• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Ces gens là »… C’est comme ça

« Ces gens là »… C’est comme ça

Vous en croisez tous les jours, ce sont même des proches, ils ont en commun d’être « ces gens là. » Totalement égocentrés : le « monde » part de moi et fini à moi… à MOUA !!!

Je les appelle les handiaffectifs. Ils sont comme on dit en anglais « self-absorbed » - Avalés par leur MOI ; engloutis en somme ; Rien ne les atteints sauf à l’exception de quelques êtres choisis pernicieusement, souvent en demandes, tels : animaux, enfants en bas âge et personnes dépendantes. Ils/Elles pourraient certainement passer pour de bons samaritains « ces gens là » si on n’y regardait de plus près à y gratter zin peu sous le vernissage des bonnes mœurs et autres galimatias.

 

Chacun connait dans son entourage au moins un de ceux là. Un frère, une sœur, un parent, un copain d’enfance etc. Toujours le bon mot à la bouche, jurant les grands dieux de fidélité indéfectible, d’honnêteté sans faille et de droiture rectiligne, "je t'aime, ah je t'aime !" sauf que : à la moindre giboulée de mars, tous aux abris des abonnés absents. Essayez donc d’emprunter une somme misérable, et vous recevrez en retour un silence abyssal, ou si vous les acculez à répondre : « je ne prête jamais c’est un principe, j’ai été trop abusé »… C’est ça, à croire que « ces gens là » ont essayés d’aider la moitié de l’humanité, non reconnaissante s'il en est… Vous demandiez 30 euros…

 

Ne parlons pas d’empathie… « Ils » "elles" ne peuvent à peine prononcer le mot, « euphrasie, Eurasie ??? » L'empathie est une notion désignant la compréhension des sentiments et des émotions d'un autre. En clair, c’est se mettre à la place de l’autre.. Et avec « eux », ben c’est nada : sont à leur place, pas à la tienne Etienne !

Donnez un coup de fil à ce proche en lui annonçant que vous avez attrapé une maladie grave, et vous en n’obtiendrez que quelques borborygmes vaseux et aux bouts de quelques secondes entrecoupées de blancs, une phrase de type « excuses moi, je dois donner à manger aux chiens qui aboient » Paf ça raccroche Canigou ; ce qui est sympa pour les bestioles avouez le, mais pas très humaniste en ce qui vous concerne. C’est là où le handiaffectif frappe. « Ils », « elles » sentent bien qu’en ce genre de situation il y a certainement quelque chose à dire, à faire… Mais ça ne vient pas, même en poussant très fort. Et comme beaucoup de bipèdes confrontés à une chose inconnue, et bien, la fuite est la seule issue. Donc, quelque part on ne peut leur en vouloir d’être ainsi ; il leur manque le syndrome codé : « les autres » ; les autres ah !, comme disait Sartre c’est l’enfer. Oui pour eux c’est véritablement ça l’enfer…

 « En égoïste tu regardes le monde

En égoïste tu creuses sous ta tombe » Chante la grande Sophie.

 

« Ces gens là » vivent en cercle très restreint. Compagne ou compagnon qui ne tourne pas rond, d’où aide, d’où dépendance. Cet élu/élue a droit à tout ce qui n’est pas été donné au reste des 7 milliards d’individus que compte la planète. Vue du dehors vous serez le 1er à dire « mais quel dévouement, quelle patience de supporter ce dépressif, cet alcoolique, ce ripailleur ». Il y a les enfants, avant leurs 12 ans (après ça discutaille), et là de même : prêt à tous les sacrifices, puis la saison de la puberté venue : dehors l’ingrat. Vous serez le 1er à donner raison à cet être généreux qui a tant donné et a reçu si peu en retour…

Et enfin, et surtout les ANIMAUX ! Là, on touche à l’ultime poil à gratte-gratte. Particulièrement les chiens, les bons vieux toutous qui lèche la mainmain, qui regardent d’un œil pleurnichard, qui vont à la chasse la langue pendante et la queue droite-gauche. Ca, ça les éclate nirvana « ces gens là ». Un chien c’est cool ; on peut le cogner, l’insulter, jouer de l’autorité, lui faire faire des « tours » débiles style « donnes la papatte », l’emmailloter de pull ridicule, de laisse encore plus ridicule, le pomponner telle une pute. Le chien dit rien. C’est dans son ADN la soumission, tel son maitre a dans son ADN ce besoin de dominer, mais en douce, l’air de rien, tel « le bon maitre » d’antan… Touchez ma bosse monseigneur ! En fait ce sont des fascistes refoulés qui s’ignorent « ces gens là », des hitlériens de non-rien de rien. D’ailleurs votent à droite extrême pour les + tolérants, aiment la chasse, les apéros, le saucisson et détestent les Arabes et la musique ROM. Fallait voir cet hiver dans les manifs pour tous « ces gens là » dans leurs diatribes cathos-liberticides prêt à bruler sur le bûcher toutes personnes déviationnistes. On peut pas dire qu’ils/qu’elles soient dans le trip : 1 chef, 1 parti, 1 pays ; c’est plus, moi, moi, moi. POINT

 

Pour les reconnaitre c’est facile.  Ils/Elles dans toutes leurs citations de café du commerce, commence par le vocable « MOI » (dit avec délectation). Puis suit : MOI je fais ça,(j’ai commencé à bosser à 12 ans), donc, pourquoi pas les autres ; MOI je suis comme ça, (j’me suis fait tout seul, j’ai construit ma maison), donc, pourquoi pas les autres ; sous entendu : si c’était comme MOI, ça ; tout irait beaucoup mieux en ce monde.

 

Sont impayables, « ces gens là » et j’adore les brancher et les rendre furax de mon discours pro-avortement, pro-légalisation des drogues douce, pro-démilitarisation, pro c’est mieux de faire l’amour à Troy que seul, pro what ever, what else. Ces gens là me méprisent, et pour moi être détesté par de si tristes sirs me réchauffe le cœur et accessoirement les choses à « ben, ding dong mon ami ! »

« Tu t'ais pas demandé si j’était heureux

Tu m'as pas regardé une seul fois dans les yeux

Tu sais qu'il y a du monde qui vis autour de toi

Mais tu ne vois personne car tu ne vois que toi »

 

Bref, « ces gens là » ces braves gens là, mieux vaut les contourner. Méfiance ! Sont en masse « ces gens là ».

(Voir la série : "les visiteurs venus de l’espace

 

Georges Zeter/Octobre 2013

 

La Grande Sophie
http://www.greatsong.net/PAROLES-LA-GRANDE-SOPHIE,EGOISTE,101725376.html


Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Nestor 5 octobre 2013 10:17

    Salut ...

    « j’adore les brancher et les rendre furax
    ces braves gens là, mieux vaut les contourner. »

    Bon faut savoir là ! faux leur rentrer dedans ou les contourner  ? ... smiley smiley ...
    L’obstacle serait-il insurmontable ? Les MOUAS vous font-ils si peur George ? ... smiley ...


    • Hortus 5 octobre 2013 10:31

      J’adore cet article. Je l’aime d’autant plus que j’ai une affection particulière pour les donneurs de leçons de tout poils, ceux qui savent où est le bien et où est le mal ! Grâce à eux on peut juger son voisin, lui mettre une étiquette ou un signe distinctif comme une étoile par exemple, au hasard. Grâce à eux on peut donner des leçons à n’importe quel pays du moment qu’il est plus faible et lui envoyer des bombes au nom de ma morale ou de mes intérêts. Enfin quoi ! Si on ne peut plus brûler les sorcières maintenant...


      • Nestor 5 octobre 2013 11:01

        Salut Hortus ...

        « Je l’aime d’autant plus que j’ai une affection particulière pour les donneurs de leçons de tout poils »

        Ben là tu vas pas être déçus mon vieux ... T’es tombé dans un essaim ... smiley smiley ...


      • George L. ZETER George L. ZETER 5 octobre 2013 11:13

        ... OUI, dans un essaim à l’air !
        (blague pourrie du samedi)


      • Nestor 6 octobre 2013 00:05

         smiley                     


      • Hecetuye howahkan Buddha 5 octobre 2013 10:33

        Salut Georges, sacré réquisitoire smiley..bien placé...

        juste une parenthèse que je fais trop court, mais depuis un certains temps je ne suis même pas sur que je-nous soyons auto centré ou self absorbed ou self concerned, selfish , égoïstes, hypertrophie du moi etc etc

        être égoïste c’est ne s’occuper que de soi ,donc je fais tout moi même sans les autres, je ne dis pas que c’est ça mais c’est ce que je vois...je pencherais maintenant pour ceci : nous ne sommes même pas égoïstes, mais en fuite de quelque chose donc des « fuitistes » ....il y a pleins de choses, sujets, situations, que l’on évite, que l’on fuit , comme l’absolu de vivre=mourir, mais aussi une foule d’autres « choses »...cette fuite crée un mouvement de « fuite » vers l’extérieur , le mouvement de fuite qui pour moi est ce que l’on nomme la peur, que l’on croit être un mouvement pour atteindre un idéal, alors que la vérité de cela est fuite.. le conquérant de l’univers essaye juste de fuir sa propre réalité, ce qu’il est, ce qu’est la vie etc etc ceci est impossible.....la folie ordinaire des humains a ainsi commencé .....

        du mauvaise usage de nos capacités toutes innées et pour lesquelles aucun d’entre nous n’y est pour quelque chose....l’ego que j’appelle outil analytique mécanique , aléatoire et binaire de choix...n’est pas responsable du désastre ,sauf si il essaye de fuir ce qu’il voit....en fuyant il empêche le cerveau intégral de s’ouvrir.....nous n’aurons ainsi jamais le gout sucré du fait d vivre qui est le miracle mais seulement l’amertume...d’où la folie des humains auto infligée...elle n’a strictement rien à voir avec nos ancêtres animaux....ceci est ma vision du moment...et pour peut être plus longtemps. Notre pseudo libre arbitre est là, soit on reste avec la vie ou se trouve aussi la fin du corps, soit on fuit cet absolu.....on a choisit, le prix à payer est immense

        salutation pour ce cri......... smiley


        • Rincevent Rincevent 5 octobre 2013 12:41

          Le vrai égoïste est celui qui n’a aucune considération pour l’égoïsme d’autrui - Ambrose Pierce


          • alinea Alinea 5 octobre 2013 13:01

            Salut George.L,
            Moi j’en ai plein des zanimaux et je dis toujours moi... mais j’aime la musique Rom et il y a longtemps que je ne fréquente plus des gens comme ça !! regarde derrière, ce sont souvent de pov’gosses ! ce qui ne les empêche pas de nuire, OK !!


            • foufouille foufouille 5 octobre 2013 13:27

              on ne peut vraiment connaitre que ce que l’on a vécu. les gens dont tu parles ne cherchant pas à se mettre a la place des autres, cela leur ait encore plus difficile de comprendre
              c’est aussi nôtre société qui est comme ça : individualiste avec la croyance que tout le monde peut (ou sait) tout faire


              • Furax Furax 5 octobre 2013 14:01

                Qu’est que tu dois être généreux TOUA !
                Mais tu m’as fait peur. Il me semblait bien avoir compris, dès la photo d’illustration, que tu t’attaquais à ces salauds de cathos. C’est tout à fait autorisé et même recommandé.
                Après j’ai eu des doutes lorsque j’ai lu :
                "Essayez donc d’emprunter une somme misérable, et vous recevrez en retour un silence abyssal« 
                puis plus loin :
                 »Cet élu/élue a droit à tout ce qui n’est pas été donné au reste des 7 milliards d’individus que compte la planète.« 
                AÏe ! Il s’en prend à d’autres »ces gens là" et, là, c’est pas du tout autorisé.
                Heureusement tout est rentré dans l’ordre
                furax
                 smiley


                • Loatse Loatse 5 octobre 2013 14:40

                  Salut Georges

                  MOA, j’ai mis des bornes aux frontières de mes limites...parce qu’il y a des moments dans la vie ou on peut peu, d’autres ou l’on peut un peu plus voire beaucoup ou plus du tout..

                  des moments ou l’on sait que le fardeau de l’autre, on aura pas les épaules assez solides pour le porter en plus du sien qu’on a juste réussi à équilibrer pour ne plus tomber à la première bourrasque.. généralement ca ne se voit pas, on prend sur soi, on fait bonne figure au point que votre entourage croit que tout vous est possible et surtout ce qu’ils attendent de vous...

                  Qu’on a passé l’âge de se prendre pour le sauveur de l’humanité, du monde, des âmes en peine et de se sentir responsable de tout ce qui va mal dans le monde et chez les autres...

                  qu’il n’est pas incompatible de porter ce fichu sac de croquettes pour son chien à sa mèmère qui pèse un âne mort (le chien et les croquettes smiley ) et la moitié de celui de sa voisine qui pèse autant à vue de pif vue que, de droite qu’elle est d’habitude, elle en est devenue bancale..

                  que tiquer devant l’afflux de populations issue des pays de l’est n’est pas non plus incompatible avec le bifton que tu glisse au p’tit gars posé là au coin de la rue avec son tupperware sur le sol et qui ne pipe mot... même s’il est rond comme une queue de pelle.

                  qu’on peut être anti ivg sans vouloir trucider les médecins ni contraindre les candidates à l’ivg à y renoncer par la force... anti mariage gay sans être homophobe, anti multi culti sans être raciste...

                  en fait je crois bien que l’être humain est complexe... c’est sans doute pour cela qu’il est si attachant.. smiley

                   


                  • alinea Alinea 5 octobre 2013 15:16

                    (C’est une mariposa ?) Loatse
                    C’est vrai, pour une certaine catégorie de gens, ne plus prendre en charge les misères des autres, avoir l’oreille moins dispo, c’est une victoire de la sagesse !!
                    mais il ne parle peut-être pas de ceux-là ! smiley


                  • Loatse Loatse 5 octobre 2013 15:32

                     « le grand monarque », Alinéa... smiley

                    je ne sais pas de qui parle george, répondre par non ou être aux abonnés absents quand j’ai besoin de quelque chose ne me formalise pas plus que cela...

                    humpf, ah les salopiots maintenant que j’y pense.. !  smiley


                    • Shawford Shawford42 5 octobre 2013 15:40

                      Ça va la vie les papillons de lumière et celles de nuit ? smileysmiley ?) ( smiley ?) 


                      Z’êtes contents de voir les mâles comme toujours s’entre-déchirer pour vous voler la lumière ou vice- versa ? smiley ( :-< ? ) 

                      • Loatse Loatse 5 octobre 2013 15:45

                        Que celui qui se sent déchiré nous lance la première pile...


                      • Shawford Shawford42 5 octobre 2013 15:50

                        Loatse = 1 point


                        Shawford already so far away, Shawford afraid by big nounours poilus smiley

                      • Gollum Gollum 5 octobre 2013 15:40

                        Mouais bof...


                        Comprends pas trop ces types qui passent leur temps à regarder les travers d’autrui et à pleurnicher que ceux-ci ne soient pas parfaits alors qu’il y a tant à faire chez soi...

                        Occupez-vous de vos propres imperfections à VOUS.. Vous verrez, vous constaterez vite que le monde est beaucoup plus beau.. Vous donnerez sans espoir de retour, sans vous préoccuper de la gueule de celui sur qui tombe vos largesses..

                        Pour faire plaisir à Furax je pense que si vous commenciez du côté du Secours catholique ça serait pas mal..

                        Revenez dans 6 mois et donnez nous des nouvelles de votre expérience..

                        • Furax Furax 6 octobre 2013 00:21

                          Bonsoir Gollum !
                          Effectivement ça fait toujours plaisir de retrouver les regards lucides.


                        • Tall 5 octobre 2013 17:21

                          Certes, certes ... mais ayant été sacré récemment « Homme le + Modeste du Monde », vous comprendrez qu’il n’est plus question pour moi de m’abaisser à ces débats oiseux qui ne concernent finalement que le petit peuple.

                          Je viens d’ailleurs, suite à mon sacre, de recevoir des propositions sérieuses du Parti Socialiste qui comme on le sait, est très à l’écoute des opprimés.

                          • Vipère Vipère 5 octobre 2013 17:58

                            Très drôle, Tall ha ha ha ! smiley


                            • Tall 5 octobre 2013 18:30

                              Tenez Vipère ... puisqu’on est samedi > une belle chanson romantique


                            • Claudius Claudius 5 octobre 2013 18:59

                              Les swazo on pon koeur

                              Zike Zak Ke zouilleron

                              NB : Georges a un petit baisse de forme

                              Sur les Qanaris, on a plus ri

                            • Vipère Vipère 5 octobre 2013 18:24

                              Bonjour Georges

                              Vous cultivez le syndrome de l’opprimé ?

                              Plus sérieusement votre article est un tantinet caricatural et, pousse le ou les lecteurs à en rechercher le sens caché, à voir au-delà du superficiel  ! Des mots qui cachent mal une certaine désespérance du monde et de vos rapports aux autres.

                              A lire entre les lignes, je comprends votre amertume en forme de reproches aux braves gens qui passent sans vous voir ! Nous passons près des uns et des autres, sans vouloir les connaître, sans chercher à savoir s’ils sont heureux ou pas. Nous avons trop peur de la réponse !

                              D’ailleurs, c’est pour cela que lorsque nous saluons un tiers, nous disons à la va-vite« Bonjour, ça va » sans attendre la réponse. Dans la négative, cela nécessiterait de s’impliquer dans les difficultés de l’autre, voir de lui apporter l’aide dont il a besoin !

                              Les braves gens n’ont rien de brave et préfèrent accorder toute leur attention à leur chien, et fermer leur porte au voisin.


                              • karquen karquen 5 octobre 2013 20:48

                                la vie est un tout....Rien de toxique, juste un syndrome dont la psyché se trouve socialement dans l’histoire de l’Humanité... Du fait JE de « je » suis souvent sujet à des déceptions, alors que toute mon empathie s’en ai trouvée décçue ou amochée par des trahisons... C’est la vie ! Mais aujourd’hui je regarde à deux fois avant d’accorder mon temps - si ce n’est dans des associations bénévoles - individuelles pour aider ! ....
                                Et puis c’est dans la nature de chacun... d’être ce qu’il est... le pire c’est que des psychopathes soient en liberté, et ça je pense que la société dois se préserver de ces individus en mettant plus de moyens pour les enfermer définitivement....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès