• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Canicule et coupure d’eau...

Canicule et coupure d’eau...

En plein coeur du mois de juillet, un vendredi soir, soudain, le débit du robinet s'affaiblit peu à peu pour ne devenir qu'un filet d'eau... bientôt, c'est la panne sèche : plus d'eau.
C'est curieux car nous n'avons pas été informés de cette coupure.
 
C'est alors qu'on prend conscience combien ce geste banal d'ouvrir un robinet et d'accéder à l'eau est essentiel.
 
Bien sûr, on dispose toujours en principe de quelques réserves stockées dans des bouteilles.
Mais ces réserves s'épuisent vite quand on veut nettoyer quelques assiettes, un plat, une casserole et faire une toilette sommaire.
 
Le lendemain matin... toujours pas d'eau : on s'enquiert alors d'une explication, quelle est la raison de cette pénurie ?
 
On téléphone aux voisins : on apprend qu'une fuite sur une canalisation a entraîné une coupure d'eau, environ 10 000 personnes dans la ville sont privées d'eau. On s'informe sur internet : l'eau ne sera rétablie que fort tard dans la nuit.
 
Il s'agit donc de tenir encore toute une journée, avec quelques réserves d'eau qui s'amenuisent... La chaleur est torride, en ce début du mois de juillet : la toilette avec une bouteille d'eau ne permet pas de se rafraîchir. Tout devient poisseux, collant, on a l'impression d'être sale, on est mal à l'aise...
Comment faire un peu de cuisine sans eau ?
L'eau ! C'est la vie, c'est le mouvement, la fraîcheur !
 
Et, soudain, le réflexe revient inexorablement de tourner le robinet pour voir couler la précieuse substance... et c'est encore une nouvelle désillusion...
 
Tout devient compliqué : éplucher des légumes, les rincer, les mains deviennent poisseuses, l'air est étouffant.
Au bout d'un moment, la chasse d'eau devient inopérante : on redoute les mauvaises odeurs... On sort, on s'aère, on recherche l'ombre...
 
Et on prend conscience, alors, du bonheur, de la chance que nous avons de disposer de cette eau en ouvrant si facilement un robinet.
On prend conscience que l'eau est une ressource précieuse, inestimable, un bien irremplaçable.
Ce simple geste de tourner un robinet est si évident, si habituel.
 
Dès lors, quand on pense à ces millions de gens qui n'ont pas accès à l'eau potable, qui souffrent du manque d'eau, on se dit que de telles pénuries sont intolérables.
 
Des scientifiques ont mesuré la part de la population mondiale affectée par la pénurie d’eau douce.
"La moitié des personnes menacées par la pénurie d'eau douce habitent en Inde et en Chine, les autres vivent en Australie, au Bangladesh, au Nigéria, au Mexique et au sud-ouest des Etats-Unis.
La Russie, le Brésil et le Canada ainsi que l'Europe centrale et orientale ne rencontrent pas de problèmes liés au manque de l'eau.
 
Au total, environ deux tiers de la population mondiale, soit 4 milliards de personnes, connaissent régulièrement (plus d'une fois par mois) de graves problèmes provoqués par la pénurie d'eau douce."
 
Ces chiffres sont terrifiants : comment allons-nous résoudre ces graves problèmes et ces déséquilibres qui minent le monde moderne ?
 
Les désordres climatiques risquent de venir aggraver ces fractures. On se trouve confronté à des défis qui paraissent insurmontables.
 
Nous-mêmes, nous gaspillons trop souvent cette eau si facilement accessible, alors que d'autres souffrent de graves pénuries qui provoquent des souffrances, des maladies, des morts en grand nombre.
 
Nous-mêmes, nous n'avons plus conscience de la chance que nous avons de pouvoir accéder à cette ressource naturelle sans laquelle la vie n'est pas possible...
 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/07/canicule-et-coupure-d-eau.html

 
 
https://fr.sputniknews.com/societe/201602141021744132-eau-penurie-population-manque/
 
https://fr.sputniknews.com/presse/201508031017350258/
 

Documents joints à cet article

Canicule et coupure d'eau...

Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

82 réactions à cet article    


  • Ben Schott 12 juillet 10:29

     
    À force de gamberger comme ça vous finirez par inventer la machine à cintrer les bananes.


    • Sozenz 12 juillet 10:43

      @Ben Schott
      allez dire la meme chose a chaque auteur sur agoravox .
      Vous etes d’une b^tise effroyable à vous acharner sur rosemar .

      https://www.youtube.com/watch?v=iD1SP87mPD8

      voila un peu d humour basique . non ce n est pas pour vous que je le fais , mais pour moi ... pour ne pas péter un câble .
       


    • baldis30 12 juillet 10:50

      @Ben Schott
      bonjour,

      Partant d’un problème local où le problème de l’eau est majeur tant par le manque que par le trop l’auteur a parfaitement exposé l’un des problèmes majeurs pour l’humanité. Où que cela se passe !


    • Ben Schott 12 juillet 11:40

      @Sozenz
       
      « allez dire la meme chose a chaque auteur sur agoravox »
       
      Je ne décerne pas mes médailles à tout le monde ! Seulement aux plus méritants !
       
      Je ne m’acharne pas sur rosemar, mais si vous voulez lui être utile, par ces temps de canicule, essayez d’inventer l’eau tiède (c’est mieux que rien).
       
      Et surtout, ne pétez pas un câble !
       

       

       


    • rosemar rosemar 12 juillet 11:42

      @Sozenz

      Voilà qui est bien envoyé... 




    • François Vesin François Vesin 13 juillet 10:09

      @Sozenz
      « allez-vous dire la même chose a chaque auteur sur agoravox .
      Vous êtes d’une bêtise effroyable à vous acharner sur Rosemar . »


      Merci pour votre intervention
      Nabum et Rosemar ne peuvent rien dire
      sans qu’immédiatement ils soient ridiculisés
      pas tant pour ce qu’ils disent mais plus pour ce qu’ils sont.

      Leurs choix de traiter le réel tel qu’il a lieu
      et d’en proposer une relecture poétique pour l’un
      et/ou pédagogique pour l’autre n’a pas l’heur
      de plaire à la caste d’intellos autoproclamés
      qui pollue épisodiquement Agoravox. 



    • Ben Schott 14 juillet 12:25

      @François Vesin
       
      Vous avez parfaitement le droit de vous extasier devant le caca que Bébé vient fièrement présenter à vos invités dans le salon.
       
      Je t’en foutrais, moi, de la « relecture poétique et/ou pédagogique » !  smiley
       


    • bob14 bob14 12 juillet 10:38

      Et vous n’avez pas tout vu..si il y a une coupure de courant pendant quelques temps, votre pays deviendra un nouveau désert !


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 12 juillet 10:41

        @bob14

        dans le désert, il y a surtout, parfois, des coupures de coran !

      • Sozenz 12 juillet 10:45

        @Jeussey de Sourcesûre
        wouahahahah
        c est presqu’ à la limite de la blague carambar , mais merci ,^^


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 12 juillet 10:48

        @Sozenz

        désolé !
        j’ai pas pu m’en empêcher !
        vous pouvez pas savoir comme j’énerve ma femme avec ce genre de plaisanterie.

      • baldis30 12 juillet 10:52

        @bob14
        et si vous avez la chance d’avoir une citerne mais qu’en même temps vous n’avez pas d’électricité vous tiendrez comment dans une vision dynamique d’événements ?


      • baldis30 12 juillet 10:44

        Comment une grande partie de ville et son CHU privé d’eau ... pour une banale fuite ... mais est-ce possible ? Sommes nous en France .... je ne le crois pas ... ! Qu’on se le dise !

        Pourquoi parlé-je de CHU .... .. je dois avoir rêvé .... ce ne doit pas être au même endroit ...

        Mais la presse locale parla d’abord avec prudence de 5.000 foyers privés d’eau .. soit environ selon les normes en vigueur 12.000 personnes ... brutalement après la reprise on parla de 10.000 foyers ... soit près de 25.OOO personnes ....

        ça fait beaucoup ...... du jour au lendemain .... la fuite a fait des petits ...

        Venons en à la constitution de l’aléa .... la destruction « accidentelle » s’est produite au bas d’une descente, et au voisinage immédiat d’un feu rouge qui voit passer près de mille véhicules lourds jamais en surcharge ( c’est vrai je le jure - euh .. pas trop fort ...) .

        Tout automobiliste qui connaît ces zones de freinages sait qu’elles ressemblent à de la tôle ondulée ... et le sous-sol « encaisse » les efforts alternés ce qui nécessite le recours à des concepts comme l’EDS (Every Day Stress) dans les précautions mécaniques à prendre .. ou à d’autres méthodes de mise en place et de protection ...

        Bien plus grave est la vision dynamique que l’on peut tirer en plein été sans pour autant verser dans le catastrophisme.... pratique que j’ai toujours refusé sans auparavant en avoir référé à l’Histoire. 


        • V_Parlier V_Parlier 12 juillet 21:30

          @baldis30
          Et ça c’est sans compter les ouvertures de bouches d’incendies pratiquées par des.. euh des gentils organisateurs de douches publiques... (avec l’argent de celui qui paye son eau).


        • sarcastelle sarcastelle 12 juillet 10:53

          Nous gaspillons trop souvent cette eau si facilement accessible, alors que d’autres souffrent de pénurie

          .
          Il est bien connu que l’eau économisée en ne laissant pas couler le robinet plus que strictement nécessaire est envoyée dans les pays désertiques (par avion en cas d’urgence), et que c’est la faute de notre mode de vie égoïste s’il n’y a plus une goutte au Sahel. 

          • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 12 juillet 10:57

            @sarcastelle

            y a qu’à faire un pipeline !


          • Sozenz 12 juillet 13:29

            @sarcastelle

            ah , moi qui pensais que vous aimiez les personnes qui créent des industrie ; les battants .

            il y a par exemple coca cola qsui pompait les nappes phréatiques en inde.
            et il y a aussi les extrateurs du gaz de chistes ;
            et il y a aussi l agriculture intensive qui par le manque de bocage laisse excessivement evaporer l eau de la terre . etc ...
            et il y a aussi les gros exploitants des forets . et ... et ... et ;...

            il va falloir choisir un mode de fonctionnement cohérent . vous ne pouvez pas parler écologie et rendement intensifs ou compétition et rendement financier ; c est strictement incompatible ,

            on pourrait faire du rendement ecologique . mais cela voudrait dire energie libre et s "’ auto-alimentant , donc gratuite . ça ne va pas plaire a certains ..mais c est la seule maniérè mais va falloir penser autrement .

            Cohérence cohérence dans la pensée monsieur sarcastelle. je ne pense pas que vous soyez un mauvais bougre ; mais vous fractionnez trop les éléments .


          • sarcastelle sarcastelle 12 juillet 14:44

            @rosemar

            .
            Votre article du Parisien est long, mais où est-il écrit ce qui se passe si on dépense beaucoup d’eau ? 

          • sarcastelle sarcastelle 14 juillet 12:28

            @sarcastelle
            .

            Votre article du Parisien est long, mais où est-il écrit ce qui se passe si on dépense beaucoup d’eau ?

            18 moinssages ! Voilà qui est fort bien, mais si vous me disiez aussi où l’article nous explique les drames à venir si nous consommons « trop » d’eau ? 

          • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 12 juillet 11:05

            Si l’eau est coupée chez Rosemar, le plus à plaindre c’est quand même Rocla+ smiley


            • rocla+ rocla+ 12 juillet 11:51

              @Sharpshooter - Snoopy86


              Ah oui parfaitement  , Snoopy ne croit pas si bien dire ...

              Rosemar et moi c’ est charnel  ,  elle me fait du suçons dans le cou  pendant que 
               je lui caresse sa crinière rousse de lionne cambrée . 

              Alors plus d’ eau c’ est la cata  , la bebèrt à zina  , le bouleversement  , le krach . 

              En effet  ...sachant que  le bidet est le siège de l’ amour propre  comment abblutionnerl miaou  le minou   et mon fier Paupol , mon si cher membre familial . 

              Nicolas Hulot , appelé à mon secours me dit de verser du USHUAÏAÎAΠ  mais ça 
               nous pique autant à une qu’ à l’ autre . 

              J’ ai beau lui tendre mon membre turgescent  elle me repousse quand elle le sent . 

              Ma vie est foutue , j’ me suicide ...adieu monde  si terne et sans eau...


            • Sozenz 12 juillet 13:39

              @rocla+
              ne tachez pas votre slip en ecrivant ces phrases hein ;.bien que personne n en serait surpris
              tout le monde sait que vous êtes un homme très primaire que vous n’êtes surement pas un Cyrano . mais bon voilà , quand même .


            • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 12 juillet 15:39

              @rocla+

              Faut quand même avoir 12 ans et demi devant soi.
              Vous avez commencé quand ?

            • rocla+ rocla+ 12 juillet 15:45

              @Jeussey de Sourcesûre


               smiley    ça fait tant d’ années ?    , j’ ai dû me tromper dans l’ énoncé  normalement 
              bon peut devenir moins con  en moins d’ années ....mais pour le client Sozenz 
              le cas est aggravé . 

              Voyons voir  son évolution ces prochains mois ... smiley

            • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 12 juillet 16:18
              @rocla+

              J’ai souvenir de vieux échanges avec Sozenz ( auxquels participait l’ami Calmos ) que Sozenz est, circonstance aggravante, une femelle de moins de 70 ans ... smiley

            • rocla+ rocla+ 12 juillet 16:30

              @Sharpshooter - Snoopy86


              ah c’ est une femme , va falloir que je rectifie con en conne . 

              L’ ami Calmos on l’ a jamais revu  , j’ espère qu’ il ne lui est rien arrivé .

              Pfff fait chaud ici .... bonne suite à toi Snoopy .

            • Sozenz 12 juillet 16:54

              @rocla+
              une grande conne , sivouplai.

              je pense être trop âgée pour changer ma nature ( qui ne me déplait pas du tout )

              par contre, pour votre bouquin j ai des doutes sur son efficacité a moins que vous ne soyez qu ’ à la première page ^^


            • rocla+ rocla+ 12 juillet 16:57

              @Sozenz


              Incroyable  , 

              Rien qu’en lisant le titre du bouquin vous avez déjà évolué dans le bon sens  , 
              n’ ayez aucun doute sur l’ efficacité de mon livre , il a sauvé des milliers d’ autistes ,
              pourquoi pas vous ? 

            • cevennevive cevennevive 12 juillet 11:46

              Bonjour rosemar,


              En effet, ce réflexe d’ouvrir le robinet est si prégnant que la main le fait sans que l’esprit y participe.

              Ne pas gaspiller l’eau POTABLE dirais-je...

              Nous en gaspillons tant ! Que dire des chasses d’eau qui déversent de l’eau potable plusieurs fois par jour ! Que dire des systèmes d’assainissement qui coûtent des fortunes pour assainir de l’eau qui servira à arroser les plates-bandes ou à nettoyer les WC !

              Nous, au village, nous avons deux rivières. Mais les directives européennes nous ont « obligés » à réaliser l’assainissement à grand frais (tellement « grand » que le prix de l’eau municipale a triplé !!!). La multiplication des pompes de relevage, fonctionnant à l’électricité, les interventions des agents municipaux avec des appareils coûteux, ont fait que notre eau revient presque aussi cher que de l’eau en bouteilles du supermarché !

              Et pas question de « pomper » de l’eau des rivières pour arroser, ou alors, il faut une autorisation spéciale du « bassin de l’eau » et payer une taxe au mètre cube avec compteur et tout. C’est-y pas beau ça ?

              Les gens des villes réalisent difficilement que le prix de l’eau est, hélas, le reflet de l’assainissement des eaux usées qui revient bien plus cher que l’acheminement de l’eau potable.

              Une source, un puits ! de l’or pour ceux qui en possèdent. Souvent, très tôt le matin, je vais remplir quelques bidons à ma source, mais elle est au-dessous de la route, bien plus basse que ma maison...

              Bien à vous. 


              • rosemar rosemar 12 juillet 19:24

                @cevennevive

                Merci pour ce témoignage : l’eau devient un luxe dans certains villages, même en France.


              • Emma Joritaire 12 juillet 11:53

                "Nous-mêmes, nous n’avons plus conscience de la chance que nous avons de pouvoir accéder à cette ressource naturelle sans laquelle la vie n’est pas possible..."

                La chance ! Elle a bon dos, la chance !

                Mis à part ceux qui ont un accès direct à une source ou à une nappe phréatique, nous recevons tous de l’eau distribuée. Et cette distribution, c’est du boulot, c’est de la réflexion, c’est de l’ingéniosité, c’est de la prévoyance, c’est une vision de l’avenir et de la couverture de ses besoins.

                 

                Il y a des siècles, la ferme traditionnelle comtoise, et sa cousine du Jura helvétique était dessinée à partir d’une approche arithmétique, aux équilibres sophistiquéy, qui englobait la superficie des pâturages, la « capacité de l’écurie », le volume de la grange où s’entassait le fourrage pour l’hiver, la surface de la toiture recueillant l’eau de pluie et le volume de la citerne où était stockée l’eau de pluie

                Là où j’habite, si la nappe phréatique atteint un niveau « d’alerte », on approvisionne les métiers et les ménages avec de l’eau pompée dans un lac.

                 

                Dans le même temps, le Centre d’hydrogéologie de l’Université de Neuchâtel, en Suisse, en collaboration avec le HCR et le CICR, met au point des programmes de gestion de l’eau dans la Corne de l’Afrique, et des cours de formation de spécialistes à la gestion de l’eau en cas de crise. Cette année, les « élèves » provenaient de Syrie, d’Irak, d’Ethiopie et du Nigeria.

                 

                Cela signifie que ces gens, par eux-mêmes, ne savent rien faire, et qu’ils n’ont lla capacité ni d’anticiper ni de prévoir. Et cela nous montre donc, en conclusion, que si nous avons de la chance, nous savons aussi lui donner de sacrés coups de main. Et, à part nos ancêtres, nous n’avons personne à remercier pour cela.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires