• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Comment rendre possible un vent frais en politique ?

Comment rendre possible un vent frais en politique ?

Ça y est c'est officiel, Tatiana Ventôse va monter une liste au Européennes. L'objet de cette liste est simple, la faire élire au Parlement Européen, pour qu'elle nous raconte ce qui s'y passe. Après tout, raconter ce qui se passe en politique, c'est ce qu'elle fait déjà sur sa chaîne Youtube. Là, la seule différence c'est qu'elle racontera ce qui se passe au Parlement Européen.

Avons-nous réellement besoin d'un tel outil ? Ben tant qu'il ne se passe rien de particulier on pourrait dire que non. Et après tout, ceux qui s'intéressent à des thématiques particulières peuvent déjà s'adresser à des associations pour se tenir au courant d'évolutions réglementaires prévisibles qui se jouent à Strasbourg ou à Bruxelles.

Là, la question est plus fondamentale. Voulons-nous un lien entre le Parlement Européen et nous ? Pas évident.

Je vais vous répondre franchement, pour moi c'est non. Je l'aime bien la petite Tatiana, je la pense promise à un grand destin politique, je la verrais bien à Matignon, avec elle soyons sûr que les ministres seront bien sages le mercredi matin. Et justement, d'un point de vue politique, c'est quelqu'un qui essaye de participer à l'union des français. On le voit à son positionnement entre Philippot et Mélenchon, côté Mélenchon.

Car bon, oui, c'est la fille de gauche qui s'est fait aggressée dans le métro par des magrébins. C'est la fille de gauche qui a conscience que Mélenchon ne nous mènera nulle part, tout prisonnier qu'il est de sa base immigrationniste.

Alors pour qu'il y ait du mouvement en politique, il faut qu'il y ait des têtes nouvelles, c'est inévitable.

*

Mais si je lui vois un destin national je ne vois pas ce qu'elle irait foutre à Strasbourg et à Bruxelles. Bon, Strasbourg c'est en France, d'accord. Mais aller là bas c'est donner de la légitimité à des institutions multinationales qui n'ont pas besoin de ça, tant elles reçoivent déjà d'argent des lobbys multinationaux pour asservir les peuples.

Car à un moment il faut choisir, être du côté du peuple, ou être en face.

Alors bien sûr, c'est important de savoir ce qui se trame en face. Par exemple heureusement que les collectifs Stop TAFTA CETA et autres traités de libre échangisme ont un lien avec des europarlementaires français. D'ailleurs au passage si vous ne savez pas ce qu'est le CETA arrêtez d'urgence de lire cet article et n'y revenez plus et informez-vous sur les risques du CETA, là, maintenant, tout de suite, c'est prioritaire.

*

Cette Tatiana, c'est le genre de fille qui donne envie de faire un gouvernement d'union nationale. Mais comment faire ? Le système a l'air si verrouillé...

On a l'impression que nous sommes condamnés à toujours subir les mêmes politiciens qui vivent dans l'entre-soi. Une seule solution serait un réforme du scrutin aux législatives. Mais qui s'intéresse vraiment à la représentation nationale ?

Hors justement les mélenchonistes qui veulent la proportionnelle intégrale, bref le retour à la IVème République ?

C'est un problème de générations, les jeunes qui arrivent en politique sont déjà pourris jusqu'à la moelle, et les autres qui le sont moins ne trouveront pas l'argent pour imprimer les bulletins de vote.

Et c'est vrai mais les bulletins de vote c'est super cher et c'est pas vraiment écologique. Et même plus que la propagande effrontée des médias de masse c'est un droit d'entrée qui rend le grand capital maître des élections.

Alors que faire ? La première chose à faire serait sans doute à réfléchir sur l'opportunité de rendre les élections législatives plus humaines, les soustraire à la logique de masse qui les mettent à la merci des médias de masse.

Tirer au sort 577 grands électeurs dans le corps électoral et les faire élire les députés.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.86/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    



    • Paul Leleu 15 février 22:20

      @bouffon(s) du roi

      moi je la trouve un peu gonflée la fille... c’est pas parce-qu’elle a un joli minois et une belle chevelure qu’on va voter pour elle... sans compter que ses vidéos ça tourne en rond gravement...

      parfois je me demande ce que vont devenir tous ces you-tubeurs qui se sont lancés à corps perdu dans le truc... à un moment donné, ça tourne à l’hystérie... mais ils vont faire face à la précarité financière et au besoin de se renouveler constamment...

      franchement, que va-t-elle devenir le jour où une autre plus jeune va se lancer sur le même segment politique qu’elle ?

      c’est pas méchant ce que je dis... en fait c’est plutôt gentil...

      j’imagine que sa solution actuelle c’est de tenter de devenir politicienne professionnelle... elle tente sa chance.


    • aimable 15 février 13:51

      Raconter tout ce qui se passe au parlement européen serait une excellente chose , mais cela demandera beaucoup de travail puisqu’il faudra tout visiter , même les recoins , être a l’affut de toutes les magouilles , des lobbys etc etc . Bref faire un travail d’ investigation pour les électeurs , tout cela avec un badge d’élue .

      Je lui souhaite de réussir .


      • eric 15 février 15:40

        La fille de gauche agressée par des maghrébins , Sans doute ; Que font JSPC ( quelque part entre le raptor, Trouble Fait ( asseliniste déclaré) ; Qui paye et qui est derrière ? Je trouve que tous cela reste flou.


        • beo111 beo111 16 février 06:10

          @eric

          Greg est avec elle dans cette affaire. Et je suppose qu’elle espère que sa communauté Youtube va payer ses bulletins de vote.


        • Ruut Ruut 15 février 15:56

          Il n’y a pas de clause de confidentialité au parlement Européen ?


          • aimable 15 février 20:22

            @Ruut
            Je ne sais pas , mais en cas de magouilles il est évident qu’il y en avoir une , équivalente a l’omerta .


          • beo111 beo111 16 février 06:31

            @Ruut

            Je sais pas, mais vu le luxe de précautions (interdiction de photographier, temps de lecture très limité) qui a été pris lorsque des eurodéputés sont allés consulter des documents relatifs aux négociations du CETA, on peut supposer que non.


          • Jeekes Jeekes 15 février 16:22

            ’’je ne vois pas ce qu’elle irait foutre à Strasbourg et à Bruxelles’’

             

            Manger de la bonne sou-soupe ?

             


            • Paul Leleu 15 février 22:15

              @Jeekes

              c’est ce que je me suis dit aussi...


            • beo111 beo111 16 février 06:23

              @Jeekes

              Pas impossible, mais peu probable. Elle dit qu’avant de quitter le parti de Gauche elle avait sa place entre Mélenchon et Corbière, donc c’était plus facile pour elle d’être élue. Alors que là, juste avec quelques youtoubeurs, donc sans appareil de parti, ça va être plus compliqué, voire impossible.

              Donc, peut-être qu’elle veut de la bonne sou-soupe, en attendant de passer carrément en mode su-sucre, mais elle fait tout de même partie de cette génération de jeunes gens qui comprennent vite, plus vite en tout cas que Mélenchon qui est resté longtemps (20 ans ?) au Parti socialiste !


            • Sergio Sergio 15 février 18:46

              En retournant sa veste, ou aller par vent arrière et là c’est nauséabond !


              • tobor tobor 16 février 00:41

                Elle veut aller faire sa Nigel Farage ? sa Laurent Louis ? ou ambassadrice de google ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès