• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Comment le FBI, Facebook et Twitter ont empêché la victoire de (...)

Comment le FBI, Facebook et Twitter ont empêché la victoire de Trump

Mark Zuckerberg affirme que Facebook a censuré tous les articles sur Hunter Biden après un avertissement du FBI.

Le PDG de Meta a déclaré avoir décidé d'enterrer toutes les informations à ce sujet après que l'agence l'a mis en garde contre une éventuelle « propagande russe ».

Source : RT, 26 août 20224

Traduction : lecridespeuples.fr

Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a déclaré que sa plateforme a travaillé pour limiter la portée d'une histoire explosive sur le fils du président Joe Biden, Hunter Biden, après que les services fédéraux lui ont dit d'être « vigilant » sur la désinformation étrangère.

Zuckerberg a longuement parlé de la controverse lors d'une apparition sur le podcast de Joe Rogan jeudi, défendant la réponse de Facebook à un rapport du New York Post publié avant l'élection de 2020 qui alléguait une série d'affaires louches de Hunter Biden, citant des documents obtenus à partir de l'un de ses ordinateurs portables.

Bien que le PDG ait noté que Facebook « a pris un chemin différent de celui de Twitter » –qui a carrément interdit la diffusion de tout article à ce sujet et a même empêché les utilisateurs de les partager dans des messages directs–, il a déclaré que son équipe a finalement décidé de limiter la diffusion des articles sur Hunter Biden en se basant sur les conseils qu'il avait reçus du FBI.

Voir Nasrallah sur l’assaut du Capitole : Trump a révélé le vrai visage des États-Unis  et Liberté d’expression ou incitation à la violence ? Norman Finkelstein sur le discours de Trump avant l’assaut du Capitole

« Le contexte ici est que le FBI est essentiellement venu nous voir et nous a dit 'Hé, juste pour que vous soyez au courant, vous devriez être en alerte élevée. Nous avons pensé qu'il y avait beaucoup de propagande russe lors de l'élection de 2016 ; nous avons été prévenus qu'il y aurait bientôt une sorte de décharge similaire à celle-ci. Soyez donc vigilants' », a-t-il déclaré, en paraphrasant les propos d'un agent fédéral.

« Nous nous sommes dit que si le FBI –que je considère toujours comme une institution légitime dans ce pays, c'est un organisme d'application de la loi très professionnel– s'il vient nous voir pour nous dire que nous devons être sur nos gardes, alors je veux le prendre au sérieux. »

Toutefois, lorsque M. Rogan a demandé si le FBI avait spécifiquement mentionné l'article du New York Post en question, M. Zuckerberg a répondu qu'il ne s'en souvenait pas, mais a ajouté que « celui-ci correspondait essentiellement au modèle » décrit par l'agence.

Il n'a pas non plus précisé à quel moment il avait été en contact avec le FBI, ni si les discussions avaient eu lieu avant ou après que des dizaines d'anciens responsables du renseignement aient publié une lettre dans laquelle ils affirmaient que l'histoire de Hunter Biden présentait « toutes les caractéristiques classiques d'une opération d'information russe ». Les ex-fonctionnaires n'ont cité aucune preuve à l'appui de cette affirmation, mais ont néanmoins déclaré qu'ils étaient « profondément soupçonneux » au sujet de ce rapport embarrassant.

Alors qu'un certain nombre de médias ont d'abord rejeté l'histoire de l'ordinateur portable –NPR, la principale radio américaine, l'a même considérée comme une perte de temps et a insisté sur le fait qu'elle ne la couvrirait pas– les principales publications ont depuis fait marche arrière et reconnu que les documents étaient authentiques.

Voir Nasrallah : ‘Il faut célébrer la défaite de Trump sans se faire d’illusions sur Biden’

M. Zuckerberg a déclaré qu'au cours de la première semaine qui a suivi la publication de l'information sur les ordinateurs portables de Hunter Biden, Facebook a tenté de vérifier les faits et, entre-temps, a limité la « distribution » de l'article par le biais de l'algorithme du fil d'actualité de la plateforme.

« Le classement dans le fil d'actualité était un peu moins important. Ainsi, moins de personnes l'ont vu que ce qui aurait été le cas autrement », a-t-il déclaré, ajoutant que, bien qu'il ne puisse pas dire combien d'utilisateurs ont été empêchés de voir l'article, le nombre était « significatif ».

Bien que M. Zuckerberg continue de défendre la réaction moins extrême de Facebook, Jack Dorsey, alors PDG de Twitter, s'est excusé de la façon dont la plateforme a réagi à l'article de Hunter Biden, la qualifiant d' « erreur totale ». Quoi qu'il en soit, les deux décisions ont suscité une vive condamnation de la part des Républicains et des conservateurs critiques de la famille Biden, dont beaucoup accusent les géants des médias sociaux d'avoir un parti pris pour les Démocrates.

***

Trump exige que de nouvelles élections soient organisées « immédiatement »

L'ancien président a accusé le FBI de « fraude et d'ingérence dans les élections ».

Source : RT, 29 août 2022

Traduction : lecridespeuples.fr

L'ancien président Donald Trump a exigé lundi d'être déclaré « vainqueur légitime » de l'élection présidentielle de 2020, ou que le scrutin soit refait. La colère de Trump est intervenu après que le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a affirmé avoir limité la diffusion d'une histoire préjudiciable à la campagne de Joe Biden sur les conseils du FBI.

« Il apparaît donc maintenant, de manière concluante, que le FBI a enterré l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden avant l'élection », a écrit Trump dans un post sur sa plateforme Truth Social, ajoutant que l'agence l'a fait en sachant que « s'ils ne l'avaient pas fait, 'Trump aurait facilement gagné l'élection présidentielle de 2020'. »

« Il s'agit d'une fraude massive et d'une ingérence électorale à un niveau jamais vu auparavant dans notre pays », a poursuivi l'ancien président, ajoutant qu'en guise de « remède », il devrait être déclaré « vainqueur légitime », ou que le gouvernement devrait "déclarer l'élection de 2020 irrémédiablement compromise et organiser une nouvelle élection, immédiatement ! »

La semaine dernière, Zuckerberg a déclaré à l'animateur de podcast Joe Rogan que Facebook avait œuvré à limiter la diffusion d'un article du New York Post sur l'ordinateur portable de Hunter Biden dans la course à l'élection de 2020. L'ordinateur portable, dont l'authenticité a depuis été établie de manière indépendante, contenait des détails sur la consommation de drogues du fils de Joe Biden, ses activités avec des prostituées et ses transactions commerciales à l'étranger, dont certaines profitaient à Biden père.

M. Zuckerberg a déclaré que le FBI « est venu nous voir » et a prévenu qu' « il y aura bientôt une sorte de décharge » de « propagande russe ». La campagne de M. Biden a également décrit à tort le contenu de l'ordinateur portable comme de la « propagande russe » à l'époque.

Voir Le mythe persistant selon lequel Trump serait anti-impérialiste et anti-système, Pourquoi les médias s’acharnent sur Trump et Tout le monde s’est trompé sur le compte de Trump 

Malgré les protestations de Trump, il ne peut probablement pas faire grand-chose. L'ancien président a déjà accusé Biden d'avoir gagné par la fraude, citant la récolte de bulletins de vote, l'abus présumé du vote par correspondance et des allégations de pauses tardives dans le comptage suivies de « décharges » de bulletins en faveur de Biden dans les bureaux de vote des États clés. M. Trump a intenté de nombreuses actions en justice pour protester contre sa défaite, mais parmi les quelques procès que les tribunaux ont accepté d'entendre, aucun n'a abouti.

Facebook n'a pas été la seule plateforme à limiter la diffusion de l'histoire du portable. Twitter a interdit toute mention de l'article du Post et a temporairement suspendu le journal de sa plateforme, tandis que d'autres médias –qui admettent maintenant que l'ordinateur portable était réel et digne d'intérêt– ont refusé de couvrir l'histoire.

Voir Noam Chomsky : ‘Trump est le plus grand criminel de l’histoire’ et Nasrallah : Trump est le pire criminel de l’Histoire

Dans une déclaration publiée après l'interview de Zuckerberg, le FBI a déclaré qu'il « informe régulièrement les entités du secteur privé américain, y compris les fournisseurs de réseaux sociaux, des informations sur les menaces potentielles, afin qu'elles puissent décider comment mieux se défendre contre ces menaces. » Toutefois, l'agence a ajouté qu'elle « ne peut pas demander, ni ordonner, aux entreprises de prendre des mesures. » Le FBI n'a pas précisé pourquoi il a qualifié le contenu de l'ordinateur portable de « menace ».

Voir notre dossier sur Trump

Pour soutenir ce travail censuré en permanence (y compris par Mediapart) et ne manquer aucune publication, faites un don, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur TwitterFacebookYoutube et VKontakte.


Moyenne des avis sur cet article :  3.36/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 5 septembre 16:03

    Que dire : Ni biden, ni Trump...... L’amérique est comme le Titanic, elle coule... Que restent les meilleurs. Ceux qui ne votent ni pour l’un ni pour l’autre


    • Lynwec 5 septembre 16:09

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Demandez-vous pour quelle raison les réseaux sociaux, les principaux médias ont pris fait et cause pour les démocrates et Biden, quitte à glisser sous le tapis les magouilles ukrainiennes du fils Biden et à couper le son en direct pendant un discours de Trump ...

      Réponse : réseaux style Epstein . Tout ce joli monde, comme chez nous, « aime » la chair jeune et tendre et voyait venir avec effroi la perspective d’un autre mandat de chasse aux pédocriminels satanistes où les langues se déliant, leurs fesses pourraient se trouver menacées...
      Je ne dis pas que Trump est un saint, je ne vis pas aux USA, je dis simplement que comme chez nous, quand un dirigeant n’est pas assez conciliant avec les mondialistes, on lui savonne la planche... La démocratie à la sauce occidentale fonctionne ainsi...


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 5 septembre 18:13

      @Lynwec bien sûr, je sais tout cela..... et c’est plus monstrueux encore qu’on l’imagine. Si la bande à Trump c’était plutôt attaqué à ceux-là qu’a introduire une loi contre l’avortement. Un enfant non-désiré risque aussi plus facilement d’être victime de ces réseaux. L’Amérique a la tête en dessous. Normal puisque la moitié pense encore que la terre est plate...


    • jacques 5 septembre 18:16

      Pour soutenir ce travail censuré en permanence (y compris par Mediapart) et ne manquer aucune publication, faites un don,

      ce qui n’est pas le cas car vous êtes publié


      • Le Cri des Peuples Le Cri des Peuples 7 septembre 22:27

        @jacques
        Oui, à peine 552 articles refusés par AgoraVox, où je suis invisibilisé depuis l’Ukraine.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 7 septembre 22:32

        @Le Cri des Peuples
        C’est la rançon de la gloire des graphomanes .


      • Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ Hattori Hanzō 7 septembre 22:42

        @Le Cri des Peuples

        Agoravox censuré en ukraine en voila une info intéressante ...

        Si tu pouvais nous obtenir une capture d’ ecran qu’ on montre un peut as nos amis proukraine qui censure a tour de bras smiley


      • GoldoBlack 14 septembre 08:55

        @Le Cri des Peuples
        Ouin ouin...
        À quand une remise en question au lieu des pleurnicheries ?


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 5 septembre 19:23

        Je ne pense pas que nous pouvons changer le monde. Mais notre attitude personnelle face à celui-ci : oui. exemple, en étant danns un état d’infinie gratitude par rapport à chaque moment de joie. Et cette joie elle est commnunicatuce car le mal dans le monde n’a alors pas de prise sur nous. toutes les personnes qui ont tenté de changer l’humain ou le monde, ont échoué. Et même pire n’ont parfois fait qu’empirer la situation. Sachant cela, montrer que le mal ui ne vous attteint pas. Et c’est alors que vous serez le plus utiles. 

        Sous le ciel est un vase agréablement achevé,

        celui qui œuvre à le perfectionner le détruit,

        celui qui s’en empare le perd,

        nul ne peut le rendre meilleur.

        Lao Tseu extrait du Tao te King (29)


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 5 septembre 19:25

          Je ne pense pas que nous pouvons changer le monde. Mais notre attitude personnelle face à celui-ci : oui. Exemple, en étant dans un état d’infinie gratitude par rapport à chaque moment de joie. Et cette joie elle est commnunicative car le mal dans le monde n’a alors pas de prise sur nous. Toutes les personnes qui ont tenté de changer l’humain ou le monde, ont échoué. Et même pire n’ont parfois fait qu’empirer la situation. Sachant cela, montrer que le mal lui ne vous attteint pas. Et c’est alors que vous serez le plus utiles. 

          Sous le ciel est un vase agréablement achevé,

          celui qui œuvre à le perfectionner le détruit,

          celui qui s’en empare le perd,

          nul ne peut le rendre meilleur.

          Lao Tseu extrait du Tao te King (29)


          • Lynwec 5 septembre 19:59

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Tellement juste. On est heureux parce qu’on décide de trouver le bonheur dans tous les petits moments simples de la vie, et on est malheureux quand on ne veut en voir que les mauvais côtés .
            Comme elle contient un peu des deux, c’est le regard qu’on porte sur ce qui nous entoure qui fait la différence .
            On ne peut pas changer les autres, on se change soi-même si on le décide . C’est la limite de notre action .


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 5 septembre 19:42

            Toute pièce a son revers. Une action apparement mauvaise peu donner un résultat positif et l’inverse.... C’est comme avec l’écologie. Plus on en fait plus cela s’empire. Faites le à titre personnel et pour votre entourage. C’est bon pour le moral. Mais n’en faites pas une idéologie. Comme pour le reste d’ailleurs....


            • Eric F Eric F 5 septembre 19:49

              Les démocrates avaient accusé la Russie de s’être ingérée dans l’élection de 2016 qui avait vu la victoire de Trump. En 2020 les services fédéraux ont mis en oeuvre des dispositions anti-ingérence présumée permettant de favoriser l’élection de Biden. En 2024, on s’attend à un come back de Trump, que diront alors les démocrates ?


              • Jonas Jonas 6 septembre 00:04

                « L’ancien président a déjà accusé Biden d’avoir gagné par la fraude, citant la récolte de bulletins de vote, l’abus présumé du vote par correspondance et des allégations de pauses tardives dans le comptage suivies de « décharges » de bulletins en faveur de Biden dans les bureaux de vote des États clés. »

                Le documentaire « 2000 Mules » sur la fraude massive des élections américaines grâce à la fraude des bulletins de vote par correspondance, des mules ont bourré les boîtes aux lettres la nuit en cachette.


                • sirocco sirocco 6 septembre 01:23

                  @Jonas

                  Il y a des dinosaures sur ce site qui vont vous rétorquer « Oui mais non, il n’y a pas eu de fraudes dans l’élection de Biden pour une bonne raison : Trump a été débouté par les juges de tous les recours qu’il a engagés pour fraudes électorales, même dans des États où les Républicains sont majoritaires. »

                  Ces dinosaures ne savent pas ou ne veulent pas savoir que des juges, ça s’achète ! De même qu’on achète des ministres, des parlementaires, des maires... toute personne en capacité de prendre une décision. C’est extrêmement courant pour ne pas dire systématique dans notre monde pourri d’aujourd’hui qui ne fonctionne qu’à la corruption.


                • baliste 6 septembre 03:43

                  En manipulant le mougeon ?

                  J’ai bon ?

                  En tout cas , même le mougeon le plus lobotomisé a pu voir le nouveau Roosevelt a l’œuvre  smiley

                  Trump il disait des conneries en s’occupant de SON pays , sleepy lui fait juste des conneries ...Mais de très grosses conneries .

                  Et dans tout les cas , je préfère un gars qui va aux putes (stormy ) qu’un vieux pédophile invalide (voire les vidéos avec les très jeunes filles , une vieille sangsue ) .


                  • christophe nicolas christophe nicolas 6 septembre 10:26

                    Noam Chomsky délire, les plus grands influenceurs extérieurs et intérieurs des USA sont les sionistes et de loin, les Russes n’influencent aucunement la politique des USA. 

                    Ce sont les sionistes (néoconservateurs) les grands pourvoyeurs de guerre et d’assassinats ciblés, ils n’ont strictement aucune honte a pousser les gens vers la damnation de leur âme par de mauvais conseils, ce qu’on appelle le pharisaïsme sans charité. Pour eux, il faut toujours libérer Barrabas pour s’opposer au Christ, c’est à dire pardonner le criminel pour crucifier le Saint.

                    Dieu a même indiqué cela dans une révélation directe, sans interprétation par quelques exégètes qui, ignorant certaines choses, interpréterait mal certains concepts  :

                    18 août 1945 : En vérité, le vieil Israël, avec ses pharisaïsmes sans charité, est ressuscité plus fort qu’avant : il est encouragé par le rationalisme qui abrutit les gens en ce qui concerne le surnaturel, et par le nouveau jansénisme qui glace les âmes et les entrave. 
                    Ce n’est pas une avancée vers les lumières des derniers temps, mais bien un recul non seulement à l’époque préchrétienne, mais même aux méthodes inhumaines et ténébreuses des peuples païens...

                    http://www.maria-valtorta.org/Thematiques/Temps.htm#Autres


                    • sirocco sirocco 6 septembre 13:07

                      @christophe nicolas
                      « ...les plus grands influenceurs extérieurs et intérieurs des USA sont les sionistes et de loin... » 

                      Pas que les USA. La France aussi est leur valet, et d’autres pays.

                      Du fait qu’ils possèdent les plus grandes banques, ils contrôlent la finance occidentale et peuvent se permettre d’acheter ce qu’ils veulent, y compris des chefs de gouvernements et d’États.


                    • sirocco sirocco 6 septembre 15:17

                      @Camarade_Tovarich

                      Je parlais de finance occidentale.


                    • MagicBuster 6 septembre 14:24

                      Ah bon . . . moi je croyais que le président US était désigné par Vladimir POUTINE, on m’aurait menti ?! 


                      • GoldoBlack 7 septembre 09:02

                        Un mot sur le soutien et les magouilles russes en faveur de Trump ?


                        • pacifico 7 septembre 22:49

                          @ L’auteur

                          Merci au Cri du peuple de nous ressortir les fabuleuses fariboles de TRUMP...

                          Ça c’est du cri du peuple du vrai du solide de l’inoxydable

                           smiley  smiley  smiley  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité