• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Contre l’antisémitisme

Contre l’antisémitisme

Parce que les actes antisémites se sont multipliés un peu partout ces dernières années, un collectif de personnalités du monde de la culture a lancé, dimanche dernier, un manifeste contre le nouvel antisémitisme. Mais sera-t-il suffisant pour faire bouger les lignes ?

 Est-ce que le virus de l’antisémitisme a jamais été inactivé en France ? Il est logé depuis des siècles au cœur de la société française et, périodiquement, il produit en elle des poussées de fièvre avant de redevenir silencieux. Le plus consternant est sans doute que nous vivons dans une ère post-génocidaire ; que tout ce qui a pu se dire et s’écrire depuis 1945, afin d’éradiquer ce sentiment destructeur, n’a manifestement servi à rien pour les nouvelles générations. Les mêmes clichés qui circulaient à l’époque de Drumont et de Zola se retrouvent dans leurs propos. Pour ces jeunes-là, les Juifs sont toujours les maîtres cachés du monde ; ils jonglent avec l’argent et manipulent l’opinion. En revanche, ce qui change c’est l’origine sociale de leurs contempteurs.

Hier, le jeune antisémite français appartenait à un mouvement d’extrême-droite, lisait Maurras et Céline. Dans les années 60, il avait l’allure d’un militant d’extrême-gauche, opposé aux puissances de l’argent et à l’expansion militaire d’Israël. Aujourd’hui, c’est le plus souvent un gamin d’origine maghrébine, qui vit dans une cité au nord de Paris, de Lyon ou de Marseille. Un gosse en échec scolaire, sans horizon professionnel, sensible aux arguments belliqueux de pseudo-imams qui sévissent dans ces ghettos et qui ne cache pas son admiration pour ceux qui ont osé prendre les armes contre les prétendus ennemis de l’Islam.

Au premier rang d’entre eux, il y a bien sûr les Juifs. Ces Juifs que la République protège alors que nous autres, Musulmans, nous sommes toujours considérés comme des citoyens de deuxième catégorie, surveillés par la police, rejetés par les employeurs. Aux griefs sempiternels contre les Juifs – l’argent, le pouvoir, le sionisme – est venu s’ajouter l’opprobre jeté sur eux dans le Coran. Il faut aussi compter avec la concurrence victimaire que leur livrent d’autres communautés d’opprimés, eux qui ne supportent plus le rappel incessant de la Shoah ou leur contestent la palme universelle de la souffrance. Non, un mal ne chasse pas l’autre, il s’y agrège et renforce le discours antisémite jusqu’à le rende explosif.

C’est ainsi que les agressions contre les Juifs se sont multipliées depuis une douzaine d’années – et pas seulement qu’en France. Dernière victime en date, Mireille Knoll, une retraitée de 85 ans lâchement assassinée, a peut-être fait déborder la coupe de l’indignation. La marche blanche qui a suivi son meurtre voici un mois excédait de beaucoup le simple cadre communautaire. Elle vient de trouver un rebondissement d’ordre intellectuel avec le manifeste contre le nouvel antisémitisme publié dimanche dernier dans le Parisien. Cette pétition, à l’initiative de Philippe Val, a été signée par plus de deux cents personnalités du monde de la culture et des idées. Encore une affaire de nantis, me dira-t-on ? De ceux qui aiment périodiquement jeter des pavés dans la mare. Et si ce n’était qu’une saine et juste réaction citoyenne ?

Dans la liste des signataires, on trouve bien sûr des noms connus et depuis longtemps associés à ce combat – comme Alain Finkielkraut, Bernard-Henri Lévy et Georges Bensoussan. Mais il y a aussi des gens, comme Charles Aznavour, Jeannette Bougrab, Fabrice d’Almeida ou Jean-Paul Brighelli, qui ne risquent d’être suspectés d’origine israélite. Car la valeur de ce manifeste réside dans sa dimension unanimiste. C’est la nation toute entière qui est impliquée contre cette forme d’intolérance meurtrière. Il y a trop de faits avérés et, quoiqu’en disent certains, on ne peut pas les minorer au motif que d’autres communautés sont en butte, elles aussi, au racisme et aux discriminations. 

A peine deux jours plus tard, conscients de la portée collective de ce texte, une trentaine d’imams et d’intellectuels musulmans co-signaient, dans le Monde, un contre-manifeste visant à minimiser la responsabilité de l’Islam dans les attaques antisémites. Une réponse attendue et qui va dans le sens du débat démocratique. Sans faire, hélas, bouger des lignes un peu trop bien établies. Il ne suffit pas de rappeler que Juifs et Musulmans ont en commun Moïse, Abraham et Jésus dans leur généalogie religieuse pour insuffler la paix dans le contexte actuel. Il faut refuser sans la moindre ambiguïté la violence contenue dans certains versets du Coran, quitte à les en expurger. En clair cela s’appelle une autocritique et il faudra, pour les élites musulmanes françaises, beaucoup de pédagogie et de courage pour y parvenir.

 

Jacques LUCCHESI 


Moyenne des avis sur cet article :  1.76/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • Ben Schott 28 avril 16:13

     

    Ça devient ce qu’on appelle un marronnier cette histoire !...
     
    44 palestiniens tués par « la seule démocratie de la région » depuis le 30 mars, par contre.
     
     


    • Clark Kent Clark Kent 28 avril 16:31

      @Ben Schott

      ça va même finir par être contre-productif

      question de dosage

      comme pour les médicaments et la drogue

      un remède peut devenir un poison...


    • El_Arabi_El_Acil El_Arabi_El_Acil 29 avril 20:47

      @Clark Kent

      Avant de parler du Coran, il faudrait que ces malades « rétablissent la Bible dans sa version originale. 
      Il s’avère que l’actuelle est d’essence divine et humaine. 
      Et de plus, on parle DES Bibles puisque ce Livre diffère d’une église à une autre.
      Quant à la Thora qui stipule dans l’une de ses perles :    
       »« Quand un juif mange à côté d’un non-juif, c’est comme si ce juif mange à côté d’un chien »« (sic) 
      Les perles de ce genre, existent à tour de bras.
      Les innommables qui manifestent contre le Livre des deux milliards d’adeptes à l’Islam, sont comparables (excusez l’expression) à ceux qui s’allongent sur le dos pour »pisser" en l’air.
      Du brassage du vent qui ne mérite même pas qu’on s’y attarde.

    • Jonas 30 avril 09:04

      @El_Arabi_El_Acil "Quant à la Thora qui stipule dans l’une de ses perles »« Quand un juif mange à côté d’un non-juif, c’est comme si ce juif mange à côté d’un chien »« (sic)

      Nulle part dans la Thora il est écrit cela.


    • Arrêtez de nous prendre pour des cons, mise à part la dictature Parisienne(infecte) qui commence sérieusement par nous faire chier plus que sérieusement.(Des « Je sais tout » provocateur ) 

      Les gens que je croise tous les jours n’en ont rien à foutre.
      Ils gèrent leur problème avant tout autres considérations et c’est le plus important pour eux.

      Les français ont été régulièrement trahi, abusés par les élus.....
      Baisse du pouvoir d’achat.
      Mauvaise prise en charge médicale. ( de + en + de décès suite à des actes médicaux)
      Hausse systématique des impôts et Taxes.
      Chômage.
      Assurance Mutuelle de plus en plus cher......etc...etc... !
        
      Un jour, cela se terminera !
         
      Quant aux communautaristes, circulez y a rien à voir !!!!!
       smiley


      • Pshitt ! 

        Point final.



        • Giordano Bruno 28 avril 16:48

          Et contre l’attitude anti-goyim des juifs, y a-t-il un un collectif de personnalités du monde de la culture ? Cette cause ne mérite-t-elle pas d’être défendue ? Je n’assimile pas les juifs à des animaux, à des êtres qu’on peut voler ou tuer impunément ; j’aimerais qu’il en fassent autant avec nous.


          • Massada Massada 28 avril 17:16
            Si les États européens n’agissent pas maintenant contre l’antisémitisme, ils vont droit vers une crise économique majeure. 
             
            Tous, sans exception. 
            Sur les trois millions de Juifs qui vivent en Europe, au moins un million sont des hauts cadres ou des jeunes très actifs. 
             
            S’ils partent, ce sera une catastrophe économique pour l’Europe en général parce que certains soutiens non juifs s’en iront avec les Juifs. C’est beaucoup d’argent et ces flux d’argent vont quitter l’Europe, ainsi que les entreprises.
             
            Il n’y a pas de mesure contre l’islam radical en Europe. La situation va devenir invivable comme à Malmö en Suède, pourtant un pays calme, où il n’y a plus de Juifs.
             
            L’Europe va connaitre une immigration massive d’Afrique du Nord et d’Afrique 
            Le problème ne vient pas de l’immigration en-soi mais de ce que ces gens (pas tous) transportent avec eux une idéologie de l’islam radical importée en en Europe.


            • Ben Schott 28 avril 17:25

              @Massada
               

              Tu me fous les jetons !...
               


            • Jeekes Jeekes 28 avril 18:20

              @Massada
               
              ’’comme à Malmö en Suède, pourtant un pays calme, où il n’y a plus de Juifs’’
               
              C’est p’têt pour ça que c’est calme ?
               
              Hein ? Je sais pas, j’me renseigne...
               


            • samy Levrai samy Levrai 28 avril 18:26

              @Ben Schott
              Tu crois qu’il est plus près de la schizophrénie ou de la paranoïa ?


            • L'apostilleur L’apostilleur 29 avril 09:30

              @Massada
              « S’ils partent, ce sera une catastrophe économique pour l’Europe en général parce que certains soutiens non juifs s’en iront avec les Juifs. C’est beaucoup d’argent et ces flux d’argent vont quitter l’Europe, ainsi que les entreprises... »


              Chiche

              Quand ils reviendront ils appliqueront alors de bon gré les recommandations de Jacques Attali ; « ...tendre la main aux musulmans en Europe pour vivre ensemble » 

            • cheops45 29 avril 21:09

              @Jeekes
              c’est parce que l’islam règne à Malmö, c’est leur loi qui fait foi ! je ne veux pas de cette idiotie, je te signale que les juifs laissent vivre les autres en paix et bossent, ceux qui ont la gueules ouvertes s’ils bossaient ils n’auraient aucun problème, mais ils veulent dicter leur loi et ne respectent pas celles du lieu où ils vivent !


            • Jeekes Jeekes 30 avril 14:24

              @cheops45
               
              ’’je te signale que les juifs laissent vivre les autres en paix’’
               
              Merci mon bon.
              Tu m’as bien fait rire.
              J’ai même failli en pisser dans mon froc !
               
              Si t’en as d’autres, des conneries comme celle-là, vas-y, te gênes pas.
              C’est tellement bon de se marrer par les temps qui courent...
               
              Au fait, c’est ça qu’on appelle l’humour juif ?
              Ou c’est juste que t’es tellement taré que tu ne réalises pas l’énormité de ce que tu viens de dire ?
               


            • aimable 1er mai 19:04

              @Massada
              les meilleurs ennemis des Français de confession juive , sont les juifs du CRIF , ce sont eux qui attirent les antisémites comme la viande avariée attirent les mouches.
              je me demande même si ce n’est pas leur objectif , ceci pour des raisons ou l’honnêteté n’a pas sa place .


            • Et hop ! Et hop ! 1er mai 23:48

              @Massada


              Les Juifs qui quittent le 9.3 parce qu’il y a trop de diversité sont des racistes.

            • samy Levrai samy Levrai 28 avril 18:24

              Parce que les guerres contre les musulmans sont devenus banales et que des millions ont été tués ces 20 derniers années pour faire plaisir à Israel, l’Etat d’apartheid qui assassine les autochtones désarmés des terres qu’il vole, nous devrions former un collectif pour botter le cul aux enfoirés qui tentent de nous faire pleurer sur les bourreaux...


              • Antoine 28 avril 18:32

                Qu’is cessent leurs crimes, nous cesserons de les haïr.

                700 ans avant Jésus Christ la bible était déjà antisémite :

                AMOS 2:6 « L’Eternel dit ceci : Israël a commis de nombreux crimes ; il a dépassé les limites. Voilà pourquoi je ne reviendrai pas sur l’arrêt que j’ai pris, car pour un pot-de-vin ils vendent l’innocent, et l’indigent pour un morceau de pain. 7 Ils piétinent les pauvres en leur brisant la tête dans la poussière, et ils faussent le droit des humbles. Le fils comme le père vont vers la même fille, c’est ainsi qu’ils m’outragent, moi qui suis saint. 8 Près de chaque autel, ils s’étendent sur des vêtements pris en gage et, dans le temple de leurs dieux, ils vont boire le vin que l’on a perçu comme amende.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès