• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Cheminots, service public, le geste d’un homme d’honneur et (...)

Cheminots, service public, le geste d’un homme d’honneur et l’ignoble tweet d’un homme d’horreur

Six mois après "les paradoxes du glyphosate", au bout d'un reposant silence, voici un retour en chroniques.

 

Samedi 24 mars 2018 

Mouvements sociaux, réforme de la SNCF 

 

Les réponses des Français.es (ça évite une répétition digne des discours électoraux) aux enquêtes concernant les projets syndicaux de grève à la SNCF et la manifestation du 23 mars sont, en première lecture, plutôt contradictoires.

Ce paradoxe l'est moins qu'il n'y paraît... 

 

Il est patent que ce gouvernement, disons que le grand chef Jupiter, s’assoit trop facilement sur les considérations sociales et fédère donc des mécontentements qui s'expriment en soutien des actions syndicales et que récupèrent très bien les Wauquiez, Mélenchon et Le Pen. Mais, surtout, c'est l'attachement au SERVICE PUBLIC que nos concitoyens manifestent. Ils comprennent la nécessité de réforme ; ils sont même plutôt d'accord avec une évolution du statut des cheminots (sur ce plan, il est clair que les questions posées ne permettent pas de segmenter les catégories d'emplois et de servitudes et donc les nuances de l'opinion publique vis-à-vis de ce qui est envisagé par le Pouvoir).

 

Pour le moment, la SNCF est LE MARQUEUR des inquiétudes car c'est un des modèles du service public et son bon fonctionnement est l'une des conditions de l'ÉGALITÉ DES TERRITOIRES... Sur ce point, le Premier Ministre semble l'avoir compris qui ne parle plus de la suppression des "petites" lignes considérées par M. Spinetta comme "non rentables"... Alors que leur faible fréquentation s'explique aussi et justement par leur abandon technologique au profit des radiales et de la "grande vitesse". 

Il appartient maintenant aux syndicats de se garder la sympathie du public... et donc de trouver les limites des "mouvements sociaux" qui affectent la vie des gens, notamment des travailleurs... 

 

Lundi 26 mars 2018 

Arnaud Beltrame, Rémi Fraisse et le tweet ignoble de Stéphane Poussier.

 

Stéphane Poussier est exclu de La France Insoumise, lui qui fut son candidat lors des dernières législatives. Il est vrai que son propos tweeté était ignoble ; il prendra son pied autrement, et déjà devra s'expliquer devant la Justice. 

Cela dit, ce qui sous-tendait sa réaction, ou du moins ce qui en était l'alibi, était l'évocation de la mort de Rémi Fraisse à Sivens.

 

Personne ne peut se réjouir de cette mort à Sivens. Qui a peut être en outre été assez atroce durant quelques minutes... D'autant, a-t-on tout de suite dit à l'époque, que Rémi Fraisse n'était pas un boutefeu, plutôt un écolo pacifiste.

 

Mais, à la différence de ce qui vient de se passer à Trèbes où l'officier de gendarmerie est allé au-devant de la mort et a été tué au couteau, par égorgement plus ou moins "réussi", homme face à homme, à Sivens il y a eu tir quasiment nocturne de grenades en direction d'une cible collective, mouvante et anonyme.

Il n'y a pas geste délibéré pour tuer mais exécution d'un ordre (certes, lui, discutable comme était discutable l'emploi -réglementaire à l'époque- de telles grenades par les forces de l'ordre) donné à des hommes ayant subi auparavant des jets de cocktails Molotov (meurtriers, on l'oublie).

Et une grenade est tombée au haut de l'armature d'un sac à dos, entre les omoplates de Rémi Fraisse...


Moyenne des avis sur cet article :  2.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • jesaispas jesaispas 30 mars 19:22

    un cheminot part a la retraite avec 100% de son salaire qui s accroit considerablement les # dernieres annees, un prive se fait virer a 50 ans et apres 17 ans de SDF peut prentendre a 30% de son salaire, voir si il veut partir avant de crever a 62 ans il aura aussi 30% - il faut tuer et eradiquer le secteur prive en france c est une horreur et aberration totale - c est la seule conclusion morale et intelligible


    • Pere Plexe Pere Plexe 30 mars 20:01

      @jesaispas
      quitte à mentir sans vergogne comme vous le faite j’aurais sans doute annoncé « 130% de son dernier salaire qui est au minimum garanti de 2700 € »

      Qui espérez vous tromper ?

    • Bella Ciao 31 mars 00:55
      @jesaispas
      Je pense qu’il faudrait tout de même nuancer... Qu’appelle-t-on cheminot ? G. Pepy se considère comme le premier des cheminots, donc comme cheminot, tout comme l’ouvrier d’entretien de SNCF-Réseau, lequel est un cheminot comme un directeur régional de SNCF-Transport...

    • devphil30 devphil30 31 mars 08:21

      @jesaispas

      Et le statut du politique , du député , du haut fonctionnaire , du sénateur , du ministre évincé avec plusieurs de salaire , des élus dans les conseils généraux etc ......

      Et les indemnités de permanence des députés permettant d’acheter des locaux via des SCI détenus par des proches et les emplois fictifs des membres de la famille etc .....
       
      Visiblement le sujet n’est pas à l’ordre du jour chez les politiques , c’est dommage car il y aurait un consensus national sur ce sujet.

      Cessez d’avoir le cerveau ramolli par les discours montrant du doigt une profession suivi ensuite d’un même discours sur une autre profession , c’est méthode fait référence à la maxime « Diviser pour mieux régner »

      Philippe


    • jesaispas jesaispas 31 mars 21:50

      @Pere Plexe
      pas du toutj ai des exemples autour de moi si la verite vous derange, franchement elle ne devrait pas, chacun pour soi, on en a rien a foutre que son voisin creve, vous pensez bien,
      soyons raisonnables et honnetes pour une fois
      meme la majorite des fonctionnaires aiment ca, ca prouve qu ils sont beaucoup moins cons que le prive, tu es con tu creves c est merite, eux ils sont tres malins


    • Pere Plexe Pere Plexe 31 mars 10:18

      Les principaux mensonges colportés sur les cheminots ici.

      En particulier sur l’age de départ à la retraite : ces privilégiés ont juste à cotiser 43 ans (172 trimestre) pour bénéficier d’une retraite à taux plein ! 
      Donc il peuvent partir à 55 ans...si ils ont commencé à bosser à 12 ans.

      • jesaispas jesaispas 31 mars 21:55

        @Pere Plexe
        FAUX
        les conducteurs de TGV mon voisin est parti a 55 et a commence a 20 avec une retraite de plus de 5000 euros et il est tres fier de voir qu un mec comme va devoir crever avant de prendre une retraite illusoire
        Et franchement il a raison moi je suis tres con d avoir choisi de faire des hautes etudes d inge pour crever par la suite, j aurais du faire une formation pour conduire un TGV apres mon BAC
        trop con le mec moi en l’occurence, je merite vraiment de crever, c est la vie, la vie est cruelle


      • zygzornifle zygzornifle 31 mars 14:20

        Ceux qui sont jaloux des miettes que les cheminots ont glanés n’ont qu’a s’en prendre aux vrais privilèges des politiques et hauts fonctionnaires qui eux se gavent comme des truies allaitantes gagnant chacun autant qu’une PME de 10 a 15 salariés meme pas imposés sur la totalité de leurs indemnités avec des retraites mirifiques sans CSG et en plus c’est eux qui vous pèlent comme des oignons , au lieu de couiner comme des porcelets sur les maigres avantages d’un employé SNCF battez vous pour obtenir la meme chose autrement vous resterez toujours des petits ....


        • Bella Ciao 31 mars 18:08
          @zygzornifle, à Pere Plexe et à Jesaispas

          En fait, ce qui m’intéressait, c’était non pas de m’attarder sur le statut, du moins certains acquis sociaux, des cheminots, mais de dire que derrière l’apparente contradiction d’opinion publique (mise en cause de ce statut en même temps que soutien aux grévistes) c’est le Service Public, à travers ce marqueur qu’est là la SNCF auquel songe d’abord l’opinion publique.

          Néanmoins, cela après avoir professé que Jupiter s’assoit facilement sur les considérations sociales...

        • jesaispas jesaispas 31 mars 23:01

          @Bella Ciao
          c est pour cela qu il faut manifester pour appliquer le statut des cheminaux a tous
          pas besoin de bus trains et ratp a 5 h du matin pour essayer de survivre comme des parfaits
          tous a velo c est parfait et vivre ds la campagne enfin le bonheur


        • jesaispas jesaispas 31 mars 21:55

          @Pere Plexe
          FAUX
          les conducteurs de TGV mon voisin est parti a 55 et a commence a 20 avec une retraite de plus de 5000 euros et il est tres fier de voir qu un mec comme va devoir crever avant de prendre une retraite illusoire
          Et franchement il a raison moi je suis tres con d avoir choisi de faire des hautes etudes d inge pour crever par la suite, j aurais du faire une formation pour conduire un TGV apres mon BAC
          trop con le mec moi en l’occurence, je merite vraiment de crever, c est la vie, la vie est cruelle


          • Bella Ciao 31 mars 22:20
            @jesaispas
            Sans vouloir généraliser... j’ai eu un voisin, cheminot, qui a eu 50 ans la même année que moi et a effectivement pu prendre sa retraite cette année-là. À ma connaissance il avait commencé tôt. Il est devenu machiniste rapidement et a conduit des convois de marchandises, puis des corails, et n’a été au commandes d’un TGV que les toutes dernières années. Mais... il ne percevait pas 5000 € de retraite, plutôt la moitié, nous avons été suffisamment potes pour que je le sache. En revanche, il avait la coopérative d’achats et tous les autres acquis, dont les voyages pour sa famille (sous certaines conditions), etc. Il m’a raconté les permanences, les étapes, les couchages et les gamelles. Mais, il a réellement aimé son boulot, avec parfois un sentiment de puissance : tracter dans la nuit à 120 km/h des dizaines de tonnes de frêt ; conduire un train de voyageurs et voir ceux-ci sur le quai quand il entre en gare, attendu. Et l’ivresse du TGV sur les tronçons rapides...

          • jesaispas jesaispas 1er avril 16:28

            @Bella Ciao
            souvent le bonheur des uns se fait au détriment du bonheur des autres c est la vie, je suis comme le Christ magnanime enjoy my brother


          • Bella Ciao 1er avril 20:53
            @jesaispas

            Amen... en ce jour de Pâques, qui plus est smiley

          • xana 2 avril 10:36

            Je n’ai pas lu l’article, le titre m’a suffi.

            Que ce doit être bon de hurler avec la meute !

            Je n’ai pas d’avis quant à ce gendarme, mais j’en ai un quant à ceux qui rivalisent de louanges : Le dégoût pour les chiens de meute.
            Ceux qui hurlent à la mort contre un pauvre con sont pires que lui, car en plus ils sont haineux et lâches. On peut même supposer qu’ils ont peur de ne pas en faire assez.

            Ce pauvre Beltramme n’a pas mérité cela. Se faire lécher par des ordures doit le faire se retourner dans sa tombe.

            Jean Xana


            • #Nono LP/R #Nenette42 2 avril 10:38

              @xana

              Heil Xanax !

               :-> Paper bitte / mdp

              Schnell !


            • Bella Ciao 2 avril 11:47
              @xana

              Je suppose qu’il faut que je me considère comme une ordure pour n’avoir pas vomi sur « ce pauvre Beltrame » ? Bref : cher Xana, vous dénaturez totalement le sens de mon propos... qui n’a pas consisté à « hurler » (et encore moins avec une meute, quelle meute d’ailleurs ?) mais à montrer en quoi mettre Sivens en opposition à Trèbes est une erreur fondamentale.

              Voyons, dans le titre il y a un mauvais appariement de mots honneur/horreur. Je vous l’accorde, le procédé était discutable.

              Mais, je note tout de même que vous parlez... d’un « pauvre con ». Je ne me le suis pas permis. En définitive... hein ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Bella Ciao


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès