• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > De quoi le retrait de Benjamin Griveaux est le nom ?

De quoi le retrait de Benjamin Griveaux est le nom ?

Après la diffusion publique d'images à caractère sexuel le compremettant, Benjamin Griveaux, jusqu'alors candidat à la mairie de Paris, a décidé de se retirer de la campagne électorale.

Cet incident est à la fois navrant et intéressant parce que révélateur d'un certain nombre de faits de société. La vie politique est devenue un combat de personnes, alors qu'elle était – et devait être - un débat d'idées. Les arguments d'hier (le marxisme, le libéralisme, etc.) ont laissé la place aux insultes personnelles, car les individus n'adhèrent plus à aucune idéologie. Il y a bien une vague bouillie de progressisme affiché dans les médias, mais il s'agit plus d'un bric-à-brac d'idées reçues que d'une idéologie bien constituée à part entière. Faute de pouvoir combattre des idées, on attaque donc des personnes. Hier, c'est Benjamin Griveaux qui en a fait les frais. Qui sera le prochain demain ?

Les moyens de communication moderne facilitent cette dérive. Les téléphones portables ont transformé le premier venu en journaliste d'investigation potentiel ou en paparazzo. Les individus ne sont pas moins moraux aujourd'hui qu'hier. Relisez La Bruyère et vous verrez que, jadis et naguère, déjà, l'égoïsme règnait en roi sur les individus. Mais nous vivons aujourd'hui dans une maison de verre, où la transparence est totale. Tous les faits et gestes de tout un chacun peuvent être enregistrés, diffusés et relayés par les réseaux sociaux. Du coup, il devient de plus en plus facile de s'en prendre aux personnes. Au premier faux pas, vous êtes épinglé et les preuves digitales de vos méfaits peuvent être utilisées par vos ennemis.

Cette dérive est d'autant plus inquiétante qu'elle risque de décourager les hommes politiques prometteurs d'embrasser une carrière publique. On se retrouverait alors dans un cercle vicieux où l'affadissement du débat public encouragerait les attaques personnelles qui, elles-mêmes, décourageraient les hommes porteurs d'idées novatrices et mobilisantes de faire de la politique, affaiblissant ainsi encore plus le niveau du combat politique. Il est temps de réagir contre ces évolutions en favorisant l'émergence d'une classe d'hommes politiques nouvelles et en réglementant plus sévèrement l'utilisation des médias modernes. On pourrait par exemple augmenter la rémunération des élus, pour inciter les meilleurs cerveaux à rejoindre la fonction publique au lieu de partir faire fortune dans le privé.


Moyenne des avis sur cet article :  1.15/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • rogal 21 février 11:42

    En admettant que ce retrait soit un nom (?), ce pourrait être celui d’une campagne interrupta.


    • Jean Guillot Jean Guillot 21 février 14:04

      On pourrait par exemple augmenter la rémunération des élus, pour inciter les meilleurs cerveaux à rejoindre la fonction publique au lieu de partir faire fortune dans le privé.

      On a pas besoin de meilleurs cerveaux , pour ça il y a les chefs de cabinet , ce qui nous faut ce sont des incorruptibles pas obsédés par le pouvoir , l’argent et le sexe
       smiley


    • L' Hermite (IX) prong 21 février 17:40

      @Jean Guillot

      bref des gens qui pense au cerveau et pas « aux cerceaux » 


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 février 11:46

      La technique du retrait et la masturbation étaient deux myens (peu fiables)de contraception avant l’apparition du préservatif et de la pillule ; Griveaux a choisi d’avoir recours aux deux, par habitude du cumul. Il aurait mieux fait de nous épargner tout ça par la pratique de l’abstinence, en s’abstenant de participer à la vie politique, déjà quand il était porte-parole.


      • Le421 Le421 21 février 18:12

        @Séraphin Lampion
        Mon petit doigt me dit que se retirer de la campagne parisienne ne l’ennuie pas plus que ça. Prendre une tôle ne l’intéressait pas. Grivois est un opportuniste et une veste ne faisait pas « bien » sur son CV...


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 21 février 18:18

        @Le421

        son CV...


      • Fergus Fergus 21 février 23:05

        Bonsoir, Le421

        « une veste ne faisait pas « bien » sur son CV. »

        Tandis que des branlettes filmées, c’est porteur pour sa carrière... smiley
        Pas sûr qu’il fasse la même analyse : on apprend ce soir qu’il craint la diffusion de nouvelles vidéos. Apparemment, Griveaux semble avoir été un compulsif du genre.


      • L' Hermite (IX) prong 21 février 23:27

        @Fergus

        ben , dans un repas de famillle j’ ais bien evoqué que concours de circonstance a l’ appui il pouvais reprendre le spectacle de michou ...

        Bid totale , tout le monde m’ as dit « on mele pas michou a ca » :) ...
        c’ est vrai michou est un homme respectable :) RIP


      • izarn izarn 21 février 23:31

        @Séraphin Lampion
        Nous ne savions pas que Griveaux tournait en orbite en se branlant...
        Le principal n’est pas la branlette, mais qu’il fut un con !

        https://youtu.be/JGK0cAYBlzo

        Et ça concerne Macron !


      • Trelawney Trelawney 21 février 11:55

        On pourrait par exemple augmenter la rémunération des élus, pour inciter les meilleurs cerveaux à rejoindre la fonction publique au lieu de partir faire fortune dans le privé.

        Et vous en pensez quoi des chercheurs au CNRS qui bien qu’ils soient considérés comme des cerveaux, n’ont pas non plus des salaire mirobolants ? Au lieu d’augmenter les élus (le salaires d’un députés note de frais non justifiées comprises se situe entre 15000 et 25000 euros par mois) pensons déjà a les condamner juridiquement lorsqu’il y a manquement à leur devoir.

        En attendant, le tribunal médiatique et la vox populi restent malheureusement les seuls outils pour se débarrasser de ces engeances


        • Julot_Fr 21 février 12:50

          Cest une diversion des greves en tout genre que traverse la France


          • Fergus Fergus 21 février 12:57

            Bonjour, Martin

            Article étonnant qui ne pose pas le problème dans les bons termes. 

            Oui, il est grave que des documents de caractère privé soient détournés pour discréditer des personnes, qu’elles jouent ou pas un rôle public. Personne de sérieux ne nie cela.

            Mais oui, il est tout aussi grave  tant cela dénote une abyssale bêtise — qu’un homme ayant rang de ministre puisse envoyer à une femme qu’il connaît à peine une vidéo tout juste digne d’un adolescent sans cervelle. Et cela dans une société numérique dont tous les gens aux responsabilités connaissent les dangers potentiels.

            « Faute de pouvoir combattre des idées, on attaque donc des personnes »

            Sur quelles bases avérées affirmez-vous que Griveaux a été ciblé pour des raisons politiques ?

            « Cette dérive est d’autant plus inquiétante qu’elle risque de décourager les hommes politiques prometteurs d’embrasser une carrière publique »

            Ah bon ? Croyez-vous sérieusement que les ambitieux qui ont le projet de faire une carrière en politique soient majoritairement aussi idiots que Griveaux ?


            • Jean Guillot Jean Guillot 21 février 13:18

              Je pense que Griveaux n’est jamais entré donc il n’a pas pu se retirer , il a juste dégainé son outil , demandez à Alexandra de Tadeo

               smiley


              •  John  Orion 21 février 13:21

                Salut !

                « Hier, c’est Benjamin Griveaux qui en a fait les frais. »

                D’ailleurs quelqu’un sait où là il est le petit Benjamin ?


                •  John  Orion 21 février 13:25

                  Pas de souci ... En fait il jouait avec Popaul dans sa chambre ...


                • L' Hermite (IX) prong 21 février 17:42

                  @ Orion

                  « popaul bismuth ? » la c’ est un scoop c’ est la SAr-con-e-xion


                •  John  Orion 21 février 13:34

                  Salut L’auteur !

                  « Il est temps de réagir contre ces évolutions en favorisant l’émergence d’une classe d’hommes politiques nouvelles et en réglementant plus sévèrement l’utilisation des médias modernes. »

                  Oui il est temps de mettre au pouvoir des gars qui ont une bonne paire de cojones et qui n’ont pas peur de s’en servir ... smiley ...


                  • pallas 21 février 14:15
                    Martin de Wallon

                    Bonjour,

                    Griveaux Macron, juste des comédiens, n’ayant aucuns pouvoir, comme les autres.

                    Alors ça fait dans le lambda, des choses sans importances,

                    C’est cela « Une Nation Fantoche », des elites ne servant que paillasson ou a faire « Le Cirque », autant qu’ils servent à amuser la galerie.

                    La France va perdre son droit à L’Otan et de l’ONU, des forces militaires constitué de 20 pays, débarque en Europe, une force avoisinant les 40 000 soldats.

                    La France est sous l’oeil de l’Otan, des pays de l’Est, elle rentre en guerre civil.

                    Donc il est normal qu’elle soit mis sous tutelle, son armement nucléaire sous contrôle.

                    Alors Griveau peut faire du porno, Macron des discours, Benalla des tweets, Sarkozy son fier.

                    Sa ne change rien

                    Salut


                    • ticotico ticotico 21 février 15:06

                      « On se retrouverait alors dans un cercle vicieux... »

                      Il me semble que ça fait bien longtemps que nous avons quitté le monde des cercles non vicieux.

                      Vous voulez prévenir les risques d’incendie dans un univers qui est déjà en cendres.


                      • Trelawney Trelawney 21 février 15:50

                        en réglementant plus sévèrement l’utilisation des médias modernes.

                        Ou plus clairement : il faut que le pouvoir en place contrôle les médias afin d’interdire la parution d’information dans un seul but de censure.

                        La fonction d’un journaliste est très simple : Il est au courant d’un fait, il en contrôle la véracité et ensuite il diffuse. ça n’est pas à lui de se justifier ou d’être garent d’une quelconque morale. 

                        Benjamin Grivaux dans une conversation privée envoie une photo à une « amie ». Celle ci la perd et c’est diffusé sur le site d’une personne (qui est mis en examen plus rapidement que Benala pour cela). Cette photo et reprise sur Twitter par un député ancien LERM et plusieurs autres politiques (qui eux ne sont pas mis en examen ni même inquiétés). Et vous nous faites un article dégoulinant de phrase pompeuse pour ne pas comprendre l’évidence : Le monde est moche et injuste et les yaka focon n’y changeront rien !


                        • bebert 21 février 16:51

                          Pour moi le plus important c’est que l’on a échappé au risque d’un maire de la capitale Française qui soit un branleur


                          • L' Hermite (IX) prong 21 février 17:39

                            @bebert

                            Innocent va ....
                            avec toute cette pression mediatique ...
                            Pourquoi croit tu que villani a toujours un grand foulard a porté de main lol 

                            <oups>


                          • izarn izarn 21 février 20:12

                            Griveaux est un CON ! (Doublé d’un salopard)

                            Ok ?

                            Bien fait pour sa gueule, et pour moi il n’y a aucun problème démocratique ou autre ! Au contraire !

                            Merci Piotr ! Enfin un russe bien français !

                            J’aurais fait EXACTEMENT LA MEME CHOSE !

                            Tu penses bien que 99% de GJ se seraient précipité à diffuser le truc !

                            Macron et ses merdias, de la démocratie ?

                            Tu rigoles ou quoi ?

                            Tu prends de la coke ? Sniff ; sniff ?

                            Alors Hidalgo ? Une salope !

                            Les parisiens ?

                            Allez vous faire foutre !

                            Nous on vote Poutou...


                            • Dédé15 22 février 11:08

                              Avec un con peloteur pourquoi ne pas comp(e)loter ?

                              Ça arrange qui cette histoire ? LaREM ! Griveaux n’avait plus aucune chance de gagner et il était encore temps de présenter un(e) autre candidat(e). On écarte donc le branleur et on choisit une personnalité qui peut espérer faire des alliances.

                              On en est là, on observe la suite.


                              • popov 23 février 03:02

                                @Martin de Wallon

                                 

                                Imaginez les possibilités de chantage si Griveaux avait été élu alors que quelqu’un était en possession de cette vidéo compromettante. La révélation de cette vidéo a en fait désamorcé une bombe à retardement et c’est une très bonne chose.

                                Je ne me prononce pas sur la question de savoir s’il devait ou non se retirer.

                                Ce qui m’amuse, c’est cet effet de la technologie peut être pas escompté par le pouvoir : si elle lui permet de surveiller tous les citoyens, elle permet aussi aux citoyens de mieux surveiller leurs dirigeants. Le pouvoir engage des sommes considérables pour mettre en place des systèmes de surveillance digne de 1984 d’Orwell, mais la même technologie permet aux citoyens d’obtenir des résultats spectaculaires à moindre frais. Exemple : wikileaks.


                                • Veniza Veniza 23 février 20:31

                                  C’est ça plaignez-les ces pauvres petits !

                                  Avec un comportement de gamin, ce homme ne mérite aucun poste de représentation du peuple !


                                  • Xenozoid Xenozoid 23 février 20:40

                                    @Veniza

                                    c’est a se demander si on a pas besoint d’un gamin ,justement, face a tout ces gens plein de morale qui nous font des guerres pour « adultes »,on devrais mettre des morts de guerres devant les politiques qui tuent,comme les paquets de tabac,avec la foto des gamins en morceaux, et apres on leurs dit attention voté coûte des vies,ça aurrait de la gueule quand même


                                  • Xenozoid Xenozoid 23 février 20:42

                                    @Xenozoid

                                    attention ,voter coûte des vies

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès