• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Conflans Sainte-Honorine : l’assassinat et la rhétorique

Conflans Sainte-Honorine : l’assassinat et la rhétorique

Conflans Sainte-Honorine : l’assassinat et la rhétorique.

On ne se préoccupe vraiment de ce que fait la nébuleuse politico religieuse qui se réclame de l’Islam ( les « Islamistes-politiques », Salafistes, Frères Musulmans, Wahhabites, … ) , qu’à l’occasion des assassinats commis par certains de leurs adeptes.

Cependant, si l’on replace ces assassinats dans le contexte, ces derniers arrivent en bout de chaîne des préceptes et préconisations de la mouvance, qui sont déjà largement pratiqués et respectés au sein de la population : femmes voilées, contestation d’enseignements, traitement séparé des femmes à l’hôpital ou dans les piscines, endoctrinement par un système d’enseignement concurrent de l’enseignement public des enfants dans des officines coraniques, activités d’associations diverses, conducteurs de bus auxquels on confie un véhicule qui ne vient pas d’être conduit par une femme, discours de nombre d’imams, …

Les incantations (1) contre les assassins ne règlent donc pas la question. Surtout qu’il est difficile d’empêcher, et même de prévoir à coup sûr, qu’un individu isolé ou en bande, puisse matériellement commettre de tels forfaits, en ayant qui plus est le sentiment de bien faire ; puisque d’après ce qui lui a été mis dans la tête, il le fait au nom de Dieu, et pour son propre salut.

La question est de savoir 1. si l’on veut « contrer » le développement d’un mouvement qui prône et organise progressivement l’avènement d’une autre société et 2. si l’on choisit de remonter le temps, pour revenir à l’époque où personne ne dérangeait au nom de l’Islam et où aucune mouvance n’avait en tête de programmer l’installation d’une autre société.

Si la réponse est positive, il ne faut plus se contenter de penser que les mots auraient une efficacité magique (2).

Il faut mettre en place un dispositif d’éradication de la maladie qui attaque les fondements mêmes de l’Etat C’est à dire interdire et sanctionner toute mise en œuvre de la doctrine politico-religieuse en question.

Evidemment dira-t-on, cela va porter atteinte aux libertés. Evidemment si l’on prend une mesure qui vise à interdire, à ceux qui se réclament de « leur » Islam, d’adopter telle tenue vestimentaire dont le port est prescrit par certains religieux, les bonnes sœurs chrétiennes ne pourront plus porter de coiffe. Certains Juifs devront sortir dans la rue sans kippa, tablier, costume noir et chapeau. Et les moines bouddhistes devront changer la couleur et la forme de leurs vêtements. Et alors ? ça n’empêchera pas de croire, ni de prier chez soi ou dans un édifice cultuel … Surtout que la loi ( v. ci-dessous) , peut prévoir des dérogations.

Il faut oser (3) et laisser dire. Et empêcher ( en mettant les interdits dans la constitution) que les juges ne soient obligés de manier ( quand ils ne le font pas de leur propre chef) le principe de liberté (en faveur de minorités qui le combattent) contre la conservation de la liberté (dans l’ensemble de la société) . Liberté qui n’est, par les temps actuels, menacée, ni par les chrétiens, ni par les Juifs, ni par les Bouddhistes, … ni par les « autres » Musulmans.

Il nous paraît que l’on peut s’inspirer de la technique imaginée par les Républicains qui voulaient combattre l’emprise que les Jésuites avaient dans leurs écoles - (prestigieuses qui accueillaient l’élite et la formatait aux conceptions anti républicaines- sur le cerveaux des jeunes : Dans la loi de 1901 sur les associations, les Républicains ont proclamé la liberté de constitution des associations sauf pour les associations étrangères, et sauf pour les congrégations ( les écoles des jésuites étaient gérées par des congrégations). Il suffisait de refuser ensuite la création de telle de ces associations, pour saborder l’enseignement confessionnel anti républicain.

Si aujourd’hui, on précise dans la constitution (4) que la laïcité implique la neutralité dans les espaces ouverts au public et qu’il ne peut être dérogé que par la loi, et si l’on fait tomber sous le coup de la loi pénale les violations ( ou l’exhortation à la violation) de ce principe, on peut espérer perturber la tranquille progression dans les comportements et dans les esprits, des prescriptions censément tirées - au moins par ceux qui voient les choses ainsi - de la Charia.

Evidemment, tant qu’on ne sait pas comment les individus, les juges ( 5 ) , les décideurs nationaux et locaux (6) , mettront en œuvre le texte, on ne saurait doter – comme on a l’habitude de le faire - ledit texte ( et les lois prises pour son application) de vertus magiques.

Mais il est certain qu’on ne peut pas traiter l’installation progressive d’une société politico-religieuse, avec des textes qui ont été conçus à une autre époque dans un contexte qui a disparu. Et que l’on ne saurait continuer à appliquer de la même manière ces textes à des individus et des organismes qui se comportent aujourd’hui de manière très active en fonction d’idéologies hostiles

Marcel-M. MONIN

m. de conf. hon. des universités

(1) On signalera au passage, qu’à l’occasion de l’assassinat de l’enseignant du lycée de Conflans Sainte-Honorine, le président de la République a utilisé la même technique de communication que lors de la crise du virus : il énonça et déplora des faits que … chacun peut constater et déplorer ( et dont l’existence s’explique également par des carences depuis sa prise de fonctions) ; et il annonça qu’il allait faire ce qu’il faut… Sans préciser ce qui sera fait. Lors du développement du virus, le président de la République dévoila aux Français … ce que ces derniers ressentaient : « Ca ne peut plus continuer comme avant ». Mais dès le lendemain on apprenait que le système de financement de l’Etat par des prêts privés continuerait, que les mesures qui auraient fait sortir les hôpitaux publics du processus de transformation entrepris en application des règles de Maastricht ne seraient pas prises, etc…

A cet égard, l’analyse des traités de Maastricht, de Marrakech ( OMC) révèle, chez les rédacteurs, chez ceux qui les ont signés et ratifiés, et chez les membres de l’élite qui les met en application consciencieusement -qui (ce sont les mêmes), appellent par ailleurs de leurs vœux un « gouvernement mondial »- l’existence d’ une adhésion à une vision de la société peu démocratique elle aussi. Puisque les rênes de l’Etat sont abandonnées aux financiers (qui créent la monnaie). Et que l’Etat, quand les textes des traités n’ont pas déjà décidé une fois pour toutes à la place des institutions nationales, doit à travailler à sa propre neutralisation. Ce qui prive les citoyens d’avoir à utiliser leur bulletin de vote sur ce que détermine leur mode de vie. Si les islamistes avaient dans leurs cartons une stratégie de réinstallation de l’Etat dans ses fonctions régulatrices, dans l’intérêt du niveau de vie du peuple, il faut se demander si les élites « maastrichiennes » et « mondialistes » ne seraient d’aventure pas plus toniques à l’encontre des doctrines ( et des pratiques) des élites salafistes.

(2) voir le texte idéal typique à cet égard de la proposition de loi constitutionnelle visant à « garantir » (sic) la prééminence des lois de la République, adoptée le 19 octobre 2020 par le Sénat .

(3) Dans ce registre, on n’ose pas penser, alors que le président de la République, donne, au moins derrière un micro, des leçons de comportement à des dirigeants étrangers, à la technique Poutine. Quand ce chef d’Etat répondait ( en 2014) à la l’existence potentielle d’une menace d’attentats à Sotchi, développée par le prince Bandar (v. sur internet) Mais sans aller aussi loin, rien n’empêche de prédire un sort funeste, juste à quelques membres des élites étrangères porteurs de l’idéologie en question, si des attentats se renouvelaient. Et les en avertir (c’est également cela l’amitié). La liquidation de certaines personnes par un service « action » serait naturellement choquante. Mais, à y regarder d’un oeil cynique , pas plus que les assassinats de personnalités politiques qui oeuvraient de leur vivant contre des intérêts économiques extérieurs et pour le bien être de leurs peuples. Pas plus non plus, que les assassinats commis par leurs adeptes.

(4) Dans l’état actuel de la jurisprudence, les juges français n’acceptent pas de discuter du bien fondé de règles figurant dans la constitution. Ce qui figure dans la constitution n’est en revanche pas pris en compte par des institutions non françaises par le jeu de traités. Là encore, la solution technique est simple : on sort, au moins partiellement, du champ d’application du traité.

(5) S’agissant des juges, et pour ne citer qu’un exemple, on citera la jurisprudence Kerrouaa (1992). Dans laquelle le Conseil d’Etat réussit le tour de force de faire primer le texte d’une loi traitant du fonctionnement des établissements scolaires sur le principe « constitutionnel » de la laïcité, et décida ce faisant que le règlement intérieur d’un lycée qui interdisait le port du voile dans l’enceinte scolaire était illégal.

(6) Dans le milieu enseignant, où on n’aime pas toujours les vagues et où l’on sait fabriquer les argumentaires pour justifier ce qu’on fait ou ce qu’on ne fait pas, on rappellera la directive des années 2005, des dirigeants de l’université de Nanterre. Lesquels prescrivaient que le contrôle de l’identité des étudiantes voilées lors des examens, devait être assuré par des femmes en dehors de la présence des autres étudiants (sic) . http://www.forumamislo.net/viewtopic.php?t=14019&p=152090


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • Nicolas_M Nicolas_M 22 octobre 2020 15:44

    Vous avez déjà essayer de faire couler du fromage à raclette sur une caillette ? Laissez moi vous dire que ça vous reste sur l’estomac, et vous passez l’après midi avec une bonne grosse envie de vomir. C’est un peu comme la lecture de votre article : indigeste et gras, amalgamant des choses lourdes qui n’ont rien à faire ensemble, avec une présentation et un style bien dégueulasse. Honnêtement, j’ai essayé de gober votre prose, j’ai pas pu finir.


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 22 octobre 2020 15:48

      @Nicolas_M
      L’assassinat de la rhétorique.


    • infraçon infraçon 22 octobre 2020 17:01

      @Nicolas_M

      à trop fréquenter les cuisines (et autres lieux de passion), on en oublie qu’il existe d’autres domaines dans la vie et qui ont leur vocabulaire.

      Je suis désolé Nicolas, mais l’article de Marcel est excellent.

      Mais rassurez vous, je crois que ce genre d’incompréhension est assez général sur ce site. J’avais publié un article ( https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/societe-fraternelle-4-fontaine-je-226906 ) qui envisageait un autre cheminement (certes plus laborieux) que celui de Marcel, mais j’ai pu constater d’une part que les textes (et vidéos) de référence n’étaient manifestement pas consultés et donc l’article était interprété (à côté de la plaque) à l’aune de l’état d’esprit du moment des commentateurs et d’autre part le simple mot de « fraternité » provoquait à lui seul une consternation de certains commentateurs qui ne cherchaient pas à aller plus loin (je pense que vous devez faire partie du lot à lire vos commentaires, cf ci-dessous).

      Comme l’avait mis en encart un canard, le message informait du danger suivant : « s’informer fatigue ».

      Et en cuisine c’est comme en tout, ce n’est pas forcément uniquement en mélangeant fromage à raclette et caillette qu’on attrape une grosse envie de vomir, c’est souvent en voulant avaler plus que ce que l’estomac peut contenir. Alors apprenez à renforcer sa capacité (de votre cerveau) ou continuez à vous contenter des recettes de cuisine. Oui j’ai vu que vous saviez beaucoup de choses : j’ai parcouru vos commentaires. Mais combien de crachats ! Mais quand on pense : « La France est peuplée d’abrutis » pourquoi perdez vous votre temps ici ? Vous vous emmerdez tant que ça ?


    • bebert bebert 22 octobre 2020 18:42

      @Nicolas_M
      Personne ne vous oblige à lire les articles d’Agora vox votre prose je m’en torche le cul


    • DACH 24 octobre 2020 13:39

      @Nicolas_M=Où est votre démonstration ? Un ressentiment pour nourrir une incantation ne démontre rien, si ce n’est qu’un peu d’infantilisme !


    • CORH CORH 24 octobre 2020 16:47

      @Nicolas_M
      En résumé, La LFI ou le choix de la barbarie


    • Olivier 22 octobre 2020 19:01

      Cet article montre l’incompréhension totale de la plupart face au problème islamique. Croire que les mythes fatigués de la « république » vont s’opposer chez les populations musulmanes à l’influence de la Sharia et du Coran, c’est faire preuve d’une inconscience totale. 

      Il faut bien comprendre que la violence est inhérente au message même du Coran (et des hadiths) ; la tolérance envers les autres religions est en fait vécue comme une trahison de l’enseignement du prophète, qui justement préconise le contraire ! 

      Par l’immigration on a crée un problème insoluble et explosif où tout se conjugue : problèmes ethniques, culturels, linguistiques, religieux et sociaux.

      Mais c’est 40 ans d’irresponsabilité qu’il faudrait remettre en cause, alors on nous refait la comédie d’habitude, avec belles paroles qui ne veulent rien dire, mâles discours où on ne dénonce pas le message de haine de l’Islam, pleurnicheries, fleurs et petites bougies. En attendant le prochain mort...


      • binary 22 octobre 2020 19:35

        @Olivier
        petite info de Bron.
        https://www.20minutes.fr/societe/2891219-20201022-bron-maire-ville-menace-decapitation-bientot-place-sous-protection#xtor=RSS-149

        Combien demain ?
        La population française n a aucun moyen pour résister à un avenir tout tracé


      • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 23 octobre 2020 11:01

        @Olivier Très juste, ce n’est pas avec des leçons de laïcité que l’on va résoudre le problème mais certaines illusions sont tenaces.


      • CORH CORH 24 octobre 2020 16:54

        @Olivier
        tout le monde est d accord avec ce constat, et après ?


      • charlyposte charlyposte 24 octobre 2020 17:03

        @CORH
        Remettre le Coran dans le bon ordre de l’histoire.


      • Léon 22 octobre 2020 19:29

        Au Rwanda, l’ensemble des sectes chrétiennes (de l’Eglise catholique aux évangélistes les plus déterminés) nous ont montré à l’époque contemporaine leur conception de l’amour d’autrui et leur esprit de tolerance


        • Trelawney 23 octobre 2020 10:43

          @Léon
          Le Léon qui confond les ethnies et la religion catholique, ou comment refaire l’histoie à sa façon (très communiste ça !).
          Au départ il y avait les pygmées qui se sont installés dans la régions du Rwanda Burundi. Ensuite les bantous (Hutu) sont venus. Eux ils étaient agriculteurs. Puis 6 siècle plus tard les Tutsis sont venus avec leurs vaches (la vache est un signe hiérarchique important).
          Rien à voir avec les catholiques, ni même les musulmans. par contre tout à voir avec la façon dont les colons (surtout les belges et les allemands) ont géré cette parties de l’Afrique 


        • tashrin 23 octobre 2020 11:47

          @Trelawney
          Sauf que Leon il a pas tout à fait tort non plus
          L’Eglise a eu un role déterminant dans la situation politique du Rwanda, et ca les a pas gênés d’encourager les uns à taper sur les autres... Dans le genre valeurs universelles, paix amour tout ça, c’est pas glop
          Sans compter qu’on a gentiment accueilli ensuite certains pretres pour leur confier les ouailles de quelques paroisses paumées au fin fond de la creuse...


        • Trelawney 23 octobre 2020 14:07

          @tashrin
          Ca n’a rien à voir. Au départ c’est les belges qui coupent les mains des indigènes récalcitrants. Ensuite c’est les gouvernants qui poussent les uns à faire de même avec les autres : français avec les Kantangais puis de l’autre coté les Tutsi, puis les hutus, communistes avec le Zaire puis l’Angolas puis le Mozambique. Ils se sont tous servi des passifs ethniques pour assoir leur pouvoir. la religion n’a rien à voir là dedans et les catholiques ont plutot été victime que bourreau.


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 octobre 2020 19:40

          Ii faut un État qui a des nouilles pour faire respecter la laïcité et surtout les signes obstentatoires ( couvres-cjefs, et autres vêtements ) propres a chaque religion.( sauf pour les ministres du culte et autres clergés )

          @+P@py


          • Pere Plexe Pere Plexe 23 octobre 2020 10:48

            @Gilbert Spagnolo dit P@py
            la laicité n’interdit les signe ostentatoires que dans quelques cas (services de l’état).
            La généralité est, au contraire, de laisser la liberté.
            Si vous voulez les empêcher il ne faut pas faire respecter la laïcité mais la supprimer ou du moins la redéfinir.


          • V_Parlier V_Parlier 23 octobre 2020 22:30

            @Gilbert Spagnolo dit P@py
            Les signes ostentatoires sont un menu détail par rapport au vrai problème : des communautés « remontées », anti-françaises et « élevées » dans l’esprit de vengeance (*), voire même de banditisme trouvant prétexte dans la vengeance(*). L’islam est un moyen de plus de se justifier. On ne s’indigne guère d’un massacre pour un regard de travers ou une raison crapuleuse (et la justice est toujours très douce). On ne s’inquiète pas que des milliers de repris de justice soient admis chez nous comme réfugiés pour amplifier encore plus le problème. Mais la caricature de Mahomet, alors là, c’est la « république » et rien ne va plus !

            (*) Il s’agit bien entendu de pseudo-vengeance contres des « crimes » (vus par une vision très sélective encouragée par les gauchistes) qui datent d’époques où nos « vengeurs » n’étaient même pas nés.

            Pour revenir aux signes ostentatoire, j’ai l’impression qu’après 40 ans de cautionnement de l’immigration musulmane massive, les français voudraient que les musulmans se transforment en non-musulmans. Désolé mais je reste ici purement factuel : Il vaudrait savoir ce qu’on veut ! Comment allez vous empêcher qu’une mamie s’emballe les cheveux et porte des tenues d’hiver pas belles en été ? Ca n’a aucun sens.


          • ETTORE ETTORE 22 octobre 2020 20:04

            Tant que la France était unifiée dans l’idée de « nation » cela se passait plus ou moins avec allégorie.

            Rappelez vous, un pays fort et fier de sa culture, de son histoire, de sa puissance, de sa cuisine, de son luxe, de ses châteaux..de ses vins ( On as suffisamment donné de leçon, à tous, sur la vie à la Française, pour preuve, toutes ces paraboles dans ces pays lointains qui faisaient miroiter la « belle vie, en douce France ».

            Un pays où tous ces avantages étaient comme une muraille, repoussant les non désirables, à moins qu’ils ne contribuassent à l’élévation de cette protection, avec les valeurs socialement éprouvées, ( employabilité sectorisée) et cahin cahin, cela avançait parfois à cloche pied, mais avançait quand même vers un avenir......

            Mais voilà, c’est avec cet « avenir », qui se voulait d’ouverture, puisque faussement convaincus que nous « pouvions tout lisser »( quand je dis nous, ce sont nos technocrates et certains illuminés qui cherchaient un monde idéalisé , genre 

            « Colours of Benetton » .

            Et c’est là qu’on as commencé à découper des portes selon les besoins immédiats. Portes que l’on a laissé grandes ouvertes ( La grandeur de la France, ne saurait souffrir de plus petits qu’elle), pour se gratifier du courant d’air frais, sans se préoccuper, de certaines babouches qui les calaient sournoisement.

            (Un peu de celles qui sont oubliées à la sortie des mosquées, et plus enfilées, puisque le propriétaire est passé à trépas avec un cri de reconnaissance à son dieu..)

            Et aujourd’hui, nous avons un service de «  navigation à vue » avec comme port d’attache, l’Elysée, qui se rend compte que les digues ont depuis longtemps été submergées, qui se demande, si il ne vas pas falloir renforcer le vitrage de ses appartements et installer une alarme, puisque la démocratie a déjà été volée, et que la République, comme la Joconde à un sourire énigmatique sur son avenir.

            Et on nous fait croire qu’en restant chez nous, nous ne risquons rien ?

            Peut être bien, pour ce qui est les décapitations, mais en ce qui concerne les malversations de cet état....c’est une pure FICTION ! .


            • CORH CORH 22 octobre 2020 20:05

              Il existe en France certaines catégories de gens qui ont droit au port d’armes (comme Ben Allah, policiers certains militaires et les terroristes), pourquoi qu’a partir du moment où un enseignant qui défend les valeurs d’une république en état d’urgence, mettant clairement sa vie en danger en ne faisant que son devoir,, n’aurait il pas au droit au port d’armes ? Moi, Je dis ça comme ça.....ah Zut

              c’est contraire a la règlementation européenne c’est un peu con :( et j ’oubliais, sauf pour Ben allah)


              • jakem jakem 22 octobre 2020 20:40

                Très bon article qui, pourtant, ne dénonce pas assez précisément les contours de l’ornière dans laquelle nous nous débattons et de laquelle il est impossible de sortir sans changement brutal.

                Lire @lefigaro, Jean-Eric Schoettl : « terrorisme, islamisme, immigration, un droit hermétique à la volonté populaire » .... un article qui explique (trop brièvement mais il a le mérite d’exister ) notre incapacité à développer les lois nécessaires à notre protection.

                Et pour connaître notre avenir prochain si nous ne changeons pas : @lexpress, Boualem Sansal : « la France ne comprend toujours pas ce à quoi elle est confrontée ».

                La démocratie porte en elle le germe de sa destruction en raison des libertés et des droits infinis qu’elle accorde à des individus et à des groupes dont certains veulent instaurer une rép. islamique ou une espèce de pays mal défini où règne le chaos et les factions, les clans, les tribus, les communautés sectaires....

                Elle s’auto-détruit par une sorte de pudeur excessive l’empêchant de nommer et de désigner ses ennemis.

                Elle se consume en blablatant dans le vide ( l’auteur de l’article donne de justes exemples) sans se donner les moyens d’agir efficacement.

                Elle se fracture car elle trahit ceux qui lui ont fait / lui font encore confiance.

                Il est urgent de ne plus nous soumettre à la jurisprudence de la CEDH, de contester toute mesure sociétale de la CEJ et de nettoyer notre constitution.

                Il ne faut pas oublier que le Conseil constitutionnel ne juge plus à l’aune de notre constitution franco-française mais à la soupe bio-merdique de l’eurokratur.

                Il nous faudrait le Général de Gaulle !


                • ribouldingue ribouldingue 22 octobre 2020 20:42

                  Il y a dans l’air la loi du talion qui se profile. La chasse aux sorcières est ouverte il y a encore sur le territoire des nostalgiques qui raffolent de ratonnades et ils sont dans les starting-blocks. Les deux gais lurons Brahim Chnina et Abdelhaki Sefrioui ont du mouron à se faire quand ils sortiront dans la rue. D’ailleurs, pour commencer il faudrait qu’ils apprennent à lire et à méditer sur le coran pendant leur détention. Car l’islam comporte cinq exigences fondamentale : les cinq piliers de l’islam. Ils exigent que les musulmans fassent une profession de foi, l’aumône, jeûnent, prient et se rendent en pèlerinage à La Mecque. Etrange dans ces 5 exigences il n’y a pas de décapitations.


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 octobre 2020 08:54

                    @ribouldingue

                    Vous avez le droit de lire tout le Coran.

                    Étrange que ça ne vous soit pas venu à l’esprit.


                  • tonimarus45 23 octobre 2020 11:24

                    @Pierre Régnier-Et vous lisez l’ancien testament


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 octobre 2020 11:58

                    @tonimarus45

                    J’ai lu la quasi-totalité de l’Ancien Testament. J’en relis, de temps en temps, des passages.

                    C’est ce qui m’amène à m’indigner quand je retrouve dans la Bible de Jérusalem (2001 !) la justification par l’église catholique, de l’attribution à son Dieu des appels à massacrer massivement que contient cet AT.

                    C’est ce qui me conduit aussi à publier cette autre indignation :
                    Dans le verset 282 de la récente encyclique du pape François Fratelli Tutti (Tous Frères) qui contient par ailleurs d’excellentes réflexions on trouve cet énorme mensonge :

                    « La vérité c’est que la violence ne trouve pas de fondement dans les convictions religieuses fondamentales, mais dans leurs déformations » (c’est moi qui souligne).


                  • jakem jakem 23 octobre 2020 12:51

                    @Pierre Régnier
                    Il-y-a bien pire que ça !  tous les jours pendant les messes, le Vatican autorise un acte symbolique d’anthropophagie sous les signes d’absorption du sang et du corps du Christ !

                    Vous devriez porter plainte.


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 octobre 2020 14:20

                    @jakem

                    Vous ferez rire, mais moi je n’ai pas envie de rire.

                    Je dénonce la justification d’appels à massacrer massivement.

                    Et je rappelle, pour le cas où vous ne l’auriez pas remarqué, que même en France, aujourd’hui, des fidèles d’une religion mettent en application de tels appels.


                  • tonimarus45 23 octobre 2020 17:34

                    @Pierre Régnier—Oui et ce que vous dites en italique peut s’appliquer a la religion musulmane.Ceci dit je vous repete,je suis athee


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 octobre 2020 20:35

                    @tonimarus45

                    Vous m’avez mal lu. Je ne dis rien en italiques. Je reproduis l’énorme mensonge du pape François vers la fin de son encyclique du 3 octobre 2020.

                    Un peu plus bas il l’aggrave ainsi en y associant le principal responsable de l’islam :

                    « le Grand Imam Ahmad Al-Tayyeb et moi-même avons déclaré «  fermement que les religions n’incitent jamais à la guerre et ne sollicitent pas des sentiments de haine, d’hostilité, d’extrémisme, ni n’invitent à la violence ou à l’effusion de sang. Ces malheurs sont le fruit de la déviation des enseignements religieux, de l’usage politique des religions et aussi des interprétations de groupes d’hommes de religion qui ont abusé – à certaines phases de l’histoire – de l’influence du sentiment religieux sur les cœurs des hommes.  »


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 octobre 2020 09:06

                    @Pierre Régnier

                    L’entêtement du pape François, comme celui de ses deux prédécesseurs au Vatican, à justifier et enseigner la croyance dans les prétendus « bons massacres » prétendument « commandés par le Dieu judéo-chrétien » pour de prétendues « bonnes raisons » à l’époque de l’Ancien Testament, conduit l’église catholique à se faire complice, même si c’est indirectement, des fidèles de cette autre religion, l’islam, qui massacrent des mécréants, aujourd’hui en France, parce que leur Dieu leur a commandé de le faire.

                    Je rappelle la principale caractéristique de l’engagement du juif Jésus il y a 2000 ans : il s’est donné mission de faire comprendre à ses coreligionnaires et au monde que Dieu n’appelle qu’à l’amour et à la fraternité universels.


                  • Octave Lebel Octave Lebel 22 octobre 2020 21:13


                    Surtout ne vous avisez pas de nous priver pas de cet oxygène.

                     

                    Merci pour ces réflexions simples, directes et claires, ce recul pris selon votre méthode habituelle.

                    Vous énoncez sans détours des constats et les leçons que vous en tirez avec clarté.

                     

                    C’est devenu très rare et cela manque. Sans le secours de la rhétorique et de l’émotion auxquelles il devient difficile d’échapper, votre démarche à propos de sujets graves nous rassure sur la lucidité et le sens des responsabilités disponibles dans le pays sauf aux heures de grandes écoutes dans nos médias en dehors d’heureuses et inattendues exceptions.

                    Nous avons raison d’attendre avec vous de la clarté, de la volonté et de la cohérence politique de la part de nos dirigeants dont la prise de conscience semble emprunter une fois encore des détours peu rassurants.

                    J’ai entendu ce matin à la radio quelqu’un dire que nous nous habituions. Un comble.

                     



                    • Cyrus MA’EL STROM 26 octobre 2020 03:08

                      @MA’EL STROM

                      Le ministère australien des Affaires étrangères et du Commerce a indiqué à Seven News avoir « fait officiellement part aux autorités » du Qatar de ses « graves inquiétudes concernant l’incident ». KARIM JAAFAR/AFP


                      Bordel , ils ont pas de bombardier lourd au pays des kangourou ?


                      de grave inquitude concernant l’ incident , j’ en mourrrais de rire si c’ etait pas aussi grave .


                    • Jonas Jonas 23 octobre 2020 00:50

                      «  Evidemment si l’on prend une mesure qui vise à interdire, à ceux qui se réclament de « leur » Islam, d’adopter telle tenue vestimentaire dont le port est prescrit par certains religieux, les bonnes sœurs chrétiennes ne pourront plus porter de coiffe. »

                      Voilà précisément pourquoi la république est un leurre et qu’elle ne résoudra jamais le problème, car sous prétexte de ne vouloir différencier aucune religion, elle ne reconnaît pas le christianisme comme pierre angulaire fondatrice de la civilisation européenne, viscéralement incompatible avec le dogme islamique.

                      Les enseignants gauchistes qui ont endoctriné au moins deux générations de Français à la haine de soi, au multiculturalisme, au métissage, à « la religion de paix et de tolérance » islamique, au vivre-ensemble, ont cru qu’ils pouvaient impunément manipuler et se moquer des musulmans, en pensant être protégés par les « valeurs de la République ».

                      Samuel Paty n’a pu que constater que dans un quartier islamique, les « valeurs de la République » sont en carton, et que non seulement elle ne l’ont pas protégé, mais elles l’ont carrément enfoncé.

                      Caricaturer le prophète Mohamed est passible de la peine de mort ou de prison dans les 57 pays musulmans, on ne peut pas reprocher aux musulmans de se comporter en musulmans dans des quartiers islamisés de France, il fallait voir ça avant.
                      Aucune personne mentalement saine d’esprit n’ira jamais manifester à La Courneuve ou à Roubaix avec des caricatures de Mohamed, car elle sait qu’elle ne tiendra pas 10 minutes en vie. Samuel Paty a tout simplement été confronté à la réalité de l’Islam, et assisté avec effroi, à la pulvérisation de son monde gauchiste, en jouant avec le feu.


                      • jakem jakem 23 octobre 2020 15:07

                        @Jonas
                        D’accord avec vous sur plusieurs points, sur ce com. et d’autres, mais pas ceci :

                        la République française n’est pas un leurre, elle a permis beaucoup de choses positives et a tiré notre pays vers le haut.

                        Elle n’interdit pas aux représentants des cultes et à leurs « associés », nonnes et moines, de porter une tenue sacerdotale.
                        Et on trouve ça tout à fait normal et acceptable.
                        Et c’est un très bon point de vue.
                        Et on ne peut pas dire qu’on est noyé par la vision de soutanes et autres tenues religieuses.

                        Les mots « république » et « valeurs républicaines » sont employés abusivement à la place de « France » et « valeurs françaises faisant références dans notre société ».


                      • SPQR audacieux complotiste chasseur de complot SPQR Sono Pazzi Questi Romani 23 octobre 2020 06:13

                        Au classement mondial de la Liberté de la presse la France tient le 34 ième rang.

                        https://rsf.org/fr/classement

                        Le Figaro, Le Monde , Le Point, Marianne , L’Express , Le Progrès , L’est républicain , La Charente libre ......etc ,,etc, C’est du Bullshit au même titre que les chaînes TV et les Radios comme Radio France, Europe 1 , RTL,,,etc !

                        Le peuple enfumé comme des clowns ......Plus c’est gros comme un virus administratif plus ça fout la trouille à un peuple de fainéants , d’imbéciles ...


                        • tonimarus45 23 octobre 2020 10:04

                          @SPQR Sono Pazzi Questi Romani liberte de la presse dites vous.la censure est de plus en plus presente. Sur « yahoo info » la censure est totale plus possible de poster sur les articles des different « medias »( par contre la propagande anti-gauche et pro macron est bien presente) et pire,ces jours ci sans comprendre pourquoi de temps en temps mes icones de bureau ne repondaient pas et je me suis apperçu que cela ce passait a chaque fois que ayant clique sur « sputnik » que j’avais mis en favori( c’est plus rapide pour y acceder) et que je revenais sur le bureau les icones ne repondaient plus ????j’ai supprime ce favori et tout est regle ????etonnant ,non


                        • zygzornifle zygzornifle 23 octobre 2020 08:13

                          Une caissière d’hyper se serait fait égorger on en aurait pas fait tout un plat.

                          Ce qui se passe en ce moment veut dire : mes amis enseignants je vais bien vous choyer, n’oubliez pas en 2022 de glisser un bulletin Macron dans l’urne ....


                          • leypanou 23 octobre 2020 11:16

                            @zygzornifle
                            2 femmes d’origine algérienne ont été attaquées au couteau du côté de la Tour Eiffel hier je crois : les agresseurs leur ont dit, parait-il, « rentrez chez vous ».
                            Cela n’a pas fait la Une de FranceTélévision ou de BFM-TV.


                          • zygzornifle zygzornifle 23 octobre 2020 12:52

                            @leypanou

                            C’est bien triste,
                            qu’on leur dise rentrez chez vous est acceptable, mais le couteau la non,
                            c’est se mettre au niveau des terroristes .... 


                          • charlyposte charlyposte 23 octobre 2020 14:47

                            @leypanou
                            Des néos nazi ! ou vouloir monter à la tour sans payer !


                          • placide21 23 octobre 2020 08:20

                            L’islamisme doit être soumis aux mêmes interdictions que le nazisme. ; car ses objectifs et les comportements qu’il génére sont similaires. N’oublions pas que la victimisation était un des arguments du nazisme.


                            • charlyposte charlyposte 23 octobre 2020 09:52

                              @placide21
                              Le nazisme est pourtant dans la place !


                            • tonimarus45 23 octobre 2020 09:19

                              bonjour-

                              Six jours avant l’attentat de Conflans, le compte Twitter du terroriste avait été signalé sur Pharos, la plateforme du ministère de l’Intérieur, révèle franceinfo. D’autres signalements ont été effectués depuis le mois de juillet. Gérald Darmanin a expliqué pourquoi ces signalements sont passés sous le radar.

                              Un signalement effectué le 10 octobre sur la plateforme Pharos concernant le compte Twitter d’Andoullakh Anzorov, l’assassin de Samuel Paty, aurait peut-être pu changer les choses, mais n’a pas engendré de réaction de la part des autorités, rapporte franceinfo. Les enquêteurs ne sont pas encore parvenus à recouvrer le contenu de ce signalement.

                              En effet, le terroriste a supprimé son compte peu après avoir publié ce message. Les autorités ont donc demandé à Twitter de leur faire parvenir ces informations. Selon le média, le compte était particulièrement actif depuis le printemps 2020 et avait déjà été signalé plusieurs fois auparavant, sans susciter de réaction des services de lutte antiterroriste.


                              Le 12 juillet, des propos haineux du jeune Tchétchène envers le régime chinois et l’Afghanistan font l’objet d’un premier signalement auprès de Pharos, plateforme censée informer les autorités compétentes selon le type de contenu (antisémitisme, terrorisme, pédopornographie, etc.). Dans le cas de M.Anzorov, c’est la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure) qui s’occupe du dossier.


                              • tonimarus45 23 octobre 2020 09:22

                                @tonimarus45-et encore—

                                ’’’’Passé sous radar plusieurs fois

                                Mais d’autres signalements ont suivi, comme celui de fin juillet, cette fois effectué auprès de Twitter uniquement par la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme) et qui n’a donc pas été soumis à la police nationale. Un mois plus tard, le terroriste publie une photo de tête coupée sur son compte, comme l’indique Mediapart, mais rapidement retirée et non signalée.

                                Le renseignement est également tombé sur des discussions datant de septembre entre M.Anzorov et un correspondant se trouvant à Idlib, dernière zone sous contrôle des rebelles et des djihadistes en Syrie. Ils ont évoqué les concepts de « martyr » et de « hijra », le fait d’émigrer dans un pays musulman. Pour franceinfo, il est clair que le jeune cherchait à gagner la Syrie. Mais la conversation n’a pas fait réagir les service antiterroristes.«  »«  »«  »«  »"


                              • Trelawney 23 octobre 2020 11:08

                                @tonimarus45
                                C’est facile de refaire l’histoire après que ca se soit passé. Comme c’est facile de se trouver des excuses du genre : « c’est la police qui na pas fait son travail »
                                Des types potentiellement dangereux et islamisés dernier stade, il y en a des dizaines de milliers en France (qu’ils soient d’origine française ou importés). On ne les détecte qu’une fois qu’ils sont passés à l’acte.
                                Soit on apprend à vivre avec ou soit on prend des mesures pour condamner et enfermer les individus faisant du prosélytisme avec cette religion de barbares qu’ils soient imam ou pas.
                                Parce que comme il est dit dans l’article, ce ne sont pas las juifs, les catholiques, les bouddhistes qui découpent des têtes. les faits sont têtus !


                              • tonimarus45 23 octobre 2020 17:28

                                @Trelawney—D’apres les signalements cette personne aurait du etre consideree comme dangereuse cela est tres clair et la police aurait du agir en consequence et pis c’est tout


                              • vachefolle vachefolle 25 octobre 2020 20:54

                                @tonimarus45
                                Alors engagez vous dans la police pour les aider !!!!

                                Il y a des dizaines de milliers de félés comme lui. Il faudrait 2 fois plus de policiers.
                                Vous acceptez de payer deux fois plus d’impots ?


                              • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 23 octobre 2020 11:10

                                Encore la « mouvence sioniste » à la manœuvre, qui a infiltré les services secrets et l’état français, et même certaines mosquées.


                                • tonimarus45 23 octobre 2020 11:37

                                  @bouffon(s) du roi tout a fait.ses sioni/droitistes surtout extreme droitiste squatent la bave au levre contre les musulmans et la gauche tout les plateaux teles. pas une emission sans au moins des cohen ,goldanel, levy, elisabeth, levy bernard ,finfkiel kraute ect, cela doit etre le quota impose ;Pire hier a l’heure des pros de « prout »(praud) ,sur c news ,pas moins de deux du peuple elu ,goldanel, elisabeth levy ?????????


                                • DACH 24 octobre 2020 15:33

                                  @tonimarus45=Avec ces paroles qui se veulent des pensées vous êtes assuré de rester prisonnier toute votre vie de votre cour de maternelle !!!!


                                • alanhorus alanhorus 23 octobre 2020 11:10

                                  Il me semble qu’il faudrait réfléchir sur la vérité de l’evenement avant de débattre sur une histoire peut être fabriquée.

                                  http://www.profession-gendarme.com/mensonges-et-propagande%e2%80%89-enquete-sur-brahim-c-parent-deleve-contacte-par-le-tueur-de-samuel-paty/
                                   22 octobre 2020 à 8 h 24 min 

                                  « incidents » provoqués dans le moment du procès Charlie ?
                                  Coïncidence ou stratégie ?

                                  https://twitter.com/Panamza/status/1318960938188480515

                                  https://www.quora.com/Is-terrorism-in-France-false-flag-since-the-Charlie-Hebdo-attack


                                  • tonimarus45 23 octobre 2020 11:28

                                    bonjour —Curieux que personne je dis bien personne ne montrent du doigt la responsabilite de ceux qui ont donne l’asile politique a ces gens ??????????Pourtant poutine avait mis en garde la france ,sur le fait que certains etaient des terroristes averes ???????????


                                    • charlyposte charlyposte 23 octobre 2020 14:49

                                      @tonimarus45
                                      Comme quoi c’est bien UE qui tire les ficelles... idem via les cordons.


                                    • Pere Plexe Pere Plexe 23 octobre 2020 11:33

                                      Juste deux trois rappels sur le sujet :

                                      1- La France s’honore d’être un pays de droit.

                                      Ainsi nombre de « solutions » aboyées par des politiques, y compris au pouvoir, sont impossible sans modifications de la constitution et dénonciation d’accords internationaux. En particulier ceux nous liants à l’UE.

                                      2- En aucuns cas des croyances ne peuvent être interdites

                                      Sans doute du fait qu’il est toujours impossible de savoir les pensées d’un humain.

                                      Toujours est il que vous pouvez croire à Krishna Raël ou Jéhovah sans être inquiété. Ce qui est sanctionné ce sont les actes. Y compris si vous êtes pédophile ou antisémite. Au mieux l’expression de certaines opinions sont punissables.

                                      3- Si un cadre juridique est indispensable il ne faut pas espérer qu’un arsenal juridique soit « la » solution.

                                      Les terroristes ont cette fâcheuse habitude de ne respecter la loi que de manière

                                      ténue. Ainsi la loi interdit déjà de décapité un gus qui vous agace.

                                      Ce qui n’aura pas empêcher le drame du prof.

                                      Le danger est l’émergence de lois liberticides de toutes façons sans effet sur le risque terroriste

                                      4- La république ne juge pas les religions

                                      Ainsi il est totalement vain de vouloir donner des labels de compatibilité à des religieux. Ou de définir ce que serait l’intégrisme, qui par ailleurs n’est pas répréhensible. En revanche il est tout a fait possible, et sans doute normal, de punir les auteurs de certains propos qui vont à l’encontre de nos valeurs.


                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 octobre 2020 12:17

                                        Toutes formes de communautarisme devraient être interdit sur les lieux publics. Les gays pride également. NEUTRALITÉ.


                                        • charlyposte charlyposte 23 octobre 2020 14:54

                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                          On peut aussi interdire le sénat... l’assemblé... les groupes d’influence...les francs-maçons...etc


                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 octobre 2020 12:20

                                          La liberté des uns s’arrête où commence celle des autres. Cela vaut pour tout le monde.


                                          • charlyposte charlyposte 23 octobre 2020 14:51

                                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                            Remplaçons le mot liberté par le mot vérité !


                                          • DACH 24 octobre 2020 13:49

                                            @charlyposte=Mais non puisqu’ils vont ensemble ! Vous aimez à ce point les divorces ?


                                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 octobre 2020 14:42

                                            @charlyposte et @DACH

                                            Il faut la liberté dans la recherche de la vérité.

                                            Au sein de la très mauvaise laïcité telle qu’elle a été mise en place il y a un siècle, les athées antireligieux, et plus spécialement antichrétiens, ont réussi à réduire l’une et l’autre à un jeu médiatique stupide consistant à faire disparaître « la » religion de la réflexion démocratique. Ils ont, en fait, réussi à faire disparaître la raison.

                                            Les
                                            religions doivent retrouver les mêmes droits à l’expression publique que toutes les autres communautés de pensée.

                                            Mais il est plus que temps que les philosophes et autre intellectuels très médiatisés, les enseignants, les journalistes, les hiérarques catholiques et les gouvernants, cessent de considérer les « croyants en Dieu » comme étant nécessairement des croyants en une « bonne volonté de violence » de ce Dieu.


                                          • DACH 24 octobre 2020 15:35

                                            @Pierre Régnier=D’où le devoir d’un nouvel état d’esprit : Offenser les cons quand ils veulent vous asservir est un devoir. Ni asservissement imposé, ni servitude consentie.


                                          • charlyposte charlyposte 24 octobre 2020 16:52

                                            @DACH
                                            Les soucis de la liberté commence lorsque la vérité saute à plein yeux. point à la ligne.


                                          • charlyposte charlyposte 24 octobre 2020 16:53

                                            @Pierre Régnier
                                            Tu mélanges tout cher internaute... dommage.


                                          • jakem jakem 23 octobre 2020 14:58

                                            Il-y-a enfin de l’agitation au gouvernement. Je ne sais pas quels en seront les effets, mais , incontestablement, aucun PR n’a dénoncé l’islamisation avec autant de vigueur.

                                            La deuxième étape devrait être l’exposé sans fard de notre incapacité juridique à régler des problèmes posés par les destructeurs.

                                            Ca c’est moins sûr ! 

                                            Donc la troisième étape, celle qui consistera à mettre sur orbite ex-française les tarés d’allahmort qui nous pourrissent la vie, sera simplement initiée mais jamais achevée.

                                            La 4ème, consistant à pêcher tous les allahmortistes planqués dans des assoc, des clubs, des organisations diverses ( et recavant de notre pognon !) ne sera pas non plus pleinement réalisée.

                                            MAIS ... il reste de l’espoir, raisonnable, et des perspectives de changement à venir.

                                            D’abord parce qu’il-y-a de plus en plus de gens qui en ont vraiment marre et qui osent le dire. On peut même entendre des politicards chanter un air nouveau, totalement inédit dans leurs petites gueules.

                                            Et ce réveil d’un bloc populaire est confirmée par le géographe Guilluy qui évoque le retour des « gens ordinaires » ; une expression qu’il utilise pour désigner une partie des jaunes et tous ceux qui ne font plus partie de la classe moyenne dissoute par le mondialisme et le sociétalisme.

                                            L’article est à lire @lefigaro, Christophe Guilluy : « les invisibles sont devenus incontournables » .

                                            On y trouve aussi un article intéressant de Marion Maréchal et je suis très content de voir que son analyse résonne harmonieusement avec mon opinion.


                                            • Esprit Critique 23 octobre 2020 16:37

                                              W Churchill , a expliqué et montré comment ce genre de problème devait être traité. Il suffit de reprendre méthodiquement, comme en 40 ! 


                                              • jakem jakem 23 octobre 2020 17:19

                                                @Esprit Critique
                                                A cette époque la GB n’était pas engluée comme nous le sommes dans des traités internationaux et européens et contraints , par notre signature, à accepter la jurisprudence de la CEDH.

                                                Ne négligez pas non plus la pesanteur que la constitution eurokraturiste fait peser sur la nôtre, jusqu’à en anéantir des articles entiers.

                                                Si nous avions toujours notre vraie constitution française, celle du Général, nous aurions la possibilité de forger des armes juridiques efficaces.


                                              • uleskiserge uleskiserge 24 octobre 2020 09:49

                                                Le terrorisme n’a jamais menacé les fondements de l’Etat... bien au contraire... « Si vous voulez vous débarrassez du terrorisme, débarrassez-vous de l’Etat ».... parole des situationnistes des années 70.

                                                Rares sont ceux qui ont la liberté et le courage (ou l ’intelligence et présent d’esprit nécessaires) de faire les bonnes analyses au sujet de l’Islam radical et guerrier car  cet Islam-là a été favorisé, provoqué, encouragé et instrumentalisé par les USA (comme pour le Việt Minh dans les années 40 pour chasser la France d’Indochine) à partir du financement de Ben Laden pour contrer les troupes russes d’occupation de l’ Afghanistan, puis l’installation de l’armée US en Arabie Saoudite ( une humiliation, un véritable viol religieux et culturel) pour préparer la casse de l’Irak et 2001 avec le plan de destruction du Moyen-Orient et en particulier des deux derniers pays laïcs que sont, ou bien plutôt, qu’étaient, l’Irak et la Syrie… 

                                                 

                                                Le tout pour le plus grand profit des USA, d’Israël et des monarchies du Golfe au détriment de la Russie de Poutine, de l’Iran, de la France (perte de ses marchés... nucléaire et en armement principalement) et aussi, et surtout, celui des populations d’une région aux millions de morts (bombardement et sanctions économiques) et de déplacés dans l’indifférence des uns et le soutien des autres - tous les médias soutiendront cette politique de destruction - de ces trente dernières années.


                                                ---------


                                                Parler de la sape des fondements de l’Etat est ridicule, et plus encore dans le cadre des événements de ces dernières semaines.


                                                Faut arrêter de se payer de mots ! Et revenir à ce qui est ainsi qu"à ce qu’il est raisonnable, honnête et pertinent de comprendre et d’analyser.


                                                Agoravox est devenu une tribune de prêche. Cessez de monter en chair ! Les églises, les temples, les syna nous sont d’aucun secours.

                                                 

                                                 

                                                 : http://serge-uleski.over-blog.com/2020/10/assassinat-d-un-professeur-d-histoire-charlie-hebdo-ca-suffit-1.html



                                                • DACH 24 octobre 2020 13:47

                                                  @uleskiserge=Rêver à ce qui n’existe pas et que l’on croit démotrer et veut faire croire comme parole d’évangile, quel confort pour s’endormir et n’avoir plus les yeux grands ouverts !!!


                                                • vachefolle vachefolle 25 octobre 2020 21:05

                                                  @uleskiserge

                                                  N’importe quoi.... vous refaites l’histoire vous avez du oublie le 11/09 dans votre liste.
                                                  Les US ont donné des armes et de l’argent a Ben Laden pour emmerder les Russes. DOT.
                                                  Le fait que les USA ait fait n’importe quoi dans la région n’a rien a voir avec la montée de l’islam et l’islamisme partout au moyen orient depuis 50 ans.

                                                  Que je sache ce félé n’a pas décapité un prof pour libérer la palestine, l’Irak ou la Syrie.

                                                  C’est le « coté utile » de cet attentat il est symboliquement « pur ».

                                                  Pas d’excuse diplomatique ou de politique intl. les US, La France ou l’UE n’ont jamais attaqué ou colonisé la tchetchenie.
                                                  Pas d’excuse de racisme, de race ou d’ethnie arabe...
                                                  Pas d’embrouille entre le tueur et la victime
                                                  Pas d’excuse du pas de chance d’être la au mauvais endroit
                                                  Pas d’excuse au passage en Prison, il n’avait jamais été mis en tole
                                                  Pas d’excuse de manque d’éducation ou de culture. Il ete arrivé en France a l’age de 6 ans, largement de quoi suivre l’instruction Francaise.
                                                  Pas d’excuse sociale, il habite un immeuble tout a fait acceptable, quand on regarde a la télé, ce n’est pas la zone loin de la.

                                                  Bref, c’est simplement un Musulman qui décapite un professeur d’Histoire, au nom de l’Islam, car il conteste la présentation de sa religion dans l’instruction Francaise.

                                                  ISLAM « mal interprété » = incitation au meurtre.
                                                  Le pb du « mal interprété » est que c’est clair que le Coran contient des appels au meurtre.


                                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 26 octobre 2020 07:29

                                                  @vachefolle et @DACH

                                                  Uleski, ici, ne dit pas que des bêtises (et il n’ajoute pas son habituelle liste de personnalités à détester par principe, c’est un progrès).

                                                  Mais il reste dans le raisonnement de très nombreux militants “de Gauche“, faisant de la conquête islamique de la France et du monde un faux problème, résultant seulement du bien réel impérialisme capitaliste, mondialisé sous la direction des USA.

                                                  Comme les gouvernants français et la majorité des journalistes très médiatisés il ignore par principe le rapport flagrant entre les massacres commis par des fidèles musulmans et les bien réels appels de leur religion à les commettre.

                                                  L’athéisme borné (tout particulièrement l’athéisme antichrétiens) joue un très grand rôle, aujourd’hui, dans la destruction de la France.


                                                • charly10 24 octobre 2020 10:53

                                                  Force est de constater une fois de plus, qu’une certaine intelligentsia s’imagine pouvoir encore raisonner des intégristes.

                                                  C’est oublier, que ces gens-là dans leur idéologie extrême qu’on appelle religion, ne prendront jamais la peine ne serait-ce que de lire, encore moins de discuter et comprendre.

                                                  Ils sont dans leur univers, leur foi les empêche de réfléchir et d’analyser autrement que dans le code de leur croyance. Face à ce type de psychopathie, en l’absence de traitement médicamenteux, la seule réponse est la fermeté par l’application stricte des lois républicaines au besoin par la force.

                                                   Notre grand tort est de vouloir lutter contre ces déviances religieuses en s’adossant sur les principes « droit de l’hommiste ». Ces gens-là n’ont que faire de nos principes, ils en profitent depuis des lustres. Si on veut lutter DE MANIERE EFFICACE il faut employer les mêmes armes ; surtout arrêter de ne pas agir, au prétexte de ne pas faire le jeu du RN , ou de se faire traiter de raciste.  

                                                  La responsabilité de la bienpensance est engagée, celle des structures étatiques également ; L’Education nationale doit faire un grand ménage au sein de ses hauts fonctionnaires et responsables de terrain .Ils n’ont jamais su réagir face aux « affaires islamiques » au sein des établissements. La politique du « pas de couilles, pas d’embrouilles » (excusez l’expression), n’est plus possible.

                                                  Toute tentative de conciliation avec ces gens-là, ne peut aboutir au mieux à notre soumission, au pire à la destruction de notre civilisation.


                                                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 octobre 2020 11:11

                                                    @charly10

                                                    Bel exemple de « bienpensance » chez quelqu’un qui prétend vouloir en combattre les résultats désastreux : réduire une fois de plus la destruction de la raison à celle de « l’idéologie extrême qu’on appelle religion ».


                                                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 25 octobre 2020 08:25

                                                    @charly10

                                                    Parce que je suis tout de même d’accord avec vous sur une bonne partie de votre commentaire, je voudrais ajouter ceci : la “bienpensance“ de ceux des athées qui sont avant tout des athées anti-chrétiens est tout aussi désastreuse que celle des musulmans anti-laïques.

                                                    Ces athées particuliers sont très dominants, très médiatisés, dans la France “laïque“, et eux aussi « sont dans leur univers, leur foi les empêche de réfléchir et d’analyser autrement que dans le code de leur croyance ».

                                                    Il est grand temps de comprendre ce qui, dans les graves défauts de la loi instaurant la laïcité, a conduit à ces deux aspects également désastreux de la mauvaise foi, (au double sens du terme).


                                                  • charly10 25 octobre 2020 15:32

                                                    @Pierre Régnier

                                                    Je me trompe peut-être, mais à vous lire, je crois comprendre, que vous assimilez les bienpensants aux athées.

                                                    Je suis agnostique et libre penseur et partisan du politiquement incorrect ; je milite depuis longtemps contre cette bienpensance, cette doxa, de toute obédience politique, mais quand même plus présente dans la mouvance de gauche. Très difficile de se faire entendre tant la censure existe depuis près de 40 ans dans les médias, la presse, le monde politique. Dès que vous évoquez, les problèmes de délinquance d’intégrisme, vous êtes tout de suite qualifiés d’extrême droite et barrés. Alors que les remèdes contre ces problèmes, qui pourrissent la vie des citoyens depuis trop longtemps, devraient faire l’objet d’un consensus national.

                                                    Aujourd’hui tout ce monde de la bienpensance s’effarouche et s’étonne. Moi qui suis de ceux qui prêchent dans le désert depuis des années, j’ose espérer qu’enfin la politique gouvernementale va s’infléchir fortement dans le sens de la rigueur et du respect des lois républicaines.

                                                    Et pour info je n’ai jamais voté aux extrêmes depuis 50 ans. J’attends toujours le messie, et comme rien ne me convient parfaitement depuis 1988 je vote…. blanc. Et c’est bien parti pour continuer dans ce sens.

                                                    Bien à vous


                                                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 25 octobre 2020 20:48

                                                    @charly10

                                                    J’ai bien fait d’ajouter mon second commentaire puisqu’il se confirme que nous sommes proches sur certains points.
                                                    Oublions la bienpensance puisqu’on voit ici qu’elle est ambigüe.

                                                    Ancien catholique fervent, mais devenu agnostique comme vous, j’ai voulu dire que ceux que je combats ce sont ceux des athées qui sont avant tout des athées antireligieux, plus précisément antichrétiens, Ceux-là font énormément de mal, en France, depuis des années.

                                                    Mais je respecte évidemment ceux des athées qui sont simplement des individus ne croyant pas en Dieu, et qui l’expriment sans chercher à faire basculer la République laïque dans le sectarisme antireligieux.


                                                  • DACH 24 octobre 2020 13:44

                                                    Merci à l’auteur MM pour ce qui est plus qu’une opinion , car son analyse montre ce qui est et invite à rechercher un état d’esprit différent pour enclancher les solutions !!!! Sur les caricatures qu’il faut montrer à tout va : offenser les cons quansdils veulent vous asservir est un devoir. Un devoir civilisationnel. Nia sservissement imposé ni servitude consentie !!! (DA)


                                                    • altaos 24 octobre 2020 23:10

                                                      comme disait Bashar al -Assad avec raison en s’adressant en particulier à la france du temps ou al-qualda faisait du bon boulot en Syrie

                                                      vous avez crée ces nébuleuses terroristes pour nous détruire mais ça vous reviendra en pleine gueule comme un boomérang

                                                      on n’y est et ce n’est que le début

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité