• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Carola Rackete : « Agir au lieu d’espérer »

Carola Rackete : « Agir au lieu d’espérer »

JPEG

Carola Rackete, la capitaine du Sea-Watch 3, coiffée de Dreadlocks, a présenté à la fin du mois d'octobre à Berlin son livre Agir au lieu d'espérer-Appel à la dernière génération. Carola Rackete est devenue, comme elle le dit « une star médiatique » après avoir foncé en juin dernier sur une vedette de la police italienne dans le port de Lampedusa pour débarquer des migrants. Durant la conférence de presse, la militante écologiste d'extrême gauche d'Extinction Rebellion et de Fridays For Future de 31 ans a expliqué, avec verve, vouloir utiliser son nom pour agir sur la politique climatique et pour dénoncer les nations industrialisées. Nadja Charaby de la fondation Rosa Luxemburg (RLS), responsable d'unité en politique climatique, qui fut la directrice de RLS Southeast Asia, a réalisé la modération et annoncé d'entrée de jeu : « L'argent de la vente du livre sera donné à l'association Borderline-Europe » https://www.borderline-europe.de/ qui défend notamment Cedric Herrou.

Carola Rackete, qui a fait « des études de gestion de la conservation de la nature », a expliqué, avant de s'élancer dans l'exposé de son engagement, qu'elle a « travaillé depuis 2011 dans la recherche polaire », « observé le pôle Nord avec les scientifiques », « que les glaciers fondent dans l'Antarctique » en insistant sur le fait qu'elle est « ancrée dans un autre domaine que le sauvetage en mer » : « Je l'ai fait car je considère que nous devons absolument protéger les droits de l'homme là où ces droits sont violés ». « Au Tchad, la température est montée de 1,5 ºC en plus. Le niveau des lacs baissent constamment. Ce n'est pas une solution pour la société que les gens quittent leur village. Je vous invite à écouter l'histoire des migrants et de donner un podium à ceux qui parlent de leur expérience. Je ne peux pas parler pour eux. Je trouve que c'est de notre devoir de les écouter. En parlant avec ces gens, on peut comprendre ce qui se passe et saisir notre responsabilité en tant que nation industrialisée » a déclaré la militante.

« Actuellement, il se fait très peu de choses en politique pour affronter la crise du climat, pour protéger les droits fondamentaux ou pour réduire la destruction de l'environnement. Les scientifiques disent que si nous ne faisons rien la température pourrait augmenter de 3 à 5 degrés à la fin de ce siècle. Cette augmentation de la température provoque plus de catastrophes climatiques, en particulier dans les pays qui sont peu responsables de l'émission de CO₂ » a dénoncé l'activiste écologique avant de faire un lien entre les guerres et le climat : « Des chercheurs disent que la sécheresse en Syrie a provoqué la guerre civile. Nous savons que les conflits armés augmentent. Il y aura de plus en plus de conflits armés pour les ressources. Nous savons qu'en 2050 environ 25 % de l'humanité n'aura pas assez d'accès à l'eau. Il y aura des conflits et les hommes vont être déportés car ils ne pourront plus rester chez eux. L'activiste d'Extinction Rebellion a employé un discours anxiogène : « Avec cette prédiction catastrophique pour notre futur, il n'y a qu'une seule possibilié pour nous en tant qu'être humain sur cette planète. Soit nous entamons une transformation radicale de notre société -c'est à dire nous nous demandons comment vivre sur cette planète dans l'espace des limites planètaires- ou cela va déboucher sur un effondrement de la société car il va y avoir des conflits pour les ressoures et que nous ne pouvons pas le faire autrement ».

La militante marxiste a exigé de voir, de nouveau, des valeurs dans la société comme « nous devons être inclusifs et antiracistes » en se demandant ce qui est important dans la vie : « Il ne faut pas vouloir toujours plus, toujours consommer plus. La caractéristique de notre vie ensemble fait que nous sommes des êtres sociables. Nous vivons en communauté » et il faut « savoir quand nous avons assez pour nos besoins en tant qu'être humain » car « la question du futur est de savoir si nous pouvons partager de manière égalitaire ce que nous avons sur la terre avec tous ? Sur la question de la légalité de son action en mer, la capitaine a rétorqué que « le droit de la mer contraint de secourir des personnes et de les amener à un port » et que « le problème n’est pas le droit de la mer, c’est le racisme » car « tous les gens sont pareils ».

Jean Prouvost

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=1208


Moyenne des avis sur cet article :  1.26/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • ETTORE ETTORE 5 novembre 17:53

    Cette gourde devrait être en tôle pour avoir osé forcer le passage en percutant un navire de l’état Italien, ET dans les eaux territoriales.

    Il serait souhaitable qu’elle aille creuser des puits au sahel.

    Une façon judicieuse de la mettre au frais... sous terre.

    Encore un pissenlit médiatique qui nous gonfle avec sa condition de chardon inutile.


    • CLOJAC CLOJAC 6 novembre 06:18

      @ETTORE
      Miss Racket, c’est son vrai nom ?
      Parce que ça sonne comme un pseudo de vieux polar genre Marcel la Sulfateuse ou Riton les grosse pognes.


    • Lonzine 5 novembre 18:36

      dommage de ne pas avoir la réaction du capitaine Haddock


      • ZXSpect ZXSpect 5 novembre 18:39

        Bravo « Patrice » de faire d’AgoraVox le relais du site observateurcontinental.fr
        .
        Bravo AgoraVox de vous y soumettre
        .

         smiley


        • Patrice Bravo Patrice Bravo 5 novembre 21:21

          @ZXSpect c est une obsession. Et vous vous publiez quoi pour informer les gens ?


        • Patrice Bravo Patrice Bravo 5 novembre 21:27

          Cette Carola a un papa qui est un vendeur d armes. Donc cette nana habillée comme une sdf a vécu dans le très grand confort et se la joue Marxiste

          https://www.zejournal.mobi/index.php/news/show_detail/17941


          • Et hop ! Et hop ! 6 novembre 13:24

            @Patrice Bravo

            Le père est un Allemand, conseiller (c’est-à-dire vendeur) en armement pour les pays d’Afrique.

            Sûrement aussi un Vert qui lutte contre les émissions de gaz carbonique, c’est bien connu que les missiles et les bombes incendiaires ne dégradent pas l’environnement, et n’émettent pas de gaz à effet de serre.

            Les migrants sont tous des hommes jeunes et en bonne santé, il y a eu une sélection pour faire des travailleurs à destination de l’Allemagne (et bientôt de la France).

            C’est tout simplement un trafic de traite négrière triangulaire, la fille tient un discours écologique, elle prétend que ce sont des réfugiés climatiques alors que ce sont des esclaves.

            Les armes sont échangées contre des travailleurs qui sont déportés dans les usines et les chantiers en Allemagne. 


          • Old Dan Old Dan 5 novembre 23:04

            ... Encore un article stupide sur AGV !

            Avez-vous déjà bu une tasse d’eau salée, et commandé un gros bateau à 25 ans ?

            [ Ouais, vraiment stupide !... Bof ! ]


            • Albert123 6 novembre 16:16

              @Old Dan

              « Avez-vous déjà bu une tasse d’eau salée, et commandé un gros bateau à 25 ans ? »

              faudrait s’agenouiller devant cette punk à chien fille à papa pour ces motifs ?

              Après sainte Greta voici Sainte Carola, nouvelle idole des couillons.


            • Cadoudal Cadoudal 6 novembre 16:35

              @Old Dan
              Quel bateau à t’elle commandé à 25 ans ?

              Son premier et dernier commandement c’était sur la vielle poubelle de tonton Soros...

              Depuis, elle à été rayée des cadres de la marine marchande....

              https://www.vesselfinder.com/fr/vessels/SEA-WATCH-3-IMO-7302225-MMSI-244140096

              « À Berlin, ça pue », dit-elle, « l’air y est à vomir. »

              . À plus long terme, elle n’a pas du tout l’intention de vivre en Allemagne, dit-elle, trop de gens sur un territoire trop exigu. Le Chili ou le Kazakhstan lui plairaient davantage.

              https://www.spiegel.de/plus/carola-rackete-rettet-jetzt-das-klima-statt-fluechtlinge-a-00000000-0002-0001-0000-000166156954


            • Et hop ! Et hop ! 7 novembre 14:28

              @Cadoudal : «  Quel bateau à t’elle commandé à 25 ans ? »

              Elle a commandé un yacht à son père.


            • Old Dan Old Dan 8 novembre 10:51

              @Albert123
              (Rire !) C’est vrai, j’y avais pas penser. C’est ballot... Ch’uis un couillon
              .
              [ Mais je ne passe pas ma vie ds le complotisme, l’aigreur ou à lire des conneries grossières, et je ne « m’agenouille » que devant les têtes respectables, pass’que y’en a, héhé ! ]]



              • foufouille foufouille 6 novembre 09:14

                amusant que ce soit toujours des filles de bourgeois qui peuvent largement moins consommer.


                • leypanou 6 novembre 09:52

                  la militante écologiste d’extrême gauche d’Extinction Rebellion et de Fridays For Future 

                   : il faut ne pas savoir qui soutient Extinction Rebellion pour faire ce genre d’affirmation.

                  A moins que l’auteur ne considère l’idéologie sorossienne comme étant d’extrême-gauche.

                  Une lecture pour en apprendre un plus sur le mouvement d’« extrême-gauche » Extinction Rebellion et l’imposture Zero Carbone..


                  • Patrice Bravo Patrice Bravo 6 novembre 10:41

                    @leypanou
                    Trouve votre remarque intéressante. En effet, très bizarre de voir cette fondation Rosa Luxemburg dite Marxiste être avec Madame Racket ! Car ils servent les intérêts du libéralisme et non des ouvriers et des pauvres. Les migrants déportés de leur pays sont des marchandises dans les mains des banques et de la finance. On peut parler du vol des organes. Du vol des enfants. Le bétail humain en somme sous la direction de fondations comme Rosa Luxemburg, Future for Fridays, Extinction Rebellion qui rappelle le film des 12 singes. Ces organisations ont des millions pour leur travail alors qu’il serait plus logique d’investir cette argent dans les pays où vivent les déportés du continent africain. Leypanou, bonne remarque. 


                  • ETTORE ETTORE 6 novembre 14:31

                    Elle est bonne celle là !!!!!

                    Son père doit avoir une sacrée dose d’humour....

                    Un marchand d’arme d’arme qui appelle sa fille « Rakete  ».....

                    (Raketen étant le nom d’un lanceur de roquette anti char )

                    Il voulait sûrement en faire une arme par destination. lol


                    • ZenZoe ZenZoe 6 novembre 17:27

                      Elle n’a pas été inquiétée pour son délit, qui aurait dû lui côuter la prison.

                      On a le droit de dire qu’il faut peut-être y voir la main de la mafia italienne, notamment la calabraise, une des trois plus puissantes au monde ?

                      Cette mafia qui si l’on en croit les experts vit de subventions européennes accordées pour la gestion et l’accueil des migrants...


                      • Old Dan Old Dan 8 novembre 06:25

                        @ZenZoe
                        (Rire ! ) La mafia italienne ?
                        Pas besoin. Le droit international de la mer suffit...
                        .
                        [ ...le même droit qui oblige n’importe qui à venir à votre secours si votre paquebot de tourisme industriel heurte un iceberg au pôle Nord, héhé ! ]

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles







Palmarès