• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > CRS : service d’ordre ou bien horde sauvage ?

CRS : service d’ordre ou bien horde sauvage ?

Petit rappel :

Les Groupes mobiles de réserve, souvent abrégés en GMR, étaient des unités paramilitaires créées par le gouvernement de Vichy. Leur développement fut l'affaire privilégiée de René Bousquet, directeur général de la Police nationale et par la suite protégé de François Mitterrand.

Les Compagnies Républicaines de Sécurité, CRS, ont été créées par un décret du 8 décembre 1944 à la suite de la dissolution des GMR - décret confirmé par une ordonnance du 7 mars 1945 signée par le général de Gaulle. Initialement elles sont composées de nombre de résistants.

Menacées de disparition dans les années de l'immédiat après-guerre, les CRS ont acquis une nouvelle raison d'être comme forces de réserve générale à vocation nationale (et répressive) à la suite des grèves de 1947 (décret du 26 mars 1948 pris en application de la loi du 27 décembre 1947).

Simultanément, onze compagnies comprenant des éléments „douteux” (sympathisants communistes émanant de la résistance) sont dissoutes, principalement dans le sud-est de la France. L’Etat décide d’une revue d’armes pour ces 11 compagnies, et une fois les armes démontées des compagnies „fidèles” entrent, armées, et on leur apprend leur dissolution ...

Les compagnies métropolitaines ont été engagées dans le conflit d'Algérie.

Les CRS ont également été engagés dans les conflits sociaux de la fin du xxe siècle. Les matériels sont améliorés (protection) et personnalisés (apparition des bandes jaunes sur le casque et de l'écusson sur les uniformes à la suite des événements de 1968 dans le but de différencier les CRS des autres forces de l'ordre).

La tactique d'emploi des unités est revue en 2002 afin de faciliter le passage des missions de sécurisation et de luttes contre les violences urbaines à celles de maintien de l'ordre.

 

Les missions :

-assurer le maintien de l’ordre public et son rétablissement si nécessaire ;

-assurer les missions propres de surveillance et de protection des personnes et des biens ;

-concourir, avec les effectifs de la direction centrale de sécurité publique (DCSP), à la lutte contre les violences urbaines ;

-participer à la lutte contre le terrorisme et intervenir sur des actions de tuerie de masse et actes terroristes ;

-porter aide et assistance aux populations en cas de sinistres graves.

-sécurité routière et surveillance des autoroutes,

-sauvetage en haute montagne en alternance avec la Gendarmerie nationale

 

À noter : certaines de ces missions semblent ne pas fonctionner le soir de la Saint Sylvestre !

 

Emploi :

La priorité d'emploi des unités reste décidée au niveau national dès lors qu'un événement - prévu ou imprévu — nécessite l'emploi de forces mobiles. De plus, même hors période de tension, un nombre important d'unités est affecté à des missions nationales, placées en réserve de maintien de l'ordre. Ainsi, un certain nombre de compagnies est déplacé en permanence sur la région parisienne.

L'unité de coordination des forces mobiles (UCFM), placée sous la double autorité des directeurs généraux de la police et de la gendarmerie nationales est chargée de déterminer les unités à engager sur des missions nationales et de décider de l’octroi de renforts aux préfets de zone pour des opérations requérant un volume de forces supérieur à leurs ressources. Initialement de taille modeste lors de sa création en 2002, l’UCFM, a été renforcée dans son organisation et son fonctionnement en 2015 et en 2016. Son effectif a été doublé et ses règles de fonctionnement ont été clarifiées. Elle a par ailleurs été dotée d’une application informatique de suivi en temps réel de la position des forces.

Les CRS créent lorsque la situation le nécessite des groupements provisoires dirigés par leurs propres officiers supérieurs.

Les CRS, comme les gendarmes mobiles sont placés pour les opérations de maintien de l'ordre sous le commandement immédiat de leurs propres officiers mais, conformément à la loi, ces derniers ne peuvent exercer les prérogatives d'officiers de police judiciaire.

Les mouvements tactiques (barrages, charges, etc.), les communications nécessaires (sommations etc.) et les actions en vue de poursuites judiciaires éventuelles sont donc de la responsabilité des autorités territorialement compétentes (typiquement un commissaire de police ou un officier de Gendarmerie) sous la responsabilité ultime de l'autorité administrative (préfet) et sous le contrôle de l'autorité judiciaire.

A noter :

Philippe Klayman, le patron actuel des CRS est un énarque "ENA promotion Montaigne" ... il a obtenu un fort soutien de Alain Bauer pour que Manuel Valss le fasse avancer, et son rôle dans la transformation des CRS en "commandos" à l'américaine parait acté (voir ce lien)

https://www.marianne.net/societe/la-note-qui-transforme-les-crs-en-commando?fbclid=IwAR04dkWBRHq6cig4iTDs5V9EBtFV4N1xb-gzHCDiqpujRZFglJglAFtbnmI

 

Désormais spécialisées dans le tir tendu dans le visage des manifestants, utilisant des armes interdites par la Convention de Genève, leur dissolution devrait être une priorité.

Ensuite il conviendra que la justice se mette au travail et déclenche des enquêtes contre chacun des CRS engagés dans les opérations de maintien de l’ordre depuis le début des manifestations des Gilets Jaunes, pour vérifier lesquels ont commis des actes répréhensibles, plutôt que de négliger leurs actes et ne s’en prendre qu’aux victimes et aux manifestants, oubliant ainsi son rôle de „pouvoir législatif” et devenant un simple instrument du „pouvoir exécutif”.

 

et "in memoriam", il semble manquer un pays dans ce texte/sketch de Coluche 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • mac 3 janvier 11:32

    Forces de maintient de l’ordre tout court ou forces de maintient de l’ordre social ?


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 3 janvier 11:40

      @mac
      disons des forces spéciales de maintien de l’ordre ... je n’ai pas voulu en rajouter sur Pétain, Bousquet, mitterrand ... mais je précise que durant la Guerre d’Algérie (les événements) mitterrand (le guillotineur) et le gvnt avaient couvert la création de 20 compagnies de CRS « locales » qui ont été ensuite dissoutes en 1962 ... je n’ai trouvé aucun lien sur ce que sont devenus ces « CRS spéciaux » .. ces mercenaires !!!


    • Ouallonsnous ? 3 janvier 19:36

      @Gérard Luçon

      Ce que sont devenus ces CRS « spéciaux », c’est assez simple à comprendre, ils ont servis de formateurs à certaines unités CRS actuelles qui ont pour mission « d’abîmer » un maximum les manifestants, Pinochet, Videla et consort en ont profité ainsi que les réseaux Condors de la CIA, ils sont réactivés par les commanditaires de l’oligarchie de l’UE/Macroniste !


    • mac 3 janvier 11:36

      Les images que l’on voit là ne sont évidemment presque jamais montrées dans les JT mais si ça se passait en Russie, au USA ou au Venezuela alors là...


      • Arogavox 3 janvier 11:36

        informations officielles intéressantes :

        cf https://www.collectivites-locales.gouv.fr/obligations-des-fonctionnaires#__RefHeading__855_538996654

        La loi du 13 juillet 1983 précitée a toutefois consacré l’obligation de désobéissance « dans le cas où l’ordre donné est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public ».

        ...

        Les fonctionnaires ont le devoir de satisfaire aux demandes d’information du public (Article 27de la loi du 13 juillet 1983). Cette obligation découle de la loi du 17 juillet 1978 relative à l’accès aux documents administratifs.


        • Arogavox 3 janvier 11:53

           ... reste à savoir jusqu’à quel point les postures procédurières estimeront légaux ou non gravement compromettant pour un intérêt public les actes ou ordres ayant
           occasionné les graves blessures constatées ; 
           jusqu’à quel point de posture procédurière les « responsables » au service des Français considéreront-ils qu’aucune demande d’information du public n’a été correctement formulée dans les clous pour le détail circonstancié des faits et ordres ayant conduit à ses graves blessures ?


        • Arogavox 3 janvier 11:54

          oups : ... à ces graves blessures.


        • Gérard Luçon Gérard Luçon 3 janvier 12:12

          @Arogavox
          effectivement, la procédure permet bien des choses, l’ex-procureur molins en sait quelque chose ..


        • mac 3 janvier 11:51

          Ne peut-on pas imaginer qu’un collectif avec de nombreux avocats se forme pour porter plainte contre certaines actions abusives de forces de l’ordre contre des manifestants, des journalistes, des passants... ?


          • Gérard Luçon Gérard Luçon 3 janvier 11:56

            @mac
            ça existe déjà, des numéros de téléphone circulent sur facebook par exemple ...
            MAIS
            il faudrait que la justice se remette à fonctionner « normalement » ...
            il y a quelques années le Canard Enchaîné avait parlé de :
            -la magistrature debout (celle qui plaide), 
            -la magistrature assise (celle qui juge) ,
            -et de la magistrature couchée (celle qui croit et se multiplie, et pense à sa carrière) ...
            apparemment la 3ème semble être devenue la référence ...


          • Arogavox 3 janvier 13:14

            @mac
             on peut imaginer qu’il y ait « présomption d’innocence » avant que des plaintes ou actions abusives ne soient dénoncées ...
             mais il faudrait alors exiger que des enquêtes soient diligentées pour informer sérieusement et respectueusement les citoyens qui demandent à être informés des circonstances précises et complètes (incluant les ordres et instructions émanant de la hiérarchie officielle) au moment des faits ayant provoqué les graves blessures constatées.
              
              (Contrairement à l’idéologie d’improbables ’journalistes’, prétentieux et pathétiquement péremptoires, refusant d’entendre la très juste remarque d’un certain André Bercoff ... :
            « Le devoir d’un journaliste, c’est d’abord de poser des questions ». 
             Mais ce devoir n’est pas réservé aux seuls journalistes ; quiconque revendique la dignité du citoyen ne saurait oublier ce devoir ! )


          • velosolex velosolex 3 janvier 12:18

            Vous n’êtes sans doute pas s’en ignorer qu’un nouveau type de flashball a été commandé, deux ou trois fois plus puissant. On imagine les conséquences….Ou plutôt non….Que la France est le seul pays d’Europe a utiliser la grenade offensive celle qui a tué Remy Frey, et qui est responsable de bien des amputations. Dernièrement un journaliste de Libération, à Bordeaux, a vu son appareil photo fracassé par un tir de flashball….

            Impossible de penser que cela ne fait pas partie d’un stratégie, cherchant à frapper l’imaginaire des foules, tant « ces accidents » tombent sur des individus lambdas, qui pourrait être vous, ou moi. Il s’agit donc de dissuader les manifestants, de s’attaquer au droit de manifestation par l’effet de terreur... La plus stupide est contre performante, étant celle des lycéens mis à genoux, et qui a fait le tour du monde. Filmée par les forces de police, sa stratégie laisse là pantois. Elle souligne tout de même le sentiment d’invulnérabilité des forces de l’ordre, leur sentiment de toute puissance. Les autres conclusions, affligeantes, que chacun se fera, appartiennent à cet espace de sidération et d’incrédulité, face à la connerie, et est du même acabit que face à l’affaire Benalla. Il n’y a guère que les pays totalitaires à faire tant rire et grincer des dents. 


            • Gérard Luçon Gérard Luçon 3 janvier 12:27

              @velosolex
              ah « l’affaire Rémi Fraisse », ... du nom de la victime ... il n’y a qu’en droit français et dans la presse française que le nom du potentiel auteur est caché, on peut encore le trouver en cherchant bien : 

              « Les juges, là dessus au moins, ne laissent planer aucune ambiguïté :  »Il est factuellement et scientifiquement établi (...) que le décès de Rémi Fraisse est dû à l’explosion à son contact d’une grenade OF-F1 lancée volontairement par un gradé de la gendarmerie nationale, le maréchal des logis chef Jean-Christophe Jasmain, agissant dans le cadre de ses fonctions."

               

              https://lundi.am/Le-gendarme-responsable-de-la-mort-de-Remi-Fraisse-innocente


            • velosolex velosolex 3 janvier 12:35

              @Gérard Luçon
              Votre article a le mérite de traiter d’un fait relativement occulté, et qui est très signifiant d’à la fois d’une confiscation de la démocratie, et des moyens barbouzards et brutaux, que l’état est prêt à mettre en place. 
              Je trouve les journalistes bien timides dans leur protestation, alors que les passages à l’acte sur ces témoins sont légions, relevant le ton de la répression, quasi sud américaine.
              Quand un journal comme « Le parisien » s’en émeut, ( Gilets jaunes : des journalistes portent plainte pour violences policières) on peut dire que c’est franchement inquiétant. Une bonne photo vaut parfois plus qu’un discours, et celle faisant la une de cet article est à la fois terrifiante et révélatrice 
              https://bit.ly/2LMl8qZ


            • Arogavox 3 janvier 13:46

              @velosolex
              Très juste, voici bien un effet du défaut d’information, qui s’avère pire que les « fake news » si présentes dans l’esprit de ceux qui prétendent les dénoncer :

              Impossible de ne pas penser que cela fait partie d’une stratégie cherchant à frapper l’imaginaire des foules [.. et que ] Il s’agit donc de dissuader les manifestants, de s’attaquer au droit de manifestation par l’effet de terreur...


              [...]

              Les autres conclusions, affligeantes, que chacun se fera, appartiennent à cet espace de sidération et d’incrédulité, face à la connerie, espace qui est du même acabit que face à l’affaire Benalla. Il n’y a guère que les pays totalitaires à faire tant rire et grincer des dents.


                
              Plus grave et préoccupant encore, lorsque la majorité (potentiellement) active de la population française, déplore déjà et/ou craint de devoir déplorer prochainement une privation de source de revenus décents et que les prétentieux qui conduisent les « forces de l’Ordre » ne font qu’accabler, diffamer, et montrer du doigts ceux qu’ils ont mis sur la touche, et les désignant comme les responsables d’un flagrant échec politico-économique !
                Les plus courageux sont-ils vraiment celles et ceux qui s’accrochent à leur poste et à leurs heures supplémentaires défiscalisées ... plutôt que d’oser refuser des ordres indignes ?! Ceux qui préfèrent filer doux devant un Benalla que d’oser exiger d’être d’abord dument informé de sa place officiellement reconnue dans la hiérarchie légitimationnée ?!

            • velosolex velosolex 3 janvier 14:30

              @Arogavox
               Quand il y a autant de « bavures », un mot qui a curieusement disparu du lexique, tant sans doute maintenant les exactions sont banalisées, ou suivis d’aucune condamnation, toutes les plaintes donnant suite à des non lieux, ou pire, à un silence abyssale, on peut dire qu’on a perdu de vue, les limites de la démocratie. On peut toujours lire « la stratégie du choc », de Mélanie Klein, https://bit.ly/2SxQT9L pour comprendre que cela fait partie d’une sorte de kit de dissuasion, qui a fait ses preuves dans les grandes démocratie, allant du chili à l’Afrique du sud : La technique est de faire perdre ses repères aux victimes, afin de leur cour circuité l’intelligence, qui ne sert plus à rien pour décrypter les choses, tout autant que la logique. Les sectes ont beaucoup développé ses techniques, qui transforment les gens en brebis apeurées, ayant peur du vent. 


            • Miona Miona 3 janvier 14:42

              @velosolex
              de Naomi Klein


            • velosolex velosolex 3 janvier 14:55

              @ledo
              De Gauche….Le journal « le parisien » serait il de gauche lui aussi, qui proteste contre les violences policières. Clairement, on voit par contre là où vous vous situez...
              Quand à votre affirmation, elle est fausse, même si le type de grenade offensive utilisée dont a été victime Remy Fraise ( type F1) a été interdite, après qu’il en fut victime. Mais ce n’est que du cosmétique, puisque les nouvelles n’ont rien à leur envier, quand au résultat. Actuellement, Des avocats demandent l’interdiction des grenades GLI-F4, ayant … https://bit.ly/2F5YloH  des plaintes ont été déposé par des avocats, comme on peut le lire dans cet article. Ces grenades, dites de désencerclement, contiennent tout autant du TNT que les F1, et sont tout aussi dangereuses. ( traumatisme psychique, avec sidération, et physique, avec risque de traumatisme grave, amputation, visuel et auditif ( pas de photo pour les pertes d’audition parfois à vie). La preuve de visu, comme le montre cet article. S’il n’y a pas eu de morts, rien que des éborgnés, et des amputés, rappelant les gueules cassées de 14, quand on voit des casques explosés de journalistes, on se dit que c’est juste par chance, si l’on peut dire ainsi ! Une trentaine de personnes ont vu leur vie basculer à jamais, pour avoir eu le courage de défiler, de tenter de s’opposer à un pouvoir autistique, qui ne fait plus illusion. J’ai fait l’armée. Je connais la dangerosité des armes, et comment certains perdent la tête et l’esprit quand on leur donne une mission, si celle ci n’est pas clairement encadrée. L’autorité là dedans a un rôle de responsabilité évidente. Des amateurs, des technocrates perdant les pédales, pensant qu’avec la manipulation, ils s’en sortiront, quel que soit le cynisme. Mais chose nouvelle dans le paysage, les réseaux et internet ont changé les choses, tant au niveau de l’information, que de la difficulté de désinformer. 


            • velosolex velosolex 3 janvier 15:04

              @Miona
              Vous avez raison. je ne me relis pas. Des dégâts collatéraux sans doute, mais pas létaux. En tout cas un livre superbe. Qui part des considérations d’un psychiatre fou, « cameron » si ma mémoire est bonne, qui a fait perdre la tête à ses malades, avec la pensée folle de les restructurer ensuite, comme on le ferait d’un ordinateur. Les chicago boys, avec Norman Fieldman, économiste tout aussi fou, ont suivi, imposant les horreurs en argentine et au chili
              Un autre livre, extraordinaire, que je lis en ce moment : « La fin de l’homme rouge » de Svetlana Alexievitch, prix nobel de littérature. On comprend pourquoi. Un livre lumineux, fait d’histoire, de regret, de nostalgie, de colère, mais avant tout fait d’empathie. Ce qui lui donne une force extraordinaire. La force de ces deux écrivains est de faire des liens, et de déminer l’absurdité, pour la rendre compréhensible


            • Miona Miona 3 janvier 18:02

              @velosolex
               Norman Fieldman ?
              Milton Friedman plutôt ?
              Merci pour le conseil de lecture. ^0^


            • révolQé révolQé 3 janvier 18:58

              @velosolex ;
              "Elle souligne tout de même le sentiment d’invulnérabilité des forces de l’ordre, leur sentiment de toute puissance."

              Toute puissance et invulnérabilité qui ne dureront pas ad vitam.
              Leur costard de robocop n’arrête pas les balles de chasse et si ces chiens de miliciens continuent à nous traiter de la sorte,les armoires blindées vont s’ouvrir,que ce soit ce qu’attendent les marionnettistes de l’ombre (à l’abri) ou non .


            • Oncle 3 janvier 19:50

              @velosolex

              Sur votre photo ce n’est pas un CRS.

              CRS = casque bandes jaunes


            • Oncle 3 janvier 19:55

              @velosolex

              Intox...comme d’habitude.

              Le lanceur multicoups est en dotation depuis 2 ans en compagnie de CRS... Le nouvel appel d’offre est un complètement pour remplacer définitivement les lanceurs Cougars. Ça tire de la lacrymogène, uniquement ça.


            • Oncle 3 janvier 19:56

              @révolQé

              Va faire ton chemin vers Israël, tu sortira ton attirail la bas.


            •  Christian Saint Rata de l’himalaya 4 janvier 10:58

              @velosolex
              Les sectes ont beaucoup développé ses techniques, qui transforment les gens en brebis apeurées, ayant peur du etc...
              partiellement vrai.Tu devrais lire Ken Wilber sur ce sujet .
              J’ai passé 6 mois dans une « secte » c’était très intéressant comme expérience avec des personnes très cultivés l’ancien directeur des édition Albin Michel entre autre......L’on à pas essayé de me laver le cerveau,désolé.Il faut savoir aussi ou l’on met les pieds et pourquoi,je n’adhère pas à la secte ultra libéral qui m’impose sa « philosophie » et ses doctrines manipulatrice et mensongères très élaborées, diffusées en masse et encadré d’homme en armes .
              A+ dans l’bus


            • Seudoo 4 janvier 11:35

              @Oncle

              "Intox...comme d’habitude.
              Le nouvel appel d’offre est un complètement pour remplacer définitivement les lanceurs Cougars. Ça tire de la lacrymogène, uniquement ça.

              "

              C’est ça starsky.
              https://www.marchesonline.com/appels-offres/avis/acquisition-de-lanceurs-multi-coups-en-4-ou-6-coups-de/ao-7817560-1
              https://www.marches-publics.gouv.fr/?page=entreprise.EntrepriseAdvancedSearch&AllCons&refConsultation=407824&orgAcronyme=g6l

              Appel d’offre du 30/12/18
              Intitulé : LBD_40

              Code CPV 35310000
              Voici le Ldb 40 avec en photo ses différentes cartouches.


            • pipiou 3 janvier 13:46

              Faudrait commencer par dissoudre les gilets jaunes, promoteurs de violences si bien soutenus sur Agoravox, le media qui plébiscite la loi de la jungle.


              • Gérard Luçon Gérard Luçon 3 janvier 15:02

                @pipiou
                dissoudre un mouvement qui n’a aucune existence juridique, c’est pas évident !


              • pipiou 3 janvier 20:47

                @Gérard Luçon
                Si c’est très simple, les GJs revendiquent l’illégalité alors on fait comme eux : on liquide les meneurs et tout rentrera dans l’ordre ; plus d’yeux crevés, de blessés ni de victimes innocentes.

                Quand il n’y a plus de règles tout devient très simple, et tant pis pour les faibles. Alors continuez à souffler sur les braises si vous aimez le monde des brutes.


              • JulietFox 4 janvier 18:05

                @pipiou
                Tiens un suppôt de Darnand !


              • Alain 6 janvier 11:57

                @pipiou
                Le plus simple serait de remettre en marche une restriction de la liberté de circulation et aussi de la liberté d’expression. Peut-être que tu serais touché et comme cela, le monde serait merveilleux.
                « Tout est au mieux dans le meilleur des mondes possibles ». Candide de Voltaire



                • INsoMnia INsoMnia 4 janvier 11:12

                  @Matlemat

                  Un peu d’humour cela ne peut nuire, merci pour ce lien smiley


                • Matlemat Matlemat 4 janvier 15:04

                  @INsoMnia
                  De rien, le sujet ne prête pas vraiment à rire, mais comme l’auteur a fini sur du coluche...

                  Le rire et la dérision peuvent être une arme.


                • Gérard Luçon Gérard Luçon 3 janvier 15:03

                  juste une précision : en faisant du copié-collé dans ma dernière phase j’ai mélangé judiciaire et législatif, désolé .... heureusement que parfois mon fils veille et m’a passé un savon !


                  • zygzornifle zygzornifle 3 janvier 15:06

                    Un CRS n’a pas besoin d’un cerveau , sa moelle épinière lui suffit , ce que disait Einstein pour les militaires est bien d’actualité .

                    Un CRS ou Gendarme-mobile est élevé et dressé sans sa caserne-chenil et son maitre chien est Castaner lui indiquant sa proie,

                    Le CRS lui obéit comme un chien d’attaque et quand il lui donnera l’ordre de tirer a balle réelle sur les manifestants il le fera sans état d’âme balbutiant on fait le job , on a droit a la merdaille .

                    J’ai plus confiance en la racaille des citées qu’en eux car avec la racaille le dialogue est encore possible et tout n’est pas perdu .... 


                    • vesjem vesjem 3 janvier 16:18

                      @zygzornifle
                      non laisse tomber le plagiaire einstein ; réfère toi plutôt au savant Henri Poincaré, inventeur de la relativité


                    • Oncle 3 janvier 19:51

                      @zygzornifl

                      Et si le patron est melanchon ? Ou poutou ?

                      Le crs en fera de même...il est payé pour faire respecter l’ordre républicain socialiste ou de droite.


                    • Seudoo 4 janvier 12:36

                      @Oncle

                      Vous n’avez donc rien compris au mouvement des gilets jaunes.


                    • révolQé révolQé 3 janvier 19:05

                      Une petite chose que les milichiens en bleu ont oubliés avec le temps,et sur laquelle ils devraient méditer s’ils étaient dotés d’un cerveau,c’est qu’il y a plus de civils armés que de flics et celui qui se bat pour sa survie est toujours plus déterminé que celui qui le fait pour un salaire.


                      • Oncle 3 janvier 19:52

                        @révolQé

                        On le voit bien... que d’armes sorties...la peur est dans la rue.


                      • Oncle 3 janvier 20:04

                        Au rédacteur :

                        Pour votre information vous regarderez vos vidéos de propagande gauchiste ( tamaris et consorts) et les faits de violences policières avérées et action border Line.

                        Ensuite on rediscute des CRS.

                        CRS = casques bandes jaunes.

                        Effectif locaux police = casques bandes jaunes

                        Bac = casque et tenues civiles

                        Gendarmerie = casque bleu

                        On refera le décompte des personnes blessées par soit disant les CRS.

                        Pour votre information également, jusqu’a l’acte 2 depuis des années les CRS avaient interdiction d’utiliser le lanceur de 40mm en maintien de l’ordre sur Paris.

                        Allez bonne écriture de votre prochain article de comptoir.


                        • Oncle 3 janvier 20:05

                          @Oncle

                          Pardon :

                          Effectif locaux = casques bandes bleues

                          Mea culpa ;)


                        • Seudoo 4 janvier 12:33

                          @Oncle

                           "Pour votre information également, jusqu’a l’acte 2 depuis des années les CRS avaient interdiction d’utiliser le lanceur de 40mm en maintien de l’ordre sur Paris."

                          Déjà Paris n’est pas toute la France.
                          Ils n’utilisent que des lanceurs cougar et chouka.

                          Grenades fumigènes et lacrymogènes associées au Cougar :
                          - Polyvalence : Toutes les grenades de maintien de l’ordre ALSETEX peuvent être tirées par le lanceur COUGAR et COUGAR Multilight à 50, 100 ou 200 mètres en utilisant le dispositif de propulsion à retard (DPR) adéquat
                          - Grenades CM6/CM4 : Grenades fumigènes et lacrymogènes à 6 et 4 capsules (code 760 et code 740)

                          - Grenade GLI/F4 : Grenade à effet assourdissant et lacrymogène (code 811)

                          - Grenade G1 : Grenade fumigène et lacrymogène à sous munitions à mouvements aléatoires (code 730)

                          - Grenade GM2L : Grenade à effet lacrymogène et sonore (code 815)

                          - Grenade d’exercice : Un boulet de caoutchouc réutilisable permet l’entraînement des tireurs

                          - Gunpiz (Multi-projectiles, ...)

                          - Bliniz : Munitions « anétiques » (le bon terme étant cinétiques  extrait d’un forum de policiers).

                          Mais comme écrit plus haut l’appel d’offre pour des lbd 40 est clos en mars 2019. Au printemps ça va défourailler sec.


                        • Xenozoid Xenozoid 4 janvier 12:47

                          @Seudoo

                          adresse pour les sartois 

                          SAE Alsetex (Société D’Armement Et D’Etudes)
                          PAVILLON DE MALPAIRE
                          72300 Précigné

                          En savoir plus sur https://www.118000.fr/e_C0003072934#9WTVvezZe5BwDsv0.99

                          Resultats google


                        • Xenozoid Xenozoid 4 janvier 12:52

                          @Xenozoid

                          sarthois


                        • frugeky 4 janvier 05:36

                          La police nous terrorise.

                          Ce sont des terroristes.

                          Demain ils nous tueront pour une prime de 200 euros.

                          Ils se justifieront ; « on a reçu des ordres »..

                          La légalité ils n’en ont rien à foutre du moment qu’ils jouissent de faire le mal.


                          • Gérard Luçon Gérard Luçon 4 janvier 15:45

                            @frugeky
                            il y a de ça ... d’autant plus que manifester de manière spontanée est un droit fondamental, la preuve quand l’EdF a gagné la coupe du monde, sur les champs c’était plein, sans aucune demande ni autorisation ..
                            nous sommes dans un système de violences volontaires ordonnées par un groupe de dirigeants et mises en application par des « tarés »


                          • titi 6 janvier 13:58

                            @frugeky

                            Wahouuuuuuuuuuu….

                            Faut arrêter la fumette.

                            Il y a de centaines de manifestations en France sans débordements. Pas de débordement pas de matraque.
                            C’est aussi simple que ça.

                            Ce qui s’est passé à Paris ce n’est pas le fait des GJ.
                            D’ailleurs ca se voit très bien au niveau des slogans.
                            On est passé de demandes « concrètes » sur le pouvoir d’achat à des délires de « révolutions », de VI eme républiques…. toute la logorrhée habituelle de la FI.

                            Les GJ doivent être capables de créer leur propre service de sécurité comme le fait la CGT pour éviter les actions des gogos.


                          • titi 6 janvier 14:06

                            @Gérard Luçon

                            Arrêter de colporter des fausses informations.

                            Les CRS sont aussi intervenu contre les casseurs lors de la coupe du monde.
                            https://www.20minutes.fr/faits_divers/2308375-20180716-coupe-monde-2018-lyon-casseurs-gache-fete-30-personnes-interpellees


                          • Donatien Donatien 6 janvier 14:14

                            @Gérard Luçon
                            J’allais tenter un commentaire critique avec des arguments et des références historiques ........
                            mais j’ai lu votre CV...
                            Et évidemment j’ai renoncé.
                            Qu’allais je faire là ! Diantre Morbleu !
                            .
                            Je ne voudrais en rien élever un obstacle à un tel parcours ou risquer de ternir vos médailles.


                          • Gérard Luçon Gérard Luçon 6 janvier 14:26

                            @titi
                            qu’ai-je bien pu colporter ? je maintiens, les manifestations spontanées et donc sans autorisation sont prévues par la Loi ;
                            « les casseurs » c’est une toute autre histoire ... d’ailleurs on les a vu proliférer depuis 1998 dans certaines villes (Paris, Lyon, Nantes par exemple)


                          • Gérard Luçon Gérard Luçon 6 janvier 14:31

                            @Donatien
                            dommage, vous êtes apparemment un des rares qui vérifie le « pedigree » avant d’acheter
                            vous pouvez aussi écrire un article avec vos arguments et références, je verrai si j’ai le niveau pour le commenter !


                          • frugeky 7 janvier 09:14

                            @titi
                            Sur la majorité des vidéos, ce sont les forces de sécurité qui provoquent les échauffourées. Les pires, ce sont les baqueux. Ca va finir qu’il va y en avoir un qui va se faire piquer son LDB et tirer dans la gueule à bout portant, comme ils font aux manifestants...


                          • Donatien Donatien 7 janvier 14:46

                            @Gérard Luçon
                            En effet je le fais rare.
                            Car ce qui est rare........
                            je ne suis pas dans vos prix


                          • Gérard Luçon Gérard Luçon 7 janvier 14:59

                            @Donatien
                            j’ai pu constater ... « 0 » articles, c’est effectivement « rare » 
                            par contre j’ai regardé vos commentaires d’hiver (pas trouvé plus anciens), je ne ferai pas d’offre de prix, ou alors en Ouguiya ...


                          • Matlemat Matlemat 4 janvier 15:06

                            Nous allons avoir des « gueules cassées » comme après la première guerre mondiale.


                            • aimable 6 janvier 14:00

                              Pour aujourd’hui , un grand battage est organiser autour d’un gendarme qui se fait boxer par un ancien pro , si j’osais je dirais que je trouve ces vidéos et photos amusantes , ( pour une fois que ce n’est pas un ou plusieurs gilets jaunes qui se font tabasser au sol ) fait que les forces de l’ordre ,les politiques avec les journalistes crient au viol parce que cela n’est pas dans la logique des choses .

                              J’aime la gendarmerie départemental qui elle a mon avis fait un travail remarquable , mais la gendarmerie mobile n’est pas exempte de tous reproches et quelque fois il y a la réponse du berger a la bergère .

                              Quant aux CRS eux ils n’ont aucun état d’âme , au comportement de mercenaires ils obéissent aux ordres, ils font ce pourquoi ils sont payés .


                              • LUNATIC GALDIV 6 janvier 14:57

                                Je les ai vu à l’ouvrage, rue d’isly dans le silence mortel des façades ou il ne faisait pas bon paraître, ils tiraient à balles réelles ces reîtres, de noir vêtus au pas mortifère d’une république à genoux.


                                • LUNATIC GALDIV 6 janvier 15:00

                                  @GALDIV


                                • LUNATIC GALDIV 6 janvier 15:01

                                  @GALDIV
                                  vus


                                • lloreen 6 janvier 22:10

                                  Pour information.

                                  Un avocat du barreau de Bordeaux, Romain Foucard, cherche à recenser toutes les personnes blessées par des tirs de flashball ou des grenades en tout genre durant le mouvement des gilets jaunes. Il est en lien avec d’autres avocats en France. Si vous êtes concernés ou que vous connaissez des personnes concernées, voici ses coordonnées : 07 62 07 73 56. Il vous expliquera sa démarche. Diffusez largement ce message .Recensement des blessés graves !!!! https://desarmons.net/index.php/2018/12/11/recensement-provisoire-des-blesses-graves-des-manifestations-du-mois-de-decembre-2018/


                                  • lloreen 6 janvier 22:13
                                    "La nouvelle milice paramilitaire privée européenne s’est mise en place dans le plus grand secret dont le but est de n’alerter sous aucun prétexte la population – Le citoyen européen d’ailleurs n’en connaît pas l’existence – laissant penser qu’il s’agit d’une police du pays concerné – détrompez-vous le nom a été inventé de l’innovation intellectuelle des Français (Europe gendarmerie force) à s’appelant aussi « Force de gendarmerie européenne » (FGE).

                                     

                                    Sachez le cela ne restera pas ainsi. Plus les gens sont poussés dans la misère par la politique de gestion désespérée et erronée de la crise, plus cette troupe nantie de pouvoirs illimités devra « régler » la situation. Son quartier général se tient à Vicence en Italie et comprend plus de 3000 hommes

                                     

                                    EuroGendFor est à la fois police, police judiciaire, armée et services secrets.

                                     

                                    Les compétences de cette unité sont pratiquement illimitées. Elle doit, en coopération étroite avec les militaires européens, garantir la « sécurité en territoires de crise européens ». Et comme vous avez pu vous apercevoir elle consiste surtout à réprimer les rebellions les plus légitimes.

                                     

                                    De plus en plus d’Etats membres de l’UE adhèrent à « EuroGendFor » dans le seul but de ne pas devoir utiliser leurs propres armées contre les citoyens du pays – en clair ils s’en lavent les mains du peuple. L’Espagne – la Grèce – l’Italie et même le Portugal y ont déjà malheureusement gouté – rappelez-vous ces ‘policiers’ équipés de casque bleu – oui ce sont eux – aujourd’hui il semblerait qu’il préfère le noir histoire de tromper un peu plus le peuple !!"

                                    http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/08/20/27859801.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès