• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Comment limiter l’impact des coupures d’électricité (...)

Comment limiter l’impact des coupures d’électricité ?

Depuis septembre, nous sommes avertis du risque de coupures d’électricité (y compris pour les particuliers) du fait des problèmes que connaissent nos centrales nucléaires. A l’heure actuelle, nous disposons d’une puissance de seulement 40 Gigawatt sur les 60 Gigawatt habituels. Ces risques semblent se préciser et concerneraient désormais le mois de janvier en cas vague de froid. Quelles sont les consignes que pourrait donner le gouvernement afin de limiter l’impact pour nos concitoyens ?

Tout d’abord, il faut considérer que ces risques de coupures se situent plus précisément à compter de 18 h le soir quand chacun est de retour chez lui. Du fait de l’utilisation du chauffage et des appareils de cuisson, le risque de devoir « délester » le réseau pour qu’il ne saute pas ou le risque que celui-ci saute si le délestage n’est pas suffisant est le plus important sur cette tranche horaire.

Il faudrait d’abord demander aux français, en cas de coupure, d’arrêter impérativement tout appareil gourmant en électricité afin de permettre de relancer plus facilement le réseau.

En cas de coupure de courant un certain nombre d’infrastructure seront touchées : il n’y aura plus d’éclairage public, au bout de quelques heures, les pompes des château d’eau ne fonctionnant plus, il n’y aura plus d’eau courante, les stations-services ne fonctionneront plus et il en sera de même des distributeurs de billets et des paiements par carte bancaire. Il serait donc souhaitable de faire à nos concitoyens les mêmes recommandations que celles données par le gouvernement suisse :

  • Avoir un pack d’eau par personne en réserve
  • Avoir quelques jour d’alimentation d’avance
  • Avoir en permanence un demi-plein de carburant
  • Avoir 200-300 euros en liquide
  • Avoir un éclairage indépendant : bougie, lampe à pile ou ampoule à chargement solaire
  • Avoir un système de cuisson indépendant : campingaz ou réchaud à bois

Afin d’assurer un fonctionnement minimale de nos infrastructures, un certains nombres de consignes devraient être données aux entreprises concernées :

  • Les stations-services devraient disposer de quelques pompes à main pour pouvoir continuer à assurer un service minimum.
  • Les banques pourraient distribuer 100 euros aux guichets aux clients ayant un compte dans leur agence.
  • Les collectivités locales et les entreprises de distribution d’eau devraient mettre en place des groupes électrogènes pour pouvoir assurer une distribution d’eau minimale.

La période qui s’ouvre risque d’être mouvementée pour les français et les pouvoirs publics, mais des précautions simples pourraient limiter l’impact sur nos concitoyens.


Moyenne des avis sur cet article :  2.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Clark Kent Clark Kent 22 novembre 08:23

    tous aux abris !



    • voxa 22 novembre 08:32
      Comment limiter l’impact des coupures d’électricité ?

      La pile...d’assiettes ?


      • lecoindubonsens lecoindubonsens 22 novembre 08:35

        « ces risques de coupures se situent plus précisément à compter de 18 h le soir »

        intuitivement ok avec vous, mais alors pourquoi tant de mediatisation sur la coupure des ballons d’eau chaude entre 12 et 14h présentée comme une solution miracle. Si midi n’est pas une heure de pointe, pourquoi réduire à ce moment ? (en rappelant que l’électricité est instantanée et qu’une économie à midi ne peut se reporter à 18h)

        PS : nous supposons « Avoir 200/300 euros en liquide » car sans le /, cela va être difficile smiley


        • Pierrot 22 novembre 11:29

          @lecoindubonsens
          D’après les données publiées par RTE, en moyenne la période 12h-14h correspond à la pointe de consommation de la journée.

          Il est intéressant d’arrêter les ballons d’eau chaude à ce moment, car cette pointe survenant durant une vague lente de consommation (étalée sur environ 8 heures et majoritairement prise en charge par les centrales nucléaires), elle implique des moyens de production comme les centrales thermiques ou les barrages hydroélectriques. 

          La période 18h-21h correspond à une autre pointe de consommation, survenant avant et après les creux de 17h et de 22h15. Faire des coupures à ce moment permet notamment d’éviter de relancer certains moyens de production cités précédemment.


        • lecoindubonsens lecoindubonsens 22 novembre 16:52

          @Pierrot
          merci pour la précision. Je comprends donc

          • que pendant la pointe du soir, tout est actif (nucléaire, centrales thermiques et barrages hydroélectriques).
          • centrales thermiques et barrages hydroélectriques

            peuvent être arrêtés avec le creux de 22h15, et l’effacement de la pointe de midi permet de ne les redémarrer que le soir (donc une seule fois par jour au lieu de 2)

          • le nucléaire étant suffisant pour la pointe de midi

          votre scenario est effectivement logique

          et confirme que le solaire (qui peut fonctionner pour la pointe de midi mais pas pour celle du soir) a un niveau largement insuffisant pour compenser thermique et hydro https://www.fournisseurs-electricite.com/guides/acteurs/source-energie-france#mix

          on peut juste se demander pourquoi EDF a conçu une tarification avec des réductions entre 12/14 si c’est une période de pointe à éviter ! Une réduction vers 17h serait plus logique sur la base de votre commentaire « après les creux de 17h »


        • confiture 22 novembre 08:36

          Vous écrivez : mais des précautions simples pourraient limiter l’impact sur nos concitoyens comme ?


          • voxa 22 novembre 08:51

            .

            C’est vrai que l’on pourrait croire que notre gouvernement est un gouvernement de gros cons.

            C’est faux.
            Il pourrait y avoir aussi des abrutis et des voyous fâchés avec la justice.

            En tout cas, ce sont pratiquement tous des Young Leaders.

            Déjà, c’est un indice de notre connerie à nous d’accepter cela.

            .


            • samy Levrai samy Levrai 22 novembre 09:33

              C’est de notre faute ? pas à cause de l’incurie du Macron sur le nucléaire et sur les sanctions idiotes à la Russie ? Les responsables vont ils payer ou juste nous ?


              • lecoindubonsens lecoindubonsens 22 novembre 11:19

                @samy Levrai
                bien vu !
                mais dans les responsables qui doivent payer, n’oubliez pas les écolos anti nucléaires.
                et ils remettent cela actuellement avec toute la médiatisation réchauffement climatique = de dangereux nuisibles qui préconisent des solutions absurdes.
                Mais un peu de notre faute puisque un grand nombre d’entre nous approuvent tout cela smiley


              • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 22 novembre 10:36

                Je baisse, j’éteins, je décale ? ^^


                • Clocel Clocel 22 novembre 11:24

                  11  La peur tu entretiendras...


                  • Gasty Gasty 22 novembre 12:12

                    @Clocel

                    Plus d’internet non plus pendants ces périodes, plus possible de poster son commentaire sur Agoravox..... Moi ça me fait peur ! smiley


                  • Clocel Clocel 22 novembre 12:23

                    @Gasty

                    Bha... Agoravox ne présentait plus qu’un intérêt de divertissement et de défouloir, l’ombre du Mordor semble avoir rejoint ses intervenants, le contenu est à présent au niveau des vomissures d’un Patrick Cohen...


                  • Gasty Gasty 22 novembre 12:24

                    Je vais acheter des bottes de foin avec un cheval pour me chauffer et aussi pour mes déplacements.
                    Des onguents pour me soigner, des toilettes sèches et une bassine pour rester propre.

                    J’irais voir les riches pour leur demander la charité. J’irais aussi à la messe en courbant l’échine.


                    • pemile pemile 22 novembre 12:25

                      « ces risques de coupures »

                      Qui grâce au Linky pourrait être évité par un écrêtement de puissance massif ?


                      • sylvain sylvain 22 novembre 16:20

                        @pemile
                        ah, l’abonnement pour pauvre... c’est pour bientot !


                      • the clone the clone 22 novembre 12:36

                        Dire qu’il y a peu la fRance vendait son électricité pas chère a beaucoup de monde, maintenant grâce a notre banquier énarque le mougeon entre dans une merde noire ....

                        Ne vous inquiétez pas il n’y aura aucunes coupures a l’assemblée, au sénat, ni dans les ministères et encore moins au fort de Briançon ou la piscine est certainement chauffée  .....


                        • amiaplacidus amiaplacidus 22 novembre 13:00

                          @the clone

                          Sans compter les voitures ministérielles immobiles, dont le moteur tourne des heures à l’Élysée afin que la clim fonctionne et que les chers sinistres n’aient pas trop chaud.


                        • Contre les coupures ? !

                          UN seul remède efficace :

                          le désabonnement !


                          • Plus robert que Redford 22 novembre 15:39

                            Bravo M. Christophe Bugeau !

                            Excellents, vos conseils !

                            La prochaine fois ce sera quoi ?

                            Comment se laver sans eau ? Comment manger sans nourriture ? Comment s’épanouir en milieu hautement radioactif ??

                            Tout cela à la fois probablement puisque bientôt et grâce aux agissements des Pieds-Nicklés qui nous servent de gouvernement, l’europe transformée en un gigantesque Fukushima sera aussi accueillante que la banlieue de Nagasaki le 10 aout 1945 !


                            • Et hop ! Et hop ! 22 novembre 16:18

                              @Plus robert que Redford : «  Comment se laver sans eau ? Comment manger sans nourriture ? »

                              « Vous n’aurez rien, et vous serez heureux. » Klaus Schwab, La grande réinitialisation.


                            • Et hop ! Et hop ! 22 novembre 16:16

                              «  En cas de coupure de courant un certain nombre d’infrastructure seront touchées : il n’y aura plus d’éclairage public. »


                              Les périodes de délestages sont aux heures de grande consommation, donc jamais la nuit.


                              • armand 22 novembre 16:39

                                @Et hop !
                                plus de magasins, plus de pompes, plus d’ascenseur, plus de feux rouge etc
                                On sera frères avec Kiev


                              • sylvain sylvain 22 novembre 16:50

                                il y a pleins de solutions !

                                 augmenter le prix de l’élec pour que les pauvres ne puissent plus payer

                                 avec le fabuleux linky, faire des abonnements pour pauvre, ou par exemple on coupe quand il y a des pics de consommation

                                 couper l’élec dans les service publics ...

                                avoir une politique volontariste du même type que celle qui avait fait de la france un gros producteur d’électricité, arrêter de dépecer EDF pour engraisser les potes de macron .

                                Parmi ces solutions, il y a une exception, trouvez charli.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Christophe Bugeau

Christophe Bugeau
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité