• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Des déviances en milieu scolaire

Des déviances en milieu scolaire

Le milieu scolaire est par définition un cadre de formation des jeunes citoyens qui seront amenés à servir la nation dans les années à venir. C’est ainsi que de nombreux ingrédients sont inscrits au tableau des matières que les apprenants sont sensés ingurgiter, afin de devenir ces hommes modèles.

  A côté de notions comme les Mathématiques, la physique, la Philosophie, la Langue et bien d’autres, l’accent est aussi souvent porté vers des données telles que l’éducation civique et la discipline, qui ont valent leur pesant d’or.

 Mais seulement, malgré ce souci de sérieux de la part des éducateurs, les objectifs ne sont pas toujours bien atteints dans nos établissements scolaires où l’on assiste encore malheureusement à de nombreuses déviances de temps en temps, tant de la part des élèves que des éducateurs.

 L’analyse qui va suivre dresse un certain panorama de ces déviances, en examine les causes ensuite, et enfin en propose des perspectives de solutions.

DES MANIFESTATIONS DES DEVIANCES

a) Des déviances élèves :

Elles sont assez nombreuses, et en voici quelques unes :  - Le trouble pendant les cours - l’usage des téléphones portables dans l’enceinte de l’établissement scolaire - le lancement de mots choquant à l’endroit du professeur qui fait cours ( par exemple, “il est l’heure“, “le cours était bon“, “qui a dit ça ?“, etc.) - le refus de balayer ou de laver la salle de classe - les pratiques de sorcellerie - les embrassades entre élèves de sexes opposés - les bises intempestives - les rapports sexuels, même parfois - les vols - les injures et les bagarres - les ports d’objets dangereux - l’absentéisme notoire - les fraudes aux devoirs surveillés - la détention de documents pornographiques- les pratiques homosexuelles, etc.

b) Des déviances professeurs :

Elles ne sont pas rares : on peut citer, entre autres : 

- le harcèlement sexuel des élèves de sexe opposé, et particulièrement des filles - l’absentéisme notoire - la paresse- le trafic de notes - l’aigreur dans le comportement - le port des tenues indécentes - l’impréparation des leçons - l’autoglorification en classe - l’homosexualité - le tribalisme - la sorcellerie- le népotisme (sectarisme, tribalisme, etc.) - les pratiques sectaires, etc. 

DES CAUSES ET IMPACTS

a) Chez les élèves

- La mauvaise éducation de base ou les gènes parentaux peut contribuer à construire un élève délinquant (injures, vols, bagarres) – Lorsque qu’un cours est morose, ou si le professeur manque de compétence, cela peut amener les élèves à bavarder en classe – Les feuilletons télévisés et leurs consœurs, les émissions érotiques, sont en partie responsables des déviances de type affectif chez les élèves - Les maladies permanentes, la paresse ou l’éloignement peuvent justifier la paresse chez certains élèves.

b) Chez les profs, 

-l’environnement social et l’éducation de base peuvent être la source de maux tels que le tribalisme, le sectarisme, etc – La faiblesse du revenu de l’enseignant et les frustrations professionnelles, peuvent engendrer l’aigreur chez un éducateur – la mauvaise formation à l’école peut être la cause de l’impréparation et de l’incompétence – la cupidité humaine peut expliquer le trafic de notes, autant que le désir effréné d’ascension sociale peut justifier l’autoglorification chez l’enseignant.

DES PERSPECTIVES DE SOLUTIONS

Afin de solutionner les diverses déviances précédemment relevées, l’on peut procéder de la manière suivante : 

 - Que “le haut“ donne le sens du devoir et l’exemple au bas peuple. Si un patron affiche de bonnes attitudes, les subalternes se mettent naturellement au pas. 

 – Etant donné que bon nombre de déviances proviennent de la modernité et particulièrement de la télévision, il serait peut-être intéressant d’édifier un code de télévision, tout au moins en famille ou en société pour les moins jeunes. 

- l’état peut aussi, afin de parer à certaines déviances, relever la condition des enseignants, lesquels enseignants doivent avoir autant de droit que les médecins, les magistrats, les forces de sécurité, etc. 

- Enfin, les déviances sont par ailleurs, dues à un manque d’élévation spirituelle satisfaisante chez l’être, conséquence de l’échec des religions actuelles, dans leur enseignement de Dieu. A cet effet, il serait profitable à la société de se remettre en question sur ce plan, et surtout penser progressivement à réintégrer certaines valeurs ancestrales qui défient toujours cette prétendue modernité. Merci.


Moyenne des avis sur cet article :  2.04/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • morag 27 octobre 2011 10:14

    C’est quoi cet « article » ?


    • Giordano Bruno 27 octobre 2011 13:51

      C’est un article déviant !


    • KOM Bernard (BEKO) 28 octobre 2011 22:43

      C’est ce que vous lisez. Avez - vous fait mieux ?


    • KOM Bernard (BEKO) 28 octobre 2011 22:53

      A M Morag, c’est ce que vous lisez. Une inquiétude ? Libérez vous, et on va en discuter, non ?


    • KOM Bernard (BEKO) 28 octobre 2011 22:55

      A M Gordiano Bruno,

      Peut-être avez vous toujours vécu dans la déviance, au point de ne plus distinguer le bon grain de l’ivraie.


    • gaijin gaijin 27 octobre 2011 10:39

       smiley
      il y a tellement que n’ importe quoi dans votre article que l’on hésite a commenter

      « bon nombre de déviances proviennent de la modernité »
      dans votre liste lesquelles ?
      la paresse le tribalisme l’ homosexualite les garçons qui embrassent des filles la sorcellerie ........ ?
      vous n’êtes m^me pas cohérent avec vous même

      il est bien certain que l’école moderne pose des problèmes notamment au niveau de la discipline et de la qualité de l’enseignement
      mais en quoi l’homosexualité est elle une déviance scolaire ?

      vous parlez de valeurs ancestrales ok mais lesquelles vous pourriez nous éclairer sur ce point ?


      • KOM Bernard (BEKO) 28 octobre 2011 22:51

        A M gaijin,

        Votre expression française n’est pas bonne du tout et vous osez porter critiques ? Discutez un peu avec les anciens, à défaut de le faire avec votre père ou grand père, et il vous dira comment ce monde va à reculons sur le plan moral. De leur temps, les gens étaient plus honnête et plus respectueux, par exemple.

        Si vous semblez choqué de ma critique vis -à vis de l’homosexualité, je le comprends pour l’Européen que vous êtes. Etes vous gai, comme votre nom semble l’indiquer ?


      • lsga lsga 8 novembre 2011 18:33

        Quand la morale recule, le monde avance


        ☭ 

      • Strawman Strawman 27 octobre 2011 11:36

        Pour un enseignant en mathématiques, cet article manque cruellement de chiffres...


        • KOM Bernard (BEKO) 28 octobre 2011 22:57

          C’est votre vision, M Strawman, et je la respecte.


        • lsga lsga 8 novembre 2011 18:33

          euh... non


        • Dolores 27 octobre 2011 12:01

          Cet article est un tissu d’inepties !


          • KOM Bernard (BEKO) 28 octobre 2011 23:00

            A M DOLORES. Vous ne dites pas pourquoi. Oseriez-vous nier une réalité que d’autres Français de ce forum reconnainaissent objectivement ?


          • lsga lsga 8 novembre 2011 18:35

            si ils sont français sur ce forum ils ont objectivement tord d’ignorer des vérités moralement adéquates.


          • Constant danslayreur 27 octobre 2011 13:23

             smiley ’tain le fou rire
            ça devrait être interdit un humour pareil...
            Pauvre Afrique !


            • KOM Bernard (BEKO) 28 octobre 2011 23:05

              A M Constant Danslayeur. La peinture faites dans l’article n’est pas propre à l’Afrique, et vous le savez autant que moi qui suit sympathisant du syndicat éducatif français S.O.S. Education. Arrêtons ces hypocrisies. De plus, lisez un peu ces autres réactions de Français plus objectifs.


            • lsga lsga 8 novembre 2011 18:37

              comment quantifier si Constant sait autant que vous que la peinture dans l’article est aussi objectivement en Afrique que sur ce Forum en France ? 


            • lsga lsga 27 octobre 2011 13:29

              loooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooool


              • lsga lsga 8 novembre 2011 18:38

                tout à fait d’accord. D’ailleurs, l’auteur ne s’est pas donner la peine de contredire cette argumentation fort bien diligentée. 


              • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 27 octobre 2011 13:39

                L’auteur parle peut-être de ce qu’il connait : l’école au Cameroun...


                • KOM Bernard (BEKO) 28 octobre 2011 23:13

                  A M Jean J. MOUROT.

                  Ce dont je parle touche d’ailleurs plus le système éducatif français que je connais plus ou moins bien, en tant que sympathisant de S.O.S.Éducation (syndicat éducatif français dont je signe assez souvent les pétitions sur internet). Ne croyez pas avoir à faire au colonisé qui ignore tout des réalités d’outre mer.

                  Savez-vous qu’ici au Cameroun les Européens commencent à inscrire de plus en plus leurs enfants dans les établissements secondaires africains, par crainte d’une mauvaise éducation trop libérale et pervertissante ? Ne dites pas ce que vous supposez, mais ce qui est plutôt.


                • lsga lsga 8 novembre 2011 18:42

                  Mais, puis-je ne pas supposer ce qui est plutôt que de feindre laisser l’Etre de la supposition ? 


                  Car supposons que je ne suppose pas ce qui est, et que pourtant je dise ce qui est sans l’avoir d’abord supposé ? Que se passerait-il ? 

                  Prendre l’Etre sans sa supposition, n’est-ce pas déjà le début de la sorcellerie ?

                • HerveM HerveM 27 octobre 2011 14:37

                  Vous prenez des risques Mr Kom en venant plaidoyer contre la déliquescence des moeurs dans votre pays. Et oui, agoravox est un bastion tenu par une majorité d’européens et nous sommes désormais mûrs à point pour ne plus être choqués par ce que vous racontez.

                  L’anthropologie se souviendra de nous comme étant la lignée des homos festivus festivus. Et il y a fort à parier que les causes de notre disparition seront plus faciles à élucider que celles d’homo neanderthalensis....


                  • KOM Bernard (BEKO) 28 octobre 2011 23:22

                    A M Hervé M. 
                       Il y a une véritable délinquance des mœurs dans votre pays, et je le sais, M Hervé. Les cas comme ceux de cette Enseignante Française qui s’est récemment suicidée, du fait des élèves, ou de ce parent Français qui a fusillé ses deux enfants avant de ce donner la mort lui-même, moi, je les connais. Sachez que je reçois les multiples pétitions de S.O.S. Éducation, que je signe, en soutien au combat de mes collègues Enseignants de France. Ne voyez pas en moi le colonisé naïf d’autrefois, non. Détrompez-vous.
                    Débarrassez-vous de votre complexe de supériorité et on pourra discuter.


                  • lsga lsga 8 novembre 2011 18:45
                    Allez, je vais faire l’effort d’une phrase sérieuse :

                    Les meurtres et les suicides ne sont pas des problèmes de ’morales’. Il s’agit de problèmes matériels trouvant leurs sources dans l’organisation politique et économique d’un pays.

                    Une petite lecture pour commencer tranquillement :

                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Suicide


                  • Ruut Ruut 27 octobre 2011 16:37

                    La perte de l’autorité professeur Elève n’est plus a démontrer.
                    L’uniforme a disparus.
                    Se lever par respect a l’arrivé d’un professeur a disparus.
                    Le bonjour monsieur, Au revoir, aussi.

                    L’éducation est a l’image de notre société.
                    Un GSM qui sonne, confiscation, 2h de colle et le GSM chez le proviseur devrais etre la règle.

                    Nous avons ce que nous semons.


                    • Reactor 28 octobre 2011 10:32

                      @Ruut : tout a fait d’accord. voyez meme ici devant un lycee : des filles habillees en putes et des garcons type tarlouse effeminees ou style rappeur j’nique ta soeur. 

                      que des degeneres . 


                    • KOM Bernard (BEKO) 28 octobre 2011 23:25

                      A RUUT.

                      A la différence des autres qui préfèrent ne voir en face qu’un colonisé, vous apparaissez plus objective, plus humble. Courage.


                    • KOM Bernard (BEKO) 28 octobre 2011 23:28

                      A REACTOR,

                      Félicitations pour votre franchise qui défie l’hypocrisie de beaucoup de vos compatriotes qui semblent choisir le camouflage ou la voie de la perversion.


                    • lsga lsga 8 novembre 2011 18:49

                      Colonisé ou pas : On voit bien que l’Extrême Droite est la même partout.

                      Que le fasciste mange des frites de pommes de terre ou de manioc, il reste un fasciste : Il pose les problèmes de sa société à un niveau éthique et moral, et fait la chasse aux sorcières.


                      Je suis sûr que les communistes mangeurs de plantins s’entendraient bien avec ceux qui mangent des oeufs meurettes : les problèmes sont matériels, les sorciers sont les banquiers. 



                    • gaspadyn gaspadyin 27 octobre 2011 18:08

                      Haro sur Beko ! il a osé déranger la bien-pensance !

                      Chapeau Kom ! je ne suis pas d’accord avec tout ce que vous dites à 100% ( parce que je ne suis pas directement concerné) mais je retrouve dans vos critiques des échos que j’ai déjà entendus ; en France.

                      Le tribalisme existe aussi chez nous ; c’est un effet de la ghettoïsation, du communautarisme, du clanisme. Et ça existe dans les banlieues déshéritées et dans les quartiers huppés.

                      Les autres déviances, comportements indécents-incorrects-inappropriés-irrespectueux aussi.

                      Constantdansl’erreur porte bien son pseudo, au moins cette fois ; pour les autres fois, je ne sais pas. C’est complètement idiot de se moquer de l’Afrique parce qu’ « ils » ont rejoint les Européens et les Nord Américains dans un tel crétinisme institutionnalisé.

                      Si Kom décrit la vérité africaine telle qu’il la voit en tant que professeur, alors c’est terrible et dommage.

                       

                       

                       

                       

                       


                      • KOM Bernard (BEKO) 28 octobre 2011 23:39

                        A gaspadyin,

                        Nos visions coïncident, à peu près. Je dois vous dire que le danger pour l’Afrique, en ce moment, est qu’elle est progressivement entrain d’adopter naïvement (et surtout du fait de subventions éducatives des pays occidentaux), ces lois tragiques et diaboliques qui ont contribué à déstabiliser l’éducation ordinaire (celle à laquelle croit le président SARKOZY, par exemple) en Occident. Ce sont par exemple,
                        1- Le châtiment corporel est une violence contre l’enfance,
                        2- Il ne faut pas mettre un enfant délinquant en dehors de la salle de classe, car il a droit à l’éducation, etc.
                        Et tout un arsenal de trucs de ce genre, issus des fameux droits de l’enfant.

                        Ce dont je me bats actuellement, c’est de réveiller l’Afrique avant qu’il ne soit trop tard, comme pour les Enseignants de SOS Éducation. A bientôt.


                      • Lorelei Lorelei 27 octobre 2011 22:43

                         - les pratiques de sorcellerie - les embrassades entre élèves de sexes opposés - les bises intempestives - les rapports sexuels, l’homosexualité....

                        en quoi ça vous regarde tout ça, et vous vous prenez pour qui pour qualifier ces choses de deviantes, vous savez qu’avant vous il y a un moustachu qui avait eu les mêmes délires, il y a un pas à ne pas franchir entre regretter le manque d’éthique et ecrire que les gens car différents sont des déviants !!

                        cet article est juste honteux


                        • KOM Bernard (BEKO) 28 octobre 2011 23:54

                          A LORELEI. Vous devez être déviant peut-être.


                        • lsga lsga 8 novembre 2011 18:50

                          Bien envoyé !


                          Elle ose défendre l’homosexualité, elle a un problème... Elle est déviante...

                          C comme si elle disait que les partisans de la peine de mort pour la pédophilie sont des crétins d’extrême droite : elle serait certainement pédophile...

                        • marcel et yvette marcel et yvette 28 octobre 2011 10:10

                          Bon eh bien on n’enverra pas nos gosses à l’école au Cameroun !


                          • KOM Bernard (BEKO) 28 octobre 2011 23:44

                            A Marcel et Yvette,
                            La situation étant pire chez vous, même comme vous n’osez pas le reconnaître devant un Africain, je suppose, vous gagnerez plutôt à envoyer vos enfants au Cameroun. Les petits Blancs (sans racisme aucun) s’inscrivent de plus en plus au lycée Joss de Douala, par exemple, plutôt qu’au lycée Dominique Savio de Douala. ça donne à réfléchir , non ?


                          • lsga lsga 8 novembre 2011 18:51

                            euh.... non. 


                          • Reactor 28 octobre 2011 10:47

                            @BEKO : les reactions ici sont encore pire que votre constat.

                            Societe foutue, deviante et degeneree. Des larves morales, oui !


                            • KOM Bernard (BEKO) 28 octobre 2011 23:49

                              A M REACTOR,

                              C’est un combat de longue haleine, et essayez de ne pas baisser les bras, de peur de sacrifier l’avenir de beaucoup de vos jeunes concitoyens. Le diable est dans la maison éducative et il faut le bouter au dehors. Écrivez encore et encore, afin qu’un jour la révolution positive ait lieu.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès