• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Cette année les vautours de Bilderberg se posent à Turin

Cette année les vautours de Bilderberg se posent à Turin

Le rendez-vous annuel des plus importants mafiosi ultralibéraux du monde occidental se tient ce ouiquinde à Turin. Il s’agit du fameux « Groupe de Bilderberg. Ce groupe discret, presque secret, a été fondé en 1954 à l’Hôtel Bilderberg à Osterbeek à l’invitation du Prince Bernhard des Pays-Bas, ancien nazi, co-fondateur du Groupe avec David Rockefeller.

Photo X - Droits réservés

Ce « club » est sans doute le plus puissant des réseaux d’influence. Il rassemble des personnalités de tous les pays, leaders de la politique, de l’économie, de la finance, des médias, des responsables de l’armée ou des services secrets, ainsi que quelques scientifiques et universitaires. Ils prétendent être un véritable « gouvernement mondial » occulte. Ses orientations stratégiques peuvent concerner l’initiation d’une crise économique ou d’une phase de croissance, les fluctuations monétaires et boursières, les alternances politiques, les politiques sociales, la gestion démographique du globe et même le déclenchement d’une guerre.

L’objectif de cette rencontre annuelle est de confronter les puissants afin de mettre en place un réseau pour protéger leurs intérêts et fédérer les institutions financières et modeler la politique Européenne et Américaine.

L’opacité est de règle pour ce gang. La presse n’est évidemment pas invitée et rien ne filtre. L’omerta. Que se trame-t-il derrière les paravents blancs qui cachent les lieux et les participants ? Quelles magouilles sordides prennent-elles naissance entre ces dangereux mafiosi ? Qui lo sa ?

Les principaux sujets de discussion de cette année comprennent : - Populisme en Europe, - Le défi de l’inégalité, - L’avenir du travail, - Intelligence artificielle, - Les États-Unis avant mi-parcours, - Libre échange, - Leadership mondial américain, - Russie, - L’informatique quantique, - Arabie saoudite et Iran, - Le monde "post-vérité", - Événements actuels. Rien que du social, quoi !

Les « Maîtres du Monde » — c’est ainsi qu’ils ont la ridicule impudence de se nommer entre eux ! — considèrent qu’une majorité de la population est inutile ou non-rentable. La plupart des « citoyens ordinaires » ont une valeur négative pour le système économique. Par ailleurs, sur le plan écologique, la population consomme actuellement trop de ressources et génère trop de pollution.

Une solution serait que l’humanité renonce à la société de surconsommation et aux profits qu’elle permet de générer. Pour les « Maîtres du Monde », cette solution est inacceptable.

Une seconde solution serait que l’humanité investisse massivement dans des nouvelles énergies et des nouvelles technologies qui dégraderaient moins l’environnement. Mais cela coûterait cher, sans réduire le danger d’instabilité sociale. Pour les « Maîtres du Monde », cette solution est aussi inacceptable.

Les « Maîtres du Monde » ont donc choisi une troisième solution  : permettre aux plus favorisés de conserver les avantages d’une société industrielle hautement polluante, mais réduire la pression globale sur l’environnement et les risques d’instabilité sociale en ramenant la population mondiale à moins d’un tiers de ce qu’elle est actuellement avant la fin du 21e siècle.

Grâce à la robotisation, à l’informatique, et à l’intelligence artificielle, la production et le transport de l’énergie et des marchandises pourront bientôt être effectués presque entièrement par des systèmes automatiques. Le nombre de personnes réellement nécessaires au bon fonctionnement du système productif est largement inférieur au nombre de salariés actuels. Surtout si la demande globale en ressources est réduite par l’élimination de la population inutile. Au besoin, une bonne pandémie réduira le troupeau…

Une guerre d’élimination contre la population mondiale a donc commencé. Les campagnes de bourrage de crâne en faveur de l’euthanasie (élimination des vieux, des handicapés, des déviants, etc.) vont dans ce sens. Les humains devenus inutiles ne sont pas éliminés dans des camps de concentration, mais en leur supprimant progressivement l’accès à l’espace vital, à la nourriture, à la santé, à l’éducation, à l’information et à l’énergie. L’accaparement des terres agricoles du monde, la fluctuation à la hausse des prix alimentaires, la suppression ou la réduction des allocations-chômage, la baisse des retraites, le démantèlement des systèmes d’éducation et de santé publique et la privatisation du marché de l’électricité sont autant de mesures récentes qui vont dans ce sens.

Les pauvres, les précaires et les exclus sont condamnés à une mort lente et discrète, par la misère, la malnutrition, la maladie ou le suicide. Et puis au besoin, une bonne pandémie réduira le troupeau…

Au fait, Jupitounet a été en son temps adoubé par les Bilderberg. Il y a côtoyé des gens aussi recommandables que Kissinger, le deus es machina de la mise en place de Pinochet au Chili ou encore Barrosso qui est parti chez les banquiers mafieux (pléonasme) étasuniens avec tous les secrets de l’Union Européenne…

Liste des participants 2018


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Je fus conçue juste après la mort d’ANTO CARTE. Et son timbre est sorti le jour de ma naissance. UN CYGNE. Pour Alinéa (hélas, son thème astral n’est pas connu. https://fr.wikipedia.org/wiki/Anto_Carte. Né le 8 décembre 1886 et décédé le 13 février 1954. A LUI. L’ANTI-BILDERGER. https://fr.wikipedia.org/wiki/Anto_Carte.https://www.2ememain.be/antiquit%C3%A9s-art/art/lithographie/anto-carte-chromolitho-399029144.html


    • je ne peux m’empêcher de penser au « hollandais volant ». Suivez mon regard,...oui,oui le fro« mage », le pédalo, le François tendance trous dans l’EDAM. amusant ses ancêtres étaient meuniers,...Moulin TUDOR.https://www.google.be/search?q=Fran%C3%A7ois+hollande+fromage&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwiy5t63ocHbAhWROcAKHdBhC9QQ_AUICigB&biw=1164&bih=612#imgrc=5s5Xs5KW5VzHtM :


      • désolé, mais là nous pouvons bien parler de compotisme,...tendance pommes écrasées NUTRICIA.



          • « Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement vous vous apercevrez que l’argent ne se mange pas. »
            Sagesse d’Indiens d’Amérique. L’atout PIE.http://www.toupie.org/Dictionnaire/Bilderberg.htm


            • Claudec Claudec 7 juin 17:48

              « L’opacité est de règle pour ce gang. La presse n’est évidemment pas invitée et rien ne filtre. L’omerta. Que se trame-t-il derrière les paravents blancs qui cachent les lieux et les participants ? Quelles magouilles sordides prennent-elles naissance entre ces dangereux mafiosi ? Qui lo sa ?

              Les principaux sujets de discussion de cette année comprennent : - Populisme en Europe, - Le défi de l’inégalité, - L’avenir du travail, - Intelligence artificielle, - Les États-Unis avant mi-parcours, - Libre échange, - Leadership mondial américain, - Russie, - L’informatique quantique, - Arabie saoudite et Iran, - Le monde « post-vérité », - Événements actuels. Rien que du social, quoi ! »

              Soyons rassurés, en deux paragraphes qui se suivent, l’auteur nous explique que rien ne filtre mais qu’il a tout de même réussi à se procurer le programme.


              • HELIOS HELIOS 8 juin 10:36

                @Claudec

                ***** en ramenant la population mondiale à moins d’un tiers de ce qu’elle est actuellement avant la fin du 21e siècle. *****


                Rien que celui là de programme est déjà bien suffisant pour être plus qu’inquiétant, parce qu’en guise diminution, les diminués on les connait déjà : le mâle blanc (surtout européens) surement pour laisser plus d’espace aux autres !

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 juin 18:13
                Merci pour l’article ! Cette année, il y a quand même un os dans le bouillon, les Occidentaux se battent entre eux !

                "Après avoir perdu la main au Moyen-Orient, s’être fait moucher par la Russie et la Chine sur le petit jeu des sanctions, voilà le vieil empire occidental qui se déchire de l’intérieur.

                Au début, les mesures protectionnistes prises par le président Trump étaient destinées à sanctionner la Chine. Seulement voilà, la Chine est devenue la première puissance mondiale. Elle a donc appelé Donald Trump, lui a listé les sanctions que la Chine prendrait en représailles si Washington mettait ses menaces à exécution. Et Trump s’est écrasé en accordant une « trêve » aux sanctions contre Pékin à la mi-mai. (...) 

                Mais il en va souvent ainsi avec les faibles. Faute d’avoir le dessus sur plus forts qu’eux, ils se vengent en tapant sur plus faibles. C’est ainsi que Trump vient de mettre ses menaces protectionnistes à exécution... contre les propres vassaux de son empire : l’Europe « unie », le Canada, le Mexique. C’est dire si le feu brûle à la maison impériale. (...)



                • Jean Roque Jean Roque 7 juin 18:18

                   
                   
                  « Devant la concrétisation de la liberté (la sociale démocratie), gogochon dépourvu de combat a alors réclamé l’égalité. Comme dans ‘La vie de Brian’ il a exigé que les hommes puissent faire des enfants, que tout le monde il soit beau et gentil (féminisation), que tous soient ‘français’ (l’immigré remplace l’ouvrier), et aient tout... formellement... en droit.
                  Dans ce subjectivisme diarrhéique, dans la branlette du gogochon, s’irréalise le Politique, à la grande satisfaction de l’oligarchie, qui donnera l’égalité pour tous... le RU ! »
                  Hégélien anonyme
                   


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 juin 18:35

                    Pour comprendre la panique de l’ Empire, il faut comprendre ce qui se passe du côté « de la route de la soie chinoise » et des organisations multiples qui se mettent en place « en Eurasie », pour court-circuiter le dollar, les sanctions américaines, et mettre en place un monde multipolaire ...

                    Organisations dont bien sûr, nos médias ne parlent pas :
                    - Organisation de coopération de Shanghai (OCS)
                    - Forum économique d’Astana
                    - Le CIPS (système de paiement transfrontalier interbancaire) de la Chine.
                    - L’EAEU Union économique eurasiatique.
                    - Le Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF), l’équivalent russe annuel de Davos.
                    - Le Forum de Shanghai
                    - La Nouvelle Banque de développement du BRICS (NDB),
                    - L’IRB, un projet participatif multinational de plusieurs trillions de dollars, s’étendant sur plusieurs décennies etc

                    " Nous en sommes là. Les élites occidentales ne peuvent que s’inquiéter lorsque les banques centrales de Chine, de Russie, d’Inde et de Turquie augmentent activement leur réserve d’or ; lorsque Moscou et Pékin discutent du lancement d’un système monétaire soutenu par l’or pour remplacer le dollar américain ; lorsque le FMI avertit que la dette de l’économie mondiale a atteint 237 trillions de dollars ; lorsque la Banque des règlements internationaux (BRI) avertit que, en plus de cela, il y a une dette supplémentaire incommensurable de 750 trillions de dollars en produits dérivés non remboursables.

                    Mahbubani déclare ce qui suit : « L’ère de la domination occidentale touche à sa fin ». Les élites occidentales, ajoute-t-il, » devraient se détourner de leurs guerres civiles intérieures et se concentrer sur les grands défis mondiaux « . Au lieu de cela, ils accentuent, de diverses manières, leur insignifiance et leur désintégration ».


                    • Yanleroc Yanleroc 7 juin 20:43

                      @Fifi Brind_acier,


                      ce monde multipolaire là n’ empêche en rien la venue du NWO, c’ était même prévu. serge Monast l’ avait révélé dans l’ aurore rouge, qui parle de l’ Internet comme le meilleur moyen de surveillance des masses, vs le savez !

                      « Ce »Libre-Echange" qui, en réalité, n’en est pas un car il est déjà contrôlé par nous tout au sommet de la hiérarchie économique, noyautons-le en « Trois Commissions Latérales » : [celle de l’Asie, celle de l’Amérique, celle de l’Europe]. Il nous apportera la discorde à l’intérieur des Etats-Nations par la hausse du chômage relié aux restructurations de nos Multinationales..."

                      Transférons lentement, mais sûrement, nos multinationales dans de nouveaux pays acquis à l’idée de « l’Economie de Marché », tels les pays de l’Est de l’Europe, en Russie et en Chine par exemple. Nous nous fichons bien, pour l’instant, si leur population représente ou non un vaste bassin de nouveaux consommateurs. Ce qui nous intéresse, c’est d’avoir accès, en premier lieu, à une « Main-d’œuvre-Esclave » (à bon marché et non syndiquée) que nous offrent ces pays et ceux du Tiers-monde. 
                      D’ailleurs, leurs gouvernements ne sont-ils pas mis en place par nous ? Ne font-ils pas appel à l’aide étrangère, et aux prêts de notre « Fond Monétaire International » et de notre « Banque Mondiale » ? Ces transferts offrent plusieurs avantages pour nous. 
                      Ils contribuent à entretenir ces nouvelles populations dans l’illusion d’une « Libération Economique », d’une « Liberté Politique » alors qu’en réalité, nous les dominerons par l’appétit du gain et un endettement dont ils ne pourront jamais s’acquitter. ".. s’ soir Fi !

                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 juin 07:46

                      @Yanleroc

                      Vous préférez la violence et les guerres occidentales comme gouvernance, plutôt que la paix et le respect du Droit International ?


                      Il y a plusieurs versions du capitalisme, je préfère la logique de paix à la logique de guerre. Et je crois que les peuples qui prennent « des bombes démocratiques » sur la tête sont du même avis...




                    • Yanleroc Yanleroc 8 juin 12:28

                      @Fifi Brind_acier, 

                      et même que si c’ était le communisme planétaire à la place du capitalisme, ils seraient d’ accord quand-même ! C’ est fou ! 

                      ’faudrait juste qu’ on puisse leur expliquer que c’ est mieux, 
                      que ça n’ avait jamais eu lieu, mais que c’ est justement cela qui est bien ! ( et hop, embrouillés..) 
                      ’soir Fi’

                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 juin 18:52

                      @Yanleroc

                      Personne ne vous empêche de faire de la pub pour le communisme !

                      L’ UPR s’occupe de rassembler pour la sortie de l’ UE de l’euro et de l’ OTAN. Dans l’état actuel de choses je ne crois pas que le communisme puisse rallier les 55% des électeurs qui ont voté non au référendum de 2005.

                      Les Communistes l’avaient compris quand ils ont rédigé le programme du CNR avec les Gaullistes. Le programme du CNR n’était pas un programme communiste, sinon, seuls la CGT et le PCF l’auraient signé.



                    • Croa Croa 8 juin 07:35
                      Le vautour est un animal placide et indolent. Les vautours sont des éboueurs de la nature et ce simple rôle satisfait à leurs ambitions plus que modestes.
                      Rien à voir avec le groupe Bilderberg qui sont eux de vrais salauds et des voleurs à l’appétit insatiable.
                      *
                       smiley LAISSEZ LES VAUTOURS TRANQUILLES  !  smiley

                      • cathy cathy 8 juin 07:56

                        Bonjour, vous dites :

                        Une guerre d’élimination contre la population mondiale a donc commencé.
                        La seule population qui diminue est la race blanche.

                        • BA 8 juin 08:36

                          Dans l’hebdomadaire PARIS-MATCH, publié le 27 octobre 1951, page 18, le journaliste pose la question :

                          « Que pensez-vous de la fédération européenne ? »

                          Le général Eisenhower répond :

                          « Rien ne pourrait nous être plus agréable que d’apprendre que les Etats d’Europe occidentale ont décidé de réunir dans une ville d’Europe – disons à Luxembourg – des délégués responsables, avec mandat de rédiger l’acte constitutionnel de l’Europe, de désigner la capitale de l’Europe, etc. et qu’à partir du 1er janvier, l’Europe occidentale fonctionnera comme fédération. Aucune décision ne pourrait mieux nous aider dans la tâche que nous poursuivons. »

                          En 1951, les Etats-Unis avaient décidé de créer une fédération européenne.

                          Les Etats-Unis l’avaient rêvé, Jean Monnet a commencé à le faire.

                          A propos de Jean Monnet :

                          Concernant les participants aux réunions du Groupe de Bilderberg, Jean Monnet est sur la septième page, à la dernière ligne :

                          http://fr.scribd.com/doc/169385510/Bilderberg-Group-Portraits

                          Sur la 41ème page, à la première ligne, nous pouvons voir la photo d’un certain George C. McGhee.

                          George McGhee a servi comme ambassadeur américain en Turquie en 1952-1953, où il a soutenu sa candidature réussie à l’adhésion à l’OTAN.
                          George McGhee a joué un rôle dans les relations américaines avec la République du Congo et la République dominicaine au début des années 1960.
                          De Novembre 1961 à Avril 1963, il a occupé le poste de sous-secrétaire d’État aux affaires étrangères, sous l’administration Kennedy.
                          George McGhee a été nommé ambassadeur en Allemagne de l’Ouest de 1963 à 1968.

                          https://en.wikipedia.org/wiki/George_C._McGhee

                          Une citation très importante :

                          « Je pense que vous pourriez dire, déclara un jour le diplomate américain George McGhee, que le traité de Rome, qui a créé le Marché commun, a été mûri pendant ces réunions de Bilderberg et aidé par le flot de nos discussions. »

                          Source :

                          « L’Europe sociale n’aura pas lieu », de François Denord et Antoine Schwartz, édition Raisons d’agir, page 40.


                          • zygzornifle zygzornifle 8 juin 08:48

                            Pour l’instant ils nichent a l’Élysée .....


                            • Emohtaryp Emohtaryp 8 juin 11:11

                               Association de malfaiteurs....


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès