• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > De l’OR et du PLOMB

De l’OR et du PLOMB

Si vous décidez de me lire soyez patient c'est long.

L'on ne peut s'instruire sans lire, mais l'on ne peut pas tout lire. Comme toujours la vie nous impose de faire des choix.
Nous pouvons estimer avoir le libre arbitre, c'est une vision ignorante, Souvent j'use du mot ignorant qui est essentiel pour comprendre que ne pas savoir ce que l'on n'a pas appris, n'est pas un handicap, c'est l'essence même de notre aptitude à diriger nos choix. Plus nous aurons d'occurrences plus nous aurons de possibilité de choix.

Il ne faut donc pas se fâcher d'être ignorant, c'est essentiel pour assurer le devenir de l'humain, justement hors de son libre arbitre.

Cette vision du libre arbitre repose sur les évangiles pour relier la perception d'un Dieu Bon et l'existence d'un Satan. Il en ressort que homme dispose de la liberté de choix entre le bien et le mal.
Cette vision éculée et ignorante, de nos sens qui déterminer et écarte ce qui nous nuit, allait fonder la société occidentale et c'est par là colonisation étendu au mode.
Cette erreur de vision qui relève du désir des hommes de se réjouir de l'existence a été sources de massacres et d'abominations en tout genre.

C'est au choix, ou l'ignorance, qui source d'inquiétude, nous conduit à croire en ce qui rassure sans en démordre, ou bien ce qui rassure, que nous élevons en vérité, parce qu'elle exclut l'ignorance par certitude. B b et b B.
On ne peut pas éviter la problématique qui nous conduit toujours d'un côté comme de l'autre aux luttes intra humaines comme aujourd'hui.

Pour se protéger de ces tueries à n'importe quel titre. Jésus a enseigné aux hommes de son temps des préceptes qui sont de l'OR.
Au choix nous pouvons le voir comme un intellectuelle, philosophique, politique, religieux, sage, humanisme, altruiste. Quel que soit notre choix, s'il nous rassure ou nous interroge, ce sont ses enseignes rapportés qui ont structuré l'Occident. Pourtant, ce n'est pas notre intelligence qui a fait le choix de leurs applications. C'est un combat sanglant entre les Dieux dont disposaient les hommes pour régler leurs exitences en vérité, et censé solutionner la problématique de bonnet blanc et blanc bonnet.

Car en ces temps n'était vérité que parole divine.
Nous n'avons pas psychologique changé, nous recherchons toujours un certificateur, un confirmateur, un authentificateur à nos dires.
Un père, un scientifique, un maître car nous ne pouvons pas vivre en pensant nous tromper.

Imaginer donc l'effet d'un Jésus qui vient expliquer qu'il faut savoir pardonner car ne pouvant tout savoir nous nous tromperons toujours. En plus il explique cela à des Juifs, nous connaissons la suite.

Les hommes habitués à honorer Dieux ont Dietise Jésus, pourquoi pas, il a été inspiré par son histoire juive et il ne pouvait pas dénoncer les travers du judaïsme au nom de la laïcité. En ces temps nous aurions dit être laïque, ils nous auraient brûler pour se protéger d'une peste.

Ceux qui furent chargés de son enseignement ont dû ressusciter sa parole et l'ecrire pour qu'elle demeure à jamais. Mais en ces temps la démocratie n'était pas de mise et en sortant des catacombes pour devenir religions d'États les hommes ont sorti des paroles de l'Évangile du PLOMB.

Les évangiles furent le premier ouvrage d'alchimie. Sauf que les hommes qui l'ont lu on fait avec d l'OR du PLOMB. 
Quand j'écris que l'on se trompe toujours.

Pourtant les hommes pouvaient lire dans les évangiles et savaient donc que durant toute leur existence ils seraient amenés à se tromper de route, le péché. Pour la seule et unique raison qu'ils ne peuvent pas tout apprendre, et face à leur existence ils feraient toujours des choix incomplets. Il est important de comprendre cela, à tous nos choix à toutes nos certitudes il nous manque toujours la partie que l'on ignore.

Il y a plus de 2000 ans que les hommes savent cela mais ne l'ont guère compris

De cela il ne faut pas en retirer le doute, mais l'esprit critique, parce que nous serons amenés à exécuter nos choix. Nous serons obligés de nous tromper.
De son côté la nature retiendra tout ce qui au fils des siècles et non des ans, biologiquement pourra s'intégrer dans l'ADN pour assurer un devenir de l'humain. Et cela n'est pas un choix de nôtre libre arbitre, mais est contenu dans l'histoire des hommes que l'on nous a obligé à apprendre.
De cette histoire nous avons sélectionné ce qui libérait les hommes de la VÉRITÉ absolue pour, nous explorer, et l'univers en même temps.

Dépasser la VÉRITÉ allait coûter du PLOMB Au hommes.

Nous pouvions penser que nous allions en faire de l'OR et bien non, nous avons fabriqué notre prochain Noé. 
Les armes de destruction massive capables d'anéantir le vivant comme la fait le déluge. Une métaphore sur la survenance d'un événement important sinon il ne serait pas resté dans la mémoire des hommes.

Il ne nous reste qu'à construire une ARCHE, mais pas en papier monnaie qui ne tient pas l'eau et encore moins les irradiations..
Nous pouvons comprendre qu'ayant servi à construire ces armes elle ne va pas nous en protéger.
Bush père et Gorbatchev avait entrepris l'ARCHE de leurd destructions, il nous reste à continuer ou à reprendre sa construction que nous avons abandonné.
Je veux dire par là que ce qui a transformé l'OR en PLOMB n'est pas le libéralisme, l'abolition de la VÉRITÉ, ni de croire ou non en Jésus, en Lénine, Mao ou Allah, mais d'avoir conservé une organisation de la vie construite sur l'asservissement des autres qui s'appelle le CAPITALISME.

Le comble en est que beaucoup, qui a raison ou tort rejetent la religion parce qu'ils sont ignorants, comme beaucoup qui y croient ; Croient aussi hystériquement dans le Capitalisme que quelques fondamentalistes Religieux.

Il faut expliquer : 
Que l'on peut faire plus et mieux sans l'exploitation d'hommes, par d'autres.
Que l'on peut requérir leurs forces de travail, leurs compétences, leurs savoir faire, sans les exploiter.
Que par l'intelligence ils peuvent tous comprendre, que leur devenir est dans la conquête de l'ignorance seulement si l'environnement qu'ils modifient, l'environnement sur lequel ils interfent le leur IMPOSE.
L'on ne découvre pas pour l'art de la découverte, comme l'on ne va pas dans l'espace pour se promener même si certains si adonnent.

L'on peut donc les mobiliser pour nous construire une ARCHE dans le doute, par un esprit critique de l'usage de tout ce que nous pouvons SAVOIR.

Ceci est en marche lentement toujours en bute au Capitalisme qui freine des deux pieds attaché à sa CROYANCE, dans une Évangile mortifère, qui est : la rationalisation comptable du temps est de l'argent que l'on obtient en employant les ressources humaines. C'est l'amour possessif des autres. 

Il n'est pas inutile de s'instruire, même si nous disposons pas du libre arbitre. Nous aurons réduit chaque fois nos erreurs, et si la nature trouve que nous nous trompons trop, que l'existence érigé par nos savoirs n'est pas viable pour l'humain, nous muterons sur des millénaires, si nos erreurs se trouvent une place pour s'inscrire dans l'ADN, ou si nous allons trop vite pour inscrire de nouvelles lettres dans l'ADN.

La croyance qui nous guidera sera déterminante. 

Soit Jésus (modernisé) et Bouddha par exemple,

soit l'Évangile suivant Adam Smith, Ricardo, Hayek, l'Évangile de l'école de Chicago etc. tous ceux qui ont développé le le capitalisme au nom du marché.

Seul le créateur ou la création ou le big bang dispose du tout. Nous sommes seulement un élément, un Toutun car nous sommes rattachés au tout et nous le pervevons. 
Sans cette perception, sans cette liaison au tout que serions-nous ???
Tous les juifs qui écoutaient cet homme venu détruire des codes du judaïsme, qui étaient-ils ???
 Les humains par tradition, usage en ont rapporté qu'il était le fils de Dieu. Est ce cela le plus important ?
 Certainement pour l'époque faite de superstitions et de divinations, certainement pour convaincre d'écouter ses paroles, car il n'écrivait rien.
Il s'adressait à des gens qui ne savaient pas lire. Il adressait à des analphabètes.

Certainement pour des gens habitués à dépendre de leurs cultures ancestrales faites de soumissions à ceux qui par naissances faisaient parties des initiés.
Nous allons lire que nous sommes loin d'avoir accompli tous les enseignements qu'a partagé un initiés avec les gens humbles.

C'était un homme qui s'était instruit avait lu les enseignements de ceux qui l'avaient précédé.
Pour ceux qui ont lu la Bible dans l'ancien testament, qui est l'histoire des juifs, de nombreux prophètes dénoncent les errements, les égarements des juifs, tel Isaïe, Jérémie, Ézéchiel Zacharie. Dans ou à leurs lectures se dessine l'avènement, d'un homme, qui conservant les enseignements fondamentaux de MOÏSE va les adapter à l'évolution du monde depuis ce dernier.

Il n'a donc rien inventé, il a retiré de ses enseignements la compréhension, sa compréhension des progrès qu'il fallait accomplir pour évoluer dans un monde qui bougeait. Sortir sa religion de l'immobilisme qui la sclérosait.
L'histoire nous apprend que cet immobilisme n'est qu'un travers des hommes qui ne lâchent jamais le pouvoir qu'ils détiennent. Ce fut le cas du Catholicisme qui du supporter la réforme et le christianisme lui-même du se séparer de l'État.

Ainsi les choix politiques qu'a fait Jésus que d'aucuns accordent à Dieu, ne sont pas ceux du libre arbitre, mais ceux, d'Isaïe, de Jérémie, d'Ézéchiel et de tant d'autres qui certainement lui aurons fait partager leurs savoirs de ce qu'il avaient compris de la vie.
Tout cela dans son esprit, dans son intelligence, dans ce que lui espérait d'un monde avec ce qu'il en ignorait a laissé des concepts que nous ne pouvons toujours pas suivre.
Aimer l'autre, pardonner, accepter de se tromper, partager, reconnaître ses torts, chercher la bonne parole en écoutant sa relation à la création.

Comment mettre en application cela quand l'on organise l'exploitation de l'homme par l'homme.
C'est peut-être ce que n'a pas su dire clairement Jésus. Abat le capitalisme qui garde l'or pour lui et laisse le plomb à ceux qu'il exploite.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.44/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Loatse Loatse 14 mai 13:08

    Ah j’aurais bien aimé le connaître, ca oui... un petit voyage à travers le temps tiens, ca donnerait ça :

    « Shalom rabbinou, moi c’est loatse, je viens du futur ! »

    Jesus : Bienvenue, assied toi, prend un pot

     _ merci bien, dilué alors le pot...

    Jesus : pas de problème, j’ai l’habitude... sinon dis moi c’est comment le futur ?

    _ Eh bien, tu vas pas me croire, on a fait de toi un Dieu et tu es adoré partout dans le monde...

    Jésus (un rien tout pâle soudain ) ; c’est pas Hachem possible !!!!

     S’il n’y avait que cela  ! En ton nom, on a fait des guerres, torturé les récalcitrants, brûlé les rousses et les chats, converti de force à tour de bras et on t’as collé ad vitam aerternam sur une croix en mode écorché vif...

    Jesus : Ah quelle horreur !!!!

    Marie-Ma s’approche à ce moment là, avec un plateau chargé de choses appétissantes

    Jesus : Tu prendras bien un falafel, Loatse, pour accompagner ton vin ?

     c’est sans gluten ?

    Jesus : ?????

     _ Bref, ce fut l’horreur, en même temps je te dis pas le pognon de dingue que tout cela a rapporté !

    Jésus : Oh les sépulcres blanchis ! les marchands du temple, les.......(censuré)  Se reprenant : Qu’est ce que je peut faire pour toi, gentil visiteur du futur ?

     Bin, c’est pas compliqué, viens avec moi on va leur expliquer tout ca...

    Jésus : Et s’ils ne me croient pas ???

     et bien, tu multiplieras les « pains ».... ca devrait suffire pour les calmer.. On y va ? tu es prêt ? N’oublies pas ta tunique, tes sandales et ta couronne d’épine...

    Jésus : Une couronne d’épines ? c’est pas un peu exagérer là ?

     s’il n’y avait que cela..........


    • ddacoudre ddacoudre 14 mai 18:29

      @Loatse

      Bonjour

      Merci pour le commentaire j’ai bien apprécié Cordialement ddacoudre overblog


    • L'Astronome L’Astronome 15 mai 14:03

       
      @Loatse

       
      Avez-vous lu de Dostoïevski Les frères Karamazov  ? Il y a là une parabole La légende du Grand inquisiteur, dans laquelle Dostoïevski dit que si Jésus revenait sur terre au temps de l’inquisition espagnole, le Grand inquisiteur le ferait mourir à nouveau, car il ne faut surtout pas déranger les croyances. Jésus serait un gêneur.
       
      Ne sommes-nous pas, nous non plus, condamnés par le Grand Inquisiteur, nous qui osons contester la « politique » gouvernementale ?
       


    • Jean De Songy 14 mai 14:15

      « Tous les peuples de la Terre seront enchaînés au trône d’Israël. Ils seront décimés par une terrible guerre sur toute la Terre. Il faudra 300 ânesses pour porter les clés du trésor. » Le Talmud

       

      « Les guerres et les révolutions sont les moissons du peuple juif. » Disraëli

       

      « Des étrangers se présenteront pour faire paître vos troupeaux [ouverture sans-frontièriste]), des immigrants seront vos laboureurs et vos vignerons. Mais vous, vous serez appelés prêtres de Yahvé, on vous nommera ministres de notre Dieu. Vous vous nourrirez des richesses des nations, vous leur succéderez dans leur gloire. »  (Isaïe 61,1-11)

       

      « Tu suceras le lait des nations, tu suceras les richesses des rois » (Isaïe 60,16).

       

      « L’argent est le Dieu jaloux d’Israël. » Karl Marx le juif pas judaïque...

       


      • ddacoudre ddacoudre 14 mai 19:05

        @Jean De Songy

        Bonjour Il n’y toujours pas d’évolution du psychisme humain à nôtre regard, une étude récente faisait état d’une évolution de l’écart entre les lettres qui composent l’ADN. L’éventualité d’une influence de notre monde culturel a été avancée sans plus du bout des lèvres. De ce fait ceux qui ont pu ont compris les mêmes choses que nous, seul le paradigmes changent. Que les juifs aient développer sans le savoir celui du dominant animalier, celui qui est choisi par la nature dans une confrontation aux autres pour être l’élu géniteur qui développera sa progéniture en montant le plus de femelle pour multiplier les chances d’avoir une multitude apte à survive, n’est pas gênant. Ce qui est gênant c’est quand l’on ne comprends pas qu’aux travers de la recherche de la soumission de autres êtres ou entités nous ne quittons la l’animalité en nous croyant civilisés.

        La civilisation e trouve dans l’évangile ou dans des préceptes bouddhistes quand à leur vision universelle, car dans de petits groupes de société certaines sont bien plus civilisées que nous dans l’amour et le respect des autres. Cordialement ddacoudre overblog


      • Jean De Songy 14 mai 19:32

        Votre respect des autres niais a détruit l’Europe. QI et PISA en chute libre, décadence, archipel boobalandais, rap, crétinisme barbu. Inversion de l’effet Flynn (pendant 1,5 siècle on a constaté une progression du QI en Occident, puis inversion depuis les « chances » et avant les écrans doudous...).
         
        L’influence culturelle sur l’ADN s’appelle l’épigénétique, et prédominance du gène mitochondriale (de la mère) probablement constatée empiriquement par les juifs qui ont fait d’eux, non un peuple ethnique (des khasars et berbères), mais ethnologique
         
        « Épouse un juif où un aristo. » Père de Simone Veil
         
        "Tant qu’une nation a la conviction de sa supériorité elle est féroce et respectée ; sitôt qu’elle la perd, elle s’humanise, et ne compte plus” Cioran


      • Jean De Songy 14 mai 19:46

        La niaiserie masturbatoire universaliste.

         

        « Le citoyen a la passion de sa patrie, l’homme celle de l’humanité et les deux passions sont incompatibles [...] Tout patriote est dur aux étrangers : ils ne sont qu’hommes, ils ne sont rien à leurs yeux. Cet inconvénient est inévitable, mais il est faible. L’essentiel est d’être bon aux gens avec qui l’on vit [voir Rousseau] » Charles Maurras
         
        « Plus le lien social s’étend, plus il se relâche » Rousseau

         

        « Qui dit Humanité veut tromper. » Proudhon

         

        « L’émancipation [discours droitdlhommiste progressiste de gocho-le-collabo] est le panier supérieur de l’aliénation. » Marx


        • ddacoudre ddacoudre 14 mai 21:17

          @Jean De Songy

          Faire des analyses universaliste, c’est prendre sa place dans le monde par ce que nous avons appris qu’il est rond, que quand les hommes ne courent pas après la rareté. Ils courent après les femelles.

          L’humanisme n’est pas une faiblesse, ce n’est que l’extension de l’altruisme maternel, permettant de régulariser la concentration humain dans le cadre de la réparation de la rareté . Nous n’avons pas à nous creuset la tête pour savoir comment réguler notre espèce la nature s’en charge Et ci celle ci permet le développement de l’universalisme ce n’est pas une question de faiblesse, mais une question de survie car aujourd’hui le meilleur géniteur est pas le plus fort Celui qui a la tête d’un état ou autre impose son dicta par l’organisation systémique qui l’a coopté même s’il est homosexuel’le et incapable d’un accouplement L’on ne fait pas de.bons géniteurs par les armes, sinon ils naîtraient avec et on les trouverait entre deux lettres.

          Cordialement ddacoudre overblog


        • Jean De Songy 14 mai 22:28

          Imméditeté de la sensiblerie, des instincts, comme la grande bobo mouille en jetant un biberon de lait au zodiac d’envahisseurs. +2 milliards d’africains dans le siècle va falloir répartir velu... 100 millions pour Boobaland... elle va mouiller la grande bobo de goooche...
           
          La terre a un cancer, l’homme, des métastases de la surponte africaine qui détruisent les espèces..

          Aucune espèce n’est universaliste (on appelle ça la sélection parentelle), des colonies d’amibes clones qui se dévorent aux hordes de loups qui dévorent les louveteaux des autres en passant par la fourmilière qui se scinde en 2 concurrentes et entre en guerre, les guerres de primates, de clans de lions etc. La sélection naturelle n’est pas conne, elle organise la concurrence.
           
          L’UE « humaniste » est dans un hiver démographique, les barbus « régressifs » surpondent... C’est qui les cons de la sélection civilisationnelle ? Vous connaissez le film Idiotcracy...
           
          L’Italie fait moins d’enfant que pendant la guerre et je vous dis pas l’Allemagne...
           
          Vous vous gargarisez de pensées convenues de bénitier, sans queue ni tète en plus.


        • Jean De Songy 14 mai 22:39

          @ddacoudre
          La comparaison avec la maternité est effectivement opportune.
           
          La féminisation de la société, choupinette de Sollers
          La mère pardonne tout, n’exige rien,
          Bobo bébé narcissique
          Bobo bébé de l’immédiateté du besoin qui chouine quand le lait manque
          Le bobo tète aussi son doudou Iphone,
          Le sein c’est le supermarché
          Infantilisation généralisé, assistanat, diarrhée d’interdictions réglementaires
          Archipel boobalandais parc garderie, maman UE
          Du poilu à l’épilé et pour finir au bébé...
           
          Migrant le lâche qui ne bat pas son pays va pleurer biberon à mémé Merkel, bébé bobo se reconnaît. A vomir.
           
          « Pourquoi les russes n’ont pas fuit en zodiac en 41 ? » Chance pour la colonisation
           


        • ddacoudre ddacoudre 15 mai 18:51

          @Jean De Songy

          Bonjour

          Imaginerais tu que nous puissions réalisé une organisation quelle qu’elle soit qui ne soit pas nous. Regarde la France du ciel avec toutes ses voies éclairé l’on dirait une photo de notre circuit neuronal. Mais pour une fois nos réalisations indiquent toutes les voies cerebrales qui restent à explorer

          Cordialement ddacoudre overblog


        • victormoyal victormoyal 15 mai 07:27

          Dans cette société lobotomisée, nos choix se réduisent comme peau de chagrin !


          • ddacoudre ddacoudre 15 mai 18:57

            @victormoyal Bonjour

            As forcément on the ground comme. L’on dit il y a du ferment. Ce n’est bien sûr pas faux que nous soyons lobotomisé, en sortir c’est un combat qu’il fait conduite. Nous en sommes pas encore à interdite des livres l’on trouve donc toujours de bonnes lectures. Cordialement ddacoudre overblog


          • Ruut Ruut 16 mai 07:40

            Vous exprimez l’essence de la Morale.
            Un bien beau texte.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès