• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Crosse en l’air le 11 Novembre

Crosse en l’air le 11 Novembre

« Crosse en l’air » est une expression caractérisant l’acte de rébellion des soldats qui refusent d’exécuter les ordres de leurs officiers en tenant leurs fusils le canon vers le bas et la crosse en l’air. C’est en juin 1907 que les soldats du 17ème régiment de Béziers ont pour la première fois utilisé ce symbole en refusant d’exécuter l’ordre de tirer sur une manifestation de viticulteurs et d’ouvriers des vignes. Au lieu de cela, suivis par une foule importante, ils avaient marché vers la mairie de la ville, crosse en l’air. Aujourd’hui, la chanson « Gloire au 17ème » rend hommage à ces soldats du contingent qui ont refusé de tirer sur leurs concitoyens, leurs frères.

En 1916, dans les tranchées, les refus d’obéir aux ordres absurdes se sont multipliés. Un des actes de rébellion les plus connus est celui de Craonne : dans cette tuerie, des soldats ont levé la crosse de leurs fusils et refusé de monter au front. Une vingtaine d’entre eux ont été fusillés « pour l’exemple » sous l’accusation de haute trahison. Des milliers d’autres ont été emprisonnés ou déportés dans les colonies. Les survivants ont été amnistiés pendant les années 1920. Cet épisode tragique a été immortalisé dans les paroles de « La chanson de Craonne », devenue un symbole majeur de la rébellion militaire et du pacifisme.

« Ceux qu’ont l’pognon, ceux-là r’viendront,
Car c’est pour eux qu’on crève.
Mais c’est fini, car les trouffions
Vont tous se mettre en grève.
Ce s’ra votre tour, messieurs les gros,
De monter sur l’plateau,
Car si vous voulez la guerre,
Payez-la de votre peau ! »

Mais hélas, l’histoire bégaye. La Syrie, le Yémen et d’autres pays connaissent aujourd’hui, la même barbarie qu’à Verdun il y a 100 ans. Les peuples tombent sous les mêmes balles : celles des marchands d’armes et des fous de guerre. « Les bandits qui sont cause des guerres n’en meurent jamais » dit « La Butte Rouge  » qui n’est pas une chanson de la commune de Paris, comme on le croit souvent, mais qui fait référence à la « butte Bapaume » et à un sanglant épisode sur le front de Champagne, pendant la Première Guerre mondiale..

Les commémorations peuvent être autre chose que l’apologie de massacres organisés, elles peuvent être l’occasion de célébrer ces sursauts de fraternité.

Concerts des chorales

« les Sans Nom » (Nancy)

et « Les Mauvais Jours Finiront » (Verdun
le 11 novembre 2016

 

Place Stanislas – Porte Héré
11 h 11 – Nancy

 

Rue Mazel – Monument à la Victoire
17 h 30  Verdun

 

12 novembre 2016
16 h 00 – Bonzée

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Etbendidon 20 octobre 2016 14:37

    Il parait qu’il n’y a pratiquement plus d’articles à la modération *
    Alors tout passe !
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/oui-je-suis-allee-voir-dieudonne-185696#forum4703386
     smiley
    Faudrait que j’essaie mais y m’ont dégouté !
     smiley
    * Causes : beaucoup sont partis - les compulsifs sont fatigués - le club faucille et marteau est en RTT


    • doctorix doctorix 20 octobre 2016 18:38

      @Etbendidon

      Eh bien, profitez-en pour produire votre premier article : au moins vous aurez une petite chance : même les plus mauvais peuvent émerger.

    • Etbendidon 20 octobre 2016 18:57

      @doctorix
      Vous m’avez mal lu mon vieux quand j’écris qu’ils m’ont dégoutés
      Dernier article proposé : Donald TRUMP est un personnage original
      Article refusé
      A force on se lasse
       smiley
      C vrai que quand on se moque des nartiqueurs compulsifs, ils ont la rancune tenace
       smiley
      Alors je trollosse en compensation


    • covadonga*722 covadonga*722 20 octobre 2016 15:27

       C’est en juin 1907 que les soldats du 17ème régiment de Béziers ont pour la première fois utilisé ce symbole 


      non outre que ce genre de démonstration ont été fréquente au début de la commune.
      Une des premières fois connue décrite par des journalistes date de 1848 quand les premiers régiments appelés pour mater les émeutes on signifié ainsi qu’il ne tireraient pas .


      • NEMO Jeussey de Sourcesûre 20 octobre 2016 15:45

        @covadonga*722

        Merci pour cette rectification. Il est vrai qu’en ce qui concerne la commune, un autre point commun avec cette boucherie où les enfants de la nation sont tués par leurs propres frères est représenté par le mur des fédérés au cimetière du Père Lachaise qui garde les cicatrices des 147 combattants fusillés par les « Versaillais », pour faire passer l’envie aux Parisiens de recommencer..

      • Rincevent Rincevent 20 octobre 2016 21:41

        @LeNeveuNic

        la promptitude de la libération des prisonniers allemands et la compréhension pas trop regardante au maintien sous les armes des « éléments » continuant la guerre dans les pays baltes voire sur le front de Finlande. années 19_20. Et en Allemagne aussi, et pour cause ! Il s’agissait bien de contrer la « menace bolchevique » aux frontières et à l’intérieur du II ème Reich. Malgré les clauses du traité de Versailles, ces Freikorps disposaient d’artillerie, de chars et même de quelques avions. Les vainqueurs de 14/18 ont fermé les yeux, c’était autant qu’ils n’auraient pas à faire…


      • keiser keiser 20 octobre 2016 17:50

        Rassurez-vous braves gens
        ce n’est pas un appel à la révolte
        c’est un évêque qui est saoul et qui met sa crosse
        en l’air comme ça... en titubant...
        il est saoul
        il a sur la tête cette coiffure qu’on appelle mitre
        et tous ses vêtements sont brodés richement
        il est saoul
        il roule dans le ruisseau
        sa mitre tombe
        Extrait du texte de Jacques Prévert « La crosse en l’air »
        Oh Barbara, quelle connerie la guerre

        • fred.foyn 21 octobre 2016 07:44

          Les militaires avaient de l’honneur à cette époque..aujourd’hui c’est un autre son de « cloche »..au nom de l’argent, ils partent envahir des pays pour gagner leur vie en prenant celle des autres ?


          • ENZOLIGARK 21 octobre 2016 07:55

            @fred.foyn ... , Aloha * , ... aujourd ’ hui , ca meriterait pas une decheance de nationalite  ? . Non  ! ? . ... A FRANCIA SYSTEMA = BASTA = FORA ... E CORSICA * LIBERTA SERA ...


          • casque (---.---.128.130) 29 octobre 2016 14:18

            Bonjour,

            Merci de votre article qui relaie cet événement.
            Néanmoins, il est dommage que vous ne publiez pas un lien vers le site de la chorale en question. Cela permettrait d’indiquer clairement quelles idées sont defendues par les chorales révolutionnaires.
            Il faut indiquer que les membres des chorales révolutionnaires ne cautionnent aucunement les informations et avis publiés sur agoravox. Trop de blogs alimentés par des complotistes, conspirationnistes, en un mot fascistes sont présents sur ce média. La proximité que vous acceptez avec ces réactionnaires est peut être due à une certaine naiveté mais elle jete un discredit certain sur vos écrits.
            À bas toutes les armées.
            À bas tous les exploiteurs.
            Ni dieu ni maître ni patrie !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès