• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Compétitivité (le rêve de la …)

Compétitivité (le rêve de la …)

compétitivité (le rêve de la …)

De tous temps, l’usage de certains mots a fait l’objet (pour une raison jugée bonne ou mauvaise dans le moment) d’une sanction pénale. Dans le cadre religieux, ou dans le cadre de l’Etat. Avec le temps, on n’a guère évolué (Loi Gayssot, propositions de lois tendant à établir le délit de blasphème, etc…).

Alors, imaginons, comme dans un rêve, que le terme « compétitivité » et que tout propos vantant la « compétitivité » soient réprimés un beau matin … Comme le sont l’appel au meurtre, l’appel à la discrimination, ou l’apologie de ceci ou de cela. Parce que le concept serait considéré comme aliénant et destructeur du ciment social. Aliénant, parce qu’il conduit les individus à accepter les sacrifices personnels qui permettront de dégager pour une minorité les marges à encaisser qui sont baptisées compétitivité. Destructeur des rapports humains, parce que la compétitivité, c’est la mise en œuvre de loi du plus fort dans une société sans solidarité. Les institutions publiques de la solidarité et oeuvrant pour assurer la dignité à tous les êtres humains dans la société, étant par ailleurs supprimées.

Que se passerait-il alors ?

Imaginons également un instant « la tête » de ceux qui n’auraient cessé de répéter partout : « compétitivité … compétitivité », (comme ils ont répété avant : « l’Europe, … l’Europe … comme les cabris du Général de Gaulle), au moment où ils se trouveraient déférés devant le juge répressif.

Que pourraient-ils bien répondre (on est toujours dans le domaine de la fiction) au président du tribunal (devant lequel ils seraient debout et penauds, ayant perdu leur gloire passée), et qui leur tiendrait ce langage : « Pendant que vous étiez membre du gouvernement, parlementaire, chef de parti … , vous n’avez cessé de mettre dans l’esprit des citoyens que le fondement de la société et la condition de leur bonheur était la compétitivité des entreprises (privées). Et vous avez voté des lois ou signé des décrets allant dans ce sens des intérêts de la minorité des mieux lotis. Pourquoi ? ».

On ne voit que deux types de réponses ( étant entendu que les personnes déférées auraient subi une injection préalable de sérum de vérité) :

Certains diraient probablement : « Je ne sais pas. D’autant que je n’y connais rien en économie (pas besoin de sérum de vérité, ça se voyait). Je ne faisais que répéter ce qu’on me disait de dire ».

D’autres diraient sûrement (rappel : sérum de vérité) : « Ceux à qui je dois ma carrière (et mes revenus annexes actuels ou futurs) avaient besoin des mesures que j’ai prises pour augmenter leurs revenus. Comme ces mesures conduisaient à des injustices ou à des aberrations, il fallait bien que je les habille ».

C’est à ce moment là qu’il faut impérativement que les rêveurs se réveillent et oublient.

Marcel-M. MONIN m. conf. hon. des Universités


Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Spartacus Spartacus 4 mars 2018 00:14
    Bel ode au misérabilisme..  smiley
    Bel ode à la peur de perdre
    Bel ode à vivre comme une poule dans un poulailler a avoir peur du loup...

    Beau texte qui jalouse la liberté des autres, qui n’ont pas peur de la confrontation et de la compétitivité et de perdre et voudrait les cloîtrer dans l’impasse des choix personnels peureux de l’auteur. 

    La Suisse est considérée comme le pays au monde le plus compétitif...
    Normalement selon l’auteur cela devrait être un monde de malheureux, sans solidarité aux salaires les plus bas du monde aux rapports humains et les gens considérés dans les entreprises comme des aliénés....

    Triste France d’intello gauchiste qui vit dans le monde parallèle des abonnés à la gamelle de l’état. 
    Qui se croit supérieur aux autres, mais dans la vraie vie a une peur panique de perdre face aux autres peur de l’émencipation dans un monde ouvert et libre....

    C’est freudien.
    Le refus de la compétitive, c’est le fonctionnaire qui a choisit le « petit confort » d’un revenu d’un statut
    et qui refuse que d’autres choisissent le risque et du revenu au mérite....

    • Lisa 4 mars 2018 14:42

      @Spartacus


      Votre réaction en dit long sur votre degré d’endoctrinement, et votre inaptitude à comprendre ce que vous lisez ....

      Au vu de votre goût pour la « compétitivité », , je vous souhaite une retraite heureuse à 80 ans, 

      Surtout ne réfléchissez pas trop durant vos 70 heures hebdomadaires de travail !
      Et tant qu’a faire, ne restez pas trop longtemps devant cet écran, cela n’est pas compétitif ! 

    • Le421 Le421 4 mars 2018 16:18

      @Lisa
      Hum...
      Je pense que Cartapus est plutôt un provocateur qu’autre chose.

      Parce que si vraiment il pense ce qu’il écrit, au fond de lui-même, il doit vivre très mal !!

      Donc, je préfère penser la première solution.


    • Spartacus Spartacus 5 mars 2018 10:15

      @Lisa

      J’ai parfaitement compris la peur maladive de gens qui préfèrent que les autres ne réussissent pas dans une compétition, car eux, peureux ont peur de perdre et préfèrent ne pas la prendre et la stigmatiser et choisissent le « p’tit confort statutaire collecif » au risque individuel ou ils perçoivent les limites de leurs vraies capacités.

      La stigmatisation de ceux qu prennent la compétition, et l’espoir qu’il perdent....
      Toute la France au shéma intellectuel du fonctionnaire intello de gauche....

      Triste France des assistés jaloux qui voudrait que les autres soient comme eux.... 

    • Jean-Yves TROTARD Jean-Yves TROTARD 5 mars 2018 11:47
      @Spartacus

                    SpartaGus est un grand aventurier  !

    • Spartacus Spartacus 5 mars 2018 12:44

      @Jean-Yves TROTARD

      je ne sais pas si j’en suis un.
      Mais par contre des assistés qui préfèrent vivre comme des poules dans un poulailler y’en a un paquet.

      Ce serait pas grave si ces gens ne voulaient imposer aux autres qu’on vive égalo-totalitariste comme eux et qu’on s’aligne sur leur shéma de perte de libre arbitre.

    • BA 4 mars 2018 10:48

      En République tchèque, le salaire minimum est de 327 euros ! ! !


      L’Union européenne, c’est la course aux salaires les plus bas possibles.


      L’Union européenne, c’est la mort de l’industrie française, la mort des ouvriers français, la mort des commerces français.


      France : salaire minimum de 1445 euros.

      Belgique : salaire minimum de 1501 euros.


      En clair : ces deux pays voient leurs usines fermer.


      Les patrons délocalisent leurs usines vers les pays européens qui ont un salaire minimum minable.


      Pologne : salaire minimum de 387 euros.

      Hongrie : salaire minimum de 344 euros.

      République tchèque : salaire minimum de 327 euros.

      Roumanie : salaire minimum de 190 euros.


      Conséquence :


      Les usines ferment chez nous. Les usines partent vers l’est de l’Europe.


      Roumanie : 5,2 % de chômage.

      Pologne : 4,8 % de chômage.

      Hongrie : 4,3 % de chômage.

      République tchèque : 2,9 % de chômage.


      L’industrie européenne se déplace vers l’est.


      http://www.rtl.fr/actu/conso/l-industrie-europeenne-se-deplace-vers-l-est-7782370174


      • Le421 Le421 4 mars 2018 16:20

        @BA
        C’est ce que je dénonçais notamment lors du vote pour le TFUE.
        On a dit « non ».
        Sarkozy le petit s’est arrangé pour que ce soit « oui ».
        Avec la complicité des escrocs de l’Assemblée Nationale.
        Escrocs pour qui on vote depuis des lustres pour certains...


      • Le421 Le421 4 mars 2018 16:22

        @BA
        Faites quand même attention avec les chiffres du chômage. C’est comme pour les fonctionnaires en Allemagne, le mode de comptage peut varier.
        Notez-bien qu’en France, c’est de l’enfumage complet...



        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 mars 2018 15:04

          Hâte-toi lentement. A chacun son Paradis. Evangile selon Saint Matthieu : "Si vous ne devenez comme des petits enfants, vous n’entrerez pas dans le domaine de C

          ieux. Poètes, vos papiers chantait Ferré. Il avait tort et raison. Au Paradis, les papiers n’ont plus raison d’HETRE. Seul compte le chant,.....

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 mars 2018 15:05

            Hâte-toi lentement. A chacun son Paradis. Evangile selon Saint Matthieu : "Si vous ne devenez comme des petits enfants, vous n’entrerez pas dans le domaine de Cieux

             Poètes, vos papiers chantait Ferré. Il avait tort et raison. Au Paradis, les papiers n’ont plus raison d’HETRE. Seul compte le chant,.....

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 mars 2018 15:07

              Claude Monin. Ne rêvez pas. Les places au Paradis sont limitées,....


              • pallas 4 mars 2018 15:12

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                Bonjour,

                Je suis plutôt de type « Azazel », je me contre balance de l’humanité et de toutes formes d’existence, du royaume de Dieu et de Satan, ainsi que des Humains.

                Je chantonne, mon sourire est grand smiley.

                Salut


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 mars 2018 15:15

                @pallas


                Bonjour Pallas. Ma Jérusalem Céleste, je l’attends, j’y ai quelques merveilleux amis perdus en chemins. Rien que pour encore, leur serrer la main,... Chacun sa lumière dans la nuit.....

              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 mars 2018 15:19

                Dans la boîte de Pandore subsiste l’espérance,...celle qui vous donne le sourire le matin au réveil. Parce que chaque jour de notre vie agrandit la Porte qui nous accueillera et le nombre d’amis qui nous attendent au bout du chemin,...


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 mars 2018 15:23

                  J’ai un superbe carnet et chaque fois que je croise un ami sur ma route, je rajoute une croix. C’est ma notion de la « con pète »,.... J’élimine ainsi les cons et garde l’essen-ciel,....


                  • BA 5 mars 2018 07:59

                    Italie : les partis anti-européens font le plein.


                    Le parti anti-européen M5S arrive en tête avec 32 % des suffrages.


                    « Tout le monde va devoir venir nous parler », a commenté, dimanche soir, le responsable du M5S, Alessandro Di Battista.


                    Le futur allié du M5S se cache peut-être du côté de la coalition de droite, qui subit un revers. Si la formation, qui rassemble les trois partis Forza Italia (Silvio Berlusconi), la Ligue du Nord (Matteo Salvini) et Fratelli d’Italia, est en tête du scrutin avec environ 37 % des votes, elle est, elle aussi, loin de la majorité.


                    Surtout, au sein même de cette coalition se joue peut-être le plus gros bouleversement de ce scrutin. Le parti d’extrême droite de Matteo Salvini, la Ligue, dépasse de 5 points (18 %) le parti historique de Silvio Berlusconi, Forza Italia (13 %), selon les premiers résultats.


                    Un score qui illustre là encore la montée en puissance des partis anti-européens, vrais gagnants de cette élection.


                    http://www.lemonde.fr/europe/article/2018/03/05/elections-legislatives-en-italie-les-partis-antieuropeens-font-le-plein_5265638_3214.html



                    • Dzan 5 mars 2018 14:08


                      @BA
                      Et les guignols de Bruxelles Super Micron en tête***
                      :Méééé keskilzon ?
                      Ils ont les Italiens, marre de recevoir par bateaux entiers la misère de l’Afrique, quoique les Ethiopiens - hein ?-
                      Marre eux aussi des conneries pondues par les technocrates qui pointent le vendredi matin avec leur valoche, pour se tirer ensuite. Ils en ont marre de l’austérité, et le bon petit soldat zeuropéen Renzi, va pouvoir aller se consacrer à la pêche aux sardines.

                      Ils en ont marre comme beaucoup d’autres peuples d’Europe de se faire ch...dessus par la mafia ( c’est pas drôle pour les Italiens) menée par Junckers, ancien responsable du 1er paradis fiscal européen.
                      *** Continuons qu’ils disent : Europe, Europe , toujours plus d’Europe, avec Frau Merkel, qui apris une torpille sous la ligne de flottaison

                      Comme il est dit plus haut, pas une semaine, sans qu’une usine, ou autre entité employant des Français, prenne le chemin de la Pologne, celle qui ne veut pas assumer ses progroms
                      https://www.lexpress.fr/actualite/monde/le-pogrom-oublie_493648.html

                      La bonne petite Pologne ultra catho intégriste, qui préfère voire crever ( ici, on ne peut pas employer le verbe mourir) une femme, plutôt que de la faire avorter.

                      Ils en ont marre les Italiens et bien d’autres, que chaque semaine, il faut changer les normes, des cuvettes de chiottes, du voltage des aspirateurs -900WX mini- poursauverlaplanète, etc...
                      Et pas QUE les Italiens
                      J’ai déjà écrit, que j’appelle de mes voeux, une branlée mémorable, aux zélectionzeuropéennes pour les Marcheurs de Super Macron.


                    • Dzan 5 mars 2018 14:10

                      J’ai oublié de préciser, que M5S, et son ambition de faire de la politique autrement Pfffffffffffff
                      Quand on voit la momie Berlu, on se demande.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès