• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Convention d’objectifs et de gestion 2018 Etat-CNAF : la politique du (...)

Convention d’objectifs et de gestion 2018 Etat-CNAF : la politique du faire semblant continue avec la complicité de l’UNAF

On affiche de grandes ambitions, mais les moyens financiers ne suivent pas... Cela devient une habitude dans le champ famille de la Convention d’objectifs et de gestion de la CNAF. Là, comme ailleurs, tel est le constat du CNAFAL.

Pourtant il y a 10 mois, on nous a fait plancher sur la pauvreté (plusieurs réunions avec Olivier Noblecourt, délégué interministériel, à la lutte contre la pauvreté, ou son staff en province et à Paris), session du Haut Conseil de la Famille, de l’Enfance et des Ages, dont le CNAFAL est membre.

Le bilan des 5 dernières années était déjà maigre : difficultés à créer de nouvelles places en crèche, médiation familiale devenue une incantation symbolique, accueil des allocataires réduit à sa plus simple expression, pour ne pas dire parfois « obstruction », politique en « trompe l’œil » vis-à-vis de la jeunesse. La grande ambition à l’égard de la petite enfance, fait flop, faute de moyens. Pourtant elle est censée réduire les inégalités de « condition » et accorder une égalité des chances ! L’implication des CAF dans la politique de la ville sera minimale ; il est vrai que le rapport Borloo a été « remisé » aux archives.

L’UNAF, en votant la COG, s’est positionnée en supplétif de la politique gouvernementale, alors que les 5 syndicats refusaient d’avaliser cette politique, non sans soubresaut dans la délégation UNAF, puisque son chef de file a été éjecté ! Rétrogradé (sic) !

L’UNAF (sans consultation de son réseau), a donc avalisé la baisse des moyens de la CNAF, plus la baisse du Fonds national d’action sociale de 2,3% par rapport à la COG précédente, soit une augmentation de 2% par an qui sera « mangée » par l’inflation.

En matière d’action sociale, ce sera la stagnation, alors qu’on prétend lutter contre la pauvreté et les inégalités.

La baisse des effectifs va reprendre (2100 postes supprimés d’ici 2022). Concrètement, cela veut dire moins d’agents sur le terrain, moins d’agents à l’accueil (tant pis pour la fracture numérique, d’où la détresse des familles qui ont besoin d’écoute et d’accompagnement). Moins de construction de crèches et de haltes garderies, d’autant que les dotations aux collectivités locales sont également rationnées ! L’encadrement des réseaux des assistantes maternelles sera fait par un animateur pour 70 salariées ! Tandis que la participation des familles augmentera de 2% par an. Au final, le CNAFAL constate que la COG nous fait entrer dans une période de grand marasme pour les familles d’autant que les « cadeaux » pleuvent pour les entreprises : 26 milliards d’euros en abattements de cotisations pour le patronat ; suppression de l’ISF, 20 milliards d’exonération de cotisations sociales patronales pour les salaires au SMIC. Cherchez l’erreur !

Jean-Marie Bonnemayre, Président du CNAFAL.

Jean-François Chalot, Secrétaire général.


Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • pallas 16 octobre 19:21
    CHALOT
    Bonsoir,

    Les villes en France sont toutes surendettés.

    Je vous conseil de visiter le site de Jovanovic et Marc Filterman.

    Celui de Jovanovic :

    Celui de Filterman :

    L’envers du décors est chose qui font comprendre les agissement d’autrui.

    Salut


    • CHALOT CHALOT 16 octobre 22:51

      Il y a toujours des hors sujet.Dommage


      • Ruut Ruut 17 octobre 12:22
        Macron las dit, Macron l’as fait.
        Vous avez voté en connaissance des conséquences, pourquoi pleurer ?


        • vesjem vesjem 18 octobre 18:51
          chalot
          au 2ième tour des législatives, t’as fait barrage à qui ? , pour donner la majorité absolue aux gusses qui nous gouvernent

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès