• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Congo Brazaville : Denis Sassou Nguesso : « Je suis un Président pauvre (...)

Congo Brazaville : Denis Sassou Nguesso : « Je suis un Président pauvre »

Epinglée par les médias français, à travers des organisations non gouvernementales, la fortune du Président Congolais Denis Sassou Nguesso est dévoilée dans les moindres détails ; mais quoi de mieux que d’apporter des démentis à toutes ces calomnies et déclarations sans preuves.

Simplément habillé et s’exprimant d’une manière humble, le Président du Congo Brazzaville Denis Sassou Nguesso, interviewé par le Bureau Afrique de France Télévision sur les biens dont il dispose en France, il n’a pas hésité à ouvrir sa demeure privée de Brazzaville, accompagnée par son épouse ou une proche de la famille qui n’hésitait pas aussi à défendre par murmure son Président. Campagne électorale oblige ; il affiche son ouverture d’esprit à toutes les accusations dont il fait objet de la part des organisations non gouvernementales, l’accusant de détournément des fonds publics pour l’enrichissement personnel.

Propriétaire, selon les enquêteurs français, d’une centaine des comptes bancaires en France, d’une vingtaine des biens immobiliers, allant des villas aux appartements, le Président congolais dément tout en bloc. Il ne possède de comptes bancaires ni en France ni à Monaco, ni en Belgique. Il reconnait posséder une villa à Vésinet dans la Région Île-de-France ; villa achetée en 1983 pour hebérger ses enfants pendant leurs études en France. Et dit-il « j’en garde de très mauvais souvenirs des conditions misérables dans lesquelles vivaient mes enfants ».

 Mais , qu’en est-il des membres de sa famille et de ses proches ? disposent-ils des comptes bancaires en France ou des biens immobiliers ? C’est leurs droits, dit le Président. Pour montrer qu’il reste un présidenrt sobre et simple citoyen congolais, il fait visiter France Télévision, sa villa privée, accompagé toujours d’une proche.

Quelle surprise ! Un salon ordinaire digne d’un congolais moyen, une salle à manger et les affaires qui traînent le long du couloir de sa maison, par manque de place, dit-il.

 Mais contrairement à lui, ses ministres se distinguent par un goùt prononcé au luxe. Un de ses ministres notamment celui de la construction a le sens de la démesure. Il possède une villa digne de prince saoudien ; malheuresement, cette villa ne se visite pas.

 

Vingt-cinq ans au pouvoir de 1979 à aujourd’hui dont une pause de 5 ans(de 1992 à1997) ; candidat à sa propre succession, le Président congolais , grand Ami de la France, affronte une dizaine des candidats qui ne font pas le poids. A coût des moyens impressionnant fournis par l’ Etat dont il est le premier responsable, il n’hésite même pas à faire appel à des personalités afrcaines pour bouster sa campagne, notamment Winnie Mandela, présente à ses côté pendant sa campagne.

Selon des observateurs basés à Brazzaville, une partie de la population reste toujours hantée par les conflits dramatiques qui ont endeuillé le pays pendant la guerre civile d’avant quatre-vingt dix sept ; conflits alimentés par différents partis plitiques et groupes armés. Plusieurs personnes quittent le pays en attendant l’issue des élections. Mais Sassou n’a pas de soucis à se faire.

 Disposant d’un appui certain de l’extérieur, notamment de la France et ses proches voisins africains ; auréolé par le soutien direct ou indirect de ses anciens farouches opposants comme Bernard Kolela, il est sûr de sortir vainqueur.

Mais de quel bilan se vente-t-il pour se représenter de nouveau après vingt-cinq années de pouvoir ! Il promet la construction des routes, des hôpitaux, des écoles, des lignes électriques, comme si toutes ces années passées au pouvoir, ne lui ont pas suffi pour réaliser ce qu’il est en train de promettre aux congolais. Congo Brazzaville, pays peu peuplé, mais doté des richesses considérables, ressemble toujours à un pays en perpétuel départ à zéro.

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires