• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Covid-19 : Pfizer - Le grand bluff

Covid-19 : Pfizer - Le grand bluff

 

JPEG Malgré le défilé des médecins et des supposés grands pontes pour venir nous vanter le bon score de la balance bénéfice-risque du vaccin Pfizer, nous restons nombreux à être sceptiques sur la course à la vaccination qui s’est engagée dans la plupart des pays.

Si pour certains les préoccupations concernent essentiellement les risques à court terme et à long terme, d'autres comme moi en sont encore à l'évaluation des bénéfices. En effet, si le vaccin ne présente aucun bénéfice dans la lutte contre la maladie, cela n’a pas d’intérêt de se faire vacciner et cela élimine par conséquent le besoin de s’interroger sur les risques.

Si dans les médias tout le monde semble unanime pour déclarer que l’efficacité de 95% du vaccin Pfizer est démontrée, on se demande sur quelle base scientifique et quelles données ils s’appuient pour étayer cette affirmation. Que ce soit dans l’historique des annonces de Pfizer, dans les données scientifiques officielles publiées par Pfizer, où dans les phénomènes observés dans les pays les plus vaccinés, tout semble indiquer un bluff médical sans précédent.

Une efficacité annoncée

Dès le 9 novembre 2020, Pfizer annonçait à grand renfort de publicité une efficacité du vaccin à 90% (1), saluée par la planète comme un véritable espoir dans la lutte contre la Covid. Cette annonce, dépourvue de toute donnée scientifique, avait en réalité pour but de recueillir en priorité le soutien des marchés financiers, enthousiastes à l’idée de s’en mettre plein les fouilles. L’enthousiasme général fût toutefois de courte durée, Moderna annonçant dès le 16 novembre (2) que son vaccin était efficace à 94,5%.

Inquiète à l’idée qu’une partie des subsides pourrait lui échapper au profit de Moderna, la société Pfizer ne s’est pas démontée et a annoncé dès le 18 novembre (3) qu’ils s’étaient trompés et qu’en réalité leur vaccin était efficace à 95%, reprenant ainsi sa place de premier violon dans le concert que Big Pharma voulait nous jouer. Fort heureusement, Moderna n’a pas souhaité renchérir et les enchères se sont arrêtées là, sinon le taux d’efficacité à ce jour avoisinerait les 243%.

Mais le mal était fait et on avait déjà tous une vague impression d’enfumage. Comment des experts ayant les compétences les plus pointues dans un domaine comme l’ARN, pouvait faire une erreur sur une simple division, qui est au programme des enfants de CM1 (4) ?

Pour calculer l’efficacité, il leur suffisait en effet de diviser le chiffre 162 par le nombre 170, pour trouver le résultat 0,952 et ensuite le multiplier par 100 pour trouver 95,29% d’efficacité. A ce jour, 4 hypothèses scientifiques sont posées pour expliquer cet écart :

  1. La division a été faite à la main sur une feuille de papier, induisant une erreur de calcul car nous n’avons plus l’habitude de faire cela sans calculatrice
  2. La personne qui a saisi le premier communiqué a fait une faute de frappe (J’ai glissé, chef !)
  3. Une vingtaine de personnes participant aux essais ont été oubliés à la cafétéria de chez Pfizer
  4. On nous a pris pour des jambons

L’hypothèse B est aujourd’hui privilégiée par les enquêteurs, principalement à cause des annonces d’Astra Zeneca qui parle d’une efficacité entre 60% et 90%, la valeur de 90% ayant obtenue par hasard suite à l’injection accidentelle de demi-doses (J’ai glissé, chef !). Je ne suis pour ma part pas totalement convaincu par cette hypothèse et je privilégie plutôt l’hypothèse D, dans l’attente d’études plus sérieuses sur l’adhérence des sols en milieu pharmaceutique.

Les données publiées

Les données scientifiques ont été publiées par Pfizer dans le New England Journal of Medicine (NEJM) (5), approuvées par les principaux organismes mondiaux de contrôle, et ont été accueillies à grand renfort de louanges et d’optimisme par nos médecins de plateaux, une espèce qui semble-t-il passe plus de temps à se faire pomponner par les maquilleuses des studios qu’à s’occuper de patients.

Il faut quand même admettre que le nom du journal impose le respect aux misérables cloportes que nous sommes, et qu’on ne parle pas de Pif Gadget ou de Picsou Magazine. En plus, c’est écrit en anglais donc forcément c’est que cela doit être du sérieux, en tout cas au moins aussi sérieux que le Lancet.

Pour ceux qui n’ont pas forcément envie de se lancer dans une laborieuse lecture de l’article scientifique, voici un résumé des données publiées :

Pfizer a donc réparti les cobayes en deux groupes, un groupe de 21.728 personnes nommé ici ‘Placebo’ qui n’ont pas reçu le vaccin, et un groupe de 21.720 personnes nommé ‘Vaccin’ qui ont reçu le vaccin. Ces personnes étaient sélectionnées dans 6 pays différents, avec une majorité de citoyens américains. Pfizer a ensuite testé régulièrement les 43.448 personnes pour vérifier s’ils avaient le Covid, et à l’issue de l’étude ils ont constaté que 162 personnes étaient positives dans le groupe Placebo, et seulement 8 dans le groupe Vaccin, et ont donc conclu à une efficacité de 95%. Mieux encore, seulement 1 personne du groupe Vaccin a fait une forme grave, alors que 9 personnes du groupe Placebo en ont fait de même.

Si on s’arrête là, on est naturellement convaincus de l’efficacité et on se précipite sur les sites de santé publique pour réserver sa dose du précieux élixir. Mais si on creuse un peu dans les données, on est quand même amenés à se poser des questions.

La constitution des groupes

En lisant l’étude attentivement, on s’aperçoit que les groupes ont été constitués aléatoirement, avec une répartition uniforme en fonction de l’âge, de l’origine ethnique et des facteurs aggravants (obésité, hypertension, etc.). Si cette répartition aléatoire en double aveugle est suffisante dans le cadre de l’évaluation d’un traitement, car les personnes testées sont malades, elle est curieuse dans le cadre de l’évaluation d’un vaccin, où toutes les personnes évaluées sont saines au début de l’étude.

Il est en effet surprenant de ne pas voir une répartition des personnes en fonction de ce que j’appellerai un score d’exposition au virus, afin d’être certains que les deux groupes sont bien homogènes.

Prenons un exemple en constituant deux groupes de 10 personnes :

  • Dans le premier groupe on a des étudiants qui restent dans leur chambre universitaire, se font livrer leurs repas et ne se déplacent que de façon exceptionnelle avec leur véhicule personnel.
  • Dans le deuxième groupe on a des étudiants qui sortent régulièrement faire la fête avec leurs amis, vont régulièrement au fast-food et se déplacent uniquement en transports en communs.

Même sans être très futés et sans être médecins, on peut instinctivement deviner dans quel groupe il y a le plus de chances de voir apparaitre des cas de Covid.

On aurait donc pu trouver logique que les participants à l’étude auraient répondu à des questions comme : portez-vous régulièrement un masque, respectez-vous les gestes barrières, combien de fois allez-vous au resto, combien de fois rencontrez-vous vos amis, vous déplacez-vous en transports en communs, etc.. ? Cela aurait pu permettre de calculer un score d’exposition au virus pour chaque participant, afin de mieux garantir l’homogénéité des groupes.

Mais Pfizer n’a pas semblé considérer que ce facteur devait être pris en compte. Il est bien entendu très possible qu’au vu du nombre de personnes participant à l’étude, le score d’exposition soit homogène entre le groupe Placebo et le groupe Vaccin, mais d’un point de vue scientifique, nous aurions tout de même préféré qu’ils s’en assurent plutôt que de s’en remettre à la fée hasard, notamment pour un vaccin utilisant une nouvelle technologie.

Surtout que si on creuse encore un peu plus les données, on constate que le manque de certitude sur l’homogénéité des groupes n’est pas la seule bizarrerie, ainsi que le montre le tableau ci-dessous :

 

Le groupe placebo

Le tableau ci-dessus montre que dans le groupe Placebo, seuls 0,75% des personnes ont croisé la route du Coronavirus. Ce groupe n’ayant reçu aucun traitement particulier, on devrait normalement retrouver un taux d’infection proche de celui constaté dans les pays où ont eu lieu l’étude. Mais il s’avère que ce n’est pas du tout le cas, comme on peut le constater dans le tableau ci-dessous.

Sur les 152 centres de tests participant à l’étude, on peut voir que la majorité (130) se situait aux Etats-Unis. Or, les Etats-Unis ont un taux de cas positifs à ce jour de 7,19% de sa population totale. Même en pondérant les taux de cas positifs de chaque pays en fonction du nombre de centres, on retrouve un taux de positivité moyen de 6,56%, ce qui est très au-dessus du taux constaté de 0,75% dans le groupe Placebo.

Certains pourraient me répondre que le calcul est grossier, car la fiabilité des tests PCR est suspecte et que dans les 39 millions de cas positifs, certains ont attrapé la Covid plusieurs fois. Cette remarque est recevable, mais on parle d’un rapport de 1 à 9 entre le taux du groupe Placebo et le taux de la vraie vie. J’ai entendu parler de personnes ayant attrapé deux fois la Covid, mais je ne me souviens pas avoir entendu parler de personnes l’ayant attrapé 9 fois sur l’année écoulée. En plus, si le groupe Placebo est supposé être représentatif du monde réel, les personnes de ce groupe devraient aussi l’avoir attrapé plusieurs fois.

Il n’y a donc pas cinquante explications :

  • Soit les données de Pfizer sont vraies, et les gouvernements nous prennent pour des idiots avec les chiffres annoncés chaque jour des cas positifs, et que les 2.872.000 cas recensés en France à ce jour sont de la flûte.
  • Soit Pfizer a recruté ses cobayes uniquement parmi les trappeurs d’Alaska, qui ne sont en contact qu’avec les caribous et les grizzlis, et ne voient d’autres êtres humains que quand ils vont à la ville pour vendre leurs peaux de castors. Et donc leur étude est tout juste bonne à finir dans la caisse du chat.

Chacun se fera son opinion, mais si comme moi vous commencez à sentir un vague relent de matière fécale, passons au groupe ‘Vaccin’, qui n’a rien à envier au groupe Placebo en termes de bizarreries.

Le groupe vaccin

Si on s’intéresse de près au groupe Vaccin, heureux élus que le hasard a décidé de placer dans le groupe devant recevoir l’élixir miraculeux, on voit que seuls 8 d’entre eux ont été testés positifs, et que seulement 1 d’entre eux a fait une forme grave. Ce groupe n’ayant pas non plus été constitué en mesurant un score d’exposition, on pourrait être taquin et simplement conclure que ce groupe est constitué de trappeurs n’ayant pour la plupart pas encore été à la ville vendre leurs peaux de castors, ce qui expliquerait leurs meilleurs résultats. Mais le problème du faible taux de positivité ayant déjà été abordé pour le groupe Placebo, intéressons-nous plutôt aux cas graves.

Sur les 8 personnes ayant été testées positives, 1 personne a fait une forme grave, alors que dans le groupe Placebo, sur les 162 cas positifs 9 personnes ont fait une forme grave. Ces chiffres ont permis à de nombreux médecins de plateaux de déclarer que le vaccin Pfizer empêchait les formes graves. En effet, par des calculs scientifiques complexes, ils sont arrivés à la conclusion que 1 c’est moins que 9 et que donc le vaccin Pfizer était un miracle de la médecine. Ca, c'est de la démonstration scientifique de haute volée.

Or, si l’on creuse un peu les chiffres présentés dans le tableau, on s’aperçoit que 12,5% (1/8) des gens qui ont été vaccinés et qui ont attrapé la Covid ont fait une forme grave. Alors que seulement 5,56% des gens non vaccinés ont fait une forme grave après avoir attrapé la Covid. Ce serait quand même ballot de constater que le vaccin aggrave la maladie, même si c’est une hypothèse qui semble posée par certains médecins (6).

Le grand bluff

On avait eu droit en 2020 aux « Pieds Nickelés qui font de la science », et il semble bien que pour 2021 on aura « Les Bidochons fabriquent un vaccin ».

Bien que l’on soit tous des cons (7), nuls en maths et en sciences naturelles, et même si le gouvernement agite un chiffon rouge avec les mutants anglais et sud-africains pour nous faire peur, on ressent une légère hésitation au moment de se précipiter vers la vaccination pour aider les laboratoires à finir de tester leurs produits. Il serait peut-être plus sage d'attendre de voir si le niveau des admissions en réanimation baisse drastiquement dans les pays les plus avancés dans la course à l’échalote vaccinale.

Cela laissera en plus le temps aux laboratoires de régler le principal effet secondaire des vaccins, à savoir les glissades inopinées.

Pas la peine en plus de se casser une jambe…

(1) Pfizer efficace à 90%

(2) Moderna efficace à 94,5%

(3) Pfizer efficace à 95%

(4) La division au programme de CM1

(5) L'étude publiée par Pfizer

(6) Le vaccin Pfizer augmente-t-il le risque de contamination ?

(7) 80% des français sont des cons


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • osis 17 janvier 17:01

    Je suis en principe prioritaire pour le vaccin...

    Mais, comme je n’aime ni les bousculades ni les queues interminables et, que par nature je suis assez généreux, je passe mon tour.

     En plus, Soleil vert, c’est pas vraiment mon film préféré...


    • Alibaba007 Alibaba007 18 janvier 12:46

      @osis "c’est pas vraiment mon film préféré...

      "

      Dans le même style, l’Age de cristal, assez similaire à la situation exposée par les merdias sur l’alternative au vaccin du COVID

      Peut-être plutôt celui-ci ? plus en rapport avec l’article smiley


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 18 janvier 12:52

      @osis
      J’ai lu un autre papier qui dit qu’en fait, l’efficacité serait de 19 à 29%.
      C’est une pente descendante, et qui va encore descendre.
      Il ne reste qu’à savoir vers quelle proximité du zéro elle va aboutir.
      Moi j’ai étudié les vaccins pendant dix ans, au travers de cent livres et d’innombrables liens internet.
      Ma conclusion est que d’une manière générale, la tendance des vaccins est un flirt serré avec le zéro efficacité, le reste n’étant qu’artifices de calculs et trafic de courbes statistiques.
      Beaucoup de gens pensent la même chose, et même des sommités médicales, mais il se trouve qu’on n’est pas écouté quand on ne commence pas ses phrases par : « Je ne suis pas contre les vaccins, mais... ».
      Alors on se plie au dogme. Et on commence par cette incantation, comme la messe commence par « Introibo ad altare Dei, ».
      Mais on n’en pense pas moins.
      Et avec le temps, on en pensera de plus en plus pas moins.


    • Le421... Résistant Le421 18 janvier 17:22

      @osis
      Un petit lien intéressant...


    • Super Cochon Super Cochon 19 janvier 06:24

      .
      .

      IMPORTANT !

      .
      .

      Pfizer a été condamné à 2,3 Milliards d’amende pour falsifications de données et publications mensongère !
      .
      .

      Le 2 août 2009 , Pfizer et sa filiale Pharmacia & Upjohn Company ont accepté de verser une amende de 2,3 milliards de dollars pour mettre fin aux différentes plaintes portant sur ses pratiques commerciales et publicitaires.
      .
      .


    • Super Cochon Super Cochon 19 janvier 06:25

      .

      Le Monsieur Vaccin travaille pour les ROTHSCHILD !

      .
      .
      Le Monsieur Vaccin du Gouvernement Macron est Alain Fischer qui travaille pour les Rothschild , il est Président de la Fondation Edmond de Rothschild !

      .
      .
      — Président .... Alain Fischer

      — Vice Président ...... Benjamin De Rothschild

      — Secrétaire Général ..... Julien Gottsmann

      — Trésorier ....... Firoz Ladak

      — Membre de droit ..... Yves Levy , Président-Directeur Général de L’INSERM

      .
      .
      https://www.egaliteetreconciliation.fr/local/cache-vignettes/L650xH443/fondation_edmond_rothsdhild_fischer-d39be.jpg

      .
      .

      .


    • stef 17 janvier 17:02

      A partir du moment où ces « machins » sont juge et partie , comment s’étonner ?

      Ce truc concerne l’avenir de l’humanité et on accepte une validation interne ! !

      il y a plus de contrôle pour obtenir un prêt immobilier d’une banque que pour mettre un vaccin sur le marché 

      heureusement qu’il y a des contrôles pour vérifier nos déclarations de revenus et qu’on ne prend pas pour agent comptant tout ce que l’on annonce

      quelle légèreté !

      a mon avis les prochaines semaines vont démontrer l’inanité de la vaccination

      les premiers résultats en Norvège et Israël ne sont pas bons pour les chantres de la vaccination

      Nos politique frileux pour se faire vacciner vont l’être encore plus

      a mon avis ils savaient



        • sirocco sirocco 17 janvier 18:29

          @Jeekes

          Quoi ?... Santé publique France nous ment ? (votre 4ème lien)... NOOOOOON !!

           
          Ces officines macroniennes ne seraient pas des temples de l’Honnêteté et de la Vérité ?....

           
          Et les chiffres que nous balancent les merdias seraient donc bidonnés ?....

           
          Ça alors !... j’en tombe sur l’cul !


        • Jeekes Jeekes 17 janvier 19:47

          @sirocco
           
          C’est qu’on ne nous dit pas tout mon bon Monsieur.
           
          Parce que chez ces gens-là, Monsieur, on cause pas...
          Non, on cause pas, on triche !
           
          (Salut Jacques)
           


        • Rémi Mondine 18 janvier 16:03

          @sirocco
          Attention de ne pas vous casser le coxis. Cela peut-être dangereux.


        • nemesis 17 janvier 17:33

          Merci pour le travail.

          Le paragraphe sur l’homogénéité des 2 groupes est convaincant.

          En Sciences, aucun rapporteur de revue de Rang A n’aurait laissé passer. Il y a moins de pognon en jeu sans doute


          • Francis, agnotologue Francis 17 janvier 18:11

            Excellente analyse. Et en plus, avec humour et finesse ;.

             

            Il est regrettable que cette étude de Pfizer passe sous silence les effets secondaires indésirables ayant affecté le groupe des 21720 vaccinés.


            • devphil30 devphil30 17 janvier 18:18

              Sanofi arrivera en fin d’année car les labos connaissent déjà plusieurs mois à l’avance le succès de leurs pseudos recherches.

              Il parait que le machin mute et oui ils ont découvert que les virus mutaient un grand pas pour la science ....

              Donc il mute plus dangereux , plus contagieux etc .... le vaccin reste le même ?

              Pas étonnant car la fumisterie n’a pas lieu d’être modifié.

              Le ^prochain vaccin de
              Sanofi sera t’il aussi efficace ou plus efficace que les champions américains auto proclamé ? 

              Je mise sur un 97 % , le plus important est de ne pas dépassé les 100 % d’efficacité sinon ça paraitrait quand même louche ....

              Bref les guignols vont se faire tatouer et modifier les gènes par un machin dont on ne connait absolument pas les effets à long terme.

              Déjà à court terme c’est assez mortel , bonjour les mutants , lobotomisés et maladies à venir.

              Je me demande ou se trouve le fameux principe de précaution ....

              Quand il y a de l’argent peu importe les morts , ce sont les états qui vont prendre en charge les dégâts à venir, l’état c’est quand il s’agit de payer .....

              Les labos peuvent vendre n’importe quel produit , peu importe si il ne fonctionne pas , si il tue eux vont s’en mettre plein les poches et les cimetières vont se remplir.




                • devphil30 devphil30 18 janvier 04:58

                  @Le Sudiste

                  La on n’est pas dans la médecine ou la fabrication de virus mais dans la politique pour faire porter les conséquences à la Chine , histoire de asphyxier économiquement et financièrement bref de lui faire payer .

                  Il semblerait que des souches aient été vu aux USA avant le début du grand cirque en Chine au début 2020

                  Tout cela ne sera jamais élucidé , la vérité ne sortira jamais mais j’ai une préférence pour une action anti Chine de déstabilisation qui est devenu hors de contrôle ou une action de destruction sociale mondiale , ce fameux grand reset.

                  La seule chose que nous pouvons voir et faire et d’attendre une auto immunisation sans passer par la case je te change ton ADN


                • Le Sudiste Le Sudiste 18 janvier 06:37

                  @devphil30
                  Il semblerait que des souches aient été vu aux USA avant le début du grand cirque en Chine au début 2020

                  La on n’est pas dans la médecine ou la fabrication de virus mais dans la politique

                  C’est possible.
                  Tout cela ne sera jamais élucidé , la vérité ne sortira jamais


                  Ah bon ? Comment c’est possible ?


                • Il semblerait que des souches aient été vu aux USA avant le début du grand cirque en Chine au début 2020

                  https://info-tabac.ca/deces-lies-au-vapotage-triste-consequence-du-laisser-faire-gouvernemental/# : :text=En%20date%20du%205%20novembre,de%20m%C3%AAme%20que%2039%20d%C3%A9c%C3%A8s.

                  et bizzarement , plus de problème d’ un seul coup smiley


                  • Le Sudiste Le Sudiste 18 janvier 06:50

                    @ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate »)
                    Salut
                    aux Jo militaires aussi, certains militaires yankees étaient peut-être déjà malades ou contaminé avant d’arriver ... ont peut-être transmis aux autres équipes... dont la française... il y avait des témoignages de tout ça aussi en mars 2020 certainement.
                    Le vapotage, oui, j’avais vu aussi. A ma connaissance cela n’avait pas déclenché de contamination aux proches des vapoteurs. De l’été 2019 à fin 2019, c’eut été des dizaines des centaines de milliers de cas.


                  • @Le Sudiste

                    A priori pas de contamination c’ est vrai .Mais cette « epidemie de vapotage » m’ interroge quand meme a cause de la glycerine et de l’ origine chinoise des produit de vapotage smiley

                    La glycérine est censé etre d’ origine vegetale ou de synthese ... Mais dans les cosmetique chinois il as été prouvé que la glycerine animale etait utilisé 
                    https://www.atelierdestilleuls.com/cosmetiques-ingredients-dorigine-animale/# : :text=La%20glyc%C3%A9rine%20%3A%20lorsque%20sa%20provenance,employ%C3%A9e%20pour%20ses%20propri%C3%A9t%C3%A9s%20hydratantes.chimiquement elle est identique , mais le risque de contamination par des virus est bien plus grand .

                    La glycerine animale est tirer des charnier industrielle , un sous produit des dechet animaux et de l’ equarissage ( et peut etre meme de reste humain planquer dans la masse .C’ est le lieux ideal pour qu’ un virus mute et devienne une zoonose

                    Une zoonose s’ attrape d’ un animal a l’ homme , mais ne se transmet pas d’ homme a homme ce qui correspônd assez bien a l’ epidemie de vapotage .
                    Elle as pu ensuite muter , et commencer a se transmetre a faible bruit , la mutation suivante aurais pu la rendre plus contaminante , et etre renvoyer en chine par les soldat des JO.

                    Mais ce n’ est qu’ une speculation .
                    (cependant j’ ais jamais cru a la these du pangolin et de la chauve souris elle est trop simpliste et tout autant speculative .) 

                     


                  • @Le Sudiste

                    salut a toi egalement .

                    Il y a quatre ans j’ ais fait une tres mauvaise grippe ou un tres mauvais rhume , 
                    moi qui d’ habitude , ne suit qu’ as peine malade j’ ais bien morfler .

                    Et j’ avais mit presque un ans a m’ en remetre .
                    deux fait troublant , j’ avais vapoter quelque jour avant (probablement un flacon chinois) et j’ avais perdu l’ odorat ...Alors forcement je m’ interroge un peut sans affirmer non plus .


                  • Le Sudiste Le Sudiste 19 janvier 14:30

                    @ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate »)
                    Il y a quatre ans j’ai fait une très mauvaise grippe ou un très mauvais rhume, moi qui d’habitude ne suis qu’à peine malade, j’ai bien morflé.

                    Et ouais, ça se voit. Les séquelles se voient surtout à l’orthographe. C’est pas une citation exacte au dessus.
                    Moi aussi je galère.

                    Il y a quatre ans j’ai fait une très mauvaise grippe ou un très mauvais rhume, moi qui d’habitude ne suis qu’à peine malade, j’ai bien morflé.
                    En vertu de, et vu ce qui précède et tout un tas d’études américaines, t’en as plus pour longtemps. Tu vas bientôt crever !
                    C’est con, on faisait à peine connaissance.

                    Porte-toi bien...
                    ça aussi c’est pareil : porte comme une porte ? ou portes comme plusieurs portes ?
                    Je vérifie régulièrement. Et comme un fourbe je me dis à chaque fois : je le savais, c’est bien ça, je sais même pas pourquoi j’ai vérifié, j’en étais sûr...


                  • @Le Sudiste

                    oui y a des séquelle catastrophique ... Avant j’ était un type ordinaire , maintenant toute les groupies sont a mes pieds smiley

                    Oui c’ est dommage je vais crever , a peut prêt dans 50 ans , c’ est vrai que si tu part le premier ca va nous laisser moins de temps pour faire connaissance ..

                    DON’T TREAD ON ME south-man


                  • nono le simplet nono le simplet 18 janvier 10:29

                    @Francis
                    dans la mesure où je donne le lien et que je parle de 13 dc je suis menteur ?
                    mon pauvre francis tu t’enfonces dans la folie et dans la haine ...


                  • troletbuse troletbuse 18 janvier 10:37

                    @nono le simplet
                    Mais va vérifier par toi-même, trouillard !


                  • nono le simplet nono le simplet 18 janvier 10:46

                    @troletbuse
                    tiens ! le QI de pétoncle ouvre son grand bec pour ne rien dire smiley


                  • troletbuse troletbuse 18 janvier 16:49

                    @nono le simplet
                    Tu devrais écrire un bouquin :« Viroloigue malgré moi », espèce d’imposteur et de marchand de tomates smiley


                  • chantecler chantecler 18 janvier 09:30

                    Excellent article ,

                    Effectivement grave mais posé avec humour :

                    « je privilégie plutôt l’hypothèse D, dans l’attente d’études plus sérieuses sur l’adhérence des sols en milieu pharmaceutique.... »

                    J’adore .

                    Ca et la vidéo avec L.Fouché, F. D Vizio, longue , mais à ne pas manquer .... !

                    Du nanan ... !

                    Merci .


                    • Bertrand Loubard 18 janvier 09:43

                      « Morts Pfizer » . Lundi 18 janvier 2021. Depuis le début de la première « campagne vaccinale 21-22 », anti « Covid-19 - Pfizer », 91,32% des 35 personnes âgées de 84 ans et (/ou) plus, sont mortes dans les minutes et/ou les heures qui suivaient la vaccination. Elles seraient décédées des suites d’une mauvaise chute du haut d’une échelle (et/ou escabeau). Les études ont montré d’autre part que lors des première, deuxième, troisième et quatrième vague de la pandémies, 89,34 % de tous les morts qui étaient préalablement tombées d’une échelle (et/ou d’un escabeau) étaient suffisamment positifs au test PCR pour être donc comptabilisés Covid-19. Finalement la police a dressé pour la totalité de la pandémie, jusqu’aujourd’hui 3.257 PV pour non-respect du port du masque sur échelle (et/ou escabeau) à moins de 1,5 m de hauteur, plus de trois personnes sur la même échelle (et/ou escabeau) et stationnement plus d’une 1/2h au sommet de l’échelle (et/ou escabeau). Dans les EHPAD et autres maisons de soins pour personne les plus vulnérables, à espérance de vie résiduelle de moins de 3,42 ans, les échelles (et/ou escabeaux) devront être munis d’un système interdisant l’usage non-autorisé aux personnes de 84 ans et plus, présentant un risque sévère de comorbidité. Un formulaire d’autorisation doit être sollicité pour les personnes concernées auprès de l’administration de l’institution. Il devra recevoir la certification préfectorale et sera présenté à toute réquisition de la Police des EHPAD. Les chiffres pour les autres vaccins ne sont pas encore connus. Mais d’ores et déjà les réseaux sociaux ont décidé de se faire des fortunes en intoxiquant les édentés, les gens de rien, les antifas, les complotistes, le pov’ cons et les Bac-2.... Bon, on connait la chanson .... !
                      (Bis repetita placent)
                      Dernière minute : l’efficacité des vaccins tourne autour de 85% selon les fabricants et 25% suivant la police. Donc, suivant la police, il est inutile de vacciné les 75% restant et admettre avec Mme Mélinda Gates que les plus pauvres devraient être vaccinés en priorité (par exemple les Africains...), puisqu’il n’y en aura pas pour tout le monde. En fait la « pénurie » est un argument de vente, comme l’obsolescence programmée (bien que les vaccins soient « gratuits »), c’est pas comme le Papier Cul ... la rareté organisée a fait monter le coût des vigiles au rayons ad hoc des super - marchés .... etc. Mais même le Pape s’y met : « Vaccinez-les tous, Dieu reconnaîtra les sains »
                      Bien à vous.


                      • Bertrand Loubard 18 janvier 12:59

                        @Bertrand Loubard
                        Addendum
                        Bill Gates aurait prétendu qu’il fallait d’abord vacciner les Africains et les coiffeurs !....Pourquoi les coiffeurs ? ...Mais oui, pourquoi es coiffeurs.... ?


                      • Abou Antoun Abou Antoun 18 janvier 20:30

                        @Bertrand Loubard
                        , 89,34 % de tous les morts qui étaient préalablement tombées d’une échelle (et/ou d’un escabeau)
                        Feraient mieux de trouver un vaccin contre la gravité !


                      • Bertrand Loubard 18 janvier 22:04

                        @Abou Antoun
                        Ils n’y ont même pas pensé ... comme je vous le dis. C’est tout comme les génocides...on dit toujours plus jamais ça, et puis ça revient tout le temps. Heureusement maintenant on ne fera pas comme Hitler (Adolf) : gaz à effet de serre, particules fines de cendres volantes et CO2... Non, à la fin du Premier Siècle du Grand Reich de 1.000 ans, « ils » ont trouvé le summum de l’obsolescence programmée, l’oxymore par excellence : la stérilité héréditaire. On appellera cela la géno-thanasie. Bien à vous.


                      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 18 janvier 10:27

                        ça rapporte combien et à qui ? ^^


                        • troletbuse troletbuse 18 janvier 10:30

                          2 vaccinés = 1 retraite en mois.

                          Si il ne veut pas mourir, on recommence dans 21 jours

                          Si il résiste encore, on insiste dans 6 mois.  smiley


                          •  « Efficacité du vaccin à 90% salué par la planète comme un véritable espoir dans la lutte contre la covid »

                             Cela grâce ...il faut le dire ...à un réseau de distribution intergalactique et une logistique au Top niveau   smiley


                            • Francis, agnotologue Francis 18 janvier 11:47

                              @Armand Griffard de la Sourdière
                               
                               en fait, les labos n’y croyaient pas. Ils ne croyaient pas que ça marcherait si bien, leur bluff, et ils n’ont pas anticipé la production.
                               


                            • sirocco sirocco 18 janvier 13:59

                              @Francis

                              « ...ils n’ont pas anticipé la production. »

                              C’est peut-être plus compliqué que ça.

                               
                              Rappelons d’abord que nous sommes en phase d’essai des vaccins (jusqu’en 2022 pour le Pfizer). Il serait logique que les labos attendent de voir les premiers résultats avant de se lancer dans une production monstre.

                               
                              En outre, le fait -surprenant- que le Pfizer cause des morts en Norvège mais n’en cause pas jusqu’à présent dans d’autres pays (en France, en Angleterre semble-t-il...) laisse à penser que les labos testent différents vaccins selon les pays concernés. Différents par leur composition...


                            • troletbuse troletbuse 18 janvier 16:51

                              @Armand Griffard de la Sourdière
                              Très marant. Les 2 manivelles en bas, ce sont Micron et Attal  smiley


                            • Francis, agnotologue Francis 18 janvier 17:28

                              @sirocco
                               
                              l’humour ça s’explique pas.


                            • Taverne Taverne 18 janvier 11:32

                              Excellent travail. La question est bien posée : comment pouvons-nous faire confiance les yeux fermés à la firme Pfizer pour tous les arguments présentés (l’étude pseudo scientifique bâclée et fallacieuse, l’opération boursière juteuse) ?

                              Mais aussi vu sa réputation sulfureuse : cette société a inspiré le film « The Constant gardener » qui traite des cobayes humains, du mensonge et de la collusion.

                              La firme a aussi financé le compte occulte de Cahuzac en Suisse (dans quel but ? Pour quels services ?). Pour les sceptiques : voir wikipedia. Sans compter les clauses secrètes du contrat européen sur la défausse de responsabilité des risques encourus.

                              Enfin la précipitation de Castex a nous imposer en décembre le passeport vaccinal me paraît aussi suspecte. L’Etat doit-il fournir des millions français de clients à Pfizer ? Est-ce cela le deal ?

                              Nous manquons de recul pour dire si ce vaccin est efficace (empêche-t-il la contagiosité ? Quid des effets contre les variants en cours ?) et sur son innocuité à moyen terme. Pour les vieux, la balance bénéfices-risques pèse du côté de la vaccination mais pas pour le reste de la population. Bon, il y a toujours l’espoir des autres vaccins et des nouveaux traitements.


                              • John  John 18 janvier 12:01

                                Taverne Bonjour,

                                « Enfin la précipitation de Castex a nous imposer en décembre le passeport vaccinal me paraît aussi suspecte. »

                                Ils travaillent déjà déçu ... Microsoft et d’autres ... → (Lien) ...

                                Peut-être parce que là aussi il s’agit d’une opération boursière juteuse ... 


                              • Taverne Taverne 18 janvier 12:44

                                @ John

                                Ce n’est pas le passeport vaccinal en lui-même qui est contraire aux libertés, c’est l’obligation générale que veut (voulait ?) poser le gouvernement. Le fait que des firmes fassent du profit sur cette idée peut sembler choquant mais c’est du business normal. En revanche, les tromperies de Pfizer ne m’inspirent pas confiance.

                                Certains élus prétendent que le passeport pour aller au restaurant ou au bar, c’est comme la vaccination à l’école. Ils se trompent. Juridiquement c’est l’inscription (présence régulière et prolongée) de l’enfant à l’école qui permet d’exiger le certificat de vaccination. Pas le simple fait de fréquenter l’école : un visiteur, un parent, etc. De plus, ce sont des vaccins éprouvés contrairement à celui de Pfizer.

                                D’un point de vue éthique, peut-on imposer l’obligation vaccinale avec pour seul choix possible le recours possible à un vaccin semi-expérimental, partiellement efficace, et dont tous les effets ne sont pas encore connus ? Sachant que des vaccins plus sûrs peuvent arriver sur le marché bientôt.


                              • John  John 18 janvier 13:52

                                Taverne,

                                Bien évidemment je suis d’accord avec ça, ce que tu dis ... Comme d’autres je ne souhaite pas me faire vacciner ... Mais n’ai surtout pas envie que l’on me l’impose ... Ce qui font le choix de se faire vacciner sont libre pourquoi les autres ne le seraient-ils pas ...

                                Alors oui une obligation de vacciner les grands comme les petits avec des vaccins dont on ne sait pas encore vraiment s’ils peuvent être à risques à moyen ou long terme, ben je trouve ça hyper scabreux et clairement immature !

                                Mais toi qui aime philosopher, ne voyons nous pas là encore une fois de plus ou peut mener certains lorsque qu’il a des billets à se faire ? 

                                Je veux bien croire que tout ceci part d’une bonne volonté de la part des gouvernements comme des organismes de santé ... Mais à mes yeux 

                                il y a trop de groupes et trop de personnes que je considère aussi fiable que ces vaccins qui gravitent autour de tout ceci ...

                                Alors je reste comme le funambule en équilibre sur mon fil ...

                                 


                              • devphil30 devphil30 18 janvier 14:14

                                @Taverne

                                Et la question se pose si je suis allergique , asthmatique et que je ne peux pas être vacciné alors on fait quoi ?
                                J’ai un passeport où c’est marqué non vaccinable ??

                                Bref une belle connerie mais ce passeport c’est pas un machin que l’on va te mettre sous la peau , puçage te voilà pas loin .....

                                Et les gens adhèrent à ces conneries comme des abrutis , c’est ahurissant.

                                Pour ceux qui le souhaitent je propose une dose de vaccin gratuite pour les suicidaires uniquement sponsorisés par pfizer dont le directeur n’a pas voulu jouer au cobaye en se faisant vacciné ....
                                Pensez vous il ne voulait pas priver une autre personne de ce précieux liquide qui oscille entre le placebo et le serum mortel

                                 


                              • OJBA 18 janvier 12:00

                                « une simple division, qui est au programme des enfants de CM1 ». Qu’elle soit au programme, c’est une chose. Qu’elle sache être résolue en est une autre. Car vu le niveau général en maths, ce n’est pas gagné. Ou alors, vous parlez d’un autre pays.


                                • pierrot pierrot 18 janvier 12:06

                                  Article stupide et affirmations non étayés.

                                  Il fera certainement plaisir aux gogos obscurantistes de ce site complotiste.


                                  • Mizaru Mizaru 18 janvier 12:32

                                    @pierrot

                                    Votre commentaire montre que vous n’avez pas lu l’article. Je ne fais aucune affirmation, je ne pose que des questions.

                                    • Pourquoi le facteur de risque d’exposition n’est pas évalué ?
                                    • Pourquoi le taux de positif dans le groupe Placebo est très faible par rapport aux taux annoncés chaque jour ?
                                    • Pourquoi le taux de cas grave est plus important pour les vaccinés ?
                                    Pour empêcher le complotisme, il suffit de répondre à ces questions. Ce sont les réponses qui ont besoin d’être étayées, pas les questions.

                                    La seule affirmation que je fais concerne les sols glissants dans les labos. Je ne pensais pas devoir préciser que c’était de l’humour..


                                  • pierrot pierrot 18 janvier 13:56

                                    @Mizaru
                                    Bonjour,
                                    je pense qu’actuellement environ 7 à 10 millions de personnes ont été vaccinés dans le monde.
                                    Donc il me semble qu’il serait plus pertinent de faire un bilan actuel plutôt que sur les 20 000 (environ) personnes qui ont participés aux essais clinique de phase 3 de Pfizer/Bio N Tech.

                                    Il me semble que les effets secondaires significatifs ou graves sont très rares sur cette vaste cohorte de plusieurs millions.


                                  • sirocco sirocco 18 janvier 14:07

                                    @pierrot

                                    Le fait -surprenant- que le Pfizer cause des morts en Norvège mais n’en cause pas jusqu’à présent dans d’autres pays (en France, en Angleterre semble-t-il...) laisse à penser que les labos testent différents vaccins selon les pays concernés. Différents par leur composition... C’est une simple suspicion.


                                  • devphil30 devphil30 18 janvier 14:22

                                    @Pierrot

                                    Le simple fait de poser des questions , de s’interroger rend les béa crédules complétement hystériques , immédiatement les mots arrivent complotistes obscurantistes irresponsables etc ....

                                    Le fait même de poser des questions , de se poser des questions face à l’état devient il donc un complot ?
                                    Si c’est bien le cas alors où se trouve la démocratie ???

                                    Tout le monde peux avoir une opinion divergente , est-ce pour autant que la vérité réside uniquement dans la parole sainte du ministre ?

                                    L’histoire a montré que obscurantisme est du coté des dirigeants pour asseoir leur maintien au pouvoir mais relire l’histoire n’est pas dans la pensée unique de ceux qui vivent dans la peur distillé tous les jours.
                                    Ceux de la pensée unique sont des béa crédules qui ne sont pas en capacité d’ouvrir suffisamment les yeux pour se poser de simple question

                                    « Pourquoi un virus si dangereux n’oblige pas à mettre des masques aux petits enfants ? »
                                    « Pourquoi on ne peux pas skier mais prendre le métro ? »

                                    Etc ....

                                    C’est tellement con de ne pas voir de telle évidence ....


                                  • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 18 janvier 14:49

                                    @pierrot

                                    Outre les effets secondaires, ce sont surtout l’efficacité face aux virus et la durée de protection si protection il y a qui sont en cause. Pourquoi prendre le moindre risque avec un vaccin alors qu’on a si peu de chance (ou de malchance) d’être affecté par cette maladie dès lors qu’on a un corps et un mental en bonne santé


                                  • bernard29 bernard29 18 janvier 15:32

                                    @pierrot

                                    oui, mais il faut les comprendre . Ils ont perdu leur « gourou » de Marseille. pour alimenter leurs articles.

                                    En effet, « Chloroquinix », alias Raoult,  est redescendu de son cheval il est passé « de la potion magique au bouillon de 11 heures » . j’en veux pour preuve l’excellente enquête de M6 le 17 janvier à 23 heures.

                                    « » Enquête exclusive : Enquête sur le mystère Didier Raoult 17/01/2021- 6play"

                                    On pourrait dire enfin !! voilà une bonne chose de faite. Il faut saluer le travail des réalisateurs de cette enquête fouillée et argumentée.


                                  • Rémi Mondine 18 janvier 16:08

                                    @sirocco
                                    Les francais sont immunisé contre les effets secondaire du vaccin. Le produit miracle se nomme : Incompétence de Verrand. (Pronnoncez le comme un parfum.


                                  • Mizaru Mizaru 18 janvier 17:08

                                    @pierrot

                                    Bonjour. Sauf que pour l’instant on ne voit pas de baisse dans les hospitalisations ni dans les réanimations parce que c’est trop tôt, donc même avec des millions, cela ne permet pas de se prononcer sur l’efficacité du vaccin.
                                    Les seuls chiffres que l’on ait sont ceux de Pfizer, et que beaucoup de médecins utilisent pour affirmer que c’est efficace, et pour ma part je les trouve un peu légers.
                                    Le vaccin est peut-être efficace, mais pour l’instant personne n’en sait rien.


                                  • sbar 18 janvier 12:13

                                    Bel article...

                                    Mais votre raisonnement est erroné au moins sur un point important....

                                    Les « taux d’infection » dont vous soulignez la disparité (0.75 / 6.25) ne représentent pas la même chose...

                                    L’un est un cumul depuis le début de l’épidémie... (10 ou 12 mois)

                                    L’autre est limité à la durée de l’étude (que j’ignore.. 2mois ?)

                                    Les chiffres cadrent mieux... mais ce n’est parfait... d’autres explications à venir ?...

                                    Qu’en pensez-vous ?


                                    • Mizaru Mizaru 18 janvier 12:28

                                      @sbar

                                      Vous avez raison. C’est un raccourci car je n’ai pas trouvé des données de date à date pour les pays concernés, l’étude s’étant déroulée entre le 27 juillet et le 14 novembre, soit pendant 4 mois.

                                      Le taux global est donc probablement surévalué, mais même si c’est la moitié, je trouve que le taux de positifs dans le groupe Placebo est vraiment très bas. Ou que le taux de positivité dans les différents pays est vraiment très haut.

                                      En tout cas, cela devrait être des valeurs du même ordre de grandeur.


                                    • Sozenz 18 janvier 12:23

                                      https://fr.sputniknews.com/europe/202101181045088325-passeport-vaccinal-en-europe-je-ne-lexclus-pas-declare-le-chef-du-conseil-europeen/

                                      absurdité du passeport vaccinal contre le codiv :

                                      1 il n y a aucune garantie de l efficacité de tous les vaccins qui sont en place .

                                      tous les vaccins ne sont pas egaux et n ont pas la meme efficience, et ne garantissent pas leur viabilité sur les mutations . ni meme si certains vaccins ne vont pas provoquer des mutations plus graves ..

                                      2 ce principe équivaudrait à une non liberté de choix sur la vaccination . et donc une enfreinte à nos libertés .

                                      3 on autorise la libre circulation des personnes au sein de l europe mais l UE contraindraient les personnes à être vacciner pour prendre un avion par exemple pour naviguer sur ce meme territoire ?

                                      il y aurait donc au sein de l ue des contradictions voit mème un abus sur les droits de l homme quant à sa liberte de circulation et des droits que chaque être humain a sur son corps .

                                      il ne peut y avoir que des tests au passage des frontières (meme des frontières intra européennes) et dans les aéroport de viable . pour eviter la circulation du virus .( si c est bien cela le vrai problème )

                                      pour quelle raison au fait l etat français n a fermé sa frontière à l angleterre que pendant 48 heures le 21 décembre 2020 ?

                                      pour mettre une mesure de fermeture le 8 janvier ....

                                      a t il eu la même stratégie que lors de l apparition du covid sur le territoire chinois .

                                       


                                      • Bertrand Loubard 18 janvier 14:15

                                        @Sozenz

                                        Le passeport vaccinal sera progressivement imposé à l’occasion du centenaire de la sortie en 1925 du best-seller « Mein Kampf » d’un certain Hitler (Adolf). Les festivités du début du deuxième siècle du « Grand Reich de Mille Ans » verra cette imposition d’abord aux Juifs et aux coiffeurs... Pourquoi les coiffeurs ?  Mais oui, pourquoi les coiffeurs ??? (cfr. roman uchronique de Philipp K. Dick : « Le maître du haut Château »)

                                        Bien à vous.


                                      • Sozenz 18 janvier 12:35

                                        petites questions

                                        comment vont ils gérer les migrations clandestines ?

                                        demanderont ils aussi un passeport vaccinal ?

                                        ils m expliqueront comment ils vont faire le truc ;

                                        les clandestins ça va passer copmme dans du beurre , mais les européens . ça va etre « va te faire piquer ,connard ! »

                                        comme dit si bien macron ; « tiens bon , on les aura ces connards »


                                        • sirocco sirocco 18 janvier 14:38

                                          @Sozenz

                                          Pourquoi tenter d’entrer clandestinement avec risques, quand il est si facile d’entrer légalement ?

                                           
                                          Avant-hier, France 2 a diffusé un petit reportage sur l’arrivée à Montpellier d’un avion bien plein en provenance d’Algérie. Le même reportage aurait pu être réalisé dans plein d’autres aéroports, plusieurs fois par jour pour certains.

                                           
                                          Une partie des passagers possédaient une « attestation »... Une demi-seconde de caméra sur la feuille pour s’apercevoir qu’elle semble très basique... le genre de papier qu’on doit pouvoir s’acheter sur les parkings des aéroports maghrébins... De toute façon, pour l’avoir moi-même constaté cet automne, je vois mal une compagnie aérienne refuser l’embarquement de quelqu’un pour des questions sanitaires.

                                           
                                          Notre police des frontières est toujours très gentille avec tous ces bons migrants. S’ils n’ont pas tous les papiers nécessaires, c’est vraiment pas grave. Des associations sont sur les rangs pour leur venir en aide. Pas question de les renvoyer chez eux. 

                                           
                                          Ceux qui n’ont pas leur attestation PCR sont invités à se faire tester, généralement dans l’aéroport (c’est gratuit en France, alors que chez eux c’est payant). Pour ceux dont le test se révélerait positif, la belle vie commence ! Ils vont être logés à l’hôtel (combien d’étoiles ?...) le temps de leur « quarantaine » puis seront intégrés à ces groupes de migrants que les préfectures contraignent nos petites communes de province à loger, nourrir, soigner gratuitement, et tout et tout. Voilà des mois que dure cette « répartition » imposée, c’est pourquoi même la plupart des villages ont aujourd’hui « leurs migrants » et tout le « bon vivre ensemble » qui va avec....


                                        • Aristide Aristide 18 janvier 13:12

                                          mais on parle d’un rapport de 1 à 9 entre le taux du groupe Placebo et le taux de la vraie vie.


                                          Sauf que vous comparez des taux qui n’ont rien à voir : 

                                          • le taux d’infection de la population américaine dans la vraie vie ce sont les chiffres totaux depuis le début. Il ne vous a surement pas échappé que l’épidémie dure depuis maintenant 12 mois.
                                          • le taux d’infection pendant la durée des essais en phase 3 : A ma connaissance les essais n’ont pas duré 12 mois, mais quelques semaines

                                          En gros vous comparer

                                          • un taux d’infection sur 12 mois 7,19% qui correspond à la part de la population totale infectée depuis le début de l’épidémie aux USA autour de 24M sur les 332M.
                                          • et un taux calculé sur quelques semaines qu’on duré les essais du vaccin !!!

                                          Le pire c’est que vous osez tirer des conclusions à partir de ce raisonnement foireux mais c’est tout de même assez symptomatique de tous les spécialistes auto-proclamés. 

                                          Et pourtant, il existe de vraies réserves, aucun traitement médical n’est sans risques encore plus sur un vaccin aussi vite mis au point. Le risque existe bel et bien. Lequel il est ? Visiblement pour ce qui est des risques à court terme, vu le nombre de vaccinés nous serons vite informés et saurons le vrai rapport bénéfices/risques. 

                                          Je rajoute que vous osez une vraie manipulation consistant à calculer le taux de cas graves sur le nombre de cas infectés(*) en place de la population concernée !!! Cela abouti à donner un taux de 5,56% pour le groupe placebo et un taux de 12,5% pour le groupe vaccin, en gros on aurait un risque de plus deux fois supérieur alors qu’il est en réalité de 0,041 % pour le placebo et de 0,005% soit 10 fois plus faible, évident d’ailleurs 1 pour 9.

                                          (*) pour le ridicule de ce taux, imaginez que le vaccin soit plus efficace et que seulement une personne soit infectée, on aurait eu un taux de 100 % de cas graves !!! 


                                          • Mizaru Mizaru 18 janvier 17:15

                                            @Aristide

                                            J’ai déjà répondu plus haut au problème des données non disponibles dans l’intervalle de dates de l’étude. Si vous avez les données, ça m’intéresse.


                                          • Mizaru Mizaru 18 janvier 17:20

                                            @Mizaru

                                            Pour la manipulation, c’est votre point de vue. Les chiffres ne mentent pas et si on attrape la Covid, on a deux fois plus de chances selon l’étude Pfizer de faire une forme grave si on est vacciné que si on ne l’est pas.

                                            Les chiffres réels après plusieurs semaines de vaccination montreront peut-être autre chose, mais les chiffres de l’étude Pfizer sont ceux là. En gros on sait pas grand chose et il va falloir attendre avant de décider de se faire vacciner.


                                          • Aristide Aristide 19 janvier 13:30

                                            @Mizaru

                                            Les données disponibles ? Allons comparer sans discernement un taux d’infection sur un an à celui de quelques semaines n’a pas besoin de données détaillés pour voir que c’est de la foutaise ...

                                            Les chiffres ne mentent pas et si on attrape la Covid, on a deux fois plus de chances selon l’étude Pfizer de faire une forme grave si on est vacciné que si on ne l’est pas.

                                            Sauf que la probabilité de faire une forme grave entre les vaccinés et les non vaccinés est au contraire dans un rapport de 1 à 10 fois moins de risque de faire une forme grave pour les vaccinés. 9 décès pour les non vaccinés et 1 pour les vaccinés et vous voilà à triturer les chiffres pour essayer de faire croire que le vaccin augmente le risque de forme grave ...

                                             


                                          • Mizaru Mizaru 21 janvier 06:30

                                            @Aristide
                                            Je ne comprends pas très bien votre approche. La question qui se pose est de savoir pourquoi il y a eu peu de cas dans le groupe placebo. Vous pensez que ce n’est pas important mais ce n’est pas mon avis. Est-ce que le fait que l’étude se soit déroulée principalement en été n’a pas d’impact, alors que l’épidémie était peu active ? Est-ce que la population testée n’est pas représentative de la population ? Pour ma part, je trouve les données de l’étude insuffisantes pour conclure. C’est d’ailleurs l’avis de beaucoup de médecins qui disent que le vaccin ’semble’ efficace.

                                            Pour les formes graves, un vaccin n’empêche pas de croiser la route d’un virus mais prépare les défenses immunitaires. C’est le hasard qui fait qu’une personne est positive, pas le vaccin. Donc, comparer par rapport à la population totale ne fait pas de sens vu que cela introduit un facteur aléatoire. Après, il est visible que l’on ne sera pas d’accord mais je persiste à penser que l’on ne connait pas encore les bénéfices du vaccin. La seule chose qui pourra démontrer l’efficacité du vaccin, c’est la diminution des réa et des décès. On verra bien.


                                          • Reflexo78 18 janvier 15:42

                                            22 décembre
                                            Un ancien cadre de Pfizer exige que l’UE mette un terme aux études sur le vaccin contre la COVID-19 en raison d’un “risque de stérilité potentielle” et d’autres problèmes de santé.

                                            L’ancien vice-président et directeur scientifique de Pfizer, le Dr Michael Yeadon et le Dr Wolfgang Wodarg, spécialiste des poumons et parlementaire allemand, ont déposé une demande urgente auprès de l’Agence européenne du médicament pour demander la suspension immédiate de toutes les études sur le vaccin contre le SRAS-CoV-2 – notamment l’étude de BioNtech/Pfizer sur le BNT162b
                                            Yeadon et Wodarg affirment que les études devraient être interrompues jusqu’à ce qu’une étude de conception soit disponible et qui répondra à toute une série de graves préoccupations en matière de sécurité

                                            http://echelledejacob.blogspot.com/2020/12/un-ancien-cadre-de-pfizer-exige-que-lue.html

                                            https://planetes360.fr/un-ancien-cadre-de-pfizer-exige-que-lue-mette-un-terme-aux-etudes-sur-le-vaccin-contre-la-covid-19-en-raison-dun-risque-de-sterilite-potentielle-et-dautres-problemes-de-sante/


                                            • Reflexo78 18 janvier 15:49

                                              « Que ce soit dans l’historique des annonces de Pfizer, dans les données scientifiques officielles publiées par Pfizer, ou dans les phénomènes observés dans les pays les plus vaccinés, tout semble indiquer un bluff médical sans précédent.  »

                                              Ceci semble étayé par les faits :


                                              17 décembre 2020
                                              Le PDG de Pfizer attendra pour se faire vacciner contre le Covid-19
                                              Le PDG de Pfizer, Albert Bourla, n’a pas encore reçu le vaccin COVID-19 que sa société a développé en collaboration avec BioNTech — et il a déclaré lundi à CNBC que les dirigeants de Pfizer attendront leur tour pour se faire vacciner. « Dès que je le pourrai, je le ferai », a-t-il déclaré. Mais il a ajouté qu’il ne voulait pas que les dirigeants « passent devant les autres » et donnent le mauvais exemple.

                                              http://echelledejacob.blogspot.com/2020/12/le-pdg-de-pfizer-attendra-pour-se-faire.html#more
                                              https://www.businessinsider.fr/us/pfizer-ceo-albert-bourla-wait-cut-line-covid-19-vaccine-2020-12


                                              • stef 19 janvier 21:41

                                                @Reflexo78
                                                sil n’est toujours pas vacciné, on est en droit de se poser des questions


                                              • Chero Chero 18 janvier 20:17

                                                @Mizaru

                                                Bonsoir, pourriez-vous svp m’indiquer l’endroit précis où je peux trouver les données sources des deux tableaux de données ? J’ai parcouru l’étude mais c’est pas facile à dénicher ! Merci pour votre aide...

                                                Et aussi, est-il possible selon vous que l’effet placebo joue ? Re-merci !

                                                Cordialement.


                                                • Mizaru Mizaru 21 janvier 06:17

                                                  @Chero

                                                  Bonjour.

                                                  Pour les données sur le vaccin, elle sont prises dans l’étude qui est référencée adns le lien (6). Pour les autres, c’est une compilation des données de John Hopkins (https://coronavirus.jhu.edu/map.html). Ce qu’il manque ce sont les données sur la période juillet/novembre qui correspond à l’étude du vaccin, pour avoir une comparaison plus juste du groupe placebo.

                                                  Quand à l’effet placebo, vu que c’est une étude randomisée en double aveugle, il y a peu de chances que cela ait eu un effet. En tout cas, si effet il y a eu, il concerne les deux groupes.


                                                • sound of sound of 19 janvier 00:06

                                                  @Mizaru

                                                  Merci, Excellent ! Belle analyse, simple, efficace ... Mais ce n’est qu’un aspect d’une longue farce !... Bien des choses à venir ! smiley


                                                  • Super Cochon Super Cochon 19 janvier 06:25

                                                    .

                                                    Le Monsieur Vaccin travaille pour les ROTHSCHILD !

                                                    .
                                                    .
                                                    Le Monsieur Vaccin du Gouvernement Macron est Alain Fischer qui travaille pour les Rothschild , il est Président de la Fondation Edmond de Rothschild !

                                                    .
                                                    .
                                                    — Président .... Alain Fischer

                                                    — Vice Président ...... Benjamin De Rothschild

                                                    — Secrétaire Général ..... Julien Gottsmann

                                                    — Trésorier ....... Firoz Ladak

                                                    — Membre de droit ..... Yves Levy , Président-Directeur Général de L’INSERM

                                                    .
                                                    .
                                                    https://www.egaliteetreconciliation.fr/local/cache-vignettes/L650xH443/fondation_edmond_rothsdhild_fischer-d39be.jpg

                                                    .
                                                    .

                                                    .



                                                    • Super Cochon Super Cochon 19 janvier 06:26

                                                      .

                                                      IMPORTANT !

                                                      .
                                                      .

                                                      Pfizer a été condamné à 2,3 Milliards d’amende pour falsifications de données et publications mensongère !
                                                      .
                                                      .

                                                      Le 2 août 2009 , Pfizer et sa filiale Pharmacia & Upjohn Company ont accepté de verser une amende de 2,3 milliards de dollars pour mettre fin aux différentes plaintes portant sur ses pratiques commerciales et publicitaires.
                                                      .
                                                      .



                                                    • yvesduc 19 janvier 07:09

                                                      Merci pour votre article.

                                                      La probabilité de faire une forme sévère augmente si on est vacciné, parmi les cas contaminés. Il diminue parmi la population vaccinée prise dans sa totalité (9 –> 1).

                                                      Les chiffres suggèrent une diminution de la contagiosité et c’est tant mieux.

                                                      Cela étant, je suis comme vous, prudent, et attends de voir quelles seront les réelles caractéristiques du vaccin. Notamment son taux de protection, la durée de la protection et la fréquence des effets indésirables…


                                                      • stef 19 janvier 21:40

                                                        @yvesduc
                                                        pourriez vous éclaircir votre raisonnement car pour faire une forme grave il faut déjà être contaminé


                                                      • Legestr glaz Legestr glaz 19 janvier 08:27

                                                        Par ailleurs, les « médias de masse », comme le « gouvernement », parlent de « vaccin » mais il ne s’agit pas d’un « vaccin ».

                                                        Cette injection pharmacologique est destinée à faire pénétrer une information dans nos cellules. Un vaccin, en revanche, permet à l’organisme de renforcer son immunité face à l’agression d’un virus, de l’y préparer. 

                                                        Les médias et le gouvernement parlent de « vaccin » pour amadouer les gens, parce que les gens « connaissent » les vaccins, sont assez confiants envers eux. Mais c’est une entourloupe sémantique.

                                                        On en arrive même à demander aux sceptiques, concernant cette injection pharmacologique génétique, s’ils sont « anti-vaccin » ? C’est lamentable ! De la manipulation de l’information. La « novlangue » de 1984 était déjà un instrument de destruction intellectuelle, d’anéantissement de la pensée, d’asservissement du Peuple. Nous y arrivons doucement. Mal nommer les choses, écrivait Albert Camus, c’est ajouter aux malheurs du monde.

                                                        Un généticien, très pédagogue, explique tout.

                                                        https://www.youtube.com/watch?v=X—IL4EUFqA&feature=emb_logo

                                                        Pour finir un peu de Machiavel : «  « Beaucoup se sont imaginé des républiques et des principautés qu’on n’a jamais vues ni connues en vrai, car il y a un si grand écart entre la manière dont on vit et celle dont on devrait vivre que celui qui délaisse ce qui se fait pour ce qui devrait se faire apprend plutôt à se perdre qu’à se sauver… ». 


                                                        • Berthe 20 janvier 01:07

                                                          Excellent l’auteur « si le groupe Placebo est supposé être représentatif du monde réel, les personnes de ce groupe devraient aussi l’avoir attrapé plusieurs fois ».

                                                          Dans l’idéal, ce constat aurait du amener des questions, parce que c’est le point central de cette pandémie... pourquoi peut on l’attraper plusieurs fois ? Y a t il réellement un vaccin capable d’anéantir un virus qui peut s’attaquer plusieurs fois au même organisme... Quelque chose nous échappe.


                                                          • zygzornifle zygzornifle 20 janvier 10:13

                                                            Quand tout le monde sera vacciné on continuera a compter les morts et on dira que le virus mute plus rapidement que les labos font évoluer leur vaccin .....


                                                            • vachefolle vachefolle 20 janvier 13:26

                                                              Votre article est judicieux, mais il est basé sur les informations de Novembre...

                                                              Evidemment que l’annonce en Novembre d’un vaccin vaide a 95% etait totalement injustifié, en tout cas trés optimiste.

                                                              mais maintenant les questions sont beaucoup beaucoup plus simples :

                                                              Dans combien de temps verrons-nous la courbe des infections baisser en Israel, qui a deja vacciné (1dose) 30% de sa population. Statistiquement cela devrait commencer a se voir sur la contagion.

                                                              Idem a partir des statistqies de UK. Combien de personnes vaccinnées ont malgré tout développés le COVID ?

                                                              Il n’y a pas a regarder les stats des tests, mais les stats réelles.

                                                              C’est ce qui donnera le véritable % de ce vaccin


                                                              • Hannibal42 21 janvier 02:11

                                                                @vachefolle

                                                                Le souci c’est qu’il y a tout un tas de manières de tricher donc constater une inflexion ne suffirait pas.

                                                                Par exemple, les gouvernements peuvent déconfiner progressivement (et il est maintenant clairement indiqué que le confinement induirait une surmortalité), utiliser des tests moins sensibles et plus spécifiques en jouant aussi sur leur nombre, autoriser/recommander des traitements efficaces comme l’ivermectine qui sera déployée en même temps que le nombre de personnes vaccinées...

                                                                Il y a tellement de critères de confusions à exploiter par cette bande de petits nazillons pyromanes qui nous servent de dirigeants...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité