• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Comment empêcher Macron de nuire ?

Comment empêcher Macron de nuire ?

Rares sont ceux qui pensent réellement qu'avec le président Macron, la France va avoir le Printemps révolutionnaire de la liberté pour tous et du respect des droits fondamentaux de chacun. Ceux qui ne forment pas leur jugement à partir des informations tronquées et des injonctions des médias de masse savent que sous le masque souriant de la jeunesse un peu arrogante et mystique, le "bien" que Macron poursuit peut se résumer par cette citation de Voltaire, le "révolutionnaire" préféré de la bourgeoisie : "l’esprit d’une nation réside toujours dans le petit nombre, qui fait travailler le grand, est nourri par lui, et le gouverne" (Essai sur les moeurs, chap. 155)

Emmanuel Macron, chasseur de voix pour la soumission volontaire à l'oligarchieInutile de rappeler aux lecteurs correctement informés que le projet d'Emmanuel Macron, c'est l'ubérisation de la France, la fin des CDI, la baisse des prestations sociales, le démantèlement du droit du travail, la remise en cause du smic et de la retraite par répartition, la braderie des industries stratégiques françaises, l'atlantisme qui amène la guerre, la confiscation de la souveraineté du peuple par des institutions d'essence monarchique et la continuité du productivisme acharné qui tyrannise le vivant et détruit notre écosystème, tout cela au profit d'une augmentation toujours plus grande de capitaux concentrés dans les mains de quelques uns.

Comment éviter que l'oligarchie et son serviteur fassent tout cela ? Macron n'a pas caché qu'il comptait légiférer par ordonnance et en usant du 49.3, autrement dit en usant des moyens légaux de confisquer la souveraineté du peuple pour lui imposer des lois contraires à son intérêt bien compris. Mais il ne pourra légiférer par ordonnance ni user du 49.3 si son premier ministre n'a pas la confiance du parlement, c'est-à-dire si les députés d'En Marche (vers les régressions sociales) et ceux qui y sont déjà associés de fait (allant du Parti Socialiste à Les Républicains) n'ont pas une majorité absolue. Il n'y a alors me semble-t-il qu'un seul vote cohérent avec cet objectif d'empêcher le ministre des banques de nuire au peuple en usant des législatives, c'est de voter et de faire pour les candidats de la France Insoumise dont le programme pour les présidentielles et les législatives s'oppose point par point à celui de Macron et des marchés financiers.

Merci de lire la suite avant de me répondre Mélenchon franc-maçon ou Mélenchon contre la sortie de l'Union Européenne. A la différence de l'UPR et dans une moindre mesure du Front national, la France insoumise que représente JLM pense qu'on peut et qu'on doit sortir des traités oligarchiques de l'UE (si on est président) sans jeter le bébé de l'union (plutôt que la division) avec l'eau du bain néolibéral. Pas la peine de me citer des articles des traités actuels, nous connaissons déjà les termes du débat. Mais aujourd'hui et probablement pour les 5 ans à venir, de toutes façons, il ne s'agit plus de choisir entre sortir des traités ou le frexit, il s'agit d'empêcher de vendre le peuple français pour en faire une main d'oeuvre toujours plus divisée et soumise. En ce sens, renforcer la France Insoumise aux législatives est beaucoup plus efficace que voter UPR, même si je comprends que ce soit dur à entendre pour les supporters d'Asselineau.

Je ne parle pas ici de renoncer à ses idées pour favoriser le "vote utile" qui n'est en fait que le vote pour le "moins mauvais", mais de savoir ce qu'on juge le plus important ou le meilleur. Si pour vous le plus important est de sortir à tout prix de l'UE, sans doute faut-il continuer de soutenir l'UPR dont le discours principal se situe sur ce plan. Mais si vous pensez que le plus important est la liberté du peuple et que pour cela, le mieux est d'abord de mettre des bâtons dans les roues du parti des despotes, vous admettrez qu'il serait bon que Macron soit empêché, ne serait-ce que pour permettre à nos concitoyens informés par TF1 de se mettre dans la tête qu'il n'y a pas que la soumission au pouvoir de l'argent dans la vie. Alors il sera difficile de ne pas admettre qu'il vaut mieux renforcer un baton à 19% qu'une brindille à 0,9%.

Mais les électeurs de Marine Le Pen me diront que le premier parti d'opposition à Macron en France est le FN, puisque c'est lui qui est arrivé en seconde position contre Macron. Mais d'une part, le FN ne remet en cause l'oligarchie que quand elle est censée servir des puissances étrangères, comme si le capital avait une nation. Et surtout voter FN, c'est contribuer à avoir le même résultat qu'à la présidentielle : face au "fascisme présent à un deuxième tour", dans l'immense majorité des circonscriptions, une majorité se dégagera le plus souvent pour lui préférer la soumission à la mondialisation financière. Autrement dit voter FN aux législatives, c'est rejouer le scénario de la présidentielle : porter un épouvantail au deuxième tour pour être sûr de pousser la majorité des électeurs dans les bras de Macron ou de ses soutiens, allant du PS à LR.  Vote d'adhésion et « vote par défaut »

Voter FN au premier tour des élections en croyant faire trembler le système, c'est faire jouer la mécanique du vote utile à l'oligarchie : déjà 41% au moins des voix pour Macron dès le premier tour n'étaient pas des votes de conviction mais en grande partie faits pour éviter que seules l'extrême droite soit présente face à la droite extrême de Fillon. Il est facile de constater que d'élection en élection, un FN fort aux premiers tours est toujours favorable au moins disant social et aux candidats de l'oligarchie, soutenus par la presse et les sondages bidons. Et on l'a clairement vu pour ce deuxième tour des présidentielles : alors qu'elle représentait officiellement la candidate du peuple contre le candidat des marchés financiers, Marine Le Pen s'est complètement sabordée au débat du deuxième tour en se montrant tout le contraire de la "France apaisée" et de quelqu'un ayant un projet positif à proposer aux français.

L'épouvantail et le gentleman fermier

Comment ne pas voir aujourd'hui les élections comme une battue organisée par la bourgeoisie pour s'assurer la soumission volontaire du gibier qu'est la population, le consentement à être traités comme des machines à faire du cash ? Un élément essentiel dans les battues, ce sont les rabatteurs qui ont pour rôle d'effrayer le gibier afin que d'eux-mêmes, les animaux aillent se jeter sous le feu des bourgeois. Je sais que ce sera très désagréable à entendre par nombre de partisans du FN, mais pourtant quels formidables rabatteurs de l'oligarchie que les candidats d'un parti qui dit que le problème, ce n'est pas la concentrations des capitaux entre quelques mains mais les étrangers ! Ils sont très utiles à l'oligarchie puisqu'ils ne mettent pas en cause systématiquement les vrais responsables des injustices sociales tout en apparaissant pour une majorité de français comme un épouvantail totalement en rupture avec l'idéal de fraternité.

Le FN premier parti d'opposition ? Mais dans une chasse à courre présidentielle, comme celles que veut rétablir Emmanuel Macron, les rabatteurs sont aussi opposés aux riches à cheval. Seulement à la fin, ces opposants là sont très utiles à ces derniers. Vous avez aussi les abstentionnistes professionnels qui vont vous dire "pas la peine de faire quoi que ce soit, la partie est déjà perdue, restons divisés et soumis". La France Insoumise, c'est ce mouvement qui dit "à ce jeu que nous fait jouer la bourgeoisie, il y a des échappatoires, mais pour commencer il ne faut croire ni les chasseurs, ni les rabatteurs, restons unis et insoumis".

Si Macron a une forte opposition à l'assemblée (qui ne viendra évidemment ni du PS, ni de l'UDI, ni de LR), il ne pourra pas légiférer par ordonnance. Si vous voulez que Macron et ses partis bourgeois aient les mains libres pour faire des français des esclaves contraints de consentir aux puissances d'argent, au mieux, ne soutenez pas ceux qui se proposent de l'en empêcher, abstenez vous, sinon votez pour des micro-partis ou encore votez Le Pen. Si vous voulez vraiment ne pas laisser faire Macron, votez et faites voter France Insoumise.


Moyenne des avis sur cet article :  3.16/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 9 mai 11:10

    Votez FI  ??????? afin que Micron ait une majorité à l’AN, vous voulez dire. On nous a déjà fait le coup. Mais les dindons de la farce sont toujours prêts à se faire rôtir.


    • Henrique Diaz Henrique Diaz 9 mai 12:44

      @troletbuse
      Non justement, parce que si on vote micro-parti, FN ou abstention, on est sûr que le néolibéralisme que ne soutiennent vraiment qu’une minorité de français va réussir à s’imposer au terme de chaque deuxième tour, grâce au soutien des médias des milliardaires. Seule la FI est en mesure de rassembler suffisamment pour apporter une véritable opposition à la volonté de Macron de nuire à la république en imposant sa politique de régression sociale par ordonnances. Il est vrai que c’était déjà dans l’article, pardon si j’ai cru à tort que vous vous intéressiez aux arguments raisonnés.


    • Raymundo007 Raymundo007 10 mai 05:15

      @troletbuse
      Tout à fait.


    • Martha 10 mai 10:38

       
       @Henrique Diaz

       « ..., parce que si on vote micro-parti,.... »

       «  ... Seule la FI est en mesure de rassembler suffisamment pour... »

       On a vu ce que cela a donné au premier tour, votre petit jeu.
       Avez-vous dénoncé une seule fois avant ces élections Présidentielles 2017 la loi Urvoas et le comportement inique de nos médias ?

       En acceptant ce qu’il s’est passé avant ces élections bidonnées, vous avez été, tout autant que le FN, les principaux complices des manières de faire antidémocratiques de nos médias. Continuez à tirer à hue et à dia comme vous le faites, l’enlisement et l’échec sont assurés.

       Avez-vous entendu parler de l’histoire mythique des Horaces et des Curiaces ?


    • Henrique Diaz Henrique Diaz 10 mai 15:23

      @Martha
      Vous êtes amer, mais cette loi qui a été plusieurs fois dénoncée par des personnalités de la FI a aussi touché la FI . Mais le truc c’est d’aller au contact des gens pour discuter et convaincre avec des arguments rationnels et pas de geindre derrière son écran d’ordinateur alors qu’on sait très bien que l’oligarchie au pouvoir ne cherchera jamais à nous rendre la tâche facile. Et que vous le vouliez ou non, tant qu’on n’aura pas une réforme profonde de la constitution, cela restera le règne pseudo-démocratique de la caste. Donc avant de dire « moi je suis plus pour ceci ou moins pour cela », le bon sens serait pour commencer de rejoindre ceux qui essayent d’exploiter une faille du système avec les élections et qui ont une chance de faire bouger les choses dans le sens d’une telle réforme. Mais si vous pensez être les seuls esprits intelligents et honnêtes du pays, tous les autres étant des anti-démocrates alors ce n’est plus de micro-parti qu’il s’agit mais de secte.



      • Gorg Gorg 9 mai 11:53

        @L’auteur

        Merci, excellent article...

        « Mais les électeurs de Marine Le Pen me diront que le premier parti d’opposition à Macron en France est le FN »

        Le Fn est une voie de garage pour les moutons. Il sert à neutraliser les mécontents...

        "voter FN aux législatives, c’est rejouer le scénario de la présidentielle : porter un épouvantail au deuxième tour pour être sûr de pousser la majorité des électeurs dans les bras de Macron"

        Bien vu, tout est dit

        Cdlt


        • Henrique Diaz Henrique Diaz 9 mai 12:56

          @Gorg
          « Le Fn est une voie de garage pour les moutons. Il sert à neutraliser les mécontents... » Ce qui est un mystère pour moi, c’est qu’après tant d’années de services rendus par la famille Le Pen à ses amis milliardaires pour qu’à la fin, ce soit toujours la politique des riches qui gagne, il se trouve encore des gens n’ayant que leur force de travail pour vivre qui croient faire peur à « l’establishment » en votant Le Pen.


        • Martha 10 mai 10:49


           @Henrique Diaz :

           Et FI aussi.

           FN et FI n’ont qu’un seul but : diviser les Français.

           FN - FI = O = FI - FN. => résultante de l’effort nulle.

           


        • Henrique Diaz Henrique Diaz 10 mai 15:51

          @Martha
          Non, la FI a pour but de rendre au peuple sa souveraineté, ce qui signifie donner aux citoyens plutôt qu’aux partis un contrôle plus direct de leurs élus, notamment avec le référendum révocatoire. Et la question n’est pas dans cet article de repenser et de refonder la politique de fond en comble mais de savoir comment dans l’immédiat empêcher Macron de nous imposer par ordonnance ses régressions sociales. Sur ce point, vous n’avez rien à répondre à ma démonstration : il existe une seule force en mesure de s’opposer avec fermeté à cet ultralibéralisme, c’est la FI ; d’abord parce que derrière les postures du FN, le fond idéologique des principaux dirigeants et même de leurs militants, quand ils s’intéressent à autre chose qu’à l’immigration, reste très thatcherien ensuite parce que le FN est un repoussoir et ne peut rassembler au delà d’un certain niveau de population. Quant aux micro-partis, on vous l’a peut-être caché cela, mais leurs dirigeants savent très bien qu’ils n’ont aucune chance d’accéder à des second tours, ils sont là au mieux pour faire des candidatures de témoignage. Ils ne peuvent donc empêcher Macron de nuire. Maintenant, vous avez aussi le droit de ne pas vous sentir concernée par la précarisation croissante de nos concitoyens.


        • foufouille foufouille 9 mai 12:15

          réponse au titre ; rien. tu mangeras du 49-3 souvent.


          • Henrique Diaz Henrique Diaz 9 mai 12:50

            @foufouille Justement, en prenant la peine de lire ne serait-ce que les deux ou trois premiers paragraphes, tu aurais pu comprendre comment je réfute la fatalité du 49-3. S’il n’y a « d’opposition » au gouvernement Macron que le PS et LR, il n’y aura même pas besoin de 49-3 puisqu’ils sont sur la même ligne idéologique. Si la FI est assez nombreuse, elle pourra voter la censure en cas de 49-3.


          • Remosra 9 mai 12:58

            @Henrique Diaz

            Et même chose pour l’Ordonnance qui a un moyen d’être annulée sauf aussi si l’autre bouffon à la majorité !
            En précisant que Macron visera l’Ordonnance plutôt que le 49.3 car le 1er permet de mettre en place tout son programme !


          • foufouille foufouille 9 mai 13:41

            @Henrique Diaz
            le résultat sera le même pour les élections législatives : front ripoublicain.


          • Henrique Diaz Henrique Diaz 9 mai 20:10

            @foufouille Je ne voudrais pas te brusquer mais déjà il n’y a pas eu de « front républicain » à la présidentielle, la peur de l’épouvantail créé de toute pièce a beaucoup moins bien marché cette fois. Et après 5 ans de Hollandisme, il y aura beaucoup moins de gens motivés pour donner une majorité au porte valise des banques. Mais, pour ces législatives, il y aura encore des tentatives d’imposer un duel entre le néolibéralisme et cette brave machine à faire gagner le néolibéralisme qu’est le FN si les gens comme toi continuent à voter et à faire voter pour l’abstention dès le premier tour, le FN ou les micro-partis.


          • Raymundo007 Raymundo007 10 mai 05:23

            @Henrique Diaz
            Ha ha ha ha ! Ha ! les mecs ; vous êtes comiques, vous savez. Mais je la sentais venir de loin celle-là. Moi, je reste sur « votez blanc ; votez nul, abstenez-vous ou votez Macron mais tout sauf MLP » Ça vous rappelle rien ? Alors maintenant chers insoumis, vous voulez arrêtez Macron... alors votez avec vos pieds ; ok ?


          • foufouille foufouille 10 mai 10:41

            @Henrique Diaz
            j’ai plus de carte d’électeur donc je ne pourrais veauter comme tu veut.


          • Henrique Diaz Henrique Diaz 10 mai 16:04

            @Raymundo007
            Vous n’avez rien à répondre à mon argument : MLP et son parti sont des épouvantails au service de l’oligarchie. La preuve, elle n’a pas du tout cherché à rassurer et à se présidentialiser pendant la campagne d’entre deux tours mais à faire en sorte de passer pour un bull-dog agressif, dont la fonction est finalement de rabattre vers le néolibéralisme. Alors non effectivement, on n’allait pas voter pour ce qui n’est que le chien de garde du néolibéralisme thatcherien (thatcherisme que le FN revendiqua longtemps et qui risque bien refaire surface officiellement si MLP n’arrive plus à convaincre dans son parti qu’il faut suivre la ligne Philippot.) Vous nous reprochez notre cohérence mais il n’en demeure pas moins que pour arrêter Macron et sa politique de régression sociale, vous avez montré que vous serviez surtout à lui offrir la présidence sur un plateau d’argent, notamment parce qu’en dehors des immigrés comme cause principale de tous les problèmes, il n’y a pas grand chose qui unit et attire vers le FN.


          • Henrique Diaz Henrique Diaz 10 mai 16:09

            @foufouille
            Tu n’as pas cherché à renouveler ta carte ? Tu es indifférent à la façon dont on traite les gens dans ton pays ? Ou pour toi, voir le bien dans l’enrichissement sans limite de quelques uns, c’est du pareil au même que voir le bien plutôt dans une répartition équitable des richesses qu’en fait l’ensemble du pays contribue à produire et à échanger ?


          • Jelena Jelena 9 mai 18:10

            Les socialos vivent dans un monde orwellien, les ripoux sont favorables au retour du servage, les lepénistes mènent un combat fictif contre l’islam... Ce qui fait que oui, seule la FI s’opposera au roi Macron.
             
            Mais 15-20% de l’électorat, ça fait léger, très léger...


            • Henrique Diaz Henrique Diaz 9 mai 20:23

              @Jelena
              Beaucoup de sympathisants de la FI ont voté dès le premier tour pour Macron pour empêcher la menace Le Pen, la pression ne va plus être la même maintenant. Et surtout, ce que j’explique plus haut, c’est qu’il y a une chance que nos compatriotes non xénophobes qui votent Le Pen, croyant faire obstacle à la politique des riches pour les riches, se réveillent et continuent de rejoindre la FI dès le premier tour. Après, on pourra jouer sur les deuxièmes tours pour dégager ce qui a en fait bloqué la France depuis 30 ans maintenant : l’opposition du néolibéralisme et du nationalisme au détriment de la république sociale.


            • Jelena Jelena 10 mai 09:13

              @Henrique Diaz >> Beaucoup de sympathisants de la FI ont voté dès le premier tour pour Macron
               
              Si cela avait été le cas, FI n’aurait pas fait 20%.
               
              Quand à la peur du FN... Pour que ce parti soit « terrifiant », il faudrait déjà qu’il soit « crédible », ce qui est très loin d’être le cas.
               
              On verra bien pour la suite, mais je ne me fais pas trop d’illusion.


            • Henrique Diaz Henrique Diaz 10 mai 16:31

              @Jelena
              Pourtant, c’est bien ce que disent des électeurs, certes plus ou moins bien informés, qui ont un moment hésité entre Hamon, Mélenchon et Macron, pour finir par choisir « le mieux placé dans les sondages » pour battre Le Pen et Fillon. Comme je je dis dans l’article, il n’y a que 51 pour cent de gens qui ont voté Macron pour ses idées ou pour l’homme, les autres, c’était en gros par calcul « pour éviter le pire ». Beaucoup, ont aussi été dissuadés d’apporter leur voix aux 600.000 qui ont manqué par la campagne de diffamation contre JLM le « dictateur bolivarien ».
              Et pour l’instant, même si le FN n’est pas objectivement crédible, beaucoup de nos concitoyens croient encore, sans xénophobie, à des raisonnements simplistes comme « renvoyons les 6 millions d’immigrés qu’on a en France et comme ça on aura 6 millions de chômeurs en moins ».
              Je ne dis pas que la partie est gagnée d’avance, loin s’en faut, mais que le seul moyen aujourd’hui pour empêcher Macron d’imposer ses régressions sociales est d’obtenir un groupe parlementaire assez puissant pour le faire, avec la motivation et la possibilité de faire autre chose que de servir de repoussoir. JLM est la personnalité politique préférée des français, devant Macron et Juppé alors que MLP est en 27ème position, ce qui ne se traduit pas forcément en votes mais dit tout de même quelque chose sur la possibilité de rassembler de l’un par rapport à l’autre. Maintenant, il est clair que si le prolétariat continue de se fourvoyer chez Le Pen ou dans l’abstention au premier tour, on va manger des Lois Travail puissance 10.


            • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 mai 18:31

              Est-ce que lui péter la tronche est une option ? ^^


              • Henrique Diaz Henrique Diaz 9 mai 20:30

                @bouffon(s) du roi
                Tu en ferais une victime sacrificielle, une Jeanne d’Arc thatcherienne, ce qui n’empêcherait pas l’oligarchie de se trouver un remplaçant qu’elle ferait acclamer par le bon peuple. Cela pourrait permettre à Valls par exemple de se présenter en protecteur de la nation !


              • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 10 mai 19:31

                @Henrique Diaz

                on continuerait ...

                 ? smiley


              • UnLorrain 9 mai 22:42

                @ l auteur

                Eclairez moi ma lanterne. Est ce que un president peut se saisir des pleins pouvoirs ? ( oui en cas de guerre je crois savoir....mais aussi en cas de grand danger pour le pays. Est ce qu’il est possible de donner la taille qu’on veut a ce grand danger ? Taille qui sera accepter par le peuple,facile a convaincre..)


                • Henrique Diaz Henrique Diaz 10 mai 00:42

                  @UnLorrain Soit mais que voulez vous dire ? Qu’après une élection législative où la FI arriverait en tête, le PR pourrait être en droit d’estimer que le pays est face à un grand danger ? Et donc vu que la constitution ne rendrait pas absolument impossible un tel déni de la volonté souveraine du peuple, il serait aussi bien de continuer les votes protestataires pour rire comme Le Pen, Poutou ou Le Blanc ?


                • UnLorrain 10 mai 10:13

                  @Henrique Diaz

                  Ch ai meme pu ce que je voulais poser comme questchion excusez moi je me suis deconcenter pour me recentrer sur un autre papier ou ca discute de mitochondries.

                  Bonne journe !


                • izarn izarn 10 mai 02:38

                  N’importe quoi...
                  Bien sur que Marine fait trembler le système...
                  Mélenchon aussi, certes. Mais c’est lui le repoussoir, et c’est la ou tu te trompes.
                  je te dis Ducon Lajoie, que majoritairement LR aurait voté FN contre Mélenchon. Je sais, je les connais, OK ? C’est ma famille, connard !
                  C’est sur cela que tu te bases ?
                  Mélencon n’a jamais eu aucune chance. En plus c’est voulu. C’est un mouvement sacrificiel pour empecher le souverainisme. Et ce sacrifice Mélenchon l’a fait en 2012....(Genre terroriste qui s’explose pour empecher Marine d’accéder à l’Assemblée Nationale, tu vois le degré de fanatisme dangereux ? Mélenchon est fou à lier !)
                  Putain , t’es con ou quoi ? T’as pas encore compris ?
                  Ta gauchiasse c’est de la merde télécommandée par le Capital.
                  C’est pipo ! Ne prends pas les capitalistes pour des imbéciles !
                  Mais supreme horreur, tu veux entrainer dans ta forfaiture les humbles, le prolétariat, les PME en faillite....
                  Tes solutions , c’est n’importe quoi, parceque tu refuses la réalité du capital. Qui faut dire est dans la merde depuis 2008. Mais ça tu n’y comprends rien. Refus de tout, de la crise, des courbes financières, délire monomaniaque d’un autre époque....
                  Bref camisole de force...


                  • Henrique Diaz Henrique Diaz 10 mai 16:45

                    @izarn
                    Beau niveau d’argumentation « ducon lajoie, connard, gauchiasse etc. » tout ça pour nous dire que JLM serait au service du capital tout en prétendant que le capital serait une réalité indépassable. En attendant, les médias, les politiques au service du capital, on ne les a pas beaucoup entendu pour dénoncer le danger Le Pen. Mais quand JLM s’est montré en mesure d’accéder au second tour, là c’était la débandade pour dénoncer le « grave risque de dictature que représenterait JLM »... Vous êtes en colère et haineux à mon égard parce que vous ne savez pas quoi répondre à ce dont j’ai fait la démonstration ci-dessus : quand on regarde les choses à cette élection, c’est effectivement la FI qui a présenté une menace contre l’oligarchie et ses candidats officiels, Macron et Fillon. Si Hollande s’est senti obligé de lancer tout son petit monde contre JLM et non contre MLP, ce qui a été fait, c’est parce qu’au second tour, face à Le Pen, il aurait gagné et aurait fait une politique qui aurait beaucoup nui au néolibéralisme en démontrant sa possibilité et son efficacité contre le chômage et la précarité sociale. Face à Macron aussi il aurait pu gagner, parce que là, on n’aurait pas pu mobiliser des millions contre « le fascisme », il aurait fallu faire appel à autre chose qu’à des réflexes de peur pour mobiliser derrière lui.


                  • anamo 10 mai 07:18

                    Que de mots pour ne pas évoquer l’essentiel. On veut nous faire croire que le FN, l’UMPS (tiens, on les a perdus !), l’Europe, le reste du monde et surtout la « Finance » nous « soumet » on ne sait quoi. Vivez gens de la France Insoumise !

                    On peut constater que ce mouvement est fait principalement de gens« assis », sauf pour quelques episodes tels Nuit debout et quelques manifestations.

                    Gouverner la France, ce n’est pas que cocooner des salariés en CDI et des retraités.


                    • gogoRat gogoRat 10 mai 08:57

                      @anamo

                      ’Gouverner la France, ce n’est pas que cocooner des salariés en CDI et des retraités’
                      .

                       Merci pour cette réplique qui, à elle-seule, me console d’avoir visité cet article et ses ’réactions’ !


                    • Henrique Diaz Henrique Diaz 10 mai 17:04

                      @anamo
                      Donner aux citoyens les moyens de vivre décemment de leur travail plutôt que d’être des corvéables à merci, toujours plus précaires, c’est sûrement ce que vous appelez « cocooner les salariés ». Mais gouverner la France, ce n’est certainement pas non plus bichonner des rentiers qui vivent très grassement de la captation sous forme de plus-value du travail des salariés et des impôts que nous payons pour rembourser les dettes qu’on a contractées auprès d’eux pour financer des services et des biens publics qu’on ne pouvait plus financer autrement puisqu’on a lourdement baissé leurs impôts. Si vous êtes heureux de vous soumettre aux intérêts de l’argent pour l’argent, qui ne doit surtout jamais financer des projets d’émancipation des personnes ou écologiques si cela ne rapporte pas de gras bénéfices aux détenteurs de capitaux, si vous croyez que le sérieux c’est de faire le larbin pour quelques rentiers qui vous ignorent et vous méprisent totalement, vous en avez le droit. Votez donc Macron puisque vous pensez que revenir aux droits sociaux du 19ème siècle serait l’idéal.


                    • pierrot pierrot 10 mai 08:29

                      Bonjour,
                      Macron me semble le candidat le moins pire par rapport aux autres (Fillon, Le Pen, Mélanchon, Hamon ...).
                      Mélanchon me semble trop personnel, populiste et démagogique pour ramasser le maximum de voix sur des propositions irréalistes qui ne pourraient que faire des déçus.
                      Macron c’est aussi plus d’Union européenne, plus d’innovations, plus d’emplois probablement mais pas pour tous.


                      • Remosra 10 mai 08:35

                        @pierrot

                        Avant de laisser un tel message ici, allez vous renseigner correctement sur Macron.
                        Vous avez internet, vous avez Google, alors utilisez les outils que vous avez pour vous instruire.


                      • Lugsama Lugsama 10 mai 10:41

                        @Remosra

                        On est renseigné sur Macron, est sur que face aux populistes Lepen et Melemchon il y a pas photos.

                      • Remosra 10 mai 10:45

                        @Lugsama

                        Il n’y a pas photos de quoi ?
                        Développez un peu svp !


                      • pierrot pierrot 10 mai 13:18

                        @Remosra
                        Mélanchon est un homme quasi seul sans le PCF maintenant. Brillant polémiste et excellent orateur il a des propositions démagogiques et de promesses insensées (augmentation du SMIC, arrêt du nucléaire, arrêt du chimique, arrêt des OGM, arrêt des nanotechnologies, bref anti science ou ’il ne connait rien, développement absurde et couteux des énergies marines (le barrage sur la Rance n’a jamais été rentable (ensablement, entretien difficile, lutte contre les algues, les hydroliennes couteront 20 fois plus que le KWh nucléaire, le solaire c’est déjà 8 fois plus en couvrant de grandes étendues stérilisés et demandant du transport d’électricité avec beaucoup de perte.
                        Même le PCF ne le comprend pas et le méprise.


                      • Henrique Diaz Henrique Diaz 10 mai 17:14

                        @pierrot
                        « Macron me semble le candidat le moins pire » : alors pour vous pour empêcher Macron de nuire, ce qui était l’objet de l’article, il faut voter Macron... Je vous renvoie au début de l’article. Vous êtes manifestement surtout informé par TF1 et France 2, voire l’Obs et ce genre de journaux, dont les journalistes appartiennent ou aspirent à appartenir aux millardaires qui paient grassement leur larbins les plus zélés pour faire croire au peuple que la liberté, c’est de se soumettre à leurs intérêts. Mais si vous êtes capable de vous informer à d’autres sources, vous verrez que des centaines d’économistes et d’ingénieurs soutiennent et valident le projet de la France Insoumise et son financement qu’elle est loin d’avoir improvisé sur un coin de table un mois avant l’élection comme l’a fait Macron, qui puisqu’il était le candidat de la finance n’a pas eu de mal à pouvoir dire n’importe quoi, alors que sous son ministère, le chômage a augmenté de 30%.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires