• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Combien vaut un ancien chef d’Etat ?

Combien vaut un ancien chef d’Etat ?

Si Emmanuel Macron était battu en 2022, combien vaudrait-il en tant que conférencier sur le catalogue du "Washington Speakers Bureau"... Et si par une chance extraordinaire le "Président des riches" était triomphalement réélu ?

Comment ça, vous ne voulez pas savoir sa valeur marchande, vraiment ! De toute façon vous n'avez probablement ni les moyens ni peut-être l'envie de l'inviter pour écouter son speech lors de la communion de vos enfants. Pourtant, soyez-sûr que Macron vaudra une fortune ! Au moins autant que Tony Blair mais sûrement moins qu'un Obama. De toute manière pour une fête de famille comme par exemple un anniversaire, mieux vaut inviter un clown d'un prix nettement plus abordable. Car, même pour avoir François Hollande, qui voulait "laisser une trace dans l'Histoire", ce n'est pas cadeau. Certes, il pourrait glisser une blagounette entre la poire et le fromage, mais verser plus de 40 000 euros pour entendre causer un ex président qui n'a pas osé se représenter, semble du gâchis. Sauf pour les réseaux d'influence et d'intérêts qui peuvent mettre le paquet pour recevoir les élites de la culture, du sport, de la politique, ect.

Si par simple curiosité vous décidez de feuilleter le catalogue des stars politiques, parfois un peu vintage, ou jeunes retraités encore actifs dans le commerce du discours souvent fade et convenu. Vous remarquerez que la présentation des personnalités est bien évidemment positive. L'efficacité de la brosse à reluire sur une grosse couche de cirage pour masquer les imperfections n'est plus à démontrer. 

Prenons quelques exemples éloquents au hasard, enfin presque. Avec quelques petits extraits sélectionnés avec le plus grand soin. 

Nicolas Sarkozy - 

"Largement considéré comme l'un des présidents français les plus influents à ce jour, Nicolas Sarkozy propose une analyse inégalée des enjeux les plus pressants de notre temps."

"Un leader visionnaire qui a consacré sa vie au service public, Sarkozy est largement reconnu pour ses tactiques pratiques et son approche directe face aux problèmes les plus critiques de notre temps"

"Intégré dans la réponse de la communauté internationale à la guerre civile en Libye, il a également participé à la fin du conflit entre la Russie et la Géorgie en août 2008 et a conduit la réponse de l'Union européenne à l'établissement des sommets du G20. Pragmatique et décisif, Sarkozy était à l'avant-garde de la riposte pour mettre fin à la crise de l'euro". 

François Hollande -

"Homme d'État accompli qui a dirigé la France à travers plusieurs des plus grandes menaces et défis du 21ème siècle, François Hollande apporte des idées acquises de sa vie passée au plus haut niveau du service public aux problèmes les plus urgents de notre temps. Du terrorisme au changement climatique, en passant par l'économie mondiale et au-delà, il a fait face à tous avec un calme mesuré cultivé par des années d'expérience.

Véritable patriote, le président Hollande a pris des mesures historiques pour promouvoir l'égalité en France, abaisser le taux de chômage, créer une « taxe millionnaire » et légaliser le mariage homosexuel. Il a fait de sa vie le travail de défendre ceux qui ne pouvaient pas le faire pour eux-mêmes. Le président Hollande a dit une fois que "chaque pays a une âme, et l'âme de la France est l'égalité". Au cours de ses cinq années à la tête de la République française, le président Hollande a donné l'exemple."

George W. Bush - 

"L'événement le plus marquant du mandat du président Bush est survenu le 11 septembre 2001, lorsque des terroristes ont tué près de 3 000 personnes sur le sol américain. Le président Bush a répondu avec une stratégie globale pour protéger le peuple américain. Il a dirigé la réorganisation la plus spectaculaire du gouvernement fédéral depuis le début de la guerre froide, réformant la communauté du renseignement et établissant de nouvelles institutions comme le Department of Homeland Security. Il a construit des coalitions mondiales pour éliminer les régimes violents en Afghanistan et en Irak qui menaçaient l'Amérique, libérant plus de 50 millions de personnes de la tyrannie. Reconnaissant que la liberté et l'espoir sont la meilleure alternative à l'idéologie extrémiste des terroristes, il a fourni un soutien américain sans précédent aux jeunes démocraties et dissidents du Moyen-Orient, de l'Europe de l'Est et d'ailleurs. Au cours de plus de sept ans, le président Bush est resté au pouvoir après le 11 septembre 2001, les États-Unis n'ont pas été attaqués à nouveau."

 

Maintenant vous savez pourquoi une conférence de Chef d'Etat de 1h/30 coûte un prix fou. Il faut beaucoup de talent et peu de mémoire pour réécrire l'Histoire. 

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • NEMO Jeussey de Sourcesûre 5 décembre 2017 19:19

    Bonsoir Gruni


    Vous avez raison quand vous écrivez : « autant que Tony Blair mais sûrement moins qu’un Obama ».Le calcul de la cote des anciens présidents repose sur les mêmes critères que le calcul des indemnités pour les failles des victimes de catastrophes aériennes. Ce sont les citoyens américains les plus chers :Le prix d’une vie : quand les indemnisations des crashs aériens ...
    Il y a même des anciens présidents qui seront invendables comme Bachar al Assad.
    Par contre, Netayahou devrait pouvoir compter sur un bon réseau de vendeurs.

    • gruni gruni 5 décembre 2017 19:55

      Bonsoir Jeussey


      Merci pour vos infos.

      Curieux de voir si Trump fera mieux qu’Obama, mais peut-être sera-t-il réélu.

      • Fergus Fergus 5 décembre 2017 20:34

        Bonsoir, Gruni

        Je me suis bien amusé en lisant cet article. Mais dans quel monde imaginaire ont vécu ces présidents aux si belles qualités ? 


        • gruni gruni 5 décembre 2017 20:56

          @Fergus


          Bonsoir Fergus

          Oui, à défaut d’idées, nos élites ne manquent pas d’imagination. Ils auraient dû faire carrière dans la publicité plutôt que dans la politique.

        • troletbuse troletbuse 5 décembre 2017 22:17

          Article d’enfumage réservé à Grounichou, Fergus et tiens, tiens, Jeussey


          • sirocco sirocco 5 décembre 2017 22:54

            @ l’auteur

            Maintenant, faites-nous un article « Combien coûte (au peuple) un ancien chef de l’Etat ? » Merci.



            • Trelawney Trelawney 6 décembre 2017 16:06

              La stratégie à adopter lors d’une conférence d’un ancien président est la même que lorsqu’on écoute un expert auprès des assurances après un sinistre. Il faut bien écouter ce qu’il a à dire et faire tout le contraire !


              • francois 6 décembre 2017 16:51
                Combien vaut un ancien chef d’Etat ?

                Facile, largage au dessus de l’Afrique l. La rançon indiquera le prix. Sarko en Libye. Hoilande au mali et Chirac au .. trop tard pour lui.

                • Olivier 7 décembre 2017 10:19

                  Ces « conférences », tout comme les fondations soi-disant caritatives que fondent les ex-dirigeants sont en fait de la corruption légale. 


                  S’ils sont « sages » pendant qu’ils exercent leur mandat (entendez : favorables aux intérêts des grandes entreprises et de la finance), ils sont assurés de toucher de grosses rémunérations de complaisance par des biais détournés de la part de ceux qu’ils ont favorisé.

                  • zygzornifle zygzornifle 7 décembre 2017 11:29

                    Ces anciens présidents et politiques il n’y a qu’a regarder leur bilans pour voire qu’ils ne valent même pas un kopeck ..... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès