• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Corrida : le début de la fin ?

Corrida : le début de la fin ?

Grâce à la pugnacité de l'Alliance Anticorrida et de ses membres, 2010 aura été celle de l’ultime représentation pour Caveirac qui ne fait plus partie du programme Graines de toreros. La raison l’emporte également à Marboz où le comité des fêtes a capitulé et organise un spectacle équestre. Et de son côté, Carrefour Nîmes a rebattu les cartes puisqu'aucune implication de l'enseigne ni de la galerie commerciale n’ont été constatées pour la feria de Pentecôte.

Ce début de décennie a connu de nouvelles défections : les éditions Itak, Vocable et Vacances bleues, la célèbre marque Yves Rocher, les ciments Calcia, Lee cooper ou encore McDonald’s ont refusé d’associer leur image à celle de la tauromachie. Voir ici.

D’autres les avaient précédés. Dès 1994, Casino et Havas Voyages se détournaient de l’accroche tauromachique. Six ans plus tard, la BNP prenait ses distances, suivie en 2002 par la Banque populaire. L’année d’après, c’était Canal+ et Les Restos du cœur, puis, en 2004, Canon et Eau Écarlate. Pepsico, Easyjet, Zippo et Interflora n’allaient pas tarder à les imiter en 2006, rejoints par Cybercartes en 2009. Enfin, en 2010, Lidl ralliait le cercle des enseignes exemptes de références taurines. De belles avancées pour l'association.

Parallèlement la baisse du nombre de spectateurs dans les arènes se confirme... Pour la feria pascale 2011 à Arles, la fréquentation a chuté de 20 % et à peine un tiers d'arènes pour la corrida de la feria du Riz du dimanche après-midi. À la feria de Nîmes, plus de 117 000 clients ont manqué à l'appel, et à Béziers on a rallongé l’affiche de la feria d’août pour enrayer la chute de 10 % en 2010. Enfin, à Bayonne, les déficits s'accumulent. En 2009, 40 000 euros, en 2010, 92 000 euros et en 2011, Jean Grenet, le maire affirme : «  Il y aura un déficit, on ne va pas se mentir ». Tous les organisateurs invoquent la crise. Et s’il s’agissait tout simplement d’une prise de conscience irréversible ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    



    • Manumission Manumission 19 septembre 2011 10:31

      Après avoir passé 4 années à Madrid et quelques visites à « las ventas » pour assisster à des corridas, ce spectacle m’inspire un écoeurement sans pareil et une désapprobation totale de tous ceux qui défendent une soi disante culture...C’est un spectacle barbare et sadique d’une mise à mort d’un animal-ci entourée de traditions grotesques, de testostérone mal placé, et d’abrutis agitant des kleenex . On a toujours cette intraitable condescendance à juger les traditions extra européennes sans même s’apercevoir que ce spectacle sanguinaire n’a plus sa place dans un pays civilise au XXIe siècle. 

      Difficile alors d’expliquer aux autres que tuer un animal sans l’endormir est tout simplement ignoble. Même si dans ce cas la ce n’est pas une mort immédiate que l’on recherche mais une lente agonie ponctuée par des farandoles ridicules d’une troupe de clowns en collant moulants.
      Le gouvernement serait bien inspiré au nom de la loi punissant les sévices sur un animal d’interdire cette abjecte mascarade. 


       

      • jymb 19 septembre 2011 13:18

        « Tuer un animal sans l’endormir est ignoble »

        Faites attention si vous tenez à garder votre tête sur les épaules, la fatwa vous guette !


        • jymb 19 septembre 2011 13:33

          Pour compléter mon commentaire précédent, je dirais que Mme Alliance sera crédible le jour où elle s’opposera à toutes les mises à mort brutales d’animaux sur notre territoire . Quelques dizaines de corridas par an représentent une grosse centaine de taureaux, et manifester devant des arènes à peu prés aucun risque sinon quelques échanges verbaux avec des aficionados au vocabulaire méditerranéen.

          Prière donc de revenir en étant un peu moins ridicule, ou un peu plus courageusement engagée dans votre cause animale


          • jymb 19 septembre 2011 17:27

            Je respecte tous les combats, même et surtout s’ils ne sont pas dans mes opinions mais içi, numériquement, le nombre d’animaux concernés est infime en comparaison du reste. En parallèle la prise de risque personnelle dans ce « combat » est tout aussi infime et les annonces victorieuses et grandiloquentes« grace à la pugnacité.. » d’un parfait ridicule.


            • jymb 19 septembre 2011 18:02

              Et je complète en précisant que le terme d’islamophobie est complètement hors sujet : souhaiter qu’une religion se dépoussière de ses archaïsmes n’a rien d’une phobie.


              • minidou 20 septembre 2011 10:29

                Combien de taureaux tué dans les arènes, combien d’animaux tués dans les abattoirs... ?
                Ce qui vous gène dans la corrida, c’est qu’on y tue des animaux, ou que cet acte soit visible ? Mangez vous de la viande ? Vous intéressez vous à ses conditions d’élevage et d’abattage ? Ou bien condamnez vous uniquement le fait d’en faire un spectacle ?


                • mach90 23 septembre 2011 16:26

                  Dans un monde qu’on voudrait apaisé les corridas n’ont pas leur place, si maintenant on admet en plus qu’elles coutent de l’argent aux villes, ces sommes seraient mieux employées pour l’aide sociale, les crêches, l’aide aux personnes âgées.....

                  Cette tradition barbare doit cesser.

                   


                  • jo13 23 septembre 2011 19:41

                    Bravo à cet article , bien sur , la réalité de la corrida dans toute sa barbarie se révèle, il n est plus possible de nos jours , de torturer jusqu ’ à la mort dans des souffrances inouies des taureaux dans un pays qui se dit « civilisé » et EN FAIRE UN SPECTACLE !
                    Et les subventions qui sont allouées à ces « spectacles » de mort est un vrai scandale pendant ces temps de crise !

                    Pour l ’ avancée de la civilisation , pour le PROGRES de l ’Humanité , la corrida doit être abolie


                    • claudelouis 24 septembre 2011 16:09

                      Nous sommes « en principe » une civilisation majeure et respectueuse de la Vie des Animaux.Aussi il est navrant de constater que pour des « raisons de fric liée aux éleveurs de taureaux de combat », que ceux ci ensuite soient massacrés dans les arènes sous prétexte de traditions... Cette parodie qui serait risible si humaine, permet de torturer un Animal en le piquant de toutes parts comme une passoire afin de le saigner vivant pour qu’ensuite un individu carnavalesque vienne, parfois aprés plusieurs tentavives mettre fin à cette torture de l’Animal agonisant aveuglé par son saug n’ayant plus aucune force de défense car déjà vidé de la Vie ...Cette mascarade comparable aux massacres « hallal » qui fais retrograder la position de l’Homme au stade de la BARBARIE !!!.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires