• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Comment Résoudre la Question palestinienne ?

Comment Résoudre la Question palestinienne ?

JPEG

Il n’ya pas beaucoup de désaccord entre les capitales arabes sur la base du règlement de la question palestinienne, et en particulier l’initiative arabe et les décisions de légitimité internationale qui prévoient la création d’un État palestinien indépendant, avec Jérusalem pour capitale. Mais la controverse et même le net contraste entre les points de vue arabes commencent lorsque la conversation porte sur les mécanismes, et non sur les fondements de la résolution du conflit.

Le règlement politique de tout différend implique un dialogue inévitable, directement ou indirectement. Pendant de nombreuses années, les Arabes ont essayé de riposter de manière rhétorique et d'utiliser des slogans accrocheurs sans succès, alors que la situation s'aggravait pour les Palestiniens.

Depuis que le mystérieux prétendu accord du siècle a été rendu public, ses dimensions et ses implications ont fait l’objet de controverses.

Pour réfuter une idée, il faut souvent présenter une alternative plus convaincante. En fait, les Arabes ont lancé une initiative pour une solution plus rationnelle à la question palestinienne. Mise en avant par le roi Abdullah bin Abdul Aziz Al Saoud en 2002, l’initiative de paix arabe demande la création d’un État palestinien internationalement reconnu à l’intérieur des frontières de 1967, assurant le retour des réfugiés et le retrait d’Israël du Golan syrien en échange de reconnaissance et normalisation des relations entre les États arabes et Israël.

En effet, cette importante initiative est toujours d'actualité et en pleine conformité avec les résolutions de légitimité internationale et les résolutions du Conseil de sécurité, en particulier les résolutions 242 et 338. Cette solution réaliste découle du consensus arabe collectif en tant que seule option adhérant au principe de la Terre pour la paix., la création d’un État souverain palestinien indépendant avec Jérusalem comme capitale en échange de la mise en place d’un cadre propice à une paix globale et à la normalisation des relations entre les Arabes et Israël de manière à mettre fin au conflit le plus complexe du Moyen-Orient.

Certains soutiennent que l'initiative a été renversée par les événements et que les changements géostratégiques et géopolitiques intervenus au Moyen-Orient depuis 2011 ont renforcé la position de négociation d'Israël et ont fait de l'idée de la terre contre la paix une alternative inacceptable pour les Israéliens, en particulier en ce qui concerne Jérusalem - que les États-Unis ont reconnue comme la capitale d'Israël - et les hauteurs du Golan (Israël cherche à faire adopter par le Congrès américain une résolution sur la reconnaissance de l'annexion permanente du territoire).

Peut-être que c'est le cas maintenant, mais la paix ne peut pas reposer sur des bases fragiles, et la paix ne peut pas être instaurée à un moment de faiblesse historique. L'histoire nous dit que la vraie paix est une paix durable ; nous parlons d'un règlement juste pour toutes les parties, construisant des relations normales et fonctionnelles et empêchant la cause palestinienne d'être exploitée par les terroristes et les radicaux.

La question palestinienne exige que les Arabes mènent des discussions calmes, approfondies et sérieuses qui tiennent compte de la scène internationale actuelle et se tournent vers l'avenir pour éviter toute nouvelle détérioration et toute perte du côté palestinien. Ce n’est pas une invitation à reconnaître le statu quo, mais à faire le point de la réalité, car plus de slogans accrocheurs signifient plus de souffrance en Cisjordanie et à Gaza.

Lorsque le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est rendu récemment dans le sultanat d'Oman, certains ont catégoriquement refusé cette mesure. Ils étaient impatients d'entendre de nouvelles idées ou propositions susceptibles d'aider les parties palestinienne et israélienne à trouver une solution juste. Mais aucune solution ne peut fonctionner sans parvenir à un consensus minimum entre Arabes et Palestiniens.

D'un autre côté, Israël devrait savoir qu'aucune visite ni aucun effort de normalisation ne portera ses fruits et ne sera reconnu par l'opinion publique arabe sans une paix juste et globale. Depuis la signature de l'accord de paix avec l'Égypte, nous avons appris qu'une paix et une coexistence réelles dans la région dépendent du règlement de la question palestinienne.


Moyenne des avis sur cet article :  1.19/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • NEMO NEMO 6 novembre 19:27

    Tant que l’Arabie Saoudite sera l’alliée d’Israël, les Palestiniens seront laminés.

    La question de l’Algérie a été résolue par les accords d’Evian, et les colons qui ne voulaient pas rester ont été rapatriés en France, pays colonisateur, même s’ils étaient d’origine espagnole ou séfarade.

    Où seront rapatriés les Israéliens qui ne voudront pas rester ? 

    Réponse : dans le pays colonisateur : les Etats-Unis (ou le Royaume Uni ?)


    • Cyrus CYLON CYRUS 6 novembre 21:21

      @NEMO
      Bien joué tu as pisser le premier ... mange des asperges ca dure plus longtemps ...


    • NEMO NEMO 6 novembre 22:09

      @CYLON CYRUS

      Tiens, ça me rappelle une blague : c’est un mec qui arrive dans un bar et va trouver le barman, et il dit « Barman, je vais faire un pari avec vous, je pari avec vous 300$ que j’arrive à pisser dans le verre qui est là bas sans en mettre une seule goutte à coté ». Le barman regarde, et en fait on parle d’un verre qui est au moins à 3 mètres et il dit « Minute vous êtes sur que vous voulez parier avec moi 300$ que vous arriverez à pisser de là où vous êtes en plein dans le verre au bout du comptoir et sans en mettre à coté ? » Et là le type dit au barman « Absolument » et le barman lui dit « ça marche je tiens le pari » et l’autre dit « Ok en avant toute ! », il sort son engin et là il regarde le verre et il pense au verre et à sa bite aussi « bite verre, bite verre, verre bite, verre bite » et là il ouvre les vannes, et il pisse sur tout ce qui bouge le mec. Il pisse sur le bar, il pisse sur tous les tabourets, sur le plancher, sur le téléphone, sur le barman, il pisse à l’ouest et à l’est le gars, excepté dans ce verre à la con. Alors le barman il est carrément mort de rire de se faire 300$ comme ça « Ah ah ah ah » le mec dégoulinant de pisse et il dit à l’autre « Enfoiré t’es carrément débile, t’as réussi à pisser partout excepté dans le verre et maintenant mon pote tu me dois 300$ » et le mec fait « Excusez moi, bougez pas, je reviens ». Y a deux mecs au billard, et ils se font ne partie depuis une bonne demi heure, il va les voir et « blablabla » il revient au bar et il fait « Voilà M. le barman 300 » et le barman genre « Enfoiré rigole pas comme ça tu viens de perdre 300$ connard » et le mec lui fait « Et ben vous voyez ces types là ? On a fait un pari ensemble : j’ai parié 500$ à chaque mec que j’arriverai à pisser sur votre bar, pisser sur vot’ plancher, à pisser sur votre téléphone, à pisser sur vous, et que non seulement vous n’auriez pas envie de me démolir mais que ça vous f’rai marrer ».


    • Cyrus CYLON CYRUS 6 novembre 22:20

      @NEMO

      C’ est ça le ruissellement 


    • Galilée Galilée 7 novembre 16:40

      @NEMO
      Il n ’ y a pas de question « palestinienne » , car la Palestine est une invention des Romains au 1er siècles , uniquement destinée a effacer le nom de la Judée , le pays des Judéen, Juden , Judios ,Yahoud,Juifs ..
      Il n ’ y a plus d ’empereur Romain ni d ’Empire Romain , mais le Yahoud est toujours là , revenu chez lui sur sa terre rachetée à prix d ’or aux Arabes qui leur ont vendue.

      Les Arabes veulent récupérer gratuitement ce qu’ils ont perdu dans les guerres qu ’ils ont déclenchées et qui ont couté la vie a 20.000 Judios , Juden ,Yahoud ??

      Les Arabes d ’ Israël , se contenteront du statu quo : une autonomie « palestinienne » désarmée , et de beaucoup de kleenex pour pleurer les défaites qu’ils ont eux mêmes cherchées et provoquées en refusant le partage de 1947 et en ayant lancé 5 armées Arabes contre 600.000 Juifs dans le seul but de les exterminer.


    • marceau 8 novembre 15:44

      @NEMO
      -En Afrique du nord ce sont les colons arabo-musulmans qui ont éliminé les populations indigènes berbères (juives, chrétiennes, animistes) en les massacrant, en les islamisant.
      -Au Moyen-Orient ce sont les colonisateurs arabo-musulmans qui ont asservi, massacré, spolié les populations indigènes chrétiennes.
      -En Turquie ce sont les colonisateurs ottomans qui ont exterminé les populations indigènes chrétiennes (grecs, arméniens..) !


    • marceau 8 novembre 17:49

      @NEMO

      -C’est toujours amusant autant que surprenant de lire, d’entendre des musulmans se plaindre de la colonisation qu’ils subissent ou ont subi de la part d’autres peuples sachant qu’eux, pendant des siècles et des siècles ont colonisé tant et tant de peuple et de pays.« 
      - »On finit toujours par être puni par là où l’on a péché non ?"


    • Severomorsk 6 novembre 20:26

      Bonjour, 

      Comment résoudre la question palestinienne ?

      Israël est tout disposé à fournir aux Palestiniens les autocars nécessaires à les conduire en Jordanie. 


      • Raymond75 6 novembre 20:57

        Massada, Zaek5, Daech, Labrune, alors !!! Au travail que diable ! Vite


        • Cyrus CYLON CYRUS 6 novembre 21:20

          @Raymond75

          En gréve a cause de la baisse des prix du carburant ...


        • zak5 zak5 6 novembre 22:26

          @Raymond75

          Voilà voilà j’arrive, pas de panique mon petit

          Pour commencer, salem alikoum les freros

          Sérieux mais pourquoi voulez-vous que ce conflit s’arrête ? Comment vous allez ensuite passer vos journées ? c’est vrai qu’il y a d’autres conflits bien plus sanglants qui pourraient faire votre affaire (il y en aura toujours tant que nous ne vivons pas dans le ciel avec les anges, de ce coté vous êtes tranquilles) mais je pense que l’espoir de voir l’écrasement d’Israël est irremplaçable et je pense que vous n’avez pas tort

          Pour moi par exemple qui vit en France, assister à la confrontation entre islamo gauchistes et sionistes me passionne, c’est un spectacle qui se déroule tous les jours que fait le Dieu d’Abraham, je peux ouvrir n’importe quel magazine, je peux visiter n’importe quel forum, je peux aller voir YouTube, Dailymotion etc etc ;a profusion je suis sûr de retrouver ce conflit, c’est intarissable et toujours passionnant. Enfin, a plus grande échelle, voir un minuscule pays tenir tête a tout un monde musulman immense et riche, en plus des gauchistes et islamogauchistes qui pullulent dans le monde, c’est un spectacle digne des grandes fictions d’Hollywood. Ah oui vous pouvez bien dire qu’israel est soutenue par les USA pour vous tranquilliser, mais l’on a bien vu que les USA ne sont même pas capables de venir à bout d’un groupe de djihadistes qui ne prennent même pas la peine de se cacher (ex.les zones tribales au Pakistan). Vous auriez pu dire cela quand les USA étaient capables d’écraser sous les bombes une grande ville comme Dresde ou Hiroshima, mais plus maintenant.

           

          Faites comme moi (cœurs sensibles s’abstenir) et dites : « que le meilleur gagne » et vous verrez que vous allez beaucoup mieux apprécier ce fabuleux spectacle

           

          Voilà mon petit, tu as eu ton petit os

          Pour l’auteur enturbanné : allez faire un stage en israel pour apprendre comment éliminer un agent des frères musulmans, surtout si c’est dans un pays ou tout le monde est fliqué jusqu’aux chiottes


        • Zolko Zolko 7 novembre 15:54

          @Raymond75 : déçu, je suis très déçu. Même sous un texte aussi débile ya plus moyen de rigoler. Les acteurs sont fatigués, Massada et OMAR ne se déchirent plus, Labrune radote, et le p’tit nouveau n’a pas le niveau. Moi qui n’ouvre les textes de ce bédouin que pour me marrer, ça me décourage.


        • Raymond75 6 novembre 21:04

          Il n’y aura de solution que lorsque les USA lâcheront les Israéliens ; sans aide financière et militaire US, Israël n’existe plus et devra négocier. Utopique ? pas tant que cela, car les Américains commencent à trouver cet ’allié’ encombrant et coûteux, et la diaspora US devient critique.

          En attendant, le droit de veto US permet toutes les exactions israéliennes.


          • Galilée Galilée 7 novembre 16:55

            @Raymond75
            Le jour ou les Américains lâcheront Israël , est arrivé avec Allahbama ,le superbe afro américain qui a déclaré au Caire que l ’Islam était la source de tout le progrès humain !!!(LOL) 
            Quoi qui s ’est passé ?? Les Américains ont voté Trump et le confirment , en dépit des immondices déversées par tonnes dans la presse achetée par les Arabes ..

            Le jour ou les Latinos seront majoritaires , cela ne changera rien à rien , car le Pentagone sait qu’ il ne peut compter que sur Israël dans ce merdier islamique qu "est le proche orient..


          • Christian Labrune Christian Labrune 6 novembre 21:50

            Depuis la signature de l’accord de paix avec l’Égypte, nous avons appris qu’une paix et une coexistence réelles dans la région dépendent du règlement de la question palestinienne.

            ===============================

            Je ne comprends pas très bien la phrase ci-dessus : elle est contradictoire. Quand Saddate se rend en Israël et s’exprime devant la Knesset, le vieux conflit n’est toujours pas résolu, et cela n’empêche pourtant pas la signature d’un traité de paix. On peut en dire autant des relations avec la Jordanie. Certes, il n’y a jamais eu d’accord de paix avec la Syrie, mais si les Iraniens ne s’étaient pas autorisés à intervenir en Syrie, jamais le pays n’aurait été visé ces derniers mois par l’aviation israélienne, laquelle s’est de toute façon limitée à des frappes visant uniquement les intérêts iraniens. La résolution du conflit israélo-palestinien n’est donc plus qu’un obstacle rhétorique manipulé par les chancelleries arabes qui, fort heureusement, n’en tiennent plus compte lorsqu’il s’agit des échanges commerciaux avec Israël ou du calcul des intérêts stratégiques face à l’Iran.

             Le « deal du siècle », contrairement à ce que je lis au début de l’article, n’a encore jamais été publié. Il y aura eu des fuite habilement gérées par l’administration Trump pour voir ce que pourraient être les réactions, mais rien n’est arrêté. Il est même fort probable qu’il n’existe encore aucun plan, parce qu’aucune solution n’est actuellement envisageable. La seule qui conviendrait sans restriction aux Palestiniens serait qu’il ne restât plus un seul juif dans la région, et qu’un état palestinien judenrein, avec Jérusalem pour capitale, pût s’étendre enfin de la mer au Jourdain. Mais les Juifs, avec une mauvaise volonté très évidente, refusent désormais toute extermination qui pourrait pourtant faire plaisir à leurs malheureux rivaux. Quelle inhumanité !

            Sur une autre page, je posais hier à des gens qui ne connaissent visiblement rien à l’histoire de la région la question suivante : pourquoi, au lendemain de la déclaration d’indépendance lue par Ben Gourion le 14 mai 48, laquelle s’appuie explicitement sur une préconisation de l’ONU de novembre 47 prévoyant un partage du territoire, ceux qu’on n’appelle pas encore les « Palestiniens » n’ont-ils pas, au lieu de déclarer la guerre, proclamé la naissance de leur état et engagé des négociation avec le jeune état juif sur des points particuliers touchant aux frontières et qui auraient pu être débattus ?

            La réponse que personne ne veut me faire est la suivante : il aurait fallu accepter le principe d’un partage du territoire et donc accepter qu’il existât un ilot juif au milieu du monde musulman. Mais le mufti nazi de Jérusalem, qui n’avait pas ménagé ses efforts pour organiser contre Israël une coalition de cinq états arabes en 48, ne pouvait pas accepter qu’il existât un état juif dans la région. Ce sinistre bonhomme qui, cinq ans plus tôt à Berlin, pressait Himmler d’obtenir du Führer qu’il fît installer aussi en Palestine les chambres à gaz de la solution finale ne pouvait envisager aucune sorte de partage territorial : il fallait massacrer tous les Juifs, ou les foutre à la mer.

            L’idéologie génocidaire des terroristes de Gaza, mais celle aussi de l’OLP du petit-neveu du mufti nazi (Arafat) ne conçoit pas d’autre statut pour les Juifs que leur anéantissement, et les récentes déclarations crapuleusement antisémites de la vieille ganache de Ramallah font bien voir qu’on n’est pas près de sortir d’un conflit qui n’est pas territorial mais théologico-raciste.

            Les Palestiniens pourront bien faire tout ce qu’ils pourront pour essayer d’anéantir l’état juif, ils n’y arriveront jamais. Tous leurs efforts dans ce sens se sont soldés par des défaites de plus en plus cuisantes. Ben Salmane, en Amérique, faisait remarquer il y a quelques mois qu’ils avaient saboté toutes les occasions d’avoir un état, et que s’ils continuaient, il n’auraient bientôt plus qu’à accepter ce qu’on voudrait bien leur consentir. Dans tous les cas, ils auraient définitivement perdu le droit de se plaindre.


            • Cyrus CYLON CYRUS 6 novembre 22:01

              @Christian Labrune

              Mass Hysteria - L’Enfer Des Dieux

              Blasphémer tous avec moi je suis democratie 


            • eric 6 novembre 22:25

              Cela me parait être de la pétition de principe.

              Il faut résoudre la question Arabe. La question palestinienne suivra.

              La situation du monde arabe aujourd’hui, c’est quoi ? Un échec généralisé, économique, scientifique, humain religieux, diplomatique, écologique, militaire.

              Vu de l’intérieur de beaucoup de pays arabes, la situation actuelle est pire que du temps des colonies. Urbanisme sauvage, infrastructures déficientes, pouvoirs en général ni démocratiques ni sociaux. A part les pétroliers qui achètent tout à l’extérieur, et jusqu’à la propreté de leurs villes, les restes du monde arabe suscitent au mieux la pitié en général l’indifférence, le mépris ou l’agressivité du reste du monde.

              Vu de l’extérieur, l’apport du monde arabe aujourd’hui, au reste du monde, ce sont des migrants pas très chers, pas très formés et parfois difficile à assimiler, et du pétrole ou du gaz qu’on doit extraire avec nos technologies pour pouvoir l’acheter

              La Tunisie, en passe d’être un petit tigre maghrébin, industrie, diplômes, croissance, vient de reprendre 20 ans de retard.

              Le Maroc, ils ont l’air de faire ce qu’ils peuvent, mais on en est à peine à revenir au niveau d’infrastructure de l’époque française ? Oui, les gares sont neuves. Mais à part le TGV, les trains sont vieux et ce sont à nouveau les français qui financent.

              Pour la saleté, les algériens me disent que c’est pire chez eux. Et ce n’était pas comme cela il y a trente ans

              Les « printemps arabes » n’ont rien donné du tout nul part

              L’Irak s’est effondré et ce n’est pas exclusivement la faute des occidentaux si les chiite et les sunnites ont du mal à vivre avec les Kurdes...

              Les efforts conjugués de certains pays arabes ont réussi à tuer plus d’arabes en Syrie en 5 ans qu’Israël dans toute son histoire. et encore, on est au courant parce que notre pouvoir socialiste n’aime pas Assad, patron d’un parti socialiste et laïque... Donc on en parle un peu. Mais le Yemen, la Libye.... et j’en passe

              Ce ne sont pas des jugements de valeur. C’est ce que ressent la Rue arabe.

              Que ce soit là bas ou ici.

              Alors face à ces échecs, à ce mépris, les filles disent, je vous emmerde, c’est ma culture mon monde, mes parents et je me voile rien que pour vous montrer. D’une manière générale, plus elles sont « modernes à l’intérieur » plus elles régissent souvent comme cela. Parce qu’ils ont conscience de ce qu’est le statut de leur civilisation aujourd’hui pour le reste du monde.Les mecs mettent des djellaba chez les chti et se font pousser la barbe en se la jouant crise mystique.

              Si on nous parle tellement des perses, chrétiens et grecs dont les connaissances ont été arabisée il y a quelques siècles, les Avicenne, les matheux etc.. des succès de l’empire Ottoman, c’est bien parce qu’ils n’ont pas d’équivalent aujourd’hui.

              Alors bien sur on devrait en cherchant bien, trouver des dirigeants arabes qui s’entre-tuent sur tout, trouver un consensus sur la « question palestinienne ». Mais la haine d’Israël est, avec le sentiment d’humiliation, le seul dénominateur commun aux masses arabes avec l’islam. Et encore ( il y a des laïques antisionistes).

              Qui plus est Israël est un adversaire facile à haïr et a peu prêt à la portée du monde arabe. Il ne feraient pas joujou comme cela avec les EUA ou la Chine ; Même avec la Russie ils commencent à comprendre qu’on ne fait pas ce que l’on veut. Le coup d’envoyer quelques bombes pour influencer sa politique extérieure, cela ne marche pas. C’est pas l’Espagne socialiste...

              Les dirigeant arabes, à mon avis, ne peuvent pas « parler calmement de la question palestinienne ». Ils peuvent copiner en douce avec Israël si c’est utile à leur survie. Pas avouer à leur population qu’ils ne laveront pas l’humiliation parce qu’ils n’en ont pas la possibilité.

              Si cela devait arriver un jour, je ne doute pas un seconde que la survie d’Israël ne serait garantie par aucune promesse antérieure.

              Comment résoudre la question Arabe. C’est cela qui compte le reste sera facile ; De tous les ex colonisé, ce sont ceux qui s’en tirent le plus mal toutes chose égales d’ailleurs. Même l’Afrique progresse un peu.

              Après guerre, la moyenne des PIB arabe était équivalent dit on à celle de la Corée.

              Le jour ou ils nous vendront des samsungs arabes, des médicament ou des peintures extraordinaires, on résoudra la question palestinienne. Pour le moment, elle est trop pratique comme excuse pour ne rien faire.

              Du reste, l’islamisme, qui consiste surtout à tuer des arabes, comme le démontre à nouveau la découverte de charnier en Irak est bien le résultat de cette question arabe non résolue.


              • Christian Labrune Christian Labrune 6 novembre 23:57

                Comment résoudre la question Arabe

                 ?
                ............................................................
                @eric

                C’est effectivement une bonne question, et vous avez raison de rappeler ce que fut l’échec abominable des « printemps arabes ». On attendait de ces pays qu’ils se projettent vers l’avenir, mais avec le soutien accordé partout par l’Amérique d’Obama aux Frères musulmans, on a surtout vu renaître une idéologie passéiste commune à ces fanatiques et aux salafistes, dont le seul avenir possible était le VIIe siècle. En cela, ils ont parfaitement réussi : le Califat de Raqqa était bien comparable à la société de ce temps-là et si on veut avoir une idée de ce que pouvait être la vie sociale dans le monde du haut moyen-âge, il suffit désormais d’aller faire un tour dans nos banlieues du 93.

                La situation à Gaza aujourd’hui ne diffère en rien, du point de vue de l’horreur et de la barbarie, de celle des régions qui furent sous la coupe du Calife de Raqqa et il est quand même inconcevable que les Israéliens sous les missiles du Hamas doivent prendre des mesures pour faire en sorte que la situation sanitaire de ceux qui rêvent de les exterminer n’empire pas jusqu’au point de créer une crise humanitaire sans précédent.

                Plus Israël progresse, qui est désormais parvenu au rang de 8e puissance mondiale dans certains domaines, plus l’écart se creuse avec le monde musulman qui est autour, et plus la haine génocidaire de la rue arabe s’exaspère.

                Ce qui est consternant aussi, c’est l’extraordinaire cécité d’un monde occidental rongé par la haine de soi et qu’on voit prendre fait et cause, jusque sur ce site, pour le pire obscurantisme.

                Le plus drôle -si j’ose dire-, ce fut ce qui arriva après l’extraordinaire mise en scène réalisée par le Mussolini des Turcs après l’assassinat du journaliste saoudien dans un consulat. Des exécutions de cette sorte, commandées par la raison d’état, ce n’est pas nouveau, et il y en eut un certain nombre en France à l’époque de Mitterrand, qui n’ont toujours pas élucidées. Mais là, on avait massacré un « opposant » au régime. Un opposant à la politique d’ouverture et de progrès de Ben Salmane. Le bonhomme était-il un parfait démocrate, ou n’était-il pas plutôt à la botte des oulémas qui auraient souhaité maintenir l’Arabie dans ce moyen-âge dont elle ne paraît toujours pas sortie ?

                Je profite de l’occasion pour demander à Salem Alketbi de bien vouloir, peut-être dans un prochain article, nous éclairer sur ce qui a pu se passer. Non pas sur un assassinat atroce et sordide commandé probablement par la raison d’état et effectué par des agents particulièrement incapables de services secrets mal organisés, mais sur l’arrière-plan. Qui était ce Khashoggi ?. On a dit qu’il était un Frère musulman, qu’il avait été proche de Ben Laden. On dit maintenant que ce n’est pas vrai. En quoi était-il opposé à la politique et aux réformes en cours dans son pays ?

                Avant cela, Ben Salmane semble avoir disparu pendant plusieurs semaines, le bruit courait même qu’il était mort. Il y aurait eu un attentat, il aurait été blessé. Il reste que la politique de l’Arabie, après cela, et en particulier sur la question palestinienne, semble avoir opéré un retour en arrière voulu par le vieux roi. Les media occidentaux, sur toutes ces questions, divaguent, et on a beaucoup de mal à y comprendre quelque chose.


              • Oceane 7 novembre 08:28

                @eric

                Comment résoudre la question européenne au Moyen-Orient ? Car c’est bien « l’implant européen » dans cetterégion qui pose problème.


              • eric 7 novembre 11:31

                @Oceane
                Mais non, d’après Trigano, la majorité des « juifs » en Israël sont désormais originaires des pays arabes et musulmans. Vous voyez, le genre berbères convertis quoi, comme il y en a chez nous.Vous rajoutez 20% d’arabes et vous comprenez pourquoi la spécialité locale, c’est le falafel et pas la carpe farcie.

                A la frontière avec Gaza, il doit y avoir un max d’arabes de confession juive ou non, tirant sur des arabes de confession musulmane. Une inversion des valeurs si vous voulez. Relisez les expéditions du prophète et Shmuel Trigano (Dir), 2003, L’exclusion des Juifs des pays arabes. Aux sources du conflit israélo-arabe

                Alors l’Europe la dedans....


              • Galilée Galilée 7 novembre 17:09

                @eric

                As tu regardé JJ Goldmann ? Barbara Streisand ? Barbara (l ’aigle noir), Michel Berger ? Serge Gainsbourg ? Il sont l ’air « polonais » ?? vRaiment ???
                As tu regardé Gerard Anconina , Yvan Attal , Jacque Attali , BHL, Il sont l ’air berbères ??
                Ils ont tout simplement le type araboïde propre à la majorité des Juifs Ashkénazes comme Séfarades , mélangé au type Armenoide comme chez les Chrétiens Libanais qui sont des Juifs christianisés..

                Moi même , Ashkenaze pur jus , j ’ai un profil génétique qui marche avec deux Arabes saoudiens , un Arabe yéménite , et six Ashkénazes ..
                Ce qui colle parfaitement avec toutes les études génétiques sur le sujet ..

                Conclusion ; Nous sommes , nous les juifs descendants de Juifs des exilés de « palestine » que ça plaise ou non ;


              • eric 7 novembre 19:14

                @Galilée
                Personnellement, en gros, j’y croit. Mais je crois que cela n’a aucune importance dans le cas d’Israel.

                Tous les palestiniens qui avaient vécu au moins 2 ans en Palestine mandataire, ont juridiquement le droit d’en dire autant (statut d’exilés). Même si beaucoup venaient en réalité de pays limitrophes pour travailler à l’époque, je suppose que génétiquement, ils en ont autant à votre service.
                Israël, c’est comme Dieu. « je suis celui qui est » C’est un état qui est. Une population pour l’essentielle née sur place qui décide majoritairement démocratiquement de son destin. Rentrer dans des considérations de légitimités raciales et ou préhistorique fragilise à mon avis les bases de l’existence de cet état.

                Aachen et Paris appartenaient à Charlemagne bien après que le temple ai été détruit. Mais la seconde ville n’appartiendra à Allemagne que quand elle aura voté pour, et vice versa. Pa sur une base génétique...


              • Galilée Galilée 7 novembre 21:22

                @eric
                La génétique juive n ’est que le support vérifiable de l ’ authenticité de notre origine judéenne , et la Judée donc qui nous appartient par le droit d ’ héritage , tel que le décrit notre Ancien Testament , qui a valeur d ’ acte notarié .

                De même que la langue cananéenne que nous parlons car nous sommes descendant des Cananéens mélangés aux Hébreux ...

                Tout ceci étant corroboré par des preuves archéologiques totalement indestructibles , en dépit des tentatives des Arabes de faire disparaître nos traces ancestrales .

                La légitimité d ’Israël tient à tout cela , car effectivement si nous étions des Bataves ou des Flamands ,des Suisses ou des Bavarois sans attache locale , nous serions un fait colonial .
                Le fait colonial , c ’est l ’envahisseur arabe .


              • eric 7 novembre 22:34

                @Galilée
                Génétiquement, nous sommes tous originaire de cette région, à part, à la limite, nos 4% de Néandertal et quelques restes de chasseurs cueilleurs mélangés à nos ancêtres massivement néolithiques venant du proche orient. Israël appartient aux natoufiens ( ?) et donc à moi. Mais je n’en fait pas tout un plat pour autant...


              • Galilée Galilée 8 novembre 01:56

                @eric
                Ca c ’est du gloubiboulga pseudo-biologique .. 

                Toi et tes ancêtres n’ ont pas répété chaque année à Pâques pendant 1800 ans
                 :« nous étions esclaves en terre d ’ Egypte, aujourd’hui des hommes libres ici ( n ’ importe ou) et l ’année prochaine à Jerusalem reconstruite .. »
                Nous si 
                עבדים הינו בערא דמצרים היום אנו כאן בני חורין , בשנה הבאה בירושלים הבנויה 

                Les Juifs à l ’ âme juive , plus que quiconque, ont de la suite dans les idées .


              • marceau 8 novembre 17:58

                @Oceane
                « L’implant européen » au Moyen-Orient, est antérieur, de plusieurs siècles, à l’implant arabo-musulmans dans ce même Moyen-Orient !


              • Aéroclette Aéroclette 7 novembre 00:08

                Avec AgoraVox apparemment .... smiley


                • papat 7 novembre 06:22

                  personne ne veut tuer 6 millions de Juifs en Palestine occupée. Notre discours, le discours du peuple palestinien et le discours des peuples arabes et musulmans, et même le discours de l’Islam — je peux affirmer que c’est là le discours de l’Islam — et le discours de la Résistance est celui-ci : nous ne voulons pas tuer, nous ne voulons pas détruire, nous ne voulons jeter (noyer) personne dans la mer.

                  Nous vous disons de manière très civilisée : embarquez dans vos navires, embarquez dans vos avions, et retournez dans les pays d’où vous êtes venus.

                  En ce qui concerne (la minorité de) Juifs autochtones, qui sont originaires de Palestine, ce sont des habitants de la Palestine et ils pourront y rester. Quant aux envahisseurs, aux occupants, aux colons (sionistes) venus des quatre coins du monde, qu’ils ramassent leurs affaires et s’en aillent.

                  Tel est le message de l’Islam, et tel est le message de la Résistance. Tel est le message des peuples de la région. Contrairement à ce que prétend Netanyahou, personne ne veut perpétrer de nouvel Holocauste ou quoi que ce soit de tel. Mais si vous insistez pour perpétuer l’occupation, alors je vous déclare que le Jour de la Grande Guerre dans cette région, quel qu’en soit l’élément déclencheur, approche (à grands pas). Ce jour proche est celui où nous prierons tous à Al-Quds (Jérusalem).


                  • Massada Massada 7 novembre 08:15

                    God is my shotgun


                  • zak5 zak5 7 novembre 09:19

                    @papat
                    Tel est le message de l’Islam. vous insistez pour perpétuer l’occupation, alors je vous déclare que le Jour de la Grande Guerre dans cette région

                    salem alikoum frero

                    vous allez attendre un peu longtemps car ce que vous insinuez se passera a la fin des temps :

                    "Vous combattrez les juifs et aurez le dessus sur eux de sorte que la pierre dira : ô musulman ! Voici un juif caché derrière moi viens le tuer (Sahih Boukhari, Sahi Muslim)"


                  • eric 7 novembre 11:49

                    @papat

                    Vous dites cela car vous êtes un mauvais musulmans qui n’a pas lu le Coran, les expéditions du prophète et l’histoire du monde musulman.

                    Tous cela est émaillé d’appel aux meurtre, notamment de juifs mais pas seulement-. Là j’arrive du Maroc. allez voir le nombre de pogroms ; Tenez,les Almohades ; XI èmes siècle solution finale aux questions juives et chrétienne....

                    Vous ne devez pas faire confiance aux pseudo historiens « progressistes » qui nous expliquent qu’on avait besoin des traductions arabes chrétiennes d’Aristote, alors qu’on était en contact constant avec Byzance...ou que l’Islam est une religion de Paix.


                  • Christian Labrune Christian Labrune 7 novembre 13:28

                    "Vous combattrez les juifs et aurez le dessus sur eux de sorte que la pierre dira : ô musulman ! Voici un juif caché derrière moi viens le tuer (Sahih Boukhari, Sahi Muslim)"

                    =================================
                    @zak5

                    Ce hadith de l’arbre du Gharkad que vous citez figurait encore à la fin du septième article de l’ancienne charte du Hamas qui a depuis été quelque peu modifiée : cela faisait d’autant plus vilain que cet article a été maintes fois cité, pas seulement par moi, et je le connais encore par coeur.

                    La nouvelle charte ne diffère en rien de la précédente, sauf qu’elle paraît avoir été écrite par des gens en état d’ébriété avancée, et aussi saouls que devait l’être ce ministre de l’intérieur du Hamas qui, dans une video que j’ai souvent signalée, explique que les « Palestiniens » sont en fait des immigrés venus il n’y a pas deux siècles, pour moitié d’Egypte et pour moitié d’Arabie (in vino veritas !).

                    Le hadith cité à la fin du 7e article était ainsi formulé :
                    « Le jour du Jugement ne viendra pas, que vous n’ayez combattu les Juifs. Le jour du Jugement, les arbres et les pierres diront : »Ô musulman, il y a un Juif qui se cache derrière moi, viens le tuer !« Seul l’arbre du Gharkad ne le dira pas, parce que c’est un arbre des Juifs ».


                  • Christian Labrune Christian Labrune 7 novembre 13:47

                    nous ne voulons pas tuer, nous ne voulons pas détruire, nous ne voulons jeter (noyer) personne dans la mer.

                    =================================
                    @papat

                    Si vous vous intéressez à ce qui se passe dans cette région et si vous ne vous contentez pas de ce que peut raconter une presse française désinformée et désinformante, vous aurez vu comme moi cette courte video diffusée sur une chaîne du Hamas où une très vieille femme s’enorgueillit de ce que son père, en 29, avait participé au pogrom d’Hébron. « Il avait tué des Juifs », disait-elle, avec ravissement.
                    Voilà la sorte de modèle que le Hamas propose à sa jeunesse avant de l’envoyer se suicider à la barrière de sécurité.
                    Des attentats fort nombreux ont eu lieu ces dernières années en Judée-Samarie, particulièrement dans le Gush Etzion : on a tiré sur des voitures qui passaient, on est entré dans des maisons pour poignarder à mort les habitants, Une mère de famille aura été tuée sous les yeux de ses enfants, une famille décimée à Itamar. Et tout le monde a encore en mémoire l’exécution des trois adolescents, non loin d’Hébron, dont résulta le conflit de 2014.

                    Le Hamas n’a jamais manqué de féliciter les auteurs de ces meurtres et d’encourager d’autres décérébrés à les imiter.

                    A part ça, « nous ne voulons pas tuer » ! Vous prenez pour des cons les lecteurs de cette page, et si en usant de la première personne du pluriel vous vous associez à ces crapules, vous n’avez vraiment rien à foutre sur ce site où l’apologie du terrorisme n’a pas sa place.

                    Pour mémoire :
                    https://www.google.fr/search?ei=4NziW4TpMseWa7bAteAF&q=meurtres+en+Jud%C3%A9e-samarie&oq=meurtres+en+Jud%C3%A9e-samarie&gs_l=psy-ab.3..33i160k1l2.77704.84269.0.84599.25.23.0.2.2.0.151.2573.4j19.23.0. ...0...1c.1.64.psy-ab..0.20.2051...0j0i131k1j0i67k1j0i10k1j0i22i30k1j33i22i29i30k1j33i21k 1.0.D1ZPRaIrNcI


                  • Oceane 7 novembre 08:12

                    « Arabes et Israël ». Le choix des termes, très important. « Imposer sa langue c’est imposer sa penser ».

                    A « Arabes et Israël », la formulation doit être « Arabes et Européens », protagonistes dans le face-à-face colons/colonisés au M-O.


                    • Massada Massada 7 novembre 08:24

                      @Oceane
                       
                      Arretez de m’insulter, je ne suis pas européen, je suis né en Israel mon pays. Je n’ai jamais mis les pieds en Europe.
                      Alors, red li mé hagav


                    • zak5 zak5 7 novembre 08:54

                      @Oceane
                      salem alikou oukh’t oceane

                      en effet qu’ils sont cons ces européens, tous ces innombrables pogroms dans l’histoire européenne (Russie comprise), les ghettos un peu partout en Europe (j’ai visité celui de Venise) efin l’apothéose de la Shoah, tout cela pour rien ! ils pensaient tuer des juifs mais ce n’étaient pas de juifs !

                      les européens avaient de la merde dans les yeux !

                      c’est vraiment tristes !

                      je viens de discuter avec un fasciste sur un autre forum, sont discours ressemble étrangement au votre, il dit qu’il se sent envahie par les musulmans, qui arrivent par milliers chaque année, qui ne sont pas européens ! Il propose qu’ils retournent dans leur VASTE monde musulman


                    • zak5 zak5 7 novembre 09:04

                      elle vous insulte pas, elle fait votre affaire. C’est bien grâce a ce genre de nullité que vous tenez la dragée haute à tout un monde musulman


                    • papat 7 novembre 09:51

                      @zak5
                      si sarko et son copain bhl deux beaux criminels (du lobby dont on ne peut pas parler) n’avaient pas détruit la Libye on aurait moins de migrants....mais c’était bon pour la colonie...


                    • zak5 zak5 7 novembre 10:40

                      @papat

                      Hé oui siliciounistes


                    • Oceane 7 novembre 13:14

                      @zak5

                      Quels sont les protagonistes dans le coin ? Arabes et Européens. Oui, non ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès