• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Conseil national de la refondation : encore une provocation (...)

Conseil national de la refondation : encore une provocation d’Emmanuel Macron !

JPEG

Dans un entretien donné à la presse quotidienne régionale, publié vendredi, le président a annoncé vouloir réunir un "Conseil national de la refondation" pour répondre à cinq objectifs de son quinquennat.

Une forme de "provocation" cette "référence par un acronyme au Conseil national de la Résistance" ! Le CNR "a créé des droits, des améliorations qui sont toujours en vigueur."

 

Cette institution, fondée par Jean Moulin en 1943, a adopté en 1944 un programme pour relever la France anéantie par l'occupation nazie, programme qui dessinait notamment les contours de l'État-providence.

Pourquoi cette analogie assumée, de la part du chef de l'État ? "Nous vivons un temps comparable, dit-il dans son interview. Nous sommes dans une ère historique qui impose des changements profonds."

 

Quelle prétention et quel leurre !

Catherine Perret, secrétaire confédérale de la CGT chargée des retraites et de la protection sociale, parle même "d’une nouvelle usine à gaz". "Le Conseil national de la Résistance a créé la Sécurité sociale, et Monsieur Macron veut la détruire et détruire les droits à la retraite", ironise-t-elle et elle affirme que la CGT défendra coûte que coûte le retour de la retraite à 60 ans.

 

De fait, le CNR a créé des droits et Emmanuel Macron s'attache à les détricoter !

Notamment, avec le recul prévu de l'âge de la retraite à 65 ans, une réforme qu'il se propose d'engager dès 2023.

C'est une régression pour de nombreux salariés qui travaillent dans des conditions difficiles : on songe aux soignants, aux enseignants, à tous ceux qui exercent des métiers pénibles : les maçons, les déménageurs, les travailleurs de nuit, etc.

Une régression pour les plus fragiles : on justifie encore la chose par l'augmentation de l'espérance de vie, en oubliant que celle-ci n'évolue pas de manière similaire pour tout le monde.

 

Appliquant cette logique : les gens vivent plus longtemps, ils doivent travailler plus longtemps, Emmanuel Macron ne tient pas compte de la santé effective des gens : l’espérance de vie en bonne santé à la naissance, c’est-à-dire sans limitation pour accomplir ses activités quotidiennes, s’élève à 64,1 ans pour les femmes et 62,7 ans pour les hommes.

Après 65 ans, peu de gens n'ont aucun problème de santé.

 

Alors, avec cette référence au Conseil national de la Résistance, Emmanuel Macron fait dans la communication et même une certaine provocation.

Encore de la communication quand le président évoque les difficultés de l'hôpital et des soignants : le Président veut demander un rapport, "une mission flash" sur l’état des urgences à l’hôpital public, comme si ce problème n'était pas ancien !

 

Communiquer, c'est bien. Agir, c'est beaucoup mieux !

 

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2022/06/conseil-national-de-la-refondation-encore-une-provocation-d-emmanuel-macron.html

 

Sources : https://www.lepoint.fr/editos-du-point/sophie-coignard/coignard-cnr-l-etrange-inspiration-d-emmanuel-macron-07-06-2022-2478523_2134.php

 

https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/conseil-national-de-la-refondation-la-reference-au-conseil-national-de-la-resistance-est-une-provocation-reagit-catherine-perret-de-la-cgt_5176771.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.38/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Xenozoid Xenozoid 7 juin 17:32

    @Olivier Perriet

    le parquet est posé


  • troletbuse troletbuse 7 juin 22:36

    @troletbuse
    Pour vous Rosemar ainsi qu’aux bidochons
    https://crowdbunker.com/post/weMfF2rD46


  • Furax Furax 7 juin 17:13

    Bonjour Rosemar,

    Vraiment, je ne supporte plus ce type, la simple vue, les mimiques d’acteur de troisième zone, sa voix, son zézaiement sa (?) femme...

    Ne parlons pas du « contenu » de son programme, de ses projets de blabalabla, de ses soutiens, ramassis de raclures s’étalant de Robert Hue à Sarkozy.

    Mais j’ai fait une TROUVAILLE. Je remplis mon appétit de politique grâce à ujn site trouvé sur You tube. Il se nomme « J’suis pas content »

    Des formats courts comme celui ci :

    https://www.youtube.com/watch?v=w3T3hHA3qjc

    Ou plus longs comme ici :

    https://www.youtube.com/watch?v=Db3OmpXp8BU

    C’est drôle, percutant, remarquablement analysé ;

    Allez y voir !


    • Pauline pas Bismutée 7 juin 19:04

      @Furax

      Et « Le juste milieu » excellent aussi.

      Les interviews de « Thinkerview »
      Mais bon, avec le fond Teflon de Rosemar, ca va sans doute pas accrocher ...

      Quelquechose me dit qu’avec cette nouvelle connerie, euh je veux dire
      nouveau conseil, on va encore se faire entuber smiley

      .....


    • V_Parlier V_Parlier 7 juin 21:45

      @Pauline pas Bismutée
      Ce sera probablement un nouvel organisme de persécution, dans les faits. Ca plaira peut-être à Rosemar tant qu’ils ne s’occupent pas des profs...



    • Furax Furax 8 juin 11:44

      @Crums
      Bien sûr que c’est répugnant !
      Bien sûr que ce ne sera suivi d’aucune sanction, d’aucune poursuite.
      Les enseignants qui ont aspergé Blanquer de..chantilly, vont morfler et tout de suite !
      Ce petit monde est tellement nauséabond que l’on ne peut rêver que de tribunal populaire et que tous ces pourris soient condamnés à vivre comme les enseignants suspendus, sans le moindre revenu et sans protection ;


    • Furax Furax 8 juin 11:46

      @Pauline pas Bismutée
      Merci pour les tuyaux.
      Et votre petit doigt n’a pas tort !


    • SilentArrow 7 juin 17:14

      @rosemar

      Trop tard pour se plaindre. Il fallait voter contre lui.


      • Philippulus Séraphin Lampion 7 juin 17:18

        @SilentArrow

        Voter pour quelqu’un d’autre n’est pas voter contre quelqu’un. Le vote « contre » n’existe pas. IL existera quand on tiendra compte des bulletins blancs et nuls, et surtout de leurs commentaires !


      • SilentArrow 8 juin 04:14

        @Séraphin Lampion

        Ce n’est une façon de parler. Quand il y a deux candidats, voter pour l’un fait pencher la balance en sa faveur, et donc en défaveur de l’autre candidat.
        Ce qui compte, c’est la différence entre les deux totaux. En ce qui concerne cette différence, ajouter un point d’un côté, c’est équivalent à retirer un point de l’autre côté,
        D’ailleurs, certains vous diront qu’ils ont voté Macron bien qu’ils le détestent, rien que pour faire obstacle à Le Pen.
        Mais je comprends votre point de vue aussi : le système électoral est améliorable.


      • SilentArrow 8 juin 04:18

        @SilentArrow

        Ce n’est qu’une


      • Venceslas Venceslas 10 juin 14:25

        @SilentArrow
        Zemmour ou Asselineau, par exemple ?


      • Philippulus Séraphin Lampion 7 juin 17:14

        Renaissance, refondation, pourquoi pas résurrection ? Après une fixation sur Jupiter, il se prend pour le Messie.


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 juin 17:29

          @Séraphin Lampion

          pépère t’es sûr que c’est pas toi qui fait une fixation ?


        • Philippulus Séraphin Lampion 7 juin 17:51

          @Olivier Perriet

          Il avait qu’à pas m’chier dans les bottes !


        • V_Parlier V_Parlier 7 juin 21:46

          @Séraphin Lampion
          En fait, c’est l’aveu de la destruction du pays par son précédent quiquenat.


        • SilentArrow 8 juin 04:21

          @Séraphin Lampion

          Jupipi va se réincarner.


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 juin 17:31

          Qu’ont proposé les syndicats d’enseignants pour définir ou redéfinir le sens de leur métier ?

          Qu’ont proposé les syndicats hospitaliers pour définir ou redéfinir la mission de l’hôpital public ?

          Je passe sur les propos de la CGT, c’est de la petite polémique minable, une réaction attendue et pavlovienne.

          à part allonger la facture tous les ans, rien.


          • chantecler chantecler 7 juin 17:46

            @Olivier Perriet
            Parce que vous pensez qu’on les écoute ?
            Non, c’est décidé dans les ministères...
            Le programmes , les méthodes , le financement...
            Il y a la hiérarchie , les spécialistes de la pédagogie théorique , les chercheurs,etc
            Le salarié , le fonctionnaire est là pour fonctionner , exécuter , s’écraser ...


          • SilentArrow 8 juin 04:25

            @chantecler

            Quand on sait, on cherche à savoir plus.

            Quand on ne sait pas, on enseigne.

            Quand ne sait pas enseigner, on s’ occupe de pédagogie théorique.


          • eddofr eddofr 8 juin 10:39

            @Olivier Perriet

            Bonjour,

            Faudrait savoir !

            Quand un syndicat ose faire des propositions « politiques » on lui intime plus ou moins poliment de « fermer sa gueule » au prétexte qu’il ne serait pas légitime et que son rôle serait uniquement de représenter les salariés au sein de l’entreprise.

            Et quand un syndicat critique une proposition politique .. on lui rétorque « quelle proposition il a fait, lui ? »

            On se plaint quand les syndicats appellent à la grève, on rogne leur capacité de nuisance (qui est aussi leur seule capacité de « peser » sur les décisions du patronat) et après on s’étonne et on leur reproche qu’ils soient impuissants à défendre les salariés ?


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 juin 13:55

            @chantecler

            les syndicats d’enseignants, comme les syndicats d’agriculteurs, comme les syndicats de médecins, cogèrent les Ministères concernés, et ont même beaucoup plus de poids qu’un pauvre Ministre qui n’est là que pour quelques années parfois quelques mois.


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 juin 13:57

            @eddofr
            Quand un syndicat ose faire des propositions « politiques » on lui intime plus ou moins poliment de « fermer sa gueule » au prétexte qu’il ne serait pas légitime et que son rôle serait uniquement de représenter les salariés au sein de l’entreprise.

            Qu’appelez-vous une prise de position politique ? Lorsque le CGT appelle à faire barrage à Le Pen et à voter Mélenchon ?

            Le syndicat est là pour parler de son métier, mais précisément, à part demander plus de moyens, on n’entend pas grand chose d’autre, notamment chez les enseignants.


          • eddofr eddofr 9 juin 16:48

            @Olivier Perriet

            Un syndicat n’est pas une association professionnelle.

            Son rôle n’est pas de « parler de son métier » (d’autant que tous les salariés, même au sein d’une seule et même entreprise, n’ont pas nécessairement le même métier).

            Le rôle du syndicat est, par définition, de représenter les salariés et de défendre leurs intérêts collectifs et individuels.

            Incidemment, le rôle du syndicat n’est pas de défendre les intérêts des clients ou des usagers, de l’entreprise ou des actionnaires, des citoyens ou de la nation.

            Si le Front National, ou n’importe quel autre parti politique propose des mesures qui vont clairement à l’encontre des intérêts des salariés, les syndicats sont fondés à l’indiquer à leur adhérents et sympathisants.
            Libre ensuite aux salariés d’estimer si leurs intérêts de citoyens coïncident ou non avec leurs intérêt catégoriels


          • ZenZoe ZenZoe 7 juin 18:53

            Il aurait fallu l’arrêter avant, bien sûr que ce type est dangereux. Bien des dictateurs ont été élus démocratiquement, c’est bien connu.


            • jymb 7 juin 19:47

              Les électeurs avaient le choix de le virer, ils ne l’ont pas fait 

              Pourtant ils avaient vu ( par exemple) l’escroquerie des 150 zozos en « convention citoyenne » chapitrés par des militants radicalisés, et imposant leurs délires à 60 millions de français cocufiés 

              Il ont revotés pour cette dictature à peine déguisée !

              Apprêtez vous à pleurer des larmes de sang au lendemain des législatives. La droite désunie la plus bête du monde aura perdu en se ventant d’avoir vaincu le fâââchisme, Mélenchon aura fait son travail d’épouvantail, et les mauvais coups vont pleuvoir plus que durement 

              interdits, taxes, travail à en crever, radars, amendes, obligations insensées 

              Les français vont récolter le fruit de leur bêtise crasse 


              • V_Parlier V_Parlier 7 juin 21:50

                « ...adopté en 1944 un programme pour relever la France anéantie par l’occupation nazie... » Ah, à cette époque il n’y avait pas le bataillon Azov, sinon Rosemar ne pourrait pas critiquer si durement...


                • zygzornifle zygzornifle 8 juin 08:47

                  Fallait pas veauter pour lui les mougeons, bien fait, maintenant allez chialer devant le prix de votre litre de carburant, lui il s’en tape, il se déplace mange et fait ses caprices d’enfant gâté a votre charge en se poilant tellement vous êtes sont stupides ....


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 juin 13:57

                    @zygzornifle

                    Parce que tu crois que Marine aurait fait baisser le prix de carburant, rigolo ?


                  • zygzornifle zygzornifle 8 juin 15:50

                    @Olivier Perriet

                    Qu’est ce que tu en sais bozo le clown .....


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 juin 17:10

                    @zygzornifle

                    elle a fait comme Chirac en 1995, promettre plus d’aides, et bien sûr moins d’impôts.

                    d’expérience, on sait très bien ce que ça donne, neuneu smiley


                  • zygzornifle zygzornifle 9 juin 12:04

                    @Olivier Perriet

                    Neuneu ?

                    C’est celui qui dit qui y est .....

                    Quand a ton chéri Macron il t’a piquousé le bulbe rachidien, si tu en as encore un bien entendu ....


                  • zygzornifle zygzornifle 8 juin 08:49

                    S’il décide de remettre le septennat en service il pourra se représenter et il sera de nouveau élu par les braillards et pour 7 ans, vous le valez bien ....


                    • ticotico ticotico 8 juin 16:51

                      Alors, Mme Rosemar, on se radicalise ?

                      Pour inventer des trucs pareils, le Macron est vraiment en roue libre. Il a dû prendre un stimulant un peu plus fort que d’habitude et s’est mis à raconter ce qui lui passait par les narines.

                      Le plus inquiétant, c’est que les médias « officiels » commentent cette sortie, oubliée dans 6 mois, comme s’il s’agissait d’une vraie proposition.

                      J’imagine que ses conseillers en com’ sont trop larbins pour lui dire qu’il a perdu une bonne partie de son crédit.

                      Après le one man show du grand dialogue et l’arnaque absolue de la convention citoyenne, qui peut encore accorder la moindre confiance à cet illusionniste ?

                      ça commence à se voir qu’il vit dans un monde à part où il considère qu’il est le seul être capable de réflexion...


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 juin 17:11

                        @ticotico

                        c’est pas pire que d’envahir l’Ukraine en croyant être accueilli avec des roses dugland


                      • ticotico ticotico 9 juin 19:49

                        @Olivier Perriet

                        Excellente remarque, merci, du coup je renonce à mon projet d’envahir l’Ukraine l’été prochain.


                      • ETTORE ETTORE 8 juin 17:23

                        Bonjour rosemar !

                        Vous connaissez les contes de fées ?

                        Vous savez bien, ces histoires on(ir)iques, ou un malheureux prince, transformé en crapaud coassant et pustuleux, exige un baiser de la fée, là,assise ( ben non !)sur le rebord de la fontaine, pour qu’il puisse le métamorphoser en un beau prince charmant .......

                        Et bien, cela n’arriveras pas avec le crapaud re-pustulé élyséen.

                        Il n’y tient pas, d’ailleurs, à être transformé en beau prince, vu les têtards qui le tètent, en tête à tête dans son marigot, à sec !

                        Ceux qui pensaient, qu’un « Bufo bufo », très bouffon, très bruyant, en bras de chemises, sur cuisses de grenouilles, allait changer leurs vies, se retrouvent maintenant à coasser en coeur, et la fée-licité, se contente d’une fellation ana-cadémique, juste pour contenter le puisatier, qui vient récurer la fontaine, même plus de .....Jouvence .

                        Ce type est une quenouille évidée ! Le genre de rouet à tisser les emmerdes grossières, et quand il a fini de se les tricoter par tous les bouts, ils en habille la plèbe, tout heureux de les voir unis en une United Color From Ben et Thon, que lui seul peut exprimer si justement.

                        Ce cagot, au bois dormant, il aurait fallu le laisser dans ses ronces, Absorbé par la nullité rampante, pour un sommeil hypnotique, sans qu’aucun suffrage, ne vienne jamais le réveiller. Seulement voilà, les Capt’ain América, et autres heroes des Final Fantasy, juste écrits pour lui, nous font croire que, nous sommes tout juste bons, à être sauvés, et de plus....Contre notre gré. !

                        Alors voyez vous, rosemar, quand cette série Bissée, du Rocco, si FED, jouant avec les bourses des CONcitoyens, prendras fin, il faudra faire attention à ne pas renouveler encore et encore son abonnement, à cette chaîne cryptée, qui n’est captée que par ses esclaves reconnaissants.

                        ( et non, je ne citerai pas de nom, suivez les couleurs des éTrondars !)


                        • L'apostilleur L’apostilleur 8 juin 20:07

                          @ l’autrice 

                          « Conseil national de la refondation : encore une provocation d’Emmanuel Macron ! »

                          Encore un procès d’intention.

                          Personne ne sait comment cette affaire va se dérouler. 

                          Le dernier quinquennat a vu passer 200000 amendements. Avec une dose de proportionnelle 400000 ?

                          Si le CNR améliore cette situation ubuesque, alors voyons. Il sera toujours temps après de juger en connaissance de cause. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité