• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

COP 25

L'histoire de l'humanité n’est rien d’autre que celle de la relation économie-démographie, celle-ci conditionnant celle-là et non le contraire. Et c’est par ignorance, voire négation de cette relation fondamentale ainsi que de son évolution, que l'homme s'interdit entre autres conséquences, de se réconcilier avec son environnement. À quoi sert en effet la réduction de la consommation d'énergie, la frugalité et autres mesures, tout autant vouées à l'échec si la population de consommateurs ne cesse d'augmenter ?

Cette augmentation est actuellement, mondialement, de 250 000 chaque jour, soit en une année, la population de la France et du Benelux réunis. Et la transition démographique est telle qu'après que la population humaine mondiale se soit accrue en moyenne, d'environ 10 500 individus quotidiennement depuis le début de notre ère, ce chiffre se “réduira”, au mieux, à 125 000 dans moins d'un siècle, sauf effondrement généralisé entre temps.

Sans compter que la décroissance est contraire à l'aspiration de toujours améliorer sa condition, qui distingue l'homme des autre espèces animales connues.

Outre cela, parce qu’il doit impérativement ne serait-ce que se nourrir, se vêtir, se loger et se soigner, l’homme est un consommateur, qui se double d’un producteur dès qu’il est en âge de travailler. Il est ainsi, avant toute autre opinion ou considération, un agent économique au service de la société. Et plus le nombre de ces agents augmente, plus leurs besoins s’accroissent – s'ajoutant à ceux qu’ils s’inventent toujours plus nombreux –, plus ils produisent, consomment, échangent et s’enrichissent aux dépens de leur habitat, avec l'aide du progrès scientifique et technique, quelles que soient les conditions du partage de leurs richesses. Qu’il s’agisse de ressources non renouvelables ou de pollution, les atteintes à l’environnement augmentent d’autant et aggravent celles d’une nature jamais avare de catastrophes inopinées ou cycliques.

Si la COP 25 ignore le fait démographique comme ses éditions précédentes, les pouvoirs qui en décident – au grand jour comme dans l'ombre – doivent savoir que la planète s'en remettra, mais qu'eux-mêmes se seront une fois de plus comportés en fossoyeurs de l'humanité.

https://www.worldometers.info/fr/

https://pyramidologiesociale.blogspot.com/

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • sophie 5 décembre 2019 18:31

    pfffffffffffffffff


    • Ruut Ruut 6 décembre 2019 15:38

      Rien n’interdis l’agriculture BIO en atmosphère et lumière contrôlée tant sous-marine, que sous-terraine, qu’en immeuble, voir orbitale.

      ça en fait beaucoup de surface cultivable pour nourrir la population.

      Avec la technologie utilisée intelligemment et non pour le profit nous pourront nourrir sans problème une population encore bien plus grande.


    • Ouallonsnous ? 6 décembre 2019 19:38

      @sophie

      Article « pipeau » !


    • mmbbb 7 décembre 2019 14:15

      @Ouallonsnous ? c est vrai si la pipe etait plutot pratiquée , il y aurait moins de mioches ! 


    • JC_Lavau JC_Lavau 5 décembre 2019 18:53

      Ubu avait conclu comme toi : « Après quoi je tuerai tout le monde, et je m’en irai. ».


      • Claudec Claudec 5 décembre 2019 19:00

        @JC_Lavau

        Pas capable de faire la différence entre mourir (tué ou autrement) et ne pas naître ?
        Sans compter la manière de botter en touche.


      • mmbbb 7 décembre 2019 14:13

        @Claudec il est indécent de contredire ce grand maître Lavau .


      • Tall Tall 5 décembre 2019 19:50

        Pour réguler la démographie, ce n’est pas difficile : il faut dépénaliser les meurtres, et enseigner la haine dans les écoles.


        • popov 6 décembre 2019 05:14

          @Tall

          Vous ne pourrez malheureusement pas breveter votre idée, elle est déjà mise en application.


        • Ruut Ruut 6 décembre 2019 15:39

          @Tall
          C’est le programme de l’UMPS en Marche.


        • popov 6 décembre 2019 05:30

          @Claudec

          Que ceux qui se portent volontaires pour ne pas naître lèvent la main.


          • popov 6 décembre 2019 05:33

            Pour réguler la démographie, rien de mieux que la TV. Quand les gens sont rivés à leur écran jusque tard dans la nuit, ils baisent moins.


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 décembre 2019 08:08

              @popov

              en tous cas, ils baisent pas chez eux


            • popov 6 décembre 2019 09:30

              @Séraphin Lampion

              Une autre façon de réduire les naissances, déjà en application en France et dans les pays occidentaux : encourager la bougrerie, pas seulement la rendre acceptable, mais en faire un mode de vie idéal dont il y a lieu d’être fier.


            • JC_Lavau JC_Lavau 6 décembre 2019 10:08

              @popov : « bougrerie », absent du dictionnaire.



            • pissefroid pissefroid 6 décembre 2019 13:34

              @JC_Lavau
              @popov,

              dans stardic, le littré

              BOUGRERIE
              (bou-gre-rie) s. f.

              1° Hérésie des bougres.

              2° Débauche contre nature.
              Bougrerie n’est plus usité en dehors du langage de l’histoire.

              HISTORIQUE

              XIIIe s.
              Quant l’en ara soupcenos un home de bogrerie, li juges ordenaires deit requerre le rei ou sa jostice, qu’il le prengne, , Livre de just. 12.

              ÉTYMOLOGIE

              Bougre.


            • popov 6 décembre 2019 14:02

              @pissefroid

              Bon, d’accord, mon français a vieilli.
              Si ça peut vous faire plaisir, remplacez donc le mot « bougrerie » dans mon commentaire par « LGBTQQIP2SAA ». Ça, au moins, c’est du neuf.


            • Ruut Ruut 6 décembre 2019 15:41

              @JC_Lavau
              Note que le dico moderne est plus un dico d’anglais que de Français.


            • Ruut Ruut 6 décembre 2019 15:45

              @popov
              Non, « LGBTQQIP2SAA » est trop excluant.
              Bougrerie est bien plus inclusif et propre.


            • pissefroid pissefroid 6 décembre 2019 16:09

              @popov

              C’est le dictionnaire que j’ai sur mon bureau (ordinateur).
              Plus précisément stardict le littré.


            • popov 7 décembre 2019 03:22

              @pissefroid

              Je reconnais que le mot est tombé en désuétude. Mais je l’aime bien ce mot. Ce n’est pas pire qu’un anglicisme.


            • mmbbb 7 décembre 2019 14:12

              @JC_Lavau mais si Lavau les vieillards cacochymes de l academie francaise connaissent ce mot suranné 

              https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A9B1725


            • Claudec Claudec 6 décembre 2019 07:58

              Si « L’humour est la politesse du désespoir ». (Marcel Proust), reste à craindre que l’homme, ne prenant conseil que de son désespoir, soit porté à « ... se résoudre à toutes les extrémités que le désespoir suggère. » http://dictionnaire.sensagent.leparisien.fr/d%c3%a9sespoir/fr-fr/#anchorDI .

              À commencer par l’ironie, n’y aurait-il pas mieux à faire, sachant qu’en tout état de cause, 8 ou 10 milliards d’êtres humains – dont nos enfants, à l’égard de qui nous avons tout de même quelque responsabilité – ne disparaîtront pas jusqu’au dernier ?

              Il en restera toujours assez, dans les derniers recoins de la planète, pour que l’espèce perdure. Faute de mieux, ne pouvons-nous l’aider à le faire en profitant de l’expérience et de ses enseignements, aussi difficiles et douloureuses que puissent être les épreuves qui l’attendent ?


              • mmbbb 7 décembre 2019 14:18

                @Claudec vous auriez dû mettre l accent sur ce phénomème exceptionnel de l histoire de l humanite : depuis cent ans , la croissance demographique est exponentiel.
                Claude Levis Strauss s en inquiétait déjà .


              • Matlemat Matlemat 6 décembre 2019 10:26

                 C’est pour cela qu’il faut lutter pour le droit des femmes dans le monde à la contraception et au planning familial mais ça ne convient pas à certains qui veulent que leur religion domine la terre, peu leur importe l’écologie vu que pour eux la vie sur terre n’est qu’un passage. 

                 Respecter les religions et les traditions mais être intransigeant sur les droits des femmes, il n’y pas d’autres alternatives à la surpopulation.


                • popov 6 décembre 2019 10:47

                  @Matlemat

                  Le taux de natalité des Européens occidentaux est déjà insuffisant pour assurer le renouvellement de la population. Ce n’est donc pas à eux qu’il faut préconiser le droit à la contraception et au planning familial.


                • Cadoudal Cadoudal 6 décembre 2019 14:06

                  @popov
                  Ils étaient 12 en 2013. Ils sont 333 en cette fin d’année 2019....

                  Il seront 9240 en 2025...

                  Une réussite qui justifie à elle seule le budget de 8 M d’euros dépensé chaque année par le Département.

                  https://www.vosgesmatin.fr/edition-epinal/2019/12/03/333-mineurs-non-accompagnes-dans-les-vosges


                • mmbbb 7 décembre 2019 15:16

                  @popov il y a un paradaoxe dans notre pays Faire des gosses oui mais comment auront ils un avenir, Si j avais fais trois gosses , je n aurais pas pu les elever décemment A une femme catho « intégriste » , elle etait en rage lorsque que je lui repondais pour faire des gosses , il faut etre riche et intelligent , Ce que je ne suis pas . Quant a la natalite en France, elle n est pas mise en demeure , elle est assurée par l ouverture des frontieres et les mondialistes ,Macron , ne voit comme d autres , des populations qui peuvent se substituer a d autres . C est ce qui se passe en France non La plus grande Marternite de France est Mayotte ! Un bel exemple , un Haiti en puissance .


                • Matlemat Matlemat 7 décembre 2019 15:23

                  @popov

                  Ces droits sont déjà acquis en Europe.


                • Matlemat Matlemat 7 décembre 2019 15:38

                  @mmbbb Donc votre femme « intégriste » vous demandais votre avis, alors qu’il était plus simple de ne pas utiliser de contraceptif. Quant à Mayotte, c’est une histoire un peu différente de celle d’Haïti.


                • mmbbb 7 décembre 2019 15:59

                  @Matlemat cetait une collegue de travail catho . qui ne concevait pas la vie si on ne faisait pas de mioches , Les cathos sont ainsi , c est pour cela qu ils furent des opposants a la contraception . Quant aux gamins vivant dans la pauvrete, cela n emeut guere les medias et les instances religieuses Quant a Mayotte , cette ile deviendra comme Haiti , c est en cours surpopulation et violence Un difference a Mayotte afflux de migrants 


                • Matlemat Matlemat 7 décembre 2019 17:40

                  @mmbbb

                  En même temps catho ou pas c’est un peu le but de tout organisme vivant de se reproduire et un peu triste de ne pas avoir d’enfants. Oui Haïti ou Mayotte, quand les pauvres se multiplient ça ne fait que plus de pauvres, plus de violences et de problèmes, mais c’est l’histoire d’Haïti qui est un peu spéciale, des descendants d’esclaves qui ont dû payer pendant 150 ans des dédommagements pour les planteurs blancs français expropriés.


                • Claudec Claudec 7 décembre 2019 17:45

                  @mmbbb

                  Le paradoxe règne partout – pas seulement en France – et sur toutes les catégories sociales, pauvres comme riches, ces derniers n’ayant pas, pour la plupart, l’excuse d’un manque d’instruction ou d’éducation. Et ce paradoxe n’est-il pas tout simplement affaire d’irresponsabilité, de futilité et de vanité, de la part de l’homme en général, commençant par le peu de conscience qu’il a de ce qu’est fondamentalement la condition humaine ?

                  C’est ainsi qu’il arrive aux plus favorisés d’être aujourd’hui préoccupés par les questions de démographie, essentiellement en raison du fait de savoir qui paiera bientôt leur retraite ; pendant que les plus pauvres, ignorant ce qu’est une allocation de ce genre, s’en remettent à leurs coutûmes et continuent de faire comme ont fait leurs ancêtres avant eux.

                  Pour la plupart le “nez dans le guidon”, l’humanité et la planète qui l’abrite peuvent être en danger, le paradoxe ils n’en ont rien à cirer.

                  Il n’est que de voir le niveau de certains commentaires ici-même pour s’en rendre compte.


                • Claudec Claudec 7 décembre 2019 17:53

                  @mmbbb

                  Autre différence, essentielle me semble-t’il, Mayotte contrairement à Haïti est chaperonné par un pays avancé qui se trouve être la France, dont les dirigeants y ont vu et persistent à y voir, le vivier d’une partie de la future main d’oeuvre indispensable au maintien de son développement.


                • Claudec Claudec 7 décembre 2019 18:21

                  @Matlemat

                  Rafraîchissant, ce rappel aux sentiments d’amour qui dirige encore une part de notre désir de descendance. C’est hélas, quand la perte de réalisme (pour autant qu’il ait existé) submerge la raison, au point que s’installe la dictature des émotions avec son cortèges de croyances et d’idéologies les plus pernicieuses (sans oublier la démesure dans le progrès scientifique et technique), qu’a pu sévir et continue la prolifération humaine.


                • Matlemat Matlemat 7 décembre 2019 18:48

                  @Claudec

                  Il y a aussi la raison de ne pas vouloir vieillir seul et constater l’extinction de sa lignée.


                • Claudec Claudec 7 décembre 2019 21:01

                  @Matlemat

                  Ce serait intéressant de connaître les motivations du don de la vie et les proportions dans lesquelles elles s’appliquent, mais existe-t’il des études (fiables) à ce sujet ? D’autant peu probable qu’elles sont aussi difficiles à énumérer qu’à définir et que la grande majorité semble placée sous le signe de l’irresponsabilité, avec précisément pour résultat la surpopulation dont il s’agit ici.


                • Matlemat Matlemat 8 décembre 2019 14:14

                  @Claudec

                  C’est l’instinct de survie de l’espèce, mais si on a des discours contre la natalité pour les athés mais qu’on laisse les religions faire une compétition par le nombre, le futur de l’humanité va à une catastrophe, une humanité surpeuplés d’écervelés ne pensant qu’à leur salut dans l’au delà.


                • Claudec Claudec 8 décembre 2019 16:45

                  @Matlemat

                  Qu’a à voir la notion de responsabilité avec l’instinct de survie ? Il s’agit ici de la différence entre pulsions et sentiments, dans ce qui guide les hommes lors du processus de leur multiplication, qu’ils soient athées ou croyants. L’alignement de ces derniers sur les mots d’ordre de leurs religions (notamment “Croissez et multipliez”, ou “Nous ferons la conquête du monde par le ventre de nos femmes”) ne suffit pas à expliquer la prolifération de l’espèce, quelle que soit la part qu’y prennent des pouvoirs plus soucieux du nombre de ceux (fidèles et électeurs) sur lesquels ils se fondent et prospèrent, que de leur bien-être.


                • Claudec Claudec 8 décembre 2019 18:40

                  @Matlemat

                  Peut-être une partie de la réponse ici : https://www.courrierinternational.com/article/la-chronique-du-new-york-times-modern-love-setait-dit-rendez-vous-dans-cinq-ans?utm_source=batch-notif&utm_medium=push-notification&utm_campaign=batch-notif
                  Les jeunes générations échapperont-elles à la tyrannie de leurs sentiments et de leurs émotions ?


                • Matlemat Matlemat 9 décembre 2019 11:25

                  @Claudec
                   Oui mais en tout cas, tous les pays qui ont un accroissement galopant de population ont soit un manque de liberté des femmes à disposer de leur corps et à faire de longues études, soit qu’ils sont trop pauvres pour acheter des contraceptifs et aussi pour que les femmes fassent la aussi des études.
                   C’est pour cela que le droit des femmes est central, c’est bien de leurs ventres que nous venons tous... pour le moment.


                • Claudec Claudec 9 décembre 2019 20:02

                  ONG@Matlemat

                  La pauvreté n’est plus le premier obstacle à une réduction de la natalité dans les pays pauvres, grâce à l’action de nombreuses ONG, qui assurent gratuitement la promotion du planning familiale et la fourniture de moyens contraceptifs. Ce sont hélas des cultures et des moeurs obscurantistes, ainsi que l’opposition des religions qui sont dorénavant les grands coupables.


                • zygzornifle zygzornifle 6 décembre 2019 13:56

                  Les 25 COPains se réunissent pour des échanges de salive et des poses devant les médias se congratulant , se passant la main dans le dos faute de pouvoir passer plus bas ....

                  Demain ils penseront a autre chose ....


                  • Cadoudal Cadoudal 6 décembre 2019 14:02

                    @zygzornifle
                    Ils n’ont même pas pensé à inviter la remplaçante de Sainte-Greta...lol...

                    Elsa, fille trans de 8 ans, demande à l’Assemblée de la laisser être heureuse

                    https://www.huffingtonpost.fr/entry/elsa-fille-trans-discours_fr_5de7de04e4b0913e6f894b2e


                  • popov 6 décembre 2019 14:22

                    @Cadoudal

                    Bonjour

                    Les enfants, étant très malléables, sont facilement imbibés de pensée unique. Aujourd’hui, ce sont donc eux qui savent et qui sont chargés de rééduquer les vieux ignorants comme nous.
                    Un peu comme les citadins éduqués étaient envoyés par Mao se faire rééduquer chez les paysans pendant la révolution culturelle.


                  • popov 6 décembre 2019 14:25

                    @Cadoudal

                    Il faut quand même que l’Assemblée soit tombée bien bas pour se prêter à ce cirque.


                  • Cadoudal Cadoudal 6 décembre 2019 14:29

                    @popov
                    j’imagine très exactement l’aréopage de bourgeois satisfaits qui la composent tous en extase devant le petit chien savant qui valide en annonant sa leçon, toutes leurs théories morbides, comme ils le sont devant la demeurée à nattes...

                    Le GIEC n’a pas le monopole de l’enfumage progressiste...lol...

                    Un historien canadien, expert en « gender studies », avoue avoir falsifié les conclusions de ses recherches, au service de sa propre idéologie politique.

                    https://www.lepoint.fr/debats/theorie-du-genre-confessions-d-un-homme-dangereux-03-11-2019-2344979_2.php


                  • mmbbb 7 décembre 2019 15:23

                    @popov je l ai ete , c est la jeunesse Quant a Mao, il n avait pas tout a fait tort, en France les intellos disent pas mal de conneries Les intellos , si on pouvait les exporter , il aurait au moins une utilite ! Regardez dans les arts a la FIAC ; ils se branlent intellectuellement devant une grosse merde 


                  • jjwaDal jjwaDal 7 décembre 2019 16:15

                    Inutile de se faire peur, cela ne sert à rien. Les imbéciles que nous avons choisis comme nos représentants un peu partout dans les pays dits démocratiques ont refusé concrètement pendant plusieurs décennies les demandes des PVD pour offrir à leur population les moyens de contraception et la scolarisation (en particulier des filles) qui étaient les meilleurs moyens de ralentir le taux de natalité. Ils l’ont fait et vont continuer à le faire. En conséquence, ils ont adoubé l’explosion des effectifs dans les PVD pendant que les nôtres descendaient à l’unisson dans tous les pays riches (hors immigration).
                    Dans le même temps, tout le monde (moins epsilon) a adopté une croyance dans un mode de vie absolument insoutenable dans la durée si on la transpose à échelle du globe. On sait cela, a minima depuis le « Rapport au Club de Rome ».
                    Comme l’écart de niveau de vie est encore d’un facteur 3 à 5 (selon les consommations) entre un habitant moyen des pays riches et un des pays en voie de nous imiter , c’est ce facteur qui nous brûlera avant la hausse de 50% prévue par les modèles démographiques avant une stabilisation de la population.
                    Mais je comprends qu’il est plus facile pour nous d’accuser la démographie des autres, que notre boulimie obscène et suicidaire en lui faisant toute la publicité nécessaire pour qu’elle vérole la planète entière. Disons que c’est plus confortable sur le plan des affects...


                    • Claudec Claudec 7 décembre 2019 18:09

                      @jjwaDal

                      Au sujet des imbéciles que nous avons choisis pour nous diriger, les nations et leurs peuples n’ont-ils pas les dirigeants qu’ils méritent ?

                      Petit détail concernant l’écart démographique, de niveau de vie et d’atteinte à l’environnement entre pays riches et PVD. Ne pas négliger que c’est l’industrie des premiers – par ce qu’ils sont les plus riches – qui produit et pollue pour tout le monde, donc pour satisfaire, toujours insuffisamment, les besoins des PVD qui seraient sans cela encore plus démunis qu’ils le sont.
                      Ceci dit, non pour absoudre les abus flagrants d’une part de l’humanité pendant que l’autre crève de faim, mais pour signifier que nous sommes dans le même bateau et que la lutte des classes n’y a jamais rien changé. Les revendications rémanentes des plus déshérités en témoignent depuis que l’homme existe.

                      https://pyramidologiesociale.blogspot.com/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès