• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Chomsky : les attaques contre Charlie Hebdo révèlent l’hypocrisie de (...)

Chomsky : les attaques contre Charlie Hebdo révèlent l’hypocrisie de l’Occident

JPEG

Par Noam Chomsky, le 20 janvier 2015.

Source : https://chomsky.info/20150120/

Traduction : lecridespeuples.fr

Après l’attentat terroriste contre Charlie Hebdo, qui a tué 12 personnes, dont le rédacteur en chef et quatre autres caricaturistes, et l’assassinat de quatre Juifs dans un supermarché casher peu après, le Premier ministre français Manuel Valls a déclaré « une guerre contre le terrorisme, contre le djihadisme, contre l’Islam radical, contre tout ce qui vise à briser la fraternité, la liberté, la solidarité. »

Des millions de personnes ont manifesté pour condamner les atrocités, amplifiées par un chœur horrifié sous la bannière « Je suis Charlie ». Il y a eu des déclarations éloquentes d’indignation, bien captées par le chef du Parti travailliste israélien et le principal challenger des prochaines élections, Isaac Herzog, qui a déclaré que « le terrorisme est le terrorisme, il n’y a pas deux façons d’y remédier » et que « toutes les nations qui recherchent la paix et la liberté [font face] à l’énorme défi » posé par la violence brutale.

Les crimes ont également suscité un flot de commentaires, investiguant les racines de ces agressions choquantes dans la culture islamique et explorant les moyens de contrer la vague meurtrière du terrorisme islamiste sans sacrifier « nos valeurs ». Le New York Times a décrit l’agression comme un « choc des civilisations », mais a été corrigé par le chroniqueur du Times, Anand Giridharadas, qui a tweeté qu’il ne s’agissait « Pas et jamais d’une guerre des civilisations ou entre elles. Mais d’une guerre POUR la civilisation contre des groupes qui se trouvent de l’autre côté de cette ligne (de démarcation entre la civilisation et la barbarie). #CharlieHebdo. »

La scène de Paris a été décrite de façon vivante dans le New York Times par le correspondant vétéran en Europe, Steven Erlanger : « une journée de sirènes, d’hélicoptères en l’air, de bulletins d’information effrénés ; des cordons de police et des foules anxieuses ; des jeunes enfants emmenés hors des écoles pour être mis en sécurité. Ce fut une journée, comme les deux précédentes, de sang et d’horreur à Paris et dans ses environs. »

Erlanger a également cité un journaliste survivant qui a déclaré que « tout s’est effondré. Il n’y avait pas moyen de sortir. Il y avait de la fumée partout. C’était terrible. Les gens criaient. C’était comme un cauchemar. » Un autre a rapporté avoir entendu « une énorme détonation, et tout est devenu complètement sombre. » La scène, a rapporté Erlanger, « était une scène de plus en plus familière : verre éclaté, murs brisés, bois tordus, peinture brûlée et dévastation émotionnelle. »

Cependant, comme le rappelle le journaliste indépendant David Peterson, ces dernières citations ne datent pas de janvier 2015. Elles proviennent plutôt d’un rapport d’Erlanger du 24 avril 1999, qui a reçu beaucoup moins d’attention. Erlanger faisait un reportage sur « l’offensive antimissile de l’OTAN contre le siège de la télévision publique serbe » qui a « mis fin à la diffusion de Radio Television Serbia (RTS) », tuant 16 journalistes.

« L’OTAN et des responsables américains ont soutenu l’attaque », a rapporté Erlanger, « dans le but de saper le régime du président Slobodan Milosevic de Yougoslavie. » Le porte-parole du Pentagone, Kenneth Bacon, a déclaré lors d’un briefing à Washington que « la télévision serbe fait autant partie de la machine à assassiner de Milosevic que ses militaires », et constituait donc une cible légitime.

Il n’y a eu aucune manifestation ou cri d’indignation, aucun chant de « Nous sommes RTS », aucune enquête sur les racines de l’attaque dans la culture et l’histoire chrétiennes. Au contraire, cette attaque contre la presse a été applaudie. Le diplomate américain très estimé Richard Holbrooke, alors envoyé en Yougoslavie, a décrit l’attaque réussie contre RTS comme « un développement extrêmement important et, je pense, positif », un sentiment partagé et exprimé par d’autres.

Il existe de nombreux autres événements qui n’ont pas appelé à une enquête sur la culture et l’histoire occidentales, comme par exemple la pire atrocité terroriste en Europe ces dernières années, en juillet 2011, quand Anders Breivik, un extrémiste chrétien ultra-sioniste et islamophobe, a assassiné 77 personnes, principalement des adolescents.

La campagne terroriste la plus extrême des temps modernes est également ignorée par la prétendue « guerre contre le terrorisme » menée par l’Occident, à savoir la campagne mondiale d’assassinats de Barack Obama par drones, ciblant les personnes soupçonnées de vouloir peut-être nous nuire un jour, et tous les malheureux qui se trouvent à proximité. D’autres malheureux peuvent encore être évoqués, comme les 50 civils qui ont été tués lors d’un bombardement mené par les États-Unis en Syrie en décembre, ce qui a à peine été signalé.

Une personne a en effet été punie dans le cadre de l’attaque de l’OTAN contre RTS : il s’agit de Dragoljub Milanović, le directeur général de la station, qui a été condamné par la Cour européenne des droits de l’homme à 10 ans de prison pour avoir échoué à évacuer le bâtiment à temps, selon le Comité pour la protection des journalistes. Le Tribunal pénal international pour la Yougoslavie a examiné l’attaque de l’OTAN, et conclu qu’il ne s’agissait pas d’un crime, et que bien que les pertes civiles soient « malheureusement élevées, elles ne semblent pas clairement disproportionnées ».

La comparaison entre ces affaires nous aide à comprendre la condamnation du New York Times par l’avocat des droits civils Floyd Abrams, célèbre pour sa défense énergique de la liberté d’expression. « Il y a des temps pour la retenue, a écrit Abrams, mais dans le sillage immédiat de l’attaque la plus menaçante contre le journalisme de mémoire d’homme, [les éditeurs du New York Times] auraient mieux servi la cause de la liberté d’expression en s’engageant » par la publication des caricatures de Charlie Hebdo dénigrant le Prophète Mohammed qui ont provoqué l’agression.

Abrams a raison de décrire l’attaque de Charlie Hebdo comme « l’attaque la plus menaçante contre le journalisme de mémoire d’homme ». La raison tient au concept de « mémoire d’homme », une catégorie soigneusement construite pour inclure « Leurs crimes contre nous » tout en excluant scrupuleusement « Nos crimes contre eux ». Car à la vérité, à nos yeux, ces derniers ne sont pas des crimes mais une noble défense des plus hautes valeurs, entraînant certes parfois des dommages collatéraux par inadvertance.

Ce n’est pas l’endroit idéal pour enquêter sur ce qui était « défendu » au juste lorsque RTS a été attaqué, mais une telle enquête est assez informative (voir mon ouvrage consacré au Kosovo).

Il existe de nombreuses autres illustrations de la catégorie intéressante de « mémoire d’homme ». L’une est fournie par l’assaut des Marines contre Fallujah en novembre 2004, l’un des pires crimes de l’invasion américano-britannique de l’Irak.

L’assaut s’est ouvert avec l’occupation de l’hôpital général de Fallujah, un crime de guerre majeur, indépendamment de la façon dont cette opération a été menée. Le crime a été signalé en bonne place sur la première page du New York Times, accompagné d’une photographie illustrant comment « Des patients et des employés de l’hôpital ont été précipités hors des chambres par des soldats armés et sommés de s’asseoir ou de s’allonger sur le sol tandis que les soldats leur attachaient les mains derrière le dos. » L’occupation de l’hôpital a été jugée méritoire et justifiée. En effet, elle « a arrêté ce que les officiers ont décrit comme une arme de propagande pour les militants : l’hôpital général de Fallujah, avec son flux incessant de rapports sur les victimes civiles causées par les occupants. »

De toute évidence, il ne s’agissait pas d’une atteinte à la liberté d’expression, et cette attaque contre un hôpital civil ne remplit pas les conditions requises pour entrer dans la « mémoire d’homme ».

D’autres questions se posent. On pourrait naturellement se demander de quelle manière la France défend la liberté d’expression et les principes sacrés de « fraternité, liberté, solidarité ». Par exemple, est-ce par le biais de la loi Gayssot, mise en œuvre à plusieurs reprises, qui accorde effectivement à l’État le droit de déterminer la vérité historique et de punir toute déviation de ses édits ? Est-ce en expulsant les descendants misérables des survivants de l’Holocauste (les Roms) vers une persécution sévère en Europe de l’Est ? Est-ce par le traitement déplorable des immigrés nord-africains dans les banlieues de Paris où les terroristes de Charlie Hebdo seraient devenus djihadistes ? Est-ce quand le courageux journal Charlie Hebdo a licencié le caricaturiste Siné au motif qu’un de ses commentaires était considéré comme ayant des connotations antisémites ? Et de nombreuses autres questions encore viennent rapidement à l’esprit.

Quiconque ayant les yeux ouverts remarquera rapidement d’autres omissions plutôt frappantes. Ainsi, parmi les personnes confrontées à l’ « énorme défi » de la violence brutale, on trouve les Palestiniens, une fois de plus lors de l’assaut vicieux d’Israël contre Gaza au cours de l’été 2014, durant lequel de nombreux journalistes ont été tués, parfois dans des voitures de presse clairement marquées comme telles, ainsi que des milliers de d’autres personnes, tandis que la prison de plein air gérée par Israël et nommée Gaza a de nouveau été réduite en ruines sous des prétextes qui s’effondrent instantanément au moindre examen.

L’assassinat de trois autres journalistes en Amérique latine en décembre a également été ignoré, ce qui y porte à 31 le nombre de journalistes tués pour l’année. Plus d’une douzaine de journalistes ont été tués au Honduras depuis le coup d’État militaire de 2009, qui a été effectivement reconnu par les États-Unis (mais peu d’autres pays), accordant probablement au Honduras d’après-coup d’État le trophée du plus grand nombre de journalistes assassinés proportionnellement à sa population. Mais encore une fois, ce n’est pas une atteinte à la liberté de la presse dans notre mémoire d’homme.

Il n’est pas difficile de multiplier ces exemples de double standard. Ces quelques éléments illustrent un principe très général qui est observé avec un dévouement et une constance impressionnants : plus nous pouvons accuser nos ennemis de certains crimes, plus l’indignation sera grande ; mais au contraire, plus notre responsabilité dans certains crimes est grande (et donc plus nous avons de capacité à y mettre fin), moins nous nous en préoccuperons, les reléguant à l’oubli ou même au déni.

Contrairement aux déclarations éloquentes, il n’est pas vrai que « le terrorisme est le terrorisme, il n’y a pas deux façons d’y faire face. » Il y a définitivement deux façons d’y réagir, en fonction d’un critère : s’agit-il de leur terrorisme (auquel cas nous le condamnerons et le combattrons fermement) ou du nôtre (auquel cas nous l’applaudirons ou le passerons sous silence) ? Et ce n’est pas seulement valable pour le terrorisme.

Voir également :

Norman Finkelstein : Charlie Hebdo n’est pas satirique, il est sadique

Assimilation des Français musulmans : « Merci, très peu pour nous »

Bachar al-Assad : La France soutient les terroristes qu’elle prétend combattre

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et Twitter.


Moyenne des avis sur cet article :  3.76/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Massada Massada 4 février 17:10
    Ils ont tous été « CHARLIE », ... Pourquoi ne veulent-il pas être « MILA » ?


    • zzz999 7 février 08:32

      @OMAR

      Massacrado ne veut pas être non plus de ces rabbins respectueux de Dieu et de la Torah pour qui vouloir créer ISRAEL par les hommes et non pas laisser Dieu agir est un blasphème. Massacrado veut bien être religieux quand la Torah lui sert de cadastre pour chasser les Palestiniens mais c’est tout  ! ......MDR !


    • zzz999 9 février 13:43

      @Massada

      Notez bien qu’ils n’ont pas voulu non plus être « Dieudonné »....mais cette censure vous convient très bien....lol !


    • eddofr eddofr 4 février 17:18

      Comment peut-on comparer les crimes de guerre d’un état voyou (qui commet le pire par intérêt « pragmatique », pour le pouvoir, l’argent, le pétrole) et les crimes absurdes de quelques fanatiques qui tuent pour « Venger Allah » ?

      L’Amérique vit à crédit et elle a BESOIN de « marcher sur la gueule » des autres nations pour maintenir son niveau de vie et son « modèle ».

      C’est quelque chose d’objectif, de pragmatique.

      Alors que Dieu n’a besoin de personne pour le défendre. Prétendre venger Dieu, c’est déjà en soit un blasphème.

      C’est débile et motivé par une haine absurde et une violence gratuite qui se cherche des excuses.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 février 17:41

        @eddofr

        les Etats-Unis ont toujours eu besoin d’un exutoire, d’un bouc émissaire et même d’une chasse aux sorcières pour fédérer une population hétérogène. Il faut un ciment à cette mosaïque. Mac Carthy avait fait de la chasse aux communistes l’outil pervers de la fabrication d’une citoyenneté à défaut de nation. Le schéma bien/mal coïncidait avec la rivalité géostratégique USA/URSS.
        Quand l’Union Soviétique a implosé, l’« islamisme » a remplacé le « communisme » comme principal ennemi, et la CIA a œuvré pour donner de l’épaisseur au diable en le structurant sous forme d’Al Qaida, Isis et autres Daesh. 
        Le « terrorisme » qui a tué à Charlie n’a peur-être pas ses commanditaires là où on les situe.
        PS : économisez vos forces en évitant les mots « conspirationnisme » ou « complotisme », je connais ça par cœur.


      • Massada Massada 4 février 17:58

        @Séraphin Lampion
         
        Les Américains sont des brutes
        Les Américains manquent de culture
        Les Américains sont puritains
        Les Américains se croient au centre du monde
        Les Américains sont matérialistes
        Les Américains ont toujours eu besoin d’un exutoire
         
        La France est parfaite, grande gastronomie, paysages varies, sécurité, démocratie, grosse puissance économique et militaire avec un président parfait et des ministres parfaits !


      • eddofr eddofr 4 février 18:04

        @Séraphin Lampion

        Je ne nie pas la responsabilité des Etats-Unis dans environ 70% des merdes qui polluent notre monde moderne.

        Je dis juste que quand un G.I. tue des innocents, il obéit à des ordre donnés pour des raisons objectives (même si ce ne sont pas forcément celles qu’on lui a données). Alors qu’un terroriste Islamiste n’obéit qu’à une haine absurde.

        Les américains sont persuadés que Dieu est de leur côté, mais ils ne prétendent défendre que l’Amérique.
        Les Islamistes prétendent défendre Dieu lui-même, ce qui est absurde s’il n’existe pas, et carrément blasphématoire s’il existe (s’il existe il est omni-tout et n’a donc besoin de personne pour le défendre).


      • L'Astronome L’Astronome 4 février 23:32

         
        @Massada : «  La France est parfaite, grande gastronomie, paysages varies, sécurité, démocratie, grosse puissance économique et militaire avec un président parfait et des ministres parfaits »
         
        Oui, mais nous n’exportons pas la démocratie à coups de bombes atomiques ou d’assassinats.
         


      • Massada Massada 5 février 07:29

        @L’Astronome
         
        Parce que vous avez pas les moyens, mais vous faite bien pire en Afrique


      • microf 5 février 16:28

        @Massada

        Bonjour mon cher @Massada, pour une fois, je suis d´accord avec vous.
        En ce moment même, la Légion Étrangère au Sahel est entrain de faire le nettoyage.

        Le 5e Régiment de la Légion ètrangère a été envoyé au Sahel il ya quelques jours, et en France, calme plat aucune information ne sort.
        Ce 5e régiment est l´un de plus redouté. On ne l´envoi que lorsque tous les autres moyens militaires ont échoués, ils ont pour travail, le nettoyage, vous devez alors vous imaginer ce que ce 5e régiment est entrain de faire en ce moment depuis quelques jours dans le Sahel.

        C´est ce 5e régiment qui a sauté sur Kolwésie au Zaire il ya quelques décénnies, pour sauver le dictateur Mobutu.
        Lorsque ce5e régiment est arrivé, en moins de quelques jours, le régime dictatorial de Mobutu a été sauvé, le massacre a été impitoyable.

        Un film d´ailleurs sera tourné sur ces faits, mais ne relatant pas la vraie histoire. L´histoire du film sera que ce sont les africains qui massacraient les occidentaux et la Légion est venue les sauver, alors comme d´habitude pour justifier l´agression, on ment.

        La France fait pareil comme les Usa, sinon pire comme vous l´avez dit.

        N´oubliez pas que je prie toujours pour vous, votre famille, et pour la conversion d´Israél.


      • L' Hermite (IX) prong 5 février 17:26

        @microf

        Le 5e Régiment de la Légion ètrangère a été envoyé au Sahel il ya quelques jours, et en France, calme plat aucune information ne sort.

        Le 5em tonkin n’ existe plus depuis tres longtemps .
        c’ est le 2em REP qui as sauté sur kolwheizi :)

        Renseigne toi un peut au lieu de draguer les israelien .


      • microf 6 février 00:22

        @prong

        C´était une erreur d´avoir écrit 5e, mais qu´est ce que celá change ?, 2e ou 5e Régiment ? ne sont-ils pas entrain de massacrer comme á Tonkin, Kolwési ou maintenant au Sahel ?


      • Shawford NIÑA42 6 février 00:28

        @microf

        Ça change que t’y rajoute une escadrille de RAFALE pimpés par Thud et un escadron de BLACK-HAWK furtivement maquillés en PINK FLOYDS et brassés par Pomf !

        Viendé t’y frotter quand tu veux en pleine mer, corniaud !


      • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 6 février 10:31

        @eddofr

        « En Vérité, Je vous le dis, Dieu n’a pas de religion. »


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 7 février 08:53

        @Un des P’tite Goutte

        COMMENT RÉSISTER À DIEU...

        Ça peut se lire ici :
        http://www.editionsdebeaugies.org/jeudi227.php?l=76


      • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 9 février 15:17

        @Pierre Régnier
        Si Dieu existe, selon toutes ses révélations solides, Il a créé la liberté, cause de tous les maux de l’humanité, mais aussi, ce que beaucoup de croyants ignorent ou feignent d’ignorer, le fait immuable qu’Il n’ordonne jamais, mais propose, suggère, conseille. Allez dire cela à un endoctriné catho., Juif, Musulman etc. !
        Que le songeur songe à cette liberté et latitude d’action à laquelle des croyants disons « aux yeux légèrement plus ouverts » accèdent désormais.
        Pour dire la vérité (encore, décidément !) le temps n’est plus aux palabres mais à l’action. Un humanisme comme des religieux bien intentionnés - pas trop cons je veux dire - sont aussi nécessaires les uns que les autres pour des lendemains qui déchantent et doivent, le moins possible, tomber dans la barbarie.
        Cordialement.


      • rhea 1481971 4 février 20:50

         Wolinski a eté spectateur du premier essai nucléaire français

         à Regane au Sahara, le tir se nommait Gerboise bleue, évalué

         entre 60 et 70 kilotonnes de TNT



        • Jonas Jonas 4 février 22:01

          C’est complètement débile cet article.

          Il est normal que les Français ont été plus sensibilisés par ce qui c’est passé à Charlie Hebdo, puisque c’est en France, au coeur de Paris !

          Charb, Cabu, Wolinski, Maris étaient connus depuis des décennies et faisaient partie du paysage médiatique de notre société, leur assassinat dans des conditions dramatiques fut une atteinte directe à notre liberté d’expression.

          Il y a environ une trentaine d’attentats ou attaques chaque jour dans le Monde, évidemment que cela laisse la plupart du temps indifférent puisque c’est à l’étranger, mais cela n’a rien à voir avec l« hypocrisie de l’occident ».
          Vous n’allez pas faire une manif à chaque attentat, vous ne rentreriez jamais chez vous !


          • Jelena Jelena 5 février 09:27

            @Jonas : Il y a du vrai dans votre commentaire... Sauf que dans le cas de charlie, le monde entier a eu droit à cette propagande, en commençant par gogole qui affichait dans l’heure suivante un « je suis charlie ».


          • popov 5 février 07:17

            Après les attentats islamiques, il aurait fallu faire une purge géante dans les milieux islamistes.

            Bannir les frères musulmans et autres salafistes. Expulser tous leurs imams et prêcheurs. Démanteler le CCIF et autres organisations islamiques. Ces nuisibles doivent être traités comme des agents d’une puissance étrangère qui vous a déclaré la guerre. Il faut les traquer jusque dans les chiottes.

            Exproprier et fermer leurs mosquées, et les transformer en bâtiments d’utilité publique (bibliothèques, écoles, centres d’accueil provisoire pour les clandestins avant qu’ils ne soient renvoyés d’où ils viennent). Ce serait une façon pour l’état de se faire rembourser les subventions publiques qui ont été furtivement accordées lors de la construction de ces mosquées et de se faire rembourser une part des frais occasionnés par les mesures de sécurité prises à cause de la présences d’islamistes sur le territoire.

            La liberté de culte ne doit pas être accordée à des organisations qui se conduisent comme des sectes interdisant la liberté de religion partout où elles peuvent le faire impunément et menaçant de mort leurs apostats ainsi que ceux qui critiquent leur idéologie totalitaire. On ne peut pas empêcher les gens de croire ce qu’ils veulent, mais on peut interdire la diffusion d’une idéologie malfaisante.

            Au lieu de cela, en France, on allume des bougies, on crie « Je suis Charlie » et puis on continue à laisser entrer des nuisibles par centaines de milliers.

            Pour ce qui est de la Serbie, la France s’est conduite lâchement en abandonnant cet allié traditionnel. L’Allemagne s’est vengée contre la Serbie à l’aide de l’OTAN et contre la Grèce à l’aide de mesures économiques, les deux pays qui ont résisté le plus farouchement au nazisme (en dehors de la Russie). Et pour couronner le tout, la France a reconnu cet état voyou qu’est le Kosovo.

            Affaire Mila : on entend des islamo-collabos déclarer qu’on peut critiquer une religion mais qu’il faut rester respectueux. Ça veut dire quoi être respectueux ? Et quand les islamiques vont-ils décrotter leur Coran de tous les noms d’oiseaux utilisés pour désigner ceux qui ne pensent pas comme eux et de toutes ces menaces de violence à leur encontre ? Le respect, c’est réciproque. On ne vient pas s’installer dans un pays pour y propager une idéologie qui diffuse la détestation des gens de ce pays et puis pleurnicher quand on se ramasse un commentaire bien mérité.


            • JL JL 5 février 08:18

              @popov
               
               la source des problèmes que nous connaissons est peut-être à rechercher dans notre histoire coloniale. Aujourd’hui, est-ce que l’on ne se bat pas contre des amalgames plus ou moins conscients, entre les colonisés d’hier et les islamistes d’aujourd’hui ? Et eux-mêmes, arabes, musulmans, islamistes, ne sont-ils pas ambivalents sur ce sujet ?


            • popov 5 février 10:48

              @JL

              La Suède a les mêmes problèmes que la France avec ses migrants islamiques et pourtant ce pays n’a colonisé aucun pays islamique.


            • JL JL 5 février 10:58

              @popov
               
               bonne remarque.
               
               Mais, « les mêmes problèmes » ? Vraiment ? Nos islamistes ne sont pas des migrants, mais des Français : je me sis laissé dire qu’on apprenait aux Africains la chanson : « Nos ancêtres, les Gaulois ». Et pas que ...


            • Ratatouille 2 le retour Ratatouille 2 le retour 5 février 11:22

              @popov
              "La Suède a les mêmes problèmes que la France avec ses migrants islamiques et pourtant ce pays n’a colonisé aucun pays islamique

              ."
              C’est embêtant ça ,vraiment c’est même emmerdant et les déductions logique que l’on doit faire à partir de ce fait sont disons facile et limpide . L’on peut aussi vous répondre que ce que vous dite est faux ,inventé,exagéré.

              Suède et l’Islam : le prix insupportable de la tolérance ... !!!

              https://www.paperblog.fr/2677252/suede-et-l-islam-le-prix-insupportable-de-la-tolerance/

              ---------------------------------------------------------------------------------


              -
              Plus de 90 % des Suédois pensent que l’islam est incompatible avec les droits de l’homme

              https://www.nouvelordremondial.cc/2019/07/01/plus-de-90-des-suedois-pensent-que-lislam-est-incompatible-avec-les-droits-de-lhomme/amp/


              Une chance pour la suède
              Nombre de Néerlandais fuient en Suède sous la pression de l’islam

              Ici le problème est le même , voire pire encore ... !!!
              car on fuit dans l’autre sens ... !!!

              Le pourcentage de Néerlandais déclarant en­visager sérieusement de partir est passé de 26 à 38 %


               


            • popov 5 février 14:42

              @JL

              Vos islamistes français sont Français tant que ça dure. Ils sont aussi Français que les Français d’Algérie étaient Algériens.


            • JL JL 5 février 18:49

              @popov
               
               Ils sont Français à l’État civil ; ils ont la nationalité française. Hélas.


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 février 10:15

              Je trouve cet article intéressant bien que je vois un peu l’auteur comme enfermé dans l’athéisme obscurantiste.

              Sans le dire exactement ainsi, il présente bien le monde où nous sommes comme un monde ne sachant opposer que "bonne violence« contre »mauvaise violence« , »bonne haine" contre « mauvaise haine », « bonne civilisation » contre « mauvaise civilisation ».

              Le livre de Samuel Huntington Le Choc des civilisations a été mal critiqué. Ce n’est pas la description des « civilisations » et de leur « choc » qui aurait dû être combattu à la suite de sa publication mais l’absence de proposition d’un monde moral les transcendant toutes. Les « Droits » humains sont insuffisants pour décrire le devoir qu’ont toutes les civilisations d’adhérer à un tel monde.

              Un article à dépasser, donc, pour préciser dans une démarche pacifiste et solidariste incluant les humains de toutes les civilisations, les notions et la mise en application de la Liberté, de l’Égalité et de la Solidarité (la fraternité ne se décrète pas, la solidarité, si).


              • JL JL 5 février 10:38

                ’’ (Le) concept de « mémoire d’homme », une catégorie soigneusement construite pour inclure « Leurs crimes contre nous » tout en excluant scrupuleusement « Nos crimes contre eux ». Car à la vérité, à nos yeux, ces derniers ne sont pas des crimes mais une noble défense des plus hautes valeurs, entraînant certes parfois des dommages collatéraux par inadvertance. ’’

                 

                 A « nos yeux » ? Chomsky fait sans doute référence à son appartenance de fait à cette fameuse « Communauté internationale » au sujet de laquelle il a dit :

                 

                 « On ne souligne quasiment jamais que l’expression « communauté internationale » est classiquement utilisée pour désigner Washington et tous ceux qui en viennent à s’aligner avec elle. »


                • uleskiserge uleskiserge 5 février 13:44

                  Toutes les Unes de Charlie Hebdo de ces dernières années qui prennent pour cibles les Musulmans et les Arabes, si elles devaient être transposées auprès de la communauté juive, homosexuelle ou les femmes, n’auraient pas tenues plus d’une après-midi : toutes auraient été condamnées pour antisémitisme, homophobie et sexisme ; le journal, procès après procès, aurait fini par mettre la clé sous la porte.

                  C’est Philippe Val, un temps leur patron à tous qui a conduit le virage idéologique de cet hebdo avant d’être nommé à la tête de France Inter en 2009 ( cherchez l’erreur même si avec cette nomination tout est dit au grand jour ) sous la présidence de Sarkozy - virage qui rapprochera l’hebdomadaire d’une idéologie mondialiste, atlantiste, sioniste et islamophobe : cocktail détonant ! Volte-face éditoriale (droite dure ) qui ne pouvait que conduire l’hebdomadaire et ses salariés droit dans le mur.

                  Avec Zemmour, Finkielkraut et E. Lévy, Charlie Hebdo n’a eu de cesse de confirmer ce que nous étions nombreux à soupçonner, à savoir : la faute, le délit, le crime en politique et dans les médias ce n’est pas le racisme mais bien plutôt l’antisémitisme, avéré ou pas ; et l’antisémitisme seul................................ Sale temps pour tout ce qui ressemble de près ou de loin à un Arabe, un Musulman ou à un Africain contre lesquels les médias et la parole publique peuvent tout se permettre.


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 février 14:10

                    @uleskiserge

                    L’islamophobie est un choix raisonnable, l’idéologie mondialiste aussi, à condition qu’elle exprime notre solidarité avec tous les peuples du monde, et d’abord avec les plus pauvres et ceux qui sont les plus asservis à l’islam.

                    L’atlantisme et le sionisme doivent pouvoir être combattus librement, même si, comme on devrait le faire, on redonnait au mot sionisme son sens originel : création d’un État pour une communauté se référant, chez les croyants comme chez les non-croyants, à une origine religieuse et exclusive.


                  • uleskiserge uleskiserge 9 février 19:56

                    @Pierre Régnier

                    Avec Charlie, la nouvelle équipe sous la direction de Val, il est question de racisme, de politique, de géopolitique... et d’un homme arriviste et parvenu totalement asservi... Val dira après avoir été discrédité (passage chez France Inter et mort d’une partie de ses employés , il crachera sa vanda en ces termes :« la gauche a abandonné Israël ».... ????? tiens, qu’est-ce que cet Etat vient faire là-dedans ? ..... 


                  • uleskiserge uleskiserge 9 février 19:57

                    @uleskiserge

                    « il crachera sa pastille valda................. »


                  • Trelawney Trelawney 5 février 14:41

                    « l’offensive antimissile de l’OTAN contre le siège de la télévision publique serbe » qui a « mis fin à la diffusion de Radio Television Serbia (RTS) », tuant 16 journalistes.

                    Bombardement de Radio Television Serbia et mort de « 16 journalistes » (c’est là qu’il faut mettre les guillemets) ; j’en est rien à faire. Que l’on n’ai pas bombardé Radio Mille Collines en tuant tous les « journalistes » qui s’y trouvent me désole un peu plus.

                    Oser comparer des services de propagande avec des journalistes de Charlie (ou d’autres), fallait oser. Mais c’est un pas que le cri du peuple (islamo-communiste) n’a pas de complexe à franchir. La mauvaise foi est dans leur ADN


                    • Jonas 6 février 14:33

                      « Le cri des peuples » est une officine qui reçoit des ordres du régime des mollahs. Comme un petit facteur, il passe sous silence , le rejet du régime criminel des mollahs. En Iran , plus de 1500 morts , en Irak plus de 500 morts et au Liban, plusieurs dizaines des blessés. Tous ces manifestants ne veulent plus de la mainmise , du régime abominable envers les femmes et meurtrier contre les opposants 

                      << Le hezbollah est bien évidemment , une faction iranienne . Il n’a pas son mot à dire. Pourtant , malheureusement , il a gagné en pouvoir , avec le soutien de l’Iran et du régime syrien , tandis que les autres acteurs libanais se sont affaiblis . L’Arabie saoudite a compris que le Liban que nous connaissions. Ce n’est plus le pays qui fut ouvert aux Arabes à travers son histoire. Aujourd’hui , je le regrette de le dire le Liban est gouverné par le Hezbollah, un corps étranger, que le Liban ne connaissait pas dans le passé. >> Cheikh Mohammed Aal Zulfa, chaine Al-Jazeera. 


                      • Jonas 6 février 15:05

                        Ce vieux schonk , de Noam Chomsky, ignore que l’Islam est un tout , Din wa Dawla , et qu’en son sein , il n’y a pas de place pour un anarchiste comme lui. Il sera exécuté , comme le furent tous les membres du Toudeh , du Parti communiste iranien, qui avaient pourtant étaient des alliés volontaires de Khomeyni. 

                         Un grand nombre d’intellectuels occidentaux ont été des « Compagnons de route »des régimes dictatoriaux. Ils étaient souvent les invités , de l’Union soviétique. Transportés par avion et accueillis par des comités de réception chargés de bouquets de fleurs. Ils se rendaient chez Staline , comme en pèlerinage . Sans rien voir , de la répression , des exécutions , de la famine , de la peur et du manque de libertés etc.

                         La même chose se produit avec le régime des mollahs. 

                        Après Michel Foucault , qui avait été enthousiaste , vis-vis de la révolution islamique de Khomeyni , comme Sartre , pour la dictature communiste , ces intellectuels fourvoyés sont morts de leur belle mort,, et ont laissé des peuples dans le malheur et le drame.  Il faut se méfier , de ces intellectuels , qui vivent dans le confort des pays démocratiques et n’ont pas connu les geôles des dictatures. Ni la vie des intellectuels des pays musulmans comme celle des anciens régimes de l’Est. 

                        Un autre égaré , de cette galaxie , de tordus , est Roger Garaudy. Après avoir été un éminent membre du Parti communiste français , pendant des décennies. Chasser , du Parti, se converti au protestantisme , puis au catholicisme et enfin a l’Islam chiite et va se réfugié et meurt au pays des mollahs. 


                        • zzz999 7 février 08:34

                          Charlie Hebdo est le symbole d’une fausse liberté d’expression. Charlie c’est le faux prétexte des mondialistes capitalistes pour dire qu’ils respectent LEUR liberté d’expression, mais pas celle des autres, on l’a d’ailleurs bien vu avec la chasse au Dieudonné et au Soral d’ailleurs.


                          • Jonas 7 février 10:55

                            @zzz999

                            Votre place n’est pas en France , je me demande d’ailleurs ce que des gens comme vous font ici. Cela prouve en tout les cas , que votre installation en France est plus due aux avantages sociaux que de la liberté. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, vous avez choisi ce pays. 

                            Sinon , vous avez 57 pays musulmans , où votre manière de voir et de raisonner sont à votre disposition. Allez en Algérie,Egypte Arabie saoudite , Maroc Turquie , Pakistan, etc où la liberté telle que vous la concevez existe. 


                          • uleskiserge uleskiserge 9 février 16:32

                            Toutes les Unes de Charlie Hebdo de ces dernières années qui prennent pour cibles les Musulmans et les Arabes, si elles devaient être transposées auprès de la communauté juive, homosexuelle ou les femmes, n’auraient pas tenues plus d’une après-midi : toutes auraient été condamnées pour antisémitisme, homophobie et sexisme ; le journal, procès après procès, aurait fini par mettre la clé sous la porte.

                            C’est Philippe Val, un temps leur patron à tous qui a conduit le virage idéologique de cet hebdo avant d’être nommé à la tête de France Inter en 2009 ( cherchez l’erreur même si avec cette nomination tout est dit au grand jour ) sous la présidence de Sarkozy - virage qui rapprochera l’hebdomadaire d’une idéologie mondialiste, atlantiste, sioniste et islamophobe : cocktail détonant ! Volte-face éditoriale (droite dure ) qui ne pouvait que conduire l’hebdomadaire et ses salariés droit dans le mur.

                            Avec Zemmour, Finkielkraut et E. Lévy, Charlie Hebdo n’a eu de cesse de confirmer ce que nous étions nombreux à soupçonner, à savoir : la faute, le délit, le crime en politique et dans les médias ce n’est pas le racisme mais bien plutôt l’antisémitisme, avéré ou pas ; et l’antisémitisme seul................................



                            Sale temps pour tout ce qui ressemble de près ou de loin à un Arabe, un Musulman ou à un Africain contre lesquels les médias et la parole publique peuvent tout se permettre.


                            • uleskiserge uleskiserge 9 février 16:35

                              @uleskiserge

                              doublon... erreur.


                            • DACH 9 février 19:20

                              @uleskiserge=

                              Michel H pourrait aussi vous qualifier de la même façon qu’il a qualifié l’Islam. Vous voyez dans les médias critiques une obsession qui n’existe que grâce aux comportements de certains musulmans. Votre déni ne peut que desservir ce que vous croyez défendre. Sur l’Islam : une secte se définit ainsi ; facile d’y entrer, interdit d’en sortir. Il y est interdit de remettre en cause ce que dit et enseigne le maître de la secte....L’Islam par ses textes et ses pratiques apparaît comme une religion mortifère, liberticide, infantilisante, et pour tout dire opposée à la liberté intérieure de tout être humain, puisque soumis indéfiniment à des sourates, des hadiths et des fatwas parfois dignes d’un enfant de 5 ans !!! Telle est son histoire depuis son origine. Donc à critiquer, et combattre les 2 Islam politique qui veulent imettre en soumission indéfinie l’ensemble d’une nation.


                            • uleskiserge uleskiserge 9 février 19:50

                              @DACH

                              Toutes les Unes de Charlie Hebdo de ces dernières années qui prennent pour cibles les Musulmans et les Arabes, si elles devaient être transposées auprès de la communauté juive, homosexuelle ou les femmes, n’auraient pas tenues plus d’une après-midi : toutes auraient été condamnées pour antisémitisme, homophobie et sexisme ; le journal, procès après procès, aurait fini par mettre la clé sous la porte.


                            • Shawford Shawford 9 février 20:13

                              @COHIBA-Esplendido-178x49

                              Là ça commence un peu à sortir de l’entraînement au chenil ! smiley smiley smiley

                              Ah là là, le fumeur de Havane en face, s’il la ramène, c’est sûr qu’il va voir son étoile veugra sexdisdiper en volutes toutes riquiqui ! smiley smiley

                              C’est ça l’EAU PRESSION, l’originelle, vierge de toute interférence possible, directement transmise à plus de 70% du corps humain !!!!


                            • uleskiserge uleskiserge 12 février 20:35

                              @COHIBA-Esplendido-178x49

                              Respectez la typo de mon nom stp : Serge ULESKI 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès