• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Démographie et capital sur le long terme

Démographie et capital sur le long terme

 

Une analyse pour montrer sur le long terme comment la démographie et la construction du capital créent des tendances de long terme et les impications que cela a.

 

Simplification

 

Beaucoup nous ont vanté la pensée complexe. Magnifique et admirons les artisans de la pensée capable de venir à des raisonnements baroques qui sont l’ornement de l’esprit.

Mais en ces temps où les idéologies sont mortes où l’idéal nous fait défaut peut-être pourrions-nous cultiver une certaine simplicité.

L’histoire de l’humanité fut celle d’une pénible survie pour arracher à une nature indifférente une maigre pitance. Quelques individus grâce à l’organisation sociale purent échapper à ce sort, mais globalement la faim fut notre compagne.

Puis en occident apparu la modernité. Les immenses progrès des arts agricoles et mécaniques ont petit à petit libéré les humains de cette sujétion. Mieux nourrie la population allait croitre et passer d’un milliard d’habitant à 7,7 milliards aujourd’hui et l’on envisage qu’elle atteigne les 11 milliards en 2100.

Voilà le sens de l’histoire une population mondiale croissante mais vivant mieux. Nous allons dans un premier temps l’expliquer.

 

La croissance de la population mondiale vient d’un phénomène nommé transition démographique. La baisse de la mortalité tandis que la natalité s’ajuste très lentement produit un excédent de croissance démographique.

Au XIXème siècle ce fut le tour de l’occident. Au XXème siècle celui de l’Asie et de l’Afrique.

Au XXIIème siècle la population stabilisée autour de 11 milliards retrouvera probablement les proportions qu’elle avait avant la transition démographique. Le sens de l’histoire est donc que l’occident va retrouver une place moindre que celle dont il y a joui ces deux derniers siècles du simple fait du rééquilibrage démographique. Nous devons avoir cette évolution historique en tête.

 

Pourtant tout n’est pas que le nombre d’hommes. L’Asie et L’Afrique font toutes deux leur transition démographique pourtant l’Asie a connu une meilleure croissance que l’Afrique parfois décrite comme un continent à la dérive. Cela va nous conduire à mettre en évidence un second point : Comment malgré la croissance démographique les humains vivent-ils mieux ?

Normalement le pasteur Malthus nous l’a bien expliqué : Trop de croissance démographique mène á mettre en œuvre des terres de moindre qualité et donc le rapport entre travail et rendement décroit. Donc la famine guette qui ramènera la population au point de départ. Le brave pasteur avait surement imaginé avoir trouvé la martingale en terme d’idée pour vendre l’idée de l’abstinence sexuelle seul moyen de contraception acceptable á ses yeux.

Malheureusement pour lui comme tous les prophètes de malheur il avait tort. La pression démographique à pousser l’homme à améliorer l’art agraire. Pendant que Malthus consacrait son énergie à nous annoncer que nous allions tous mourir, les physiocrates eux cherchaient des solutions pour augmenter les rendements. Cette aventure s’est reproduite à de nombreuse reprise et aujourd’hui encore certains consacrent leur énergie à nous annoncer que nous allons tous mourir. Mais l’important est ailleurs, pourquoi les rendements ont-ils été améliorés. Nous ne nous lancerons pas ici dans des études agronomiques, mais nous pouvons résumer de la manière suivante : Les progrès des arts agronomiques n’ont été possible que par l’engagement des investissements et de quantités d’intrants très supérieures à l’historique.

Et tout cela il a fallu le fabriquer. Le progrès agricole va donc de pair avec le progrès mécanique et l’ensemble ne fonctionne que parce que le capital a grandi plus vite que la population ce qui a permis á la productivité de progresser. De telle sorte que la production croisse plus vite que la population.

L’Asie pour des raisons historiques : irrigation par le capital fuyant la Chine après la victoire communiste, investissements directs de l’occident pour lutter contre le communisme et de gros efforts locaux. L’Asie a réussi à assurer une croissance du capital supérieure à sa croissance démographique qui lui a permis de voir sa productivité par habitant croitre.

L’Afrique elle, a au moment de sa décolonisation vu sa transition démographique s’engager très rapidement et violement tandis que la capacité á générer une croissance du capital n’a pas suivie.

Pourtant il ne faut pas désespérer. Le taux de fécondité africain diminue ce qui montre que la transition démographique africaine est aussi en train d’entrer dans sa seconde phase. Donc petit á petit l’Afrique va mécaniquement parvenir à un stade où la croissance du capital dépassera aussi celle de la population. Evidement nous parlons là d’un phénomène qui prendra une longue durée.

 

Le sens de L’histoire actuelle est donc la gestion de cette transition démographique et de celle du capital.

Elle implique donc plusieurs conclusions :

-L’occident va perdre une partie de sa prééminence. Seule une politique sérieuse de génération de capital permettant à l’homme occidental d’accroitre sa productivité par tête permettra à celui-ci d’avoir une importance supérieure à celle que lui vaudrait sa participation à la population mondiale.

- La population mondiale est attendue en stabilisation et en légère réduction à partir du début du XXIIème siècles. A partir de ce moment la croissance du capital par tête pourra être continue. Le prochain siècle devrait donc être une ère de progrès humain sans précédent.

 

Cette analyse se fonde sur les études démographiques récentes (Notamment celle de l’ONU). Faire des prévisions à si long terme peut sembler ambitieux, mais la démographie est une science relativement fiable pour donner des tendances de prévisions de long terme.

 

NB Référence : 

http://homepages.ulb.ac.be/ jmdecrol/Upload_enseignement/SOCAD304_Ch9PP.pdf

 


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Lampion Séraphin Lampion 13 mars 16:59

    Manifestement, les « idéologies » ne sont pas mortes pour tout le monde !

    Mais vous parlez d’une « analyse ».

    Où est-elle ?


    • @Séraphin Lampion on ne voit pas du tout de quel progrès il parle. Scientifique ou éthique...Et encore : qu’est-ce que l’éthique. Différente selon chaque époque. On oublie que souvent dans le passé le guerrier avec les prêtres faisaient partie du rang le plus élevé dans la société...


    • Claude Courty Claudec 14 mars 17:22

      @Séraphin Lampion
      Pour l’analyse en question, tout curieux et l’auteur de cet article pourront la trouver ici : De l’indissociable binôme population-économie :
      https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2020/01/du-binome-economie-population.html complété de cet autre article : Le syndrome de l’autruche :

      https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2020/10/le-syndrome-de-lautruche.html


    • Ouam Ouam 15 mars 00:58

      @L’auteur
      "Pourtant il ne faut pas désespérer. Le taux de fécondité africain diminue ce qui montre que la transition démographique africaine est aussi en train d’entrer dans sa seconde phase.

      « 

      Ah bon ? vous avez vu jouer cela OU ? (exepté sur ceux d’ongs qui en profitent ou ceux du medef et consort ?
      Enfin de ceux pour qui chaque etre humain de plus signifie de nouveaux bénéfices à la clef 
       
      Je vous conseille de derechef écrire à »pour la science.fr" (vous trouverez le lien avec google)
       
      Ou en 2012 lors de leur 1ere enquete tres etayée sur la question ils pensaient comme vous (que celle ci allait baisser)
      Je vous conseille si vous le desirez cela va de soi
      de commencer à lire celle-ci (celle de 2012)

      Puis il y à eu cette fois une nouvelle étude sur la question (cad en 2016) alors non seulement celle ci n’avais pas baissée mais au contraire elle à agmenté.
       
      Vous pourrez si cette equete de chercheurs ne vous convainc pas (il faut chercher plusieurs sources) aller par exemple en chercher d’autres sur Demographieresponsable.fr par exemple et lire d’autres publications qui travaillent aussi depuis des années sur le sujet.
       
      D’abord expliquez moi pourquoi baisseraient t’ils la bas ? (en Afrique) leur natalité, alors que si c’est plein la bas il leur suffira simplement de venir en europe et leur probleme est en partie réglé...
       
      C’est une fois que l’europe sera saturée que la cela sera réeelement dangeureux car jamais la Russie n’acceptera contrairement à une partie de l’Ue d’acceuillir toute la planete qui à pensé que la terre est une surface aux ressources infiniues,

      ils (le peuple russe) l’on bien démontré en 40’s ou cela leur à couté 23 millions de morts, la Chine non plus et les ricains certainement pas, le japon n’y pensons meme pas.. concernant cet acceuil archi massif.
       
      C’est ce jour la que cela deviendra extremement critique,
      mais de toute maniere à bien y réfléchir et si on est bien égoisye et jouisseur de l’instant ...nous finalement on s’en carre un peu meme plus qu’un peu...
      vu que ce n’est pas nous mais nos enfants ou petits enfants qui vonts trinquer sévere...
       
      Alors comme les 3 singes, continuons à nous masquer les yeux les oreilles et la bouche, et partir non pas dans un constat mais dans le fol espoir que cela se resoudra comme par magie ...
      bref..tout ira pour le mieux
       
      Bonne journée à vous,


    • Rémi Mondine 15 mars 08:42

      @Ouam
      Cher Monsieur,

      voici un lien : https://www.afd.fr/fr/actualites/atlas-afrique-afd-fecondite-baisse-depuis-40-ans# : :text=En%20Afrique%2C%20il%20reste%20%C3%A0,moyenne%20sur%20le%20continent%20africain.
      La réduction du taux de fécondité ne signifie pas que la croissance de la populaiton diminue. 
      Même si les femmes ont moins d’enfants l’arrivée de génération de jeunes pléthoriques en age de procréer fait que le nombre d’enfants continue á augmenter. Il faudra du temps pour que l’effet pése, mais il est bien là. 
      Pour le reste,vos indications sont insuffisantes pour trouver, je vous invite á mettre des liens.


    • Cette problématique est certainement la plus la première dans la liste des causes presque certaine de la fin d’un ou du monde..Christian de Duve un chrétien a lui a osé l’aborder : Nobelisé. Génétique du péché originel : Le poids du passé sur l’avenir de la vie et des ... Christian de Duve. A lire ABSOLUMENT ET SANS TABOU NI politiquement correct. Qu’à l’époque de la Bible, il était écrit : multipliez-vous. quand on est plus ou moins qlq millions sur terre. C’est facile à dire...Le problème, c’est que 7 milliards bientôt huit, ayant perdu le sens du Sacré qui réunit, se sont 7 milliards d’egos prêtes à s’entretuer pour IMPOSER leur vision du monde. Donc : guerres assurées. C’est bien le paradoxe. On défend la vie (surtout le catholicisme qui lui non plus n’a pas hésité de tuer pour dominer,...). J’avoue sans honte être maltusienne. Mais d’un autre point de vue. Non pas en empêchant les pauvres de se reproduire, mais les malades mentaux. OH génocide,..... Le seul veritable génocide fut celui de la SHOAH et un peur les kurdes. Pourquoi : d’abord, parce que les sémites sont peu nombreux, mais parce que les allemands se sont en plus de permis de ramener l’humain à un matricule (comme dans les industrie de saucisses)... En parfaite harmonie avec le Marquis de Sade le bien-nomme...Toute la littérature sadienne est une parfaite démonstration, de la descente des humains dans la lente dégradation intestinale.. Extrait d’un des écrites les plus pervers du fameux Marquis. Extrait :  (même Georges Bataille jugeait sa lecture pénible), génial pour quelques-uns, le texte a de quoi choquer. Meurtres, tortures, humiliations : le texte n’épargne ni Dieu, ni les hommes, ni même les bêtes. Pour ne citer qu’un extrait, choisi par l’écrivain Chantal Thomas en exergue du chapitre consacré aux Cent Vingt Journées dans son livre Sade (Le Seuil, 1994) : « Il encule un cygne en lui mettant une hostie dans le cul, et il étrangle lui-même l’animal en déchargeant. » considéré comme un chef d’oeuvre. C’est hélas aussi très français : de la merde dans du paier d’ARGENT. D’ailleurs le fameux rouleau ressemble à du papier cul. En plus l’histoire se situe dans un lieu clos (les intestins, le château, une forêt noire somme suintante de puanteur), avec son côté ténébreux et merdique.... Dire que j’ai croisé les Noailles..


      • Rémi Mondine 14 mars 19:35

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        Chère Mélusine,

        Vous traitez uniquement sous l’angle de la population. Je me permet de vous rappeller que mon analyse prote sur la population en rapport avec la génération de capital.
        Je vous remercie.


      • . Les précieuses ridi« cul »es de Molière. Le seul avec Hugo, vraiment valable dans la littérature française...Il y en a qlq autre que je passe. Présent surtout en Belgique : famille de banquiers juifs (la merde, le caca selon Freud). Si elle s’avait que les cent vingt jours de Sodome et Gomorrhe ont inspiré Auschwitz. Amoureuse de Cocteau (c’est vrai que les homosexuels attirent certaines femmes, surtout dans le milieu aristo : en préciosités on se comprend). Peut être un faux, mais lire la version du meurtre du Dalia noir par le fils de celui qui fut considéré comme le meurtrier (Hill Hodel). Peut-être un faux. Quoiqu’il en soie (soie), il « aurait » éta inspiré par Man Ray. Et surtout l’une de ses photo qui représente un femme coupée en deux, les bras au dessus de la tête en forme de corne de taureau comme le MINOTAURE. Ce meurtre rituel aurait été fait en présence de Dali. DALI, Dahlia.  George Hill Hodel (en), un médecin spécialiste des maladies vénériennes réputé, serait non seulement le meurtrier du « Dahlia Noir », mais également un tueur en série coupable des meurtres de huit femmes seules perpétrés aux alentours de Los Angeles entre juillet 1943 et octobre 1949 ; il lui attribue aussi les crimes du Lipstick murder de Chicago dans les mêmes années15. Amateur d’art, et de parties fines, George Hill Hodel avait été lié au photographe Man Ray qui participait à ses soirées folles. Dans son livre, Steve Hodel s’interroge sur le possible rapport entre les mutilations effectuées sur les cadavres et les célèbres photos intitulées Minotaur et Lèvres rouges découpées de Man Ray1 A méditer...


        • Corrigé : . Les précieuses ridi« cul »es de Molière. Le seul avec Hugo, vraiment valable dans la littérature française...Il y en a qlqs autres que je passe. Présent surtout en Belgique : famille de banquiers juifs (la merde, le caca selon Freud). Si elle s’avait que les cent vingt jours de Sodome et Gomorrhe ont inspiré Auschwitz. Amoureuse de Cocteau (c’est vrai que les homosexuels attirent certaines femmes, surtout dans le milieu aristo : entre précieux on se comprend). Peut être un faux, mais lire la version du meurtre du Dahlia noir par le fils de celui qui fut considéré comme le meurtrier (Hill Hodel). Peut-être un faux. Quoiqu’il en soit (meurtre en bas de soie), il « aurait » été inspiré par Man Ray. Et surtout l’une de ses photos qui représente un femme coupée en deux, les bras au dessus de la tête en forme de corne de taureau comme le MINOTAURE. Ce meurtre rituel aurait été fait en présence de Dali. DALI, Dahlia.  George Hill Hodel (en), un médecin spécialiste des maladies vénériennes réputé, serait non seulement le meurtrier du « Dahlia Noir », mais également un tueur en série coupable des meurtres de huit femmes seules perpétrés aux alentours de Los Angeles entre juillet 1943 et octobre 1949 ; il lui attribue aussi les crimes du Lipstick murder de Chicago dans les mêmes années15. Amateur d’art, et de parties fines, George Hill Hodel avait été lié au photographe Man Ray qui participait à ses soirées folles. Dans son livre, Steve Hodel s’interroge sur le possible rapport entre les mutilations effectuées sur les cadavres et les célèbres photos intitulées Minotaur et Lèvres rouges découpées de Man Ray1 A méditer...


          • Je n’avais pas tout : lu :  Le prochain siècle devrait donc être une ère de progrès humain sans précédent. l’optimisme meurt de sa naïveté et le pessimiste survit de son sens des réalités. 


            • Rémi Mondine 14 mars 19:31

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              Chère Mélusine, je veux bien tout ce que vous voulez. Mais en dehors de la politesse quelle raison me donnez-vous de suivre votre thése ? 
              Pour l’heure je n’en lit aucune.
              Merci.


            • @Rémi Mondine

              Awé, on dirait que votre fil souffre d’une mélusinite galopante smiley


            • Rémi Mondine 14 mars 21:45

              @Philippe Huysmans, Complotologue
              Elle s’est beaucoup exprimée. Par contre je ne suis pas convaincu que ses commentaires correspondent à l’article, elle aurait peut-être du faire son propre article.


            • Bloquée par Bugué. Le covid : une maladie inflammatoire. Dans les récits de la Bible, on meurt soit par l’eau, soit par le feu. Dans in"inflamme atoire...il y a flamme...


              • Xenozoid Xenozoid 14 mars 19:37

                booom sauve si on exporte les pauvre sur mars


                • Rémi Mondine 14 mars 21:48

                  @Xenozoid
                  Nous avons devant nous d’immenses défis Nous n’avons pas trop de cerveaux pour passer la frontière de l’athomsphére inventer le pétrole synthétiques (A pas cher), la fusion... Bref il nous manque des millions d’ingénieurs, physiciens et chimistes.


                • Xenozoid Xenozoid 14 mars 21:54

                  @Rémi Mondine

                  je ne vois pas de solution autre que forcer la plupart a une idée qui n’es pas la leur,es tu favorable a la propagande ?


                • Rémi Mondine 15 mars 00:02

                  @Xenozoid
                  Pas vraiment, je préfére convaincre par les idées. Après pourquoi exporter les gens vers Mars ?


                • @Rémi Mondine

                  Pour s’en débarrasser je suppose, l’environnement est 100% hostile à la vie smiley


                • cyrus CYRUS 15 mars 00:08

                  @Philippe Huysmans, Complotologue

                  @Rémi Mondine

                  Pour s’en débarrasser je suppose, l’environnement est 100% hostile à la vie 

                  En fait non , c’ est la planete tellurique la plus terraformable du systeme solaire .
                  Donc il envoie les pauvre en premier , relance le cycle , et dans 36000 ans il reviendrons terraformer la terre ...et la gacher a nouveaux smiley

                • @CYRUS

                  En fait non , c’ est la planete tellurique la plus terraformable du systeme solaire


                  Dès que t’as éliminé le délicat problème des radiations solaires.


                • cyrus CYRUS 15 mars 00:32

                  @Philippe Huysmans, Complotologue

                  en fait oui et non , le probleme c’ est que mars a refroidi ... 
                  il faudrais donc relancer la dynamo martienne avant toute chose ...
                  https://www.insu.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/le-champ-magnetique-de-mars

                  sans champ magnetique pas de ceinture de van hallen smiley
                  JUMP 

                  comme quoi le refroidissment est plus a craindre que le rechaufement smiley


                • Rémi Mondine 15 mars 08:44

                  @Philippe Huysmans, Complotologue
                  Commme je l’aiécrit nous avons besoin de tous les cerveaux. Je suis contre toute extermination de masse. Surtout des pauvres aux élites de trouver comment leur faire une place (utile) dans la société


                • Claude Courty Claudec 15 mars 13:03

                  @Rémi Mondine
                  La pauvreté, dans son éternelle relativité, occupe structurellement 86% de notre pyramide sociale.
                  Voir 4ème figure dans l’article suivant :
                  https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2018/01/pyramidologie-sociale-methodologie.html


                • Rémi Mondine 15 mars 13:44

                  @Claudec
                  Oui, mais vous parlez de pauvreté relative.
                  L’interessant á mes yeux est la pauvreté absolue. 


                • Claude Courty Claudec 15 mars 17:34

                  @Rémi Mondine

                  C’est là qu’est le fond du problème. Rien ne peut être être fait de durable, sans tenir compte du caractère relatif des notions de richesse et de pauvreté. C’est lutter contre un ennemi sans le connaître et surtout le reconnaître pour ce qu’il est ; c’est au final accepter la perpétuation du sort des pauvres au quotidien, dans une structure sociale incontournablement pyramidale, parce que précisément faite de la relativité de condition de ceux qui la peuplent.

                  Puisque le sujet vous intéresse, voir attentivement https://pyramidologiesociale.blogspot.com
                  ou à défaut mes articles publiés ici-même concernant le revenu universel, moyen d’éradiquer la pauvreté profonde, faute de pouvoir faire de même pour la pauvreté tout court ; laquelle existe par la richesse et réciproquement. Sans riches point de pauvres et réciproquement.

                  À votre disposition pour toutes précisions le cas échéant.


                • Rémi Mondine 16 mars 07:48

                  @Claudec
                  Mathétiquement quelque soit votre population la pauvreté relative restera. 
                  Mathématiquement on ne peu pas faire autrement avec la définition relative. Sauf à avoir tout le monde rigoureusement pareil ou dans un écart type extrémement faible.
                  C’est pour cela que je regarde les pauvretées absolues.


                • Claude Courty Claudec 16 mars 17:08

                  @Rémi Mondine

                  C’est ainsi que le problème est traité depuis que l’homme existe et qu’il est devenu une plaie honteuse qui perdure et s’agrandit au flanc de l’humanité, faute de prendre conscience de cette relativité.

                  Tout ce qui a été essayé n’a rien changé au sort des plus pauvres, dont le nombre croît avec une population qui demeure au niveau zéro de la richesse, oublié des discours et des actes les mieux intentionnés.

                  Or, contrairement à ce que vous pensez et écrivez, il est possible de faire autrement
                  https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=216648
                  https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=217885
                  & +


                • Rémi Mondine 16 mars 17:23

                  Que vous répondre ? 

                  Je vous cite la banque mondiale.

                  Entre 2015 et 2017, le taux mondial d’extrême pauvreté avait reculé de 10,1 à 9,2 %. Soit 689 millions de personnes qui vivent avec moins de 1,90 dollar par jour.
                  Lorsque je suis née deux milliards de personnes vivaient avec moins d’un dollar par jour. 
                  La réduction de la pauvreté avance, mais cela prends effectivement du temps. 
                  Aprés j’avoue être pantois devant votre idée de RUMI, vous prenez le mur plein et entier de toutes les oppositions possibles pour propser votre idée. Franchement nous avons plus de chance de voir la météore de dynosaure que de voir votre idée adoptée. Cest beau, c’est généreux, mais irréaliste dans le monde actuel.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Rémi Mondine


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité