• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > D’une intervention à l’autre

D’une intervention à l’autre

On vit une époque intéressante.
 
Avant-dernière nouvelle, la Turquie a lancé hier une opération militaire spéciale en Irak. Elle assure que cette invasion ne vise aucunement une occupation durable, mais seulement la neutralisation et le désarmement de ses ennemis (civils d'ailleurs), à moins que ce soit des ennemis des Turcomans locaux. Demain on apprendra sans aucun doute la saisie de tous les fonds souverains et des réserves de change turcs à l'étranger, l'interdiction de l'usage du système Swift par les banques turques, l'expulsion de dizaines de diplomates turcs, l'interdiction des médias d'information turcs, le blocus physique par interdiction des avions, navires et camions turcs dans le monde entier à commencer par les voisins de la Turquie, l'interdiction aux moyens de transport du reste du monde de desservir ce pays, le boycott de toutes les exportations turques sauf le pétrole volé en Syrie, l'expulsion des sportifs turcs de toutes les compétitions sportives dans le monde sauf quelques rares cas sous condition d'abandon de nationalité et de déclaration publique de défection, et la confiscation sans jugement des biens de tous les citoyens et entreprises turcs dans l'espace atlantico-uniopéen. Le président turc sera grossièrement insulté par des chefs d'Etat, l'armée turque sera massivement calomniée par les trois agences de presse monopolistiques et les anciens alliés de la Turquie enverront des milliards de dollars d'armement au gouvernement irakien, tout en déployant des troupes dans tous les pays voisins. Les banques étrangères dépositaires de fonds souverains turcs se verront interdire de procéder aux paiements des intérêts de la dette turque, en dépit des ordres de virement du gouvernement turc. La Turquie sera éjectée de l'OTAN, les Etats-Unis suborneront des gouvernements vénaux pour la faire exclure du G20, sa délégation au Conseil de l'Europe sera privée de l'exercice de ses droits, et le blocus aérien empêchera le ministre des affaires étrangères turc de se rendre aux sessions de l'ONU à New-York et à Genève. A Bruxelles on changera le nom des anciennes toilettes sans siège et du café bouilli avec le marc, en Bosnie on bannira l'empalement. L'ex-république yougoslave de Macédoine et nouvellement du Nord sera poussée à revendiquer la Thrace orientale, la Grèce et la Bulgarie obtiendront des Etats-Unis la promesse de la libération de Constantinople, l'Arménie accueillera les plus grandes manœuvres de débarquement défensif jamais vues dans un pays sans accès à la mer, l'Irak et l'Adjarie recevront l'assurance d'une adhésion accélérée à l'OTAN.
 
On vit une époque décidément intéressante.
 
Dernière nouvelle, les Etats-Unis d'Amérique envisagent d'envoyer et déployer leurs forces armées dans l'autoproclamée république séparatiste non reconnue de Taïwan (Formose) en sécession armée, et la Chine envisage de saisir l'ONU d'une menace grave à la paix et de l'imminence d'une invasion d'une partie de son territoire (Bruxelles renommera-t-elle le quart d'heure d'inversion des rôles ?)…
 
On vit vraiment une époque fort intéressante.

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 19 avril 09:41

    Les Etats-Unis vont se faire magistralement tanner le cul, depuis le temps qu’ils cotisent ; ce sera bien la moindre des choses...

    Ils devraient se souvenir du Japon, de la Corée et du Vietnam, les asiatiques sont des gens sérieux lorsqu’ils se battent, et ce coup-ci, plus de supériorité technologique qui permettait de se battre à 100 contre un, ce qui ne les empêchent pas de repartir la queue entre les jambes pour les plus veinards après avoir laissé des souvenirs inoubliables...


    • sylvain sylvain 19 avril 11:11

      @Clocel
      mais ils laisseront les asiatiques se battrent entre eux, ils fourniront les armes .Les taiwanais ne veulent pas devenir chinois .A voir l’ukraine, les chinois y réfléchiront a deux fois avant d’attaquer, ils sont prudents.
      Les colonies aiment rarement leurs empires, c’est valable pour l’amérique, mais aussi la russie et la chine


    • samy Levrai samy Levrai 19 avril 11:42

      @sylvain
      A voir l’Ukraine, je ne pense pas que la petite île de Taiwan soit un problème militaire ( si tu te sors des communiqués ukrainiens, tu te rendras compte de l’état de l’armée et de l’économie ukrainienne... ), mettre aussi en parallèle l’Afghanistan ( et l’Ukraine ) pour comprendre l’aide à attendre des USA qui combattra jusqu’au dernier, taiwanais, ukrainien, européen,...


    • Clocel Clocel 19 avril 12:13

      @sylvain

      Sauf que les chinois ne sont pas des russes, ils vont mettre le paquet en se foutant pas mal du collatéral, le dossier sera classé très rapidement, tu peux compter sur eux.


    • sylvain sylvain 19 avril 12:26

      @Clocel
      peut être .Mais taiwan est une ile surpeuplé, si ils bombardent a tout va, ils vont tuer des centaines de milliers de taiwanais qui sont censés être des chinois . Peut être que ça ne leur pose aucun problème éthique, mais ça ne saurait faire adhérer les taiwanais a leur projet
      Et puis l’armée chinoise n’a strictement aucune expérience militaire...
      enfin on verra bien


    • sylvain sylvain 19 avril 12:30

      @samy Levrai
      pour comprendre l’aide à attendre des USA qui combattra jusqu’au dernier, taiwanais, ukrainien, européen,...

      je ne disais pas autre chose

      si tu te sors des communiqués ukrainiens, tu te rendras compte de l’état de l’armée et de l’économie ukrainienne...

      L’économie ukrainienne était déja fracassé avant l’invasion russe, certes c’est pire maintenant, mais ça ne change rien au cours de la guerre, l’armée ukrainienne est sous perfusion .Et oui, elle est en sale état depuis le début, ce qui ne l’empêche pas d’avoir fait des dégats massifs, elle a reçu il y a peu des armes qui commencent a être vraiment efficaces .Les russes viennent de lancer leur offensive sur le dombass, on verra bien..


    • Stratediplo 20 avril 03:15

      @sylvain
      « Les Taïwanais ne veulent pas devenir Chinois » : vous voulez dire que les citoyens de la république séparatiste chinoise de Taïwan ne veulent pas plus être réintégrés de force à la Chine que les citoyens de la république autoproclamée ukrainienne de Donetsk ne veulent être réintégrés de force à l’Ukraine.


    • Stratediplo 20 avril 03:25

      @sylvain
      Accessoirement, on peut remarquer que, respectueuse du droit international, la Russie a reconnu la souveraineté de Donetsk et Lougansk avant de leur apporter son aide militaire, alors que les Etats-Unis envisagent d’apporter leur aide militaire à Taïwan sans reconnaître préalablement son indépendance, c’est-à-dire par une intervention dans un territoire qu’ils considèrent officiellement comme chinois. Ils annoncent donc leur intention d’envahir (une partie de) la Chine.


    • Gégène Gégène 19 avril 09:58

      et vous trouvez ça troll ?


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 19 avril 10:06

        La Turquie est dans le camp du bien, quand même !


        • Gégène Gégène 19 avril 10:13

          @Séraphin Lampion

          Merde ! quand même !!!


        • Clocel Clocel 19 avril 10:18

          @Séraphin Lampion

          Disons qu’Erdogan a le fion souple...


        • Attila Attila 19 avril 11:03

          Et des officines liées au gouvernement USA ou privées financeront des agences de presse qui diront ce qu’il faut penser :

          « Dans cet article je m’attacherais à vous montrer comment les médias d’Ukraine et bien sûr d’Occident sont financés. Il est souvent question dans la bouche de quasi tous mes compatriotes de la fameuse « impartialité » des médias et des journalistes. C’est l’un des pires mensonges du système occidental »

          Ukraine Crisis media center, un organe déguisé de propagande américaine en Ukraine

          .


          • sylvain sylvain 19 avril 11:18

            pour ce qui est de cette « intervention » turque, les choses semblent un peu différente de l’ukraine, notamment parceque le gouvernement kurde semblait être au courant et plus ou moins approuver .

            Il existe de fortes tensions dans le mouvement kurde entre traditionnaliste et partisans du municipalisme libertaire


            • Stratediplo 20 avril 02:34

              @sylvain
              Et où est la différence ? Car en Ukraine aussi, les gouvernements de Donetsk et Lougansk ont non seulement approuvé mais même demandé l’intervention russe.


            • roman_garev 19 avril 12:46

              Ce que vos merdias ne vous raconteront pas.

              Le Forum international antifasciste s’est tenu dans la capitale du Venezuela, Caracas.

              L’événement a réuni plus de 200 représentants de 58 pays du monde, dont le président du conseil de coordination de l’Union internationale des antifascistes, Lyubov Korsakova de Lougansk.

              Au cours de l’événement, les participants ont discuté du problème de la renaissance du fascisme et de son identification, en particulier chez les jeunes. Une attention particulière à cet égard a été accordée à la montée du néonazisme en Ukraine et à la nécessité d’unir les forces dans la lutte contre celui-ci.

              Le lieu de l’événement a été fourni par le président du Venezuela, Nicolas Maduro, l’un des premiers à avoir soutenu l’opération spéciale de la Fédération de Russie pour protéger les républiques du Donbass.

              Dans son allocution aux participants au forum, le dirigeant vénézuélien a condamné les attaques de l’Occident contre la culture et les athlètes russes, les qualifiant de « fascisme pur », et a également accusé l’Occident de duplicité, notant qu’il ne prône la liberté d’expression qu’en théorie, soumettant toute contestation à une censure totale.

              Le chef de la République populaire de Lougansk, Leonid Passetchnik, s’est adressé aux participants du Forum.

              Saluant les participants, Leonid Ivanovitch les a remerciés pour leur contribution à la lutte contre les idées et les sentiments nazis, exprimant une gratitude particulière au Président du Venezuela, dont le pays a été l’un des premiers à soutenir l’opération spéciale de la Fédération de Russie pour protéger les Républiques de Donbass, démilitarisation et dénazification de l’Ukraine.

              Le chef de la République a noté que les gens du monde entier commençaient malheureusement à oublier le danger de l’idéologie et de la pratique néonazie, dont les Russes se souviennent bien, contraints de combattre à nouveau le nazisme aujourd’hui.

              « Comme au temps de la Seconde Guerre mondiale, nous combattons le fascisme, le fascisme ukrainien avec une armée de milliers de personnes. Nous libérons nos terres natales et sauvons les gens des mauvais esprits nazis. Je remercie tous ceux qui contribuent à la lutte contre la peste brune... Le fascisme est un mal mondial vaincre lequel nous devons tous ensemble", a souligné le chef de la RPL.


              • roman_garev 19 avril 12:47

                Le Forum international antifasciste a permis de faire une percée de plus dans le blocage de l’information du Donbass.

                Dans le cadre du forum, Lyubov Korsakova, habitante de Lougansk, s’est entretenue avec des représentants de plus de 50 États, ayant parlé en détail des crimes des néonazis ukrainiens, dont les victimes étaient des milliers de civils dans le Donbass. Beaucoup de personnes présentes ont entendu et vu pour la première fois tous ces faits terribles de la guerre que le régime ukrainien a déclenchée contre la population du Donbass en 2014.

                Chaque mot prononcé sur les atrocités et les crimes de guerre des bataillons nationaux ukrainiens et des Forces armées de l’Ukraine a été confirmé par des preuves photographiques et vidéo.

                Les participants au forum stupéfaits ont posé de plus en plus de questions à Mme Korsakova sur ce qui se passait dans le Donbass, c’est pourquoi au lieu des 10 minutes allouées, le discours a duré plus d’une demi-heure.

                A la fin du discours, les personnes présentes, en solidarité avec le peuple du Donbass, ont hissé les drapeaux de la RPL, de la RPD et de la Fédération de Russie et ont scandé « Russie-Donbass », « Vivat Rusia », « Vivat Donbass », honorant la femme de Lougansk avec des applaudissements nourris.

                =====

                De sorte qu’il y a un autre monde au-delà de la bande otanesque...


              • pemile pemile 19 avril 13:20

                @roman_garev « la guerre que le régime ukrainien a déclenchée contre la population du Donbass en 2014. »

                Non, la guerre que la Russie a déclenchée contre l’Ukraine en 2014 !


              • sylvain sylvain 19 avril 13:32

                @roman_garev
                ben dis donc c’est discret pour un forum réunissant 60 pays, aucune trace nulle part sur internet, nada .
                Je suppose que ça a quand même existé .Il semble que ça contribue a ce petit jeu consistant a se traiter de fascistes les un les autres tout en faisant la guerre un peu partout, les uns comme les autres .
                On pourrait se dire que ça ressemble a une cour d’école mais pour le coup ça fait des millions de morts un peu partout dans le monde .


              • roman_garev 19 avril 13:41

                @sylvain
                Oh oui, on se baigne dans les flaques tout à fait différentes, sans aucune correspondance.
                Ben voilà, maintenant, après mes deux messages, ces traces ont apparu dans cette autre flaque. Ou bien l’AV ce n’est pas internet ?


              • sylvain sylvain 19 avril 13:52

                @roman_garev
                c’est de plus en plus vrai, mais bon pour le moment, quand un grand évènement se passe d’un coté ou de l’autre on en parle .La il semble que vous soyez la seule trace


              • Stratediplo 20 avril 02:44

                @sylvain
                Cherchez donc « Cumbre Internacional Contra el Fascismo » et plutôt sur Qwant que sur Google.


              • Stratediplo 20 avril 03:01

                @sylvain

                Et la résolution du Parlement Européen du 13 décembre 2012 condamnant le parti Svoboda (anciennement Parti National-Socialiste d’Ukraine renommé Liberté lors de la première révolution orange de 2004) pour ses idéaux « nazis », racistes, antisémites, xénophobes et contraires aux valeurs européennes et interdisant à tout parti représenté au Parlement Européen d’avoir des relations avec lui, c’est du « petit jeu consistant à se traiter de fascistes les uns les autres » ?

                Et la résolution du 30 septembre 2014 de l’Assemblée Permanente du Conseil de l’Europe condamnant (sur initiative russe) la renaissance du national-socialisme en Europe et appelant à le combattre, c’est du « petit jeu consistant à se traiter de fascistes les uns les autres » ?

                Et la résolution L56 de l’AG de l’ONU du 21 novembre 2014 condamnant la glorification du national-socialisme, votée (sur initiative russe) à la majorité des deux-tiers en dépit de trois votes contre, ceux des Etats-Unis, du Canada et de l’Ukraine, c’est du « petit jeu consistant à se traiter de fascistes les uns les autres » ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité