• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Covid : une stratégie du choc à bout de souffle

Covid : une stratégie du choc à bout de souffle

 

La crise sanitaire a imposé aux communautés humaines un retour au réel qui n'est pas de bon augure pour Big Tech : livrées à elles-mêmes les familles se sont frayées un chemin à travers l'effondrement sociétal et les communautés se sont à resserrées.

Confite dans sa torpeur, insouciante du monde d’après, la société française ressasse des évidences hors d’âge : l’Union Européenne ne sert à rien, nos gouvernants sont des paltoquets incompétents et affairistes, les médias sont menteurs et corrompus.

Tout ceci est vrai, mais tient à distance la nécessaire réflexion sur le monde qui vient à la faveur de la dernière crise sanitaire.

Cette crise est le choc qui devait permettre aux forces mondialistes (« Ne jamais laisser une bonne crise se perdre ») d’accélérer leur agenda de contrôle des masses.

La Silicon Valley est à la manœuvre dans une opération de sidération qui fera long feu.

 

La Silicon Valley prend le contrôle de la mondialisation

Avec la pandémie, la Silicon Valley prend ouvertement le relai des États nations dans des domaines aussi stratégiques que les questions de santé et de surveillance des populations.

Elle est à la manœuvre parce qu’elle seule dispose d’une force de frappe technologique à l’échelle planétaire.

Plus encore, elle est le porte étendard d’une idéologie qui a colonisé de gré ou de force les instances de commandement du monde occidental d’après guerre : ONU et autres organisations internationales entrées en compétition pour gérer la « gouvernance » globale, OTAN, marchés financiers, ONG « altermondialistes » sorosiennes, institutions européennes, partis de gouvernement, médias, mafias mondialisées.

 

La Silicon Valley, c’est le cocktail toxique de la psychologie geek/hippie avec de la restructuration de l’État profond américain (complexe militaro industriel et services de renseignement pour faire court).

Le rapprochement s’est effectué au début des années 90, la chute de l’Union soviétique conduisant à la réaffectation des missions et budgets de renseignement au domaine de la guerre économique.

Mondialisation et mondialisme paraissaient alors des formes immanentes de la fin de l’Histoire théorisée par Francis Fukuyama.

 

La CIA n’a pas tardé à investir directement dans les start-ups de la Silicon Valley à travers son fonds In-Q-Tel spécialisé dans les technologies de l’information.

Échange de bons procédés car la Silicon Valley va mettre en place l’architecture électronique de notre cage post-moderne. Au mitan des années 90, elle va accélérer la mutation de l’Internet (réseau d’origine militaire) en chatoyant rhizome multimedia de communication planétaire.

Multinationales et services de renseignement américains pourront dorénavant lire à livre ouvert dans les communications (et donc tracer activités, préférences politiques et sexuelles, états d’âmes) des chefs d’État étrangers, des hauts fonctionnaires, des capitaines d’industrie comme du vulgum pecus planétaire.

Mondialisation aidant, la Chine mit à disposition sa main d’œuvre bon marché et ses terres rares pour la fabrication des gadgets communiquants conçus dans la Silicon Valley.

 

Aujourd’hui, ainsi que l’a révélé la publication Faits et Documents, c’est au sein du Conseil d’administration de l’Université chinoise de Tsinghua[1] que les géants de la Valley et de Wall Street se coordonnent avec les autorités chinoises à l’occasion de réunions bi-annuelles.

Rien n’est trop beau pour la mafia geek de la côte ouest : Microsoft a un bureau à l'ONU, Bill Gates dirige de fait l’OMS et le Danemark nomme un ambassadeur auprès des GAFAM[2].

 

Politique d’abord

Si Google met discrètement en place le système de censure de la Chine au bénéfice du PCC, l’activisme politique des GAFAM se déploie en pleine lumière dans leur pays d’origine.

A 6 mois de la prochaine élection présidentielle américaine, le coronavirus est l’alibi idéal pour renforcer le contrôle partisan sur l’information :

Twitter censure la parole du Président des Etats-Unis parce que ses tweets sur le virus enfreignent, selon la formule consacrée, les « règles de la communauté » (quelle communauté ?). Au même moment, Facebook met 130 millions de dollars sur la table pour créer sa « Cour suprême » (un conseil de surveillance habilité à retirer des messages) composée de politiciens libéraux à la retraite, épaulés d’universitaires et de journalistes de gauche.

Ces geeks et les multinationales qu’ils dirigent ne sont certes pas neutres et ne se contentent pas de transmettre du contenu.

Le temps des pionniers est terminé et, fortune faite, c’est bien la diffusion de l’idéologie mondialiste qui importe avant tout aux tycoons west coast.

C'est un point essentiel à comprendre : la guerre conduite par les GAFAM est strictement idéologique. L’exemple de YouTube (filiale de Google) est éclairant :

Sa directrice générale Susan Wojcicki admet sans façon que sa politique de contrôle sur les contenus déplaît à ses utilisateurs. Cela est donc parfaitement inepte du point de vue de la rentabilité de son entreprise.

Mais elle n’en a cure et passera outre l’opinion de sa clientèle en renforçant la censure sur sa plateforme[3].

En même temps, Google travaillant - discrètement - la mano en la mano avec le régime chinois, YouTube supprime automatiquement les commentaires critiquant le Parti communiste chinois[4]. Délire autoritariste, hypocrisie, autisme radical de ces dévots du nouvel ordre mondial.

L’idéologie mondialiste est consubstantielle à leur origine sociale : ils sont les rejetons hippies de la haute bourgeoisie – israélite le plus souvent – américaine et sont passés par les Universités de l’Ivy League. Leur aventure industrielle, associée très tôt au monde du renseignement et à l’État profond US, donne la dernière touche au portrait psychologique de ces startup-ers : une mentalité cool et progressiste d’éternel adolescent adossée à une recherche pathologique de la surveillance et du contrôle.

 

Les outils de l’ère du Bien

C’est bien sûr leur opinion de gens raisonnables, bienveillants et informés qui doit prévaloir pour qu’advienne cette ère du Bien dont, par un hasard providentiel, ils maîtrisent les instruments.

La bienveillance n’exclue pas la défiance (comme disait Lenine : « La confiance c’est bien, le contrôle c’est mieux ») et derrière leur bric-à-brac moralisateur de « social justice warriors », nos anges gardiens ont plusieurs fers au feu pour nous imposer une infodominance totale :

 

- l’identification biométrique pour marquer le bétail humain. Cela sera sans doute associé aux campagnes de vaccinations obligatoires au titre du nécessaire suivi des données sanitaires.
Bill Gates a financé des recherches sur les "tatouages à points quantiques" qui permettent à la fois de vacciner et de marquer les vaccinés ; il soutient en outre l'initiative ID2020, qui vise à implanter l'identification biométrique. Premiers cobayes : les nouveau-nés au Bangladesh et les sans-abri d'Austin au Texas.

 

- la géolocalisation universelle pour fixer le cheptel : le serf post-moderne n’est pas censé quitter son domicile sans explication valable.

De prétendues nécessités sanitaires (en cours d’implantation avec les applications de traçage sur smartphone mises au point dans les cornues d’Apple et de Google) suffiront à la justifier.

 

- la reconnaissance faciale pour faciliter le contrôle et mettre en place un système de sanctions et de récompenses déjà advenu en Chine (système de crédit social). C’est Eric Schmidt, ex-PDG de Google, qui a mis en place ce système pour le compte du PCC.

Microsoft est un autre ardent défenseur de la reconnaissance faciale et il faut savoir que la quasi-totalité des pays développés l’ont d’ores et déjà adoptée et intégrée dans leur législation[5].

- la suppression de l’argent liquide pour surveiller le bétail fiscal à travers ses données financières (l’Inde a servi de terrain d’expérimentation à grande échelle). Cela se fera naturellement au nom de la justice sociale et de l’inclusion financière des plus pauvres…
A la faveur de la pandémie de coronavirus, la Chine a mis en "quarantaine" les envois d'argent liquide, conformément à un avis de l'OMS.

- la censure numérique et la généralisation d’un système de fact-checking en ligne qui établiront un Ministère de la Vérité universel.

Les algorithmes de Google et les armées de fact checkers de YouTube, Twitter et Facebook font remonter les « vérités » utiles et disparaître les opinions dérangeantes.

Facebook émet des « avertissements » aux utilisateurs qui ont aimé ou cliqué sur « désinformation sur les coronavirus », YouTube supprime les vidéos qui mettent en cause l’OMS.

Accessoirement, un ancien ingénieur de Google (Greg Coppola) a récemment révélé que les résultats de recherche du moteur étaient biaisés. Les algorithmes de la Silicon Valley aspirent au contrôle de notre carte cognitive.

 

En finir avec la dictature cool

Société digitalisée et société de surveillance, c’est tout un : La dictature cool (« Don’t be evil » est le slogan de Google) que veut nous imposer Big Tech repose sur l’identification sans limite, la transparence absolue (ie la défiance généralisée).

Le but : recomposer l’humanité sur la base d’une soupe primordiale (culture massifiée et exempte de toute attache identitaire) créée en laboratoire (transhumanisme), conformiste et égalitaire dans l’asservissement.

Cela nous sera vendu sous le label de la société inclusive.

 

Mais là où croît le péril croît aussi ce qui sauve :

Le soufflé Covid retombe, il n’y aura pas de seconde phase et Trump, sortant renforcé d’une crise (mal) orchestrée aura un boulevard devant lui pour la présidentielle.

Surtout, la crise sanitaire aura imposé aux communautés humaines un retour au réel qui n'est pas de bon augure pour Big Tech : livrées à elles-mêmes les familles se sont frayées un chemin à travers l'effondrement sociétal et les communautés se sont à resserrées.

Le mièvre prechi prêcha globaliste, les rêves creux du pourtoussisme sont pulvérisés et la vanité de nos vies artificielles de monades connectées devient aveuglante.

L’Empire du Bien nous demande juste d’obéir, mais voilà que renaît la communauté du peuple.

De nombreux éditocrates et la quasi totalité de notre classe politique se sont ralliés à cette matrice panoptique et à son idéologie West coast. 

Aussi, notre message à leur endroit doit-il être clair : une fois le système effondré, vous deviendrez une cible légitime et ce jour approche.

Nous allons nous organiser et nous ne serons pas ceux qui devront ramper au milieu des ruines de ce monde.

 

Démasquons nous, démasquons les !

 

Astolphe

 

 

[2]GAFAM pour Google Apple Facebook Amazon Microsoft


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 5 juin 2020 23:06

    Malheureusement, cette fausse pandémie a bien fonctionné. Une voie royale pour le NOM.

    La seule explication est que les gens deviennent de plus en plus cons.


    • Julot_Fr 6 juin 2020 08:48

      @troletbuse

      L’objectif de la crise n’était pas le NOM mais attaquer Trump, le condinement devant se continuer jusqu’aux élections (le vote par courrier aurait permis la triche), ca a échouer, nous avons donc les protestations organisées financées par Soros (après la pandémie organisée par Gates). Les protestations sont contre productives pour les agents de satan avec Trump montant à 40% des intentions de vote noir (il faudrait moins de 10% pour que les démocrates gagnent). Une question qui émerge est donc, quelle merde les globalistes vont ils inventer après l’echec de ces protestations ? Parmis les candidats, il y a les échauffements Chine/inde, les intempéries, .. ?


    • troletbuse troletbuse 6 juin 2020 10:23

      @Julot_Fr
      Sur un seul merdia, j’ai vu ce matin que c’est Vaccinator ou Bill Gates qui a financé l’étude mensongère du Lancet, sur France-Soir. Rien d’étonnant.

      http://www.francesoir.fr/societe-sante/faits-divers-suicide-de-lessai-recovery-lhydroxychloroquine-soyons-serieux#disqus_thread


    • Le421... Résistant Le421 6 juin 2020 17:32

      @troletbuse
      Sur Mickey-Parade, ils parlent de Soros aussi...  smiley


    • Julot_Fr 6 juin 2020 17:41

      @Le421 Soros a pris le soin de nier son implication.. Sachant qu’en politique la négation peut être la meilleurs confirmation, le fait est que directement ou indirectement soros a financé BlackLiveMatter et Antifa

      https://www.zerohedge.com/political/rare-statement-soros-denies-paying-protesters-riot


    • Sali Algerie 5 juin 2020 23:14

      Les bonnes actions du gouvernement sont devenus des outils de contrôle. Les phrases suivantes sont entendues partout :« que vous soyez bien », « pour votre propre bien »,« avec vos proches », « soyez responsable » (jusqu’à ce que nous fassions notre travail et vous contrôlions complètement). Depuis quand le gouvernement veut le bien du peuple ? Pendant des décennies, ils nous ont pris de l’argent maintenant ils veulent notre bien, oui c’est sûr !


      • charlyposte charlyposte 6 juin 2020 08:36

        @Sali Algerie
        Va falloir attendre tout comme le beaujolais le corona nouveau début décembre ! l’attente et la crainte sera longue à attendre... zut.


      • troletbuse troletbuse 6 juin 2020 10:27

        @charlyposte
        Si il y a une récidive de la fausse pandémie comme les politicards ou les experts merdiatiques autoproclamés et voyants le serinent, cela voudra dire que le virus a bien été fabriqué en labo et disséminé dans des pays choisis.


      • charlyposte charlyposte 6 juin 2020 11:22

        @troletbuse
        Ou plutôt, comment faire résonner les tambours de la peur du haut vers le bas. ( au niveau mondial, bien sûr )


      • Ecureuil66 6 juin 2020 08:51

        fabuleux votre article....si après avoir lu ça on a pas encore compris c’est qu’il doit nous manquer quelques neurones ! lol ! merci


        • charlyposte charlyposte 6 juin 2020 08:59

          @Ecureuil66
          J’ai bien la crainte qu’il manque chez 70 pour cent des Français un très grand nombre de ces fameuses neurones smiley


        • dscheffes 7 juin 2020 10:29

          @charlyposte
          un neurone


        • troletbuse troletbuse 6 juin 2020 08:55

          Bizarre, L’étude du Lancet a été demandée par qui ?

          Devinez ?

          Mais par Vaccinator, vous connaissez la fondation Bill Gates.

          Je viens de trouver ca sur France-soir.

          Sur les autres torchons, ce n’est jamais indiqué que cette pourriture est à l’initiative de cette étude

          Ca doit encore être du complotisme, bien sur.  smiley

          http://www.francesoir.fr/societe-sante/faits-divers-suicide-de-lessai-recovery-lhydroxychloroquine-soyons-serieux#disqus_thread


          • Francis, agnotologue JL 6 juin 2020 09:25

            @ Astolphe,

             

            ’’politiciens libéraux à la retraite, épaulés d’universitaires et de journalistes de gauche.’’

             

             ? C’est quoi, svp, votre définition de la gauche ?


            • Thodinor Astolphe 6 juin 2020 10:27

              @JL
              Il ne s’agit pas ici de « ma » définition de la gauche ; pour répondre franchement, je ne pense pas qu’avoir une analyse politique sur un axe droite  gauche soit pertinent (dans le contexte français en particulier).
              Il est ici question de la gauche dans le monde anglo-saxon (liberal en anglais) qui regroupe les Dems américains et la faction blairiste du Labour britannique.
              En France on pourrait approximer ça par la gauche sociétale et progressiste (Macron et « deuxième gauche »)
              La question est importante ; j’ai conscience qu’elle mériterait de plus longs développements.


            • troletbuse troletbuse 6 juin 2020 10:30

              @JL
              Pour moi, il n’y a plus de gauche, mais certainement une fausse ou fosse gauche.
              De la même façon qu’une partie des LR a rejoint Tarlouzette 1er. Tous des opportunistes.


            • babelouest babelouest 6 juin 2020 10:39

              @JL
              Si c’est ce que je pense, la « gauche », c’est une droite avançant masquée par des voiles sociétaux genre féminisme agressif, accueil de migrants clandestins sans retenue, magnification des « genres » multiples et changeants, une droite attrape-nigauds en somme avec un (gros) soupçon de mondialisme.
              .
              Et rien de tangible pour le Peuple Souverain bien entendu.


            • Francis, agnotologue JL 6 juin 2020 11:08

              @babelouest
              @Astolphe,

              @troletbuse,
               
              il n’y a pas, il n’y a jamais eu, il n’y aura jamais de partis politique de gauche au pouvoir aussi longtemps que les gens éliront leurs représentants et le Président de la République comme ils élisent Miss France.
               
              « Un gouvernement Mélenchon, serait KO avant même de prendre ses fonctions »
               
               
               En revanche, il existe un électorat de gauche.
               
               « 
              Réclamer des parts du gâteau plus équitables, c’est peut-être dénoncer les prérogatives abusives des capitalistes qui tiennent le manche du couteau et se servent en premier, mais c’est aussi prendre acte que le gâteau est toujours de la même taille. C’est en définitive accepter ce qu’il coûte en sueurs inutiles, en épuisement de ressources naturelles, en pollutions mortifères, pour que les capitalistes se goinfrent encore et toujours plus.
               
              « Ces attitudes ne sont pas de gauche. 
              « Être de gauche c’est contester la part outrancière que se réservent les capitalises dans une production toujours plus pléthorique et ruineuse pour la planète comme pour les générations futures.
              « Être de gauche c’est ne pas laisser le capital régner. »


            • Thodinor Astolphe 6 juin 2020 11:17

              @babelouest
              C’est tout à fait : avec le label « gauche progressiste » on peut faire passer plus de saloperies.
              Les labels droite  gauche sont des écrans de fumée (et des codes qui déclenchent de vaines passions et de vains combats) que les médias entretiennent sciemment.


            • troletbuse troletbuse 6 juin 2020 11:19

              @JL
              Seul façon d’arriver, une révolution mais je n’y crois pas tant l’assistanat est la règle.
              Ou alors, il faudrait malheureusement une dictature militaire. Je ne vois pas d’autre façon de s’en sortir vu la corruption de nos Zélites.
              Pendant cette fausse pandémie, on n’a pas beaucoup entendu les politicards qui ont le cul entre 2 chaises.
              Si, ils se sont voter l’immunité. Tous aux abris..


            • troletbuse troletbuse 6 juin 2020 11:21

              @Astolphe
              Tout à fait.


            • babelouest babelouest 6 juin 2020 11:35

              @Astolphe
              c’es-t bien pourquoi j’avais préparé cette proposition, certes imparfaite, mais qui a le mérite d’exister :
              https://ti1ca.com/g8d3ucpa-2020-05-20-2020-05-20.pdf.html
              et le mérite de rendre la seule vraie souveraineté au Peuple entier, ce qui déconnecte toute manœuvre des banksters....


            • troletbuse troletbuse 6 juin 2020 09:42

              Futur dégâts collatéraux de la fausse pandémié

              Augmentation des décès pour cancers non détectés ou soignés :

              https://francais.rt.com/france/75667-personnes-pourraient-mourir-cancer-faute-depistage-confinement


              • Ecureuil66 6 juin 2020 11:21

                @troletbuse
                ajouter à cela doublement des suicides et augmentation des accidents cardiaques (j’ai plus les références mais c’était sur des medias mainstream ! petit à petit la vérité va se faire jour !) 
                en plus vu mon age j’ai reçu un courrier de la secu pour un visite gratuite chez mon médecin traitant (j’en ai pas) vu que les généralistes n’ont pas pu suivre correctement leurs patients habituels !
                Enfin le grand chef du conseil en confinement a déclaré : pas de confinement en cas de nouvelle vague de covid !


              • charlyposte charlyposte 6 juin 2020 11:30

                @Ecureuil66
                A mon avis il est temps de confiner tous nos pseudos spécialistes propagandistes en médecine théorique et surtout nos politicons de pacotille. * STOP AU COVID * BASTA.


              • babelouest babelouest 6 juin 2020 11:41

                @Ecureuil66
                Nann, lis vont faire mieux : dans les faits ils ne vont pas déconfiner, ce qui leur évitera de reconfiner : par exemple ils envisagent (pour le moment) d’obliger au masque partout pendant encore six mois (c’est renouvelable, ces machins-là).
                .
                J’imagine les jeunes en boîtes de nuit, avec leurs lambeau d’étoffe : comme repoussoir c’est sympa...


              • charlyposte charlyposte 6 juin 2020 12:02

                @babelouest
                Sachant que la seule industrie made in France est * les fabriques de masques * ! pour vivre heureux, vivons masqués.


              • troletbuse troletbuse 6 juin 2020 12:40

                @charlyposte
                Masqué chinois.
                Les entreprises qui se sont lancées sans la fabrication de masques vont bientôt fermer vu que le gvt en commande en Chine.


              • charlyposte charlyposte 6 juin 2020 13:04

                @troletbuse
                On va donc se contenter de la bagnole électrique Renault ! smiley


              • caillou14 rita 6 juin 2020 11:22

                En gros titre dans le figaro de ce matin, un nouvel article des labos contre ce médicament pour déglinguer Raoult !

                Les vendus au pognon pour soigner son au pouvoir ?

                 smiley


                • troletbuse troletbuse 6 juin 2020 11:39

                  @rita
                  J’ai vu, ils persistent.
                  Je ne comprends pas que Roufiol et un autre restent au Figaro. C’est un journal aussi pourri que les autres sauf qu’il accepte les commentaires des abonnés plus intéressants que l’article et que les non-abonnés peuvent lire.
                  Sur 90% des autres merdias on ne peut ni commenter ni lire. C’est du bourrage de crane.


                • xana 6 juin 2020 11:42

                  @rita
                  Mais tu t’attendais à quoi ?
                  Le Figaro n’a pas changé de propriétaire...


                • troletbuse troletbuse 6 juin 2020 12:42

                  On savait que Tarlouzette 1er avait un crane vide. Comme le reste, il est obligé de se le faire remplir par d’autres

                  https://fr.news.yahoo.com/emmanuel-macron-demande-pr%C3%A9sidents-lassembl%C3%A9e-101310350.html


                  • BA 6 juin 2020 12:58

                    A propos de la journaliste Margaux de Frouville :

                    https://www.facebook.com/photo/?fbid=3010249235732460&set=a.1066596506764419&__cft__[0]=AZXdE_NLu1rz8O6UiXQz6JArpO_fyu1OfRXeYWNMJiCfV4IrQ_bnLPlC4dlzpt9QjK5iGn 3CbFJxSzGrrsKN4ofou6zMa33CgTFllVZpMDVoxtJbuTdPOAt2K5kpDt_JLIfG6gQGP0lO GIzWRRelmpYCXgLXjOeOEDPJJYaFq7W-7g&__tn__=EH-R


                    • Carburapeur 6 juin 2020 14:04

                      peut-être... mais pas de solution !

                      Ce sont dix goliath contre un david sur le territoire googolathien, ce sont douze sumo conte mimi Mathy chez les amazoniens.

                      Je reste sur mon trottoir ; il y a en face

                      un trognon de multinationale qui me fait peur...


                      • Emohtaryp Emohtaryp 6 juin 2020 15:09

                        l’Union Européenne ne sert à rien, nos gouvernants sont des paltoquets incompétents et affairistes, les médias sont menteurs et corrompus.

                         

                        Petit détail, l’UE sert surtout à siphonner les richesses de ses états de par son carcan de traités imposés de FORCE ( pour lesquels on déjà dit massivement NON en 2005...)

                        Mais bon résumé de la situation actuelle, le voile est tombé et l’ennemi est identifié par le plus grand nombre....


                        • Sali Algerie 6 juin 2020 18:37

                          Toute la technologie peut être utilisée de deux façons ! Ceux qui sont au gouvernement vont essayer de l’utiliser de quelque façon que ce soit parce qu’ils ont les moyens nécessaires : exécutif et législatif, si vous ne voulez pas volontairement alors imposer par la loi qui doit être respecté comme nous les respectons tous. La question se pose de savoir si leurs lois qui nous sont imposées respectent des normes morales ou éthiques ou n’ont jamais eu d’importance ? Si nous disons que ce n’est pas la loi morale de vacciner ou de tatouer avec la vérification des puces électroniques, alors ils diront que nous ne sommes pas moraux et que nous voulons le mal des autres parce que nous allons propager le virus. Ensuite, nous dirons qu’il y a beaucoup de maladies non traitées qui ne font pas l’objet d’attention ou qui ne peuvent être résolues ou qui ne sont pas rentables. Leur mécanisme de pensée est basé sur le profit, l’argent et le contrôle, car sans contrôle, leur argent peut être pris et ils sont tenus responsables. Donc, ils facilitent leur contrôle afin que nous ne puissions plus jamais les tenir responsables.


                          • BA 6 juin 2020 18:54

                            Samedi 6 juin 2020 :


                            Chloroquine : le scandale de la revue médicale « THE LANCET » ne fait que commencer. Un article exceptionnel publié sur France Info :


                            https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/enquete-franceinfo-chloroquine-sur-les-traces-de-surgisphere-la-societe-au-coeur-du-scandale-de-letude-du-lancet_3993379.html





                            • Thodinor Astolphe 6 juin 2020 19:11

                              @BA
                              Merci pour ça. Très intéressant.


                            • Old Dan Old Dan 6 juin 2020 23:58

                              Le passage du virus révèle aussi un phénomène social plus discret : L’entraide spontané, l’émergence de secours immédiat, l’assistance mutuelle, la créativité solidaire... Et ceci en dehors de tous parti pris, de toute idéologie, de tous ordre venus d’en haut...

                              [Et ceci ds tous les âges, pas obligatoirement des plus nantis ]


                              • Thodinor Astolphe 7 juin 2020 10:07

                                @Old Dan
                                Oui, absolument. C’est sans doute ce qui restera.
                                Et, si vous me permettez un avis perso, c’est aussi ce qui est en train d’être attaqué à l’acide par le cinoche « Black lives matter »


                              • Old Dan Old Dan 7 juin 2020 10:29

                                @Astolphe : Pas d’avis sur la question !
                                .
                                [Européen, je travaille depuis longtemps en pays kanaque où le « racisme » se limite à la franche rigolade, et où l’entraide coutumier tient fortement la corde... ]

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité