans les WC à vider, le plein a faire, la cuisine à ranger, le gonflage des pneus, l’assurance, le bruit de la route et le petit déjeuner sur le parking : la liberté effectivement......
 
J’ai promis à ma femme : si à la retraite je lui demande d’acheter un camping car, je l’autorise à divorcer sans contre partie. Je partirai seul avec mon camping car......la belle vie.......

http://newsmoos.blogspot.com/2008/08/camping-ringard.html

Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 30 juin 2009 11:54

    maintenant l’american way of life , c’est d’être content de les avoir pour dormir après avoir été expulsé parce qu’on avait plus les moyens de payer les traites de la maison en dur ! smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 30 juin 2009 12:52

      L’article qui tue. Bravo ! smiley


    • LeGus LeGus 30 juin 2009 11:56

      Très drôle et très pertinent, j’adore.
      Pour la suite vous pouvez traiter sur le même ton la folie des sexagénaires en harley smiley


      • maxim maxim 30 juin 2009 12:10

        je vais forcer mon épouse à lire l’article,elle qui rêve de camping car pour la ballade « plan plan » dans la France profonde,

        et moi Sexagénaire resté adolescent qui adore les bagnoles qui ont la patate,et qui gueule contre ces baraques à roulettes qui emmerdent tout le monde sur la route !

        et puis entre nous ,se farcir la corvée de chiottes ( tinette à vider) question romantisme,ça craint !


        • newsmoos newsmoos 30 juin 2009 14:50

          Allez Maxim, je suis de tout coeur avec vous !!!! Bientôt un petit post sur les voitures sans permis, ok ?


        • LE CHAT LE CHAT 30 juin 2009 17:17

          @newmoos

          ouaip , dangereux ces pots de yaourth à roulettes , y’a 2 ans , un a pris l’autoroute à contressens dans le brouillard à Calais , 6 morts ...............
          et sur les nationales et départementales , la galère quand on peut pas les doubler !


        • quitus 30 juin 2009 23:39

          Grave erreur Maxim ! Beaucoup de camping caristes sont d’anciens pros de la route ! Quand aux « escargots »,la vitesse est limitée pour tout le monde non ??Mon camping car dépasserait allégrement les vitesses autorisées, quand aux accidents, il n’y en a pas plus en camping car qu’ailleurs ! la preuve, l’assurance est trés peu élevée ! La plupart du temps, c’est la JALOUSIE qui fait râler !!!


        • vinvin 1er juillet 2009 02:40

          Bonjour.


          par-ce qu’ en plus il faut vider le chiotte ?................Rrrrrhhhaaaaa salaud !......

          C’ est alors très con ses camping-cars !

          Avez-vous connu les ancien trains, avec le chiotte qui tombe directement sur le balast ?

          Les voyageurs pouvaient aller chier sans se faire chier, alors pourquoi ne pas avoir adopté se système sur les camping-cars ?

          Les « etrons » tomberaient sur la route et puis c’ est tout !

          Seul inconvéniant, par temps de grand vent les papiers cul iraient s’ emplaffoner contre le pare brise de ceux qui roulent derrière un camping-car. Mais bon ils foutraient deux coups de balais d’ essuis-glaces et le problème serait réglé !


          Bien cordialement, ( et bon camping !.....).



          VINVIN.

        • renélegrec 2 juillet 2009 12:05

          Bonjour.
          Je pense que si j’avais en face de moi comment s’appelle-t-il déja a oui Maxim bon moi je vais l’appeller Minim car c’en est un, je réagirais méchamment .

          .Je prénomme ce genre d’individu« un Boeuf » et je reste poli.
          Il doit être également fénéant pour les tâches hygiéniques.
          Je ne le salue pas.
          Bien le bonjour aux autres co- listiers
          René


        • Gül 30 juin 2009 12:19

          Bonjour,

          Cet article est très bien vu, avec humour, ce qui ne fait que lui donner de la valeur ajoutée.

          Ces engins sont un cauchemar sur la route parce qu’ils se traînent et une véritable plaie lorsqu’ils ont le malheur de se garer pile là où il y a un point de vue...

          De plus en plus de communes les parquent dans des recoins éloignés de leurs centres et c’est tant mieux !

          Pour ce genre de véhicules il faut d’immenses espaces, donc oui en Amérique du Nord par exemple, c’est beaucoup moins gênant, mais la géographie française n’est pas du tout adaptée pour ce type d’engin.

          En plus ça pollue et ça pue !


          • naudin 30 juin 2009 12:35

            Bonjour,

            A l’auteur, bien vu, vous avez oublié les conserves achetées pour un mois au supermarché près de la maison, avant de partir. Il faut bien faire des économies pour amortir les 40 000 euros !


            • tchoo 30 juin 2009 13:00

              C’est un peu comme le téléphone portable : avec les c... c’est la pire des choses,

              sinon, on peut en faire une excellent moyen de découvrir le monde (sauf que c’est très cher)

              le tout est de savoir s’en servir intelligemment !


              • bernard29 bernard29 30 juin 2009 13:43

                Vous voyez cela comme un moyen de vacances. mais ça peut aussi être une façon de vivre. c’est à dire, vivre en permanence dans un camping car ou une roulotte ( !!!), toute l’année tels des nouveaux nomades. Ne plus rien posséder d’autre que cet engin .

                 

                Et là qu’ne pensez-vous ?


                • newsmoos newsmoos 30 juin 2009 14:37

                  Dans ce cas il est bizzare de constater que beaucoup de ces « nouveaux nomades »comme vous dites, ne doivent « vivre » qu’entre le 01 juillet et le 31 aout !! Le reste du temps ils dorment sous les arbres ou ils attendent les petites vacances scolaires pour sortir ?


                • eugène wermelinger eugène wermelinger 30 juin 2009 16:43

                  Salut Sampiero !

                  Eh bien il ne fait pas bon d’être camping-cariste en ce jour, et de trouver cela agréable doit être de l’ordre de l’indécent. « On va crier Haro sur les baudets ».
                  Question prix : en occase, voyez sur e-bay, vous trouvez du bon à partir de dix mille euro.
                  J’ai payé le mien 10 500 E avec 47 000 Km au compteur. Racheté d’un autre papy. Etat intérieur et extérieur impec. Il fait le bonheur de mes petits-enfants pendant les vacances scolaires, et nous visitons les intérieurs des terres : pas de problème de s’immerger dans la belle France profonde. Hors vacances nous en profitons avec mon épouse pour aller en bords de mer, et idem de la place pour tout le monde. De plus avec un supplément de 25 e d’assurance sur 300, c’est tous conducteurs, et ainsi trois familles qui en profitent ! Elle est pas belle la vie ? Un seul petit regret : celui de ne pas pouvoir emmener ma moto Suzuki 650, trop lourde. On ne peut pas tout avoir.
                  Alors les pisses-vinaigre : continue à soignez votre ulcère, moi j’en profite.
                  Sans rancune.
                  PS : si qqun veux venir arrêter son escargot chez moi à la campagne, il sera le bienvenu.
                  On est comme ça entre gens de bonne compagnie. 



                • claude claude 30 juin 2009 17:46

                  bonjour sampiéro et eugène,

                  je partage entièrement votre avis :

                  mes parents avaient une caravane lorsque j’étais petite. je me rappelle de la fête que c’était lorsque nous prenions la route, les arrêts en bout de chemin pour dîner face à la mer ou dans une prairie fleurie prêtée gracieusement par un paysan contre l’assurance de la laisser propre. et si le courant passait, on restait quelques jours à la découverte du village, de la ferme, et de ses bons produits...

                  papa avait pris l’habitude d’emporter quelques bouteilles pour remercier nos hôtes : j’ai souvenir de mémorables dîners autour d’un feu de bois ou de tables sous les tonnelles des fermes... il n’était pas rare de repartir avec du pain, du pâté, du fromage ou un petit jambon...

                  cela s’appelle la convivialité.
                  que l’on soit à pied avec la tente sur le dos, ou en voiture, cela ne change rien : c’est affaire de personnes.

                  eugène : j’imagine les yeux brillants de bonheur de vos petits enfants ! les veinards ! smiley


                • maxim maxim 30 juin 2009 13:54

                  ouais ,mais à un certain âge ,il est préférable de posséder un point de chute en cas de maladie ou d’accident ....

                  arrivé à 80 piges ,je vois mal le pépé changer une roue si il a des rhumatismes ou qu’il devient bigleux ,sourd et Parkinsonien !....

                  il suffit en plus que sa grosse soit impotente dans un fauteuil roulant ,la vie de bohême et d’aventures tombe en eau de boudin ....

                  ou alors ,aménager des maisons de retraites en campings cars immobiles pour les irréductibles ,et à 19 heures après la soupe ,un suppo et au lit les vieux !


                  • plancherDesVaches 30 juin 2009 14:02

                    Article génial smiley


                    • nicohmt nicohmt 30 juin 2009 16:08

                      De toute manière la génération actuelle de retraités est certainement la dernière à avoir les moyens d’avoir une maison ET un camping-car pour sa retraite...la suivante n’aura même pas eu la chance d’acquérir la pleine propriété de son appartement, alors acheter un camping-car rutilant à 40 0000 €uros relève de la science-fiction.
                      Les retraités actuels sont des privilégiés. Aucun doute possible là-dessus...enfin par rapport à ceux de demain, et d’après-demain. La vie des bienheureux de la génération en retraite commence à 60 ans ; la vie des retraités de la génération de ceux qui ont 25 ans actuellement ne commencera qu’à 75 ans, au mieux, et avec une retraite amputée de 40% en €uros constants au bas mot. Pas de quoi acheter un hôtel sur quatre roues. N’en déplaise à certains, ceux qui achètent leur camping-car de nos jours (symbole par excellence du superflu de loisirs) ont déjà assuré l’essentiel et sont souvent multipropriétaires fonciers aux confortables retraites issus des CSP+. L’ouvrier n’y a pas accès, 900 €uros mensuels c’est bien peu pour vivre au quotidien, les vacances motorisées sont inaccessibles à ces bourses.


                      • fredleborgne fredleborgne 30 juin 2009 16:17

                        Enfin !
                        Je pensais être le seul à pester contre ces abuseurs de la route.

                        Comme pour les camions, leur circulation devrait être interdite le week-end et les jours fériés. Nos vieux s’organiseraient ainsi autrement au lieu de gâcher le peu de temps libre des actifs.

                        On devrait aussi interdire aux retraités de faire les courses entre 12 et 14 h, après 18 h et le samedi...


                        • Shaytan666 Shaytan666 30 juin 2009 17:00

                          Ah ! que oui et on devrait même les piquer smiley


                        • Le chien qui danse 30 juin 2009 16:22

                          Ha ça fait pas envie la retraite en bocal, la retraite tout court d’ailleurs mais bon cest un autre débat.
                          Ca me fait penser au patron d’une boite de bâtiment pour laquelle j’ai tafé en 2007, il partait ou plutôt ne voulait pas partir à la retraite et donc vendre sa société, il trainait des pieds alors que sa femme le poussait à vendre et..................à acheter un camping car pour une retraite heureuse et méritée...Ca ne l’enthousiasmait pas mais il avait bossé toute sa vie pour ça comme disait sa femme. Encore un qui préfère être avec ses ouvriers qu’avec sa femme et la perspective du camping car, hum hum, je crois que je le comprend...
                          On est en 2009 et je l’ai vu le WE dernier avec son camping car cathédrale, déjà qu’il était pas trés grand.....madame à toujours eu le dernier mot.


                          • finael finael 30 juin 2009 16:32

                            Pour moi, comme déjà pour mes parents, le camping c’est toujours à pied et « sauvage ».

                            Je sais bien que c’est devenu interdit - d’ailleurs tout ce qui n’est pas interdit est obligatoire - mais il suffit de s’écarter des routes pour retrouver, même dans notre cher et vieux pays, des espaces vides de toute présence humaine où personne ne viendra vous faire c....

                            Pour ce qui est des « camping-cars », à part pour ceux qui vivent dedans (et j’en connais), je ne comprends pas cette propension des gens des villes à aller s’agglutiner ainsi avec leur gros bidule emm...... et recréer à la campagne ce qu’ils sont partis fuir.
                             
                            Et il n’y a pas que des vieux, loin de là, venez donc faire un tour près de chez moi en ce moment : c’est par centaines qu’on les retrouve sur les places, un peu partout, encombrant parkings et aires de repos, en troupeaux.


                            • renélegrec 2 juillet 2009 16:27

                              Salut finael.
                              Je crois qu’une fois de plus il y a exagération de votre part aussi.
                              Bien sur moi j’en voie aussi de temps à autre un C.c qui dépasse ou déborde un peu de sa place, ce n’est pas si catastrophique que ca quand même.
                              Que diriez vous quand sur une aire de C.c des automobilistes ne se genent pas pour se mettre carément sur l’emplacement réservé a la vidange et le chargement en eau, c’est bien une sorte de dédain envers autrui, la ce n’est rien, c’est normal.
                              Il ne faut pas que cela tourne en haine, ce n’est pas bon du tout.
                              Bonne soirée.
                              René 


                            • finael finael 3 juillet 2009 09:33

                              Je ne sais pas où vous habitez, moi c’est sur la côte méditerrannéenne. Ce n’est pas vraiment par choix.

                              L’été les touristes sont rois, et ils viennent s’entasser dans de véritables villes.
                               
                              C’est aussi de la faute des mairies qui aggrandissent les installations touristiques chaque année.

                              Quant aux commerçants ... ça ne marche pas fort : ils n’ont toujours pas compris que les gens ont de moins en moins d’argent ... sauf ceux qui se balladent en Camping Car. Alors on les chouchoute, on ne leur met pas de PV, même quand ils bloquent les accès, et les locaux se voient priés d’aller se faire voir ailleurs !


                            • freeal freeal 30 juin 2009 16:59

                              Je ne sais pas si vous avez été un jour soumis à l’obligation de visiter le camping-car du copain ou du voisin - viens voir les aménagements que j’ai fait dedans ! - et là, c’est la corvée. Pousser des sifflements d’admiration pour le range-sardines, le recoin à pilules, l’étagère à sopalin. Sans compter qu’à la fin de la visite il faut se taper l’incontournable pastaga, histoire d’être déjà un peu parti au Lavandou. Sur la table dépliante en formica où tu te cogne les genoux. J’oubliais la rombière qui vous force à quitter vos chaussures avant de monter parce que « j’en ai marre de passer la serpilière là-dedans, ça fait quatre fois cette semaine, il fait visiter à tout le quartier ... »


                              • claude claude 30 juin 2009 17:35

                                @ freeal,

                                une invitation qui vous ennuie, ça peut se refuser poliment : par malheur, il se trouve toujours un imprévu de dernière minute pour honorer celle-ci !!! (j’ai tout un stock d’escuses pour dire non sans blesser l’autre personne).

                                dire non poliment est certainement plus correct que de critiquer avec grossièreté le copain et son épouse, heureux de leur acquisition et qui de plus vous proposent l’apéro... smiley


                              • renélegrec 2 juillet 2009 15:46

                                bonjour.
                                Je suis entièrement d’accord avec toi claude.
                                Ce Freeal doit être frileux avec sa franchise et je crois plutôt que c’est l’hippocrisie qui prime.
                                Enfin ce genre d’individu peux s’améliorer mais ne change pas. Pitoyable. !!
                                Doucement mais sûrement sur nos belles routes.
                                René


                              • Marc Blanchard Marc Blanchard 30 juin 2009 17:18

                                Désolé !

                                L’article et de nombreux commentaires sont complètement dénués de tolérance.

                                A qui ces touristes camping car qui bien souvent par ce biais réalisent leurs rêves de voyage de toute leur vie de travail font ils du tort ?

                                Avant de regarder la paille dans l’oeuil du voisin, essayez de déceler la poutre qu’il y a dans le vôtre !

                                Article typique de français moyens qui ne peuvent comprendre que tout le monde ne pense pas comme eux.

                                Lamentable !


                                • aln140 30 juin 2009 23:26

                                  J’approuve totalement le commentaire de Marc Blanchard.


                                • HELIOS HELIOS 30 juin 2009 23:47

                                  Moi aussi... !!!


                                • renélegrec 2 juillet 2009 15:56

                                  Bonjour, bonjour Marc.
                                  Il y a en effet beaucoup d’agressivité dans certains propos.
                                  Je suis sur qu’il y aurait quelques uns qui seraient partant pour casser du C.cariste.
                                  Ce genre de personne est mal dans sa peau et dangereux.
                                  J’espère que les bateaux dans les ports ne les dérangent pas.
                                  Bien votre commentaire.
                                  Cordialement.
                                  René Guillerme Rennes


                                • claude claude 30 juin 2009 17:27

                                  bonjour,

                                  je ne suis pas d’accord avec vous.

                                  car vous, vous parlez avec un corps jeune, encore exempt de douleurs rhumatismales ou de traumatismes dûs à des années de travaux physiques. le camping-car représente une solution pour ceux qui veulent bouger tout en ayant une mobilité réduite. de plus, c’est le véhicule idéal, pour emmener les petits enfants en vadrouille !

                                   pas besoin de rester dans les sentiers battus, il y a des centaines de milliers de km de routes et de chemins, le petit déjeuner peut-être pris dans une belle clairière au fond d’une magnifique vallée chamarrée ou face à la mer, par un beau matin d’été...

                                  pour avoir pendant des années parcouru plus de 50 000km/ dans une région où le tourisme est important , je peux vous dire qu’un touriste qui roule à 45 km/h, qu’il soit en ferrari ou en camping-car, représente la même gêne pour ceux qui suivent... car en général, il le font aux mêmes endroits : les sites panoramiques, qui, comme par hasard sont verrouillés par une belle ligne blanche, ou se situent dans de magnifiques lacets de montagne...

                                  pour pique-niquer sur le bord de la route, nul besoin de camping-car ou de caravanne : une auto suffit !!!

                                  alors un peu de tolérance pour ceux qui ne vivent pas comme vous... car il existe des conducteurs de camping-car, qui savent rester civiques sur la route, en évitant de gêner les autres automobilistes.


                                  • eugène wermelinger eugène wermelinger 30 juin 2009 17:49

                                    Bien dit, mon Claude ! 


                                  • anny paule 30 juin 2009 18:02

                                    Tout aussi désolée que Marc Blanchard !
                                    Le « racisme » des Français moyens explose à la fois dans l’article et dans nombre de commentaires.
                                    Je dis racisme sciemment, car, même si les camping-caristes dérangent certains de ces commentateurs et l’auteur lui-même, ils constituent une minorité, et sont donc des gens plus exposés à la vindicte publique ! S’ils étaient majoritaires, le problème se poserait autrement !!! Qui plus est, certains commentaires sulfureux ont des relents de racisme anti-vieux... puisque ce sont visiblement les retraités qui sont mis en cause !
                                    Que je sache, personne n’est obligé de subir le « supplice » du camping-car !
                                     Certes, il y en a quelques uns sur les routes ! Mais moins que de camions énormes et dangereux (car pressés), moins que de 4X4 ronflants !
                                    Alors, de grâce, laissez les gens vivre ce qu’ils considèrent comme bon pour eux ! Ils ne vous obligent pas à vivre comme eux !
                                    La tolérance se perd ! C’est grave ! C’est à l’image de la «  société politique » que les mêmes sont capables de décrier !!! Les tyrans ont de beaux jours devant eux !!!


                                    • newsmoos newsmoos 30 juin 2009 18:28

                                      Ouh la !! du racisme, de l’intolérance, des tyrans !!!! Bientôt pour un article décalé sur le camping car on en viendra à parler de la shoah, de l’afghanistan ou du port de la burqua ! J’exprime simplement mon opinion sans arrière pensée réact ou intolérance aux vieux puisque je souhaite bien évidemment en devenir un. je vous accorde que certains commentaires sont tendancieux et ne reflètent pas vraiment le fond de ma pensée mais le débat est ouvert et c’est le but de ma démarche sur Agoravox, proposer une opinion et en débattre. Vous conviendrez que sur un tel sujet la polémique est amusante...


                                    • finael finael 30 juin 2009 20:45

                                      C’est vrai !

                                      Nous ne sommes plus qu’une minorité à parcourir les chemins à pied.

                                      Et c’est bien dommage : France tes chemins foutent le camp ! abandonnés, disparus, bouffés par les propriétés privées. Il n’y a pas si longtemps il y avait 40 000 km de GR balisés en France, il n’en reste même pas 17 000 !

                                      Remarquez quand même qu’il n’y a pas d’âge pour le faire, il m’est arrivé de croiser des randonneurs de plus de 80 ans !

                                      Et moi qui croyait que la tolérance consistait, entre autres, à ne pas jeter ses ordures sur les voies publiques, à ne pas bouffer toutes les places de parking (un camping-car ça prend 2 voire 3 places ... et encore, quand il est bien garé ! ce qui est rarement le cas).

                                      Et si vous croyez qu’on n’est pas obligé de subir le suplice du camping-car, venez donc voir par chez moi, je ne suis pas certain que vous resterez de cet avis !


                                    • Le chien qui danse 30 juin 2009 18:02

                                      Que vient faire la tolérance là dedans !!!

                                      " A qui ces touristes camping car qui bien souvent par ce biais réalisent leurs rêves de voyage de toute leur vie de travail font ils du tort ? "

                                      A eux même pour la plupart, mais ça avait commencé avant la retraite (toute leur vie de travail).

                                      A la retraite le monde est à eux, si le système de retraite fonctionnait à l’avenir on se retrouverait avec une queue leuleu de CC sur les routes, chouette...


                                      • eugène wermelinger eugène wermelinger 30 juin 2009 18:29

                                        Oui, je comprends, ça c’est pour la rubrique des chiens écrasés !

                                        Hé, les autres, si on faisait un club de campingcaristes d’Avox ? 

                                      • maxim maxim 30 juin 2009 19:03

                                        non ,mais blague à part ,ma femme avait plusieurs fois évoqué ce fameux camping car ( on est à la retraite tous les deux ...) mais personnellement ,j’aime mieux partir dans un coin ,louer sur place hors saison ,et quand on en a marre ,se barrer ailleurs ,ou bien à l’hôtel si on ne trouve pas de location convenable ,mais ne surtout pas se rendre esclave d’un engin qui demande de l’entretien ,qu’il faut garder plusieurs années pour l’amortir,et qui finalement mis à part l’agrément d’être dans son environnement à roulettes ,est de plus en plus restrictif d’usage ..

                                        combien de communes demandent aux caravaniers et camping cars de dégager et d’aller même au fin fond du patelin dans un terrain à manouches !....

                                        ah et puis flaner sur la route ,c’est pas mon truc ,moi il faut que j’appuie ....ou on roule ,ou on s’arrête si il y a un beau panorama !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires