• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Depardieu, Bardot, Moscou, les plaines d’Ukraine et les Champs (...)

Depardieu, Bardot, Moscou, les plaines d’Ukraine et les Champs Élysées

Du coup, avec Paulette, on a un plan. Elle, avant de l'être de Mélenchon, a toujours été amoureuse de Gérard Depardieu. Moi, j'avais été subjugué par une photo de Brigitte Bardot nue le maillot non fait, du temps où elle n'avait pas froid et qu'elle se battait les couettes des phoques.

 

C'est décidé : on va tout faire pour acheter une datcha en Russie et plus si affinité. Ce ne sera pas facile, mais on a des atouts. Et l'on sait comment faire si les fonctionnaires de là-bas résistent trop.
Je ne vous raconte pas la fuite des cerveaux que la politique des simili socialistes du gouvernement Ayrault va continuer de connaître !
 
Avec Paulette, on a nos chances. Mon père, ancien croix de feu, avait bien connu le secrétaire de la cellule du parti communiste de son usine qui l'avait obligé à adhérer à la CGT sinon son CDI était en danger. Mon grand-père avait acheté un piolet à Ramon Marcader avec lequel il s'était fendu la gueule avec Léon Trotsky.
Paulette avait voulu une aventure secrète avec Georges Marchais et le fils de Maurice Thorez qui se disait le premier stalinien de France. On a chacun les références qu'on peut. On ne peut pas toujours être copain comme cochon avec des démocraties conduites par Fidel Castro, Kadirov et Poutine. Mais on sait manœuvrer. Par correction, demain Paulette va téléphoner à François Hollande pour le prévenir de nos projets.
 
A propos de Depardieu, les méchants évoquent la déchéance d'un homme, qui le conduit à faire de la mobylette entre le plat pays et la toundra. En vérité, il en a plein le dos de voyager.
Brigitte Bardot, elle, étrangement, en a « plein le cul  ».
C'est marrant : quand Paulette a lu cette déclaration de l'actrice à la retraite sur Varmatin.com, elle est venue me demander si c'était encore possible quand on a 78 ans. Je lui ai répondu que oui, que ça dépendait des facultés de chacun, que l'argent n'a pas d'odeur, qu'il faut de tout pour faire un monde et que pierre qui roule n'amasse pas mousse. Sauf que la pierre, dans ce cas-là, doit avoir le moral.
 
On a tous compris : Brigitte a des points communs avec Depardieu. Elle protège des éléphants, et lui joue dans Mammut. Ça crée des liens. Alors, le choix de la Russie s'imposait à eux, où ceux des Pussy-Riot sont solidement serrés.
 
Quand j'aurais approché Brigitte, on essayera de se mettre d'accord sur le choix du lieu de notre nouvelle vie. Paulette m'ayant soutenu que les abords de Tchernobyl grouillent d'animaux qui s'ennuient comme des rats morts, l'endroit serait propice.
Ce serait sympa pour Paulette si Gérard voulait bien nous rejoindre dans notre nouveau petit nid d'amour où les végétaux poussent à l'intérieur des maisons et où les impôts sur le revenu ne sont que de 13% pour tous. C'est ça le vrai socialisme. Ce n'est pas dans le pays du congrès de Tours et de la SFIO renaissante qu'on aurait cette élégance pour que les entreprises embauchent. Il ne faudra pas oublier que je précise à notre Raspoutine assoiffé, pour le rassurer, que le Césium 137 et le strontium 90 n'ont aucun effet sur le vin blanc.
 
Avec Paulette, on se prend à rêver. Tous les quatre, des fois, on irait sur la Place Rouge qui serait blanche à cause de la neige et du nouveau régime. On parlerait « en phrases sobres de la révolution d'octobre  ».
Après le tombeau de Lénine, on irait au café Pouchkine boire un chocolat. Sauf Gérard qui prendrait un vin chaud ou du champagne de France, ce qui lui ferait mélanger tout très vite, Moscou, les plaines d'Ukraine et les Champs Élysées où défilerait Hollande avec le Conseil constitutionnel qui lui a bien rendu service.
 
Ce sera le bonheur. On fera peut-être des enfants de stars.
 
Léon
 
 
 
 
 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    



    • ZEN ZEN 5 janvier 2013 11:39

      Bon vent avec Gérard et Brigitte !
      Dans la plus grande démocratie du monde... smiley
      Les hivers y sont quand même un peu long
      Moi, j’aurais choisi Méchin
      Ni trop chaud , ni trop froid et des bières somptueuses....


      • BA 5 janvier 2013 17:35

        Ramzan Kadyrov est le dictateur au pouvoir en Tchétchénie depuis 2007.

         

        Pour son trente-cinquième anniversaire, le 5 octobre 2011, des vedettes acceptent son invitation pour des montants inconnus : Jean-Claude Van Damme, Hilary Swank, Eva Mendes, Vanessa Mae (celle-ci pour 500 000 dollars, selon la presse locale).

         

        Un an plus tard, le 5 octobre 2012, Ramzan Kadyrov a de nouveau payé quelques vedettes pour venir fêter ses 36 ans dans la capitale de la Tchétchénie, Grozny.

         

        Question  : combien de dollars le dictateur Ramzan Kadyrov a-t-il payé à Gérard Depardieu  ?

         

        500 000 dollars ?

         

        Lisez cet article :

         

        « Gloire à Kadyrov ! » Depardieu célèbre son ami l’autocrate tchétchène.

         

        Depardieu n’est pas seulement l’ami de Nicolas Sarkozy et de Fidel Castro.

         

        Le 5 octobre 2012, Grozny a célébré sa fête annuelle, qui tombe opportunément en même temps que l’anniversaire du président de la République et autocrate tchétchène Ramzan Kadyrov, soupçonné de nombreux crimes.

         

        Invité d’honneur, l’acteur Gérard Depardieu est venu rendre gloire à son ami Ramzan Kadyrov, qu’il célèbre sur cette vidéo :

         

        « Gloire à Grozny, gloire à la Tchétchénie, gloire à Kadyrov ! »

         

        Selon un communiqué de presse officiel tchétchène, le gala auquel assistait Depardieu s’est terminé par une danse caucase au cours de laquelle Kadyrov a dansé quelques pas avec l’autre invitée de marque, l’actrice italienne Ornella Muti.

         

        Voir la vidéo complète :

         

        http://www.rue89.com/zapnet/2012/10/22/gloire-kadyrov-depardieu-celebre-son-ami-lautocrate-tchetchene-236434



        • Richard Schneider Richard Schneider 5 janvier 2013 17:56

          Vous avez raison Léon et Paulette : il vaut prendre cette histoire à la rigolade ... Qu’est-ce que ça peut bien me faire que le délicat Depardieu et la raffinée Bardot aillent se geler le cul et se péter la gueule à la vodka en compagnie du grand humaniste Putine !


          • appoline appoline 5 janvier 2013 18:08

            Lui, connard et vulgaire qui se fait même aimer de ses enfants. Elle, ancienne star qui ne s’entend pas avec grand monde ; d’un seul coup ces défenseurs du pinard et du crapeau écrasé veulent aller au pays où un enfant sur 5 naît taré jusqu’à l’os à cause de l’alcoolisme des parents et la consanguinité (comme quoi on doit être vachement bien chez Poutine). Ces deux épaves, quasiment les deux pieds dans le plumier à cause de leurs abus respectifs se rebellent et veulent bouffer du rouskoff, on croit rêver. Elle, qui nous a fait chier avec les bébés phoques et les burnes d’un âne, va lécher les bottes d’un type qui a pas mal de morts sur la conscience (enfin faudrait-il pour cela qu’il en ait une), faut pas avoir trop d’amour propre. Quant à lui, qui a dénaturé tant de films par sa pseudo fougue relevant plus de la psychiatrie qu’autre chose, qu’il aille crever en Sibérie, pays des droits de l’homme où la seule possibilité pour les habitants est encore de s’écraser et de crever de froid, ou alors, ce qui peut attirer GG de se noyer dans la vodka


            • appoline appoline 7 janvier 2013 15:50

              J’ai un ami qui a un palais à Mourmansk, il ne peut même pas sortir ce qui lui appartient de Russie alors qu’ils ont bien été contents de le trouver pour investir. Quant à aller y mettre les pieds, que nenni, au grand damne de mon ami, je préfère le chaud, Poutine me dégoûte autant que Depardieu 


            • bakerstreet bakerstreet 5 janvier 2013 19:34

              Je ne vois pas pourquoi Brigitte Bardot n’aurait pas le droit de promener un couple d’éléphants sur les trottoirs de Moscou, à condition bien sûr qu’ils soient tenus en laisse, et qu’ils ne fassent pas leur caca ( Kakatch en russe), devant la porte du kremlin.

              Bri-Bri !
               n’oublie pas de mettre dans ta poche un petit pochon et une spatule, afin de recueillir ces déjections, et de garder la ville propre.
              Il serait en effet fâcheux que notre Gérard national, glisse sur une de ces merdes, et ne emplafonnasse de tout son long et de son postérieur, éléphantesque, par ailleurs.
              Ou pire sur la tête, ne donne sur le marteau décroché du dôme, avec la faucille.

              Ce serait une fin tragique, bien qu’à la mesure de son talent, et je pèse mes mots.

              Moralité : A QUOI BON FAIRE L’OBELIX SI LOIN DE LA PLACE DE LA CONCORDE

               OU

              ATTENTION EN TRAVERSANT LA PLACE DU KREMLIN
               UN ELEPHANT PEUT EN CACHER UN AUTRE


              • ggo56 5 janvier 2013 20:39

                Le café Pushkin a été rebaptisé Kafe Putin. Et les lettrés russes -ils le sont presque tous- mettent Depardieu au même niveau intellectuel que Delon, c’est peu dire...Pustoi...


                • bakerstreet bakerstreet 5 janvier 2013 21:13

                  Il arrive parfois, que le grotesque soit si énorme qu’il en devient sublime !


                • Irina leroyer Irina leroyer 7 janvier 2013 02:10

                  article facile et minable de personnes qui ne sont jamais allées en Russie et ne connaissent que des caricatures : Becaud chantant Nathalie, la place rouge, la Vodka, Staline, Tchernobyl...


                  pour info Tchernobyl c’est en Ukraine et non en Russie ! l’Ukraine est à l’ouest de la Russie et lors de l’accident nucléaire, le nuage radioactif s’est propagé en Europe occidentale et pas du tout en Russie. La Provence est donc beaucoup plus irradiée par Tchernobyl que Moscou. 

                  allons les « gauchouillards », si les russes votent majoritairement Poutine, a défaut de quelqu’un d’autre, c’est qu’ils préfèrent Poutine aux communistes ! Eux ils ont déjà donné de 1917 à 1989 !
                  Vous, vous n’avez pas encore fait l’expérience, mais manifestement , vous en avez envie, comme des enfants trop gâtés ! envie d’ouvrir la boite de pandore... c’est du masochisme.

                  Irina

                  • Pinkette234 Pinkette234 7 janvier 2013 18:00
                    • Vous n’avez pas trouvé plus bas pour salir B.B.
                    • Elle a quand même bien expliqué comment elle a évolué...Moi aussi ,je sais bien que les animaux doivent être tués pour être mangé...mais avec les souffrances en moins quand c’est possible !
                    • Dés que BB a pris conscience des conditions d’élevage et d’abattage...elle a pris fait et cause pour défendre les animaux et... faire changer les mentalités...
                    • («  »J’ai donné ma jeunesse aux hommes ...maintenant je donne ma sagesse aux animaux..«  ») a dit B.Bardot qui n’a plus rien,même la Madrague appartient à sa fondation ;qui peut en dire autant et encore douter de sa bonne foi !
                    • Ceux qui ne fichent rien c’est à n’en pas douter !!!
                    • Travail de longue halène....Grâce à B.B. et à ma fille, je suis devenue végétarienne ...mais surtout j’ai ouvert les yeux ...

                    • bakerstreet bakerstreet 7 janvier 2013 18:05

                      N’a t’elle pas plutôt donné sa jeunesse aux animaux ?
                       


                    • BOBW BOBW 7 janvier 2013 21:07

                      Et « notre actrice décatie aux ardeurs bien refroidies par la ménopause » ne pourra plus déguster comme à la Madrague, la bonne poutine niçoise"

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès