• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Corruption au RSI

Corruption au RSI

 C'est une histoire vraie de début septembre. Un artisan du Loiret, que nous appellerons Guillaume pour la condentialité, est spécialisé dans la réparation de camions et dont l'entreprise connaît actuellement des difficultés passagères, et craignait en ce début septembre ne pas pouvoir disposer de la trésorerie nécessaire à ses prochaines échéances sociales. 

 Guillaume, cet artisan prévoyant et gestionnaire avisé du Loiret préfère donc prévenir et négocier sa dette avec l’assurance sociale obligatoire dont il dépend, et pour éviter d'éventuelle pénalités, passe un appel téléphonique en ce début septembre à la caisse RSI du Loiret et expose ses difficultés pour demander une facilité de caisse ponctuelle à sa caisse pour pouvoir passer cette période de difficultés qu'il espère passagères.

L'appel avec l'interlocuteur du RSI est agréable et il semble compréhensif. Tellement compréhensif qu'il se dit disposé moyennant une enveloppe financière en liquide, prêt a effacer la dette de cet entrepreneur par un simple clic informatique. Il suffit d'effacer du fichier la dette et le tour est joué !

L'interlocuteur propose donc contre la somme de 2000€ en liquide, l'effacement de la totalité des dettes sociales de cet entrepreneur soit un passif de 6000€ et une diminution des futures mensualités à payer.

Après l'appel, en raccrochant l'entrepreneur est « secoué » et perplexe.

Guillaume est un entrepreneur indépendant qui gagne sont argent honnêtement. Actuellement, dans le domaine de la réparation de camion, une difficulté passagère, c'est compréhensible quand on est informé du marché.

Le marché

 Le fret est actuellement plus faible avec la consommation atone, cela entraîne moins de réparations de camions. Les chauffeurs indépendants clients de notre entrepreneur avec moins de colis à charger et décharger disposent de plus de temps libre. Les clients de Guillaume utilisent donc ce temps plus libre à réparer eux même leurs camions.

Les normes Françaises étant de plus en plus complexes, le trafic logistique est en train de partir vers les sociétés de logistique en Allemagne. Toutes les entreprises qui faisaient leur logistique a partir de la France le font maintenant à partir de l'Allemagne. Supprimant pour le fret et les activités liées au fret comme celle de Guillaume.

Il faut dire que le gouvernement socialiste Français a décidé de tuer les PME de transport Français. En 2011 le ministère du Budget a sorti une circulaire de 20 pages rien que pour récapituler les nouveautés fiscales sous prétexte « écologique ». Les péages Français rapporte déjà beaucoup au fisc, mais l'écologie est une source d'inspiration fiscale sans fin. Ces dernières années elles ont accentué la pression sur les PME liées à la route. Les Énarques de Bercy se croient propriétaire de la planète.

Le transport de marchandise à partir de la France va subir une hécatombe programmée par les élites en 2014. Un matraquage fiscal ubuesque, une écotaxe que n'auront pas leurs concurrents. Une taxe relevant du code des douanes, et non du fisc. L'écotaxe s'applique aux entreprises Françaises, s’arrête aux frontières et ne franchit pas la frontière ni les entreprises étrangères de passage en France…

La mondialisation des échanges, la concurrence libre et non faussée est une variable inconnue des étatistes.

Le pire c'est la « motivation induite ». Une taxe « politique » 100% destinée aux effets d'annonce d'un groupe de pression vert, pour faire plaisir à des alliés électoraux. Du social clientélisme destructeur de PME dans le transport.

Cette motivation est même écrite dans tous les journaux sans se cacher. Hollande décide en fait cette mesure pour "faire plaisir" à ses alliés politique. Massacrer les PME du transport par pur clientélisme et électoral.

Les meilleurs experts indiquent que le coût de collecte de l'écotaxe sera supérieur à 250 millions d'euros par an, soit 25% des recettes de cette dernière. Elle engendrera pour le transporteur Français un surcoût de 12 centimes du kilomètre qui sera répercuté au consommateur bien entendu. Comme l'environnement n'a pas de porte monnaie, on donnera cet argent à l'état, et une bonne rasade de bonnes résolutions effet d'annonce de soi disant choix qui aideront « l'écologie », mais qui in finé iront dans le tonneau des danaïdes d'un état dilapidateur influencé par les groupes de pression.

Pour les usines Françaises, maintenant il est plus rentable d'envoyer ses marchandises en une fois en Allemagne et faire de logistique éclatée des marchandises à partir de l'Allemagne pour dispatcher sur l’Europe que le faire à partir de la France. Les Énarques écolo-taxophiles ignorent qu'en Allemagne, l'industrie logistique est la seconde industrie de ce pays derrière l'automobile et devant l'industrie de la machine outil. La logistique génère beaucoup de main d’œuvre, cette industrie emploie 13% de la population allemande avec différents corps de métier offrant des débouchés variés, des cadres diplômés aux manutentionnaires moins diplômés.

Les socialistes français taxophiles ont décidé de favoriser notre partenaire Allemand à l'évidence, et lui offrir sur un plateau une délocalisation de masse de toute les métiers de la route et la logistique Française vers ce pays voisin pour faire plaisir à des écolos. Les délocasisations des logistiques des entreprises Françaises vers l'Allemagne, favorise cette dernière au détriment de la France. 

L'augmentation des charges n'incite pas les vocations. Les incertitudes fiscales sur les coûts du carburant n'incitent pas à l'investissement.

L'arrivée de taxes écologiques dissuadent de l'investissement dans les transports et donc dans les camions. Le commerce plus faible entraîne moins de réparations, les chauffeurs indépendants réparent eux même leurs camions, avec moins de colis à charger ils ont plus de temps libre.

Les faits :

 L'intégrité de Guillaume c'est une valeur personnelle, ses clients le savent. Cette une force. Guillaume après cet appel est allé prendre conseil auprès de " Sauvons nos entreprises " (SNE). Une association de petits entrepreneurs qui épaulent leurs adhérents face aux nombreux litiges du RSI.

 Accompagné par le soutien et le conseil de l'association, le chef d'entreprise a monté avec la BAC (Brigade Anti Criminalité) d'Orléans un traquenard.

Il a alors honoré le rendez-vous à l'agent du RSI. Le rendez vous était prévu à la table d'un fast-food le Samedi 7 septembre 2013. L'agent du RSI lui demande 2000 euros en échange d'un effacement de 6000€ de l'encours de sa dette actuelle et lui offre une réduction de ses futures mensualités.

La conversation est enregistrée avec le matériel d'enregistrement a été posé dans les vêtements de Guillaume par les agents de la BAC.

A sa sortie du restaurant, l'homme est interpellé en flagrant délit par la BAC, qui le place en garde à vue. L'employé âgé de 42 ans, reconnaît les faits. Il sera libéré dans la soirée...

Cette petite histoire est véridique. Elle a fait l'objet d'information dans les journaux du centre.

L'interpellation en flagrant délit de corruption, d'un agent du RSI de la caisse régionale du Centre qui s'apprêtait à extorquer 2.000 euros à un assuré en échange d'une réduction de ses cotisations.

Comment est-il possible qu'un agent seul puisse effacer 6.000 euros de cotisations d'un seul clic ?

Chaque entrepreneur adhérant au RSI est toujours étonné. Un simple « arrête de cotisation » demandé a des heures différentes, à des employés différents par l'entrepreneur ou le comptable ne donne jamais les mêmes résultats....Chaque entrepreneur peut faire le test. 

Le RSI a perdu des validations d'années de cotisation pour de nombreux adhérents. C'est une machine a gaz opaque « obligatoire » qui entraîne dans le laxisme ses propres employés.

Le RSI est très décrié par ses adhérents et son fonctionnement semble sujet de plus en plus à caution. Une enquête plus poussée est nécessaire dans cette institution. Cette affaire n'arrange rien pour le RSI.

Quelques sources :

http://youtu.be/6_TqOCk5jpk  (vidéo)

http://www.sauvonsnosentreprises.fr/ (SNE)

http://lentreprise.lexpress.fr/gestion-entreprise/rsi-ce-que-l-on-sait-sur-l-affaire-de-corruption-d-orleans_42871.html

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Tentative-d-escroquerie.-Un-agent-du-RSI-pris-en-flagrant-delit_6346-2226857-fils-tous_filDMA.Htm

http://www.leprogres.fr/france-monde/2013/09/08/un-agent-du-rsi-interpelle-en-flagrant-delit-de-corruption

http://prd-www-lejsl-com.cm-cic.com/actualite/2013/09/08/un-agent-du-rsi-interpelle-en-flagrant-delit-de-corruption

http://www.rtl.fr/actualites/info/article/un-agent-du-regime-social-des-independants-interpelle-en-fragrant-delit-de-corruption-7764393565

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.79/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Bracam Bracam 14 septembre 2013 18:37

    « Il y a certainement quelque chose de pertinent la dedans, mais c’est noyé dans le fatras propagandiste. »


    Que dire d’autre de votre commentaire ? Je vous trouve assez mal inspiré dans la forme, pour le moins. Dommage car... il y a quelque chose de pertinent dans votre propos. Mais qu’il est difficile à entendre, ne serait.-ce que par le « camp adverse » que, je suppose, vous aimeriez bien intéresser à votre point de vue. Sauf si vous menez seulement une guerre contre un ennemi que vous espérez bien terrasser.

  • foufouille foufouille 13 septembre 2013 16:34

    "

    Les normes Françaises étant de plus en plus complexes, le trafic logistique est en train de partir vers les sociétés de logistique en Allemagne. Toutes les entreprises qui faisaient leur logistique a partir de la France le font maintenant à partir de l’Allemagne. Supprimant pour le fret et les activités liées au fret comme celle de Guillaume.« 

    c’est plutôt grace a l’entreprise crassus qui s’est délocalisé en roumanie. crassu fait payer ses clients un peu moins cher mais il gagne beaucoup d’argent en payant ses conducteurs 300€ au lieu de 1400 en france. cela lui permet d’avoir un grand nombre de »personnel" féminin parfois très jeune


    • foufouille foufouille 13 septembre 2013 16:48

      même a deux les chauffeurs de crassus (le nom a été changé) se fatiguent vite. c’est pas facile de dormir dans le camion et de manger du pain dur. crassus (le nom a été changé) ne leur qu’une paus pour fouiller les poubelles françaises. des fois ils écrasent des enfants mais c’est pas grave pour crassus (le nom a été changé) qui est dans un autre pays. il a bien sur de nombreuses pièces d’identité avec plusieurs comptes bancaires. ce qui est pratique pour son usine en thaïlande qui s’est éffondrée sur ses employés. elle allait être bientôt fermé pour cause de pollution, c’est donc pas grave pour crassus (le nom a été changé)
       smiley


      • foufouille foufouille 13 septembre 2013 16:49

        crassus (le nom a été changé) ne leur autorise qu’une pause pour fouiller les poubelles françaises
         smiley


      • Agafia Agafia 13 septembre 2013 17:31

        Euh... Spartacus... Le ministre du budget de la circulaire du 15 mars 2011, c’était François Barouin UMP....

        Alors les socialistes... Je sais bien que vous accusez les socialo-bolchéviques de tous les maux,mais évitez de balancer une info qu’on peut vérifier en 2 secondes, si vous voulez rester crédible. smiley


        • foufouille foufouille 13 septembre 2013 17:59

          crassus n’habite pas en france mais dans un aéroport ou il est SDF


        • foufouille foufouille 13 septembre 2013 18:17

          il a pas pu payer le RSI et s’est délocalisé en roumanie. depuis il travaille pour crassus a réparé ses camions
          autre option : il a été voir sauvagnac qui lui a prété de l’argent propre
          - il a travaillé une semaine pour F le miteux mais a chopé le sida
          - il s’est suicidé
          - il a vendu sa fille car pas libérale ou sa femme
          - il a fait sans papier dans un pays libéral
          .........


          • jef88 jef88 14 septembre 2013 12:26

            je t’ai connu bien meilleur ........


          • foufouille foufouille 13 septembre 2013 18:26

            pour payer son RSI, il est parti travailler en tant qu’ouvrier agricole dans un camp libéral en italie. quand il a voulu sa paye, les gardes libéraux lui ont tiré dessus. devenu invalide, il fait des sucettes pas chère (il a plus de dents c’est plus facile)
             smiley
             


            • foufouille foufouille 14 septembre 2013 10:33

              tu te sent visé ?
              c’est moins drôle quand on est concerné par les moqueries ?


            • Piere CHALORY Piere Chalory 13 septembre 2013 18:33

              Il n’y pas longtemps, j’ai répondu par téléphone à un sondage sur ’’que pensez vous des services administratifs’’, je ne me souviens plus si c’était l’ifop ou un autre institut de sondage, mais un nom connu en toutcas,


              Parmi les questions, je vous assure que c’est vrai ;

              ---- ’’avez vous proposé de l’argent à un agent administratif pour accélérer une procédure ?’’

              Ou à peu près. Sur le moment je n’ai pu m’empêcher de rire... En admettant que ça me soit arrivé, (pas encore), les sondeurs croient ils les gens assez stupides pour avouer une ’’corruption de fonctionnnaire’’ ?

              Je ne suis sûrement pas le seul à qui on a posé la question., si quelqu’un a eu la m^me aventure, ce serait bien de confronter nos ’’expériences’’









              • pissefroid pissefroid 13 septembre 2013 18:39

                Je viens de voir sur
                 rsi.fr
                que cette organisation est administrée par des élus indépendants
                (
                nommés par les indépendants : artisans, commerçants, professions libérales
                ).


                • titi 13 septembre 2013 23:05

                  ’que cette organisation est administrée par des élus indépendants
                  (
                  nommés par les indépendants : artisans, commerçants, professions libérales
                  )« 

                  Lorsqu’une organisation est »gérée" par des élus, on est sûr qu’elle est tout sauf gérée justement.
                  Les élus sont occupés à conserver leur poste plutôt que réellement gérer.

                   


                • julius 1ER 15 septembre 2013 17:36

                  si ce que tu dis est juste, l’enfer n’est pas étatique comme semble le dire Spartacus mais ce sont des privés eux-mêmes qui se volent entre eux !!!!!! comment cela est-il possible ?????Spartacus mentirait-il cela me semble inconcevable, un homme d’une probité et d’une bonne foi à toute épreuve , France tout fout le camp !!!!!!!!


                • Agafia Agafia 15 septembre 2013 18:17

                  C’est ce que dit wiki en tout cas.

                  Le régime social des indépendants (RSI) est un organisme français de protection sociale, administré par des représentants de ses assurés - les travailleurs indépendants et particulièrement représentés par les artisans, commerçants et professions libérales.

                  http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gime_social_des_ind%C3%A9pendants_en_France


                • Deneb Deneb 14 septembre 2013 10:15

                  Moi, je la trouve édifiante, cette histoire.
                  Je ne pense pas que l’épidémie de la corruption soit limité à l’RSI. Si on creusait du côté de l’URSSAF, je suis sûr que l’on trouverait de la matière.


                  • Buddha 14 septembre 2013 10:25

                    Dans le monde de Spartacus,(troll neoconsionistotrotskiste) qui est pas de pitié pour l’échec chez les autres !!!....c’est toujours de la faute des autres..bien sur derrière chaque intervention on retrouve l’idée de fond de tout supprimer ce qui est l’ennemi , l’état, mais surtout ce qui il y a derrière en france , une sorte d’idée d’intérêt général..ça le troll neoconsionistotrotskiste déteste car il représente en fait les voleurs financiers qui dirigent cette planète..
                     mais ce que le troll Spartacus ne dit pas et veut à tout prix « cacher » c’est que c’est uniquement pour remplacer l’état par ceux qui tentent échec et mat sur la planète, c’est pour remplacer l’état par encore pire : les financiers fainéants et charognards....qui vont de guerres en guerres partout ou ils peuvent, massacrant pour le pognon,car la guerre ça rapporte..

                    Alors certes on peut toujours trouver à redire d’un état , mais voila la suite en très bref bien sur  : l’armée sera privée, la police privée, la santée privée, l’école privée, et de fil an aiguille , l’entraide sera totalement bannie, le potager du coin interdit, les herbes qui soignent aussi , les réunions interdites , fini les vacances, le weekend , obligation de participer à la grand messe néo conservatrice à la gloire de Milton Friedman et de ses semblables etc etc on en arrivera à la suppression de la santé, de l’école pour tous donc de l’éducation, avec surtout du boulot dans la répression...

                    Le but final étant que le faux monnayeur de la fed prenne le contrôle total....des humains considérés alors comme des cochons d’élevage..avec la bénédiction du gars qui a passé une vie a fabriquer des baguettes molles après 3 heures et remplies d’additifs mauvais pour la santé pour que le pain soit extra blanc et croustillant....tout ça parce que que il a détesté ce travail comme la majorité des commerçants d’ailleurs, vous avez remarqué à quel point ils sont trop souvent si désagréable ..ils veulent le pognon mais détestent ce qu’ils font, voila pourquoi pourquoi ils sont aigris et haineux....

                    Mais ce monde de Spartacus ne sera pas.....la roue tourne en ce moment meme....


                    • alberto alberto 14 septembre 2013 14:31

                      Buddha, pas mieux : + 1


                    • Buddha 14 septembre 2013 14:51

                      ................................... smiley


                    • Cedric Citharel Cedric Citharel 14 septembre 2013 14:41

                      Tout à fait d’accord pour dénoncer chaque fait de corruption, ce phénomène empêche les honnêtes travailleurs de se livrer à leurs activités, fausse la concurrence supposée libre et parfaite, et favorise les inégalités puisque les corrupteurs travaillent toujours dans l’intérêt des plus riches.

                      Il est néanmoins dommage de mélanger des faits avérés, et qu’il nous faut dénoncer, avec des considérations politiciennes qui, si elles peuvent faire l’objet d’un débat, n’ont pas grand-chose à voir avec le sujet initial de votre article.
                      On peut dénoncer la corruption. On peut faire de la politique. Mais pour rester crédible, il est préférable de ne pas faire de mélanges, ou alors, il faut dénoncer la corruption au sein de la classe politique, dans son ensemble. Sur ce point, je crois que la gauche et la droite n’ont rien à s’envier.

                      • neurone 14 septembre 2013 17:35

                        ../..

                        RSI ... une grosse MERDE qui ARNAQUE les indépendants et je pèse mes mots ! Y a personne qui a encore foutu une bombe dans cette institution de voleurs ?! qui tue tout esprit d’entreprise en France !

                        A Bon Entendeurs
                        Neurone

                        PS : Et je sais de quoi je parle ... pour avoir eu a faire à eux pendant 3ans ... et finir par régler mes affaires au TASS avec un avocat !


                        • JFR77 16 septembre 2013 14:23

                          Cette info devrait vous intéresser.


                          Aux termes de l’arrêt n° C-50/99 du 25 mai 2000 (Podesta) de la Cour de Justice de l’Union  européenne, les régimes français de sécurité sociale ne sont pas des régimes dits « légaux », c’est-à-dire incluant l’ensemble de la population dans le même régime, mais des régimes dits « professionnels », c’est-à-dire regroupant les assurés selon leur profession. À ce titre, les régimes français de sécurité sociale sont soumis aux dispositions des directives européennes 92/49/CEE et 92/96/CEE, entièrement transposées dans le droit national par les lois n°94-5 du 4 janvier 1994, n°94-678 du 8 août 1994 et par  l’ordonnance n°2001-350 du 19 avril 2001 ratifiée par la loi n°2001-624 du 17 juillet 2001, et se trouvent en concurrence avec les sociétés d’assurance, les mutuelles et les institutions de prévoyance françaises et européennes.

                          Dans ce contexte, Laurent C. , un travailleur indépendant lassé de ses relations avec la RSI, a décidé de la quitter et de souscrire à une assurance privée. Jour après jour, il raconte son parcours, les obstacles qu’il doit affronter, et livrera ses impressions quant au fonctionnement des assurances privées. Cet article est le premier épisode d’une série. À suivre chaque semaine, dans Contrepoints.

                          http://www.contrepoints.org/2013/02/02/113399-exclusif-je-quitte-la-secu-episode-1

                           


                        • Redj Redj 14 septembre 2013 19:01

                          J’ai eu l’occasion de passer du temps avec des informaticiens du RSI lors d’une formation à la défense, et ben franchement, de mon point de vue, c’est une catastrophe !!!

                          • système informatique fusionné à la hâte n’importe comment.
                          • des gars totalement à la ramasse, incompétents et carrément je m’en foutiste.
                          • processus informatique inadapté etc etc. Et j’en passe...

                          Tout ça pour dire que si, leurs informaticiens étaient à leur niveau, je n’ose même pas imaginer plus haut la fête que cela devait être. Alors bon, attendez-vous à d’autres surprises du même genre...


                          • Agafia Agafia 14 septembre 2013 20:42


                            Pour en revenir à la corruption, un petit exemple de fraiche date ici
                            Petit exemple qui doit être moins rare qu’on ne le pense, entre toutes celles qui acceptent et les autres qui n’osent pas porter plainte.
                            Mais après tout : « qui tente gagne » smiley

                            Il se dit dans d’autres articles que ce gentihomme n’en était pas à se première tentative.



                            • Mowgli 15 septembre 2013 03:04

                              « Stéphanie voit alors le policier, le pantalon baissé et en état d’excitation. »

                              en état d’EXCITATION  smiley  smiley  smiley


                            • Agafia Agafia 15 septembre 2013 14:21

                              Commerçants, professions libérales, entrepreneurs, artisans et indépendants de tout poil,
                               Le Point s’intéresse à vous cette semaine sous le titre : LES PERSECUTES

                              http://www.lepoint.fr/html/lepoint/en_kiosque.jsp

                               smiley


                              • Agafia Agafia 15 septembre 2013 22:34

                                Total hors sujet mais j’aurais voulu poser une question à l’auteur...
                                Dommage qu’il ne vienne pas participer aux commentaires,
                                tant pis je la pose quand même :

                                Mais pourquoi diable a-t-il choisi le pseudo de Spartacus ?
                                 smiley smiley


                                • spartacus spartacus 9 octobre 2013 10:18

                                  Spartacus se bat pour la liberté individuelle dans un monde ou l’état socialiste immisce dans tout.


                                  Par ailleurs, il est ridicule que les cocos se prévalent de ce héros Sparte, les cocos n’ont jamais défendu la liberté, mais l’oppression, le collectivisme et le totalitarisme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès