• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > De la soi-disant objectivité journalistique

De la soi-disant objectivité journalistique

L’impartialité des journalistes n’est ni envisageable ni même souhaitable : chacun sait que pour faire sa niche chez Drahi, etc … ou à la télévision, il vaut mieux professer des opinions conformistes et taire éventuellement le fond de sa pensée…

L’impartialité, la fameuse objectivité est un leurre, un paravent derrière lequel s’insinue de manière détournée le catéchisme de la pensée dominante.

 Malheureusement de nos jours il n’y a plus ou fort peu de confrontations de subjectivités : ce qui donnait lieu dans le passé à des joutes épistolaires de grand niveau a été banni de même que l’invective qui faisait tout le sel des pamphlets : même ceux qui en étaient victimes en tiraient une forme de gloire.

Beaucoup de gens savent que l’on vit maintenant dans un monde aseptisé où les pensées déviantes ne peuvent avoir droit de cité et ils ne croient plus à ce qu’on veut leur faire accroire : ils rejettent ainsi le bébé avec l’eau du bain.

 

Ainsi voit-on régulièrement défiler dans les émissions dites de vulgarisation comme C dans l’air – au demeurant fort intéressantes mais davantage par ce qu’elles taisent que par ce qu’elles disent – de supposés spécialistes ( surtout de l’enfumage ) qui s’ambitionnent journalistes mais ne sont que des propagandistes zélés des différents courants qui tous poussent dans la même direction, celle de la sujétion acceptée à la marche du monde suivant les dogmes du néo-libéralisme triomphant.

Jamais au grand jamais un esprit libre – qualifié de malade s’il ne tord pas la vérité dans le sens d’une amnistie complète et sans discussion possible des crimes commis par le sionisme – ne sera invité à détonner dans l’unisson poli des opinions exprimées.

 En son temps où les forces invisibles mais bien réelles qui arbitrent les élégances dans le grand cirque audiovisuel n’avaient pas encore eu sa peau, Taddei avait réussi à animer une émission « Ce soir ou jamais » où les bannis pouvaient débattre voire s’insulter copieusement ( comme au temps béni des émissions de Michel Pollack ) sur des thèmes soigneusement évités ailleurs.

Les débats étaient de valeur inégale, il y avait des manques ou des exagérations sémantiques mais c’était toujours plus indicatif de l’état de l’opinion que ce que l’on connaît aujourd’hui et qui vaut aux journalistes d’être conspués dans les manifestations dont ils rendent en effet compte avec les œillères imposées par l’autodiscipline bien intériorisée de celui qui préfère et, d’une certaine manière on le comprend, sauvegarder sa carrière ou la promouvoir en surfant habilement sur l’acceptable pour éviter l’inacceptable par ceux qui le rémunèrent.

Las ! Il semblerait que chez Taddei les fils de la conversation tournaient un peu trop souvent à la confusion des maîtres à penser quand ces derniers avaient le courage de venir se confronter à des proscrits qui ne le cédaient en rien dans le domaine de l’intelligence et de la conviction aux ci-devant idoles de la pensée normative conventionnelle à qui les Médias donnaient régulièrement tout le loisir de déverser des torrents de haine pour peu que la forme en fût policée.

 Et l’émission entra dans une lente agonie : de quotidienne, elle devint hebdomadaire pour disparaître avec finalement son animateur qui a trouvé un point de chute à RT France, institution supposée poutinienne mais où il est entièrement libre de ses thèmes et de recevoir les proscrits d’ailleurs.

En réalité, ce que je reproche au journaliste Λ, ce n’est pas de ne pas avoir d’opinion mais de la cacher sous un vernis de soi-disant objectivité.

Cent fois davantage me plaît un Zemmour avec ses idées bien arrêtées que je ne partage pas et qui les affichent bien haut – tant que ses employeurs le voudront bien - qu’un quelconque expert souvent autoproclamé qui disserte dans le vide et dont finalement il ne restera rien qu’une allégeance sirupeuse au conformisme.


Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • MAIBORODA MAIBORODA 24 décembre 2018 17:24

    Excellent, comme dab.

    Ô combien approuvé et partagé !


    • Elliot Elliot 24 décembre 2018 20:08

      @MAIBORODA

      Merci de m’avoir consacré en quelque sorte votre retour sur le fil d’Agoravox. D’autant que vos compliments me vont droit au cœur.

      Je vous souhaite les plus belles fêtes de fin d’année possibles dans ce lieu d’exception qui s’appelle la Corse et où vous avez le privilège de vivre.


    • L'Astronome L’Astronome 25 décembre 2018 11:10

       

      Journalistes, profession : maquilleuses. Ne pas oublier que la plupart des journalistes sont payés par leurs employeurs (puissants groupes financiers, état voyoucrate) pour maquiller la réalité.

       

      Journalistes, profession : anesthésistes. Ne pas oublier que la plupart des journalistes sont payés par leurs employeurs (puissants groupes financiers, état voyoucrate) pour anesthésier la conscience des citoyens en leur présentant une information chloroformée.

       

      Journalistes, profession : menteurs. Ne pas oublier que la plupart des journalistes sont payés par leurs employeurs (puissants groupes financiers, état voyoucrate) pour mentir délibérément aux citoyens, soit en déformant les faits (mensonges purs), soit en ne présentant pas les informations importantes (mensonges par omission), soit en livrant une grande quantité de faits insignifiants (mensonges par dilution).

       


      • Jonas 25 décembre 2018 18:21

        @L’Astronome
        En Chine , Russie , Cuba, Corée du Nord , Vénézuela , comme dans les pays musulmans , a l’exemple de la Turquie , Pakistan , Egypte, Algérie etc où les pays Africains , les journalistes sont payés par qui ? Et sont à la solde de qui ? 

        Dans certains pays , les journaliste sont des fonctionnaires que l’Etat nomment à la tête des journaux pour  propager leur propagande ou servir de porte-parole. 

        Dans les pays Occidentaux les journalistes ne sont pas parfaits, mais ce sont eux qui soulèvent les lièvres et c’est vers eux , que certains journalistes courageux des pays cités plus haut  ,se tournent pour dénoncer les malversations , les exécutions des opposants, la corruption et les traitements réservés aux malheureux, faute de pouvoir le faire chez eux. 

        Voyez l’affaire Khashoggi , et la plus grande prison de journalistes qu’est devenue la Turquie d’Erdogan. 


      • OMAR 25 décembre 2018 18:55

        Omar9
        .
        @Jonas
        .

        Pour les autres pays cités, je ne sais pas, mais concernant l’Algérie, t’es à coté de tes pompes ,
        .
        Dans ce pays il y a des journaux, revues, magazines qui paraissent en langue arabe et française.
        Une minorité de journalistes jouent aux perroquets de ce que raconte le Gouvernement au pouvoir.
        La grande majorité est libre, mais à leurs risques et périls :
        http://www.okbob.net/article-2977808.html 
        .
        Il en est de même pour les télés :
        http://www.centraltv.fr/pages/algerie-television
        .
        Bien sûr, il reste du chemin à parcourir pour atteindre par exemple, le niveau des pays scandinaves.
        Mais, l« Arabie Saloperie n’est ni l’Algérie, ni les pays musulmans.
        Tiens, ,cadeau, »Liberté" un journal franchement antigouvernemental et frondeur :
        https://www.liberte-algerie.com/


      • Jonas 26 décembre 2018 10:23

        @OMAR
        Vous avez raison , certains journaux en Algérie, sont admirables de courage, car dans ce pays , le courage n’est pas un vain mot. -le Quotidien d’Oran , la Dêche de kabylie, Liberté, mais hélas , ce sont les journaux les moins lus. Les journaux arabophones tiennent le haut du pavé et sont à la solde du pouvoir en place et sont relais, grâce aux subsides et à la publicité. 


      • L'Astronome L’Astronome 26 décembre 2018 12:47

         
        @Jonas
         
        J’ai bien écrit « la plupart des journalistes » ; je n’ai pas écrit : tous les journalistes. Les vrais journalistes courageux qui informent et dénoncent paient souvent cher leur démarche vers la vérité : ennuis judiciaires, licenciement, menaces, agression physique...
         


      • Jonas 26 décembre 2018 18:37

        @Omar, 
        Une minorité de journalistes , très courageuse , prend des gros risques , pour elle et ses proches , pour dénoncer la corruption, les injustices , le manque de liberté et de transparence. Il est inutile pour un observateur vigilant comme vous de vous donner la liste des pays , du dernier rapport de RSF. 


      • zygzornifle zygzornifle 25 décembre 2018 12:54

        BFM-RMC ont fait élire Macron et le défende bec et ongles en discréditant les gilets jaune et chaque adversaire du pouvoir a chaque fois qu’ils le peuvent Bourdin en tête , ce sont des journalopes ....

        Comme disait Coluche , les journalistes savent que les politiques mentent mais il le répètent ...


        • JulietFox 26 décembre 2018 11:24

          @zygzornifle
          Sur la 5 : C’ dans l’air, avec son incontournable Barbier et son écharpe rouge.
          Et maintenant voici un autre abonné : Raymond Soubie, Mr conseiller social de ...Chirac. Jamais un « économiste atterré » Toujours le même son de cloche depuis de Bernard Marie a été assassiné par les kouachi. Jamais non plus Thomas Picketti, qui pour eux sent le souffre.


        • Jonas 25 décembre 2018 18:01

          A l’auteur 

          Le cas du journaliste falsificateur du quotidien Allemand Der Spiegel , Claas Relotius, avec détournement de fonds , montre que l’objectivité de la presse est un leurre partout. 

           A votre tour sous couvert d’objectivité ne faites vous pas qu’imiter ceux que vous dénoncez.

          Penser un seul instant que la France est néolibérale , c’est non seulement ne rien connaître a l’économie mais en plus répandre un mensonge éhonté, colporté par des ignorants. 

          Connaissez -vous dans le monde un seul pays avec au tant de taxes et d’impôts que la France ? Dans l’affirmatif, pouvez-vous le citer en donnant les prélèvements de ce pays et ses dépenses sociales ?

          Par ailleurs , l’objectif d’un journaliste n’a jamais existé ,parce que les journalistes sont des femmes et des hommes , comme vous et moi avec chacun sa philosophie et ses positions politiques.( Je parle des pays démocratiques , bien sûr) Ce que l’on demande à un journaliste , non pas être objectif, mais de relater les faits sans les déformer en connaissance du sujet traité. Puis de faire son commentaire après et non le commentaire et les faits en même temps. 

          Pensez-vous que le journal l’Humanité est objectif ? Où Libération ? 

          Quant au Monde , journal de « référence » il avait soutenu les Khmers Rouges et les millions de morts.Edwy Plenel , avec son objectivité avait accusé Dominique Baudis a tort dans des articles qui dans un monde sérieux aurait dû discréditer à jamais ce journaliste. Détruire un homme et sa famille ne dérange pas Edwy Plenel. Le même Edwy Plenel , quelques années après avait lu, sur France Culture une fausse lettre qu’il a attribué à Mandela, sans vérification alors que s’était un faux document.


          • CORH CORH 25 décembre 2018 19:50

            @Jonas
            vous faites rire tout le monde, ce n’est pas parce qu’en France on est champion des prélèvements obligatoires qu’on n’est pas sous le joug d’une politique néolibérale, tout dépend de la politique fiscale qui est menée.


          • Elliot Elliot 25 décembre 2018 20:12

            @Jonas

            La France applique les directives dictées par les chantres du néo-libéralisme mais elle ne serait pas selon vous néo-libérale.

            Libre à vous de voir les choses de cette façon, il est vrai qu’il y a des gradations dans le néo-libéralisme : on doit certaines prudences des gouvernants aux traditions sociales arrachées par les luttes du passé mais insidieusement cette doctrine vise à les neutraliser puis à les restreindre et on ne doit qu’à la vigilance de certains qu’on ne lui déroule pas ouvertement le tapis rouge.

            Quant à l’objectivité que, pour ma part, je ne revendique pas car je suis engagé, je ne vois pas sur quoi se fonde le mauvais procès que vous me faites.

            Ce que je reproche à la majorité des journalistes c’est qu’ils avancent masqués tout en prétendant à l’objectivité.


          • Jonas 26 décembre 2018 10:16

            @Elliot
            Bonjour, 
            Vous ne répondez pas a ma question , vous dites que la France est néo-libérale , je vous demande de me citez un seul pays au monde avec autant de prélèvements obligatoires et autant de distributions sociales que la France ? Ma question est simple, pourtant . Pour vous faciliter la tâche , il existe 193 pays à l’ONU. 


          • Jonas 26 décembre 2018 10:57

            @Elliot(2) 
            Pour un pays néo-libérale , la France subventionne la presse et les syndicats , comme chacun sait, pour ces derniers , leurs adhérents ne contribuent qu’a hauteur de 3% du budget , 97% c’est l’Etat néo-libérale. Par ailleurs dans quel Etat néo-libéral existe l’AME ( Aide médicale d’Etat ) pour les immigrés ? L’indemnité du chômage , la plus élevée et la plus longue ? Dans quel pays néo-libérale , 50% des ménages ne contribuent pas à l’IR ? etc. 

            Vous et vos amis , vous êtes plus aptes à critiquer ce qui existe, mais vous n’avez pas de solutions pour créer des entreprises pour les millions de Français qui cherchent des patrons pour qu’ils puissent gagner leur vie et celle des leurs. 
            Vous et vos amis vous pouvez être des exemples a suivre pour les futurs entrepreneurs en France , comme pour les chinois, les Russes, les indiens , etc Si : 

            Vous et vos amis , vous , vous lancer dans la création d’entreprises , dans lesquelles , vous pouvez , mettre le , SMIC, à 3 500 euros , donner 6 semaines de vacances d’été, et 3 semaines de vacances en hiver. Vous pouvez également , dans votre grande générosité établir , pour vos collaborateurs une retraite à 50 ans.

            En France , il y a des contraintes pécuniaires pour les sociétés , dans une concurrence mondialisée , mais pas pour celles comme les vôtres qui veulent faire du social , sur leurs propres deniers sans rien attendre de l’Etat. 
             


          • JulietFox 26 décembre 2018 11:25

            @Jonas
            Et Israel est un pays raciste !


          • Jonas 26 décembre 2018 18:28

            @CORH
            Je fais incontestablement rire les ignorants. Pour votre gouverne la fiscalité française est l’une des plus redistributives , puisque sur 100 euros de richesse produite, la collectivité en prélève près de 50%. ce qui est paradoxale pour un pays néo-libérale. Par ailleurs , un autre record détenu, par la France néo-libérale celui de la fiscalité consacrée a la protection sociale , avec 24 % , l’Allemagne juste derrière , avec 15,7%. Allez chercher le pourcentage des autres pays. 

             Quant aux inégalités , le coefficient GINI, classe la France dans la moyenne ,des pays européens , devant l’Espagne, la Grèce , l’Irlande ,le Portugal etc. 

            C’est connu , les Français sont les bonnets d’âne en économie. Ils veulent plus de services , plus de loisirs , moins travailler et payer moins d’impôts. 


          • Jonas 26 décembre 2018 18:59

            @JulietFox
            Avant de dénoncer Israël , essayez de regarder votre bosse dans divers pays , je ne citerai que quelques-uns. 

            1. Plus de 10 000 , africains ont été pourchassés et abandonnés dans le Sahara par l’Algérie. 
            2. Au Maroc dans la ville de Tanger , des personnes munis de machettes , couteaux et bâtons se sont pris a des immigrés africains leur reprochant , « tapage »,« prostitution », « consommation public d’alcool », « occupation illégale de maisons etc. 
            3. En Libye » Si on est noir , on est de l’argent, pour les Arabes.Dès qu’ils nous attrapent , ils nous vendent« . déclare une victime en Espagne. 
            4. Le »Frère musulman " Erdogan engage son pays dans une guerre contre les Kurdes qui a fait déjà plus de 46 000 victimes , tout en occupant Chypre Nord. 
            5. Pakistan, les persécutions et les attaques quotidiennes contre la minorité chrétienne , n’est nullement du racisme .
            6. Iran , persécution des minorités Bah’ies et des Arabes , et interdiction d’occuper des postes dans l’administration comme de pratiquer librement leur confession. 
            7. Tunisie , l’assassinat d’un ivoirien , n’a rien a voir avec le racisme mais avec la fraternité humaine. 

          • CORH CORH 27 décembre 2018 20:21

            @Jonas
            le CICE fait sans doute partie de la redistribution que vous jugerez anti liberale


          • baldis30 25 décembre 2018 22:24

            bonsoir,

             que lis-je ?  smiley

            « RT France, institution supposée poutinienne »

             Poutine derrière tout cela ? Encore lui ... toujours lui ...

             attention à la comptine !

             sur un air connu :

             « Poutine si tu continues, si tu viens ici ... tu seras élu »

             

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès