• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Démocratie participative : une véritable réflexion politique est nécessaire (...)

Démocratie participative : une véritable réflexion politique est nécessaire !

La politique recouvre deux termes : la souveraineté et le pouvoir. La souveraineté appartient au peuple qui vote (démocratie). Le pouvoir appartient aux élus qui les représentent via une entité, l’Etat (et son organisme central, le gouvernement).

 

Car, le peuple, même en démocratie, est soumis à l’Etat. L’homme n’étant ni totalement mauvais, ni totalement bon, il convient de confier à l’Etat la protection de chacun contre tous les autres. La différence avec d’autres systèmes politiques est que le peuple est censé contrôler ses représentants et à loisir changer les lois selon le critère de la majorité. Mais l’État, à la fois garant des libertés et dans la plus grave menace pour ces mêmes libertés qu’il est censé garantir, son action doit être strictement limitée à la défense des libertés individuelles. Son seul rôle est de garantir le principe selon lequel « chaque être humain est libre d’agir comme il l’entend conformément à ses aspirations, à sa situation et à ses capacités. » Il en découle qu’aucun homme ne peut priver un autre de sa liberté d’agir. L’Etat doit permettre aux humains de « vivre ensemble », même s’ils ne sont d’accord sur rien d’autre que cette volonté de vivre ensemble. 

 

On gouverne, on fait des lois et on juge « au nom du peuple français ». Mais il s’agit d’un peuple « représenté » dans le cadre d’une démocratie « représentative ». Ainsi, le gouvernement appartient, non au peuple, mais à la majorité qui impose de façon tout aussi tyrannique que n’importe quel dictateur sa vision des lois. La démocratie par essence est un rapport de forces, c’est-à-dire une crise permanente entre citoyens. Le mécanisme électoral, l’existence des partis, la présence dans les assemblées d’une majorité et d’une minorité ayant des droits protégés font partie de ce processus représentatif.

 

Si la souveraineté regarde tout le monde (la société civile), l’exercice du pouvoir n’est pas accessible à tout le monde car cela prend du temps et exige des talents, des compétences et des connaissances particulières. Le R.I.C. (référendum d’initiative citoyenne) est une menace pour la démocratie, s’il était largement ouvert et d’accès facile (faire les lois, les abroger, révoquer des élus, changer la Constitution), au motif que « le peuple est souverain ».

 

Est-ce à une majorité de définir le bien ? Le référendum efface les droits des minorités. Le processus démocratique du référendum ne permet pas de débattre et d’arbitrer ses opinions et celles d’autrui. Il ne permet pas d’éviter les excès d’un jour. Une génération ne doit sur un coup de tête ou de folie pouvoir démolir ce qui constitue les fondements de l’État de droit.

 

Pour autant, on voit bien que nous sommes aujourd’hui devant un déficit démocratique et de sa représentativité. Le pouvoir (c’est-à-dire les élus) doit retrouver sa légitimité auprès du « peuple souverain ». Usons des dispositions de notre Constitution actuelle, afin d’aménager le référendum d’initiative partagée, issu de la révision constitutionnelle de 2008. Nous rendrons alors notre démocratie un peu plus participative. 


Moyenne des avis sur cet article :  1.36/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Durand Durand 31 décembre 2018 09:37

    @l’auteur

    .

    « Est-ce à une majorité de définir le bien ? Le référendum efface les droits des minorités. Le processus démocratique du référendum ne permet pas de débattre et d’arbitrer ses opinions et celles d’autrui. Il ne permet pas d’éviter les excès d’un jour. Une génération ne doit sur un coup de tête ou de folie pouvoir démolir ce qui constitue les fondements de l’État de droit. »

    .

    DICTATEUR !

    .


    • Arthur S François Pignon 31 décembre 2018 09:44

      La démocratie, c’est deux loups, deux éléphants et un agneau qui votent pour savoir ce qu’il y aura au dîner. Macron, c’est quand les éléphants s’abstiennent. Les gilets jaunes, c’est quand les loups diminuent les rations de fourrage aux éléphants.


      • Reiki 31 décembre 2018 17:11

        Non il ne faudrai surtout pas que les citoyen es leur mots a dire smiley

        Mdr voici les plouque a qui je sert de poutre . 

        Reste au sommet dessiner les frontiere et enterrez vous bien profondement. 

        Quand on ouvre sa gueule apres une pichnet faut s attendre a en recevoir une correcte.

        Vous ne sentirez rien promis 


        • L'enfoiré L’enfoiré 31 décembre 2018 17:42

          Voici une réédition d’une analyse de ce que pourrait être la démocratie en question en 8 épisodes

          Démocratie en Question(s).
          Élections manipulées, apparition de démocraties dites « illibérales », poussée des populismes, défiance des citoyens et montée de l’abstention électorale... Plusieurs faits d’actualité amènent à le constater : la démocratie est réellement en question aujourd’hui. Voire, selon certains observateurs, en faillite.
          Sur base de ces constats, Arnaud Ruyssen convoque expertises et points de vue autour de questions centrales : La démocratie peut-elle s’auto-détruire ? Le populisme est-il la cause du problème ou un de ses symptômes ? Allons-nous demain être gouvernés par un algorithme ? L’Union européenne est-elle... une catastrophe démocratique ? Disposons-nous encore d’un véritable espace public, ou sommes-nous isolés dans une bulle de solitude ? Un autre modèle de démocratie est-il possible ?


          • Lucarn 31 décembre 2018 19:53

            Je pense que le RIC n’est pas adapté à la 5e République qui est par définition un régime démocratique vertical. Si le référendum n’a été utilisé que 9 fois en 60 ans, ça n’est pas pour rien. 

            Et puis, effectivement, le système actuel fait que c’est la majorité qui impose alors même qu’elle a toujours une majorité relative au vu du nombre des abstentions et bulletins blancs.

            Il faut passer à une autre république. J’aurais tendance à passer à une république fédérale des régions.

            L’exécutif serait composé de plusieurs personnes (en Suisse ils sont 7).

            Le pouvoir législatif s’exercerait à 3 chambres comme actuellement mais avec quelques modifications.

            L’assemblée nationale serait la chambre du peuple composée de citoyens tirés au sort et représentative de la sociologie du pays. Elle consulte le peuple par sondage et reçoit les sondages lancés par les citoyens.

            Le Sénat serait toujours composé d’élus des collectivités territoriales mais élus au suffrage universel. C’est la seule chambre réellement politique.

            Instituer la transparence des liens d’intérêt des membres de exécutif et du législatif.

            Le CESE aurait toujours la même fonction de conseil consultatif auquel il faudrait adjoindre des sociologues. Les chambres sont renouvelées par tiers tous les 3 ans.

            Le Conseil constitutionnel garde sa fonction.

            Pour le RIC, il pose effectivement la question de la cohérence de l’Etat. A mon idée, il faut différents niveaux.

            Le RIP pourrait concerner les lois qui exigent des modifications de la constitution et la révocation de tout ou partie de l’exécutif. 

            Au RIC, il faut développer le vote électronique et limiter le nombre de rdv à 3 ou 4 par an.

            Les référendums décidés par l’exécutif restent effectifs notamment pour soumettre les traités internationaux et les modifications de la constitution.


            • HELIOS HELIOS 31 décembre 2018 22:05

              @Lucarn

              ****** Je pense que le RIC n’est pas adapté à la 5e République ******

              C’est peut etre pour cela qu’il faut passer à la VI ème république !


            • Raymond75 1er janvier 12:46

              @Lucarn

              Je partage globalement vos propos, notamment sur le fait que l’on devrait s’inspirer de la Suisse.


            • Reiki 1er janvier 10:13

              Quand avez vôus cesse de vous battre pôur ĺa justice Grand pere ? mdr voûs baissez les bràs avant meme d essayer ?


              • Raymond75 1er janvier 12:44

                Le ’peuple souverain’ est il compétent et responsable ? Pas sur ... Comme on ne peut pas être compétent en tout et capable de tout gérer, on désigne des représentants. Jadis, on sélectionnait les électeurs par le suffrage censitaire : avoir des biens, une entreprise, des capitaux était considéré comme un signe de bon jugement qui vous autorisait à voter.

                De nos jours, peut être faudrait il passer un petit examen de citoyenneté, après préparation, pour s’assurer que l’on connait les bases de la constitution, de l’organisation de l’état et de l’Union Européenne. Pas un examen de type Sciences Po, mais une sorte de certificat d’études citoyen.

                Qoui qu’il en soit, le niveau général progresse, et les populations souhaitent s’impliquer davantage. Le référendum d’initiative populaire peut être une bonne idée (voir la Suisse), mais il devra être encadré pour qu’il ne devienne pas un référendum d’humeur de la populasse ...


                • Reiki 1er janvier 14:30

                  Je comprend mais demandé un teste a un citoyen serai denigres sont integrité, l ecole obligatoire et ses institutions. 

                  Si notre Nationalité ne nous permet plus de vivre ensemble sur un territoire defini, on va avoir un gros probleme. 

                  On vois parfaitement que l argent influence plus la politique de l union que l integrité de ses citoyens. Alors même que c est cette esprit de sur consomation qui méne a notre perte smiley Tous cela es un parfais desastre .... Pour la Paix , la démocratie, l union européene, la France et la vie qui la compose. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Méchant Réac

Méchant Réac
Voir ses articles







Palmarès