• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Complotisme, discours apocalyptique ou réalisme ? Lettre ouverte à Donald (...)

Complotisme, discours apocalyptique ou réalisme ? Lettre ouverte à Donald J. Trump de S.E. le Cardinal C-M. Viganò

 

Alarme mondiale : la Lettre ouverte au Président des Etats-Unis d’Amérique Donald J. Trump de S.E. le Cardinal Carlo Maria Viganò

« Tous les hommes rêvent, mais inégalement. Ceux qui rêvent la nuit dans les recoins poussiéreux de leur esprit s’éveillent au jour pour découvrir que ce n’était que vanité ; mais les rêveurs éveillés sont des hommes dangereux, car ils peuvent jouer leur rêve les yeux ouverts, pour le rendre possible. C’est ce que j’ai fait. »

“All men dream : but not equally. Those who dream by night in the dusty recesses of their minds wake up in the day to find it was vanity, but the dreamers of the day are dangerous men, for they may act their dreams with open eyes, to make it possible.”

― T.E. Lawrence, Seven Pillars of Wisdom : a Triumph. Revolt in the Desert.London. J. Cape, 1927

T.E Lawrence, Les Sept Piliers de la sagesse, tomes 1 et 2 Traduit de l'anglais par Eric Chedaille 2019, éditions Libretto

 

 Comment un haut dignitaire de l’Église catholique explique rationnellement l’asservissement planétaire en cours.

 

Le texte que l’on propose de lire ci-après, soit la Lettre ouverte au Président des Etats-Unis d’Amérique Donald J. Trump de S.E. le Cardinal Carlo Maria Viganò en date du dimanche 25 octobre 2020[i], restera très probablement comme un texte majeur susceptible, sur un plan doctrinal qui concerne l’Eglise, le Christianisme et très probablement toutes les religions, de remettre en cause et d’enrayer un glissement vers l’abîme de l’humanité toute entière.

Dans cette lettre datée du 25 octobre 2020 et adressée à Donald Trump, l’ancien Nonce apostolique aux États-Unis d’Amérique dénonce publiquement le projet mondialiste « Great Reset » qui veut en finir avec les libertés humaines au moyen de la dictature sanitaire.

Au moment historique lui aussi qui verra très probablement la réélection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis d’Amérique, il ne s’agit pas tant d’un texte théologique que d’un document susceptible de servir à une nouvelle approche géopolitique de dimension mondiale qui s’inscrit précisément (de) par les questions qu’il pose, tant dans ses dimensions humaines qu’économiques, sociales et politiques, dans cette gigantesque redistribution des cartes en train de s’effectuer sous le voile de la pandémie du Covid-19.

L'Église catholique devient le Kathékon[ii] qui, comme disait Carl Schmitt[iii], « retient la fin du monde ». Mais si c'est là le rôle qui revient à l'Eglise romaine, il ne doit pas être subi comme une fatalité, comme un destin, mais il doit explicitement être pris en charge par une chrétienté consciente. Si le rôle historique est celui d'arrêter la fin, alors cela doit être pris en charge comme un devoir. Dans ce cas, nous, que faisons-nous ? s’interroge M. Raniero La Valle dans un remarquable article.[iv]

Chacun sait que le Pontificat de S.S. François pose de très graves questions d’orientation doctrinales. Il ne saurait être question ici de formuler quoi que ce soit qui serait susceptible de ressembler à des considérations théologiques hasardeuses mais plutôt de réfléchir.

Il se trouve simplement et malgré tout qu’entre le "nouvel ordre du monde" tel que le rêvent les zélateurs de Davos, leurs affidés et complices avec « la grande réinitialisation » (The Great Reset[v]), les considérations géopolitiques remarquables développées par S. Lavrov lors de la dernière Conférence de Valdaï[vi] et dont rend compte le penseur stratégique Andreï Martyanov, il existe aussi d’autres penseurs qui procèdent de la dimension spécifique du Saint-Siège, une dimension chrétienne, dont précisément S.E Carlo Maria Viganò Archevêque d’Ulpiana et ancien nonce apostolique aux États-Unis d’Amérique.

I-De l’approche exprimée par la Russie

"Те люди, которые отвечают за внешнюю политику на Западе и не понимают необходимости взаимоуважительного разговора, — наверное, мы должны просто на какое-то время перестать с ними общаться. Тем более что Урсула фон дер Ляйен заявляет, что с нынешней российской властью геополитического партнерства не получается. Так тому и быть, если они этого хотят"

« Ces gens en Occident qui sont responsables de la politique étrangère et ne comprennent pas la nécessité d'une conversation mutuellement respectable - eh bien, nous devons simplement arrêter un moment de communiquer avec eux. D'autant qu'Ursula von der Leyen déclare qu'un partenariat géopolitique avec les dirigeants actuels de la Russie est impossible. Si c'est comme ça qu'ils le veulent, qu'il en soit ainsi. »

II-…en passant par le projet démentiel du Grand Reset

S’agissant du Grand Reset, il est plus qu’important de lire très attentivement les propos du grand maître de Davos, l’économiste Klaus Schwab, lequel rêve à voix haute. « Cette pandémie mondiale a également démontré une fois de plus à quel point nous sommes interconnectés, a-t-il déclaré. Il est de notre devoir de rétablir un système fonctionnel de coopération mondiale intelligente, structuré pour relever les défis des 50 prochaines années ». « Le Covid-19 a accéléré notre transition vers l'ère de la quatrième révolution industrielle, a ajouté le chef d'orchestre de Davos qui revendique la paternité de cette expression. Nous devons nous assurer que les nouvelles technologies dans le monde numérique, biologique et physique restent centrées sur l'homme et servent la société dans son ensemble, en offrant à chacun un accès équitable ». « Nous ne devons pas rater cette fenêtre d'opportunité », insiste-t-il, soutenu dans ce sens par le secrétaire général de l'ONU et la patronne du FMI. Pour passer de l'incantation à l'action, « nous devons mobiliser tous les leaders », a exhorté le Prince Charles.

À cet effet – et je cite ici les propos de Fabrice Nodé-Langlois, « Klaus Schwab a annoncé que le Forum de Davos de janvier 2021, la 51ème édition de l'événement, continuerait d'accueillir les grands de ce monde dans la station alpine mais serait en partie virtuel. Quelque 10.000 personnes, dont beaucoup de représentants de la jeune génération, et parmi eux des «  young leaders  » du Forum économique mondial, participeront depuis 400 villes du monde pour interpeller chefs d'État et grands patrons, et insuffler des idées innovantes. « Notre génération a grandi avec Internet, a commenté Victoria Alonso Perez, jeune ingénieure uruguayenne, fondatrice de la société Ieetech qui géolocalise le bétail, nous sommes beaucoup plus interconnectés, à nous de créer le changement, pas seulement de le réclamer ! ».

La directrice du FMI s'est à son tour interrogée : qu'est-ce que « l'histoire retiendra de cette crise ? » Un grand retour en arrière ou cette « grande réinitialisation » ? Restant les pieds sur terre, (à sa manière, dirais-je), Klaus Schwab a conclu cette conférence de lancement de ce « processus » de mise en réseau des bonnes volontés, en rappelant qu'on ne pourra pas « changer d'état d'esprit » ou changer le monde si l'économie ne reste pas solide et prospère. »

Paix et Harmonie ? A ceci près que toute cette rêverie mérite un sérieux caveat.

Tout dépend en effet de quelle manière, avec quels moyens, pour quels objectifs et surtout à quel prix, à quels coûts humains, sociaux, économiques, financiers, politiques et stratégiques tous ces « décideurs » sont-ils en train de rêver un rêve particulièrement dangereux.

III- ...à la remise en cause, grâce à un étrange humanisme chrétien, d’un mondialisme guidé par les desseins d’un Etat profond :

Chacun appréciera, pèsera, réfléchira, tirera les conclusions d’un texte qui est à la fois une déclaration de guerre mais aussi un appel au secours qui mériterait d’être relayé et conforté par une tierce partie : une Europe et une France qui renoueraient avec ce qui fait son unicité : un réel humanisme.

Du complotisme au discours apocalyptique, on trouvera ci-après les commentaires en italique (à mes yeux les plus élaborés - d’où leur citation-, ce qui je le précise ici dans un souci de neutralité ne signifie pour autant aucune approbation ni désapprobation de ma part, mais offre simplement matière à discussion), qu’effectue un excellent spécialiste du fait religieux, M. J-B. Poulle[vii], dans la dernière livraison du site Le Grand Continent[viii]. Si comme l’explique l’auteur précité - et j’invite le lecteur a prendre préalablement connaissance de l’introduction de cet article -, « Il nous faut (donc) examiner cette lettre en étant sensible à ces différents registres : le détournement de références évangéliques et chrétiennes rejoint ici des expressions caractéristiques des grandes théories du complot, comme des références propres au traditionalisme catholique, au service d’une lecture apocalyptique de l’actualité. L’apocalypse ainsi décryptée retrouve au fond son sens étymologique de révélation des choses cachées derrière les grands affrontements en cours. Elle acquiert en cela la fonction de tous les grands récits complotistes : redonner un sens univoque et une lisibilité immédiate à la complexité du monde. », il n’en demeure pas moins que les thèmes et préoccupations abordés par Mgr Viganò - et c'est moi qui parle ici -, ne sauraient être passés à la trappe au motif d'une quelconque divergence intellectuelle dans la mesure où ils pointent de très sérieuses préoccupations à propos d'objectifs dont la réalisation est poursuivie à marche forcée sans que l'on demande leur avis à ceux qui en sont les objets.

S’agit-il vraiment de complotisme ? Le débat est ouvert. Car si « Tout conspire », ou plus précisément si "tout est conspirant" comme le disait Leibnitz dans ses Nouveaux Essais sur l’entendement humain (édité en 1765 ; première rédaction en 1703), car si le complot est le cœur du modèle conspirationniste et que ce modèle d’explication intervient autant à l’échelle macrosociale (le monde) que sur des événements d’actualité spécifiques, chacun peut admettre que ce n’est peut-être pas par hasard.

Si l’idée de la conspiration s’inscrit dans l’ordre social et ne témoignerait pas spécifiquement d’un climat sociopolitique dégradé (quoique la réalité et l'actualité du monde prouvent aisément le contraire !) et qu’historiquement la croyance dans les complots et aux fausses informations existe dans le but de satisfaire les intérêts de sous-groupes politiques ou sociaux, là non plus il n’y a pas de hasard.[ix]

La défiance généralisée envers l’État, le gouvernement, et plus globalement, la mise à distance du contrat social pousse aussi à une méfiance d’un ordre établi ou à venir qui ne trouve d’explications et d’écho que dans un sentiment, un instinct légitime d’inquiétude, de légitime défense, face à des "autorités et des spécialistes officiels" qui ont largement montré qu'elles étaient prêtes à tout, y compris à recourir à la violence citoyenne -, autorités et spécialistes en qui les gens n’ont plus confiance et auxquels ils n’acceptent plus -sans garanties préalables qui tardent à venir et dont tout porte à croire qu'elles ne viendront pas tant les pistes sont brouillées par de sordides calculs d'intérêts (cf. les controverses avec le Pr. Raoult)-, de confier aveuglément leur avenir, leur prospérité matérielle, et principalement leur... santé. Avec raison si l’on considère les cafouillages qui n’ont de cesse d’entourer – au hasard – la gestion de la pandémie du COVID-19 avec des mesures de confinement dont l'effet le plus remarquable est qu'elles sont en train d'étouffer les uns après les autres les moteurs et les agents économiques.

 

Texte de la Lettre adressée au Président des Etats-Unis d'Amérique

Monsieur le Président,

Au cours de ces derniers mois, nous avons assisté à la formation de deux camps opposés que je qualifierais de bibliques : les enfants de la lumière et les enfants des ténèbres. Les enfants de la lumière constituent la partie la plus importante de l’humanité, tandis que les enfants des ténèbres représentent une minorité absolue. Et pourtant, les premiers font l’objet d’une sorte de discrimination qui les place dans une situation d’infériorité morale par rapport à leurs adversaires, tandis que ces derniers occupent souvent des positions stratégiques au sein des gouvernements, au niveau politique, économique et dans les médias. De manière en apparence inexplicable, les bons sont pris en otage par les méchants comme par ceux qui les aident par intérêt ou par crainte.

D’emblée s’entremêlent les deux registres de la Bible et du complot : l’opposition des fils de la lumière et des fils des ténèbres est une expression qui trouve son origine dans plusieurs livres du Nouveau Testament, surtout dans l’épître de l’apôtre Paul aux Éphésiens (chap. 5, versets 8-9) ; elle a bien sûr une signification avant tout spirituelle. Ici Carlo Maria Vigano reprend cette référence scripturaire mais en donne une interprétation tout à fait nouvelle, en assimilant les « fils des ténèbres » à la minorité dirigeante et les « enfants de Lumière » à la majorité des peuples gouvernés. Cela représente déjà une distorsion de la tradition spirituelle catholique, qui a au contraire longtemps insisté sur le « petit nombre des justes » face à la masse des pécheurs.(Chacun appréciera, note RB).

Ces deux camps, qui ont un caractère biblique, suivent la séparation nette entre la postérité de la Femme et celle du Serpent. D’un côté, il y a ceux qui, malgré leurs mille défauts et faiblesses, sont motivés par le désir de faire le bien, d’être honnêtes, d’élever une famille, de travailler, de participer à la prospérité à leur patrie, d’aider les nécessiteux et, dans l’obéissance à la Loi de Dieu, de mériter le Royaume des Cieux. D’autre part, il y a ceux qui se servent leur propre intérêt, qui n’ont aucun principe moral, qui veulent démolir la famille et la nation, exploiter les travailleurs pour s’enrichir à outrance, fomenter des divisions internes et des guerres, et accumuler du pouvoir et de l’argent : pour eux, l’illusion fallacieuse du bien-être temporel cédera un jour – s’ils ne se repentent pas – au terrible destin qui les attend, loin de Dieu : la damnation éternelle.

D’autres références scripturaires viennent développer cette opposition : l’inimitié établie entre la postérité de la Femme et celle du Serpent est tirée du livre la Genèse (3, 15), et résonne aussi, dans l’Apocalypse de saint Jean, avec l’image cosmique de la Femme enveloppée du Soleil et couronnée d’étoiles (figure de la Vierge Marie) qui terrasse le dragon en donnant naissance à un Fils (12, 1). On est là dans une des images les plus connues des représentations apocalyptiques. Or Vigano semble considérer qu’elles ont déjà cours dans le monde actuel : dans le portrait qu’il dresse de la « postérité de la Femme », on reconnaît celui de la classe moyenne américaine blanche, qui constitue le cœur de l’électorat trumpien, avec ses valeurs de travail, de moralité et de patriotisme, mais aussi une forte imprégnation de la religion dans la vie quotidienne. Face à elle, l’élite dirigeante est non seulement accusée de n’avoir « aucun principe moral » et « d’exploiter les travailleurs » (et on retrouve là des reproches que le pape François pourrait formuler lui-même…), mais encore de « fomenter des divisions internes et des guerres » et de « détruire la famille et la nation » pour s’enrichir, ce qui fait à nouveau basculer cette critique dans le complotisme.

(Notre RB.Le mot est lâché ; complotisme)

Dans la société, Monsieur le Président, ces deux réalités opposées coexistent en tant qu’ennemis éternels, tout comme Dieu et Satan sont des ennemis éternels. Or les enfants des ténèbres – que l’on peut facilement identifier au deep state auquel vous vous opposez avec sagesse et qui en ce moment vous mène une guerre sans relâche – ont décidé d’abattre leurs cartes, pour ainsi dire, en dévoilant maintenant leurs plans. Ils semblent tellement sûrs de déjà tout contrôler, qu’ils ont oublié cette prudence qui, jusqu’à présent, avait au moins partiellement dissimulé leurs véritables intentions. Les enquêtes déjà en cours révéleront la véritable responsabilité de ceux qui ont géré l’urgence de la crise du Covid-19, non seulement dans le domaine de la santé mais aussi dans la politique, l’économie et les médias. Nous découvrirons probablement qu’au sein de cette colossale opération d’ingénierie sociale se trouvent des personnes qui ont décidé du sort de l’humanité, s’arrogeant le droit d’agir contre la volonté des citoyens et celle de leurs représentants dans les gouvernements des nations.

La coexistence des justes et des pécheurs dans les sociétés humaines est tirée de la doctrine de saint Augustin dans au début de La Cité de Dieu : « deux amours ont bâti deux cités. L’amour de soi jusqu’au mépris de Dieu, la cité terrestre, l’amour de Dieu jusqu’au mépris de soi, la cité céleste » ; durant le temps de l’histoire, les deux cités sont inextricablement mêlées, et ne seront visiblement départagées aux yeux du monde qu’à la fin des temps, selon l’interprétation augustinienne de la parabole du bon grain et de l’ivraie dans l’Évangile selon Matthieu (13  ; 24-30).L’apport inédit de Mgr Vigano est d’assimiler les « enfants des ténèbres » de la cité terrestre à une concrétion historique précise, le fameux deep state des théories du complot. Cette dernière expression mérite aussi commentaire : c’est au départ un concept analytique forgé par des universitaires et des acteurs politiques pour désigner les structures bureaucratiques, et leur inertie, lesquelles peuvent parfois s’opposer à l’action des décideurs politiques en vue. Mais elle a vite été entendue dans un sens hyperbolique, et en est venue à désigner, aux États-Unis, une supposée hiérarchie parallèle qui détiendrait tous les véritables leviers de commande au détriment des élus. C’est bien en ce sens que l’entend Vigano quand il fait du deep state un adversaire du président Trump, qui tout à la fois entraverait son action dans l’État fédéral, et susciterait les oppositions qu’il rencontre. Il en va de même pour l’expression « d’ingénierie sociale », notion académique elle aussi détournée à des fins conspirationnistes : les mesures gouvernementales pour faire face à la pandémie de coronavirus sont présentées comme autant d’expérimentations inquiétantes visant à remodeler la société ou à tester les réactions de la population.

("Supposée hiérarchie parallèle" ? Voilà bien quatre ans que toute une administration, du FBI à la CIA en passant par le Congrès n'a eu de cesse de multiplier en vain les chausse-trapes et les coups tordeus. Note RB)

Nous découvrirons également que les émeutes de ces jours-ci ont été provoquées par ceux qui, constatant que le virus décline inexorablement et que la panique sociale générée par la pandémie s’estompe, se sont retrouvés obligés de provoquer des troubles civils, sachant que ceux-ci entraîneraient une répression qui, bien que légitime, pourrait être condamnée comme une agression injustifiée contre la population. La même chose se produit également en Europe, en parfaite synchronie. Il est tout à fait clair que l’utilisation des manifestations est un instrument au service des objectifs de ceux qui voudraient voir les prochaines élections présidentielles remportées par une personne qui incarne les objectifs du deep state et qui les exprime fidèlement et avec conviction. Il n’y aura pas à s’étonner si, dans quelques mois, nous apprenons une fois de plus que derrière ces actes de vandalisme et de violence se cachent ceux qui espèrent profiter de la dissolution de l’ordre social pour construire un monde sans liberté : Solve et Coagula, comme l’enseigne l’adage maçonnique.

Ici, Mgr Vigano explicite les griefs exprimés contre l’élite dirigeante : si elle n’est pas ouvertement accusée d’avoir créé le coronavirus, il lui est en tout cas reproché d’avoir pris prétexte de la crise sanitaire pour faire avancer ses sombres menées de mise en conditionnement des populations. Mais il profite également de l’actualité des manifestations à la suite de la mort de George Floyd : sans surprise, il y voit encore la main ténébreuse du « deep state  ». Comme souvent, cette théorie du complot ne s’embarrasse pas de cohérence interne : quand il s’agissait du coronavirus, l’intervention de l’État fédéral était un projet diabolique ; à propos des émeutes et tensions raciales, elle devient une « répression légitime »… Pour Vigano, le but du deep state, à travers le mouvement Black Lives Matter, est de favoriser l’élection de Joe Biden. Plus profondément, dans la mentalité conspirationniste, tout trouble à l’ordre social se trouve fatalement prévu dans l’agenda d’une instance secrète qui en tirera profit : c’est cette fois la franc-maçonnerie, qui est depuis le XIXe siècle l’objet privilégié de nombreuses théories du complot dans le catholicisme traditionaliste.

Comme les premières condamnations pontificales de la maçonnerie, au XVIIIe siècle, n’en spécifiaient pas les raisons, cela a donné libre cours à des spéculations encore très vivaces : celles-ci peuvent par exemple prétendre que les hautes sphères de la maçonnerie sont composées d’initiés lucifériens mettant en œuvre des rituels magiques. C’est ce à quoi semble ici faire référence l’expression Solve et coagula (« dissous puis regroupe »), qui décrit en réalité une opération alchimique, le Grand Œuvre, mais est ici entendue au sens métaphorique de création d’une nouvelle société (d’aucuns diraient un nouvel ordre mondial).

(A-t-on vraiment tort de croire que des désordres sociaux créés en France avec l'importation des BLM et une immigration démentielle qui recèle en son sein des éléments criminels et terroristes relèveraient d'une vue de l'esprit ? Note RB)

Bien que cela puisse sembler déconcertant, les positions opposées que j’ai décrites se retrouvent également dans les milieux religieux. Il y a des pasteurs fidèles qui prennent soin du troupeau du Christ, mais il y a aussi des mercenaires infidèles qui cherchent à disperser le troupeau et à livrer les brebis aux loups voraces pour qu’elles soient dévorées. Il n’est pas surprenant que ces mercenaires soient les alliés des enfants des ténèbres et haïssent les enfants de la lumière : tout comme il existe un deep state, il existe aussi une deep church qui trahit ses devoirs et renonce à ses engagements propres vis-à-vis de Dieu. Ainsi, l’Ennemi invisible, contre lequel les bons dirigeants se battent dans les affaires publiques, est également combattu par les bons pasteurs dans la sphère ecclésiastique. C’est une bataille spirituelle, dont j’ai parlé dans mon récent Appel publié le 8 mai dernier.

On trouve de nouvelles références bibliques, ici à la parabole du Bon Pasteur dans l’Évangile selon Jean (10, 11-16), qui sert à mettre en garde contre les « bergers mercenaires », accusation qui renvoie ici de manière à peine voilée au pape François. Une des grandes originalités du complotisme de Mgr Vigano paraît être cette expression de deep church, déclinaison du deep state pour l’Église catholique. On peut la rapprocher des conceptions de certains traditionalistes extrémistes, pour qui la hiérarchie officielle de l’Église catholique forme une fausse Église conciliaire (car issue du concile Vatican II) qui éclipse la véritable Église catholique devenue invisible. Or ces conceptions, paradoxalement, s’écartent de l’ecclésiologie traditionnelle, qui fait de l’Église catholique une « société parfaite » et visible, et à la hiérarchie de laquelle il faut obéir, même si elle est composée de pécheurs.

(On ne pourra qu'admettre certaines réticences à l'idée d'obéir aveuglément et sans broncher à une société dont la "perfection" est encore à venir , dont certains membres ont été convaincus de leur moralité plus que douteuse, à une hiérarchie composée de pêcheurs dont la sexualité, par exemple, les a mis depuis des années en délicatesse avec la Loi. cf. ci-après. Note RB).

Pour la première fois, les États-Unis ont en vous un président qui défend courageusement le droit à la vie, qui n’a pas honte de dénoncer la persécution des chrétiens à travers le monde, qui parle de Jésus-Christ et du droit des citoyens à la liberté de culte. Votre participation à la Marche pour la vie, et plus récemment votre proclamation du mois d’avril comme Mois national de la prévention des abus envers les enfants, sont des actions qui confirment de quel côté vous souhaitez-vous battre. Et j’ose croire que nous sommes tous deux du même côté dans cette bataille, même si nous combattons avec des armes différentes.

Vigano se fait ici l’écho d’un des grands axes de communication du président Trump auprès des milieux pro-life catholiques et évangéliques : Trump est en effet le premier président des États-Unis en exercice à avoir pris la parole à une marche pour la vie, le 24 janvier 2020 à Washington ; sur le plan international, il se fait résolument le défenseur de la liberté religieuse à travers le monde, en allouant des fonds supplémentaires à l’action diplomatique pour cette cause. Le rappel de son action, plus limitée, contre les abus sur les mineurs, entre cette fois en résonnance avec les propres alertes de Mgr Vigano en ce sens, et surtout trouve un écho dans de larges secteurs de l’opinion catholique américaine, très remontés contre sa hiérarchie épiscopale après les scandales d’abus sexuels de 2018 (au point qu’on a pu parler de « moment Me Too » du catholicisme américain).

Pour cette raison, je crois que l’attaque dont vous avez été victime à la suite de votre visite au sanctuaire national de saint Jean-Paul II fait partie de ce narratif, orchestré par les médias, qui ne cherche pas à lutter contre le racisme et à rétablir l’ordre social, mais à exaspérer les esprits ; non pas à apporter la justice, mais à légitimer la violence et le crime ; non pas à servir la vérité, mais à favoriser une faction politique bien précise. Et il est déconcertant de voir des évêques – comme ceux que j’ai récemment dénoncés – prouver, par leurs paroles, qu’ils se rangent du côté opposé. Ils sont soumis au deep state, au mondialisme, à la pensée unique, au Nouvel Ordre Mondial qu’ils invoquent de plus en plus souvent au nom d’une fraternité universelle qui n’a rien de chrétien, mais qui évoque les idéaux maçonniques de ceux qui veulent dominer le monde en chassant Dieu des tribunaux, des écoles, des familles et peut-être même des églises.

Mgr Vigano revient ici sur un incident récent, la visite de Donald Trump au sanctuaire St-Jean-Paul II de Washington le 2 juin, où il s’est fait photographier en famille, une bible à la main, alors même que les grandes manifestations battaient leur plein. Si Trump a été défendu par le recteur du sanctuaire, il s’est attiré les critiques de plusieurs prélats américains, comme Mgr Wilton Gregory, archevêque de Washington et tenant d’une ligne progressiste au sein de l’épiscopat, qui a dénoncé une forme d’instrumentalisation de la religion. 

La fin du paragraphe forme une synthèse un peu surprenante mais originale du complotisme viganien, en établissant une sorte d’équivalence entre toutes les instances dénoncées : le « mondialisme » et la « pensée unique » sont des cibles du populisme de droite ; la « fraternité universelle » représenterait un équivalent religieux de ce qu’est le « Nouvel Ordre Mondial » sur le plan géopolitique ; elle serait défendue par les « bergers mercenaire » comme le pape François (qui y a fait référence dans certains documents pontificaux). Ce serait une contrefaçon d’unité, puisque proche des idéaux maçonniques. Si ces rapprochements entre considérations géopolitique et religieuses peuvent étonner, elles sont au fond assez communes et anciennes dans les groupes les plus exaltés du traditionalisme français, chez lesquels on retrouve depuis assez longtemps tous ces éléments de langage. On peut d’ailleurs penser que c’est aussi à ce public-là que Mgr Vigano s’adresse dans sa lettre.

Le peuple américain est mûr, et il a désormais compris à quel point les médias mainstream ne veulent pas diffuser la vérité, mais cherchent à la réduire au silence et à la déformer, en répandant le mensonge qui sert les intérêts de leurs maîtres. Cependant, il est important que les bons – qui sont la majorité – se réveillent de leur torpeur et n’acceptent pas d’être trompés par une minorité de personnes malhonnêtes aux buts inavouables. Il est nécessaire que les bons, les enfants de la lumière, se réunissent et fassent entendre leur voix. Et quel moyen plus efficace pour ce faire, Monsieur le Président, que la prière, en demandant au Seigneur de vous protéger, de protéger les États-Unis, et toute l’humanité, de cette énorme attaque de l’Ennemi ? Devant la puissance de la prière, les tromperies des enfants des ténèbres s’effondreront, leurs complots seront éclateront au grand jour, leur trahison sera révélée, leur pouvoir effrayant ne débouchera sur rien, ayant été porté à la lumière et démasqué pour ce qu’il est : une tromperie infernale.

Mgr Vigano, dans ce passage-clé, révèle les mécanismes au fondement de son raisonnement : il est persuadé que le déchaînement du mal qu’il observe va déboucher sur une gigantesque clarification, et donc aussi sur une radicalisation : toutes les oppositions au sein du monde sont ramenées à la lutte entre les deux cités, celle de Dieu et celle du diable, pour reprendre le vocabulaire augustinien. Les instances maléfiques seront démasquées, la vérité éclatera enfin au grand jour. C’est une des permanences de la mentalité apocalyptique, et du millénarisme au sens large, que de voir dans le déchaînement du mal le signe annonciateur de la fin des temps, et, au-delà, du triomphe définitif du bien. C’est parce qu’il est sans doute convaincu de vivre le temps exceptionnel de l’Apocalypse que Mgr Vigano prend tant de libertés avec l’enseignement traditionnel de l’Église catholique, qui invite à bien davantage de prudence dans la distinction du temporel et du spirituel : il se vit au fond déjà dans un état d’exception, qui motive toutes les transgressions.

(N'exagérons rien. Souhaiter la défaite du mal avec, par exemple, la fin de guerres cruelles et ineptes menées par des satrapes qui tuent sans état d'âme n'a rien de déplace ni de transgressif. le Mal est une réalité, tout comme le Bien. Note RB)

Monsieur le Président, ma prière est constamment tournée vers cette nation américaine bien-aimée, où j’ai eu le privilège et l’honneur d’être envoyé par le Pape Benoît XVI en tant que Nonce apostolique. En cette heure dramatique et décisive pour l’humanité entière, je prie pour vous et pour tous ceux qui sont à vos côtés au sein du gouvernement des États-Unis. Avec confiance, je souhaite que le peuple américain s’unisse à vous et à moi dans la prière au Dieu tout-puissant.

Mentionnons brièvement pour finir la réponse que le président Trump vient d’adresser à Mgr Vigano via Twitter, le 11 juin : des remerciements chaleureux et une invitation large à la diffuser. Trump, sans comprendre les tenants et aboutissants de ce discours apocalyptique, sent certainement que ce genre de registre est susceptible de plaire à la frange de son électorat la plus motivée par des valeurs religieuses.

(Il me semble qu'il serait regrettable de prendre D. Trump pour un naïf qui ne comprendrait rien aux tenants et aboutissants de ce qui est ici qualifié de discours apocalyptique tant l'usage comme la connaissance des valeurs religieuses propres aux Etats-Unis, quelles que puissent être les confessions et les églises lui sont très familières. Note RB).

Unis contre l’Ennemi invisible de toute l’humanité, je vous bénis ainsi que la Première Dame, cette nation américaine bien-aimée, et tous les hommes et les femmes de bonne volonté.

+ Carlo Maria Viganò
Archevêque titulaire d’Ulpiana
Ancien Nonce Apostolique aux Etats-Unis d’Amérique

 

Notes et sources :

[ii] Kathēkon (grec : καθῆκον ) (pluriel : kathēkonta Grec : καθήκοντα ) est un concept grec , forgé par le fondateur du stoïcisme , Zénon de Citium . Il peut être traduit par « comportement approprié », « actions convenables », ou « action commode pour la nature », ou encore « fonction appropriée ». Kathekon a été traduit en latin par Cicéron comme officium et par Sénèque comme convenentia . Les Kathēkonta sont opposées, dans l'éthique stoïcienne, à katorthōma (κατόρθωμα ; pluriel : katorthōmata ), à peu près « action parfaite ». Selon la philosophie stoïcienne, les humains (et tous les êtres vivants) doivent agir conformément à la nature, qui est le sens premier du kathēkon . Kathekon - https://fr.qaz.wiki/wiki/Kathekon

 

[iii] Bourdin Bernard, « Carl Schmitt : un contre-messianisme théologico-politique ? », Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2014/2 (Tome 98), p. 241-259. DOI : 10.3917/rspt.982.0241. URL : https://www.cairn-int.info/revue-des-sciences-philosophiques-et-theologiques-2014-2-page-241.htm

 

[iv] Raniero La Valle, François, ostium ou bien kathekon ? Passage ou bien contre-pouvoir moral ?

https://baptises.fr/content/francois-ostium-bien-kathekon-passage-bien-contre-pouvoir-moral.

Raniero La Valle, homme politique, journaliste et théologien. Penseur remarquable. Sénateur de gauche, ancien directeur du journal de la démocratie chrétienne " Il Popolo " et du quotidien catholique " l'Avvenire d'Italia ".

 

[v] Fabrice Nodé-Langlois, La « grande réinitialisation » : le Forum de Davos lance le monde d'après, Le Figaro, 3 juin 2020, https://www.lefigaro.fr/conjoncture/la-grande-reinitialisation-nbsp-le-forum-de-davos-lance-le-monde-d-apres-20200603

 

Cf. aussi : Matthew Ehret, What the Great Reset Architects Don’t Want You To Understand About Economics, October 20, 2020, The Saker. http://thesaker.is/what-the-great-reset-architects-dont-want-you-to-understand-about-economics/

 

[vi] Andreï Martyanov, Lavrov : We May End It. Reminiscence of the Future, Tuesday, October 13, 2020 https://smoothiex12.blogspot.com/2020/10/lavrov-we-may-end-it.html

 

[vii] Jean-Benoît Poulle, ancien élève de l’École normale supérieure de Paris ; licence puis master en histoire moderne à Paris IV-Sorbonne ; agrégé d’histoire (2017). Université et unité de recherche de rattachement : Sorbonne Université, Centre Roland Mousnier (UMR 896). Thématiques scientifiques suscitant son intérêt : Histoire politique, sociale et culturelle de l’Ancien Régime en France ; histoire du fait religieux.

Titre de sa recherche doctorale : « La Réforme catholique chez les membres des cours souveraines parisiennes dans la première moitié du XVIIe siècle (v. 1600-1661) ».https://seizedixhuit.hypotheses.org/491

 

[viii]J-B-Poulle, Complotisme et catholicisme, l’Eglise de Mgr Viganò, Le Grand Continent, Archives et Discours,13 juin 2020, https://legrandcontinent.eu/fr/2020/06/13/complotisme-et-catholicisme/

 

[ix] Le complotisme dans tous ses états, The Conversation, 12 octobre 2020, https://theconversation.com/le-complotisme-dans-tous-ses-etats-146462

 

Documents joints à cet article

Complotisme, discours apocalyptique ou réalisme ? Lettre ouverte à Donald J. Trump de S.E. le Cardinal C-M. Viganò

Moyenne des avis sur cet article :  4.09/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • confiture 2 novembre 2020 18:44

    au travers d’AVX cela va faire du bruit.


    • confiture 2 novembre 2020 18:45

      @confiture
      nom de dieu !


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 novembre 2020 18:59

      @confiture

      La lettre a déjà été lue quelques dizaines de millions de fois, vous savez.

      Et Vigano n’est pas exactement n’importe qui, renseignez-vous un peu.


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2020 19:25

      @Philippe Huysmans
      Bonsoir et merci pour votre commentaire.

      Réjouissons-nous de ce que cette lettre ait été lue quelques dizaines de millions de fois.

      Souhaitons encore et surtout qu’elle soit lue quelques centaines de millions de fois et que son esprit diffuse auprès de plusieurs milliards d’hommes et de femmes.

      C’est ainsi que ce qui pourrait s’apparenter à une véritable Encyclique réussira à enrayer la pensée, l’idéologie mortifère et les agissements des necromongers de Davos.
      Quant à Mgr Viganò

      , je puis vous confirmer qu’il n’est effectivement pas n’importe qui et qu’il y a déjà bien longtemps que je le connais, notamment depuis son séjour au Nigéria.

      Bien à vous,
      Renaud Bouchard

      A propos des necromongers, cf. les (excellentes) Chroniques de Riddick (Vin Diesel, à la Ville).
      https://youtu.be/WY7UlwMSBUw


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2020 19:37

      @confiture
      Hé bien assurément !
      Dieu est Dieu, nom de Dieu ! (Pour reprendre ici l’expression de Maurice Clavel).
      https://www.babelio.com/livres/Clavel-Dieu-est-Dieu-nom-de-Dieu-/86167


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 novembre 2020 19:38

      @Renaud Bouchard

      Oui c’est un texte inspirant, et il a fallu à son auteur pas mal de courage, je pense, parce que le moins qu’on puisse dire, c’est que ça ne doit pas plaire à la Curie romaine.

      C’est un homme qui a su se dresser contre la corruption endémique au Vatican, et qui a dénoncé les pédophiles, aussi. Il n’est pas le seul catholique qui dise que François n’est pas plus pape que ma godasse, et qu’il est juste une taupe du pouvoir mondialiste.

      Mais ce que ces escrocs n’ont probablement pas encore réalisé c’est que la plupart des croyants vivent intérieurement leur foi, et peu importe le discours du locataire du trône de St. Pierre.

      Personnellement, je suis agnostique, mais respectueux de la foi de chacun et je crois que cette foi aura, à titre individuel, mais aussi collectif, un grand rôle à jouer dans les tribulations que je vois venir.


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2020 19:53

      @Philippe Huysmans
      Merci pour votre réponse et votre avis que je partage.
      (J’indique aux lecteurs que je pourrais tout aussi bien faire part de réticences ou d’opinions contraires face à d’autres commentaires, notre rencontre ici étant précisément destinées à échanger connaissances et points de vue).

      Oui c’est un texte inspirant, et il a fallu à son auteur pas mal de courage, je pense, parce que le moins qu’on puisse dire, c’est que ça ne doit pas plaire à la Curie romaine.

      C’est un homme qui a su se dresser contre la corruption endémique au Vatican, et qui a dénoncé les pédophiles, aussi. Il n’est pas le seul catholique qui dise que François n’est pas plus pape que ma godasse, et qu’il est juste une taupe du pouvoir mondialiste.

      / Pédophilie, finances, il a effectivement soulevé quelques tapis...

      Mais ce que ces escrocs n’ont probablement pas encore réalisé c’est que la plupart des croyants vivent intérieurement leur foi, et peu importe le discours du locataire du trône de St. Pierre.

      Personnellement, je suis agnostique, mais respectueux de la foi de chacun et je crois que cette foi aura, à titre individuel, mais aussi collectif, un grand rôle à jouer dans les tribulations que je vois venir.

      / Je le pense aussi.

      J’imagine que vous avez vu les deux volets de la série de Paolo Sorrentino intitulée The Young Pope et The New Pope.

      https://www.canalplus.com/articles/series/pourquoi-il-faut-absolument-voir-et-revoir-the-young-pope

      Bien à vous,

      Renaud Bouchard


    • Jonas Jonas 2 novembre 2020 20:19

      @Renaud Bouchard Bonsoir Mr Bouchard,

      J’avais lu la belle lettre de Vigano dans The Remnant, le monde est un combat
      entre le Bien, ceux qui veulent garder les traditions, le Bien Commun, la Foi et l’Esprit de Dieu, Créateur de toutes choses,
      et le Mal, les matérialistes, qui veulent tout renverser pour bâtir un monde nouveau sans Dieu, sur les péchés de l’homme, où seul l’individu est roi, afin de satisfaire ses pulsions égoïstes, individualistes, niant le bien commun, le don de soi, le sacrifice, et la solidarité. Saint Paul nous rappelle que :
      « Car, comme nous avons plusieurs membres dans un seul corps, et que tous les membres n’ont pas la même fonction, ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres. »
      Romains 12:4-5


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 2 novembre 2020 20:30

      @Renaud Bouchard

      Rebonsoir,

      J’ai re-publié la lettre de S.E. Vigano sur mon propre média, le message est important, il me semble, et le messager aussi, en fait.

      Un petit détail (mais vous ne pourrez rien y changer) : sauf erreur de ma part (?), Vigano est Archevêque, pas Cardinal, même si sa fonction de Nonce l’assimilait de fait à ce rang. 

      Bref, c’est un détail.


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 novembre 2020 09:13

      @Philippe Huysmans

      Le Webjournal de Radio Quebec du 30 oct d’Alexis Cossette Trudel

      Le Général Flynn confirme le Coup d’état mondial contre les peuples : Le Great Reset (la grande Réinitialisation) les Camps de détention. Dans cet extrait, Alexis lit la lettre que le général Flynn nous suggère de lire.

       

    • michalac michalac 3 novembre 2020 12:24

      @Captain Marlo
      .

      Le Général Flynn confirme le Coup d’état mondial contre les peuples...


      .
      Contrairement à ce qu’affirme l’UPR qui s’appuie sur Alexis Cossette-Trudel de radio Quebec, le Général Flynn ne confirme rien...
      En réalité, le Général ne fait que conseiller de lire la lettre d’un archevêque du Vatican, Mgr Vigano, dans laquelle ce dernier emploie la formule « Grand reset »...
      .
      Il n’en faut pas plus alors à l’UPR et à Cossette pour voir la confirmation d’un « Grand reset » monstrueux tel qu’ils se l’imagine...
      .
      Ce n’est en réalité que Cossette qui part dans son délire en imaginant l’ouverture de « camps de détention », invention tout droit sortie des cartons de Hal Turner, complotiste américain de sinistre réputation...
      Flynn n’a jamais parlé de camps de détention et encore moins de camps de concentration comme le fait l’UPR...
      .
      Encore une non preuve...
      A quoi d’autre fallait-il s’attendre, d’ailleurs ?

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 novembre 2020 12:27

      @michalac

      Il n’en faut pas plus alors à l’UPR et à Cossette pour voir la confirmation d’un « Grand reset » monstrueux tel qu’ils se l’imagine...

      Du tout, bonhomme, c’est bien la patronne du FMI qui la première a évoqué le grand reset... Ca n’a rien d’une origine complotiste.


    • pemile pemile 3 novembre 2020 12:34

      @Philippe Huysmans « Du tout, bonhomme, c’est bien la patronne du FMI qui la première a évoqué le grand reset. »

      Vaut mieux d’abord essayer de suivre avant de vouloir mordiller !

      https://www.agoravox.fr/commentaire5896621


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 novembre 2020 12:36

      @pemile

      Vaut mieux d’abord essayer de suivre avant de vouloir mordiller !

      Non, juste rappeler la réalité, et couper l’herbe sous le pied de ceux qui verraient l’expression utilisée par Vigano comme du complotisme.

      J’ai encore le droit de faire ça, pipile ?


    • pemile pemile 3 novembre 2020 12:40

      @Philippe Huysmans « Non, juste rappeler la réalité, et couper l’herbe sous le pied »

      Cette herbe ayant déjà été coupé par @michalac, va argumenter sous le post original que je viens de te donner en lien ?


    • Durand Durand 3 novembre 2020 12:53

      @Jonas

      Pour ce qui est de ce combat entre le bien et le mal, un mal que vous définissez comme « les matérialistes, qui veulent tout renverser pour bâtir un monde nouveau sans Dieu, sur les péchés de l’homme, où seul l’individu est roi, afin de satisfaire ses pulsions égoïstes, individualistes, niant le bien commun, le don de soi, le sacrifice, et la solidarité. » – la République n’a pas besoin de votre dieu !...

      Après la séparation des églises et de l’Etat, une moralité républicaine devait remplacer la morale chrétienne qui, je vous le rappelle, c’est maintes fois illustrée au sein de l’Etat par son intolérance, sa censure et son arbitraire et pour tout dire, sa haine, cette même haine que véhicule aujourd’hui les sionistes suprémacistes chrétiens ou juifs dont vous faites partie et qui jubilent secrètement à chaque attentat islamiste, persuadés qu’ils sont de nature à rallier le monde à vos thèses nauséabondes.

      Que cette république laïque ait été confiée à des gougnafiers sans scrupule et sans morale ne fait pas de votre croyance religieuse le nec plus ultra des solutions qui pourraient l’expurger de ses élites délétères... Tout au plus serait-elle à nouveau soumise au même genre de censure auquel voudraient la soumettre les islamistes conquérants, largement poussés en cela par la géopolitique de l’OTAN et par ceux-là-mêmes qui, au États Unis et en Europe s’en sont fait les chantres zélés et notamment parmi les mouvements chrétiens suprêmacistes sionistes, qui n’ont pas plus de pitié pour les Palestiniens aujourd’hui, que n’en eurent leurs Pères spirituels (les Pilgrim Fathers du Mayflower) pour les peuples indiens autochtones d’Amérique, lorsqu’ils abordèrent ses côtes...

      Bref, en laissant entendre que vos croyances et le retour du Concordat serait la garantie du respect du bien commun, de l’esprit de sacrifice et du don de soi de la part de ceux qui nous gouverneraient, vous prenez vos rêves pour la réalité et ceux qui connaissent l’histoire pour des truffes ! Le siècle qu’à duré le Concordat n’est pas plus exempt de violence, d’injustice et d’intolérance, de la part de l’Etat français, que le siècle qui l’avait précédé ou que celui qui lui a succédé.

      Contre la logique républicaine progressiste et humaniste de la laïcité et de la liberté d’expression, tous vos espoirs continueront à se fracasser : aucun obscurantisme ne viendra corrompre ces principes républicains, ni le votre, ni celui de vos ”meilleurs ennemis” islamistes.

      ..


    • foufouille foufouille 3 novembre 2020 13:10

      @Philippe Huysmans

      c’est comme la puce imaginaire dans le vaccin, faut être bien timbré pour gober.


    • michalac michalac 3 novembre 2020 13:41

      @Philippe Huysmans
      .

      Du tout, bonhomme, c’est bien la patronne du FMI qui la première a évoqué le grand reset...


      .
      Oui... C’est bien elle... ce qui a déjà été dit d’ailleurs, ici...
      Mais c’est la sphère conspi qui a créé le monstre qui ne se cache pas derrière...
      .
      La Directrice du FMI ne parle que d’un nouveau départ, d’un « reset » et non d’une « remise à zéro » comme l’a traduit maladroitement la sphère conspi... en croyant bon de s’inspirer du petit bouton qui accompagne en général les compteurs numériques...
      Elle ne parle que de cap technologique, de révolution numérique et d’un New deal Vert...
      .
      Pourquoi vouloir affoler le populo avec ça ?

    • Captain Marlo Captain Marlo 3 novembre 2020 19:41

      @michalac
      Encore une non preuve...

      Si je comprends bien, vous accusez Carlo Maria Viganò (Archevêque d’Ulpiana et Ancien nonce apostolique aux États-Unis d’Amérique), de mensonges ?
      .
      Et vous accusez aussi le Député canadien du Parti Libéral, de mensonges, quand il décrit le plan de Trudeau, identique à la lettre de Vigano ? Extraits :

      « Je veux vous fournir des informations très importantes. Je suis membre du comité du Parti libéral du Canada. Je siège dans plusieurs groupes de comités, mais les informations que je fournis proviennent du comité de planification stratégique (qui est dirigé par le cabinet du premier ministre).(...) La feuille de route et l’objectif ont été définis par le PMO et sont les suivants :

      • Accélérer l’acquisition (ou la construction) d’installations d’isolement dans chaque province et territoire. Attendu d’ici décembre 2020.
      • De nouveaux cas quotidiens de COVID-19 augmenteront au-delà de la capacité de test, y compris une augmentation des décès liés au COVID en suivant les mêmes courbes de croissance. Prévu pour fin novembre 2020.
      • Verrouillage secondaire complet et total (beaucoup plus strict que les restrictions de première et deuxième phase en cours).
        Prévu d’ici fin décembre 2020 – début janvier 2021...etc (...)

      Mutation projetée du COVID-19 et/ou co-infection avec le virus secondaire (appelé COVID-21) conduisant à une troisième vague avec un taux de mortalité beaucoup plus élevé et un taux d’infection plus élevé. Prévu d’ici février 2021(...) 

      — Déploiement de personnel militaire dans les principales zones métropolitaines ainsi que sur toutes les routes principales pour établir des points de contrôle des déplacements. Limiter les voyages et les déplacements. Attendu pour le troisième trimestre 2021 (...) 

      En échange de l’acceptation de cette remise totale de la dette, l’individu perdrait à jamais la propriété de tous les biens et actifs.

      L’individu devrait également accepter de participer au calendrier de vaccination COVID-19 et COVID-21, ce qui lui permettrait de voyager sans restriction et de vivre sans restriction, même sous un verrouillage complet (grâce à l’utilisation d’une pièce d’identité avec photo appelée passe-santé du Canada)(...)

      — ceux qui refusaient de participer seraient considérés comme un risque pour la sécurité publique et seraient transférés dans des établissements d’isolement [NdNM : des camps de concentration]. Une fois dans ces établissements, ils auraient deux options : soit ils participeraient au programme d’annulation de la dette et seraient libérés, ou soit ils resteraient indéfiniment dans l’établissement d’isolement sous la classification d’un risque grave pour la santé publique et auraient tous leurs biens saisis....etc


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 novembre 2020 20:24

      @foufouille

      Vous qui aimez tellement les vaccins au point d’en avoir reçu une douzaine, vous allez adorer le vaccin anti Covid...
      .
      Et en cas de pépins avec les effets secondaires, soyez rassuré, les laboratoires déclinent toute responsabilité ! Et qui paiera les dégâts, devinez ?

      "Parce qu’il y a une quasi-garantie que dans un programme de vaccination majeur, certaines personnes seront blessées ou même tuées par le vaccin, certains pays ont mis en place des fonds publics spéciaux pour indemniser les personnes touchées. L’OMS soutient ce modèle de dommages-intérêts pour les vaccins, financé par les contribuables.

      Les États-Unis disposent d’un tel fonds, tout comme de nombreux pays européens, dont le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Suède, l’Italie (et la France). Il pourrait être utile de vous informer sur le système approprié dans votre propre pays si vous craignez de prendre le vaccin. Une chose est certaine cependant : en ce qui concerne le Covid-19, les capitaux privés ont décidé qu’ils ne voulaient être concernés en rien par les conséquences à long terme de leurs vaccinations....etc

      .

      On privatise les profits et on socialise les pertes.


    • michalac michalac 3 novembre 2020 21:37

      @Captain Marlo
      .

      Et en cas de pépins avec les effets secondaires, soyez rassuré, les laboratoires déclinent toute responsabilité !


      .
      Un article du « cri des peuples », site anti-vaccin et pro-chloroquine... prévisible...
      Sauf qu’autant que les laboratoires déclinent toute responsabilité, ils n’ont pas capacité à se déclarer irresponsables devant la loi...
      Un blague donc mais qui ne manque pas d’affoler les anti-vaccin...
      Cependant, cette initiatives des laboratoire est motivée par les échecs et les dégâts déjà provoqué par sputnik5, le vaccin russe testé et approuvé dans la hâte, ce qui n’a pas manqué d’avoir un coup humain...

    • michalac michalac 4 novembre 2020 14:20

      @Captain Marlo
      .

      Si je comprends bien, vous accusez Carlo Maria Viganò (Archevêque d’Ulpiana et Ancien nonce apostolique aux États-Unis d’Amérique), de mensonges ?


      .
      Oui. Car je ne crois pas que Vigano s’exprime par conviction. Je crois au contraire qu’il parle ainsi à dessein, et très probablement pour exprimer publiquement son soutien à Trump en période éléctorale, un soutien affiché à destination des conspirationnistes et des catholiques qu’il espère ainsi rassembler et se rallier. Vgano se fait alors la caution morale du candidat républicain. Au profit de Trump, au profit de l’Eglise américaine, au profit de l’Eglise dans le monde... et pour le bon plaisir de Vigano qui ainsi jouit d’une aura sur le tard...
      .
      Pour ne pas accuser Vigano de mesonge, il faudrait supposer qu’il s’exprime ainsi par conviction. Une conviction qui rangerait de fait l’archêque parmi les conspirationnistes. Une hypothèse plausible... mais pas la plus probable.
      .

      Et vous accusez aussi le Député canadien du Parti Libéral, de mensonges, quand il décrit le plan de Trudeau, identique à la lettre de Vigano ? Extraits :


      .
      Quel député canafien ? Personne ne sait qui il est...
      En réalité, ce député n’existe pas...
      La lettre que Hal Turner prétend avoir reçu n’existe pas...
      Un député inconnu et une lettre jamais produite indiquent une intox fabriquée de toute pièce !
      L’auteur à l’origine de ce fake confirme par sa réputation plus que sulfureuse l’escroquerie...
      J’accuse donc ce député canadien de ne pas exister... tout simplement.

    • michalac michalac 4 novembre 2020 14:25

      @Captain Marlo
      .

      Accélérer l’acquisition (ou la construction) d’installations d’isolement dans chaque province et territoire.


      .
      C’est ce qu’a fait la Russie bien avant le Canada en construisant ses immenses hôpitaux de campagne pour y isoler les malades...
      .

    • michalac michalac 4 novembre 2020 14:42

      @Captain Marlo
      .

      — En échange de l’acceptation de cette remise totale de la dette, l’individu perdrait à jamais la propriété de tous les biens et actifs.

      .
      A-t-on déjà lu plus grosse bêtise ?
      La dette de l’individu est détenue par les banques. Aucune banque canadienne ne s’est engagée à ce jour à annuler la dette privée. Et le Gouvernement est incapable de les y contraindre... à moins d’indemniser les banques dans un second temps avec de l’argent public...
      .
      La propriété privée est au Canada comme aux Etats-Unis, un notion sacrée ! Plus encore qu’en Europe...Elle est inaliénable...
      Il s’agit d’un droit fondamental et constitutionnel qu’aucun gouvernement canadien n’oserait modifier...
      Et il faut être bien idiot pour croire qu’un gouvernement canadien, contre lequel existe une opposition et, par ailleurs, des intérêts privés forts et nombreux soit en capacité de prendre de telles mesures spoliatrices... Les actifs canadiens auraient déjà commencé de s’expatrier si tout ça étaient vrai...
      .
      Il n’y a que des populo conspi pour croire de pareilles sottises...
      Et il n’y a qu’un manipulateur conspi agissant au profit du camp Trump pour avoir songé ainsi à semer la panique dans le pays voisin de Trudeau...
      Je m’abstiendrai d’un énième commentaire impliquant l’UPR...



    • Clocel Clocel 2 novembre 2020 19:02

      Alcool un peu fort pour un site de centristes repus...

      Z’aiment pas beaucoup être dérangés dans leurs certitudes ces gens-là.

      Pour le reste, le Christ assassiné, il restait à détruire son œuvre et, installer les ténèbres... Le Mordor quoi !


      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2020 19:29

        @Clocel

        Bonsoir et merci pour ce commentaire.

        Effectivement !

        "Alcool un peu fort pour un site de centristes repus...

        Z’aiment pas beaucoup être dérangés dans leurs certitudes ces gens-là.

        Pour le reste, le Christ assassiné, il restait à détruire son œuvre et, installer les ténèbres... Le Mordor quoi !"

        Bon espoir puisqu’à la fin les Orques et Sauron sont vaincus.

        Bien à vous,

        Renaud Bouchard


      • Clocel Clocel 2 novembre 2020 19:57

        @Renaud Bouchard

        Sauron est un Maia, un esprit, il ne peut être vaincu, il ne peut qu’être privé de ses pouvoirs et exilé comme son Maître Morgoth.

        Pouvoirs qu’il a eu la faiblesse de confier à un anneau unique, contrairement à Voldemort, qui lui créera volontairement 6 Horcruxes, plus un septième involontairement, dans Harry Potter...

        J.K. Rowling ne pouvait pas passer à côté du chiffre 7, chiffre hautement symbolique pour ceux qui prétendent s’élever au-dessus du vulgaire.


      • Bendidon Bendidon 2 novembre 2020 19:23

        bonjour en vidéo ça donne ça : https://youtu.be/tHudDjqlWWE

        lettre précédente https://youtu.be/Z9v3Tr7LnwY


        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2020 19:31

          @Bendidon
          Bonsoir et merci d’avoir remis ces liens en circulation :

          Lettre https://youtu.be/tHudDjqlWWE

          lettre précédente https://youtu.be/Z9v3Tr7LnwY

          Tous ces propos méritent le détour.

          Bien à vous,

          Renaud Bouchard


        • Yann Esteveny 2 novembre 2020 19:34

          Message à Monsieur Renaud Bouchard,

          Il est difficile de le croire mais il y a bien un complot. Ce complot est contre Dieu.
          Le couplet suivant du « Chant de Fidélité » est toujours d’actualité :

          Les ennemis de la messe
          Ont bafoué la raison.
          Semé le doute, la détresse
          Au cœur de nos maisons.
          Ils ont traqué les bons Pères,
          Voulu souiller nos enfants,
          Mais le chœur des âmes fières
          Triomphera dans le vent.

          Respectueusement


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2020 19:43

            @Yann Esteveny
            Bonsoir et merci !
            Beau chant militaire :
            http://asor90.fr/Chant-Militaire-Chant-de-Fidelite.php

            Bien à vous,
            Renaud Bouchard


          • Emohtaryp Emohtaryp 2 novembre 2020 23:12
            Bonsoir Renaud,

            Sauf à être devenu fou, je crois n’y avoir point de raison que l’on doutât de ses dires  !

            Le Cardinal C-M. Viganò vient d’allumer un projecteur, les vampires vont apprécier....Puisse t-il en terrasser quelques uns si ce n’est toute l’engeance !

            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 2 novembre 2020 23:57

              @Emohtaryp

              Lu ceci ici (extrait).

              Trump une fois encore nous montre l’exemple aux États-Unis, en pratiquant la technique du fameux chaos contrôlé, laissant par exemple d’un coté Black live Matter et Antifa semer la terreur dans les villes démocrates américaines, pour mieux protéger la Nation américaine gràce à l’élection de la juge conservatrice Amy Coney Barrett à la Cour Suprème, la plus haute instance juridique des Etats-Unis. Répondant à une demande d’ordre par le Peuple par un Ordre Suprème, prenant ainsi de vitesse tous ses adversaires mondialistes. Au bout de 4 ans de lutte acharnée le bilan Trumpien s’avère ainsi, quoiqu’en disent ses détracteurs, des plus flatteur .

              Par exemple, en s’attaquant aux racines du mal, à la fois Hollywood et les grandes instances internationales (ONU, OMS, OTAN & co), en militant pour une application plus stricte concernant les multinationales, GAFAM en tête, de la loi antitrust, et en tentant de mettre un terme à la Chinamerica, accord faustien de 1972 du damné Nixon avec le Diable Mao, Trump s’est montré conscient du fait que le rêve américain avait tourné définitivement en cauchemar mondialiste en ce début de 21 è siècle. Avec une rage, somme toute héroïque, Trump tente en fait de détricoter entièrement le monde post 2ème guerre mondiale, afin d’éviter que le monstre ainsi accouché des accords de Bretton Wood, et prolongé en réanimation par la fin de l’Étalon or, ne finisse par détruire définitivement toute forme de vie et de liberté sur Terre. La stratégie de choc Trumpienne , faisant la nique à celle de Naomi Klein, se montre au bout du compte seule capable de permettre à la destruction créatrice de Schumpeter de faire son œuvre, et à la résurrection américaine de faire son chemin : MAGA.

              Trump, détesté par tous nos média à la botte des réseaux d’information démocrates aux USA, pour avoir :

              Bloqué l’obligation vaccinale. Nationalisé la FED et rendu la souveraineté aux USA.Coupé les financements à une OMS incapable et corrompue, mangeant dans la main des chinois.Annulé le projet des démocrates de traçage de la population.Monté une plateforme de dénonciation de la censure des réseaux sociaux.Barré l’entrée de la 5 G chinoise.Fait procéder à l’arrestation de réseaux pédophiles.Validé le traitement à l’hydroxychloroquine.

              Certes, on peut se tromper, mais pour reprendre le thème de l’article et les analyses qui ont conduit le Cardinal C-M. Viganò à écrire sa lettre au président des Etats-Unis d’Amérique, ce prélat, remarquable diplomate, ne s’est certainement pas embarqué sans plusieurs chargeurs de balles en argent pour éliminer les vampires en (je vous cite) allumant un puissant projecteur.


              Nul doute que "les vampires vont apprécier....Puisse t-il en terrasser quelques uns si ce n’est toute l’engeance ! "

              Source

              https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=Satan+ne+se+nourrit+jamais+que+de+la+d%C3%A9sesp%C3%A9rance+de+Dieu%2C+le+3+novembre+Dieu+a+pris+rendew-vous+%21



            • michalac michalac 3 novembre 2020 15:02

              @Emohtaryp
              .

              Le Cardinal C-M. Viganò vient d’allumer un projecteur,


              .
              Oui... mais il l’a braqué sur lui..
              Il y a cette maxime chinoise qui rencontre un franc succès auprès du populo de la fachosphère, et que l’on croise souvent au détour d’un commentaire, employée à plus ou moins bonne escient : « Quand le doigt montre la lune, l’idiot regarde le doigt »...
              Pour une fois, il fallait regarder le doigt... plutôt que la lune... dont on ignore d’ailleurs de qui il s’agit...

            • Captain Marlo Captain Marlo 3 novembre 2020 19:48

              @michalac
              Pour une fois, il fallait regarder le doigt... plutôt que la lune... dont on ignore d’ailleurs de qui il s’agit...

              Si ces documents étaient faux, le troll euro-atlantiste que vous êtes, ne s’agiterait pas autant ...


            • michalac michalac 4 novembre 2020 13:51

              @Captain Marlo
              .
              Et encore moins s’ils étaient vrais... car ils ne diraient pas ce qu’ils disent...


            • Captain Marlo Captain Marlo 3 novembre 2020 09:04

              Le Grand Reset, les preuves publiées par Brujitafr. Déclarations du FMI, de Lagarde etc. Evidemment le site est jugé « complotiste » !

              Exemple le FMI : La « Grande Réinitialisation » (« Great Reset ») sera le thème d’un sommet unique qui aura lieu en janvier 2021, et qui sera convoqué par le Forum Économique Mondial.

              .
              Sinon, autre sujet, l’auteur voudra bien m’excuser, mais si les urgences sont pleines, c’est peut-être à cause des masques, qui au bout de 2 heures deviennent des nids à microbes ?

              « Un médecin avertit de l’augmentation des pneumonies bactériennes à cause du port du masque ». Bof, on appellera les pneumonies : « Covid » ... !


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 3 novembre 2020 10:36

                @Captain Marlo
                Bonjour et merci aussi bien pour votre visite que pour ces liens que je mets en exergue afin que chacun puisse les consulter.

                Quant aux masques. Il y a obligation de les porter. On ne dit pas comment les porter : à l’envers, à l’endroit, en décalé, sur les yeux (coucou ! Qui est là ?).
                Vu l’autre jour un type qui « faisait son jogging » avec un masque et qui travaillait scientifiquement à sa prochaine syncope.

                Bien à vous,
                RB

                Le Grand Reset, les preuves publiées par Brujitafr. Déclarations du FMI, de Lagarde etc. Evidemment le site est jugé « complotiste » !

                Exemple le FMI : La « Grande Réinitialisation » (« Great Reset ») sera le thème d’un sommet unique qui aura lieu en janvier 2021, et qui sera convoqué par le Forum Économique Mondial.

                .
                Sinon, autre sujet, l’auteur voudra bien m’excuser, mais si les urgences sont pleines, c’est peut-être à cause des masques, qui au bout de 2 heures deviennent des nids à microbes ?

                « Un médecin avertit de l’augmentation des pneumonies bactériennes à cause du port du masque ». Bof, on appellera les pneumonies : « Covid » ... !


              • michalac michalac 3 novembre 2020 11:06

                @Captain Marlo
                .

                Le Grand Reset, les preuves publiées par Brujitafr. Déclarations du FMI, de Lagarde etc. Evidemment le site est jugé « complotiste » !


                .
                Les preuves, oui ! Mais les preuves de quoi ?

                Tout simplement les preuves que la directrice du FMI a employé la formulte « grand reset »...
                Et après ?
                Eh bien après, on apprend que ce que le FMI appelle le Grand reset n’est qu’un nouvel élan économique mondial !
                Un nouvel élan économique fondé sur un évènement initial : le recommencement...
                Et rien d’autre...
                Les conspis ont préféré traduire le Grand Reset par « remise à zero »...
                Une formule qui suggère l’effacement de tout ce qui existait jusqu’à présent et, par extrapolation, la perte par les citoyens de leurs acquis !
                Des acquis allant de leur épargne à leurs acquis sociaux...
                .
                Il fallait bien ça pour faire peur...
                Car tout ce que veulent nos conspi, c’est faire peur !
                Autant ils accusent les gouvernements d’organiser la peur autour du covid, qui est bel et bien là, autant ils n’organisent la peur qu’à partir de ce qu’ils ont créé, imaginé, fantasmé...
                .
                A l’origine, le « Grand reset » n’est qu’un outil sémantique, un élément de langage, une formule banale qui aurait pu le rester...
                Derrière, les conspi ont créé un monstre...
                Et de se monstre là, nous n’avons toujours pas la moindre preuve de l’existence !
                Pas même venant de ce blog obscur qui ne fait qu’aligner les non-preuves en guise de preuve...


              • michalac michalac 3 novembre 2020 11:13

                @Captain Marlo
                .

                Exemple le FMI : La « Grande Réinitialisation » (« Great Reset ») sera le thème d’un sommet unique qui aura lieu en janvier 2021, et qui sera convoqué par le Forum Économique Mondial.


                .
                Un lien vers Agoravox qui ne fonctionne d’ailleurs pas...
                On apprend du même coup qu’Agoravox est une source d’information... les autres, plus fiables, faisant défaut et toujours indifférente à ce Grand reset qui affole la planète conspi...

              • michalac michalac 3 novembre 2020 11:26

                @Captain Marlo
                .

                Sinon, autre sujet, l’auteur voudra bien m’excuser, « Un médecin avertit de l’augmentation des pneumonies bactériennes à cause du port du masque ». 


                .
                Sinon, on pourra toujours se rabattre sur « Diabete : non-la-pomme-de-terre-ne-vous-fera-pas-de-mal ! » ou, pour les plus angoissés d’entre nous, sur « doctissimo : la relaxation pas les pieds » ...

                .
                L’auteur voudra bien, moi aussi m’excuser...


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 3 novembre 2020 12:30

                @michalac ainsi qu’aux Lecteurs très attentifs que je suis heureux d’accueillir sur cette tribune.

                En vous remerciant chacun de votre visite comme de vos commentaires.

                Pour réparer ce lien qui ne fonctionne pas ou plus, voici un document qui devrait répondre à vos questions, même si je pense que vous avez déjà une connaissance certaine de ce que recouvre le syntagme Grand Reset.

                Comme j’imagine aisément que vous lisez et pratiquez la langue de nos maîtres, vous ne rencontrerez aucune difficulté.

                Le papier est intéressant et bien documenté.

                https://tessa.substack.com/p/great-reset-dummies

                Il renvoie à d’autres liens assez explicites :

                https://thehill.com/opinion/energy-environment/504499-introducing-the-great-reset-world-leaders-radical-plan-to

                J’y ajoute ceci, particulièrement instructif :

                https://www.maneco64.net/post/the-origins-of-the-world-economic-forum-go-back-to-the-third-reich

                Bien à vous,
                RB


              • michalac michalac 3 novembre 2020 14:50

                @Renaud Bouchard
                .
                On peut lire ici selon que conseillé par , que « government officials... ( ) ..New Deal-like government programs. » soit que le Grand Reset n’est autre qu’ changement de paradigme du capitalisme mondial :
                « En lieu et place du capitalisme traditionnel, ce collectif de haut-rang a déclaré que le monde devrait adopter davantage de mesures sociales, tel qu’un impôt-santé, des réglementations supplémentaires ainsi que des programmes publics répondant à un New Deal Vert massif. »
                .
                Bon...
                Qu’est-ce qui devrait nous alarmer là-dedans ?
                Que ça fasse le bonheur de nos firmes internationales ?
                Quelle spoliation des peuples faut-il y voir ?


              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 novembre 2020 14:59

                @michalac

                Qu’est-ce qui devrait nous alarmer là-dedans ?

                Historiquement, comme le dit Viganò, les évêques sont les continuateurs de l’oeuvre des apôtres.

                De mémoire, je n’ai pas connaissance d’une lettre ou épître envoyée à quelque chef d’État que ce soit portant des accusations aussi graves quant à l’existence d’un complot mondial, parce que c’est bien de cela qu’il est question.

                Or Viganò n’est pas connu précisément pour être un plaisantin, c’est lui qui avait déballé les affaires de corruption au vatican et balancé les scandales pédophiles couverts par tous, jusqu’au pape lui-même.

                Les chrétiens (pour ne citer qu’eux) ne s’y tromperont pas, soyez-en sûr.


              • cettegrenouilleci 3 novembre 2020 15:07

                @Renaud Bouchard

                Bonjour

                Merci pour les liens.


              • cettegrenouilleci 3 novembre 2020 15:12

                @Renaud Bouchard

                Bonjour.

                Le deuxième lien (exemple : le FMI la grande réinitialisation) ne fonctionne pas.


              • cettegrenouilleci 3 novembre 2020 15:13

                @cettegrenouilleci

                le deuxième lien dans la réponse au commentaire de captain Marlo


              • michalac michalac 3 novembre 2020 15:32

                @Philippe Huysmans
                .

                Or Viganò n’est pas connu précisément pour être un plaisantin


                .
                Ce qui n’en fait pas la droiture et l’objectivité...
                Et c’est bien ce qui doit nous inquiéter...
                Vigano a compris l’opportunité que représente pour l’Eglise la multiplication des cas de foi conspirationniste dans le monde... on les retrouve prioritairement au sein des multiples églises évangéliques américaines... comme dans les milieux traditionnalistes français...
                Vigano recrute et Vigano rassemble ses ouailles égarées à travers le monde...
                Vigano n’est pas stupide...
                Vigano a bien compris la valeur du sacré pour ceux qui ont porté leur foi vers d’autres cieux, ces cieux où sans cesse « conspire l’oligarchie »...
                Et Vigano se fait fort de ramener en sa chapelle ces brebis égarés, et de faire de cette chapelle oubliée une affaire qui marche... de nouveau...
                Ce que Vigano, qui n’est décidément pas stupide, rappelle être « la mission de continuation de l’oeuvre des apôtres »... une mission qu’il veut bien faire sienne...
                Vigano postule... le vieux François n’est pas éternel...

              • michalac michalac 3 novembre 2020 15:47

                @Philippe Huysmans
                .

                Qu’est-ce qui devrait nous alarmer là-dedans ?

                .
                Cette remarque ne faisait référence qu’au contenu du Grand Reset tel que développé par la Directrice du FMI et les membres du groupe intergouvernemental rassemblé à Davos, ici selon que conseillé par Renaud Bouchard lui-même...
                On ne voit pas bien ce qui devrait nous alarmer dans tout ça et au regard de ce que le « Grand Reset » n’est apparemment pas...

              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 novembre 2020 15:49

                @michalac

                On ne voit pas bien ce qui devrait nous alarmer dans tout ça et au regard de ce que le « Grand Reset » n’est apparemment pas...

                Raison pour laquelle je vous ramenais au texte initial de Viganò qui lui est très explicite.

                Et non l’intéressé n’est pas complotiste smiley


              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 novembre 2020 15:57

                @michalac

                Ce qui n’en fait pas la droiture et l’objectivité...

                C’est pourtant sur sa droiture et son intransigeance dans l’honnêteté qu’il s’est fait connaître, le reste c’est juste vos spéculations, je crois ?

                Je vois mal Viganò postuler à la papauté alors qu’il se met précisément la curie et les cardinaux à dos, faut rester un peu cohérent, Michalac.


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 3 novembre 2020 16:09

                @Philippe Huysmans et Michalac

                Bonjour et merci pour cette contribution relative à « ce qui devrait nous alarmer ». Il y a de quoi :

                Avec l’opportunisme qui le caractérise, le Forum économique mondial (WEF), célèbre pour ses réunions de janvier dans son fief de Davos, s’est saisi de la pandémie virale pour se trouver une nouvelle raison d’être. Enfin, l’idéologie peut ouvertement l’emporter sur les habituelles et sobres considérations économiques influençant la politique mondiale. Après cinquante ans et une retraite qu’il n’a toujours pas prise, Klaus Schwab pourrait enfin réaliser une révolution culturelle contre le même establishment qu’il a servi avec soumission.

                Pendant le confinement, le WEF a organisé sous le titre The Great Reset, une série de contributions par les plus éminents mercenaires commandants de l’économie mondiale. Tous sont d’accord avec la conclusion préétablie que le monde aurait besoin d’une remise à zéro. Tout ça a été déclenché par une maladie qui, jusqu’à présent, a diminué de trois à cinq semaines en moyenne l’espérance de vie des personnes âgées, au prix de troubles psychiques, sociaux et économiques majeurs pour toute la société. Une vraie performance !

                Un tel redémarrage devrait consister à renforcer les esprits pour résister à l’adversité et accroître notre tolérance aux risques au lieu de nous enfermer dans un environnement vainement stérilisé. N’y pensez même pas ! Ce que tous ces » premiers de classe » répètent est une nouvelle tournure du catéchisme d’un Monde chaotique à mettre sous le contrôle bienveillant de leaders sachants et bien-pensants. Bien sûr, tout ce qu’ils disent n’est pas faux, mais les implications sous-jacentes sont effrayantes. Par un mauvais diagnostic d’une planète abîmée, leurs thérapies seront pires que les maux qu’ils prétendent combattre. En quête d’une grande vision, ils sont tombés dans l’idéologie écologiste. Les propos tenus au WEF par Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), en sont un exemple.

                Elle note que 170 pays termineront cette année avec une économie réduite – son organisation compte 189 membres, y en a-t-il qui finiront l’année en étant plus riches ? Il s’agit en effet d’un risque important. Elle appelle à la Grande Remise à Zéro par laquelle, au lendemain de la crise virale, « la croissance devrait conduire à un monde plus vert, plus intelligent et plus juste à l’avenir ». Non pas que cela n’eût pas dû être le cas avant, mais le temps d’une révolution serait arrivé. Pour moi, c’est plutôt une occasion de plus de confirmer la loi Brandolini qui dit que la quantité d’énergie nécessaire pour réfuter une connerie est des ordres de grandeur plus grande que pour la produire. Mais soyons bref.

                Verte : sait-elle de quoi elle parle ? Comme si le « vert » était une valeur en soi. Elle se focalise de manière maniaque sur une croissance décarbonée et résistante au climat. Combien d’investissements mal placés et de mauvaises politiques de développement sont entrepris sous une telle enseigne ? Même si cela avait la moindre chance de créer de la croissance plutôt que de précipiter la récession, cela ne peut être la voie d’une reprise rapide et forte.

                Croissance plus futée : voici un individu de plus qui prétend que l’intelligence est de son côté ; et qui laisse entendre par là que, jusqu’à présent et depuis que la civilisation existe, le développement et la croissance ont été stupides. À l’évidence elle ne peut pas imaginer que les gens normaux sont de toute façon très intelligents sans ses conseils. Quelle arrogance !

                Croissance plus équitable : personne ne s’oppose à ça. Néanmoins, pousser à la verdure par tous les moyens aboutira à un développement encore moins équitable. La croissance dans les sociétés d’abondance s’est déjà orientée vers la satisfaction de besoins moins essentiels, idéalisés voire futiles, une situation rendue possible par la croissance stupide précédente. Cependant, et c’est son travail, elle devrait mieux connaître les besoins des sociétés qui luttent encore contre la pauvreté, le manque d’éducation, le manque d’énergie et la mauvaise santé. Il serait bien plus équitable, surtout pour le FMI, de se concentrer sur ces nécessités plutôt que de marmonner des absurdités politiquement correctes.

                Une fois de plus, une institution de renommée mondiale chante la ritournelle de l’éco-catastrophe et du vert salvateur, et personne ne s’y opposera. Est-ce par peur d’être mis au pilori ? Outre la possibilité d’atteindre gloire et avantages substantiels, il est toujours difficile de comprendre l’élan prométhéen de ces élites promettant un avenir radieux pour la planète. Pourquoi est-ce si effrayant ? Parce qu’une telle unanimité ne peut être saine ; d’autant plus qu’elle est fondée sur de fausses prémisses.

                Comme le dit Ph. Huysmans, je cite cette conclusion à laquelle je souscris : "

                De mémoire, je n’ai pas (nous n’avons pas eu) connaissance d’une lettre ou épître envoyée à quelque chef d’État que ce soit portant des accusations aussi graves quant à l’existence d’un complot mondial, parce que c’est bien de cela qu’il est question.

                Or Viganò n’est pas connu précisément pour être un plaisantin ; c’est lui qui avait déballé les affaires de corruption au Vatican et balancé les scandales pédophiles couverts par tous, jusqu’au pape lui-même.

                Les chrétiens (pour ne citer qu’eux) ne s’y tromperont pas, soyez-en sûr."

                Souhaitons que cette prise de conscience devienne effective avec la réélection de D. J. Trump qui - je puis me tromper a parfaitement saisi le message de SE. Vigano.

                Source :https://www.europeanscientist.com/fr/opinion/davos-le-grand-reset-et-la-loi-de-brandolini


              • michalac michalac 3 novembre 2020 16:12

                @cettegrenouilleci
                .
                Tiens la Grenouille... T’en v’là de « l’info »... Attention y’a des passages difficiles ! Mais quand on veut « savoir », il faut aussi apprendre à souffrir...
                Ah ! Et pendant qu’ j’y suis... j’ai aussi dégoté ceci qui devrait vous aider à préciser les choses...
                Si avec tout ça vous n’êtes pas au faîte des discussions de salon sur ce Grand reset qui vous guette... Attention, y’aura la mort aussi, un jour ! Renseignez-vous avant qu’elle vous surprenne... parce que c’est pas ce que nous croyez... mais chut... il est encore trop tôt pour en parler...


              • cettegrenouilleci 3 novembre 2020 16:37

                @michalac

                Merci d’avoir ouvert aux lecteurs une petite fenêtre sur vos centres d’intérêt tout à fait particuliers.

                Réservés aux zélites que vous fréquentez, et dont vous défendez ici les intérêts, je n’y ai pas accès. Je me satisfait de la vie et des plaisirs simples et honnêtes du petit peuple dont je suis issu, auquel j’appartiens.

                Juste pour le cas où vous auriez perdu la trace de vos liens :

                https://nouvelordresatanique.wordpress.com/category/eglise-de-satan/

                https://esbuiee.fr/pedo-satanisme-elites/


              • michalac michalac 3 novembre 2020 16:42

                @Renaud Bouchard
                .

                la loi Brandolini qui dit que la quantité d’énergie nécessaire pour réfuter une connerie est des ordres de grandeur plus grande que pour la produire.


                .
                Comment ne pas souscrire ? Vous vous adressez ainsi parlant à un connaisseur qui ne ménage pas ses efforts, du côté du manche, assurément, et pour le compte de sa seule petite entreprise de démolition... et aussi celui de ses filiales mais ça, c’est une autre histoire...
                Cependant, j’ajouterai que la quantité d’énergie exigée par une connerie pour être démolie dépend pour une bonne part du con qui en est à l’origine...Force est de reconnaître que certains cons sont de bonne constitution et assez robustes pour résister aux innombrables coups de boutoir qui leur sont portés...
                Mais, contrairement à une idée reçue, l’union des cons ne fait pas toujours leur force. Ainsi, on pourra voir des cons, unis au sein d’un collectif de cons, fût-il informel, se neutraliser les uns les autres, la connerie des uns venant alors saboter celle des autres...
                Un phénomène curieux et que l’on observe parfois, tard le soir, ici, lorsque tous les chats sont gris, et qu’un plus gris que les autres a entrepris d’organiser un concours de connerie...concours auquel ses camarades se prêtent de bon coeur... si tant est que la connerie vienne du coeur...
                Bien sûr, les observations qui précèdent n’excluent pas les connes auxquelles on ne saurait nier un rôle essentiel dans le processus d’élaboration de la connerie, laquelle a su se montrer inclusive bien avant qu’il nous faille par la Loi y contraindre l’écriture...

              • michalac michalac 3 novembre 2020 17:11

                @Philippe Huysmans
                .

                Raison pour laquelle je vous ramenais au texte initial de Viganò qui lui est très explicite.


                .
                Justement pas... la caractéristique première du texte de Vigano est d’être implicite... Tout dans la suggestion... et avec cette formule phare de « Grand reset », qu’il ne prend même pas la peine de définir tant il sait qu’elle se suffit à elle-même, et à ceux qui en ont fait le monstre aujourd’hui arrivé à maturité...
                Et ces allégations de crime contre Dieu et l’Humanité tout entière qui ne font appel qu’à la foi de chacun... lorsqu’un « Grand reset » exige d’être tangiblement démontré...
                Nous ne sommes ici que dans l’éther, le sublime, le sacré...
                En faisant du Grand reset une affaire céleste, Vigano commande au commun des mortels de se prosterner avec crainte... ce qu’il fait cet abruti...
                .
                Malraux s’est trompé d’un siècle, c’est le XXIème qui sera mystique, pas le XXème...

              • cettegrenouilleci 3 novembre 2020 17:19

                @cettegrenouilleci

                Je me satisfais de la vie et des plaisirs simples et honnêtes du petit peuple dont je suis issu, auquel j’appartiens.


              • cettegrenouilleci 3 novembre 2020 17:22

                @cettegrenouilleci

                petit corrigé de la réponse adressée respectueusement à Michalac


              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 novembre 2020 17:24

                @michalac

                la caractéristique première du texte de Vigano est d’être implicite

                Un plan mondial appelé Great Reset est en cours. Son architecte est une élite mondiale qui veut soumettre toute l’humanité, imposant des mesures coercitives avec lesquelles limiter drastiquement les libertés individuelles et celles de populations entières.

                Ouais, plus implicite on meurt, il est vraiment sybillin, le prélat, on dirait un Jésuite.

                Le but de la Grande Réinitialisation est l’imposition d’une dictature de la santé visant à l’imposition de mesures liberticides, cachées derrière des promesses tentantes d’assurer un revenu universel et d’annuler la dette individuelle. Le prix de ces concessions du Fonds monétaire international sera la renonciation à la propriété privée et l’adhésion à un programme de vaccination contre Covid-19 et Covid-21 promu par Bill Gates avec la collaboration des principaux groupes pharmaceutiques.

                Là c’est implicite au cube, que dis-je à la puissance 10.

                Dites Michalac, vous n’avez pas peur du ridicule, je me trompe ?


              • michalac michalac 3 novembre 2020 17:31

                @Philippe Huysmans
                .

                C’est pourtant sur sa droiture et son intransigeance dans l’honnêteté qu’il s’est fait connaître


                .
                Richelieu lui-même ne s’y était pas pris autrement...
                .

                Je vois mal Viganò postuler à la papauté alors qu’il se met précisément la curie et les cardinaux à dos


                .
                La Curie et les cardinaux ? Non, quelques-uns tout au plus...
                Disons qu’il y a fait son ménage de printemps, lorsque le manque de place venait à se faire désagréablement ressentir...
                D’ailleurs, rien n’a vraiment changé...
                Vigano n’irait pas tuer la poule aux oeufs d’or...
                Il à su s’y faire craindre, en revanche...
                Ce qu’avait su faire avant lui un Richelieu qui, lui aussi, agissait selon « toute sa droiture, toute son intransigeance et son honnêteté »...
                ...bien pratiques toutes ces p’tites vertus...

              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 novembre 2020 17:44

                @michalac

                bien pratiques toutes ces p’tites vertus...

                Vous continuez à faire passer votre opinion personnelle pour une réalité, c’est un peu fatiguant, et ça ne trompe personne, le lectorat d’Avox n’est pas exactement une caisse de chatons de la semaine.


              • michalac michalac 3 novembre 2020 17:46

                @Philippe Huysmans
                .

                Le but de la Grande Réinitialisation est l’imposition d’une dictature de la santé visant à l’imposition de mesures liberticides


                .
                Mais qui lui a dit ça, à ce bon Vigano ?
                Comment sait-il tout ça ?
                .
                Qui a dit à Vigano « Nous organisons un Grand reset pour instaurer une »dictature de la santé« et imposer des mesures liberticides » ?
                .
                Sont-ce les seules mesures sanitaires actuelles qui lui font ainsi soupçonner l’existence d’un complot ?

              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 novembre 2020 17:56

                @michalac

                Mais qui lui a dit ça, à ce bon Vigano ?

                Vous êtes un troll, à quoi bon discuter avec vous ? Je n’ai pas envie d’envahir plus avant les commentaires en-dessous de cet article, je vous laisse donc à vos délires.


              • michalac michalac 3 novembre 2020 18:15

                @toutes et tous
                .
                Les plus curieux d’entre nous seront peut-être intéressés par cet aspect de l’identité du bon archevêque Vigano... ici


              • ZXSpect ZXSpect 3 novembre 2020 18:17

                @Philippe Huysmans
                .

                « Je n’ai pas envie d’envahir plus avant les commentaires en-dessous de cet article »
                .
                promis juré ?  smiley
                .
                et si Cyrus imite son gourou...  smiley
                .
                AgoraVox en sera revivifié  smiley


              • JC_Lavau JC_Lavau 3 novembre 2020 18:21

                @michalac. Oculos habet, ne videt.


              • nono le simplet nono le simplet 3 novembre 2020 18:27

                @ZXSpect
                il est bon de lui rappeler de temps en temps son devoir d’exemplarité ... un chef donne l’exemple smiley


              • michalac michalac 3 novembre 2020 18:48

                @JC_Lavau
                .
                « les yeux sont toujours enfants »...


              • DACH 3 novembre 2020 18:52

                @michalac et Ph H@Bsoir à vous deux. Les enseignements que je tire, hors de notre groupe, de l’Orient, Inde, Thibet, Chine, Japon principalement : le 21 siècle sera religieux ou spirituel. Dans le premier cas, cela se traduira par des conflits à tous les étages. Servitudes des dogmes...Dans la deuxième éventualité : l’extension de la spiritualité contribuera à rendre l’humanité plus humaine ! Et à atténuer les effets ’guerriophiles’ de la surpopulation. Voir le comportement des lehmings...La spiritualité nous permet de gérer dans l’apaisement nos rapports avec l’Invisible. (Voir jean Servier qui en parlait...). Vaste champ de réflexion.


              • michalac michalac 3 novembre 2020 19:56

                @michalac
                .
                Puisque nous avons un peu de temps, penchons nous mieux sur cet extrait de la lettre de Vigano...
                .

                Un plan mondial appelé Great Reset est en cours...

                .
                Oui... pas le premier mondial qu’on ait vu...
                .

                Son architecte est une élite mondiale... 

                .
                Il faut reconnaître que de nombreux chefs d’Etat sont impliqués auxquels d’ajoutent des décideurs importants. Les plans de politique publique, tels que le plan Marshall, sont souvent décidés par une élite... dont c’est le travail après tout... puisque les élus publiques et les grands intérêts privés constituent inéluctablement une élite... sans quoi ils seraient un peuple... ce qui constituerait un non-sens... L’assemblée nationale française est une élite... c’est cependant elle qui détermine la quasi-majorité de nos lois...
                .

                ... qui veut soumettre toute l’humanité !

                .
                Ah ! bon... Qui a dit ça ? Q’où sort cette ambition malveillante prêtée à ceux de cette élite que rien ne rassemble et que tout ou presque divise...

                .

                imposant des mesures coercitives avec lesquelles limiter drastiquement les libertés individuelles et celles de populations entières.


                .

                Sans doute fait-on référence ici au reconfinement...
                Mais un confinement pour quoi faire ?
                Parce que ça coûte quand même un peu cher ce genre de « politique publique »...
                A quelle fin ces restrictions de libertés publiques ?
                Vigano reste muet à ce sujet...
                Qu’espère donc obtenir l’elite dont il est question plus haut en privant selon qu’il est prévu les individus de leurs libertés individuelles...
                On sait pas...

                .

                Le but de la Grande Réinitialisation est l’imposition d’une dictature de la santé

                .
                A qui profite le crime si ce n’est à Big pharma ?
                Tout ça pour ça ? On a un doute sérieux sur la capacité de l’industrie pharmaceutique à imposer aux gouvernements les plus puissants du monde de priver leurs populations de leurs libertés individuelles et fondamentales...
                Mais on en apprend un peu plus ensuite...
                .

                ...visant à l’imposition de mesures liberticides,

                .
                Donc, c’est pas pour Big pharma ! mais c’est fait pour priver les populations de leurs libertés fondamentales... mais pour quoi faire ?
                On en revient toujours à la question de départ... A qui profite le crime ?
                Pour empêcher les manifs ?
                Pour la seule tranquillité du Gouvernement ?
                Quel gouvernement est assez fou pour croire tenir ainsi indéfiniment ?
                Surtout dans le contexte renouvelable d’un régime démocratique !
                Pas même les dictatures sud-américaines avait osé de telles restrictions de libertés ! Et cependant, aucune n’a perduré...
                Alors pour qui, pourquoi ?
                Toujours pas de réponse...

                .

                cachées derrière des promesses tentantes d’assurer un revenu universel et d’annuler la dette individuelle.

                .
                Ca, c’est sur la façon de s’y prendre... cachée, bien sûr...
                Et on apprend que les projets d’annuler la dette individuelle et celui d’un revenu universel ne sont utiles en réalité, qu’à cacher les restrictions de liberté à venir...
                Des promesses tentantes, nous dit-on. Ce qui signifie qu’elles agissent sur les individus pour les contraindre à agir de la manière souhaitée... mais qu’attend on de toutes ces masses populaires.. que souhaite-t-on les inciter à faire avec ces promesses tentantes ?
                On ne sait pas...
                .

                Le prix de ces concessions du Fonds monétaire international...

                .
                Ah ! Apparemment, il serait prévu que le FMI finance le revenu universel et l’annulation de la dette individuel... ce que Vigano est le seul à savoir... et alors que le FMI n’a jamais fait que prêter aux états... et n’a jamais eu rien affaire avec les questions de dette privée et les projet sociaux les plus novateurs...
                Sidérant !
                .

                sera la renonciation à la propriété privée et l’adhésion à un programme de vaccination contre Covid-19 et Covid-21 promu par Bill Gates avec la collaboration des principaux groupes pharmaceutiques.

                .
                Là, ça se passe de commentaire...
                C’est signé ! 
                On sait désormais qui est Vigano...
                La combinaison de ces trois ou quatre fantasmes dans le même paragraphe trahit son auteur qui semble avoir envie d’en finir rapidement avec une lettre encombrante... On y entend les voix d’Hal Turner et de ses complice à travers le monde, notamment Réseau international et l’UPR...
                Ne manque que Qanon que Vigano ne renierait probablement pas...
                .
                Huysmans n’a pas tout a fait tord... Tout ça est très explicite ! Quoiqu’il n’en ait rien vu...
                Quant à nous, nous voilà clairement avisé des fins de cette missive dont le destinataire aurait, dit-on, quelques difficultés à mobiliser l’intégralité de son électorat...

              • Captain Marlo Captain Marlo 3 novembre 2020 20:09

                @michalac

                Dans Le Journal du Dimanche, le Ministre délégué aux Comptes publics a chiffré le coût du Covid-19 : 186 milliards d’euros, dont 100 milliards de pertes de recettes.La dette quant à elle devrait atteindre un niveau proche de 120% du PIB.

                .
                "L’activité du secteur manufacturier en Chine du mois d’octobre a atteint un niveau record depuis dix ans sous l’effet de la demande intérieure, selon les conclusions d’une enquête privée.

                Après les chiffres publiés le 19 octobre d’une croissance du pays au troisième trimestre évaluée à 4,9%, la dynamique de l’économie chinoise semble s’être tout à fait remise des conséquences de la crise sanitaire.

                À tel point que Pékin devrait être le seul pays du G20 à parvenir à une croissance positive en 2020, que le Fonds monétaire international (FMI) estime à 1,9%.

                Oui, car l’embellie de l’été pour les Européens aura été de courte durée avant un automne noir, ravagé par la deuxième vague. Après l’un des plus gros reculs hebdomadaires depuis mars à la Bourse de Paris, l’exécutif français a annoncé le 30 octobre prévoir une contraction du PIB de 11% sur l’ensemble de l’année 2020, contre -10% prévu jusqu’alors.

                Alors que la France comptabilise plus de 35.000 victimes du Covid-19 et que les États-Unis en déplorent 230.934, la Chine accuse pour le moment moins de 5.000 décès et les rares cas encore détectés proviennent de l’étranger...etc
                .
                Surtout ne changez rien, et continuez à soutenir un Gouvernement qui ruine le pays !!





              • michalac michalac 3 novembre 2020 21:07

                @Captain Marlo
                .

                Pékin devrait être le seul pays du G20 à parvenir à une croissance positive en 2020,


                .
                Ce qui signifie que la France n’est pas un cas isolé... et que d’autres comme elle connaîtront « la ruine »... tous sauf la Chine... On ne pourra pas dire que c’est encore un coup de la CIA et de l’Otan... quoique... on est capable de tout...
                .

                l’exécutif français a annoncé le 30 octobre prévoir une contraction du PIB de 11% sur l’ensemble de l’année 2020, contre -10% prévu jusqu’alors.

                .
                C’est exact...
                Jusque là, la perte avait été estimée à 9.8 % en moyenne...
                .
                Celles de la Banque de France affichent une contraction de 8.7 %, celles d l’OCDE de -9.5%, , et l’INSEE prévoit une chute de 9%
                .
                C’est a peu près équivalent au Royaume-Uni qui s’attendait à une récession de 10.4 % selon le FMI et avant le second reconfinement... malgré un Brexit dont on dit pourtant que c’est un succès...
                .
                Et c’est à peu près équivalent à l’Italie et à l’Espagne... qui ne peuvent pas se plaindre de subir la politique de Macron ...

              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 3 novembre 2020 21:49

                @Captain Marlo

                Gouvernement : le rayon bricolage reste ouvert

                Assuré comme à l’accoutumé, Bruno Le Maire a annoncé un nouveau différé d’un an sur le remboursement des prêts garantis par l’État, le repoussant à 2022 alors que les premiers remboursements sont attendus en mars prochain. En sous-main, l’optimisme ne règne pas dans les sphères gouvernementales 

                123 milliards d’euros de prêts garantis par l’État ont été contractés par 600.000 entreprises afin de soulager leur trésorerie et de faire face à la baisse de leur activité. Dans ce cadre, elles ne doivent payer la première année qu’un taux d’intérêt affleurant 0% ainsi que le prix modique de la garantie qui est accordée aux banques. Si elles étaient déclarées en défaut, la garantie de l’État serait actionnée, ce qui donne l’étendue de ce qu’il est cherché à éviter. 

                Mais il y a un hic que le ministre a superbement ignoré. Afin d’éviter le classement dans la case « défaut » que ce nouveau report implique théoriquement, l’accord de la Banque de France est nécessaire et elle traîne les pieds depuis jeudi dernier. Une telle décision de sa part doit être coordonnée avec l’Autorité bancaire européenne (EBA) qui n’a pas davantage bronché. 

                À force de dissimuler les problèmes sous le tapis, les banques créditrices risquent de détenir plus tard une montagne de prêts non performants auxquelles elles ne pourront plus faire face. Mais la Fédération bancaire française (FBF), qui renvoie l’ascenseur au gouvernement, s’est déclarée ouverte à une nouvelle période d’un an où seuls les intérêts et la garantie seraient payés, ce qui éviterait aux banques de constater des défauts dans un contexte où le Conseil scientifique s’attend pour l’instant à plusieurs autres vagues en 2021. 

                Combien de temps va-t-il falloir vivre avec le covid ? la question est sur toutes les bouches mais elle reste sans réponse. Quelle autre stratégie que celle qui est en cours est disponible, à part un confinement rigoureux ? Comment pourrait-elle être viable sur le plan économique ? 

                Le Conseil scientifique, qui prévoit d’autres vagues de la pandémie l’année prochaine, évoque l’importance « d’un grand coup de massue pour assommer la circulation virale, au lieu de demi-mesures » à chaque reprise de l’épidémie, « la meilleure garante du maintien de l’activité économique dans l’attente de l’arrivée d’un traitement et surtout d’un vaccin espéré pour le deuxième semestre 2021 ». Une échéance qui demande à se vérifier. Puis il ajoute « il est essentiel que l’on commence à penser à d’autres modalités de vivre avec le Covid sur le long terme et que les choix puissent s’appuyer sur une vision issue de la société civile et non pas seulement sur les orientations données par les experts pour éclairer les décisions des autorités ».

                Le Conseil est sans doute guidé par la montée de la crise sociale à laquelle on assiste en France, en Italie et en Espagne. Les laissés pour compte sont des acteurs avec lesquels il va falloir compter et le gouvernement français tente de contenir la crise, car la traduction politique vient derrière.

                Pour tout arranger, les négociations à propos du plan de relance européen avancent à pas de tortue…

                Source :https://décodages.com/2020/11/02/gouvernement-le-rayon-bricolage-reste-ouvert/


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 3 novembre 2020 19:24

                A propos du Grand Reset

                Aux Lecteurs que j’invite à consulter ce lien un peu complexe, certes, mais qui ouvre sur une publication qui vaut le détour (L’Incotidien). Mardi 3 novembre 2020.

                Tout est à lire, de l’éditorial, parfaitement en phase avec l’actualité du moment et celle de ce billet, ainsi que quelques notes complémentaires.

                http://eye.sbc32.com/m2?r=wAPNAYm4NWE2ODYzNDdiODViNTM2YTlmNGJlYmI1xBDQngdO0NPQotDMQHXQm_8z_NC49y g5xBDl8QXQ2tDAbkpB0IzQzyDQ1v9gXNCHuGJvdWNoYXJkcmVuYXVkQGdtYWlsLmNvbaCW qkNPTlRBQ1RfSUS2NWZFRjJzQnVTa0dNenlEV18yQmNod7NFTUFJTF9DT1JSRUNUSU9OX0 lEoLFPUklHSU5fQ0FQVElPTl9JRNkxV09SRFBSRVNTICMgbGluY29ycmVjdCA6IE5ld3Ns ZXR0ZXIgLSBMJ0luY29ycmVjdK5PUklHSU5fS0lORF9JRKRMSVNUs1BIT05FX0NPUlJFQ1 RJT05fSUSgqFNUQVRFX0lEpk5PUk1BTA==

                Bien à vous,

                Renaud Bouchard


                • DACH 3 novembre 2020 20:30

                  @Renaud Bouchard=Bsoir. Le mode explicatif : « tout se passe comme si... » convient bien à défaut d’avoir sous la main ou devant les yeux les preuves confondantes. Encouragements répétés pour votre démarche et cette analyse. Quelle que soit les analyses de ce cardinal, son envie d’Humanité rassure. Après, le choix des objectifs, des méthodes et des moyens restent à découvrir.


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 3 novembre 2020 21:42

                  @DACH
                  Bonsoir et bravo pour cette observation :

                  "Quelles que soient les analyses de ce cardinal, son envie d’Humanité rassure. Après, le choix des objectifs, des méthodes et des moyens restent à découvrir."
                  Envie et choix d’Humanité, effectivement.

                  Tout est là.

                  Bien à vous


                • DACH 3 novembre 2020 20:42

                  Qu’est-ce qu’une maladie constamment sexuellement transmissible et constamment mortelle ? La vie est donc une maladie !!! Si nous traitons la vie comme on traite la covid-19, on va être assuré d’un nombre de malades et de décès supérieurs : que ce soit mourir de la Covid ou mourir avec la Covid ou mourir des conséquences de la Covid ! Rappelons par exemple que la mortalité annuelle due au tabac dépasse les 50.000 décès. Alors soignons la Covid avec les méthodes qui soigne cette maladie incurable qui s’appelle la VIE.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité