• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Comment déterminer l’âge exact d’un dinosaure ?

Comment déterminer l’âge exact d’un dinosaure ?

Deux candidats se sont affrontés pour la présidence de leur parti lors d'une élection directe. Il en est sorti un imbroglio dont on ne voit pas de solution possible.

J'ai lu récemment sur Internet la réflexion d'un philosophe qui présentait le problème de la façon suivante.

Nous sommes dans un musée et le guide montre un squelette de dinosaure et dit qu'il est vieux de 70 millions d'années et cinq ans. Quelqu'un lui demande comment il sait pour les cinq ans ? C'est simple, répond le guide, quand j'ai commencé mon travail, on m'avait dit qu'il était vieux de 70 millions d'années et nous sommes cinq ans plus tard...

La philosophie de l'histoire est la démonstration par l'absurde que quelques dizaines de voix à l'avantage de l'un ou de l'autre candidat n'ont pas de sens, la marge d'erreur est trop grande.

On disait aussi dans l'article que plus on mettait de moyens (donc d'argent) dans l'organisation d'une élection, plus juste sera le résultat mais toujours sans atteindre une fiabilité de 100 %.

Concrètement, en plus des voix « oubliées », des éventuels bourrages d'urnes et des erreurs d'additions, est-on sûr que certains n'ont pas voté deux fois, que tous les votants étaient en règle de cotisation, qu'on n'a pas payé de nouveaux adhérents pour voter pour un candidat déterminé ou, qu'avec des procurations, on n'a pas fait voter des morts ?

Pour moi, avec une si faible avance, on ne peut pas déclarer un candidat vainqueur. Autant le nommer au tirage au sort, à pile ou face...

Tout le monde a encore en mémoire la tragi-comédie de l'élection présidentielle étasunienne de 1999, quand Georges W Bush a été déclaré vainqueur par la Cour suprême alors que le décompte en Floride n'était pas terminé. Al Gore avait accepté le verdict et finalement on avait appris, des mois plus tard, que le vainqueur, c'était lui. Les membres de son parti lui ont longtemps reproché d'avoir renoncé trop tôt et il n'a plus jamais eu sa chance dans son parti.

François Fillon, en renonçant à la présidence de l'UMP, a le comportement le plus approprié aux circonstances. Il me semble clair que ce n'est pas pour cela qu'il accepterait la victoire de son adversaire. Il attend le même comportement de lui.

L'idéal serait que l'un s'efface pour l'autre mais ce serait trop leur demander, une des deux ambitions présidentielles serait définitivement éteinte.

Accepter un arbitrage neutre pourrait départager les deux candidats mais là aussi il y a des problèmes.

La commission nationale des recours est discréditée aux yeux des partisans de François Fillon pour avoir « oublié » les 1300 voix des votes d'outre-mer et aussi pour être présidée par un proche de Jean-François Copé. A mon avis, ils ont raison. Une commission sérieuse n'a pas à proclamer un vainqueur quand le résultat est aussi serré et incertain vu la marge d'erreur.

Quant-aux partisans de Jean-François Copé, ils n'ont pas confiance en Alain Juppé qu'ils soupçonnent d'être favorable à François Fillon et, là aussi, ils ont sans doute raison.

Une autre solution serait qu'on revote mais dans le climat délétère actuel, ce serait un suicide collectif pour l'UMP.

Une solution raisonnable serait une présidence tricéphale menée par Alain Juppé et de refaire des élections plus tard, quand les esprits se seront apaisés. Malheureusement pour les deux autres, cela relancerait les ambitions et les chances d'Alain Juppé comme candidat à la prochaine présidentielle. Alain Juppé est-il prêt à annoncer maintenant qu'il ne briguera pas la présidence l'UMP dans un an ? J'en doute.

Il reste aussi le retour de Nicolas Sarkozy. Là, le problème, c'est qu'il aura sans doute à répondre de certaines affaires devant les juges dans les mois à venir et rien ne dit qu'il en sortira blanchi.

Il y a aussi la possibilité de confier la direction du parti à une personne neutre, sans ambition personnelle. Avis aux candidats !

C'est dommage que Dominique de Villepin manque de soutiens dans son parti. Un président flamboyant et plutôt gaulliste pour l'UMP, ça aurait de la gueule !

Finalement, sans être devin, je crois qu'une scission du mouvement a le plus de chances de se réaliser. Ce serait d'ailleurs plus sain et plus clair pour les Français. Dans l'intérêt de la France, beaucoup d'élus de l'UMP n'approuvent pas l'opposition agressive que veut mener Jean-François Copé.

Qui avait dit que la France a la droite la plus bête du monde ?

On a ouvert la boîte de Pandore de la contestation des résultats d'élections dans d'autres parties du monde comme par exemple en Côte d'Ivoire où ces même caciques de l'UMP ont ignoré la décision du Conseil constitutionnel ou en Russie où il aurait fallu un bourrage d'urne de 10 millions de bulletins pour inverser le résultat de la présidentielle au profit... du candidat communiste.

Les voila maintenant mis devant leurs responsabilités. Leurs turpitudes du passé leur reviennent dans la figure comme un boomerang. On parle aujourd'hui de Mafia, de bourrages d'urnes et de fraudes à l'UMP. Heureusement qu'il ne s'agit que d'une élection à la présidence d'un parti !

Cela nous permet de méditer sur ce proverbe ironique bien connu de tous.

- Faites ce que je dis, pas ce que je fais.

Puissent-ils vite retrouver la sagesse qui semble tant leur manquer aujourd'hui !


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 26 novembre 2012 10:31

    que les deux dinosaures se méfient du déchirlanus , ou ça va leur faire mal !


    • Aldous Aldous 26 novembre 2012 11:56

      Skoop !

      le mystère de leur extinction est resolu !

      Ils avaient voté le ’’mariage pour tous’’

    • Pierre Pierre 26 novembre 2012 11:05

      Rectification. Ce n’est n’est pas la commission nationale des recours (CNR) qui a « oublié » de comptabiliser les 1304 votes de 3 fédérations d’outre-mer mais bien la commission d’organisation et de contrôle des opérations électorales (COCOE). Cela ne change rien à la défiance de François Fillon pour ces deux instances (de contrôle et de recours) présidées par des proches de Jean-François Copé, surtout depuis l’éviction, en octobre, de David Biroste qui était le garant de la régularité du fonctionnement de la COCOE.


      • morice morice 26 novembre 2012 12:57
        Comment déterminer l’âge exact d’un dinosaure ?

        c’est vrai ça, ils ont quel âge Fillon et Copé ????

        • LE CHAT LE CHAT 26 novembre 2012 14:32

          plus jeunes que toi , vieux trilobite !


        • Soi même Soi même 27 novembre 2012 00:43

          A te voir on a compris !


        • jef88 jef88 26 novembre 2012 15:45

          déterminer l’age des dinosaures .
          facile !
          il suffit de me le demander !
          j’ai une excellente mémoire !!!!
          LOL


          • Soi même Soi même 27 novembre 2012 00:42

            M’enfin c’est un combat entre un diplodocus et tyrannosaure, il faudra sans doute quelques années pour contemplé leurs squelettes dans un musé.
            Exemplaires rares de la période UMP !


            • Pierre Pierre 27 novembre 2012 03:49

              Vous faites beaucoup trop d’honneur à ces messieurs en pensant qu’ils pourraient être exposés dans un musée.

              Je ne les vois pas comme de redoutables dinosaures mais plutôt comme de banals sauriens aux longues dents.

              Quand on retrouvera leurs squelettes desséchés dans le marigot de l’UMP, il n’y aura personne pour les pleurer, même d’une larme de crocodile.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès