• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Courtes remarques sur la psyché du peuple

Courtes remarques sur la psyché du peuple

Beaucoup de nos concitoyens assistent en conscience à la chute progressive de notre pays, et pourtant rares sont ceux qui parmi ces esprits lucides éprouvent, sous l'impulsion d'une éventuelle fibre patriotique, l'envie de contribuer à son redressement, ou du moins au ralentissement de son effondrement que certains, par pessimisme ou par cynique connivence idéologique, pensent inéluctable.

Il est coutumier de s'adonner à la critique évasive de politiciens dont les sentiments amoureux vis-à-vis de la nation qu'ils sont censés représenter sont aussi réels que ceux d'un combattant djihadiste vis-à-vis de la civilisation occidentale. Mais concrètement, ces critiques, très souvent stériles, contribuent-elles sur le moyen-long terme à développer chez les citoyens une conscience politique ?!... Nous sommes en droit d'en douter.

Nous souhaitons faire remarquer aux lecteurs que, pour des raisons louables ou non, les plaignants attribuent très souvent à leurs représentants étatiques, en premier lieu le chef d'état, une impuissance face aux déséquilibres sociaux, économiques et démographiques aujourd'hui semi-centenaires faisant prendre à la France aux yeux du monde son statut de grande nation, réputée autrefois pour son rayonnement intellectuel et culturel. Mais s'agit-il réellement d'une démonstration de faiblesse... car si l'on analyse les discours de nos hommes politiques dont les innombrables incohérences ne cessent perpétuellement de mettre la puce à l'oreille à l'auditeur quelque peu attentif, on ne peut que se poser de sérieuses questions sur leurs intentions profondes et notre avenir.

Si l'on accorde un crédit aux écrits d'analystes de renom, non sponsorisés par le Système pour les raisons que l'on devine, notamment ceux appartenant à la mouvance contre-révolutionnaire et plus largement à ce qu'on appelle abusivement "l'extrême-droite", l'évidence d'un projet de destruction de notre civilisation ne peut raisonnablement plus être contestée.

Nous ne nions pas que la politique représente pour beaucoup d'opportunistes la possibilité de s'enrichir, ce qui ne les engage pas pour autant à adhérer sincèrement aux idées qu'ils feignent de défendre publiquement. Toutefois, il est une erreur de croire que seul l'argent dicte leur conduite. En prenant soin de consulter leur CV et de recueillir des informations sur leurs origines familiales et leur parcours, on constate leurs liens plus ou moins étroits avec les idéaux révolutionnaires portant les germes de la destruction des nations.

Au XVIIIe siècle, le révolutionnaire juif Anacharsis Cloots, originaire de Prusse et de Hollande et naturalisé français, ne cacha nullement ses intentions dans son célèbre opuscule La république universelle, où il affirme vouloir éradiquer les particularités nationales, ethniques et religieuses dans le but d'instaurer un ordre mondial au sein duquel la seule nation sera le genre humain ; c'est cet idéal que servent sciemment nos dirigeants, à l'avantage des oligarques qui nous les imposent et, hélas, au détriment des intérets supérieurs de la nation.

Ceci étant dit, une question fondamentale que personne curieusement n'ose se poser mérite une réponse :

Pourquoi donc les citoyens veulent à tout prix croire à l'impuissance de leurs prétendus représentants ?

Probablement parce que si ces contestaires casaniers avaient été à leur place, ils auraient été aussi corrumpus qu'eux, pour la simple et bonne raison que la voyoucratie et le vice fascinent les masses ; ce qui n'est pas sans liens avec leurs goûts cinématographiques.

Nous pouvons que valider la célèbre réplique de George Orwell disant "qu'un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime, mais complice".


Moyenne des avis sur cet article :  2.79/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 17 février 16:11

    N’oubliez jamais qu’un Iago sommeille en chacun de nous,...Hitler in uns,...Vous me direz : qu’est-ce que cela change de la savoir ?? Concrètement rien,... psychologiquement au contraire, c’est énorme car cela nous évite d’être un Iago pour soi-même,...


    • Jean Roque Jean Roque 17 février 16:15

      La France est passée de prédateur à proie. À tous les points de vue, économique, géopolitique, démographique, culturel.
      Que des peuples remplacés par d’autres deviennent xénophobes et cafardeux, quoi de plus normal.
      C’est plutôt le contraire qui est signe de dégénérescence.
      Pour ces amorphes, le scepticisme fataliste est un calmant qui va de pair avec le futile.


      • samy Levrai samy Levrai 17 février 16:22

        « Pourquoi donc les citoyens veulent à tout prix croire à l’impuissance de leurs prétendus représentants ? »

        Parce qu’ils connaissent peut être les traités europeens qui fontt qu’aucune politique popre n’est possible sans sortie préalable de l’UE, de l’euro et de l’OTAN... et que plein ’escrocs tentent de leur faire croire que voter pour eux donnerait une autre Europe, plus ceci ou plus cela...
        Parce que nous sommes dans un parti unique...
        Parce que tous les médias appartiennent à un tout petit nombre de milliardaires qui nous présente les politiques à élire... ( cf Macron,...)
        Parce qu’il peuvent voter à « droite » ou à « gauche » ils ont toujours ...la même politique ...
        Parce que ils savent qu’ils ne font plus leurs lois, ni leur justice, ni leur monnaie, ni leur défense... qu’ils ne decident plus de rien et que seuls les arnaqueurs leur disent le contraire...
        Parce que nous sommes sous dictature et que le peuple peut s’exprimer comme en 2005, on s’assoit sur ses demandes.
        ...

        Le peuple a besoin d’être informé, pas d’avoir des articles de propagande sur le soit disant libre arbitre.

        • foufouille foufouille 17 février 19:37

          @samy Levrai
          UPQR = 0.7% des électeurs.


        • samy Levrai samy Levrai 17 février 21:30

          @foufouille
          330 000 voix, 30 100 adhérents malgré un blackout total dans tous les medias de masse... (mais pourquoi donc, dis moi ? )

          qui est l’unique opposition ? qui s’adresse à l’intelligence du peuple ? Quel est le seul parti non collaborationniste ? quelle est la seule résistance contre l’oligarchie financière euro atlantiste ? 

          L’UPR. 

        • Cateaufoncel 17 février 17:31

          « Pourquoi donc les citoyens veulent à tout prix croire à l’impuissance de leurs prétendus représentants ? »

          Parce que, aussi, ça fait tantôt quarante ans qu’on les balade on leur disant que le chômage va diminuer.

          Il y a trente-cinq ans et un jour, Mauroy déclarait sur Antenne 2 : « Les gros problèmes sont derrière nous (...) Actuellement, tous les indicateurs de la politique gouvernementale se remettent tranquillement au vert. »

          En 1992, l’alors premier ministre, Pierre Bérégovoy, annonce que jamais le cap des trois millions de chômeurs ne serait atteint. A peine quelques mois plus tard, c’était fait...

          Les peuples ont beau avoir la mémoire courte, candidats, présidents et ministres en rajoutent couche après couche avant même que la précédente ne soit sèche. A la longue, ça finit par imprimer.

          Il en va à peu près de même avec l’insécurité... Que les citoyens finissent part se demander « A quoi bon ? » était inévitable. Et comme le gommeux s’avérera à l’usage aussi menteur que ses prédécesseurs, la suite devrait être encore pire


          • foufouille foufouille 17 février 19:40

            "Probablement parce que si ces contestaires casaniers avaient été à leur place, ils auraient été aussi corrumpus qu’eux, pour la simple et bonne raison que la voyoucratie et le vice fascinent les masses ; ce qui n’est pas sans liens avec leurs goûts cinématographiques."

            mais oui, tous des fraudeurs ?
            les gens sont justes moutons adorant celui qui a plus de charisme qu’eux. le ploutocrate est attiré par le pouvoir car il sait que ce sera plus facile de magouiller, comme fillon.


            •  Arcane Arcane 17 février 19:41

              L’introduction est pertinente, j’attends de lire le développement.


              • arthes arthes 17 février 20:04

                P’t’etre le sentiment que nous sommes au debut d un basculement civilisationnel aussi radical que celui vecu par la civilisation greco/romaine , la France etant entrainnee dans ce mouvement, et ce n est pas que la France qui s effondre mais l occident tout entier, a bout de souffle, qui decline lentement et surement...Pour qu autre chose emerge.

                Une impulsion qui rend peu a peu obsolete nos systemes de valeurs sur lesquels nous nous sommes construits, comme les nations par exemple...Et nous ne pouvons pas enrayer cela.





                • kalachnikov kalachnikov 17 février 22:32

                  @ arthes

                  Bon, amor fati. Là-dessus, je vais me siroter un petit rhum arrangé.


                • filo... 17 février 21:45

                  La France récolte ce qu’elle a semé.
                  Après la colonisation c’est immigration qui revient comme un boomerang ; dans les gencives.
                  Nombrilisme haut perché a obstrué une vision globale qui aurait permit de comprendre et changer pendant qu’il était encore temps.
                  Heureusement qu’il vous reste encore le cocorico ; pour la route.


                  • hervepasgrave hervepasgrave 18 février 10:20

                    @filo...
                    Bonjour,
                    Dire aussi simplement que c’est l’immigration qui revient comme un boomerang est malheureusement ce que pense la majorité de notre population et d’ailleurs des autres nations Européennes.Malheureusement c’est très attristant de croire en cela.C’est une belle arnaque généralisée « chapeau les artistes » .Il faudra bien un jour rectifier le tir,mais là il sera déjà trop tard ,voir condamnable.L’immigration n’est pas un retour de bâton .dire cela est un bien mauvais commerce.La réalité elle nous est imposée de force par les dirigeants en commun accord.Une mondialisation des pouvoirs sur les hommes .Défendre la nation en tant que telle ici ou ailleurs est une erreur d’attardé mental grave.Qu’il y ait une mondialisation qui ne serait que d’ordre pratique entre les peuples.Justice/organisationnelle etc n’empêche par les particularités des différents peuples.Ici la mondialisation n’a qu’un seul but le pouvoir sur tout le monde.Créer le désordre est pour eux une des meilleurs armes.Cestpasgrave et l’auteur a raison sur un point c’est la faute de la/des populations.Et elle a ce qu’elle mérite en retour.Elle est plus coupable que les instigateurs de ce mouvement destructif.


                  • Parrhesia Parrhesia 18 février 12:35
                    @filo...

                    >>> Après la colonisation c’est immigration qui revient comme un boomerang ; <<<

                    Oui !
                    Encore est-il important de noter que si l’immigration a bien un lien avec la colonisation, il ne s’agit que d’un lien au second degré.
                    En effet, il faut bien observer que l’immigration maintenant généralisée n’est pas organisée et gérée par les immigrés eux-mêmes (ils n’en ont toujours pas les moyens !) mais bien par les capitaux principalement mondialistes.
                    Quant aux émigrés, et quoi qu’ils en pensent, leur rôle actuel n’est que de servir d’outils bon marché servant à façonner le retour à la société servile par le biais d’une invasion destinée à anéantir toute capacité nationale de résistance socio-économique à l’hégémonie mondialiste.
                    Or cette destruction sociétale est d’autant plus efficace qu’elle se produit dans les nations qui avaient précisément atteint le plus haut niveau d’évolution socio-économique !!!
                    Au premier rang de ces nations se trouvait précisément la France, ce qui en a fait la cible privilégiée des mondialistes et de leur capitalisme exclusivement financier !
                    Et là, les mondialistes semblent bien avoir gagné ; du moins pour le moment !!!

                  • hervepasgrave hervepasgrave 18 février 21:22

                    @Parrhesia
                    Bonsoir, tu as simplement raison.Le but des royalistes étaient de nous faire plier,nous massacrer.Aujourd’hui,surtout et même sous cette hégémonie dite anglophone et dans un monde meilleur c’est toujours le même but et le principal ,après avoir tout pillé .De nous anéantir.Mais le prix est devenu plus fort .L’anéantissement des Français et du monde latin à effacer des manuels d’histoire comme s’ils n’avaient jamais existé.Un conte une légende ? ce que je dis là ! cestpasgrave a vous de voir ? du bon œil.


                  • alinea alinea 17 février 22:48

                    « aujourd’hui ...centenaires faisant prendre à la France », vous vouliez dire : faisant « perdre » à la France, non ?
                    Sinon, pardon, mais je n’ai pas bien vu où vous vouliez en venir.


                    • Polentzi Lohizuni Polentzi Lohizuni 18 février 00:17

                      @alinea

                      Effectivement, je n’avais pas fait attention. En me relisant, je viens de m’apercevoir aussi que j’avais écrit « contestaires » ou lieu de « contestataires ». Le problème est que je ne peux même pas corriger.

                      Je veux dire que les citoyens ne feront rien contre le projet suicidaire de leurs représentants, même au péril de leur vie, parce que la fascination pour la voyoucratie qu’éprouvent les masses est plus forte que leur instinct de conservation et de défense. Quand la situation tendra à s’aggraver dans les années à venir, seule une infime minorité de la population réagira, mais celle-ci sera mise en péril par la majorité qui, pour des raisons subjectives et pensant relativement œuvrer pour le bien, contribuera à l’extinction finale de notre pays. J’espère me tromper, mais je ne me fais aucune illusion sur la profondeur de la connerie humaine.


                    • alinea alinea 18 février 09:34

                      @Polentzi Lohizuni
                      Rien n’est immuable, et moi je veux croire à la force de la vie.
                      Ceci dit je suis persuadée que les modes de luttes devront changer, on fait sur des vieux modèles où les dirigeants avaient encore un minimum de morale !
                      Là où je rejoins votre pessimisme, c’est l’état de santé,psychique et physique des populations, en général. Et aussi, sinon surtout, ce que l’on fait de la jeunesse ; quand on sait que les premières années sont déterminantes, oui, on peut craindre le pire : entre les « battants » bien formatés, et les autres, abandonnés, reste une frange... sera-t-elle suffisante pour inverser la « tendance » ? Ceci dit, cette jeunesse est en train de se bouger, mais on peut craindre que ce soit aussi vain que les autres manifestations !
                      Ou tout s’embrase ou tout tombe en cendres...


                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 février 12:18

                      Je ne peux m’empêcher de me référer à Johnny Hallyday. J’ai souvent constaté qu’une personne qui voit sa fin proche, a tendance à devenir égoîste, se replier sur elle-même et souvent désabusée à être progressivement gangrenée par la haine. Si je dois mourir, alors, les autres aussi. APOCALYPSE NOW. Rares sont ceux qui échappent à cette régression. La haine est bien plus aisée que l’acceptation de la réalité. La haine est encore une forme de survie,....


                      • OMAR 18 février 20:11

                        Omar9
                        .
                        @L’Auteur : « ...le révolutionnaire juif Anacharsis Cloots, ne cacha nullement ses intentions (...), où il affirme vouloir éradiquer les particularités nationales, ethniques et religieuses... » ;
                        .
                        Un tel projet demande de la patience,des moyens et des méthodes pour y parvenir.
                        Admettez donc, que l’émergence de cette crapule « de combattant djihadiste vis-à-vis de la civilisation occidentale » n’est que la conséquence logique d’un tel projet.


                        • Attila Attila 19 février 06:54

                          Illustration par le cas de Richard Ferrand : tous les journaux, toutes les radios, toutes les télévisions, aussi bien locaux que régionaux ont parlé des malversations de Richard Ferrand (bien immobilier acquis par la compagne de Richard Ferrand et loué ensuite aux Mutuelles de Bretagne, dont il était alors le directeur général).

                          Tous les électeurs étaient au courant. Et pourtant, Richard Ferrand a été élu député au 2° tour avec 56% des voix.
                          Déclaration de sa concurrente au deuxième tour : « Les électeurs m’ont dit qu’ils votaient pour Richard Ferrand parce qu’il était ministre et qu’ils espéraient en élisant un ministre comme député que la région allait bénéficier de privilèges et de passe-droits ».

                          Ces électeurs ont voté pour une politique qui aggrave la situation du pays en espérant grappiller quelques avantages au passage. Richard Ferrand a été déchu de son poste de ministre et c’est bien fait pour la djeule de ces électeurs.

                          Élus corrompus, électeurs corrompus.

                          .


                          • Olivier 19 février 09:26

                            « l’évidence d’un projet de destruction de notre civilisation ne peut raisonnablement plus être contestée. » 


                            Absolument ; la destruction de notre souveraineté et de notre économie, la dégénérescence imposée de la moralité (notamment promotion de l’homosexualisme), l’immigration de remplacement organisée par les anti-élites sont une évidence pour qui sait voir les choses. 

                            Cela reste malheureusement une petite minorité : la quasi-totalité des français sont littéralement lobotomisés par les médias et totalement incapables de s’en défaire, on l’a vu lors de la dernière élection présidentielle où on a voté pour un intolérable petit freluquet, employé des Rothschild et inconnu trois mois auparavant ! 

                            Plus on monte dans l’échelle sociale et pire c’est d’ailleurs, car derrière un vernis de sophistication on trouve une crédulité encore plus grande envers les médias, comme ces gens qui vous répètent d’un air distingué ce qu’ils sont lu dans le journal de la veille ou entendu sur BFMTV (alias Télé-Macron).


                            • zygzornifle zygzornifle 19 février 15:37

                              La psyché du mougeon ? 


                              Hanouna , Nabilla , les bronzés chez le psy , les marseillais , le PSG et j’en passe ..... 

                              • zygzornifle zygzornifle 19 février 15:39

                                Albert Einstein : "L’Etat est notre serviteur et nous n’avons pas à en être les esclaves. "


                                • Zolko Zolko 19 février 16:28

                                  Le psyché du peuple = panem et circenses
                                   
                                  ça fait des milliers d’année qu’on sait ça, et je ne pense pas que ce soit bien pire aujourd’hui que dans le passé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Polentzi Lohizuni

Polentzi Lohizuni
Voir ses articles







Palmarès