• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Chamboulement complet de la connaissance du covid 19… une maladie du (...)

Chamboulement complet de la connaissance du covid 19… une maladie du sang étrangement proche du Sida 

Annonces du Président et nouvelles de l’étranger : rien de nouveau en France et chamboulement complet de la connaissance du covid 19…

Les dernières études venues d’Asie renforcent l’intérêtdu protocole Raoult face à une maladie du sang étrangement proche du Sida 

 France :

« JE VOUS ENFERME PENDANT UN MOIS MAIS JE VOUS INTERDIS DE VOUS SOIGNER »

 

La presse prépare le terrain : prolongement du confinement, fermeture des frontières, fermeture des écoles … Mais n’attendez rien de précis sur ce qui conditionne la sortie de crise : masques, tests et surtout droit à se soigner !

Le Président évoquera certainement les essais encourageants, il aura même un mot tendre pour Raoult, il nous appliquera qu’il faudra attendre encore quelques milliers de morts …

Avec un peu de chance nous communiquera-t-il en mai 2020 les résultats de l’étude randomisée lancée par ses congénères en mai 1940, sur l’utilité des divisions blindées dans les conflits militaires. Je plaisante…

Je suis pessimiste et je souhaite me tromper …

Rien sur ce que demandent les Français  : le droit redonné à nos médecins à soigner les malades avec l’azithromycine et l’hydroxychloroquine quand ils le jugent utile. Le Président devrait se réfugier derrière les comités Théodule . Ce droit a été retiré par le décret Véran de mars dernier et la décision de classer le Plaquénil comme substance vénéneuse en janvier 2020…

 

Ces décrets doivent disparaître !

Que dire des instructions officielles qui ont conduit à vider les cabinets médicaux et à remplir les morgues.

Nos médecins généralistes connaissent leurs patients et n’hésitent pas à prescrire l’azithromycine et d’autres molécules pour leurs patients à risques. Le petit tableau ci-dessous et plus encore les remontées des médecins devraient faire honte à ceux qui ne prévoient rien entre le doliprane et l’hôpital …

 

Depuis 60 ans ces mêmes médecins savent prescrire quand et comment le Plaquénil.

Le seul antibiotique limite la casse ! Associé à l’hydroxychloroquine il ferait tomber la mortalité au niveau d’une petite grippe…

Mais non, ils ne veulent pas faire confiance aux médecins ! Dans la lignée de la nullissime Roselyne Bachelot qui eut certes la bionne idée d’acheter des masques mais la très mauvaise d’empêcher les généralistes de vacciner. A cause d’elle en plusieurs mois, moins de 10% de la population était vaccinée dans des gymnases transformés en camps retranchés. Bazaine métamorphosée en Napoléon par la grâce de la presse. Heureusement pour nous, le virus avait disparu .

Sans réponse positive le massacre des innocents continuera dans les ehpads. Le marché noir de l’hoxydrochloroquine s’étendra comme celui des masques ffp2.

Les Français s’interrogeront donc sur la légitimité du confinement et plus encore sur son efficacité…

Après la désillusion les Français accepteront-ils de laisser crever leurs proches…

Les nouvelles de l’étranger ne sont pas bonnes :

En Italie le conseiller en chef de Macron confirme que notre stratégie était et reste dictée par la pénurie. En Asie les scientifiques confirment l’étrange parenté du Covid et du Vih du sida, le rôle régulatuer du système immunitaire par l’hydroxychloroquine sera intéressant.

Heureusement le Maghreb écoute Raoult

Les vérités italiennes du PR Delfraissy

Jean-François Delfraissy. L'immunologue français dirige le comité scientifique qui conseille Emmanuel Macron

Dès le 10 mars, jour de sa nomination il souhaitait le confinement mais il y a eu des tergisversations politiques.

La différence entre la France et l’Allemagne tient à notre très faible nombre de tests.

Dans les régions les plus touchées le nombre de personne immunisées est seulement de 10% et les anticorps tiennent peu de temps « C'est pourquoi notre comité ne recommande plus de licence immunitaire, une sorte de laissez-passer pour ceux qui ont eu une première infection."

Si le masque obligatoire pour tout le monde c’est qu'il n'y avait pas de masques en quantité suffisante pour tout le monde.

https://www.repubblica.it/cronaca/2020/04/12/news/coronavirus_infettivologo_macron-253823225/?ref=search

Etranger : chamboulement complet de la connaissance du virus

L’enjeu sera de s’équiper en appareil de purification sanguine.

 

Une nouvelle étude publiée par deux chercheurs de l’Université de Sichuan en Chine, remet en cause toutes nos croyances sur le COVID-19.

Les Pr Wenzhong Liu et Hualan Li ont en effet mis en évidence le fait que le Coronavirus ne serait pas un virus qui s’attaque au système respiratoire comme on le pensait jusqu’à présent, mais au système sanguin.

Les poumons des patients atteint du virus fonctionneraient normalement et c’est en fait la capacité des globules rouges à transporter l’oxygène qui serait affectée en bloquant le métabolisme de l’Heme qui capte l’oxygène.

Les effets sur les poumons qui sont identifiés sur les scanners seraient le résultat d’une réaction inflammatoire qui donnerait ces aspects sur les images. Cette théorie expliquerait aussi l’efficacité de la Chloroquine contre le virus.

Si cette étude se révèle vérifiée, l’usage des respirateurs artificiels s’avérerait complètement inutile. L’enjeu sera de s’équiper en appareil de purification sanguine.

A ce titre la FDA (Etats-unis) vient d’autoriser le traitement par recours aux appareils de purification sanguine.

https://www.linkedin.com/pulse/over-80-covid-patients-placed-ventilators-new-york-have-colangelo/?fbclid=IwAR1hnSWFBQoukx8HyZXbaAf5hxiUmFGM3hJ7EwQ0XPEj6V-3Bdp-hKN4R_I

Lorsque la flambée de COVID-19 a commencé, il était beaucoup question des respirateurs, notamment de leur nombre insuffisant. Récemment la discussion a changé d’orientation.

En effet, plus de 80% des patients COVID placés sous respirateurs à New York sont morts. Les experts rapportent que si 40% à 50% des patients souffrant de détresse respiratoire grave meurent sous ventilation, près de deux fois plus de patients COVID meurent en étant intubés sur un respirateur.

Les respirateurs sont utilisés dans les unités de soins intensifs des hôpitaux pour déplacer l'air dans et hors des poumons lorsque la respiration d'un patient est compromise. COVID attaque le système respiratoire et certains patients infectés ont du mal à respirer. Il y a quelques semaines, il était courant de placer les patients COVID sous respirateur pour les faire respirer et qu’ils y restent pendant 10-15 jours. En comparaison, les patients atteints de pneumonie bactérienne sont généralement placés sous respirateur pendant deux jours et la majorité récupèrent.

Les médecins avaient d’abord pensé que certains patients COVID développaient un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) et que la meilleure approche pour les traiter était la mise sous respirateur. Mais des médecins des soins intensifs se demandent aujourd’hui si le protocole de thérapie respiratoire standard pour le SDRA est la bonne approche pour traiter les patients atteints de pneumonie COVID et si la thérapie respiratoire ne fait pas plus de mal que de bien. Ces médecins demandent une révision des lignes directrices pour le traitement des patients COVID en Unité de soins intensifs. Le taux de saturation en oxygène normal est de 95% à 100%. Lorsque le taux de saturation en oxygène tombe en dessous de 93%, il est généralement considéré comme un signe d'hypoxie potentielle. Avant la pandémie de COVID, lorsque le niveau d'oxygène tombait en dessous de 93%, les médecins utilisaient généralement des dispositifs non invasifs tels que des masques à oxygène.

En mars, des médecins en Allemagne ont signalé que le COVID ne conduisait pas à un SDRA typique, que l'intubation entraînait des lésions pulmonaires supplémentaires et que, dans l'ensemble, le traitement n'avait pas beaucoup de succès. Luciano Gattinoni, MD, et ses collègues de l'Université médicale de Göttingen en Allemagne, se demandent si l'utilisation d'un respirateur fondé sur le protocole pour les patients atteints de COVID ne pourrait pas faire plus de mal que de bien. Ils ont suggéré qu'au lieu d'une pression expiratoire positive élevée, les médecins devraient peut-être utiliser la pression la plus basse possible et une ventilation douce pour minimiser les dommages aux poumons. Le Dr Gattinoni décrit deux variantes de COVID, le phénotype L et le phénotype H, chacune nécessitant des traitements différents.

La plupart des gens en ont pris conscience après avoir regardé une vidéo YouTube réalisée par le Dr Cameron Kyle-Sidell, un médecin de soins intensifs traitant des patients COVID au Maimonides Medical Center à New York (la vidéo est insérée dans l’article). Dans cette vidéo, il dit qu'après avoir traité de nombreux patients avec COVID, il a eu l’impression que le problème ne relevait pas d’une pneumonie typique ou d’un SDRA, mais d’un dysfonctionnement de l'oxygénation du sang. Les patients ont les mêmes symptômes que des personnes arrivant en haute altitude sans avoir eu le temps de s'adapter. Sur le plan clinique, ces symptômes relèvent davantage d’une maladie pulmonaire de décompression ou à un œdème pulmonaire à haute altitude (HAPE) qu'à un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA). Lorsqu'il a commencé à traiter des patients COVID à l'USI, Kyle-Sidell et ses collègues pensaient traiter une pneumonie, et ils ont suivi les protocoles en usage.

Il pense que la maladie pulmonaire COVID n'est pas une pneumonie et ne doit pas être traitée comme une pneumonie. C’est une maladie virale induite ressemblant au mal de haute altitude. C’est comme si des dizaines de milliers de personnes étaient dans un avion à 30 000 pieds et que la pression de la cabine était lentement relâchée et qu'elles étaient lentement privées d'oxygène. Il dit que ses patients ressemblent à des gens qui sont tombés au sommet de l’Everest sans avoir le temps de s'acclimater à l'altitude. Il dit que si les médecins continuent de traiter les patients comme s'ils souffraient d'une insuffisance respiratoire alors qu'ils souffrent réellement d'une insuffisance en oxygène, cela causera de grands dommages à des milliers de personnes. La méthode utilisée dans les hôpitaux peut endommager les poumons, et l'ARD que les médecins voient dans les hôpitaux du monde entier pourrait en fait être une lésion pulmonaire causée par les respirateurs

Traduction de Monique Plaza

 

Selon la FDA, le produit autorisé pour cette purification agit en réduisant la quantité de cytokines et d’autres médiateurs inflammatoires, à savoir « de petites protéines actives dans la circulation sanguine qui contrôlent la réponse immunitaire d’une cellule en filtrant le sang et en renvoyant le sang filtré au patient ».

« Les protéines qui sont retirées sont généralement élevées pendant les infections et peuvent être associées à une ‘’tempête de cytokines’’ qui se produit chez certains patients COVID-19, entraînant une inflammation sévère, un choc rapide et progressif, une insuffisance respiratoire, une défaillance organique et la mort », explique les médecin

 

Une combinaison de Sars et de Sida ; un bien étrange virus

Tous les éléments sur la parenté : 

https://pgibertie.com/2020/04/08/pourquoi-linserm-sabote-t-il-le-protocole-raoult-pour-privilegier-la-recherche-sur-les-antiviraux-du-sida-emmanuel-macron-et-linserm-nous-doivent-la-verite/

https://www.scmp.com/news/china/society/article/3079443/coronavirus-could-target-immune-system-targeting-protective

  • Des chercheurs en Chine et aux États-Unis constatent que le virus qui cause Covid-19 peut détruire les cellules T qui sont censées protéger le corps contre les envahisseurs nuisibles
  • Un médecin a déclaré que les inquiétudes grandissaient dans les milieux médicaux et que l'effet pourrait être similaire au VIH

 

Le coronavirus qui cause Covid-19 pourrait tuer les puissantes cellules immunitaires qui sont censées tuer le virus à la place, ont averti les scientifiques.

La découverte surprise, faite par une équipe de chercheurs de Shanghai et de New York, a coïncidé avec l'observation des médecins de première ligne que Covid-19 pourrait attaquer le système immunitaire humain et causer des dommages similaires à ceux trouvés chez les patients VIH.

Lu Lu, de l'Université Fudan à Shanghai, et Jang Shibo, du New York Blood Center, ont rejoint le virus vivant, officiellement connu sous le nom de Sars-CoV-2, sur des lignées cellulaires de lymphocytes T cultivées en laboratoire.

Les lymphocytes T, également connus sous le nom de cellules T, jouent un rôle central dans l'identification et l'élimination des envahisseurs étrangers dans le corps.

Ils le font en capturant une cellule infectée par un virus, en forant un trou dans sa membrane et en injectant des produits chimiques toxiques dans la cellule. Ces produits chimiques tuent alors le virus et la cellule infectée et les déchirent.

Un médecin, qui travaille dans un hôpital public traitant des patients de Covid-19 à Pékin, a déclaré que la découverte a ajouté un autre élément de preuve à une préoccupation croissante dans les milieux médicaux selon laquelle le coronavirus pourrait parfois se comporter comme certains des virus les plus notoires qui attaquent directement l'homme système immunitaire.

« De plus en plus de personnes le comparent au VIH », a expliqué le médecin qui a demandé à ne pas être nommé en raison de la sensibilité du problème.

En février, Chen Yongwen et ses collègues de l'Institut d'immunologie de l'APL ont publié un rapport clinique avertissant que le nombre de cellules T pourrait diminuer de manière significative chez les patients Covid-19, en particulier lorsqu'ils étaient âgés ou nécessitaient un traitement dans des unités de soins intensifs. Plus le nombre de lymphocytes T est faible, plus le risque de décès est élevé.

 

Cette observation a été confirmée plus tard par des examens d'autopsie sur plus de 20 patients, dont le système immunitaire a été presque complètement détruit, selon les rapports des médias continentaux.

Les médecins qui avaient vu les corps ont déclaré que les dommages aux organes internes étaient similaires à une combinaison de Sars et de Sida.

Le VIH peut se répliquer dans les cellules T et les transformer en usines pour générer plus de copies pour infecter d'autres cellules.

Mais Lu et Jiang n'ont observé aucune croissance du coronavirus après son entrée dans les cellules T, ce qui suggère que le virus et les cellules T pourraient finir par mourir ensemble.

L'étude soulève de nouvelles questions. Par exemple, le coronavirus peut exister pendant des semaines sur certains patients sans provoquer de symptômes. La façon dont il interagit avec les cellules T chez ces patients n'est pas claire.

Certains patients gravement malades ont également connu des tempêtes de cytokines, où le système immunitaire réagit de manière excessive et attaque les cellules saines.

 

 

Traitement : Pas de complications chez les patients traités à la Chloroquine Mise à jour : 12-04-2020 Les patients atteints de coronavirus et soumis au protocole à base de Chloroquine n’ont pas présenté de complications, a indiqué le Pr. Réda Mahiaoui, membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus.

Le traitement à la Chloroquine préconisé avec le Zithromax par le ministère de la Santé depuis le 23 mars dernier "a prouvé son efficacité et permis l’amélioration de l’état de santé des patients, selon les premières constatations", a déclaré Pr. Mahiaoui vendredi à la presse en marge de l’annonce du bilan quotidien de la pandémie du Coronavirus en Algérie.

De son côté, Pr. Nassima Achour, chef de service des maladies infectieuses d’El Kettar (Alger) a fait état du rétablissement total de 17 cas sur 42 traités à la Chloroquine.

Dans le même contexte, le membre du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus, Dr. Mohamed BekkatBerkani a évoqué "des cas de guérison parmi les malades traités à la Chloroquine".

Néanmoins, a-t-il estimé "il est encore tôt d’avancer un chiffre global car chaque cas nécessite au moins 10 jours de traitement". 

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière avait déclaré que le traitement de la Chloroquine donnait "des résultats encourageants" et qu’une étude nationale globale allait être présentée après l'administration de ce traitement à un plus grand nombre de malades". 


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • Le Sudiste Le Sudiste 13 avril 19:46

    C’est quoi ce torchon ?


    • Le Sudiste Le Sudiste 13 avril 19:47

      Alors ce qui m’a fait le plus rire au milieu du texte c’est ça :« Mise à jour : 12-04-2020 » Mdr


    • Super Cochon 14 avril 02:21

      @Le Sudiste
      .
      .
      Chez toi , lire n’est pas comprendre ! ........ à moins que tu préfères croire Macron qui nous explique que le 11 mai le Virus commencera à partir en vacance !
      .
      .

      Pourquoi Macron-Buzyn-Levy interdisent un traitement qui coûte 12 euros ?
      .
      .


    • Durand Durand 14 avril 11:32

      @Le Sudiste

      On avance... En réalité, même l’hydroxychloroquine est à proscrire car elle contribue et renforce des problèmes cardiaques surtout en association avec l’azithromycine qui elle aussi peut perturber le rythme cardiaque.

      Le meilleur des traitements semble donc être l’azythromycine + zinc (qui renforce le pouvoir antibacterien de l’antibiotique),... et dans le cas d’une intolérance aux macrolides, il semblerait qu’une simple tétracycline fasse également l’affaire (à confirmer).

      Vidéo à faire circuler chez vos médecins traitants :

      https://m.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=giyZvits7DU

      ...


    • Alibaba007 Alibaba007 14 avril 13:23

      @Durand "Vidéo à faire circuler chez vos médecins traitants :

      https://m.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=giyZvits7DU

      "

      Excellente vidéo et surtout à partir de 8m33 où il semblerait que le problème pourrait être traité très efficacement à l’aide d’un anti-inflammatoire combiné avec un antibiotique (Macrolide) 
      (mélange de Macron et de Génocide smiley oui je sais ...humour douteux )

      https://www.mediafire.com/file/l65cf03km6ufig6/covid-traitement-macrolide-c3g.rar/file

      L’autre lien fourni sous la vidéo
      http://www.agree-asso.fr/index.php/actualite/123-experiences-territoriales?fbclid=IwAR1mgHlDb97plpo6RCg6kJwhd9uZFrmXPoCc5us6Tl250LIKEaxwFSnuInE


    • Le Sudiste Le Sudiste 14 avril 14:15

      Salut,
      la première chose qui semble ne pas être bien comprise dans ces quatre mots « c’est quoi ce torchon »  c’est qu’il s’agit de la forme de cet article.
      Quand au « fond » concernant certaines caractéristiques du virus qui seraient similaires au HIV et qui semble être une révélation pour l’auteur, c’est quelque chose que j’ai lu y a au moins un mois.
      Je n’ai pas relayé ici la vidéo de Silvano Trotta même si je l’ai vue alors qu’elle avait moins d’un millier de vue, elle en a plus de 700 000, c’est très bien. Le passif de Silvano que l’on peut voir dans beaucoup de ses autres vidéos a fait la décision. S’il y a une vidéo à voir de Silvano c’est son interview de Massimo Mazzucco au sujet du documentaire de ce dernier « American moon ».

      Idem pour la vidéo de Epoch Times traduite par Fawkes News que j’ai vue sur son site au moment de sa publication, elle devait avoir 150 vues mais provient d’un média franchement partisan donc il faut un minimum de recul. Néanmoins cette vidéo donne aussi des sources et des explications sur le rapprochement avec le virus HIV (que certains disent d’ailleurs n’avoir jamais été isolé). Voilà cette vidéo à prendre donc avec des pincettes puisqu’elle accuse un peu facilement (à mon sens) la Chine d’être responsable de la diffusion du virus. C’est une hypothèse qui tient la route mais une hypothèse.
      Et ce n’est pas pour ce dernier fait que cette vidéo me dérange mais pour son affirmation que c’est bien le cas.
      Je me suis déjà expliqué dès le 1er mars sur le sujet avec un des multiples crétins avec qui j’ai le plaisir de parler ici.
      Ici encore le 14 mars. A voir non pour ma parole d’évangile mais pour les liens.


    • doctorix doctorix 14 avril 14:51

      Je n’ai nulle envie de commenter les délires du Sudiste, ils ne m’intéressent pas.
      Mais je remets mon commentaire déjà publié ailleurs, et je le remettrai sur tous les sujets traitant du coronavirus (des dizaines...)

      Mais qu’est-ce qu’il croit, ce connard de macron, avec son discours lénifiant d’hier soir ?

      Qu’il va pouvoir nous séquestrer jusqu’à la fin des temps ?

      Qu’il va pouvoir cacher les dégâts que la fourniture de masques pour toute la population aurait pu éviter ?

      Qu’il va pouvoir nous cacher que la chloroquine pourrait régler ce problème en deux semaines et trois coups de cuiller à pot ?

      Qu’il va pouvoir nous imposer un vaccin à deux balles, fabriqué à la va-vite sur le coin du gaz, sans contrôle d’efficacité et sans contrôle de toxicité ?

      Qu’il va pouvoir nous imposer la puce qui va avec, nous faire perdre l’accès à nos comptes en banque et nous empêcher de voyager si on n’est pas pucés ?

      Qu’il va pouvoir nous cacher que cette épidémie fait moins de morts que les grippes saisonnières de 2015 et 2018, malgré tous les efforts pour intégrer les morts des Ehpads (411 par jour en année ordinaire) ?

      Qu’il peut tout faire dans ce pays avec moins de 20% des inscrits pour l’élire ?

      Foutez moi tout ça dehors, avec toute son équipe, dont Castaner le mafieux marseillais repris de justesse, Le Drian le mort-vivant, Buzyn la pute des labos, Edouard Philippe le diabolique, Olivier Veran le médecin rénégat (on peut y ajouter la pute télévisuelle servile, Michel Cymes), Karine Lacombe , la multi stipendiée des labos, et tous ces journalistes de presse, de radio et de télévision qui ne sont que des putassiers.

      De l’air, bon sang, de l’air !

      Foutez-moi tout ça dehors à grands coups de pied au cul, du goudron et des plumes.

      « Les experts-médecins des conseils scientifiques chargés d’éclairer Emmanuel Macron pendant la crise du coronavirus ont touché 450.000 euros des firmes pharmaceutiques ces cinq dernières années. »

      https://www.les-crises.fr/118-000-euros-de-msd-116-000-euros-de-roche-faut-il-sinquieter-des-liens-entre-labos-et-conseils-scientifiques/

      Heureusement, Raoult a quitté la fine équipe de truands, bravo à lui pour son intégrité.

      ...


    • Le Sudiste Le Sudiste 14 avril 15:18

      @doctorix
      « les délires du Sudiste »

      Lesquels ? D’autant que s’il y en a plusieurs, il sera facile d’en citer ne serait-ce qu’un seul.


    • doctorix doctorix 14 avril 15:30

      @Durand

       En réalité, même l’hydroxychloroquine est à proscrire car elle contribue et renforce des problèmes cardiaques surtout en association avec l’azithromycine qui elle aussi peut perturber le rythme cardiaque.
      Vous avez bien appris votre leçon...
      En réalité les problème liés à cette association sont extrêmement rares, et peuvent être maîtrisés par une surveillance ECG, et c’est ce que fait Raoult.
      L’HCQ a été prescrit à 1 milliard de boites, et le zithromax à 8 millions d’exemplaires chaque mois aux USA.
      Sur la notice du Plaquenil, il n’était même pas fait mention du moindre problème cardiaque en association avec le zithromax. Voici les CI :

      • Hypersensibilité aux substances actives ou à l’un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.
      • Rétinopathies.
      • Allaitement (cf Fertilité/Grossesse/Allaitement).
      • Enfant de moins de 6 ans, en raison de la forme pharmaceutique non adaptée avant cet âge.
      • En cas d’association avec le citalopram, l’escitalopram, l’hydroxyzine, la dompéridone et la pipéraquine en raison du risque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointe (cf Mises en garde et Précautions d’emploi, Interactions)

      • Une mention spéciale vient d’être rajoutée dans l’urgence :
      • Information importante COVID-19 : la prescription et la délivrance en officine de Plaquenil sont autorisées en ville dans les indications de l’AMM  : polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux (discoïde et subaigu), lupus systémiques et lucites. Pour rappel, Plaquenil est soumis à prescription médicale (liste II) depuis janvier 2020.

        Pour la prise en charge des patients atteints de COVID-19, il est demandé de respecter les dernières recommandations du Haut Conseil de Santé Publique qui, en l’état des connaissances, préconise de réserver l’utilisation de Plaquenil le cas échéant exclusivement pour les patients pris en charge au sein des établissements de santé.



    • republicain 14 avril 16:36

      @Durand l’article ne dit pas le contraire merci pour la video


    • Le Sudiste Le Sudiste 14 avril 17:22

      Alors ? Rien ?

      Tout les arguments sont dans la terre plate ?

      Votre haine vous aveugle, vous vous trompez d’ennemi.

      Vous êtes pathétique, ça me désole.


    • doctorix doctorix 14 avril 18:17

      @Le Sudiste
      C’est pas ça.
      C’est que vous ne m’intéressez pas.


    • Le Sudiste Le Sudiste 14 avril 20:15

      @doctorix
      Le mieux dans ces cas là c’est de fermer sa bouche.


    • Durand Durand 15 avril 01:40

      @doctorix

      Premièrement, je ne suis pas médecin et je n’ai pas fait d’études en médecine. Je suis comme la majorité des commentateurs. Il se peut donc que je restitue de manière approximative ce que j’ai pu glaner dernièrement ça et là sur le web et dans mes relations avec plusieurs médecins dont un Pr. en orl. Je ne crois pas que ces pages et ces articles ne soient réservés qu’au personnel médical et si quelques propos écorchent votre immense savoir, vous voir monter sur vos grand chevaux n’est pas très flatteur...

      Ensuite, vous affirmez beaucoup de choses sans preuve scientifiques acceptables et vous manquez à un devoir de réserve comme n’importe quel profane en la matière. Finalement, je vous trouve très ordinaire.

      Pour ce qui me concerne et aussi longtemps que le bon diagnostic et le bon traitement n’auront pas fait consensus, je m’abstiendrai de tout emportement irrationnel contre/pour les uns ou les autres. Je soutiens le Pr Raoult, comme je soutiens l’ensemble du corps médical mondial et je suis très confiant dans la puissance du cerveau médical global : les solutions sont en train d’émerger et chacun y aura pris sa part.

      Concernant les pourritures incultes et criminelles qui nous gouvernent, je n’ai pas attendu le covid pour les combattre mais souffrez qu’en ces temps de pandémie et d’insécurité majeure, je fasse en sorte d’éviter de tout mélanger pour me consacrer uniquement à essayer d’y voir clair parmi les positions encore contradictoires de scientifiques pour lesquels j’ai la plus haute estime et vis-à-vis desquels le pragmatisme, l’humilité et le respect me semblent appropriés.


    • babelouest babelouest 15 avril 12:48

      @Super Cochon
      « Pas assez chère, mon fils » , cela me rappelle une certaine pub....


    • ASTERIX 15 avril 16:50

      @Le Sudiste
      LE FANFARON EMPEREUR DE FRANCE est un cynique menteur incompétent
      de lui et philippe de sanquer ou veran QUI MENT LE PLUS LUI §§§§§


    • vesjem vesjem 19 avril 15:33

      @Le Sudiste
      au lieu de divaguer, ouvre le lien ’gibertie" dans l’article



    • izarn izarn 19 avril 18:27

      @Durand
      En effet chez les cardiaques...
      Mais putain de bordel, ca fait des mois que le Dr Raoult dit la même chose !
      A croire que le corona ne s’adresse qu’aux cardiaques !
      « On est chez les fous ! »
      (Op cit Didier Raoult)
      Putain vous faites tous chier avec vos remarques de lobotomisés !


    • photon photon 14 avril 01:10

      Article intéressant confirmant ce qui a également été dit dans d’autres études en disant que ce virus est une combinaison du Sars et du HIV.
      Ce lien avec le HIV semble expliquer l’acharnement « anti-chloroquine » car certains pensent sans doute que ce qui soigne le HIV soignera le COVID19.
      C’est toutefois un raccourci médical qui ne fonctionne pas vu les résultats des mandarins parisiens qui appliquent les recettes gouvernementales issues du Big Pharma (grands labos +Inserm) et qui ont un taux de mortalité abominable...


      • izarn izarn 14 avril 14:28

        @photon
        Mais arretez de raconter n’importe quoi !
        Le HIV s’attaque à l’ADN dans le noyau de la cellule, ce qui contourne le système immunitaire. C’est un retrovirus qui utilise une enzyme ; la transcriptase inverse. D’ou son nom.
        Un virus s’attaque à l’ARN, qui est une copie de l’ADN par la transcriptase. Et là le système immunitaire peut agir, heureusement, c’est pourquoi il existe des remèdes et des vaccins !
        Que le virus puisse s’attaquer aux lymphocites T : La preuve ? De toute manière il ne s’agit pas de déterioration de l’ADN, encore rien à voir avec le HIV.
        Qui nous dit, que c’est exactement la même chose qu’avec n’importe quel virus bénin ?
        La vérité c’est qu’à 99% des cas le système immunitaire s’en sort très bien. Ce qui n’a AUCUN RAPPORT AVEC LE SIDA. Ou le système immunitaire ne parvient pas à le juguler dans 99% des cas ! OK ?
        La vérité c’est que le taux de léthalité du covid-19 est faible, du même ordre que celui de la grippe A.
        Il n’y qu’à voir sa faible inocuité partout dans le monde, sauf dans les pays occidentaux, en excluant les pays de l’est et la Russie.
        Qu’il y a une énorme propagande sur le sujet destinée à faire peur aux populations.
        l’OMS ment (Encore ! Comme le GIEC d’ailleurs...) ; ce n’est pas une pandémie, hors Occident, c’est une épidémie minime et sans importance particulière.
        Trés mauvais article.


      • republicain 14 avril 16:38

        @izarn sivous saviez qui m’a laché ces infos vous auriez un autre regard


      • Le Sudiste Le Sudiste 14 avril 17:36

        @republicain
        « si vous saviez qui m’a laché ces infos vous auriez un autre regard »
        Ca m’intéresse d’avoir un autre regard.
        Donnez nous vos sources. Ou plutôt expliquez nous puisqu’il n’y en a pas.
        Mes « sources » à moi, militaires, me donne un confinement jusqu’au 30 juin. Je leur donne une crédibilité aujourd’hui ? Non. Mais je me trompe peut être.
        Quelles sont vos sources ?


      • Cyrus L’ Hermite (IX) 14 avril 19:11

        @l’ hermite 

        RIP clojac smiley


      • Eric F Eric F 16 avril 19:13

        @izarn
        « ce n’est pas une pandémie, hors Occident, c’est une épidémie minime et sans importance particulière »
        pour une épidémie minime comme vous dites, la Chine a quand même mis plusieurs régions en état de siège et arrêté plusieurs semaine une partie du pays. En outre, le confinement a été appliqué dans différents pays du monde entier, comme l’Inde, l’Angola, l’Argentine, etc, dans certaines villes comme Moscou, etc.
        L’occident trace et compte les victimes avec sans doute plus de précision, et il existe peut-être aussi des prédispositions (à identifier), par exemple liées à la surmédication, au régime alimentaire...


      • vesjem vesjem 19 avril 15:34

        @photon
        très juste !


      • izarn izarn 19 avril 18:31

        @republicain
        Hé bien révélez vos sources...


      • Cyrus L’ Hermite (IX) 14 avril 02:15

        @L’ Hermite (IX)
        partager la planete ? = ton concept de nation associé qui me parait interressant a creuser , mais vu le fiasco de l’ europe il fa faloir sacrement redefinir le truc smiley


      • goc goc 14 avril 05:31

        S’il s’avère que ce virus est un mélange SRA et VIH, cela explique sa très faible capacité à muter, et surtout cela sème le doute quand à son origine « naturelle ».

        sinon je reprend des propos lus quelque part, et que j’ai trouvé très intéressant, à savoir :

        puisque les hautes instances médicales exigent un test plus complet concernant la Chloroquine, il y a un moyen très simple de connaitre son efficacité, l suffit de savoir si les patients sous traitement de chloroquine pour des affections autres que le coronavirus, ont justement été infecté gravement, voir en sont morts. S’il n’y a aucun cas de décès chez ces gens-là alors on peut affirmer que la voie « chloroquine » est une voie sérieuse..


        • leypanou 14 avril 08:42

          @goc
          et surtout cela sème le doute quand à son origine « naturelle » 

           : lisez cet article du Dr Pekova, biologiste moléculaire et généticienne qui va dans ce sens.
          Pour elle, ce virus a peu de chance d’être naturel.


        • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 14 avril 10:36

          @leypanou

          Il y a beaucoup de probabilités que ce virus soit issu d’une manipulation de labo, probablement militaire, d’où la panique mondiale du confinement.


        • izarn izarn 14 avril 14:38

          @goc
          Il est strictement IMPOSSIBLE qu’un virus soit à la fois un retro virus !
          Par contre il est possible que les procédés d’oxygénations utilisisés soient inadaptés, et qu’il vaille mieux utiliser les méthodes utilisée en cas de chute brutale de pression atmosphérique, ou de décompression lors d’une plongée sous-marine...
          Pour démolir ces ragots c’est simple :
          Prise de sang : Y a t’il du corona dans les globules rouges ?
          Non ?
          Alors fake !


        • leypanou 14 avril 15:49

          @izarn
          il est possible que les procédés d’oxygénations utilisisés soient inadaptés 

           : inadaptés ? çà tue les gens au lieu de les sauver.
          Lisez ici.
          Cela étant, ceux qui croient à 100% à la fiabilité des tests PCR sont aussi à coté de la plaque, mais c’est moins grave que l’utilisation des ventilateurs.


        • doctorix doctorix 14 avril 16:15

          @leypanou
          Les symptômes observés sont très inhabituels pour une pneumonie.
          En fait, les gens semblent manquer d’O2 alors que leur sang est saturé.
          La réponse pourrait être dans des micro-embolies artérielles créées par le virus.
          Il suffirait donc de traiter les patients avec de l’héparine (ou d’autres anti-coagulants).
          Trois médecins généralistes de terrain (les meilleurs...) ont d’ailleurs proposé un traitement à base d’azithtomycine, de zinc (indispensable) et d’héparine. Ils auraient bien voulu ajouter l’HCQ mais on n’en trouve pas (pas plus que de masques).


        • leypanou 14 avril 16:24

          @doctorix
          ce qui est grave à mon avis c’est que des médecins avec leur niveau de connaissance font quelque chose sensés sauver des malades alors que çà les tue.
          HS je viens de regarder l’histoire du traitement de la malaria via un docu de France24 : c’est scandaleux (étude arrêtée, document supprimé, bourse de l’étudiant arrêtée, interdiction de vente en France, vous devez être au courant je pense, artemisia annua/afra). ; heureusement qu’il y a encore des gens très valables en France et l’étude a pu être terminée.


        • republicain 14 avril 17:07

          @izarn cessez de prendre les autres pour des cons il peut y avoir du corona dans le sang


        • izarn izarn 19 avril 18:32

          @leypanou
          Pour une fois vous n’allez pas m’accuser d’etre prudent !
           smiley


        • vesjem vesjem 19 avril 18:33

          @goc
          je crois que c’est le Pr Raoult qui a déclaré justement qu’il y avait peu ou pas (?) de cas de contamination chez les gens traités en permanence à la chloroquine


        • dscheffes 14 avril 08:00

          Vous roulez pour qui ?

          Votre article est un ramassis de c.......s sans AUCun fondement scientifique !!!


          • izarn izarn 14 avril 14:45

            @dscheffes
            Absolument !
            Ragot délirant : C’est la ou on apprendrait qu’une prise de sang permet de tester la présence d’un corona virus !
             smiley
            Alors qu’on fait un test de crachat...
            Ainsi le corona se propagerait aussi par le sang ?
             smiley
            On est chez les DINGUES !


          • doctorix doctorix 14 avril 16:17

            @dscheffes
            Personne ne comprend ce que c’est, mais vous, vous savez ce que ça n’est pas.
            Prix Nobel en vue.


          • Emohtaryp Emohtaryp 14 avril 16:38

            @dscheffes

            Allez Cymes, sort de ce pauvre corps....


          • republicain 14 avril 16:50

            @izarn vos raccourcis méprisants sont inadmissibles, tous les arguments renvoient à des revues scientifiques. De plus il ya du corona dans le sang dans les cas très sévères en réanimation 


          • republicain 14 avril 17:08

            @izarn vos idioties ne font rire que vous : il peut y avoir du corona ds le sang et ds les selles 


          • republicain 14 avril 17:18

            @dscheffes Il vous suffit de lire les articles scientifiques mis en liens... Votre réaction est digne de l’Inquisition Argumentez avec des articles scientifiques pas avec votre mépris


          • izarn izarn 19 avril 18:37

            @republicain
            Ecoutez, je vous parle de corona actif, pas de bribes d’ARN qu’on retrouve...
            On n’est pas dans la police scientifique, c’est pas parceque vous retrouvez de l’ARN que le corona est toujours vivant !
             smiley


          • Fatiguée de ces articles qui se braquent sur le virus sans analyser l’ensemble du système, humain et environnemental qui l’a généré. Et Raoult par ci et le nombre de morts par là. Très peu d’articles de fond. Non, comme d’habitude on se penche sur la surface des choses sachant qu’après cette crise une autre surviendra encore plus forte.


            • ZXSpect ZXSpect 14 avril 08:48

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              .

              Et que dire de certains commentaires !

              .

              Mélusine ou la Robe de Saphir. 13 avril 11:41

              « Etre confiné à la Réunion...c’est comme être réunis dans un cercueil. »

              https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/a-la-reunion-seuls-les-morts-223256#forum5728438

               smiley


            • julius 1ER 14 avril 09:03

              Cet article c’est du grand n’importe quoi .... j’allais dire du Rémi Gaillard !!!

              si l’auteur le connaît bien sûr !!!


              • republicain 14 avril 18:39

                @julius 1ER  expliquez argumentez....


              • troletbuse troletbuse 14 avril 09:21

                D’après les larves merdiatiques, je pense que le freluquet n’a pas abordé dans son enfumage la question des traitements. Je me demande même pourquoi il s’est déplacé à Marseille voir Raoult. Juste de la com comme d’hab.

                A première vue, il a expliqué aux Françsis tous les désagréments du confinement alors que les Français s’en sont aperçus eux-mêmes. C’est du remplissage, du blabla. Il s’est apitoyer sur tous les métiers des Riens.

                Mais il garde sa ligne politique : migrants, lutte contre les automobilistes, aides à l’Afrique, faire crever les artisans et commerçants en continuant la fermeture afin que les grands groupes de la malbouffe récupèrent la clientèle. Il a beaucoup dit des banalités et leurs contraires. Un bon cabotin.

                Parler 1/2 heure pour ne rien dire, c’est bien de l’enfumage.

                Tout va changer mais je continue ma politique désastreuse.


                • Et hop ! Et hop ! 19 avril 21:14

                  @troletbuse : «  Je me demande même pourquoi il s’est déplacé à Marseille voir Raoult. »

                  Brizitte Macron est venue voir sa fille qui est positive covid19 et qui s’est fait hospitalisée à Marseille chez Raoult.

                  Et peut-être que Macron est venu s’assurer que, si, lui aussi...., il pourrait se faire soigner par lui.


                • zygzornifle zygzornifle 14 avril 09:50

                  En fait on ne sait pas , on ne sait rien et on suppute .....


                  • izarn izarn 14 avril 14:48

                    @zygzornifle
                    Si vous ne savez pas, c’est que vous regardez trop la télé...


                  • zygzornifle zygzornifle 14 avril 16:39

                    @izarn

                     Je ne regarde pas la télé c’est elle qui m’observe .... 


                  • babelouest babelouest 14 avril 10:02

                    Bah ! Je suis toujours là...

                    Je me souviens il y a 5 ou 6 ans d’être allé à pied chez le toubib parce que je me sentais fatigué, et que je toussais un peu. Il me teste, taux d’oxygène (l’article parle de taux normaux entre 95 et 100%) 84% ! Il a appelé directement une ambulance, direction les urgences depuis le cabinet. J’ai passé une dizaine de jours avec un apport d’oxygène sans intubation, ET des antibiotiques par voie parentérale.

                    .

                    Je ne vous souhaite pas de subir un dosage d’oxygène dans les globules sanguins, cela se fait avec une longue aiguille directement dans l’artère du poignet — surtout quand l’infirmière rate le geste et doit recommencer !

                    .

                    Je pense que cet article apporte des idées intéressantes, qui expliquent beaucoup de choses.


                    • troletbuse troletbuse 14 avril 10:27

                      @babelouest
                      Ca y est. On a trouvé.Tu es le patient 0 du coronavirus. Attention à la réclusion à perpète.  smiley


                    • Durand Durand 14 avril 11:43

                      @républicain

                      Merci pour cet article qui va dans le bon sens, le sens des esprits libres qui savent dire « non ! » et qui savent aussi abandonner les critique faciles – notamment du Pr Raoult qui est lui aussi un esprit libre, même s’il n’a qu’à moitié raison – au profit de la recherche de véritables solutions. Votre article va dans le même sens que les derniers articles de Bernard Dugué sur ces pages.


                      • ggo56 14 avril 12:03

                        Personne ne parle d’Hemarina

                        avec une solution pour oxygéner le sang a base de vers marins. L’essai contre le Covid a été annulé, comme par hasard, un Levy’s de forme ???


                        • jjwaDal jjwaDal 14 avril 13:12

                          Comme disait un généraliste ; « Je ne peux pas les tester, je ne peux pas leur prescrire de masques et je ne peux les soigner »...

                          Une petite odeur dans l’air, quand même. Non ?...


                          • izarn izarn 14 avril 14:50

                            @jjwaDal
                            Ceux qui donnent ces ordres sont des criminels, non ?


                          • njama njama 14 avril 15:49

                            pour info Pr Raoult 14 avril 2020 (résumé par Emma Khan sur l’AIMSIB d’après vidéo IHU Marseille 11’52 https://www.mediterranee-infection.com/coronavirus-recul-de-lepidemie-a-marseille/

                            Épidémie en train de disparaître à Marseille
                            On a eu jusqu’à 368 cas positifs par jour et maintenant on est à 60-80 par jour.
                            Surtout chez les asymptomatiques : on note diminution des cas positifs.
                            Possible donc qu’épidémie disparaisse au printemps, on ne sait pas pourquoi mais c’est banal pour les maladies respiratoires
                            Pour l’instant, pas d’incidence sur la mortalité à l’inverse de ce qu’il s’est passé en 1997, 2009 ; 2017 avec la grippe et autres infections respiratoires.
                            Traitement : à l’IHU, il y a la plus grande série mondiale.
                            76 000 sérums testés de 32 000 patients, dont 2086 positifs.

                            2600 traités hydroxychloroquine et azithromycine : mortalité inférieure à 0,5%
                            Cette thérapeutique se répand
                            Institut de sondage Cermo montre que AZT utilisé dans 50% des cas et OHC dans 44% des cas : adoptés par praticiens car ça marche
                            Publi remdesivir : aucun comparateur ni historique, ni placebo ! On note 60% d’effets secondaires, donc utilisable que chez formes graves, sinon ne sert à rien ! Cette publi permettra de suivre les fluctuations des actions Gilead (fabricant du Remdesivir)

                            Kaletra aussi totalement inefficace (étude publiée)
                            Les antiviraux auront activité modeste (formes graves, il n’y a plus de virus ou très peu !)

                            Toxicité OHC et Azithromycine
                            Cardiologie, des patients n’ont pas été traités car déconseillé par les cardiologues (très peu), sur les 2600 traités, il n’y a eu aucun problème.

                            Mortalité des pays riches est supérieure aux pays peu médicalisés : en France lutte contre utilisation médicaments peu coûteux est peut-être responsable de ces taux de mortalité. La mortalité à Marseille est plus basse qu’ailleurs : est-ce dû à l’utilisation de médicaments anciens et peu chers ?


                            • leypanou 14 avril 16:15

                              @njama
                              en France lutte contre utilisation médicaments peu coûteux est peut-être responsable de ces taux de mortalité 

                               : tous les médecins -et il y en a, même associé avec du zinc par exemple ici- qui ont traité le covid via l’HCQ et qui ont guéri leurs patients ne diront pas peut-être.
                              Bref, une fois de plus, en France, on est à côté de la plaque.


                            • Olivier 14 avril 16:44

                              Bon article.

                              J’ai entendu des rumeurs selon lesquelles le COVID contiendrait des séquences à la fois du SRAS et du HIV, ce qui serait impossible sans intervention artificielle. Toute cette affaire du COVID est des plus suspectes : le refus d’utiliser la chloroquine en France (pourtant recommandée aux USA, au Brésil, et dans de nombreux pays) montre surtout la volonté de rendre la crise la plus destructrice possible pour l’économie du pays. 


                              • Eric F Eric F 16 avril 21:05

                                @Olivier
                                « J’ai entendu des rumeurs selon lesquelles le COVID contiendrait des séquences à la fois du SRAS et du HIV »
                                Il s’agit bien de « rumeurs », dont on connait l’origine : des chercheurs indiens ont cru identifier des séquences du HIV dans le génome du coronavirus (cousin de celui du SRAS). Le génome du coronavirus a été cartographié par les Chinois et dans différents pays de manière publique, il n’y a rien de secret, et il s’avère qu’il existe des séquences qui se retrouvent dans un grand nombre de virus
                                Référence : https://www.armstrongeconomics.com/international-news/disease/coronavirus-hiv-the-truth/
                                extrait :  The same sequence also appears in a virus that infects Streptococcus (spherical bacteria), which is of a rat virus in origin. They also appear in what is known as an “acute bee paralysis virus.”

                                C’est tout à fait pareil chez les mammifères : on trouvera dans le génome du chat des séquences qu’on retrouve aussi dans celui de la belette et du lapin, sans que le chat soit pour autant un montage de laboratoire entre la belette et le petit lapin (exemple tiré de Lafontaine smiley


                              • vesjem vesjem 19 avril 19:00

                                @Eric F

                                d’après le Pr Montagner, qui est je crois, un éminent spécialiste dans l’étude du séquençage de l’ARN des virus, il est impossible de trouver 4 bouts d’ARN du VIH dans le COVID-19 (en 4 endroits différents), sans manipulations humaine ;
                                je ne crois pas savoir que tu aies décroché le nobel à un moment de tes études ; si ?


                              • Et hop ! Et hop ! 19 avril 21:24

                                @vesjem

                                Effectivement, ce ne sont pas des rumeurs.

                                Le Pr Montagnier ajoute qu’il a été observé que les séquences d’ARN du VIH se dégradaient, et que cela faisait perdre au covid19 sa virulence.

                                Donc l’épidémie va s’arrêter toute seule sans risque de retour,
                                et dans deux mois la vaccination ne servira plus à rien.

                                Du coup, il y a eu un déchaînement de haine des suppôts de la vaccination.


                              • republicain 14 avril 16:51

                                Réponses à Izarn

                                il y a du corona dans le sang qd les malades sont en réanimation stade très sévère 


                                • Olivier 14 avril 16:51

                                  En complément, un étude chinoise recommandant dés le 13 mars dernier l’utilisation de la chloroquine (PS : A transmettre au monsieur Bla-Bla qui sévit à l’Elysée)

                                  https://mmrjournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/s40779-020-00240-0


                                  • Et hop ! Et hop ! 19 avril 21:27

                                    @Olivier

                                    Le prix très bas de la chloroquine en fait un médicament dangereux pour ... les actionnaires.


                                  • republicain 14 avril 16:59

                                    @izarn cessez de prendre les autres pour des cons  le virus s’attaque aux T

                                    https://www.nature.com/articles/s41423-020-0424-9 pour Izarn « in Macron we trust »


                                    • republicain 14 avril 17:16

                                      le nouveau coronavirus peut s’attaquer au système immunitaire et causer des dégâts similaires au VIH mais ce n’est pas le VIH . En lisant certains commentaires j’ai le sentiment que ces données factuelles inhabituelles entraînent chez certain un blocage des neurones .  Alors c ’est le déluge de mépris : il confond tout ! Izarn a des certitudes qui me désolent ...


                                      • Dr Destouches Dr Destouches 14 avril 18:48

                                        Je rappelle que le VIH n’existe pas

                                        Il n’a jamais été isolé chez un patient atteint du SIDA ,même au stade terminal

                                        Le SIDA est un empoisonnement par des drogues et médicaments

                                        Le test du SIDA ne vaux rien 

                                        Il est positif chez 100% de la population ,si non dilué ???

                                        C’est pourquoi il est utilisé après une dilution de 300 fois !!!!!!!


                                        Le virus du SIDA n’existe pas. C’est la déclaration de 2000 virologistes,dont le prix Nobel Kary Mullis ,inventeur de la PCR
                                        2000 conspirationistes ????????

                                        The HIV Hoax : 2000 Virologists cannot be wrong – December 9, 2014

                                        • Eric F Eric F 16 avril 20:38

                                          Le fait que l’hydroxychloroquine ait été classé « avec prescription » au lieu d’être en vente libre n’est absolument pas un obstacle pour que les praticiens le prescrive, du reste certains d’entre eux le font.

                                          C’est la seconde directive que vous citez, celle qui donne la priorité à l’utilisation en hôpital, qui est effectivement à supprimer, tout en maintenant la nécessité de l’utilisation sous contrôle médical, vu le dosage élevé (il y a des contre indications).

                                          Concernant le thème général de l’article, le Coronavirus différe sur à peu près tous les points du HIV : ce n’est pas la même famille de virus, le mode de contamination est totalement différent, ses effets sur le système immunitaire sont opposés (il ne supprime pas les défenses immunitaires, mais tend parfois à s’emballer), il guérit le plus souvent spontanément. Il commence presque systématiquement par une maladie respiratoire et peut parfois mais pas toujours provoquer des micro-thromboses dans les cas graves.

                                          Alors cochez les cases, à part être un virus, quasiment rien !


                                          • republicain 18 avril 16:36

                                            @Eric F il peut supprimer les défenses immunitaires


                                          • republicain 18 avril 16:42

                                            @Eric F 

                                            On croit que le Coronavirus diffère sur à peu près tous les points du HIV : ce n’est pas la même famille de virus,On ne le retrouve pas dans le sang. le mode de contamination est totalement différent, ses effets sur le système immunitaire sont opposés (il ne supprime pas les défenses immunitaires, mais tend parfois à s’emballer), il guérit le plus souvent spontanément. Ces certitudes posent questions dans un certain nombre de cas .

                                            Les manifestions du Covid 19 ne sont pas toutes celles de la grippe ou du SRAS, elles rappellent autre chose

                                            Les Pr Wenzhong Liu et Hualan Li ont en effet mis en évidence le fait que le Coronavirus ne serait pas un virus qui s’attaque au système respiratoire comme on le pensait jusqu’à présent, mais au système sanguin.

                                            Les poumons des patients atteint du virus fonctionneraient normalement et c’est en fait la capacité des globules rouges à transporter l’oxygène qui serait affectée en bloquant le métabolisme de l’Heme qui capte l’oxygène.

                                            Si cette étude se révèle vérifiée, l’usage des respirateurs artificiels s’avérerait complètement inutile. L’enjeu sera de s’équiper en appareil de purification sanguine.

                                            Des chercheurs en Chine et aux États-Unis constatent que le virus qui cause Covid-19 peut détruire les cellules T qui sont censées protéger le corps contre les envahisseurs nuisibles , donc attaquer le système immunitaire .

                                            Le VIH peut se répliquer dans les cellules T et les transformer en usines pour générer plus de copies pour infecter d’autres cellules.

                                            Mais Lu et Jiang n’ont observé aucune croissance du coronavirus après son entrée dans les cellules T, ce qui suggère que le virus et les cellules T pourraient finir par mourir ensemble.

                                            L’étude soulève de nouvelles questions. Par exemple, le coronavirus peut exister pendant des semaines sur certains patients sans provoquer de symptômes. La façon dont il interagit avec les cellules T chez ces patients n’est pas claire.


                                          • SamAgora95 SamAgora95 19 avril 12:01

                                            Je me demande si au finale ça ne serait pas une tentative de débarrasser l’humanité du VIH en l’immunisant de force à travers le COVID-19.

                                            A l’avenir il faudra surveiller les statistiques liées au VIH.


                                            • BA 19 avril 13:04

                                              Sur le site de l’INSEE, on trouve le nombre de morts en France, quelle que soit la cause de la mort :


                                              - la courbe jaune, c’est l’évolution des décès en France du 1er mars au 6 avril 2020

                                              - la courbe rouge, c’est l’évolution des décès en France du 1er mars au 6 avril 2019

                                              - la courbe bleue, c’est l’évolution des décès en France du 1er mars au 6 avril 2018


                                              Allo, Macron ? Pourquoi tu tousses  ?

                                              https://www.insee.fr/fr/information/4470857


                                              • vesjem vesjem 19 avril 15:21

                                                merci l’auteur

                                                l’article "gibertie est excellent


                                                • Deux saloperies issues de manipulations en laboratoire, l’une pour exterminer les noirs d’Afrique du sud (le VIH), l’autre les vieux (le covid)... Il n’y a rien de naturel puisque ces virus complexes sont issu de l’essor de la chimie. Ils seraient spontanée, c’est depuis l’antiquité qu’ils séviraient (peste, cholera etc.)...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité