• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Demandez le Macron ! Analyse d’un programme bidon :

Demandez le Macron ! Analyse d’un programme bidon :

 

POUVOIR D’ACHAT

 

  • Exonérer 80% des ménages de la taxe d’habitation d’ici trois ans. Coût estimé de la mesure : 10 milliards d’euros

  • Quels ménages exactement ? Surtout ceux qui payent plusieurs taxes d'habitations car multi-propriétaires ? Où va être récupéré le manque à gagner ? Comment vont faire les communes pour se passer de cette taxe ?

  • Augmenter l’allocation des handicapés de 100 euros par mois

  • Voilà une bonne mesure ! Mais peut-être faudrait-il commencer par interdire les discriminations à l'embauche et ne pas donner des miettes à ceux qui en ont le plus besoin.

 

TRAVAIL / ENTREPRISES

 

  • Renforcer les accords d’entreprise et de branche. Les 35 heures pourront être assouplies par des “accords négociés majoritaires”

  • Ben ça mon colon...Il suffit de se reporter à la bêtise et même l'insulte des dispositions de la loi travail El-Khomri pour comprendre que c'est une mesure qui entraînera mécaniquement une baisse du pouvoir d'achat de nombreux salariés.

  • Lutter contre l’abus des CDD courts en instaurant un système de bonus/malus pour les entreprises

  • Un vœux pieux. Ou plutôt ce qu'on appel une promesse de campagne. Et n'oubliez pas qu'à terme cela pourrait déboucher sur l'instauration d'un contrat unique, plus souple, plus cool, plus fun...pour les employeurs beaucoup moins pour les salariés qui pourraient enfin être virés plus facilement qu'aujourd'hui.

  • Augmenter la prime d’activité de 50%

  • Bien ! Pour éviter d'augmenter les salaires je présume. Parce qu'une augmentation partielle et ponctuelle de ce type, n'a rien à voir avec une revalorisation salariale unique : si on vous explique aujourd'hui que vous avez "trop gagné" il sera réellement compliqué de baisser votre salaire. Alors que la prime d'activité peut être modulée et dépendante surtout du gouvernement qui l'applique.

  • Baisser l’impôt sur les sociétés de 33,3 à 25% pour rejoindre la moyenne européenne

  • Ben oui, évidemment. Il faut toujours faire plaisir aux grandes entreprises, étouffées par une abominable fiscalité, notamment celle du CAC 40 qui n'ont produit que 23 milliards de dividendes l'année dernière...

  • Transformer l’ISF en “Impôt sur la fortune immobilière” (le patrimoine financier et en actions ne sera plus assujetti)

  • Ah ! Voilà une politique au service du peuple ! Ainsi les riches pourront se satisfaire de vivre dans ce beau pays français sans avoir le sentiment de trop donner à ces salauds de pauvres. On est ici dans une promesse de campagne, qui, je vous l'affirme si M. Macron est élu, sera tenue ! 

 

CHOMAGE

 

  • Etendre les allocations chômage aux indépendants entrepreneurs, aux agriculteurs, aux indépendants ainsi qu’aux professions libérales

  • Oui. Au lieu de prendre les mesures qui s'imposent face à la dérégulation du marché agricole, à la dérive éthique de certaines professions libérales (course au profit et refus de soin) il vaut mieux distribuer de l'argent public. C'est plus court et c'est plus facile. Surtout pendant cinq petites années.

  • Etendre les allocations chômage aux démissionnaires dans la limite d’une fois tous les cinq ans

  • Bravo ! Vous avez le droit de démissionner d'un contrat en CDD qui sera de toute façon beaucoup moins avantageux pour votre patron si il est surtaxé (donc cette mesure ne concernera que très peu de salariés). Qui a dit contradiction ?

  • Suspendre le versement des allocations chômage en cas de refus de plus de deux offres d’emploi “décent”, pour un salaire qui “n’est pas inférieur de plus de 20-25 %” à l’ancien poste occupé

  • Parfait ! Moi je propose de suspendre les allocations des députés des sénateurs des maires des ministres et de tous les représentants politiques de l'Etat, lorsqu'il seront mis en examen. Et je leur propose ensuite de trouver un emploi reclassé avec une baisse de salaire de 25%. Merci, c'est cadeaux.

  • Mettre en œuvre un plan d’investissement de 50 milliards d’euros dont 15 milliards pour la formation des chômeurs et jeunes sans qualification

  • Ah. Je croyais que ça existait déjà et que ça s'appelait la formation professionnelle. Une autre étiquette pour un chantier toujours aussi foutraque ? Ou alors vous faites un truc cohérent : créez une allocation universitaire spécifique pour ceux qui souhaite reprendre des études et obtenir un diplôme qualifiant et rémunérateur. 

 

RETRAITE

 

  • Supprimer les régimes spéciaux de retraites (y compris des parlementaires) en harmonisant progressivement les règles “qui seront les mêmes pour tous les régimes”. Emmanuel Macron dit vouloir une “vraie fin des inégalités entre fonctionnaires et salariés du privé”.

  • Ben c'est vrai ça ! Pourquoi faire une distinction entre privée et publique ? Qu'est-ce que l'histoire de France nous dit à ce propos ? Pas grand chose : une petite loi en 1905, et une certaine idée de la France grâce à son modèle social, produit d'une lutte historique débutée en 1789. Sinon, bienvenue sous l'ancien régime !

  • Mais sur le dossier des retraites, Emmanuel Macron en reste là : le candidat souhaite maintenir l’âge de départ à la retraite actuel et le montant des pensions, sauf pour les plus modestes qui seront augmentées de 100 euros par mois.

  • Les modestes. C'est qui ça les modestes ? Ou alors il parle du prénom Modeste peut-être ? A partir de quand est on modeste ? Et pourquoi surtout est on modeste ? Autant de questions, si peu de réponses...

 

MORALISATION DE LA VIE PUBLIQUE

 

Interdire “aux parlementaires l’emploi de proches ou de membres de leur famille, pour mettre fin au népotisme”, et les empêcher d’exercer des activités de conseil pour éviter tout conflit d’intérêt une mesure prônée en pleine affaire Fillon.

Ah. Il va falloir abolir la loi Urvoas alors. Qui porte le délai de prescription de ce genre d'affaire à 12 petites années. Un peu plus logique me semble-t-il, non ? Ah moins que tout ceci ne soit de l'enfumage, façon incendie des inepties...

EDUCATION

  • Créer entre 4.000 et 5.000 postes d’enseignants

  • Non. Renouveler les départs en retraites. Il y a une grande nuance. N’oubliez pas nos papy-boomers. Ca fait un paquet d'enseignants à remplacer. 

  • Laisser de l’autonomie aux écoles pour leur recrutement

  • Oui. Pour que la voie hiérarchique soit plus forte dans les établissements. Pour que le chef d'établissement et ses adjoints soient craints et respectés. Par qui ? Ben par les contractuels tiens ! Ceux qui sont payés deux fois moins que leurs collègues et qui font le même boulot ! Ceux qui sont l'avenir de la fonction publique souhaités par ces (...) de libéraux !

  • Octroyer une prime de 3.000 euros net par an pour les profs en zone prioritaire Rep+.

  • Autre vœux pieux. Mais c'est un minimum ! Et l'étendre à un peu plus de lycées et collèges en difficultés. Certaines zones rurales ne sont pas en mal de problèmes !

  • Dans les zones prioritaires Rep+, limiter le nombre d’élèves à 12 par classe de CP-CE1

  • On le souhaite tous !

  • Interdire le téléphone portable dans les classes mais aussi dans l’enceinte des écoles et des collèges

  • Strictement impossible. Au nom de la sacro-sainte liberté. Une mesure pour faire plaisir à l'autoritarisme des électeurs de droite. Pathétique ! 

  • Rétablir les classes bi-langues et faire appel à des retraités volontaires ou des étudiants pour des études dirigées

 

FONCTION PUBLIQUE

 

Supprimer 120.000 postes de fonctionnaires

Ah...On créé 5000 postes d'enseignants et on supprime 120 000 postes de fonctionnaires...

 

SECURITE

 

  • Créer 10.000 postes de policiers et gendarmes

  • Oui, un flic derrière chaque personne. Moins d'enseignants et d'éducateurs. C'est une belle société progressiste comme on l'aime ça !

  • Créer une “police de sécurité quotidienne”

  • C'est à dire ? On pouvait être en sécurité seulement la semaine ou le mois peut-être ? 

  • Recréer un vrai renseignement territorial et un état-major centralisé rapportant directement au Conseil de défense auprès du président de la République

  • Créer des centres pénitentiaires ad hoc pour les “foreign fighters”

  • Foreign fighters. Les djihadistes qui reviennent en France ? Pourquoi utiliser un anglicisme ? C'est avant tout à cause de la démission de l'Etat dans les banlieues en particulier que cette propagande haineuse a pu trouver un échos. Des propositions pour les banlieues M. Macron ? 

  • Renforcer la coopération européenne en matière de sécurité et créer 5.000 postes de policiers aux frontières au niveau de l’UE.

  • Mais il faut supprimer ou créer des postes de fonctionnaires ? On est perdu là...

 

ECOLOGIE

 

  • Investir 15 milliards d’euros pour la transition écologique

  • Investir 20 milliards pour l'exception biologique. C'est quoi ? Je sais pas, j'aime les grandes entreprises sans buts... Il faut expliquer ce que ça veut dire quand même la transition écologique : on transite vers quoi ? Quelle est votre définition de l'écologie M. Macron ? Parce que baisser l'impôt sur les grandes entreprises va les amener à œuvrer pour la transition écologique vous pensez ? Peut-être faudrait-il un moratoire contraignant qui obligent ces entreprises à réinvestir cette défiscalisation dans cette fameuse transition écologique... Non, ne me remerciez pas, c'est cadeau aussi !

  • Créer une prime de 1.000 EUR pour l’achat d’un véhicule moins polluant, neuf ou d’occasion afin de réduire de moitié le nombre de jours de pic de pollution atmosphérique

  • 1000 Euros !!! Bon Dieu, je vais pouvoir me prendre l'option clim sur mon nouveau 4x4 ! Merci Macron !

  • Rénover un million de logements mal isolés

  • D’ici 2022, 50 % des aliments des cantines scolaires ou d’entreprises devront être bio, écologiques ou issus des circuits courts.

  • Ca on peut le faire tout de suite. Pourquoi 2022 ???

Réduire à 50% de “la part du nucléaire dans (la) production d’énergie”

Et on remplace par ... ? 

 

En résumé : un programme tout en démagogie, qui va enfoncer les petits en nourrissant les gros... A vous de voir de quel côté vous êtes... !

Révolutionnairement vôtre, 

Boris Rannou


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • howahkan 2 mars 2017 14:25

    Salut, j’ai bien aimé le style......bon je vais quand même changer de prénom et m’appeler modeste pour avoir 100 Euro de plus à la retraite ...çà me paiera mes vacances en France..

    et oui moi aussi je suis pourri, mais je m’arrangerais avec la honte smiley (inspiré d Saint Coluche)

    respect et robustesse !


    • doctorix doctorix 2 mars 2017 22:52

      @howahkan
      Bon texte et bonne vidéo ici :


    • foufouille foufouille 2 mars 2017 14:28
      • D’ici 2022, 50 % des aliments des cantines scolaires ou d’entreprises devront être bio, écologiques ou issus des circuits courts.

      • Ca on peut le faire tout de suite. Pourquoi 2022 ???

      non on peut pas : la production est insuffisante.



      • LE CHAT LE CHAT 2 mars 2017 15:02
        • Supprimer les régimes spéciaux de retraites (y compris des parlementaires) en harmonisant progressivement les règles “qui seront les mêmes pour tous les régimes”.

        sera t il assez couillu pour le faire ? j’en doute fort ! il aura trop besoin du vote des fonctionnaires

        pour faire barrage à l’avènement de la bête immonde !


        • cevennevive cevennevive 2 mars 2017 16:57

          @LE CHAT, bonjour,


          Et pourtant, c’est le seul poste VRAIMENT révolutionnaire.

          C’est le « progressivement » qui m’embête un peu. Cinq ans ? Dix ans ? En harmonisant par le haut ou par le bas ? Par une moyenne ? (ça ce serait bien, non ?)

          Paroles, paroles, paroles...



        • Alren Alren 3 mars 2017 11:42

          @cevennevive

          En harmonisant [ les retraites] par le haut ou par le bas ?

          Il s’agit d’harmoniser par le bas, bien entendu !!!

          Et c’est ce qui réjouit Le Chat, partisan de Le Pen qui a le même objectif que Macron.

          Ah ! Cette réduction des retraites et donc cette baisse du pouvoir d’achat des retraités, ne concernera pas les retraites « chapeau » de plusieurs millions d’euros qui seront toujours consenties aux PDG qui ont détourné un maximum de valeur des producteurs aux « actionnaires », aux rentiers.


        • Alpo47 Alpo47 2 mars 2017 16:56

          « Dans le cochon, tout est bon », mais « Il n’y a rien de bon dans le Macron ».


          • ddacoudre ddacoudre 2 mars 2017 19:23

            bonjour B.Rannou

            lève moi d’un doute son programme ne se limite pas à cela, je ne suis pas encore allé le voir, par ce que ce n’est pas brillant..après souper j’irais y faire un tour.
            cordialement ddacoudre.over-blog.com.


            • soi même 2 mars 2017 20:18

              Le programme de notre Macaron est juste de changer les chambranles et les portes et en, aucun ce penché sur les lézardes de la République, entre nous sois dit, c’est aussi le cas de tous les candidats, ils brillent tous par la médiocrité.
              .


              • jef88 jef88 2 mars 2017 21:17

                Etendre les allocations chômage aux démissionnaires dans la limite d’une fois tous les cinq ans

                version 1
                « 
                mon cher ami, je peux vous appeler ainsi, j’ai une suggestion à vous faire !
                Nous devons diminuer le nombre de nos salariès... Alors je vous propose de démissionner !
                C’est gagnant gagnant : vous toucherez le chômage et sur vitre CV vous n’aurez pas été licencié. D’accord ? »
                version 2
                " j’ai une grosse flemme ! il me faut des vacances...
                alors je démissionne ! j’aurai du chômage et le temps de retrouver un job !


                • goc goc 3 mars 2017 00:28

                  Macron c’est un caméléon qui entre dans une auberge espagnole.

                  du caméléon il en a les yeux : un qui regarde à gauche et en même temps, l’autre qui regarde à droite

                  Du caméléon, il en a l’arme fatale : sa langue qui va chercher le plus loin possible son électeur...heu pardon, sa victime.

                  Du caméléon il en a les couleurs chatoyantes pour mieux hypnotiser l’autre, alors qu’en réalité ses vraies couleurs sont aussi sombres que l’avenir qu’il nous réserve.

                  (modestes ajouts à l’excellente analyse de l’auteur)
                  1 - Les retraites uniformisées...vers le bas !..mais chuttt il ne faut rien dire...

                  2 - Les écoles autonomes.. d’abords...., puis en douce, on hiérarchisera le système avec mises en concurrence et ses conséquences (autonomie=autonomie financière, puis sélectivité des profs-les meilleurs iront vers les écoles qui les payent le mieux, etc..), et au final privatisation pour les meilleures (celles de Neuilly et du XVIeme)

                  3 - Le chômage : si tu refuse une première fois l’emploi qu’on te propose, alors la seconde fois tu seras obligé d’accepter un emploi dans n’importe quoi (y compris dans une boulangerie si tu étais maçon) et ce avec 25% de moins sur ton salaire précédent. Je n’ose imaginer le patron qui reçoit un chômeur de « second tour ». Pour abaisser le niveau des salaires, on aura du mal à trouver méthode plus pourrie.

                  4 - Entreprises : réduction de l’impôt sur les bénéfices+ réduction des charges..patronales. Si après ça, on crois toujours que macron est le candidat du peuple..
                  Demain il va nous dire qu’il veut être l’ennemi de la finance. Il faut être sérieux.
                  La réduction de l’impôt ne profite qu’aux seules actionnaires. On peut difficilement imaginer un patron augmenter les salaires de ses employés sur la seule base que son bénéfice sera plus grand, bénéfice versé seulement après la clôture de l’exercice, et approbation des comptes, exemple : ton patron t’augmente le 1er janvier 2017sur la base qu’il touchera plus le 1 juillet 2018. Même la marmotte n’y crois pas !!. Par contre ton patron sera d’accord pour baisser ton salaire dès le 1er janvier, car il sera sûr de toucher plus le 1er juillet 2018. dans ce sens ça marche mieux !

                  5 - Écologie : prime de 1000roros. Problème : cela ne s’applique qu’aux seules voitures neuves. Et quand on sait qu’une voiture neuve perd presque 5 000roros rien qu’en sortant du concessionnaire, ça fait un peu marrer. Et que dire pour ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter une voiture neuve.. Macron candidat du peuple vous avez dit ?
                  Mais surtout si vous vous demandiez pourquoi les constructeurs trichent sur la conso de leurs moteurs, vous en avez l’explication : la prime. Si vous avez un moteur qui consomme 8.5l/100 ; vous n’êtes pas éligible à la prime, mais si le même moteur affiche 7.9l/100, vous aurez le droit à la prime. Devinez ce que feront les constructeurs dans ce cas ?. Merci macron !


                  • goc goc 3 mars 2017 00:49

                    Macron c’est un caméléon qui entre dans une auberge espagnole.

                    du caméléon, il en a la volonté instinctive à se fondre dans le paysage. Mais dans une auberge espagnole, cette acharnement au mimétisme le fera exploser en vol ! (rappelez-vous déjà sa voix ridicule au meeting de Lyon)


                  • Viriato 3 mars 2017 10:00

                    C’est un programme ultra libéral matinée de quelques promesses pour attraper les gogos comme les 100 euros pour les retraités qui « ne trouveront pas de financement ».


                    L’Ecole ? Son indépendance signifie sa privatisation. Car, comment rendre « indépendante » l’école sans la privatiser ?
                    S’il s’agit de son financement, il ne peut devenir indépendant qu’en devenant à la charge des communes. Il y aura les écoles des communes riches, de qualité et bien pourvues en équipements et ...les autres, qui seront de faible qualité. Cela va pousser les parents à envoyer les enfants aux écoles privées ...qui deviendront de plus en plus chères. Ce n’est pas nouveau, c’est un plan qu’a été mis en pratique dans les pays le plus ravagés par le libéralisme sauvage...avec des résultats catastrophiques.

                    Les régimes de retraite ?
                    Pour les rendre tous égaux la manière la plus simple est de les rendre privés, c’est à dire la « retraite par capitalisation ». C’est d’ailleurs ce qu’il a laissé entendre dans la scandaleuse présentation de vingt minutes que Pujadas l’a servi hier, au « journal » télé, le laissant parler sans l’interrompre, comme c’est son habitude avec Mélenchon ou d’autres. Là, Macrion a dit qu’un euro serait un euro « pour tout le monde », chacun cotise donc et aura comme « retraite » ou « bénéfice » en fonction de combien il a « cotisé ». C’est donc la retraite par capitalisation, un arnaque déjà pratiqué dans d’autres pays, qu’il a en tête. Comme moyenne, la retraite est équivalente à un tiers de la retraite d’aujourd’hui. 

                    La liquidation de la Santé publique, comme de l’école, par le biais de la suppression de 120 000 emplois dans la fonction publique cadre bien avec le plan pour l’école et la santé. Il n’y aura plus besoin de ces fonctionnaires car l’école et la santé deviendront privés. CQFD.
                    La réduction de 10 milliards sur l’assurance chômage ne peut se faire encore que en privatisant et en liquidant le statut du chômeur.

                    C’est un programme ultra capitaliste, c’est le programme Fillon mal déguisé et la suite de la politique d’Hollande (c’est à dire, saupoudrer de mesurettes dites ’sociales’, les pires attaques capitalistes contre la population laborieuse).

                    Son problème, et celui de ses commanditaires, les banquiers et les capitalistes poussés par la concurrence mondiale, est que Macron n’a ni la carrure (sauf si on prend pour cela le travail marketing des médias) ni l’organisation politique pour mettre en place un tel programme qui, très rapidement, va lever une opposition massive dans la rue.

                    On va directos vers des jours mouvementés. 

                    Les Dieux aveuglent ceux qu’ils veulent perdre.

                    • bernard29 bernard29 3 mars 2017 13:23

                      une chose est sûre, on a beaucoup souligné le manque de programme de Macron. 

                      En fait Macron sera le candidat qui est le plus certain de son programme, puisque tous les autres sont en train de s’intérroger pour savoir s’ils vont garder le leur. Y aura t’il remplacement de Fillon, Y aura t’il fusion ou accord Hamon-Mélenchon etc etc.. Donc leurs programmes respectifs restent inconnus, ou du moins sont encore sujets à caution !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Louis Mathurin

Louis Mathurin
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès